27 octobre 2010

Undercovers [Pilot & 1x 02]

19509456_jpg_r_760_x_f_jpg_q_x_20100914_104527

Pilot // Instructions

8 7oo ooo tlsp. // 7 24o ooo tlsp.

44030376

What About ?

Deux espions mari et femme, Steven et Samantha Bloom, reprennent du service après plusieurs années de repos. Mais, maintenant, ils travaillent ensemble...

Who's Who ?

Créée par J.J. Abrams (Alias, Lost, Fringe) et Josh Reims (Felicity). Avec Boris Kodjoe (Soul Food) dans le rôle de Steven Bloom, Gugu Mbatha-Raw (Bonekickers) dans le rôle Samantha Bloom, Gerald McRaney (Deadwood, Jericho) dans le rôle de Carlton Shaw, Ben Schwartz dans le rôle de Billy Hoyt, Mekia Cox dans le rôle de Lizzy et Carter MacIntyre dans le rôle de Leo Nash.   

So What ?

Après avoir longuement attendu, sans doute parce que je savais pertinemment que je serai déçu, je me suis enfin décidé à regarder les deux premiers épisodes d'Undercovers d'une traite. J'en suis ressorti éprouvé, parce que je n'arrive pas à croire que J.J. Abrams ait pu pondre ça. La série n'a rien de honteux et je l'auraiS même trouvé plutôt bonne si son nom n'y avait pas été associé. Mais là, vraiment, à part une réalisation efficace et des interprétes convaincants (oui, je n'ai pas honte de dire que j'ai apprécié la prestation de Boris Kodjoe) je n'ai pas retrouvé sa patte, ce qui fait que J.J. Abrams est J.J. Abrams. Pas l'ombre d'un mystère en vue (enfin, un embryon disons) et de la superficialité à tous les étages. C'est sympa de voir de gens sexy et dotés d'humour s'embrasser tendrement entre deux courses-poursuites, bien que ça frise parfois le ridicule, mais c'est à peu près tout ce que la série a à offrir. En gros, c'est un Alias privé de toute substance mais avec plus de moyens. C'est divertissant, c'est efficace mais ça manque de tellement de choses... Petit coup de coeur pour Gugu Mbatha-Raw en tous cas. Elle dégage vraiment quelque chose. Le duo fonctionne bien et les personnages secondaires apportent chacun à leur façon de bons moments de comédie. Au final, je ne me vois pas suivre Undercovers semaine après semaine. L'aspect feuilletonnant est trop mince. Je ne m'explique d'ailleurs pas qu'elle ne fonctionne pas mieux, si ce n'est qu'elle est diffusée par NBC. En général, ce genre de séries faciles plaisent au grand public... C'est à n'y rien comprendre ! A moins que ce soit le générique (absolument atroce à tous points de vue en l'espace de seulement 10 secondes) qui les fasse tous fuir ! Premier "faux pas" pour J.J. Abrams. Je mise tout sur ses prochaines productions, Alcatraz notamment.       


10 septembre 2010

[Saison 2010/2011 - Drama] 4- Undercovers

19449586_jpg_r_760_x_f_jpg_q_x_20100517_104208

What About ?

Deux espions mari et femme, Steven et Samantha Bloom, reprennent du service après plusieurs années de repos. Mais, maintenant, ils travaillent ensemble...

Why Not ?

Archi-fan du travail de J.J. Abrams, je ne pouvais pas passer à coté d'Undercovers, sa nouvelle création pour la télévision après Fringe (et Lost, et Alias, et Felicity). C'est sans doute, sur le papier, la moins ambitieuse de toutes. La moins attrayante. C'est vrai que perso, les histoires d'espionnage, ça a tendance à me gaver même quand c'est second-degré (cf Chuck). La promesse ici est simple : un couple, des course-poursuites et du fun. Un Amour du Risque version 2010, des mots même du maître. A vrai dire, si ça n'avait pas été lui et si je n'avais pas confiance en lui, je ne me serais même pas retourné.

Visuellement, les bandes-annonces nous prouvent bien qu'on est chez J.J. et que tout sera parfaitement léché, avec les moyens du bord. Les quelques scènes qui se déroulent à Paris ont l'air particulièrement belles, mais clichées évidemment puisqu'on voit la Tour Eiffel. On devrait nous faire pas mal voyager, de quoi nous rappeler Alias, ou même Fringe de temps en temps. Le duo star me plaît déjà. Ils sont (très) beaux, leur complicité est déjà flagrante, l'alchimie semble être là. Et ils ont l'air plutôt bons, charismatiques, dans cet exercice en tous cas qui ne requiert pas non plus un jeu dévastateur. On ne voit quasiment rien des autres acteurs/personnages dans les trailers mais j'ai confiance en Gerald McRaney qui n'est pas un mauvais. Ce sera sans doute le John Noble de l'affaire ! Bon après, le point qui me dérange le plus, c'est évidemment le fait que la série ne soit pas feuilletonnante mais à intrigues bouclées. Je reste persuadé au fond de moi que c'est un leurre pour attirer un public qui a justement peur du feuilletonnant mais qu'à un moment donné, des histoires au long cours plus complexes viendront s'ajouter. On nous avait annoncé la même chose avec Fringe et on voit bien aujourd'hui que les scénaristes vont bien plus loin que l'enquête du jour. Undercovers mérite bien le même traitement à première vue... C'est tout de même dommage que la série se retrouve sur NBC. Ca réduit ses chances de survie, encore que...

// Bande-Annonce //

Le teaser des Emmys, que j'aime beaucoup.

Et un trailer plus classique.