04 avril 2009

Damages [2x 13]

Damages

Trust Me (Season Finale) // 1 o4o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_107406

   Et c'est ainsi que s'achève la deuxième saison de Damages. J'ai beaucoup de mal à me lancer dans cette review. Je ne sais pas quoi penser de ce season finale. Il m'a scotché, il était plus prenant que tous les autres épisodes de cette saison réunis, mais il est en même temps très décevant à bien des égards. A l'image de cette saison donc. Je ne sais pas ce qu'ont bien pu fabriquer les scénaristes. Ils ont été si inspirés, si rigoureux, si minutieux lors de l'écriture de la première saison. Pourquoi tout semblait si distant et si factice cette fois-ci ? Etait-ce la base -Ellen Vs Patty- qui était mauvaise ? Non, je ne crois pas. Au contraire, c'était prometteur. Etait-ce le flash-forward ? Il était effectivement dès le départ moins attrayant que le premier. On était quasiment sûr qu'Ellen avait Patty face à elle. La chose nous a été confirmée rapidement. On était quasiment sûr qu'Ellen n'avait pas tiré sur Patty. Elle ne l'a effectivement pas fait. Et quand bien même, on sait bien que Patty s'en serait remise ! Plus de Patty : plus de série ! La déception vient-elle de l'affaire UNR ? Clairement. Je l'ai souvent dis et je ne me lasserai pas de le répéter : cette affaire n'a jamais été incarnée. On n'a jamais vu les victimes, hormis une vache. Un cochon ? Un cheval ? Je ne sais même plus. Au contraire de l'affaire Frobisher qui était beaucoup plus identifiable donc plus prenante. Et puis les protagonistes principaux n'étaient pas à la hauteur de Frobisher ! Walter Kendrick ? Mouais. Assez caricatural. On ne sait pas grand chose de lui finalement, à part que c'est une ordure. Il aurait mérité un portrait plus détaillé, plus fouillé. Claire Maddox ? C'est certainement le nouveau personnage que j'ai préféré, en partie grâce au jeu et au charisme de Marcia Gay Harden. Malheureusement, elle se révèle assez inutile au bout du compte et on la voit pas de tout le season finale. J'espère que les producteurs auront la bonne idée de la faire revenir la saison prochaine, de préfèrence aux cotés de Patty et pas contre Patty.

   Il y a évidemment le cas Daniel Purcell. Malgré tout le talent de William Hurt, une nouvelle fois prouvé lors de ce dernier épisode, ce personnage n'a jamais réussi à passionner. Peut-être était-il trop gentil finalement. Il a vampirisé les premiers épisodes, à tel point que tout le reste et tous les autres personnages, y compris Patty, passaient au second plan. Puis il a disparu pendant plusieurs épisodes, sans que l'on s'en plaigne vraiment, et il est enfin revenu dans l'avant-dernier épisode, histoire de boucler son intrigue. Le dénouement était bien trouvé, bien tordu, mais il laisse un goût amer, un de ces "tout ça pour ça"... Sans compter que c'est légérement bancal quand on creuse un peu. Il abandonne littéralement sa fille, ce qui m'aurait moins gêné si on ne nous l'avait pas trop montré. Et puis à moins d'avoir raté quelque chose, on ne sait toujours pas ce que c'était que cette télécommande qu'il a brûlé au fond de son jardin. Peu importe, j'espère que l'on ne reviendra plus sur son cas. Après tout, même si techniquement il n'a pas tué sa femme, c'est tout comme. Il mérite son séjour en prison. A coté de ça, j'ai eu le sentiment que les producteurs ont poussé les scénaristes pour qu'ils trouvent un moyen de faire revenir Ted Danson dans la série. Ca aurait été parfait qu'il meurt, comme on le laissait supposer dans le premier season finale. Non, il a fallu le faire revenir mais pour quoi au juste ? Le voir faire du yoga pendant trois épisodes ? C'était absolument nul à chier. Le personnage est devenu une caricature de lui-même et puis on lui offre une porte de sortie ridicule dans cet épisode. Il a retrouvé la sérénité, son entreprise et sa femme. C'est trop simple et propre à mon goût. Maintenant, Ted Danson sera dans Bored To Death sur HBO...

