27 février 2011

V [2x 07]

dnes_season4_v_evans_miniba

Birth Pangs // 5 14o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_301496 vlcsnap_301698

   De New York à Honk Kong en passant par Bangkok, Erica ne nous avait pas menti : elle est déterminée à prendre la relève d’Eli Cohn et sortir de sa cave la Cinquième Colonne. Grâce à d’heureuses coïncidences, la voilà à l’autre bout du monde avec Hobbes sur la piste du médecin-visiteur responsable de la débilité profonde de Tyler, puisque c’est elle qui l’a privé d’une partie de son ADN et donc d’une partie de ses neurones. La course-poursuite, de courte durée, aura eu le mérite de prouver à nouveau qu’ABC a décidé de sortir le porte-monnaie pour offrir des effets-spéciaux crédibles qui ne peuvent que servir le récit. La chute de la femme était assez impressionnante. Je ne m’attendais plus à ça dans V. L’autre mérite, si l’on peut dire, c’est que la tension sexuelle minime entre Erica et Kyle a été suggérée de manière plus évidente. Je ne suis pas pour qu’ils forment un couple, à vrai dire je m’en fous même pas mal, mais j’imagine que c’est ce qu’attend une partie du public et les scénaristes auraient été bien inspirés de se servir de cette arme à ménagères bien plus tôt ! C’est bête que ça arrive deux jours après qu’Erica ait perdu son ex-mari, dont elle était apparemment toujours très attachée

 

   Dans le même temps, les grands projets d’Anna depuis son arrivée sur Terre paraissent un peu plus clairs. Juste un peu. Sidney, qu’on désespérait de revoir, en profite pour prouver qu’il peut avoir une utilité parfois. En gros, il est le scientifique qui explique clairement au groupe et aux téléspectateurs ce que les visiteurs ont mijoté. Je serais incapable de dire si j’ai été convaincu par ses découvertes mais, en regardant un peu en arrière, il paraît évident que les scénaristes improvisent. Au tout début, c’est Tyler qui était fasciné par les extraterrestres et qui est venu vers eux, et non l’inverse. Alors peut-être que son patrimoine génétique le prédisposait, je ne sais pas, mais j’ai comme un gros doute. Ca tient moyennement debout. C’est beaucoup plus convaincant et intéressant, comme d’habitude, à l’intérieur du vaisseau. J’aime beaucoup Lisa et ce qu’elle devient depuis la fin de la saison 1 (sauf son incompréhensible attachement à Tyler). A bien y regarder, on pourrait la résumer à une pute dont le maque serait sa propre mère, Anna, sauf que sa situation ne lui plaît pas et qu’elle aimerait que les choses changent. Elle ne semble pas avoir l’ambition de prendre la place de sa mère, c’est ce qu’il la rend attachante et touchante. On ne peut pas ressentir la même chose pour sa grand-mère, Diana, puisqu’elle, elle respire le mensonge et la trahison. Elle se sert évidemment de Lisa pour sortir enfin de son exil et reprendre sa place de Reine. Plus ça va, plus je me dis que Lisa les écrasera toutes les deux, sans même le vouloir. Et la série se terminera sur son départ et celui de tous les aliens… Ce serait naze comme fin mais je ne vois de toute façon pas comment ils vont réussir à conclure dignement la série (s’ils en ont l’occasion).

 

   A part ça, on découvre, non sans un petit haut-le-cœur, que Ryan est toujours vivant mais Anna annonce clairement qu’il ne leur sert plus à rien. Ses jours sont donc comptés et, si saison 3 il y a, je ne le vois pas en faire partie. Qu’il rejoigne une bonne fois pour toutes sa Valerie ! Avec la grosse mise en avant d’Erica depuis deux-trois épisodes, et on ne s’en plaint aucunement, Father Jack et surtout Chad passent totalement au second plan. C’est triste pour ce dernier qui méritait mieux et dont le personnage n’a jamais vraiment été exploité comme il se devait. Il reste trois épisodes pour changer la donne mais je n’y crois pas trop. Joshua, que j’aimais bien à l’époque de la saison 1, est de retour et Anna se sert de lui de manière pertinente. C’est quand même plus difficile de l’apprécier maintenant qu’il est passé du mauvais coté. J’ai bon espoir qu’il revienne à la raison dans un ultime rebondissement.

