10 mars 2014

Odyssey [Pilot Script]

20443688 (2)

ODYSSEY

Drama // 42 minutes

44030377

Ecrit par Peter Horton (Grey's Anatomy, Thirtysomething), Nora Kay Foster & Adam Armus (Xena, Heroes, The Following). Pour NBC, Universal Television, Fabrik Entertainment & Red Arrow Entertainment. 75 pages.

Une femme soldat poursuivie par un groupe terroriste au beau milieu de l'Afrique, un ancien procureur devenu l'avocat désenchanté d'une grande compagnie qui baigne dans des affaires louches et un jeune activiste politique en pleine rébellion contre le sytème et ses propres origines, ainsi que leurs familles, sont victimes d'une conspiration militaire internationale sans précédent...

Avec Peter Facinelli (Nurse Jackie, Damages, Six Feet Under, Twilight), Anna Friel (Pushing Daisies, Neverland, Limitless), Treat Williams (Everwood, Brothers & Sisters, Chicago Fire), Adewale Akinnuoye-Agbaje (Oz, Lost, Hunted), Daniela Pineda (The Originals), Jake Robinson (The Carrie Diaries), Nate Mooney (The Riches, Philadephia), Elena Kampouris... 

 

   American Crime, Coercion... et maintenant Odyssey : les networks ont visiblement l'intention de marcher sur les plates-bandes des chaînes câblées la saison prochaine. Si toutefois ces pilotes deviennent des séries. C'est une bonne nouvelle, assurément. Mais c'est aussi très inquiétant. Les dernières séries de networks qui avaient l'allure de séries du câble ont tout simplement obtenu des audiences du câble ! On peut remonter à il y a quelques années avec Lone Star sur FOX, mais on peut aussi penser à Hannibal, plus proche de nous, toujours vivante, mais en sursis pendant combien de temps encore ? C'est une impasse dont il semble très difficile de se sortir. Peut-être qu'Odyssey réussira là où les autres ont échoué. Elle le mériterait, c'est certain. Mais en l'état, c'est une série de Showtime (et le script contenant 75 pages au lieu des 60 habituelles et aucun découpage en actes tend à prouver qu'il a été écrit pour le câble). Instinctivement, on va la comparer à Homeland... Elle partage en effet avec elle bien des points communs, dans la narration mais aussi dans l'ambition. Elle prend en revanche moins de temps pour brosser le portrait de ses héros. Ils sont instantanément plongés dans l'action, quelle qu'elle soit, et ils arrêtent de respirer comme nous devant eux. C'est à mon sens le gros défaut de ce pilote, le seule peut-être. Beaucoup de mouvements et peu de repos. Pas d'introspection. Pas le temps. Cela ne nous empêche cependant pas de nous attacher petit à petit aux personnages et nous passionner pour leurs combats respectifs. Ce qui est essentiel vu la complexité à laquelle l'ensemble de ces intrigues nous expose.

   Au début du pilote, c'est le parcours de la soldate Odette Ballard qui nous est tracé et de manière extrêmement efficace. Je ne suis pas fan de tout ce qui touche à la guerre de près ou de loin en fiction, mais je me suis surpris à me laisser prendre au jeu ici. Pour le coup, plus on avance, plus on se retrouve dans une atmosphère qui rappelle les voyages en Afghanistan de Carrie Mathison. Sauf qu'elle a l'air saine d'esprit. Je pense qu'Anna Friel va étonner dans ce rôle. Elle est très loin de Pushing Daisies évidemment, mais aussi d'à peu près tout ce qu'elle a fait d'autre. C'est vraiment un très beau rôle. Par contre, il arrive un moment où elle doit se couper les cheveux très court pour se faire passer pour un garçon. Ca m'a rendu un peu triste, j'avoue. En même temps, je ne sais pas comment elle pouvait avoir des cheveux longs au départ en étant militaire. Un détail. Si par moment le pilote devenait trop chargé à mon goût, quitte à me faire décrocher un peu, ce sont toujours ses scènes qui m'ont remis dans le bain. Elle passe du Mali à la Tunisie, elle manque de se faire exploser la tête, puis elle se fait emprisonner, elle parvient à s'enfuir, elle se retrouve dans le désert, puis sur l'océan... C'est un sacré périple qui nous attend ! Et ça ne fait que commencer... J'en profite pour dire à ce propos que le pilote devrait être impressionnant puisque tout est tourné en décors naturels, et pas seulement aux Etats-Unis. Au Maroc aussi. Il va coûter cher. Ce qui veut dire deux choses : 1/ Une commande en série est encore plus probable vu l'argent investi dans le pilote 2/ Il sera financièrement impossible de tenir sur ce rythme si la saison contient plus de 13 épisodes. 

