10 avril 2011

Coming Next 2011 [2ème Round: CBS]

dnesseason4nextminiban

19652333

Toujours installée sur son trône, la reine des chaînes américaines ne semble pas prête à lâcher sa couronne. Et pourtant, tout doucement, elle commence à vaciller. Les hits de CBS sont toujours nombreux mais ils sont moins éclatants, à l'exception de NCIS et de son spin-off dans la cité des anges, et bien-sûr le brillant Mentalist. Le trio d'Experts a du plomb dans l'aile, ce qui n'a rien d'étonnant après tant d'années. Le jeudi soir, Les Experts, premiers du nom, poursuivent leur bonhomme de chemin mais séduisent moins que leur lead-out (Mentalist). Le dimanche, les fans d'Horatio et de ses lunettes fondent comme neige au soleil, et le vendredi, Sela Ward a réussi sa greffe au coeur des scientifiques de Manhattan. Les trois séries ont certainement encore 1, 2 ou 3 années à vivre, le temps de préparer la relève. La chaîne a fondé de grands espoirs en Hawaii Five-O mais, sans être un flop, le remake n'est pas à la hauteur des attentes. Acclamée par la critique, The Good Wife décline tout doucement et séduit un public très (trop) âgé. Même problème pour la nouveauté Blue Bloods, qui a tout de même réussi à dynamiser les vendredis. Il arrive aux Esprits Criminels de flancher de temps à autres mais, la plupart du temps, ils gardent la tête haute. Leurs confrères du spin-off, Suspect Behavior, ont en revanche du souci à se faire. L'annulation leur pend au nez. Le même sort sera sans doute reservé à The Defenders et Chaos. La Medium, elle, a déjà trépassé. Depuis le feuilleton haletant Charlie Sheen et la suppression temporaire de Mon Oncle Charlie, qui a fait couler beaucoup d'encre, le carré sitcoms du lundi de CBS souffre un peu de l'absence de sa pièce maîtresse. Mike & Molly s'est brillamment installée tandis que How I Met Your Mother se débrouille toujours bien et même mieux qu'à ses débuts. Mad Love a eu moins de chance et la chaîne n'a rien fait pour l'aider non plus. The Big Bang Theory, déplacée au jeudi à la surprise générale, continue de réaliser de jolies performances mais elle n'a pas été capable d'être un bon lead-in. Shit My Dad Says file droit vers l'annulation et Rules Of Engagement ne fait guère mieux mais survit toujours, saison après saison. L'objectif de la chaîne est donc de diversifier son offre la saison prochaine, très peu de pilotes de séries entièrement policières ont d'ailleurs été commandés, et de trouver les bonnes sitcoms...

       ___________

19691049

1. RINGER

Une jeune femme troublée, Bridget, tente de fuir la mafia en prenant l’identité de sa riche sœur jumelle, Siobhan. Mais elle va très vite découvrir que celle-ci a également des problèmes et est recherchée...

Drama créé par Eric C. Charmelo et Nicole Snyder (Supernatural). Avec Sarah Michelle Gellar (Buffy), Nestor Carbonell (Lost, Susan!), Tara Summers (Boston Justice, Damages), Ioan Gruffudd (Les 4 Fantastiques), Kristoffer Polaha (Life Unexpected)...

 

19694100

2. THE DOCTOR

Les aventures d'Emily, une femme médecin, qui renoue des liens avec ses enfants lorsqu'elle décide de rejoindre le cabinet familial à la mort de son mari. Elle possède un tiers du cabinet, tout comme son fils David et Jason, un sympathique pédiatre, ami de la famille, qui a toujours nourri des sentiments pour elle...

Drama créé par Rina Mimoun (Everwood, Dawson, Privileged). Avec Christine Lahti (Chicago Hope), Scott Foley (Felicity, The Unit, Grey's Anatomy), Kyle MacLachlan (Twin Peaks, Sex & The City, Desperate Housewives), Eva Amurri (Californication), Michael Boatman (Spin City)... 

 

19699401

3. VINCE UNCENSORED

Un homme qui, après avoir vécu une expérience traumatisante, décide de devenir plus honnête dans sa vie, dans son travail et surtout avec sa famille. Cela va forcément engendrer quelques problèmes...

Comédie créée par Phoef Sutton et produite par Conan O'Brien. Avec Michael Chicklis (The Shield, No Ordinary Family), Elizabeth Perkins (Weeds)...