vlcsnap_75673

   Autre personnage "important" de cette saison : Wes. Je n'ai pas compris pourquoi sa fascination supposée pour Frobisher a tout à coup disparu. Inquiétant au départ, il est presque devenu sympathique. J'aime assez la relation qui s'est construite petit à petit avec Ellen et j'espère que Timothy Olyphant sera de la partie pour la saison 3. Mais il va falloir muscler tout ça ! Je ne parle pas de son corps, qui est parfait comme il est, mais de la psychologie de son personnage. Puis il a tout de même caché beaucoup de choses à Ellen. Il a tué Messer pour elle ! D'ailleurs, sa mort est une petite déception puisque c'était un des rares personnages qui faisait vraiment peur cette saison, sous ses airs de garçon banal. Mais bon, c'était la seule issue possible. Ou alors Messer aurait couru après Ellen toute la saison 3. Non merci. Sinon, j'aurai bien aimé qu'Ellen ouvre le fameux cadeau de mariage de David. Si je ne m'abuse, on ne sait toujours pas son contenu. C'est pas que cette information m'empêche de dormir la nuit mais autant aller jusqu'au bout des choses. Est-il nécessaire de citer Katie ? Vu son inutilité toute la saison, je ne crois pas. D'ailleurs, Anastasia Griffith a gagné le jackpot cette année ! Etre régulière et n'avoir que 5 ou 6 scènes en 13 épisodes, c'est tranquillou.

   Il s'est passé beaucoup de choses dans la vie personnelle de Patty. Il y a eu évidemment son divorce, assez surprenant, pas forcément très utile à l'ensemble mais pourquoi pas. Il y a eu également Michael, son fils, qui ne s'est pas assagi mais qui a été presque décevant. A une époque, il mettait des bombes dans la voiture de sa mère. Là, il se contente de sortir avec une femme de 20 ans son aîné. Ca met Patty hors d'elle et ça nous a offre quelques piques extraordinaires de sa part, c'est toujours ça de pris. J'espère qu'en le jetant dehors, Patty a réveillé le psychopathe qui sommeille en lui... Le plus intéressant de la saison a été la descente aux enfers de Patty. Son monde s'écroule mais pas sa tenacité. Elle s'est battue jusqu'au dernier moment et même poignardée ! Le jeu de Glenn Close était une fois de plus impeccable, notamment dans le flash-forward. On a parfois un peu de mal à croire qu'elle avait pu tout prévoir mais ça ne me dérange pas plus que ça. Damages n'a jamais fait dans le réalisme. Ses faces à faces avec Tom étaient impressionnants et concernant ce dernier, il a eu son rôle à jouer. Il aurait certainement mérité un peu plus de temps d'antenne mais c'est assez satisfaisant dans l'ensemble. Les 20 dernières minutes de l'épisode sont excellentes, on ne peut pas faire plus prenant. Nous cacher la présence de Finn Garrity était le seul moyen pour que l'on ne puisse pas deviner ce qui s'était vraiment passé. Les mutiples rebondissements finaux sont très très bien pensés mais tout cela débouche sur... une absence de cliffhanger. Et ça, c'est extrêmement dommage. Tout est résolu, ou presque, et on ne sait absolument pas de quoi sera faite la troisième saison. Même pas une petite piste. Pour tout dire, je soupçonne les scénaristes de ne pas avoir la moindre idée de ce qu'ils vont faire. La seule chose que l'on laisse en suspens, c'est l'éventuel retour d'Ellen à Hewes & Associates. Ellen dit à David, enfin à sa tombe, qu'elle a trouvé un job énorme. Patty confie à Tom qu'elle est persuadée qu'Ellen reviendra vers elle. Qui sait ? Et si Ellen allait bosser avec Claire Maddox tiens ? Si cette dernière ouvrait son propre cabinet ? 

vlcsnap_107613


// Bilan // Un Season Finale de haute-volée pour Damages, qui aurait été encore plus appréciable si le reste de la saison avait été bon. Au lieu de ça, on a eu beaucoup de bla bla inutile, quelques personnages sans saveur et une affaire trop complexe et pas passionnante du tout. Maintenant, Patty et sa bande doivent-ils brûler en enfer ? Non ! Damages reste une très grande série, bien au-dessus du lot. Quand on réussit aussi bien sa première saison, on est forcément attendu au tournant et la déception a 80% d'être de mise. Il ne reste plus qu'à se rattraper avec une saison 3 d'exception !   


