29 avril 2013

The Vampire Diaries [4x 20]

80086626_o

The Originals (Backdoor Pilot) // 2 240 000 tlsp.

 61039229_bis


 vlcsnap_2013_04_28_23h42m13s206 vlcsnap_2013_04_28_23h42m00s72

    On ne va pas se raconter des histoires : il n'était pas formidable ce backdoor pilot de The Originals. Il était exactement dans le même esprit que les derniers épisodes de The Vampire Diaries que Julie Plec et son équipe nous ont servis : il manquait de rythme, de surprise, d'humour et d'émotion. Tout ce qui fait un bon épisode en somme. Si bien qu'au bout du compte, je me demande si cette série mérite d'exister. Elle n'a pas un aussi gros potentiel que prévu. Non seulement elle risque de ne pas être réussie, mais en plus elle va très certainement appauvrir l'originale. La CW a peut-être plus à y perdre qu'à y gagner. Elle va pêcher par gourmandise, je le sens. De toute façon, elle est désormais officiellement commandée. Il faudra faire avec... ou sans. Je n'ai pas encore décidé si j'allais la suivre ou non à la rentrée. Et vous ? Je crois qu'en fait, ce spin-off intervient un an trop tard. Il aurait fallu le lancer à la fin de la saison 3, quand Klaus était un personnage encore puissant, impressionnant, et que Mystic Falls n'était pas tout à fait devenu un champ de ruines. 

   Histoire de justifier le salaire des acteurs principaux et de ne pas trop perturber le public, Elena, Damon et Stefan apparaissent en début et en fin d'épisode (contairement à Caroline, qui avait encore un problème de téléphone, son principal problème dans la vie). Un procédé factice, qui n'apporte absolument rien. Le cliffhanger avec Silas de l'épisode précédent suffisait. Il aurait fallu nous laisser là-dessus. En revanche, l'apparition de Katherine est la bienvenue. Malheureusement, ses adieux avec Elijah ont été baclés. C'est dommage, les auteurs avaient réussi à créer un lien intéressant entre ces deux-là. Nina Dobrev trouvera peut-être le temps de passer par The Originals l'année prochaine... Rebekah, quant à elle, a refusé de suivre ses frères à la Nouvelle Orléans, et on la comprend aisément, mais du coup, que va-t-il advenir du personnage ? Va-t-elle rester à Mystic Falls ou va-t-elle être amenée de force dans le royaume de Klaus ? Claire Holt va-t-elle naviguer quelques temps entre les deux shows, sans être régulière ni dans l'un ni dans l'autre ? C'est peut-être la moins mauvaise solution. Ils ont tous les deux besoin d'elle, étant donné que c'est le dernier personnage pour lequel on ressent encore une sincère empathie (et j'exagère à peine). Sur le long terme, nénamoins, il faudra qu'elle choisisse son camp ! 

   Comme de nombreux spin-off (Angel et Private Practice en tête), si The Originals s'annonce plus adulte que son ainée, elle ne jouit en revanche pas d'une ambiance très différente. Je regrette qu'aucun effort particulier n'ait été fait pour distinguer les deux séries. A moins que ce soit un choix parfaitement assumé du network et de la production. Du coup, seuls les décors de la Nouvelle Orléans -ou une partie de l'épisode a bel et bien été tournée- permettent d'apporter un peu de fraîcheur. Je retiens surtout la scène où Klaus verse sa larmichette sur le morceau Terrible Love, face à un peintre de rue et des musiciens locaux, tout droit sortis de Treme. C'est le seul passage où j'ai ressenti un petit quelque chose qui n'était ni de l'ennui ni de l'inquiétude, ni de la suspision. Les balbutiements des sentiments de Klaus à l'égard de cette sympathique Camille m'ont ému. Mais point trop n'en faut. Ca ne s'annonce pas non plus comme la romance du siècle. Il ne faut certainement pas compter sur Klaus/Hayley non plus, un couple créé à la vite dans Vampire Diaries à l'approche du backdoor pilot. Après coup, je trouve que c'est bien joué quand même grâce à LA surprise, l'unique : le bébé hybride que porte la jeune femme ! Ca fait irrémédiablement penser à Twilight, mais ça colle parfaitement aux désirs de Klaus, ceux d'appartir enfin à une vraie famille et ne plus jamais être seul. Et comme il le dit si bien au cours d'une réplique marquante : "Tout roi a besoin d'un héritier". Si ça ne vire pas au Connor/Angel, je suis preneur.