 

 vlcsnap_302592 vlcsnap_304197


 

// Bilan // Maintenant que la Cinquième Colonne, et surtout Erica, s’assument, V prend enfin l’envergure qu’elle méritait. Elle n’en est pas pour autant écrite plus subtilement, mais il y a de l’idée et du rythme. Je ne m’ennuie plus. Peut-être que bientôt j’irai jusqu’à m’amuser mais pas aux dépens de la série ?


21 février 2011

V [2x 05 & 2x 06]

dnes_season4_v_decker_minib

Concordia // Siege

5 4oo ooo tlsp. // 5 43o ooo tlsp.

44030376 // 44030377


vlcsnap_193961 vlcsnap_207957

  Le projet Concordia était l'opportunité rêvée pour que la Cinquième Colonne passe enfin à l'action et montre ce qu'elle a dans le ventre. L'a-t-elle saisie ? En partie, oui. Pour leur première action d'envergure, Erica et sa bande n'y sont pas allés de main morte. Objectif: assassiner Anna, carrément ! A ce stade de la saison, on se doutait bien que la Reine ne serait pas touchée, tout du moins mortellement. On n'est donc pas tellement surpris que Marcus se fasse tirer dessus à sa place. L'enchaînement des événements ne laisse de toute façon pas tellement de place à la surprise. Je ne vais pas m'amuser à relever toutes les incohérences tant elles sont nombreuses, comme d'habitude, mais elles n'étaient apparemment pas suffisantes pour me gâcher mon plaisir cette fois-ci. Les dix minutes, environ, occupées par la fusillade et sa mise en place étaient prenantes, pour ne pas dire... passionnantes. Mais tout ce qui se passe avant est ennuyeux, et tout ce qui se passe après, téléphoné. Les trop nombreuses scènes avec Tyler viennent nous rappeler à quel point les personnages sont tout sauf attachants dans cette série. Ryan n'est pas tellement gâté non plus. On ne sait toujours pas comment il a réussi à duper les siens, ou plutôt : comment les siens ont réussi à se faire rouler dans la farine aussi facilement. Le fait que la Fifth Column Task Force du FBI se pose des questions sur Erica arrive comme un soulagement. On se demandait là aussi comment l'idée n'avait pas pu leur traverser l'esprit avant, mais il faut avouer qu'Erica sait y faire en la matière et elle a drôlement assuré pour cacher sa réelle implication...

   Si l'on peut consiédérer Siege comme un bon épisode de V, c'est justement parce qu'Erica réussit à obtenir enfin et légitimement son statut d'héroïne. A plusieurs reprises, j'ai cru reconnaître la combative et déterminée Juliet de Lost. Elizabeth Mitchell était parfaite, en particulier sur la fin quand elle doit faire face à la mort de son ex-mari (que l'on voyait arriver à des kilomètres) et au départ de Tyler. La toute dernière scène où elle fait preuve d'une détermination qu'on ne lui connaissait pas vraiment aurait pu être géniale si la réalisation n'avait pas été aussi grandiloquente. Et puis, dans le fond, c'est bien beau de vouloir enfin passer à l'offensive, mais c'est le genre d'annonce qui est faite tous les trois ou quatre épisodes pour un résultat souvent médiocre. Qu'est-ce qui va changer cette fois ? Je me le demande. Ils sont toujours aussi peu nombreux à première vue. Et ils ne sont pas devenus plus intelligents. Le renvoi de Father Jack de l'église est un non-événement, comme à chaque fois qu'il arrive quelque chose au personnage. La petite scène habituelle avec Diana était plus réussie que les précédentes car elle laissait entrevoir qu'elle aussi allait passer à l'action. S'associer à Lisa n'est pas une mauvaise idée. Mais je me demande en fait comment Diana, de sa cave, peut être au courant de la rivalité entre Lisa et sa mère. Enfin on touche là aux incohérences dont j'ai fait mention plus haut et sur lesquelles il faut fermer les yeux. Je ne parlerai donc pas du nouveau bras droit d'Anna qu'on nous impose tout à coup alors qu'on ne le connaissait pas il y a deux épisodes. Et puis je préfère ne pas parler de Kyle dont je ne comprends absolument rien du passé et des intentions.