29 mars 2009

Damages [2x 12]

Damages

Look What I Dug Up This Time // 89o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_25506

   Tiens, Daniel Purcell est de retour. Après nous avoir plus ou moins plombé le début de la saison, puis l'avoir quelque peu oublié dans un coin, les scénaristes le rappellent et ma foi, il n'a pas plombé cet épisode, bien au contraire. On sait désormais tout ce qui s'est passé la nuit du meurtre de sa femme. Au final, j'ai presque envie de dire "tout ça pour ça" mais bon. L'idée qu'il se dénonce à la police pour un meurtre qu'il croit avoir commis mais qu'il n'a pas vraiment commis est brillante ! Ca rend le tout un peu plus "Damages", comprendre tordu. Mais saura-t-il un jour la vérité là-dessus ? J'aimerai bien que l'on ne revienne pas sur Purcell dans le season finale pour se concentrer sur tout le reste. Il y a encore beaucoup de choses à dire sur UNR il me semble. Si l'on pouvait nous expliquer clairement tout ce qui se trame là-dessous depuis le début, ce serait bien, parce que je suis toujours largué par toutes ces histoires de côtations en bourses, de parts de marchés... C'est très nébuleux pour moi. Point de Claire Maddox dans cet épisode, dommage, je l'adore.

   Glenn Close a eu l'occasion de montrer toute l'étendue de son talent dans cet épisode, ce qui n'a pas toujours été le cas cette saison malheureusement, notamment à l'occasion des disputes entre Patty et son mari. Michael Nouri était pas mal non plus d'ailleurs. Là aussi, j'apprécierai que l'on ne revienne plus dessus, je pense que tout a été dit. Ils divorcent et on n'en parle plus ! Michael est toujours dans le coin, il rencontre sa soeur, la fille de Daniel. J'imagine que Daniel étant en prison, il aura la lourde tâche de s'occuper d'elle. Drôle d'idée quand même. Michael n'est pas ce qu'il y a de plus mature. Pendant ce temps-là, Wes emmène Ellen dans les bois. On a voulu nous faire croire qu'il allait lui tirer dessus mais point du tout. Enfin, il l'a certainement envisagé avant de se rétracter. Quel était l'intérêt de ce camp trip sinon ? On se le demande. Il n'y a qu'une scène qui lui est consacrée, où il ne se passe pour ainsi dire rien. Ils sont pourtant censés avoir passer le week-end là-bas dans les bois. Soit il n'y avait rien à dire de particulier sur ce voyage, soit il s'est justement passé quelque chose d'important qui ne nous sera dévoilé que dans le prochain épisode. Wait & See. Le cas Tom prend tout son sens, avec une belle manipulation de la part d'Ellen. C'est assez horrible pour ce pauvre homme qui est plutôt honnête dans l'ensemble puis sa femme accouchait enfin ! Bad timing. Quel est son avenir dans la série ? Je me le demande. D'ailleurs, globalement, je me demande de quoi va être fait le season finale et je pense déjà la troisième saison... C'est bien, on s'attend à tout !

vlcsnap_20307 


// Bilan // Clairement un bon épisode mais qui ne suffit pas pour porter un regard plus positif sur l'ensemble de la saison. Tout ce mystère autour du meurtre de la femme de Purcell était un peu trop artificiel à mon goût. Si l'on doit faire une comparaison, le meurtre de David dans la saison 1 était mille fois plus passionnant. En gros, cet épisode aurait été moyen la saison dernière, il est bon pour cette saison... Le prochain épisode, le dernier de la saison, durera 90 minutes ! 

22 mars 2009

Damages [2x 11]

Damages

London, Of Course // 62o oo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_303083