   Les deux autres principaux personnages ne sont pas moins intéressants mais disons que leurs univers sont un peu moins dépaysants. Encore que. Peter Drucker, l'avocat (qui n'a aucun lien de parenté avec Michel à ma connaissance - Mouarf mouarf), est davantage celui qui pourrait faire penser à Carrie Mathison dans le caractère tant sa détermination à découvrir la vérité le rend dingue, quitte à mettre sa chère famille qu'il aime tant au second plan. Si les scénaristes ont besoin d'intrigues pour combler certains épisodes, ils puiseront certainement de ce coté-là. Il a une fille adolescente qui a tout à fait le potentiel pour devenir la nouvelle Dana. Ce personnage qui cristallise toutes les détestations. Mais on n'en est pas là. Elle est plutôt discrète dans ce pilote, pendant que sa mère est très passive. "L'enquête", si on peut appeler ça comme ça, de Peter est en tout cas pleine de rebondissements. Certains sont inattendus, d'autres très classiques (la camionnette qui écrase LE témoin clé et que l'on voit arriver à des kilomètres), mais ça fonctionne très bien. Les protagonistes se multiplient dans cette partie de l'histoire, ce qui ne facilite pas toujours la compréhension. Il faut s'accrocher mais on en sera certainement récompensé. Du côté du troisième héros, le plus jeune, un certain Harrison Wolcott, c'est là que les choses se gâtent un peu. Juste un peu. Je n'ai pas ressenti beaucoup d'empathie pour ce personnage. On ne comprend pas son combat en réalité. Du moins, on comprend qu'il n'est pas fondé sur des bases très solides. On ne questionne pas sa sincérité pour autant, mais sa naïveté pourrait devenir handicapante. Pour le moment, c'est un post-ado en rébellion, un chien fou qui a certes mis le doigt sur quelque chose d'énorme mais qui n'a pas les outils et les contacts nécessaires pour changer le monde comme il le voudrait. Son combat semble un peu perdu d'avance... 

   Odyssey pourrait bien devenir le drama le plus ambitieux et exigeant qu'un network n'ait jamais produit ! Il pourrait faire date ! Ce qui ne veut pas dire que ce pilote est parfait, mais il donne beaucoup, il passionne. Est-ce que NBC osera aller jusqu'au bout ? Telle est la question. Mais cette potentielle série mérite d'ores et déjà toute notre attention. 

Posté par LullabyBoy à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


22 juin 2012

Nurse Jackie [Saison 4]

20021712

Saison 4 // 550 000 tlsp. en moyenne

44030376


vlcsnap_2012_06_01_23h29m46s134 vlcsnap_2012_06_02_00h10m07s30

   Cette année, Jackie Peyton n'a pas seulement laissé pousser ses cheveux -ce qui va bien mieux à Edie Falco entre nous soit dit- elle a aussi... évolué, changé... Oui, enfin ! Après une première bonne saison, une saison 2 décevante et une saison 3 catastrophique (j'en témoigne vigoureusement ICI), la dramédie de Showtime qui a tué United States Of Tara -je ne lui pardonnerai jamais- a enfin accepté de raconter autre chose sur son héroïne que ses habituelles jérémiades stériles et ses coups fourrés. Résultat : on s'ennuie beaucoup moins et on apprend à redécouvrir cette femme, toujours détestable par certains aspects mais nettement plus attachante au bout du compte. Tout est partie d'une prise de conscience, liée au choc de sa rupture avec Kevin qui a inévitablement conduit à des changements radicaux dans sa vie de mère, d'infirmière, de femme et d'addict. Le passage en rehab, bien que trop court à mon goût -ils auraient au moins pu y consacrer trois bons épisodes, depuis le temps que l'on attend ça- l'a libérée en partie de ses démons. Elle ne se drogue plus. Et, étonnamment, alors que la tentation a dû être aussi grande pour les scénaristes que pour le personnage, elle ne rechute pas une seule fois. Le cliffhanger de fin de saison pourrait tout à fait remettre cela en cause mais on n'en est pas là... La Jackie sobre est touchante car on saisit avec plus de clarté pourquoi elle est tombée dans cet enfer en premier lieu et pourquoi elle a si longtemps refusé de s'en sortir, au-delà du phénomène incontrôlable de l'addiction : parce que quand elle plane, elle ne ressent plus toutes ces émotions qui l'envahissent. Elle ne pleure plus. Et Jackie est une hypersensible qui n'a pas du tout confiance en elle et qui ne croit pas pouvoir se contrôler par elle-même. Elle (se) prouve pourtant tout au long de la saison 4, et malgré les tempêtes -le divorce, la pression à l'hôpital- qu'elle en est capable. La constante, quel que soit son état, c'est qu'elle est une bonne infirmière, excellente même. Un exemple pour tous ses collègues. Cela dit, ce n'est encore pas cette saison que les cas médicaux auront été marquants ou même intéressants. De mémoire, il n'y en a eu qu'un qui m'a plu, celui de la femme que tout le monde croit enceinte alors qu'elle ne l'est pas du tout, incarnée par Rosie Perez. Elle a apporté des dialogues intelligents et beaucoup d'humour le peu de temps qu'elle a passé dans les locaux du All Saints Hospital. 