   Une petite remarque pour terminer : mais qu'est-ce qu'il s'est passé ? La production a-t-elle enfin investit dans une équipe créative digne de ce nom pour se charger des effets-spéciaux ? Ceux de l'explosion par exemple étaient très bons. On n'est pas tellement habitué, donc ça saute forcément aux yeux. La réalisation était un peu plus inspirée que d'habitute également. Pour une fois, la série marque des points coté visuel. Mieux vaut tard que jamais !       

vlcsnap_198115 vlcsnap_195982


// Bilan // V trouve enfin un nouveau souffle, tout en tournant encore et toujours en rond. C'est assez curieux comme sensation. Mais à chaque fois que l'on a l'impression d'avancer, on recule à l'épisode suivant...

05 février 2011

V [2x 04]

dnes_season4_v_decker_minib

Unholy Alliance // 5 29o ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_67287 vlcsnap_59792

   J'ai été horrifié de découvrir qu'il ne s'agissait que du 4ème épisode de la saison 2. J'avais l'impression d'en avoir vu plus que ça, ce qui me rassurait. Certes, il n'y en a que 10 cette année mais c'est déjà beaucoup trop. J'avais commencé la saison avec une sorte d'optimisme trouvée dans l'énergie du désespoir, mais je déchante un peu plus chaque semaine malgré les efforts des scénaristes que je suis capable de reconnaître. V ne sera jamais une bonne série. Les bases sont trop bancales et les personnages trop lisses. Ils ont fait ce qu'ils ont pu pour redresser la barre mais ça ne sert plus à rien. Je ne vais pas abandonner alors que les prochains épisodes seront certainement les derniers, ce serait trop con. Par contre, il va me falloir trouver encore quelques forces pour surmonter ce désastre. Franchement, il n'y a qu'une seule scène qui m'a plu : celle de l'énième face à face entre Diana et Anna dans la cave. Ce n'était pourtant pas du grand art, ni dans le jeu des actrices, ni dans la qualité des effets-spéciaux et encore moins dans la profondeur des dialogues. Mais c'était agréablement kitsch. Les producteurs ont bien fait de rappeler Jane Badler. C'est sûrement la seule bonne décision qu'ils auront su prendre...

   Non parce qu'ils se sont mis de sacrés bâtons dans les roues tous seuls, comme des grands. Déjà, le thème est récurrent dans mes critiques mais je suis bien obligé de le marteler : quand est-ce que cette putain de résistance va prendre du poids ? Je ne vais pas nier et dire que les choses n'ont pas évoulé. Mais ce n'est pas assez rapide. A quoi bon prendre son temps quand il ne nous reste que 6 épisodes pour (peut-être) tout boucler ? Ce serait dommage que tout soit trop facile pour Erica et sa petite bande mais les laisser respirer deux secondes, le temps de construire enfin quelque chose, ce serait peut-être pas mal non plus. Là, on se tape encore un enlèvement, encore un nouveau protagoniste dont on ne sait pas s'il sera un ami ou un ennemi au final, et puis Erica doit se coltiner un nouveau co-équipier, à peu près aussi intéressant que tous les autres personnages. Il joue un double-jeu, chose qui n'est pas surprenante une seule seconde. Alors oui, il a plus de potentiel que Malik mais désolé, il m'énerve à peine arrivé. Puis je n'aime pas beaucoup Jay Karnes, son interprète, pour ne rien arranger. Hormis ce problème autour de la résistance, il y a bien sûr celui de la bonté de l'âme, nouvelle obsession d'Anna qui la rend tout bonnement ridicule alors qu'elle avait réussi à garder jusqu'ici une certaine crédibilité. Une vicoire de Diana semble de plus en plus évidente, et que l'on ne vienne pas nous faire croire que le mec qu'elle a tué était son seul allié. Elle doit en avoir bien plus qu'Anna au final ! Je vous passe mes commentaires évidents sur le voyage au Vatican. Du grand n'importe quoi qui n'était malheureusement pas que visuel.   

vlcsnap_67527 vlcsnap_55635


// Bilan // Tout n'est pas mauvais dans V, c'est ce qui m'empêche de la condamner définitivement, mais l'ennui combiné à mon désintérêt le plus profond pour les héros suffisent à me faire passer de sales quart d'heures. J'amerais tellement que la suite et fin de la saison remonte le niveau. Il suffirait de lâcher les loups, y aller à fond...