    Sans surprise, les meilleures intéractions sont celles de Klaus avec Ellijah, mais j'espérais quand même que "l'autre frère" sorte davantage de l'ombre à l'occasion de cette introduction au spin-off. Dans la suite, heureusement, ce souci devrait être logiquement réparé. Klaus ne pourra pas faire le show à lui tout seul. Dans le fond, j'ai toujours un peu de mal à voir en quoi leur relation varie de celle de Damon et Stefan, mais l'efficacité est là quand même et c'est le principal. Concernant l'autre duo, moins fraternel, composé de Klaus et son ancien protégé Marcel, je ne suis pas convaincu. Ca avait bien commencé dans les premières scènes, je trouvais même ce monsieur tout à fait charmant, puis il m'a rapidement agacé. Trop de faux sourires. Pas assez de charisme. Il ne fait pas vraiment peur Marcel. On a dû mal à prendre ses menaces au sérieux. Sa petite bande est un peu ridicule, même si celle de Klaus n'a jamais été bien consistante non plus. Juste une masse de visages qui ne se distinguent pas et qui finissent par disparaitre dans l'indifférence. Les enjeux sont un peu trop faibles à mon goût entre les deux protagonistes. Il va falloir complexifier tout ça intelligemment. Sinon, on risque de tourner très vite en rond. Je vous parlerais bien de la partie sorcière, avec notamment les personnages de Sophie et Davina (rien à voir avec les cours d'aérobic), mais comme dans Vampire Diaries c'est la partie la plus faible. Elle ne semble mener nulle part. On regretterait presque Secret Circle...

vlcsnap_2013_04_28_23h43m12s23 vlcsnap_2013_04_28_23h40m49s130


// Bilan // Un backdoor pilot raté que cette incursion sur les terres de Klaus. J'aurais presque préféré un spin-off sur les jeunes années de la famille Michaelson il y a une centaine d'années. Si les "anciens" personnages ne perdent pas en intérêt, les nouveaux ont du mal à montrer du potentiel et toute la future série semble reposer sur des bases fragiles. Je n'ai pas particulièrement enve de repasser par la Nouvelle Orléans à la rentrée...


25 avril 2013

The Vampire Diaries [4x 19]

80086626_o

Pictures Of You // 2 140 000 tlsp.

 61039229_bis


vlcsnap_2013_04_23_18h07m00s87 vlcsnap_2013_04_23_18h07m24s69

   Il est vraiment temps que le backdoor pilot de The Originals soit diffusé ! Cette idée, qui donnera peut-être lieu à une bonne série, aurait sacrément affaibli The Vampire Diaries sur la deuxième partie de la saison 4, alors que la première n'était déjà pas fameuse. Et elle risque d'ailleurs d'affaiblir le show pour de bon par la suite. Mais ça, on en reparlera quand on y sera. Pour le moment, le constat est très simple : les auteurs ont dû freiner toute l'intrigue de Silas un maximum afin de préparer le pilote et tous nos héros n'ont par conséquent fait que répéter encore et encore les mêmes discours et les mêmes erreurs, épisode après épisode. Celui-ci ne déroge pas à la règle et ne fait pas franchement avancer les choses, si ce n'est à la toute fin, lorsque l'on nous promet que le visage du grand méchant va enfin nous être révélé... dans deux semaines. Il s'agit apparemment d'une "bête", mais une vraie, pas un mannequin balafré comme dans l'autre série de la CW diffusée juste après... Et on peut remercier Bonnie pour cette avancée majeure. Contrairement à d'habitude, elle n'aura pas été inutile. On peut même dire qu'elle a tenu Pictures Of You à bout de bras, même si ses quelques scènes avec Jeremy/Silas n'étaient pas aussi émouvantes qu'espéré par les scénaristes parce que 1/ C'est un couple qui ne nous a jamais passionné et 2/ Il est mort depuis un moment maintenant, on a le sentiment qu'elle arrive vraiment après la bataille. Notre deuil à nous -si tant est que l'on en ait entamé un- est achevé depuis longtemps. 