 

19691042

4. PERSON OF INTEREST

Un agent paramilitaire de la CIA, présumé mort, est recruté par un millionnaire reclu pour travailler sur un projet top-secret...

Drama créé par Jonathan Nolan (Le Prestige, The Dark Knight) et produit par J.J. Abrams. Avec Jim Caviezel (The Prisoner), Michael Emerson (Lost)...

 

19691036

5. HAIL MARY

Une détective privée, Mary Beth, fait équipe avec le meilleur ami de son fils assassiné pour résoudre des affaires de crimes...

Drama créé par Jeff Wadlow (Never Back Down), supervisé par Ilene Chaiken (The L Word) et produit par Joel Silver (Veronica Mars). Avec Minnie Driver (The Riches), Enrique Murciano (FBI: Portés Disparus), Brandon T. Jackson, Stephen Tobolowsky...

 

19697922

6. THE ASSISTANTS

Le quotidien de quatre assistants qui doivent gérer les excentricités d'un couple Hollywoodien. Mike Beadle, le nouvel assistant de la bande, un garçon très enthousiaste, tombe amoureux de Tina, la nounou des enfants...

Comédie créée par Tucker Cawley. Avec Heather Locklear (Melrose Place, Spin City, Hooker), David Henrie (How I Met Your Mother), Sarah Wright (Mad Love), Jason Jones, Emily Rutherfurd...

 

19694914

7. UNTITLED SUSANNAH GRANT PROJECT

Michael, un chirurgien arrogant, voit son destin bouleversé à la mort de son ex-femme. De l'au-delà, elle lui donne des leçons de vie...

Drama créé par Susannah Grant (Erin Brockovich, In Her Shoes...) et réalisé par Jonathan Demme (Le Silence des Agneaux). Avec Patrick Wilson (Little Children, Watchmen), Jennifer Ehle (Le discours d'un roi), Julie Benz (Buffy, Dexter, No Ordinary Family), Margo Martindale (Justified, The Riches)...

 

19691041

8. HOMEGROWN

Le quotidien d'une famille d’ouvriers du Middle West. Le patriarche doit supporter sa fille, jeune maman célibataire d’un adolescent de 12 ans qui vit dans sa cave, son épouse et sa mère récemment veuve. Tout ce beau monde, soit quatre générations, est contraint de vivre sous le même toit...

Comédie créée par Jeff et Jackie Filgo (That 70s Show). Avec Becki Newton (Ugly Betty), Gerald McRaney (Undercovers, Simon et Simon), Shane McRae...

 

19696702

9. THE REMEMBERER

La vie de Carrie Wells, une agent du FBI qui a le don de se souvenir d'absolument tout, ce qui l'aide dans son métier mais qui la détruit dans sa vie privée...

Drama créé par John Bellucci et Ed Redlich. Avec Poppy Montgomery (FBI: Portés Disparus, Glory Days), Dylan Walsh (Nip/Tuck), Kevin Rankin, Michael Gaston, Daya Vaidaya...

 

19697921

10. HOW TO BE A GENTLEMAN

Un garçon coincé se fait aider par ses anciens potes de lycée afin de sortir enfin de sa coquille. Pas toujours facile quand on a une mère envahissante et une soeur très attirante...

Comédie de et avec David Hornsby (It's always sunny in Philadephia). Avec aussi Mary Lynn Rajskub (24), Kevin Dillon (Entourage), Rhys Darby (Flight Of The Conchords, Good Morning England), Nancy Lenehan (Worst Week)...

 

 


03 avril 2010

Melrose Place [1x 16]

dnes_season4_melrose_simms_

Santa Fe // 1 o6o ooo tlsp.