08 décembre 2010

[Interview] Elizabeth et les visiteurs

v02

Elizabeth Mitchell
s'est confiée au micro d'AlloCiné sur "V", son personnage Erica, la saison 2... Interview réalisée lors du 50ème festival de Monte-Carlo. (et la partie consacrée à Lost est toujours visible ICI).

Posté par LullabyBoy à 15:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 mai 2010

V [1x 11]

dnes_season4_v_decker_minib

Fruition // 5 69o ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_55028

   Si seulement V n'était pas aussi mal écrite, ce serait sans doute un bon divertissement. C'est dommage d'être si paresseux à la fois dans la forme et dans le fond. Je ne vais pas revenir une fois de plus sur les plans dans le vaisseau où l'on a vraiment l'impression que les personnages flottent et accessoirement que ce ne sont que des dessins-animés. On s'y fait mais ça participe à rendre certaines scènes ridicules et la série n'avait vraiment pas besoin de ça. Ma grande déception de l'épisode, c'est le premier face à face entre Erica et Anna qui n'était pas du tout à la hauteur de mes espérances. La tension était trop soulignée par la musique omniprésente et par le regard de Morena Baccarin. Elle commence à en faire trop. J'ai beaucoup moins de griefs envers Elizabeth Mitchell. Je la trouve sobre, à défaut d'être incroyable. Elle fait avec ce qu'on lui donne... Le point positif qui ressort de leurs recontres successives c'est qu'Erica se pose en rivale frontale d'Anna et gagne ainsi en importance. Elle est désormais vraiment le leader de la résistance alors que ce n'était pas très marqué jusqu'ici. Sa position au sein du FBI lui permet de donner du poids à son combat et de la crédibilité surtout. Car il ne faut définitivement pas compter sur Father Jack qui a toujours une question naïve voire idiote à poser et qui mériterait bien deux coups de crucifix dans les fesses. Enfin sur les fesses. Enfin vous m'avez compris ! A coté de ça, on nous ressort le cliffhanger facile à un épisode la fin de la saison : Kyle Hobbes, faux gentil ou vrai méchant ? Ca m'importe peu en réalité. Je pense que c'est un leurre de toute façon. Il est bien du coté de la résistance mais tente quand même d'effacer son passé. Qu'a-t-il de si grave à cacher ? Je sens qu'on va être bien déçu quand on va l'apprendre. Jamais bon de faire monter la sauce pour si peu !

   De la même manière qu'Erica, Lisa devient, et je suis le premier surpris, un personnage clef assez égnigmatique. On a bien compris qu'elle allait finir par rejoindre la Cinquième Colonne, notamment grâce à sa relation de plus en plus proche avec Erica. Elle trouve en elle la mère qu'elle n'a jamais vraiment eu. Anna ne laisse pas de places pour les sentiments. Le problème reste éternellement Tyler, qui est devenu un pion indispensable sur l'échiquier mais qui ne se rend compte de rien, qui ne pense qu'à son grand amour blessé. Ouin Ouin. Ryan se lamente aussi car sa femme est loin loin loin. Ouin Ouin. Difficile d'avoir de la peine pour lui. Malgré tous les efforts des scénaristes, il n'est toujours pas attachant, à l'image de quasiment tous les personnages. Au rayon des trucs hyper énervants dont on n'arrive pas à se débarrasser, j'ai nommé Chad Decker. Incapable de choisir un camp, il se fait manipuler par Anna avec une facilité déconcertante. J'avais espoir qu'il soit plus intelligent qu'il n'y paraît mais je l'ai perdu, l'espoir. Vraiment trop facile. Vraiment pas satisfaisant. Qu'il se mette clairement du coté des visiteurs que l'on puisse passer à autre chose ! Sinon, le final semble assez mal préparé. Qu'est-ce qui nous attend ? L'accouchement de Val probablement. Je vois bien la saison se terminer sur son regard horrifié en découvrant son bébé vert et visqueux. Et puis je vois bien un faux-allié d'Anna se faire découvrir. Genre Joshua. Ce qui serait dommage parce que le personnage est sympathique.