   On ne pouvait compter sur personne d'autre. Certainement pas sur Elena, exécrable en petite peste façon mini-Katherine. C'est peut-être abusé de s'en plaindre sachant que sa version pleurnicheuse ne nous plaisait pas davantage, mais c'est un entre-deux plus subtile qu'il nous faudrait, comme au début de la série, à la bonne époque. Elle était parfois irritante déjà, mais on ne s'en formalisait pas. Aujourd'hui, c'est impossible d'avoir encore de la compassion pour elle et c'est un gros problème puisqu'elle reste l'héroïne de la série, qu'on le veuille ou non. La solidarité retrouvé entre Damon et Stefan est rafraîchissante, mais le fait qu'ils se battent toujours pour cette petite conne ne peut que nous dépasser. Il serait peut-être temps que les auteurs tâchent de leur offrir de nouveaux intérêts amoureux solides, qui viendront nous distraire le temps que ça durera. En saison 5, espérons... Du côté de Caroline, on nage en plein déni. La jeune femme croyait sérieusement pouvoir passer un dernier bal de promo tranquille ? Elle est censée être un peu naïve, mais pas idiote ! Rebekah s'en sort légèrement mieux, mais le discours sur son humanité est invariablement le même et le pacte passé avec Elijah n'y change pas grand chose. Mais merci d'avoir essayé quelque chose pour casser un peu la routine... Concernant les apparitions incessantes de Silas dans les corps d'autres personnages, elles ont été poussées à leur paroxysme, si bien que l'effet s'est usé très rapidement. C'était prévisible et too much

vlcsnap_2013_04_23_18h08m37s39 vlcsnap_2013_04_23_18h08m20s126


// Bilan // The Vampire Diaries ne rentre toujours pas dans le droit chemin, mais dévie encore et encore à l'infini sur le même thème, et nous ennuie sérieusement. Il ne reste plus qu'à espérer que l'après The Originals relancera les enjeux, mais ce n'est loin d'être une certitude. Pendant ce temps-là, le public fuit. 

04 avril 2013

The Vampire Diaries [4x 18]

80086626_o

American Gothic // 2 460 000 tlsp.

 44030376_bis


 vlcsnap_2013_04_03_23h16m04s73 vlcsnap_2013_04_03_23h18m43s129

   Des fois, j'aimerais que Vampire Diaries réveille le True Blood qui sommeille en elle. Lorsque les scènes de Klaus torturé mentalement par Silas duraient trop longtemps, j'imaginais le personnage en train de faire son Jason Stackhouse, de devenir la bitch de Caroline. Il avait fait le moitié du chemin pourtant : il rampait et gémissait à même le sol, à demi-nu. On se marrerait quand même vachement plus si les scénaristes se lâchaient davantage. Pas nécessairement de la manière que je viens de décrire, évidemment exagérée, mais juste un peu. Damon est fun. Katherine est fun -mais on l'a connu sous un meilleur jour- mais les situations dans lesquelles les héros de la série se retrouvent manquent trop souvent de piquant maintenant, de second degré. Bref, je rêve un Vampire Diaries qui n'existe plus ou qui n'a jamais vraiment existé. Autant dire que ça ne sert à rien ! 

   Ce qui est utile, c'est vous dire qu'Elena Vs Katherine, c'est beaucoup moins intéressant quand les deux personnages se ressemblent de plus en plus, même si elles n'ont pas tout à fait les mêmes aspirations. Il fallait de toute façon les confronter à un moment ou à un autre, et ce moment n'a pas été mal choisi. C'est juste que... bah c'était mieux avant, quoi. Ce qui a partiellement sauvé le doppleganger, c'est de l'avoir associé à Elijah, évidemment de retour lui aussi à l'approche de The Originals dont il est censé être l'un des personnages réguliers. Pourquoi il ne l'est jamais devenu dans la série mère ? Mystère. Mais c'est à mon avis une grosse erreur depuis longtemps : Daniel Gillies prouve ici encore qu'il a le charisme nécessaire pour faire face à un Ian Somerhalder ou un Joseph Morgan sans aucun complexe. Et Elijah a toujours su en imposer à chacune de ses furtives apparitions à Mystic Falls. Là, il sert surtout à mettre en avant le fait que les hommes agissent et réagissent tous de la même manière qu'ils soient amoureux d'Elena ou de Katherine. Pendant ce temps-là, le brushing de l'une était plus raplapla que le brushing de l'autre. C'est ainsi que l'on pouvait les différencier. Très en retrait, Stefan n'a pas apporté grand chose, si ce n'est une certaine maturité qui manque à tous les autres personnages. Ca le rend aussi intéressant que chiant. C'est à double tranchant. Sinon, pendant que Rebekah continuait de tourner en rond tout en apportant encore et toujours la touche émotionnelle nécessaire au bon fonctionnement d'un épisode, la relation entre Klaus et Caroline se compliquait en mettant finalement de côté Silas afin de rallonger la sauce.