vlcsnap_2012_06_05_18h14m09s254 vlcsnap_2012_06_05_14h12m24s102

    Le lien qui s'est créé entre Jackie et l'ado Charlie, rencontré en cure, lui aussi touché par le même mal, a été assez bien exploité et c'était une excellente idée que d'en faire le fils du Dr Cruz, le nouveau boss de Jackie, donc son nouvel ennemi. Il n'aurait pas été inintéressant de nous expliquer plus en profondeur le comportement totalement désinvolte de celui-ci à l'égard de son fils, mais c'est peut-être quelque chose qui viendra suite à sa mort tragique. Cela dit, après tout ce qu'il a fait subir au personnel de l'hôpital et les humiliations qu'ils lui ont réservé en retour, je ne suis pas certain que ce serait très logique de le faire rester à son poste. Gloria était bien meilleure ! C'était d'ailleurs marrant de la voir redevenir une "simple" nurse mais elle m'a quand même moins fait rire que d'habitude et ça vaut, de toute façon, pour tous les personnages secondaires. J'ai l'impression que les auteurs n'arrivent pas à soigner et Jackie et sa troupe en même temps. C'est soit l'un soit l'autre. Cette année, c'était clairement elle. Zoey reste l'atout comique le plus efficace et on ne se lasse pas une seule seconde de ses excentricités. Sa colocation avec Jackie et ses filles était une brillante idée, parfaitement exploitée ! Sa relation amoureuse avec l'ambulancier a en revanche été traitée par-dessus la jambe. Je crois que personne n'a vraiment compris les raisons de leur séparation. Ce qui a super bien marché aussi, c'est le trio Jackie/O'Hara/Zoey. Par contre, j'ai été très déçu pour tous les autres : je ne parle pas de Thor ou de Sam, qui n'ont jamais servi à rien mais qui ont peut-être été encore plus inutiles lors de cette nouvelle salve, mais plutôt de O'Hara, à qui la grossesse n'a vraiment pas réussi comiquement parlant, du Dr Cooper, encore drôle de temps à autres mais beaucoup moins souvent, d'Eddie, plus  absent qu'autre chose, de même que Kevin, dont on a beaucoup entendu parler mais que l'on a peu vu, ce qui n'était pas si dérangeant que ça en soit, certes. Même la petite Grace n'a pas bénéficié de beaucoup de temps d'antenne mais, dans le dernier épisode, elle m'a ému. Ce sentiment de liberté retrouvé, partagé par la mère et la fille, était ennivrant. Le plus beau moment de la saison sans doute. Le plan sur le toit de l'hôpital à la toute fin, avec ce dessin géant de Jackie imaginé par "Jesus", avait une belle et forte symbolique. C'était d'ailleurs beaucoup plus convaincant que le parallèle hyper convenu naissance/mort, bien que l'émotion était présente là aussi.  

vlcsnap_2012_06_05_18h05m02s154 vlcsnap_2012_04_22_03h17m08s8


// Bilan // J'avais bien failli ne pas me pencher sur la saison 4 de Nurse Jackie, encore dégoûté par la médiocrité de la précédente, mais j'ai finalement craqué et je ne le regrette pas : sans être exceptionnelle, loin s'en faut, elle a au moins permis de faire évoluer son héroïne et l'amener là où nous ne l'avions encore jamais vue. Une belle opportunité pour Edie Falco de changer un peu de registre et elle l'a pleinement saisie ! Malheureusement, tout cela s'est fait au détriment des autres personnages, condamnés à ne jamais vraiment sortir de l'ombre et à n'être que des accessoires comiques, souvent cassés. Avec le départ des deux créatrices et showrunners de la série, remplacées par un ancien de Dexter, la série va subir de nouveaux changements en saison 5. Fallait-il vraiment la renouveler ? J'ai comme un doute...

23 juillet 2011

Nurse Jackie [3x 03 > 3x 12]

dnes_season4_nursejackie_mi

Saison 3 // 576 ooo tlsp. en moyenne

63506040


vlcsnap_2011_07_22_23h21m13s138 vlcsnap_2011_07_22_19h22m44s34

   La saison 3 de Nurse Jackie avait mal commencé, comme en témoigne ma critique peu élogieuse des deux premiers épisodes de la saison, et dix épisodes plus tard, le bilan est absolument catastrophique ! Le niveau a dramatiquement chuté et je suis d’autant plus en colère que les téléspectateurs ont encore préféré cette année regarder Nurse Jackie plutôt que United States Of Tara. Résultat : il y en a une qui est renouvelée mais qui ne le mérite pas, d’autant qu’elle n’a déjà plus rien à dire, et l’autre est annulée alors qu’elle était excellente et qu’elle avait sûrement encore de belles histoires à raconter. C’est injuste, incompréhensible et franchement rageant.