44030377


melrose

   A deux semaines de sa conclusion, Melrose Place 2.0 a fini de se chercher. Elle assume pleinement son statut de remake et joue comme elle peut avec les anciens personnages mythiques de la série originale.  Elle garde quand même toujours une légère touche CW dans l'espoir d'accrocher quelques derniers téléspectateurs égarés. Il faut reconnaître que la méga fiesta orchestrée par Jonah dans la résidence  ressemble bien plus à du Gossip Girl qu'à du Melrose pur jus. Visuellement, c'était assez sympa et ça permet de réunir tous les personnages principaux dans un même lieu, et pas n'importe lequel. Un mal pour un bien donc. On pourrait diviser les intrigues en deux parties : il y a d'un coté les newbies et de l'autre la réunion d'anciens combattants. Je vais commencer par eux parce que ça faisait vraiment plaisir de les retrouver. On s'y serait presque cru. On apprend d'abord que la nouvelle Jane est encore plus diabolique que l'on nous l'avait laissé entendre lors de sa première apparition. Certains trouvent que ça ne correspond pas au personnage de base, je continue de penser personnellement que c'est une évolution logique. Cette pauvre fille n'a plus aucun autre moyen pour s'en sortir que d'échafauder plan sur plan et chantage sur chantage. C'est ça l'esprit Melrose, donc tant mieux ! C'est elle qui a poussé Amanda à revenir à L.A. et c'est elle qui souhaite à tout prix faire virer Ella. Ses raisons profondes sont vaguement mystérieuses mais peu importe, ce qui compte c'est de la voir à l'oeuvre. Dans un premier temps, Amanda lui cloue le bec bien comme il faut puis elle est obligée d'entrer dans son jeu. C'est vrai que c'est un peu moche d'égratigner comme ça Amanda mais elle s'en sortira forcément, comme toujours. On prend plaisir à revoir Jane et Michael réunis. Le vent que ce dernier se prend est très amusant. Et puis il y a Jo qui est un peu à part et qui ne m'intéresse toujours pas le moins du monde mais on est quand même contents de la revoir.

   Pendant que Jane et Amanda s'acharnent sur Ella, Michael s'en prend à Lauren et va encore plus loin qu'auparavant. Ca m'étonnait aussi qu'il la laisse filer sans lui demander de s'agenouiller ! Je m'étais dis que les scénaristes étaient simplement frileux. Faux ! Ils se rattrapent. Enfin, ils se serait vraiment rattrapés si Lauren avait fini par coucher avec Michael. Or, ça n'arrivera pas. En échange, on a quand même droit à une belle révélation au bord de la piscine avec toutes les forces en présence : Lauren avoue qu'elle est une prostituée ! Super moment. Et c'est bien que tout le monde l'apprenne avant que la série ne s'arrête. Cela dit, Lauren risque de perdre grandement en intérêt tout à coup et se résumer à son histoire avec David. Pendant ce temps-là, Riley et Drew font plus ample connaissance, comme prévu, et cela rend Jonah fou de rage. S'ensuit une bagarre clichée dont on se serait bien passé ! Nous aussi on en apprend une bonne sur Drew : il a bien une part d'ombre (ouf !) puisqu'il vole des organes sur les morts. Un instant, j'ai cru qu'il était nécrophile. Ca aurait été encore plus fun !      

vlcsnap_49778


// Bilan // Un épisode réunion très réussi qui prouve que les scénaristes ont su parfaitement mêler les anciens personnages aux nouveaux, contrairement à 90210 par exemple. C'était pas gagné donc bravo à eux ! On retrouve très bien l'esprit Melrose mais avec quelques contraintes CWiennes. De quoi regretter amérement l'annulation certaine de la série...

27 mars 2010

Melrose Place [1x 15]

dnes_season4_melrose_miller

Mulholland // 97o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_238810

   Cet épisode de Melrose m'a beaucoup moins emballé que le précédent. Il ne s'y est pas passé grand chose d'intéressant. Heureusement que la plupart des personnages me sont sympathiques... J'ai bien envie de parler d'abord de Drew, qui fourre son nez dans les intrigues de chacun et qui est devenu en l'espace d'un épisode le confident de tout le monde. En plus d'être médecin, il est chanteur de rock à ses heures perdues. Ce personnage ne colle pas à l'univers de Melrose mais je n'arrive pas à la trouver insignifiant ou inutile. C'est juste un peu dommage que l'on ne nous fasse pas miroiter une part plus sombre de sa personnalité. Mais bon, il est vraiment sympa. Et puis il va sûrement se faire Riley avant la fin de la série. Elle se lâche d'ailleurs l'emmerdeuse ! Non sans regrets évidemment. Un baiser ou deux avec Ben et la voilà toute paniquée et toute honteuse. Ses étâts d'âme, franchement, on s'en carre. Par contre, j'aime bien Ben. C'est un vrai salaud à la Melrose comme je le disais la semaine dernière. Il se comporte comme une ordure avec Amanda et c'est assez jouïssif en fait car ça réveille forcément la garce qui sommeille en elle mais qui n'est jamais loin. Elle devrait donc laisser tranquille Ella quelques temps pour se concentrer sur le cas Riley. Espérons qu'elle ne l'épargne pas ! Sinon, ses soucis de santé sont déjà oubliés (et tant mieux) mais pas son intrigue mystérieuse de vol de tableaux. On ne comprend absolument pas où les scénaristes veulent en venir et c'est juste impossible de s'y intéresser. Même évoquer Sydney toutes les deux lignes ne suffit pas.