   A deux épisodes de la fin de la saison 2, les scénaristes de Damages se réveillent. J'exagère, déjà la semaine dernière, ils étaient en forme. Beaucoup de choses me dérangent encore mais on ne s'ennuie plus et ça commence à doucement s'éclaircir. Une grande partie de l'épisode était consacrée à la rivalité entre Patty et Ellen et c'est une bonne chose d'y revenir car ça n'a pas été souvent le cas cette saison. D'abord, dans le fameux flashforward, on découvre que Ellen a bel et bien tiré sur Patty, ce qui est, dans un sens, un soulagement. Mais pas complêtement non plus car ça veut dire que la saison tient sur un événement finalement sans grand intérêt puisque Ellen n'a certainement pas tué Patty, juste blessé. Je voulais voir Ellen devenir une vraie meurtrière. Cependant, il reste certainement beaucoup d'éléments à découvrir sur ce flash et ça ne peut pas être aussi simple. On ne sait d'ailleurs toujours pas pourquoi Tom a été viré par Patty. Vont-ils pouvoir répondre à toutes les questions en deux épisodes ? J'ai bien peur qu'il faille attendre la saison 3 pour tout savoir. Pour en revenir au flash, j'ai trouvé un peu maigre de le terminer sur l'arrestation d'Ellen. C'est pas non plus LE cliff' que l'on est en droit d'attendre à ce niveau de la saison. Les scènes que partagent Glenn Close et Rose Byrne sont excellentes, malgré un certain manque de subtilité. Je pense surtout à Ellen qui vient dans le bureau de Patty pour lui parler mariage pile au moment où elle sait qu'elle va recevoir les photos montrant son mari avec une autre femme. C'était tellement peu subtile d'ailleurs que Patty a compris que c'est Ellen qui les avaient envoyées.

   L'autre grande intrigue de l'épisode est centrée sur Claire Maddox, que j'aime vraiment beaucoup je le répéte, et sur sa tentative de coup d'état au sein de UNR. Elle veut faire tomber Kendrick et prendre sa place. Et elle s'y prend plutôt bien. C'était assez fascinant de la voir faire. Seulement Kendrick est bien trop fort, il ne s'est pas fait berner. Elle se retrouve du coup sans boulot et avec pas mal de monde contre elle. Elle se tourne naturellement vers Patty et comme cette dernière le dit, l'affaire peut maintenant devenir "ugly" ! C'est dommage qu'il ait fallu attendre autant de temps pour sentir Patty si déterminée. On aura à peine le temps de la voir briller que la saison sera déjà fini. Ne mettons pas la charue avant les boeufs ceci dit, les deux prochains épisodes peuvent tout à fait être décevants. D'autant qu'il va certainement falloir compter sur Wes et ce personnage m'inspire de moins en moins. Messer en revanche, il m'intrigue beaucoup. Et j'espère que Frobisher aura un rôle à jouer aussi dans le dénouement, si dénouement il y a.

vlcsnap_318177


// Bilan // Même si ça arrive un peu tard, ça fait plaisir de voir Damages se réveiller et de nouveau passionner.

15 mars 2009

Damages [2x 1o]

Damages

Uh Oh, Out Come The Skeletons // 7oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_75980

   Enfin un vrai bon épisode de Damages ! A quatre épisodes de la fin de la saison, les scénaristes consentent enfin à faire avancer l'intrigue et à dévoiler le vrai visage de quelques personnages ambigüs. Mais ils n'oublient pas non plus de soigner la psychologie de certains d'entre eux en leur offrant une profondeur nécessaire qui nous fait nous attacher à eux. Le cas de Claire Maddox est le plus éloquent. Elle a toujours eu quelque chose de fascinant mais elle était trop froide pour qu'on la saisisse. En nous faisant découvrir ses liens compliqués avec son père et sa relation avec Kendrick, presque devenu un père de substitution pour elle, à qui elle doit beaucoup, si ce n'est tout, on comprend mieux son comportement et ses agissements. Elle a été aveuglée par Kendrick et n'a jamais compris qu'il était mauvais et menteur. Maintenant elle sait et une alliance avec Patty semble se profiler. Je les imagine même travailler ensemble ! Je n'aimerai pas que Marcia Gay Harden disparaisse à la fin de la saison pour tout vous dire.

   Quelque chose que j'ai beaucoup apprécié dans cet épisode et que la série avait perdue depuis longtemps, c'est le don de se jouer de nous, téléspectateurs, en nous menant sur des fausses pistes et en créant des effets de surprise tonitruants. Lorsque l'on découvre par exemple qu'un des agents du FBI ment à son partenaire, c'est une belle surprise ! Je me souviens m'être fait la réflexion il y a longtemps que ses coups de fil avec sa femme voulaient forcément dire quelque chose et effectivement, ce n'était jamais elle au bout du fil. Il s'agissait en fait du méchant monsieur noir qui semble être le lien entre tous les protagonistes de l'affaire UNR. Qui est-il vraiment ? Dans le même genre mais en moins important, on veut nous faire croire que Ellen va coucher avec ce mec qu'elle a dragué mais surprise, c'est Katie qui rentre avec elle ! C'est le genre de truc qui vous prend par surprise, vous avez à peine le temps de vous dire qu'ils sont en train de se foutre de nous que ça y est, vous en avez déjà la confirmation ! Toujours dans le même style, on nous présente une jeune femme à la chevelure flaboyante et colorée, on se dit que c'est elle la petite-amie de Michael qu'il ne veut pas pas présenter à ses parents mais non, ce n'est pas elle ! La copine de Michael est surprenante quand même : elle a 40 ans (rappelons que lui en a 18 !). Le face à face entre les deux femmes au restaurant était excellent, tout comme celui qui vient plus tard dans la galerie d'art.