    Alors que la saison 2 était très décevante du point de vue de l’héroïne et de sa non-évolution, elle tenait encore la route du coté de la galerie de personnages secondaires malgré quelques ratés (le départ de Momo, l’arrivée de Sam, la petite forme de Zoey…) En cette troisième année, même eux n’ont pas réussi à la sauver. A vrai dire, je crois que je ne regarde plus la série que pour Zoey. Dans le final encore, elle m’a fait éclater de rire avec son cri de cinglée après avoir fait la rencontre des filles de Jackie. Sa folie douce peut sauver une mauvaise scène. La performance de Merritt Wever est à saluer car, à mon avis, c’est elle qui fait 80% du travail, pas les scénaristes. Je suis toujours assez client d’O’Hara mais elle a tout de même été très en retrait cette saison, quasi-uniquement liée à Jackie, sans histoire à elle. Et comme il s’agissait la plupart du temps de les faire se disputer… Mon chouchou, le Dr. Cooper, m’a pas mal déçu. Jusqu’ici, il arrivait encore à me faire rire et je dirais même que ce sont tous ses défauts et tous ses caprices énervants qui le rendaient attachants mais je ne marche plus. Sa réaction suite à la séparation de ses mamans, c’était le summum de la puérilité et de la bêtise, tout comme son mariage soudain, inutile, prévisible et très mal géré scénaristiquement. Bref, je misais tout sur Gloria, ma dernière cartouche mais malheureusement, là encore, ce fut la débandade : entre son combat contre l’obésité qui n’a pas été marrant longtemps et son obsession pour les statuts de la chapelle, je ne sais pas ce qui était le plus mal trouvé. Elle est parvenue à me faire sourire voire rire de temps à autres mais ce n’était pas suffisant. Reste donc Thor, toujours cliché, toujours pas drôle ; Eddie, moins psychopathe donc plus à sa place; et Sam, toujours sans intérêt et les auteurs n’ont même pas cherché à lui en trouver un pour tout dire. Un petit nouveau a tenté de se frayer un chemin dans les derniers épisodes, il avait un certain potentiel, mais apprendre que lui aussi était addict, c’était juste trop. Tous les infirmiers et infirmières de New York sont-ils accros ? 

vlcsnap_2011_07_22_19h34m13s6 vlcsnap_2011_07_22_23h14m03s188

   On en vient à cette bonne vieille Jackie qui ne change désespérément pas. Ce n’est même plus la peine d’espérer. J’ai pourtant cru en début de saison que l’on allait se diriger petit à petit vers une sorte de rédemption, ou au moins une tentative. Mais non. Elle reste droite dans ses boîtes, fière de ce qu’elle est et absolument pas motivée à se sortir de l’enfer dans lequel elle est entrée. O’Hara se sera donné du mal pour l’aider mais ça n’aura pas été suffisant. Le pire dans tout ça, c’est que les personnages à être au courant de son addiction sont maintenant plus nombreux mais elle arrive pourtant, encore et toujours, à s’extirper de n’importe quelle situation délicate, que ce soit par son ingéniosité ou grâce aux pirouettes super faciles et pas crédibles du tout imaginées par l’équipe de scénaristes. Que Gloria jette finalement le test d’urine, c’est juste super énervant. Le cas Kevin est encore un autre problème, qui n’a pas su être réglé correctement. Sa rébellion a été de courte durée et son aveu final, sous forme de cliffhanger, était d’une part relativement prévisible grâce à quelques indices pas très discrets disséminés au courts des derniers épisodes, et d’autre part super agaçant puisque Jackie trouve le moyen de se faire passer pour une victime. Alors oui, elle se retrouve du coup dans une situation inédite, où elle est libérée de son mari et d’une certaine pression, qui pourrait déboucher sur une saison 4 enfin différente, mais je me suis déjà fait avoir trois fois, je ne me ferais pas avoir une quatrième fois ! Tout ce que j’ai trouvé d’intéressant et surtout de bien écrit, c’est les quelques passages consacrés à la petite Grace. C’était trop redondant par rapport aux deux premières saisons, certes, mais néanmoins émouvant et traité avec beaucoup de justesse. Edie Falco n’a jamais été aussi bonne que dans ces moments-là. Le reste du temps, elle est en pilotage automatique et on ne peut pas lui en vouloir : on ne lui donne rien de nouveau à jouer ! 

vlcsnap_2011_07_22_23h13m24s54 vlcsnap_2011_07_22_19h01m09s135


// Bilan // Nurse Jackie est en train de prendre exactement le même chemin que sa cousine Californication : une première saison accrocheuse puis les suivantes qui ne font que se répéter en rendant, en plus, leurs héros détestables. La série n’est plus vraiment drôle, plus tellement médicale (pas un seul cas ne m’a marqué cette année), quasiment plus émouvante, carrément plus profonde. Elle n’est plus grand-chose, juste l’ombre d’elle-même. Peut-elle encore être sauvée ? Tant que les téléspectateurs continueront à la suivre aussi assidument, je ne vois pas pourquoi les auteurs se remettraient en question. Dès lors, aucune amélioration n’est possible. Il serait préférable que la saison 4 soit la dernière et qu’elle conclut, aussi dignement que possible, cette histoire d’une femme à qui tout pouvait réussir mais qui a préféré tout détruire, toute seule, comme une grande. La vraie vie, pourtant, c’est bien une dramédie. Et prends ça dans les dents Jackie ! 