   Jonah et Ella ensemble, c'était excitant sur la papier mais à l'image, ça ne donne pas grand chose. C'est très convenu en fait. Elle est méga-indépendante, il est super-romantique et forcément ça ne peut pas coller bien longtemps entre eux, une fois la fièvre soulagée. La soirée "canine" en toile de fond avait le mérite d'apporter un peu de second degré à tout ça. Il n'y en avait pas en revanche chez Lauren qui, conformément à la demande de Michael Mancini, quitte David. Je sais bien que l'on n'est pas dans une série qui joue sur l'émotion mais j'aurais aimé que la scène soit plus forte que ça. Lauren n'avait pas l'air plus bouleversée que ça et David s'en remet bien vite. Il a d'ailleurs décidé de racheter le bar-restaurant-boîte où bossait Auggie mais pour se faire, il doit commettre un dernier larcin, un vol de bague. Il tombe alors sur une chaudasse et ne lui résiste pas. Mouais, pas captivant tout ça. 

vlcsnap_240617


// Bilan // Je ne me suis pas ennuyé devant cet épisode mais on en était pas loin. Des intrigues pas inspirées du tout ça ne peut pas vraiment se compenser par une bande-son sympa, un nouveau personnage sympa et quelques dialogues sympas. Tout est devenu trop sympa ! Et Melrose, c'est pas ça.

19 mars 2010

Melrose Place [1x 14]

dnes_season4_melrose_miller

Stoner Canyon // 1 13o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_207246 vlcsnap_194253

   Avec le départ de Ashlee Simpson et de Colin Egglesfield du casting, on annonçait un Melrose 4.0, si l'on peut dire, et honnêtement, je ne vois pas beaucoup de différences d'avec la précédente version. Comme un vent de Grey's Anatomy s'est abattu sur le personnage de Lauren lors de ses scènes à l'hôpital. Dans la série originale, on ne s'occupait pas une seule seconde des patients. Là, un tout petit peu plus mais rien de bien gênant. L'arrivée de Nick Zano dans la série est assez réussie je trouve. Il est d'emblée plus intéressant que Auggie. Il est amusant, il a du répondant et il est directement relié d'un coté à Lauren parce que lui aussi bosse à l'hôpital et de l'autre à Riley parce que la toute fraîche célibataire lui met le grappin dessus dès son arrivée à la résidence. Oui, il habite à Melrose évidemment. Je ne sais pas bien ce que le personnage peut donner sur la longueur, il est plus dans l'esprit de 90210 que de Melrose Place mais bon. C'était une dernière tentative pour faire remonter l'audience et de toutes évidences, c'est raté. Pauvres scénaristes et pauvres producteurs qui se sont donnés du mal en vain depuis le lancement de la série... Ca fait un peu mal au coeur quand même. Même si c'est con...

   Au niveau des intrigues, il y a toujours du tri à faire mais je n'ai pas grand chose à jeter cette semaine. La rencontre de Jonah et de l'acteur célèbre n'était pas passionnante mais valait le coup pour les petites piques et les sales regards que se sont lancés Riley et Ella. Riley gagne en mordant tandis que Ella en perd un peu. J'ai d'ailleurs trouvé assez bonne comme idée de relier Riley à Ben, le nouveau mec d'Amanda. C'est très Melrosien pour le coup. Beaucoup plus en tous cas que Amanda prise de vertiges et de nausées. Non mais franchement. Jusqu'ici, le personnage n'avait pas été trahi mais là... Amanda Woodward est une déesse, Amanda Woodward ne fait pas caca, Amanda Woodward a toujours le dernier mot et Amanda Woodward n'est jamais atteinte par la maladie ! C'est pourtant clair ! Le seul plaisir dans tout ça, c'est de la voir intéragir avec Michael. Michael revient d'ailleurs sacrément dans la course et tant mieux. Il est d'abord le dernier client de Lauren. Je pensais qu'ils sortiraient cette carte plus tôt mais ils ont bien fait de la garder. Elle sort au moment parfait ! Content d'ailleurs de revoir Kelly Carlson dans ce rôle qui lui va si bien. Dans le même temps, Michael apprend que son fils n'est pas son fils mais le fils de son fils ! Vous me suivez ? J'ai adoré. La lettre qui sort de nulle part, la voix-off ridicule, le verre brisé... Génial !   