vlcsnap_84115


// Bilan // V a été renouvelée pour une saison 2, ce qui ne m'arrange pas vraiment. Combien d'heures encore à m'ennuyer devant la série ? Une la semaine prochaine, ça c'est sûr. Ensuite, on verra... 

13 avril 2010

V [1x 06]

dnes_season4_v_decker_minib

Pound Of Flesh // 5 79o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_107050 vlcsnap_110953

   "Long Live The Fifth Column" ! Il aura fallu six épisodes pour que la 5ème Colonne prenne enfin de l'ampleur et que l'on commence à y croire. Le petit nouveau de l'équipe de résistants, Charles Hobbes, est détestable avec ses grands airs de dur, sa voix profonde et son petit sourire pervers mais il a le mérite de faire bouger les choses, de bousculer les bien trop gentils Erica et Jack et les pousser dans leurs retranchements. Il a encore du boulot à accomplir le pauvre mais on est sur la bonne voie ! Le sacrifice de Georgie ne m'a pas tellement ému, ce personnage ne m'a jamais procuré quoi que ce soit. Mais le pire c'est qu'il était assez ridicule finalement : il a agit sans tellement réfléchir en poignardant le garde alors qu'il y avait moyen de sauter dans le vaisseau et rejoindre Ryan. On nous refait le coup du "skin them !". Un tout petit cliffhanger donc. Anna n'était d'ailleurs pas en grande forme cette semaine, elle était limite éteinte. Ce personnage a un potentiel énorme mais c'est dommage qu'il reste si statique, dans son vaisseau. Elle donne des ordres, elle contemple le monde et maintenant elle copule pour former une armée mais on en attend plus d'elle. Peut-être que la menace de la cinquième colonne va la booster elle aussi ! A noter le premier signe de rapprochement entre le journaliste Chad Decker et la résistance, et plus généralement de Scott Wolf avec le reste du casting ! Il était temps. Il devait commencer à trouver le temps long, tout seul ou accompagné de Morena Baccarin. Quel camp va-t-il choisir ? Ce serait quand même plus intéressant qu'il reste du coté d'Anna, histoire de ré-équilibrer les forces. Si tout le monde rejoint la résistance, c'est pas drôle.

   Tyler va-t-il la rejoindre ? Lisa va en tous cas tout faire pour ! Pour l'occasion, elle a jeté sa tenue de visiteur pour se fondre dans la masse humaine. Mais vue sa beauté divine, on la remarquera toujours ! Erica a décidé d'amener son fils chez son père, pensant qu'il sera là plus en sécurité. Je crois qu'elle se trompe mais peu importe, ça nous permet de rencontrer Joe (interprété par Nicholas Lea, et on est contents !) et apprendre même qu'il y a un secret au sujet de Tyler. Lequel ? Qu'il n'est pas le fils de son père ? Qu'il n'est pas le fils de ses parents ? Que son père est un lézard lui aussi ? Tout est possible à l'heure actuelle et c'est intriguant. Voilà qui donne de l'intérêt à un personnage qui n'en a jamais eu ! Sinon, j'ai bien aimé le voyage de Ryan au sein du vaisseau. C'était prenant mais sans grandes surprises. Sa femme aussi gagne en intérêt maintenant qu'elle a ingurgité cette poudre bleue étrange. Et puis un mot pour dire que j'adore le Joshua ! J'aimerais que les scénaristes misent davantage sur lui à l'avenir.   

vlcsnap_100166


// Bilan // On sent une véritable évolution de la série dans cet épisode, une envie d'accélérer le rythme mais au détriment des personnages principaux et secondaires dont les portraits restent très évasifs. V est sur la bonne voie mais alors il va sérieusement falloir faire quelque chose au niveau des effets spéciaux ! Ca devient ridicule là... 