   Nous en savons un tout petit peu plus sur Wes maintenant : c'était un policier apparemment et il suit Ellen depuis plus longtemps qu'on ne le croyait. Je ne sais pas pourquoi on insiste tant sur le fait qu'il doive tuer Ellen puisque l'on sait très bien qu'il ne le fera pas. Peut-être que c'est sur lui que tire Ellen dans le fameux flash-forward ? Non parce qu'on a beau vouloir nous faire croire qu'elle tire sur Patty, on n'est pas dupe. On nous en montre encore un peu plus cette fois mais au fond, c'est toujours aussi flou. Ellen tire bien des coups de feux, Patty sort de la chambre d'hôtel totalement choquée, du sang sur les mains. Est-ce le sien ? Est-ce celui d'un autre, la personne sur laquelle Ellen a tiré par exemple ? Pourquoi Patty s'effondre-t-elle dans l'ascenseur ? Impossible de ne pas penser à la toute première scène de la série lorsqu'Ellen sort de l'ascenseur en sang ! D'ailleurs, m'est avis que dans le prochain épisode, on aura droit à une scène équivalente avec Patty. Bien joué !

vlcsnap_63771


// Bilan // Enfin un épisode fort satisfaisant car prenant et plein de petites et grandes révélations ! On sent que le final se rapproche...

   

02 février 2009

Damages [2x o4]

dnesv2damagesry8

Hey ! Mr Pibb ! // 1 o3o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_15700

   Cette deuxième saison de Damages est décidément très étrange. Elle n’est pas mauvaise mais je ne reconnais pas tout à fait la série que j’ai tant aimée. Cela vient certainement du fait que les personnages de second plan prennent toute la place. Dans cet épisode tout particulièrement où, hormis Patty, les autres font presque de la figuration. Tout tourne autour de Purcell et même si le personnage me plaît, j’ai envie de voir Patty et Ellen s’affronter comme au bon vieux temps. La virée de Tom et Ellen en Virginie manquait d’un peu de piquant. Je m’attendais à quelque chose de plus enlevé. Le duo fonctionne bien ceci dit. Le reporter, Josh, m’intrigue toujours beaucoup. On sait bien que tous les personnages de Damages ont quelque chose à cacher en principe. Je me demande ce que lui a à cacher. Il a l’air honnête mais il faut se méfier des apparences. Sinon, je trouve qu’il y a vraiment beaucoup trop de nouveaux personnages. On s’y perd, on a bien du mal à savoir qui travaille pour qui. Puis cette affaire d’eau contaminée ne me dit toujours rien de bon. Le problème, c’est que c’est trop abstrait pour l’instant, trop lointain. On a besoin de voir des victimes, des gens qui se révoltent, il faut incarner cette affaire. On ne connaît finalement que les grands méchants. Et encore, on les connaît sans les connaître. C’est très flou.

   Purcell est un personnage extrêmement complexe. Quand on pense enfin avoir saisi un peu de sa personnalité, on découvre un nouvel élément qui change tout. Vrai méchant ? Faux gentil ? Agit-il simplement dans l’intérêt de sa fille, pour qu’elle puisse continuer à vivre le plus longtemps possible ? Ou a-t-il un hidden agenda, comme on dit ? En tous cas, le coup qu’il a fait à Patty, il va le payer très très cher. Elle avait enfin confiance en lui, elle croyait en son innocence dans toute cette affaire, elle lui a fait rencontrer Michael –une scène très belle- et il la poignarde dans le dos de la sorte ! Il n’avait pas le choix visiblement mais est-ce que Patty cherchera encore à le comprendre ?