vlcsnap_192754 vlcsnap_204643


// Bilan // L'épisode commence mal et se rattrape bien ensuite. Hormis Jonah qui plombe un peu tout avec ses rêves de cinéma plus lourds encore que ceux de Dawson, l'intéraction entre les personnages atteint un stade supérieur très prometteur. Malheureusement, il ne reste que quatre épisodes...

13 mars 2010

Melrose Place [1x 13]

dnes_season4_melrose_amanda

Oriole // 1 16o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_83106

   Trois mois sans Melrose Place, rendez-vous compte ! C'est parfaitement tenable à vrai dire, tant la série indiffère de manière générale, mais j'étais quand même bien content de retrouver le couple Bisounours, les deux décadents, la magnifique Ella et bien-sûr, la Reine Amanda. Le plaisir a donc cotoyé de près la déception dans cet épisode de retour dont j'attendais beaucoup plus. On savait depuis un long moment que c'est dans cet épisode que Violet et Auggie allaient quitter la série. Je m'attendais logiquement à quelque chose de plus explosif. Là, ils sont restés dans leur coin tout le temps hormis de brèves rencontres avec Riley, et ils sont partis dans l'indifférence la plus totale comme des bikers qui foncent dans le désert. La chevauchée fantastique. Auggie a toujours été inintéressant, je ne le regretterais donc pas même si c'était le seul personnage vraiment détruit et destructeur. En revanche, voir partir Violet est une vraie déception tant elle avait le potentiel d'une mini-Kimberly (sachant of course que Ashlee Simpson n'a pas le talent de Marcia Cross, elle n'a d'ailleurs aucun talent tout court). J'aime en tous cas assez l'idée de ce couple pathétique qui part vers de nouvelles aventures. A une autre époque, on aurait même pu imaginer un spin-off sur eux... Par contre, ils sont partis trop tôt pour qu'Amanda ne puisse les manipuler et ça c'est vraiment dommage. Je la voyais déjà exercer un bon gros chantage, tout ça. Tant pis ! Pas un mot sur Michael, qui a quand même perdu sa femme à l'épisode précédent. Je ne voulais pas le voir se tordre de douleur mais au contraire, voir qu'il reprennait déjà le poil de la bête en sautant je ne sais qui. Encore dommage.

   Franchement, l'enquête sur la mort de Sydney n'était pas hyper-passionnante mais alors le tableau d'Amanda, ça n'a strictement aucun potentiel. C'est encore une fois trop gentil, pas assez scandaleux. On sait très bien que c'est David qui l'a en plus, ou qui l'a eu et je ne vois pas bien où cela peut nous mener. En attendant, Amanda fait toujours des merveilles en duo avec Ella, ou même avec son nouveau mec interprété par Billy Campbell (Once & Again, Les 4400). Je trouve qu'il colle très bien à l'image que je me fais des hommes de Melrose, pas les minets que l'on nous a collé. On le sent bien pervers et prêt à sauter sur Ella dès que l'occasion se présentera. Amanda va se faire avoir évidemment, comme toujours, comme avec toutes les ordures avec qui elle est sortie. Elle veut se marier en plus ! Elle n'a pas changé. Toujours aussi impitoyable en affaire et médiocre en amour. J'adore. Pendant ce temps-là, nous avons enfin assisté à la destruction tant attendue du couple Bisounours. Ca a mis un peu de temps et j'aurais préféré que Jonah crache le morceau tout de suite mais il fallait bien faire monter la tension. J'ai complètement marché, j'étais pris dans cette histoire. J'ose à peine avouer que j'ai trouvé la fin relativement émouvante. Ils avaient beau être idiots tous les deux, Jonah et Riley, ils représentaient quelque chose. J'espère maintenant que Riley deviendra très méchante et que Jonah s'endurcira un peu. Un peu dommage que Ella le quitte sur le champ d'ailleurs. J'aurais voulu profiter de leur couple un peu... Je termine par Lauren et David, toujours aussi attachants, mais qui n'ont malheureusement pas bénéficiés de scènes très intéressantes. David casse la gueule de l'agresseur de Lauren. Mouais. Puis Lauren sort de l'hôpital quelques heures après son overdose et saute sur David. Parfaitement improbable mais so Melrose !      