07 avril 2011

Nurse Jackie [3x 01 & 3x 02]

dnes_season4_nursejackie_mi

Game On // Enough Rope

61o ooo tlsp. // 49o ooo tlsp.

44030375_p // 44030376


vlcsnap_176373 vlcsnap_189184

   Les retours ratés semblent être à la mode du coté de Showtime. Après Tara, dont le Season Premiere était relativement décevant, c'est Jackie qui fait des siennes. En revanche, je ne parlerai pas là de déception puisque ça fait bien longtemps que je me suis fait une raison : Nurse Jackie a beau avoir une belle galerie de personnages et d'excellents acteurs pour les interpréter, elle est vouée à la non-évolution. Ce premier épisode de la saison 3 le confirme. Tout comme les scénaristes avaient choisi d'ignorer le cliffhanger de fin de saison 1, ils ignorent, mais de manière heureusement moins scandaleuse, celui de la saison 2. L'infirmière addict aurait logiquement dû se retrouver en rehab suite à la découverte d'un de ses secrets par son mari et sa meilleure-amie. Au lieu de ça, elle ment effrontément et avec brio au premier tandis qu'elle tente de se racheter une conduite auprès de la deuxième, sans vraiment s'excuser mais en trouvant les mots justes. C'est vrai : cette héroïne est fascinante car elle va très loin dans la manipulation, l'air de rien. Mais ses pirouettes ne m'amusent plus et je commence à la trouver simplement détestable. C'est certainement le but d'ailleurs, pour mieux nous la rendre attachante et émouvante par la suite, quans elle se rendra compte de ses multiples erreurs. Nancy Bowtin a traversé la même zone de turbulences dans Weeds, mais pas aussi tôt, pas dès la saison 2 !

   Conséquences et changements, voilà deux mots bannis de la writer's room de la série. Au bout de quelques minutes, après une introduction assez réussie sur Don't Rain On My Parade, la routine repart de plus belle dans les couloirs du All Saints Hospital. Jackie continue de se droguer en cachette tout en soignant à merveille ses patients et elle trouve toujours un moyen de se tirer de n'importe quelle situation embarrassante. La venue de son mari sur son lieu de travail, dont quasiment aucun de ses collègues ne connaissent l'existence, en est une par exemple. Les scènes avec ses filles et son mari sont toujours aussi ennuyeuses, d'autant que Kevin ne se rebelle pas bien longtemps. Je ne m'attendais pas à ce qu'il se calme si vite... Heureusement, les personnages secondaires sont là pour relever le niveau avec leurs historiettes sympathiques et souvent tordantes. Je crois que plus Jackie m'est antipathique, plus les autres me sont sympathiques. J'ai toujours du mal à voir l'utilité de Thor et Sam, mais je suis par contre toujours sous le charme du Dr. Cooper (son petit mot d'excuse lu en pleine salle d'attente m'a fait mourir de rire), emballé par les mimiques hilarantes de Merritt Wever, sans compter ses anecdotes toujours très inventives, et juste amoureux de Gloria. Cette femme est énorme ! J'ai oublié de parler d'Eddie ? Rien à dire à son sujet. Il ne trouvera d'intérêt que quand Kevin découvrir la vérité sur son "ami". C'est pas demain la veille donc...  Les patients ? Quels patients ?   

vlcsnap_190252 vlcsnap_187505


// Bilan // Indestructible, Jackie Peyton n'est toujours pas prête à évoluer. Par conséquent : sa série non plus. Je regrette que les scénaristes ne se soient pas remis en question suite aux déboires rencontrés en saison 2. Cela dit, le public ayant été fidèle, avaient-ils vraiment besoin de s'inquiéter ? Je commence cette saison 3 pessimiste. J'espère la terminer dans un autre état d'esprit !

18 juin 2010

Nurse Jackie [2x 12]

dnes_season4_nursejackie_mi

Years Of Service (Season Finale) // 86o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_45394

  Après une saison presque ratée, Nurse Jackie a le mérite de se terminer convenablement sur un bon épisode. En même temps, quand on garde tout pour le premier et le dernier épisode de chaque saison, on ne peut que s'en sortir de la sorte ! C'est vrai, quand on regarde bien, tout ce qui s'est passé entre le Season Premiere et le Season Finale n'était que du brodage plus ou moins inspiré, plus ou moins passionnant. Les choses sont rentrées dans l'ordre dans le couple adultérin Jackie/Eddie après avoir traversé quelques crises plus pénibles à suivre qu'autre chose. Oh, ça a permis de proposer quelques cliffhangers sympas. Mais sinon ? J'ai toujours dû mal à croire que Jackie puisse encore avoir des sentiments pour un psychopathe, bien qu'il se soit calmé; et j'ai du mal à croire que Eddie puisse être si docile. Jackie n'a pas l'intention de quitter Kevin malgré tous leurs problèmes ? Pas grave. Je reste à tes cotés. C'est pas une belle preuve de son amour. C'est juste de la connerie et ça m'énerve. La grande satisfaction de cet épisode, quasiment la seule, c'est qu'un des deux secrets de Jackie est découvert par Kevin et Eleanor. C'est une droguée complétement accro. J'aurais aimé que la chose se passe de manière plus flamboyante que ça. Certes, la toute fin, avec le "Blow Me", était excellente et surprenante mais je n'ai pas l'impression que ça bouleversera la routine dans laquelle la série s'est installée pour la saison 3. En fait, j'aurai préféré que Kevin apprenne qu'elle le trompe avec Eddie. Ou au moins qu'elle le trompe. C'est l'élément le plus intéressant au final et je comprends que les scénaristes gardent cette cartouche pour plus tard mais je sens qu'on va se faire chier la saison prochaine, du coup...