vlcsnap_2013_04_03_23h17m19s59 vlcsnap_2013_04_03_23h18m23s185


// Bilan // Quand on regarde bien, cet épisode manquait cruellement d'action et de véritables enjeux mais cela ne l'a pas empêché d'être sympathique à suivre. Lorsque l'on se concentre sur les bons personnages, en l'occurence Katherine et Elijah, ça se passe tout de suite mieux. Malheureusement, ce ne sont pas les héros de la série. 

28 mars 2013

The Vampire Diaries [4x 17]

80086626_o

Because The Night // 2 650 000 tlsp.

61039229_bis


vlcsnap_2013_03_26_21h37m24s200 vlcsnap_2013_03_26_21h38m55s87

   Pour la première fois depuis les premiers épisodes de The Vampire Diaries, je me pose sérieusement la question de mon avenir avec elle. Rupture à l'amiable en fin de saison ? Rupture brutale avant même qu'elle ne se termine ? (Non, ça je n'en ai pas la force ni le courage) Ou je lui laisse encore une chance ? Elle va finir par m'avoir à l'usure là... Cette saison 4 est tellement décevante, et chaque semaine un peu plus encore. Because The Night était d'un ennui abyssal à Mystic Falls. J'ai complètement décroché au bout de cinq minutes de séquences avec Bonnie et Silas. Même si je sais que j'ai des problèmes à la base avec les sorcières -sans doute à cause de la nullité de Charmed qui m'a traumatisée à vie- je ne peux pas tout mettre sur ce compte-là. C'était vraiment inintéressant, on est d'accord ? Déjà, le fait que Silas garde l'apparence de Shane me crispe au plus haut point. Je hais ce Shane. Impossible de faire la distinction entre les deux personnages du coup. Pour moi, c'est le même mec sans charisme. Si sur le long terme, Silas doit prendre la place de Klaus -et c'est bel et bien ce qui se met en place à la fin de l'épisode- il va falloir muscler tout ça, et pas que physiquement. En parallèle, la relation entre Klaus et Caroline est en train d'être tuée dans l'oeuf, sans doute parce que Hayley et The Originals attendent tranquillement leur tour qui ne saurait tarder. De toute façon, même s'il y a une vraie alchimie entre ces deux-là, ça ne pouvait pas mener bien loin. Sur quoi va aboutir le dernier sacrifice de Caroline ? 

   A New York -enfin dans une rue commerçante d'Atlanta quoi- on s'amuse un peu plus, mais l'entreprise aussi divertissante soit-elle est un peu vaine. On nous trace à nouveau un parallèle entre le passé de Damon et la situation actuelle d'Elena. Ce n'est pas d'une grande pertinence. En revanche, c'est l'occasion de revoir une deuxième fois cette saison cette chère Lexi, de quoi regretter encore qu'elle soit partie si tôt. En plus, Stefan n'est pas là pour jouer les entremetteurs, on peut donc profiter du duo Lexi/Damon à fond. La chute est un peu rude, mais pas très étonnante. Elena et Rebekah forment aussi un petit duo sympathique de leur côté. Ca parle un peu trop chiffon au début, avec la nouvelle coupe de Nina Dobrev qui l'a fait vachement ressembler à Shiri Appleby je trouve -mais il faut dire que depuis Girls, elle m'obsède- mais ça devient plus intéressant par la suite. Enfin disons qu'on ne s'ennuie pas... Enfin bref. Ca fait passer le temps quoi.

vlcsnap_2013_03_26_21h39m38s255 vlcsnap_2013_03_26_21h41m39s190


// Bilan // Le sursaut de la saison 4 de Vampire Diaries n'était encore pas pour cette semaine. Dire que ça devient inquiétant est un euphémisme. Je suis en train de me détacher progressivement de la série et des personnages... 