04 avril 2010

V [1x 05]

dnes_season4_v_evans_miniba

Welcome To The War // 7 o3o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_185692

   Après 4 mois d'absence, les visiteurs sont de retour sur le petit-écran, plus ridicules que jamais ! C'est vraiment ce sentiment d'avoir assisté à un spectacle kitsch et ridicule qui prédomine quelques minutes plus tard. Et curieusement, je crois que j'ai fini par y prendre du plaisir. Il faut dire que la scène finale de copulation entre Anna et le rebelle-Ken était le summum du grand n'importe quoi. C'était tellement énorme que ça en ait devenu génial. Je me sens un peu honteux honnêtement mais je m'en remettrais. Ce n'est pas la première fois de toute façon... Anna gagne véritablement en charisme dans cet épisode même si elle reste encore et toujours dans son vaisseau à contempler le monde qui l'entoure derrière ses baies vitrées ou, petite variante, devant ses écrans "d'ordinateur". Morena Baccarin est de plus en plus bonne, et je ne parle pas de ses tenues de plus en plus légères, mais il y a quand même quelque chose qui me chiffonne : je ne comprends absolument pas où elle veut en venir, que ce soit avec sa fille ou avec cet homme-objet. Ca fait parti du mystère je suppose mais comme le reste n'est pas très intriguant, on se raccroche forcément à cela et on reste un peu sur sa faim. Il est question de reproduction, ça je l'ai bien compris, mais je croyais au départ que c'était reservé à sa fille et à ce boulet de Logan. Apparemment non, il y a autre chose. Pour terminer là-dessus : j'ai adoré qu'Anna dévore son amant à la fin, comme une mante religieuse. C'est con mais ça confère une aura encore plus grande à cette "femme". J'en suis devenu officiellement fan.

   Ce que j'aime aussi, et ensuite je vais arrêter les compliments, c'est que l'on joue toujours beaucoup avec nos connaissances de la première version. On refuse de nous montrer les choses clairement, sans détour, mais on envoie quelques signaux pas subtiles pour deux sous mais qui deviennent exaltants. Je pense notamment à Ryan et son oeil reptilien et surtout à Valerie et son envie soudaine de bouffer une souris. A ce moment-là, tout le monde rêve qu'elle se lance. Forcément. Tout vient à point... Et si ce n'est pas elle, ce sera quelqu'un d'autre. A coté de ça, l'intrigue de Valerie n'est pas passionnante mais l'introduction d'un nouveau personnage, une vieille connaissance de Ryan, permet de faire un peu bouger les choses. De la même manière, Erica et ses nouveaux amis recrutent un nouveau membre dans la Résistance. Malheureusement, ce terroriste fait tout sauf peur. Il a le charisme d'une huître. Les producteurs n'ont visiblement pas compris que les gros muscles ne faisaient pas tout. Remarque, Scott Wolf est une crevette et il n'a pas non plus un charisme débordant à l'inverse. Pour le moment, le problème de son personnage, dont j'ai oublié le prénom, c'est qu'il est à part de tous les autres, hormis ses connexions avec Anna, et du coup toutes ses scènes se rassemblent. C'est lassant à la longue. Certes, ce n'est que le 5ème épisode. Pas grand chose à dire sur Tyler à part qu'il m'a paru un tout petit peu moins énervant cette fois-ci. On introduit doucement le retour de son père dans la série qui sera vraisemblablement incarné par Nicholas Lea et c'est une bonne chose. J'aime bien cet acteur. Krycek quoi. Sinon, il y l'autre emmerdeur de Father Jack mais il ne m'inspire aucun commentaire. Il m'indiffère depuis le début et je n'arrive même pas à savoir pourquoi. Ah et le coté Big Brother qui s'accentue me plaît bien !   

vlcsnap_194736


// Bilan // Retour à moitié-réussi (ou à moitié-raté) pour V. Les scénaristes ont largement eu le temps de retravailler leur copie mais pour le moment, il n'y a que la forme, plus convaincante même si les moyens manquent clairement, qui semble avoir évolué. Le fond est toujours trop léger à mon goût et surtout, les scènes s'enchaînent à vitesse grand V (jeu de mot !) sans qu'une ligne directrice paraisse avoir été définie. Il y a aussi ce sentiment tenace d'assister à une grande farce grandguignolesque.