vlcsnap_63895


// Bilan // Je n'ai pas pris autant de plaisir à suivre cet épisode que les trois ou quatre précédents, manque de rebondissements et de situations perverses oblige, mais Melrose Place 2009 reste un bon divertissement sans prise de tête pour nostalgiques désespérés.

10 décembre 2009

Melrose Place [1x 12]

dnes_season4_melrose_andrew

San Vincente // 1 3oo ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_163784

   C'est marrant, ce nouveau Melrose en est arrivé à un point où je me suis souvent dis pendant le visionnage de cet épisode que ça aurait pu être le vrai et l'unique. Pas celui des saisons 3 et 4 bien-sûr, mais tout à fait au niveau des saisons suivantes. Ca aurait pu être encore meilleur si les scénaristes osaient aller un peu plus loin dans le délire. On sent quand même une certaine retenue mais j'ai pris mon pied et c'est ce que j'ai envie de retenir avant toute chose. Le meurtrier de Sydney nous est enfin révélé et c'est un soulagement au fond. Ce n'était pas un mauvais point de départ pour ce remake (même s'il nous prive automatiquement de Sydney pour le reste de la série) mais c'est vite devenu encombrant, d'autant que depuis deux-trois épisodes, on se doutait bien qu'il s'agissait de la femme de Michael. La révélation aurait pu être plus grandoliquente et la mise en scène plus inspirée mais c'était bien quand même. Dans un accès de folie, Violet tue Mme Mancini en la noyant dans la piscine, tout cela sous les yeux d'Amanda qui ne perd pas le Nord et compte bien se servir de ce qu'elle a vu d'une manière ou d'une autre un jour, et le plus tôt sera le mieux puisque Violet disparaît dans le prochain épisode, à mon grand désarroi. Elle a un plan de toute façon, comme toujours ! Pendant ce temps-là, notre pute préférée s'est faite droguer par un client pas net. Et c'est précisément sur cette intrigue-là que j'ai trouvé les scénaristes trop sages. J'ai bien cru à un moment que le mec allait la séquestrer, ou au moins lui faire du mal. Mais non, il assume son geste mais se barre ! Du coup, le sauvetage in extremis de David n'avait pas grand intérêt. Il n'a pas dû y aller avec le dos de la cuillère quand même pour qu'elle fasse carrément une overdose !   

   Il s'est passé beaucoup de choses du coté de notre couple Bisounours cette semaine ! Ils ont bien failli se marier, même si on sentait dès le départ que ça ne se ferait pas. Le vrai intérêt de tout cela était de voir comment Ella allait s'y prendre pour attirer enfin Jonah dans son lit. C'était brillant, évidemment, même si elle a eu un peu de chance aussi. Le grand producteur a-t-il réellement l'intention d'acheter le script de Jonah ? J'ai comme un gros doute. J'ai adoré le fait que Ella lui demande, avant de passer à l'acte, s'il était prêt à s'engager dans une relation sérieuse avec elle. Car le point faible des bitchs comme Ella ou Amanda, c'est que derrière leur carapace se cache toujours un coeur de jeune fille en fleur ! Vu l'alchimie entre les deux personnages, j'ai hâte de voir ce qu'on nous a concocté pour la suite des événements... Quand je pense que les producteurs ont décidé de se séparer de Violet et pas de Riley, j'avoue que je ne comprends pas. Riley n'est désormais plus avec Jonah, elle craque sur cet alcoolo d'Auggie, pourquoi ils ne se barrent pas tous les deux vers d'autres horizons ? Le seul truc qui peut maintenant sauver Riley, c'est qu'elle devienne méchante ! Y'a moyen, je crois. Je croise les doigts. Déjà, elle ne devrait pas aimer découvrir que Jonah et Ella sont ensemble ! Une petite pensée pour finir pour Laura Leighton, que l'on ne reverra sans doute plus, ou alors dans un flashback de Michael ou Amanda. J'ai d'ailleurs adoré celui dans l'église, parfaitement blasphématoire !

  vlcsnap_173646


// Bilan // I'm Guilty : I looooooved it (again) !