21 mars 2013

The Vampire Diaries [4x 16]

80086626_o

Bring It On // 2 410 000 tlsp.

 61039229_bis


vlcsnap_2013_03_20_21h54m53s163 vlcsnap_2013_03_20_21h56m59s148

   Alors, vous préférez Elena la pleureuse ou Elena la rebelle ? Non je demande parce que j'ai personnellement beaucoup de mal à me décider. Dans tous les cas : c'est une chieuse ! Et c'est ce qu'elle cherche à nous démontrer pendant tout cet épisode inexorablement lourd, dans lequel Nina Dobrev n'a pas d'autre choix que de cabotiner encore et encore. Je ne sais pas ce qui était le plus ridicule : ses sorties de douche moites et volupteuses ? Ses attitudes de cheerleadeuse pourrie gâtée qui s'amuse à faire tomber sa camarade (parce que LOL) ou à racketter une autre (pour un ruban !) ? Vraiment, ça m'ennuie beaucoup tout ça parce que, dans le fond, j'ai envie de la plaindre Elena, j'ai envie de ressentir un peu plus que de la pitié pour elle... Mais elle rend cela impossible dans ce contexte. Combien de temps va durer sa crise ? Impossible à dire. Qu'elle fasse n'importe quoi ne me dérange pas du tout, mais qu'elle le fasse intelligemment au moins ! C'est tout ce que je demande. Pendant ce temps, Caroline et Stefan hallucinent et encaissent. Le frère Salvatore est d'ailleurs tellement obnubilé par son ex qu'il met tout un épisode à faire le rapprochement entre les poches de sang volées à l'hôpital et Silas ! Nous, il nous a fallu quoi ? Une demi-seconde ? Quant à la vampirette blonde, elle a droit à une scène "émouvante" posée un peu n'importe où pour expliquer l'énième absence prolongée de Tyler, qui ne reviendra que quand... bah quand The Originals sera lancé et éloignera Klaus pour un long moment !

   Le spin-off se met en place doucement et ça se voit de plus en plus. Bonjour les amis de la subtilité. Etant donné que Phoebe Tonkin a été inclus au casting régulier de la future série -essentiellement parce que la CW, Kevin Williamson et Julie Plec l'adorent, allez savoir pourquoi- il faut absolument rapprocher Klaus et Hailey. Ils n'y vont pas avec le dos de la cuillère en les faisant coucher ensemble dès à présent. C'est d'ailleurs assez rare que l'on trouve l'original dans cette position. Honnêtement, si le show doit ressembler à ça, je n'en veux pas. Les scénaristes ont fait de leur mieux pour donner de la matière à leur histoire, mais ça ne fonctionne pas pour moi. Pas pour le moment en tout cas. Ils m'ont plus ennuyé qu'autre chose. Cela dit, Damon et Rebekah, pour la première fois peut-être, ne m'ont pas amusé non plus. Leur intrigue -qui n'en était pas vraiment une- était plate. 

vlcsnap_2013_03_20_21h56m43s242 vlcsnap_2013_03_20_21h56m18s241

 


// Bilan // Face à cet épisode, la question commence à sérieusement se poser : que reste-t-il à raconter dans Vampire Diaries avec ce groupe de personnage ? Et de la même manière, puisqu'il est imminent, le spin-off The Originals est-il vraiment nécessaire ? Sale temps à Mystic Falls...


27 février 2013

The Vampire Diaries [4x 15]

80086626_o

Stand By Me // 2 910 000 tlsp.