   Niveau brodage, on peut dire que les personnages secondaires auront été gâtés tout au long de la saison ! Je ne sais pas ce qui est le mieux : ne rien savoir sur eux mais s'en servir juste pour nous faire marrer comme en saison 1, ou creuser leurs personnalités et dévoiler des pans de leur vie quitte à nous faire moins rire, comme en saison 2 ? Honnêtement, on a moins ri cette année et il y avait moins de délires. Zoey n'était pas aussi en forme qu'espéré, Mo-Mo n'était plus là, Sam et Thor l'ont mal remplacé... Mais Gloria a été absolument géniale (le coup de la fumée et de la rencontre avec Dieu dans cet épisode m'a éclaté), O'Hara nous a sorti d'excellentes répliques et Dr. Cooper/Twitter s'est imposé comme LE personnage secondaire phare. Les intrigues des uns et des autres ont été bâclées et je ne parle même pas des cas médicaux absolument pas marquants et plus que dispensables. Les résolutions dans le final sont donc maigres. Il n'y avait de toute façon aucun suspense de lancé. Il y a des trucs qui n'ont servi strictement à rien comme la partie de jambe en l'air entre O'Hara et Sam. Sinon, le passage claquettes m'a beaucoup amusé. Voilà, c'est de ce genre de petites folies dont la série manque désormais !   

vlcsnap_54076


// Bilan // Comparé à United States Of Tara, sa collègue de Showtime, Nurse Jackie ne fait définitivement pas le poids ! Elle manque cruellement d'ambition et n'offre pas à ses acteurs géniaux, Edie Falco en tête, matière à exceller. L'émotion est souvent contournée, la comédie n'a plus le même éclat qu'en saison 1 et on trouve même le temps de nous ennuyer parfois. Je le répéte : la série est loin d'être mauvaise. Elle est juste en dessous des attentes, au plus bas de son potentiel. Du coup, le format 12x 26 minutes n'est pas frustrant. C'est toujours ça...


13 juin 2010

Nurse Jackie [2x 11]

dnes_season4_nursejackie_mi

What The Day Brings // 75o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_104679

  Jackie partie pour une journée de vacances improvisées avec sa petite famille (dont le but était de fuir ses responsabilités), on aurait pu s'attendre à ce que les scénaristes en profitent pour développer les intrigues des personnages secondaires. Ils auraient pu mais ils ont décidé de faire autrement. C'était amusant de voir Zoey couvrir Jackie. Et c'était fun de voir de voir O'Hara et Gloria boire un verre ensemble. Mais ça s'arrête là. Ca aurait pu être tordant mais les scènes étaient bien trop courtes pour faire mouche. Le triangle amoureux qui se profile entre Coop', Sam et la copine de Sam a un certain charme. Mais là encore, difficile de se prononcer en si peu de temps sur cette histoire. Elle aurait dû commencer plus tôt dans la saison. C'est un peu du gâchis. Mais c'est toujours marrant de voir Cooper dans l'embarras et dans la culpabilité et Eddie qui l'enfonce...   

  Le road-trip de Jackie n'avait pas grand intérêt, si ce n'est de repousser l'échéance jusqu'au Season Finale. Très artificiel et peu passionnant. Elle va devoir tôt ou tard expliquer ses mensonges à O'Hara et elle a des comptes à rendre à Kevin, qui n'en peut plus, clairement. Vous noterez que lorsqu'il lui dit "I Love You" dans la voiture, elle ne répond que par un sourire et après un léger temps de réflexion. J'ignore si elle sait si elle est encore amoureuse de lui mais il y a un truc qui cloche et j'aimerais assez que Kevin la mette à la porte, ça lui ferait les pieds ! Au moins pour marquer le coup. Et puis aussi parce qu'il faut bien que la série évolue et que les situations changent. On s'ennuie bien assez comme ça !

vlcsnap_105980


// Bilan // J'ai sans doute battu mon record de la critique la plus courte de l'histoire du blog. C'est en parfaite adéquation avec ce que Nurse Jackie me fait ressentir en ce moment, c'est-à-dire pas grand chose. Je ne sais pas bien quoi vous dire à part que je vogue de l'amusement à l'ennui en l'espace de 26 petites minutes. Je crois que la routine de la série, des personnages et des intrigues me déprime. Pas mécontent que la saison 2 touche à sa fin.