12 novembre 2009

V [1x 02]

dnes_season4_v_decker_minib

There Is No Normal Anymore // 10 7oo ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_122833

   Après un épisode pilote mené à tambours battant où tout allait beaucoup trop vite, V se repose sur ses lauriers. Dire que je me suis ennuyé devant cet épisode n'est pas assez fort. Je me suis fais chier comme un rat mort ! Voilà, c'est dit. L'épisode reprend exactement là où le précédent s'était arrêté : sur les toits de New York avec une Erica et un Jack secoués par leur première rencontre avec les Aliens. Et ils le resteront pendant 42 minutes, apprenant petit à petit que l'un est agent du FBI et l'autre prêtre. Pour nous qui le savons déjà, ce n'est pas palpitant. Erica doit faire face à ses collègues qui ne comprennent évidemment pas la disparition de l'agent Dale Maddox. Elle ne peut pas dire la vérité puisque n'importe qui peut être un visiteur. Dale était à ses cotés depuis 7 ans et pourtant... La paranoïa qui s'installe peu à peu est à la fois la force et la faiblesse de ce remake. C'est une force car comme les personnages, nous nous méfions et de fait, on se sent plus impliqués dans l'histoire. Mais c'est une faiblesse car Erica et Jack ne peuvent rien faire pour le moment. Ils sont condamnés à cacher leurs faits et gestes pour ne pas éveiller l'attention. L'organisation de la résistance s'annonce donc un peu plus compliquée que prévue et comme c'est actuellement le seul arc narratif général, je sens qu'il va falloir attendre une éventuelle saison 2 pour que l'on voit la résistance en action. Erica va d'abord devoir se chercher des alliés. Le cliffhanger sur la "renaissance" de Dale n'est pas très surprenant. Dans le genre "on ne s'y attend pas du tout", la collègue d'Erica au FBI qui interroge Jack a l'air louche. J'espère qu'elle ne va pas se révéler être un alien aussi. Ce serait trop facile !

   Du coté des personnages secondaires, car Erica est clairement présentée ici comme l'héroïne, il ne se passe pas grand chose non plus. Chad Decker poursuit ses petites entrevues avec Anna et pose ses conditions. Quand on a vu la série originale, pour le coup, on sait parfaitement ce vers quoi on se dirige. Même quand on n'a pas vu la série originale d'ailleurs je pense, tant c'est amené avec zéro subtilité. Chad va rapidement devenir le porte-parole des visiteurs et Anna saura certainement le convaincre grâce à ses multiples atouts. Morena Baccarin est vraiment bien dans le rôle de la nouvelle Diana et le fait que ce ne soit pas un copier-coller, même physiquement, est appréciable. La courte scène avec les serpents en guise de torture était pas mal. C'est le seul moment où les V font vraiment flipper parce que globalement, ce que l'on veut bien nous montrer d'eux est trop sage, trop lisse. Concernant le fils d'Erica, le mot "boulet" semble être écrit sur son front. Il me donne envie de zapper dès qu'il apparaît. N'y avait-il pas un moyen de le rendre moins cliché ? J'ai hâte qu'il engrosse Lisa, qu'on se marre un peu ! Ah, ça n'est pas prévu ? Bon, tant pis. La jeune idiote de la première version qui justement se fait engrosser par un alien me manque. La petite vieille aussi, elle était marrante. Ah oui, à ce propos : pas une seule note d'humour dans cet épisode. Autre intrigue, celle de Ryan. Son cas est intéressant puisque c'est un alien infiltré mais traître. Malheureusement, il est pour le moment réduit à son histoire d'amour avec une Terrienne et sa rencontre avec un autre traître n'apporte rien.

vlcsnap_120369


// Bilan // C'est l'ennui qui domine ce second épisode de V. On fait du surplace dans toutes les intrigues et les personnages ne sont toujours pas attachants, pas même l'héroïne. Ce n'est pourtant pas la faute d'Elizabeth Mitchell, qui fait de son mieux.