03 décembre 2009

Melrose Place [1x 11]

dnes_season4_melrose_miller

June // 1 4oo ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_77501

   Le nouveau Melrose Place est enfin lancé. L'arrivée d'Amanda a vraiment redonné un coup de boost à toutes les intrigues et visiblement, les scénaristes prennent plus de plaisir à écrire pour Heather Locklear que pour Ashlee Simpson. Difficile de les blâmer même si Violet n'est pas le pire personnage de ce remake, loin de là. Elle fait même partie des meilleurs et je ne m'explique toujours pas pourquoi les producteurs ont désiré se séparer d'elle. Avant cela, ils ont eu la bonne idée de faire débarquer à Los Angeles son frère adoptif avec qui elle a entretenu une relation charnelle. Oui, carrément ! Voilà qu'on se retrouve avec de l'inceste (sort of) sur la CW ! Non mais vous imaginez Serena se taper son frère pédé dans Gossip Girl ? Non, c'est normal. Cela n'arrive qu'à Melrose Place, "The Place To Be" ! Ceci dit, le frère de Violet n'est pas pédé, il est juste cinglé, comme elle. Le bougre m'a fait sursauter quand il a défoncé la porte de Riley ! Bien flippant. J'aurais adoré qu'il aille encore plus loin que simplement briser la caméra super high-tech de Jonah mais bon, on ne va pas se plaindre. Il a déjà donné beaucoup. C'était très amusant de voir Violet chercher à se justifier face à une Riley qui gobe de toute façon tous les bobards qu'on lui raconte ! Toujours concernant la psychopathe rousse, elle ne serait apparement pas la meurtrière de Sydney comme le laissait penser le précédent épisode. Michael a caché lui-même le collier dans sa voiture (non mais quelle idée aussi ?) ou alors il savait qu'il était caché là mais ça ne le dérangeait visiblement pas. En supposant qu'un twist vienne bouleverser un peu les choses, on peut imaginer que sa femme, qui ne sert à rien jusqu'ici, est la véritable coupable. Michael ne devrait pas rester bien longtemps chez les flics. Ce serait du gâchis. Il n'a pas changé, c'est un putain de connard ! Son chantage auprès de son fils portant sur Lauren était particulièrement vicieux même si, comme il le dit, il a déjà fait bien pire...

   Ses retrouvailles avec Amanda étaient très réussies : les répliques fusaient, c'était jouïssif. J'ai particulièrement adoré le "Jane is clueless, as usual". Tellement cruel mais tellement vrai. Je suis un peu plus étonné par la relation visiblement étroite que semblaient entretenir Amanda et Syd depuis quelques temps. Elles n'ont jamais été les meilleures amies du monde. A moins qu'Amanda ne mente, ce qui ne serait pas très étonnant. Par contre, on nous a expliqué brièvement pourquoi Amanda n'était plus sur son île déserte avec Peter : elle s'ennuyait. C'est facile, j'en conviens, mais c'est complètement plausible, ça correspond tout à fait au personnage et ça rappelle combien cette fin de série était moyenne. Ca aurait pu être pire bien-sûr mais ça puait trop le Happy-End pour du Melrose. Concernant Ella, je suis toujours ravi de ce que les scénaristes font du personnage. Maintenant qu'elle a trouvé son maître à penser et qu'elle a bien compris qu'il fallait être capable du pire pour réussir, on peut s'attendre à ce qu'elle nous fasse de belles manipulations et de beaux chantages. Je trouve juste un peu dommage qu'elle se soit grillée auprès de Jonah, j'espérais qu'ils fassent deux-trois bêtises ensemble mais ça va être plus compliqué maintenant... Auggie est totalement absent de cet épisode et je crois qu'il n'a manqué à personne. Preuve qu'il est loin d'être indispensable (même si si les scénaristes avaient voulu, ils auraient pu en faire un personnage génial).

vlcsnap_50829 vlcsnap_97999


// Bilan // La sauce avait du mal à prendre : ça y est, c'est bon, elle est délicieuse ! Suffisait d'une grosse pincée d'Amanda (et de botox) !

19 novembre 2009

Melrose Place [1x 10]

dnes_season4_melrose_simms_

Cahuenga // 1 57o ooo tlsp.