09 juin 2010

Nurse Jackie [2x 10]

dnes_season4_nursejackie_mi

Sleeping Dogs // 67o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_253555

   C'est triste à dire mais je ne prends plus vraiment de plaisir à regarder Nurse Jackie, et j'en prends encore moins à faire une review derrière. Autant il y a des séries qui brillent par leur médiocrité et qui permettent donc de se lâcher en les commentant mais le cas de Nurse Jackie est bien différent car elle est foncièrement bonne, bien écrite. Je ne sais pas quoi lui reprocher exactement. Il y a bien une chose mais ça varie beaucoup selon les épisodes, et peut-être selon les scénaristes tout simplement : elle est beaucoup moins drôle, moins incisive. On s'ennuie un peu. On connaît trop bien les personnages maintenant et on ne cherche pas à les bousculer. Et puis comme il ne leur arrive quasiment jamais rien d'extraordinaire dans l'ensemble, si l'humour fait défaut, tout se casse la gueule. Comme prévu, Eddie est ré-embauché au All Saints. Ce n'est pas ça qui va bousculer la série. Espérons que Jackie et lui ne reprennent pas leurs petites habitudes. Sinon, l'étau se resserre sur son addiction secréte. Sam se doute plus ou moins de son état en fin connaisseur qu'il est. Eddie le sait aussi, évidemment, ou alors il est très con. Mais comme ça l'arrange puisque ça lui donne un certain pouvoir sur elle, il ne fait rien. Maintenant, Eleanor est sur le pint de découvrir la vérité. A moins que Jackie ne réussisse à s'en sortir avec un nouveau mensonge mais je n'y crois pas trop. Le plus malheureux dans tout ça, c'est que je ne suis même pas impatient de voir l'épisode suivant.

   Il n'y a pour ainsi dire rien d'autre à commenter ! Deux ou trois cas médicaux à peine exploités, comme d'habitude, et aucune évolution du coté de Zoey et son mec. Son moment de confidence avec Jackie était amusant mais cette dernière m'agace de plus en plus. Son manque d'intérêt pour les autres (ou certains autres) était marrant au début mais plus maintenant. Qu'est-ce que ça lui coûtait de prendre le temps de l'écouter et de la conseiller ? Certes, les allusions à son infidélité n'ont pas dû lui plaire mais bon... Pas si mature que ça la Jackie !

vlcsnap_259018


// Bilan // A moins d'un revirement de situation dans les deux prochains épisodes, Nurse Jackie n'a plus la même saveur qu'en saison 1. C'est loin d'être mauvais, c'est juste sans grand intérêt.

01 juin 2010

Nurse Jackie [2x 09]

dnes_season4_nursejackie_mi

P.O. Box // 729 ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_57491

   Nurse Jackie est une des séries pour laquelle j'ai le plus de mal à attribuer un nombre d'étoiles. J'hésite toujours beaucoup, notamment parce que je ne peux pas m'empêcher de la comparer à United States Of Tara et elle est clairement moins bonne car moins bien ficelée et moins ambitieuse. Pourtant, à part la semaine dernière, je m'ennuie rarement devant les tribulations de Jackie et ses collègues. Alors trois étoiles pour cet épisode, c'est peut-être trop. Je ne sais pas. Mais la série n'est jamais aussi efficace que quand elle revient à un format classique avec une scène d'ouverture et une scène de fin chez l'héroïne et entre les deux, un peu d'humour apporté par les personnages secondaires essentiellement. C'est triste à dire mais c'est ainsi. La série est condamnée à ne pas évoluer ! Je vais passer rapidement sur les tourments de Jackie puisque c'est toujours la même chose, plus ou moins. Un retour de Eddie au All Saints est envisagé, ce qui risque de réduire à néant l'évolution de son "couple" avec Jackie via un retour à la normale. Chez les Peyton, c'est toujours mensonges et faux-semblants. Le cas de Grace ne s'arrange pas et on se demande quel est le rôle de Jackie dans tout ça ? Est-elle responsable, sans le vouloir et sans le savoir de l'état de sa fille ? Une piste qui n'a jamais vraiment été explorée mais qui ferait bien de l'être tôt ou tard. A part ça, Jackie ment à son mari une fois de plus, cette fois au sujet de l'argent généreusement légué par O'Hara. Pourvu que Kevin n'apprenne pas toutes les vérités en même temps ! Quoique... Ce serait cruel !

   La vie à l'hôpital est marquée par la venue de Gloria en renfort le temps d'une journée. C'est ce qu'il fallait pour nous offrir quelques scènes très amusantes car ce personnage est juste énorme à chacune de ses apparitions. Elle est de plus en plus vulgaire aussi, à mesure qu'elle se lâche. Je l'adore ! Le rapide conflit entre Jackie, Coop', Zoey et le bonhomme de Zoey était un peu too much mais amusant. Au final, comme d'habitude, c'est Thor qui s'en tire le moins bien. On se demande vraiment pourquoi on lui donne des lignes de dialogues tant elles sont inutiles à chaque fois, pas drôles. Le personnage fait pitié et pas seulement pour ce qu'il représente. Rendez-nous Mo-Mo en saison 3, pitié !

vlcsnap_68071


// Bilan // Un épisode de facture classique qui délivre exactement ce que l'on attend de la série, ni plus ni moins.