vlcsnap_17445


// Bilan //  J’ai le sentiment que l’intrigue n’avance pas alors qu’il se passe pourtant pas mal de choses. Tous les personnages ne sont pas suffisamment bien utilisés, il n’y en a que pour Purcell ! J’espère que c’est maintenant au tour des autres …

26 janvier 2009

Damages [2x o3]

dnesv2damagesry8

I Know Your Pig // 8oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_110163

   Cet épisode était limite chiant, il faut bien le dire. Ceci dit, Damages étant Damages, ce qui semble moyen est bien et ce qui est bien est souvent très bien. C'est comme ça. En fait, après deux premiers épisodes où il se passait pas mal de choses, celui-ci est quasiment vide d'action. Tout est centré sur Daniel Purcell et ses multiples mensonges. Il ment à tout le monde ! Il ne dit pas la moitié, que dis-je, le quart de ce qu'il sait à Patty, ce qui ne lui plaît pas du tout, vous imaginez bien. Il ment également à sa maîtresse, Claire Maddox, puisqu'il affirme que sa femme n'était pas au courant de leur affaire alors qu'elle l'était bel et bien, semble-t-il. C'est peut-être même ce qui a provoqué une violente dispute. Tout cela reste très nébuleux car les bouts de flashback que l'on veut bien nous montrer sont sans contexte. Peut-être que la dispute que l'on nous montre n'a rien à voir avec le meurtre. Patty fait passer Purcell au détecteur de mensonge et les résultats ne sont pas concluants. Visiblement, il ne ment pas. Ces appareils ne m'ont vraiment pas l'air fiables. Un autre mystère tourne autour de la bague que portait la femme de Purcell le soir où Patty l'a rencontrée, le même soir où elle est morte. Elle la portait pendant la soirée mais plus une fois morte. Un homme qui fait peur l'a apparement revendue dans un magasin. Qui est cet homme ?

   Ellen continue de fouiner dans le passé de Patty afin de la faire tomber coute que coûte. Elle découvre alors que Michael, le fils de Patty, est peut-être bien le fils de Purcell, comme on nous l'a clairement fait comprendre dans le précédent épisode. Peut-être que s'il n'y avait pas eu cette scène si appuyée, la nouvelle aurait eu plus d'impact et par conséquent nous aurait un peu réveillé de la torpeur ambiante. Michael devrait donc bien servir à quelque chose à un moment donné. Mais il en faudra plus pour faire tomber Patty, c'est certain ! Par ailleurs, Ellen reçoit un appel de Katie Connor, la soeur de David. Elle a oublié qu'elles avaient rendez-vous. Ce petit truc assez anodin était-il là simplement pour nous rappeler que la saison 1 n'est pas si loin, qu'ils ne l'ont pas oubliée, ou est-ce que Katie aura une importance quelconque au cours de la saison ? Pas de traces de Timothy Oplyphant dans cet épisode, il doit certainement lustrer sa panoplie d'armes à feu.

   Un nouveau personnage est introduit, un certain Josh, journaliste lié à Purcell d'une manière ou d'une autre. Il est interprété par Matthew Davis (What About Brian) et il est là surtout pour remplir le quota de beaux gosses de la série. Josh aura certainement son importance dans quelques temps puisqu'il enquête en Virginie sur des cochons qui meurent les uns après les autres dans des fermes, après avoir bu une eau de source visiblement contaminée. Bizarrement, cette affaire environnementale ne me passione guère. Le cas sur les enfants morts me bottait plus ...

vlcsnap_110069


// Bilan // Un épisode mineur qui ne fait pas tellement avancer l'intrigue.

15 janvier 2009

Damages [2x o2]