44030377


19192797_jpg_r_760_x_f_jpg_q_x_20091103_101423

   Evénement à Melrose Place : la reine des garces est de retour ! Et Amanda Woodward Still Rocks. Jusqu'ici, les anciens personnages sont restés fidèles à ce qu'ils étaient dans la première version (avec une petite réserve pour Jane), et heureusement, Amanda aussi. Après avoir martyrisé (entre autres) Allison pendant des années, elle a trouvé sa nouvelle cible : Ella Simms ! On s'attendait à ce que les deux femmes s'affrontent et ce n'est pas décevant du tout. Amanda commence sur une arrivée fracassante en virant Caleb (les piques entre Ella et Caleb vont me manquer), puis fait passer à Ella trois tests. Le premier est de faire accepter à Riley que l'agence WPK la présente comme une fille à l'enfance malheureuse afin d'attirer davantage l'attention des médias sur sa petite personne alors que la nouvelle campagne de la marque de jeans est lancée. On s'étonne d'ailleurs un peu de ne pas voir Jo à la soirée alors qu'elle est la photographe. Test réussi. Du moins dans un premier temps. Second test : Amanda engage une lesbienne bien chaude dont la mission est de prendre Ella dans un coin, ce qu'elle fait admirablement bien, puis la dissuader de rester à WPK en lui offrant une position plus intéressante dans une autre agence. Test réussi : Ella l'envoie bouler (après avoir profité de ses lèvres). Troisième test : Ella doit appeler l'école où travaille Riley et la dénoncer au sujet du congé maladie qu'elle a pris pour faire la séance-photo. Et là, elle est recalée. Elle annonce à Amanda qu'elle n'est pas prête à aller aussi loin. Oui mais finalement, Riley reçoit un coup de téléphone de son directeur et elle est... virée ! Alors, qui a appelé ? Amanda ou finalement Ella ? J'opterai pour Ella, dans le sens où il y a de grandes chances qu'elle reste à WPK. Et ce serait mieux comme ça. Il faut qu'elle apprenne de son mentor. Heather Locklear était parfaite, son lifting assez réussie, et Katie Cassidy était à la hauteur du maître.

   Un grand mystère entoure déjà le retour d'Amanda. Il n'est évidemment pas anodin. Il semblerait qu'elle soit à la recherche de quelque chose qu'elle avait laissé dans le coffre-fort de son appartement mais que Sydney a récupéré avant elle ! Intriguant. Il ne lui reste plus qu'à emménager ! Les autres personnages ne sont pas absents pour autant et ils sont assez en forme je dois dire. Auggie est de retour, il ne reste pas longtemps chez la police grâce à David qui lui paye sa caution. Ce pauvre garçon n'est évidemment pas le meurtrier. Le collier ensanglanté que David a trouvé dans la voiture de son père, Michael Mancini, a certainement été déposé là par Violet lors de leur petite sauterie d'il y a quelques épisodes. Violet serait donc la meurtrière. Cela pourrait être aussi la femme de Michael mais elle a eu l'air surprise lorsque David lui a annoncé que son père l'avait trompée avec Syd... A coté de ça, David sort le grand jeu à Lauren et c'était franchement mignon. L'éventuelle niaiserie de la chose a vite été balayée par un début de baise sauvage, finalement interrompue par Lauren. Je lui en veux beaucoup, ils étaient bien partis. Pour compenser, Violet et Auggie se sont sautés dessus bien comme il faut ! Dire qu'à coté de ça, une toute petite partie à trois (dont un pauvre baiser est montré à l'écran) fait parler du coté de Gossip Girl et des assocations de parents mécontents aux Etats-Unis... C'est à n'y rien comprendre ! Jonah et Riley Bisounours se sont fait plein de gros bisous et ne se sont même pas engueuler. Pourtant, Riley était encore franchement à baffer.   

   vlcsnap_67278 vlcsnap_85212


// Bilan // Heather Locklear sauvera-t-elle à nouveau Melrose Place du naufrage ? Au niveau des audiences, il ne faut visiblement pas rêver. Au niveau de la qualité, on est déjà passé un cran au-dessus ! Très très réjouïssant !

NB: A l'heure où j'écris cette review, c'est un festival de klaxons dans les rues à cause de football. Eh bien mon esprit malade aime croire que c'est pour Amanda !