24 mai 2010

Nurse Jackie [2x 08]

dnes_season4_nursejackie_mi

Monkey Bits // 675 ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_82702

   Alors que l'épisode précédent nous avait laissé sur une dispute mémorable entre Jackie et Kevin, celui-ci n'y fait pas allusion un seul instant. Et ça fait vraiment bizarre et on tombe pile dans ce que je reproche à la série : une continuité approximative. Il aurait été normal d'évoquer d'évoquer la question, quitte à l'évacuer très vite. D'autant que les histoires des autres personnages, celle de O'Hara surtout, suivent leur cours. Au lieu de ça, on nous recase un Edie devenu insupportable qui nargue Jackie avec une nouvelle prétendante qu'il a rencontré grâce à Coop'. On n'avance pas des masses et je ne comprends vraiment pas où les scénaristes veulent en venir. Je crois qu'ils préparent quelque chose de consistant pour la fin de la saison (qui n'est plus si loin) mais sont du coup sur la réserve en attendant... Les histoires de Grace et de Fiona et leurs soucis respectifs sont guère passionnantes. On ne s'attarde d'ailleurs pas dessus, en donnant l'impression qu'ils essayent simplement de meubler un épisode dont ils ne savaient que faire...

   Par conséquent, les cas médicaux prennent un peu plus de place que d'habitude, un en particulier qui met en avant un homme âgé qui n'arrive pas à laisser partir son compagnon en état de mort cérébrale. C'était assez émouvant, parfois amusant, mais rien de bien original. Les interventions des divers personnages secondaires sont très limitées. L'autre cas est bâclé en deux scènes pas très intéressantes. On se demande ce qu'il peut bien apporter à part la réplique finale adressée à Jackie : "Keep Your Fucking Promises !". 

vlcsnap_65327


// Bilan // Une critique courte pour un épisode qui m'a semblé bien long, dominé par l'ennui. Pas de répliques vraiment drôles, pas de folies, pas d'émotions. Des personnages presque amorphes. Dispensable !

19 mai 2010

Nurse Jackie [2x 07]

dnes_season4_nursejackie_mi

Silly String // 74o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_208901

  Après les faiblesses du précédent épisode, il est bon de retrouver une Jackie en grande forme. Enfin, façon de parler. Elle n'est pas du tout dans son assiette et c'est justement ce qui nous intéresse. Pour la première fois il me semble, on assiste à une sévère dispute entre Kevin et elle qui ne restera sans doute pas sans conséquences. Si c'est le cas, ce serait décevant. Le schéma a le mérite de ne pas être trop classique puisque le couple est atypique (quoique de moins en moins, les moeurs évoluent) : c'est Kevin qui "fait la femme" et Jackie qui "fait l'homme". Comprendre par là que c'est Kevin qui reste à la maison pour s'occuper des enfants et c'est Jackie qui bosse comme une tarée. Et cette situation ne peut visiblement plus durer. Se dirige-t-on vers une séparation ? Je l'espère. Ca fera bouger un peu les choses. Cela dit, Eddie me gave. Je n'ai pas spécialement envie de la voir à plein-temps avec lui. L'idéal serait qu'un troisième homme fasse éruption dans sa vie. Ca nous changerait un peu et elle aussi... En tous cas, belle prestation d'Edie Falco et Dominic Fumusa. J'avais quelques réserves sur le talent de ce dernier et il m'a plus que convaincu sur ce coup-là. Et au-delà de ça, ça fait plaisir de voir Kevin se rebeller un peu, bon sang !

   Il s'est passé pas mal de choses au All Saints cette semaine, à commencer par la venue de la petite-amie du Dr O'Hara. On nous a tracé un léger parallèle entre sa situation à elle et celle de Jackie puisque dans les deux cas, il y a tromperie. Eleanor est plus ou moins au courant et fait semblant que ça ne l'atteint pas. Mais... ça l'atteint sérieusement. Vois pas trop l'intérêt de tout ça mais c'est typique de Nurse Jackie, on est habitué maintenant ! Pendant ce temps, une patiente ô combien importante est admise à l'hôpital. L'occasion de retrouver l'actrice Barbara Barrie (Susan ! ) parfaite dans ce rôle de vieille emmerdeuse friquée qui se croit tout permis ! Même le droit de douter des capacités du Dr Twitter ! C'était franchement très drôle, surtout à partir du moment où il lui tâte les seins et que Gloria arrive... Zoey m'a fait bien rire aussi avec sa mission secrète. Elle est irrésistible. Mais ce qu'elle a pris comme melon ! On se demande bien encore pourquoi...   

vlcsnap_201421


// Bilan // Un épisode complet de Nurse Jackie avec tout ce qu'il faut d'humour et de coups de sang.