dnesv2damagesry8

Burn It, Shred It, I Don't Care //

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_114702

   C'est fou ce qu'un épisode de Damages peut être dense ! A coté, la plupart des séries peuvent aller se rhabiller. Mais c'est aussi son drame : ceux qui cherchent une bonne série simplement pour se divertir n'accrocheront pas. Damages est autant exigeante envers ses télespectateurs qu'envers elle-même. Il y a beaucoup d'informations à retenir et des détails à bien garder en tête en vue d'un développement futur. Ainsi, dans cet épisode, trois petites choses ont particulièrement retenu mon attention alors qu'a priori, ce ne sont que des détails mineurs pour l'heure. Pendant quelques instants, le fils de Patty fait la rencontre de Daniel Purcell et les regards bien appuyés de chacun des protagonistes (Patty est présente) nous laissent aisément imaginer que Purcell pourrait être le père de Michael. Ce serait donc ça le lien entre Patty et Purcell. Et ça permettrait de remettre Michael en avant. Depuis le début, je le dis : ce garçon va devenir important à un moment ou à un autre de la série. Ca se confirme ! Autre détail : Tom Shayes -qui est remis en lumière au grand soulagement de tous, après avoir été transparent dans le season premiere- va devenir papa ! La nouvelle est surtout l'occasion, sur le moment, pour Patty et Tom de s'amuser avec Ellen en lui faisant croire qu'ils ont découverts un terrible secret sur elle ! On retient son souffle mais on se doute qu'ils n'ont pas découvert qu'elle travaillait en parallèle pour le FBI. D'ailleurs, étant donné qu'elle est censée être suivie, c'est bizarre que Patty n'en sache rien. M'est avis qu'elle sait très bien ce qu'il en est ... Toujours est-il que Tom va être papa et sa femme a du soucis à se faire, si vous voulez mon avis ... Va-t-elle finir comme David Connor ? Troisième et dernier détail à garder en tête : l'agent Werner du FBI est en train de se séparer de sa femme. Anodin. Sauf que rien n'est jamais anodin dans Damages !

    Marcia Gay Harden est arrivée ! J'aime beaucoup cette actrice, qui a notamment brillé dans Into The Wild et The Dead Girl l'année dernière au cinéma. Elle est beaucoup plus sexy qu'à l'accoutumée et Patty pourrait avoir trouvé une adversaire de taille en sa personne ! Elle est également avocate, mais pour une compagnie mystérieuse dont on n'a pas fini d'entendre parler ! Daniel Purcell a expertisé un champ et il se trouve qu'il était extrêmement toxique. Cette expertise a été commandée par cette mystérieuse société qui a ensuite modifié le rapport de Purcell afin que le champ soit considéré comme hors de danger. Tout ça n'est pas encore très clair et je ne suis moi-même pas complêtement sûr d'avoir bien tout compris ! Ce que j'ai bien compris, en revanche, c'est le cliffhanger final : cette femme, Claire Maddox, et Daniel Purcell ont une liaison ! On ne s'y attendait évidemment pas du tout. La femme de Daniel n'a donc peut-être pas été tuée par un mystérieux inconnu mais par son mari ! Ou par Maddox ! Un crime passionnel quoi. Ou pas. En tous cas, la dernière image de l'épisode nous montre Daniel en train de s'afférer autout d'un feu. Il brûle des documents ... Tout ça m'a l'air complexe mais c'est déjà passionnant ! Afin de ne pas faire une review de trois métres de long, je passerais sur certains passages excellents, notamment la manipulation autour de Tom. Il y a tant de choses à dire ! A relever quand même un élément de la plus haute importance : l'arme avec laquelle Ellen tue on-saura-qui-en-fin-de-saison lui a été filée par Tom. Autre chose : Wes n'a bel et bien pas approché Ellen par hasard. Lui aussi a une dent contre Frobisher puisqu'il a un placard entier rempli d'articles de presse sur Frobisher soigneusement découpés puis placardés. Il possède également une collection impressionnantes d'armes en tous genres ! Dans le présent, il couche avec Ellen (on s'en serait douté) et tous deux sont stoppés en plein coït par un coup de téléphone qui fait partir précipitamment Ellen ...

vlcsnap_109020


// Bilan // Le puzzle est encore loin d'être reconstitué mais les premières pièces sont déjà passionnantes et étonnantes ! La saison 2 de Damages commence sous les meilleurs auspices !

   

09 janvier 2009

Damages [2x o1]

19035373

I Lied, Too (Season Premiere) // 1 8oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_70511

   Après de longs mois d'absence, Ellen Parsons est de retour avec une terrible vengeance à la clé ! "You should be scared, you should be terrified" dit-elle dans les premières secondes du season premiere à sa pauvre victime sur laquelle elle ne tardera pas de tirer, en guise de cliffhanger attendu mais toujours impressionnant. C'est ainsi que l'on entre à nouveau dans l'univers glaçial et envoutant de Damages, Certainement la meilleure série que l'année 2007 a pu nous offrir. Le cru 2008 serat-il aussi bon ? Difficile de le dire pour le moment mais ce premier épisode nous rappelle à quel point la série est bien écrite et construite, et surtout excellemment interprétée. Les larmes de Glenn Close, alias Patty Hewes, lorsque le fantôme de Ray Fiske la hante, ne laisse aucun doute sur le talent de l'actrice multi-récompensée. Elle habite toujours son rôle avec passion. Son nouveau lifting n'était sans doute pas nécessaire mais les voies d'Hollywood sont impénétrables. Rose Byrne, alias Ellen Parsons, a vu son talent grandir sous nos yeux, aussi vite que son personnage qui a perdu toute naïveté pour laisser place à une femme plus froide, plus forte, sans pitié, très proche de ce qu'est son mentor. Comment va-t-elle réussir à gérer son travail avec Patty et en même temps sa trahison au long cours ? Car les agents du FBI avec qui elle collabore l'ont prévenue : il faudra peut-être 3 ans avant de réussir à coincer Miss Hewes ! Le but est de la faire croupir en prison mais son crime reste encore un mystère à l'heure qu'il est ...

   A l'image de cette première pièce du puzzle, la deuxième saison de Damages s'annonce dense. Après avoir lancé une fondation pour laver sa conscience, Patty a bien l'intention de se lancer un nouveau défi à travers une affaire au moins aussi importante que celle de Frobisher. On ne sait pas grand chose sur elle pour le moment, si ce n'est que cela tourne autour de morts infantiles. On ne peut pas s'empêcher de penser que cela a un rapport direct avec Julia, la fille quasi morte-née de Patty. Peut-être est-ce simplement une bonne raison pour Patty de s'occuper de cette affaire-là plutôt que d'une autre. Mais elle va avoir fort-à-faire puisque un vieil ami qu'elle n'avait plus vu depuis 10 ans, Daniel Purcell, réapparaît en lui implorant de l'aider. Il a en sa possession des documents -dont on ne sait rien- très convoités. La preuve : après s'être fait cambriolé, sa femme se fait tuée, comme pour le prévenir qu'il n'a pas intérêt à garder ces documents rien que pour lui. Il lui reste sa fille. On ignore encore tout de cette affaire, il est donc difficile de dire si elle est prometteuse ou non. Ce qui est certain, c'est qu'avec un acteur comme William Hurt pour interpréter Purcell, Glenn Close a trouvé un partenaire à sa hauteur. Ceci dit, Ted Danson faisait déjà très fort.

   Justement, Arthur Frobisher, le fameux, alias Ted Danson, n'est pas mort, comme on s'y attendait. Il se porte même plutôt bien si l'on en croit ses regards lorsqu'il se retrouve seul dans sa chambre d'hôpital. Quand le médecin et l'infirmière sont là, il pousse des râles de douleur et il joue le jeu des larmes -de manière très crédible il est vrai- mais au fond, il est toujours le même manipulateur et c'est rassurant. On n'aurait pas aimé le voir devenir gentil. Pendant un moment, Ellen a envisagé de le tuer, pour lui faire payer la mort de David. Puis elle a préféré choisir la voie du pardon. Pour combien de temps ? Il est difficile de dire actuellement quelle va être l'implication de Frobisher dans la saison. Je le vois bien disparaître dans la nature quelques temps avant de faire son grand retour en saison 3. Ou alors il va mourir dans peu de temps. Histoire de passer définitivement à autre chose. En tous cas, Ted Danson fait d'ores-et-déjà parti du casting d'une nouvelle série de HBO à venir, Bored To Death. C'est certainement un indice. Par ailleurs, il semblerait qu'Ellen ne reste pas seule bien longtemps. Elle s'est même déjà trouvée un futur amoureux ! J'anticipe mais c'est tellement évident. D'ailleurs, ce qui nous intéresse, ce n'est pas leur future histoire à proprement parler mais les raisons qui poussent ce jeune homme, Wes Krulik (Timothy Olyphant) à tant s'intéresser à Ellen. Il cache forcément quelque chose. Serait-il envoyé par Patty ? Cela ne m'étonnerait pas.

vlcsnap_55821


// Bilan // C'est avec un plaisir non dissimulé que l'on entre à nouveau dans l'univers de Damages. Ce premier épisode est transitoire, il fait le lien entre les événements de la 1ère saison et ses différents cliffhangers, tout en introduisant les nouveux éléments qui seront développés cette année. Belle maîtrise des scénaristes, du réalisateur et des acteurs ! Et pas de surrenchère inutile. Le cru 2008 s'annonce formidable !