44030376_bis


 vlcsnap_2013_02_25_22h05m45s50 vlcsnap_2013_02_25_22h06m32s0

   Le déni n'est pas un thème très télévisuel. Cet épisode de The Vampire Diaries en est la preuve. Chacune à leur niveau, les héroïnes de la série nient l'évidence. Et nous, pendant ce temps-là, on s'ennuie, on s'agace, on perd patience. Enfin pas complètement, car ce qui les sauve, c'est l'émotion qu'elles dégagent. Les larmes d'Elena ne nous font plus beaucoup d'effet, étant donné qu'elle passe son temps à pleurnicher à intervalle régulier depuis la première saison. Souvent à juste titre, d'ailleurs. Mais là, quand même, on a envie de lui pardonner parce que 1/ Elle perd la toute dernière personne de sa famille qu'il lui restait 2/ Elle fait ainsi le deuil définitif de son humanité. Bref, elle a de très bonnes raisons de se retrouver dans cet état. Le meilleur passage, il est quand elle péte un plomb et qu'elle arrose sa maison d'essence. Elle va jusqu'au bout de son délire et met le feu à ce qui la rattachait encore aux siens. C'est poignant. Le regard de Damon et Stefan quelques secondes plus tôt en dit long sur la situation dans laquelle eux-même se retrouvent : ils veulent aller dans le même sens mais ils ne le connaissent pas, ce sens. Que faire ? Matt, ce cher Matt, n'est pas oublié dans un coin pour une fois. Il apprend lui aussi la mort de Jeremy et ça lui fait forcément quelque chose. Ils étaient devenus potes dernièrement. Son craquage dans la voiture était sans doute un peu too much après tout ce que l'on venait de nous montrer en matière de désespoir mais il avait bien le droit de craquer lui aussi. Donc, maintenant c'est sûr : Jeremy est bel et bien mort. Bravo aux scénaristes d'avoir osé. Merci de ne pas revenir en arrière, par contre... 

   Car c'est encore possible ! Crazy Bonnie, contrairement à Elena, ne termine pas l'épisode en regardant la vérité en face. Sa peine est tellement immense qu'elle l'aveugle complètement. La sorcière, bien aidée par ce satané Shane, a bien l'intention de faire revenir à la vie tous les morts qui ont jalonné sa vie, sa grand-mère et Jeremy en tête ! Y arrivera-t-elle ? Probablement pas. Mais elle risque de mettre un sacré bordel. Elle est peut-être en train de devenir bien malgré elle le pire ennemi de la bande. L'ombre de Willow n'est pas loin... La surprise de l'épisode, c'est qu'après avoir tourné autour du pot un long moment, on nous révèle que... Shane EST Silas ! Je me disais aussi... Aucune annnonce ce casting n'avait eu lieu pour l'incarner. Je m'étais dit qu'il allait falloir attendre encore longtemps avant de le découvrir, mais tout s'explique maintenant. Inutile de dire que je suis très déçu. L'idée n'est pas inintéressante, mais Shane avait déjà du mal à convaincre en petite frappe alors en big bad de très grande envergure, j'ai comme un GROS doute ! Le déni s'invite aussi chez Caroline, qui passe son temps pendue au téléphone alors que Tyler est parti et qu'il ne répond pas ses appels. C'est d'une tristesse infinie, d'autant que c'est profondément humain, toute vampire qu'elle soit devenue. Du côté de Rebekha, pour une fois, on brasse beaucoup d'air. Je ne sais même plus comment elle termine l'épisode...

vlcsnap_2013_02_25_22h07m45s223 vlcsnap_2013_02_25_22h05m34s194


// Bilan // Sur la longueur, ce bel épisode nous plonge malheureusement dans un certain ennui. Mais les dernières minutes sont magnifiques, bien que la réalisation en fasse des tonnes pour accentuer l'émotion. Et puis on ne le dit pas assez souvent mais, dans sa globalité, la distribution de The Vampire Diaries assure. 

20 février 2013

The Vampire Diaries [4x 14]

80086626_o

Down The Rabbit Hole // 2 310 000 tlsp.

 44030376_bis


 vlcsnap_2013_02_20_00h42m50s234 vlcsnap_2013_02_20_00h42m28s13

   A une autre époque, quand Vampire Diaries avançait encore à un rythme effréné, cet épisode et le précédent n'en auraient formé qu'un seul. La délocalisation sur l'île était une très bonne idée, mais les scénaristes n'avaient clairement pas tant de choses à en dire que ça. Alors ils ont commencé à meubler astucieusement mais pas très dscrétement dans Into The Wild et ils n'ont carrément fait que ça dans Down The Rabbit Hole, jusqu'à nous amener à la conclusion choquante de cet arc : la supposée mort de Jeremy. Je me méfie toujours avec les décés dans cette série, puisqu'ils sont rarement irréversibles, mais on dirait bien que, cette fois, c'est la bonne pour le petit Gilbert ! Tué par le doppleganger de sa soeur, voilà qui est ironique. Il va quand même falloir nous expliquer bien proprement comment Katherine a pu être au courant de tout ça depuis le départ et quel est son intérêt là-dedans, si ce n'est pour négocier avec Klaus bien entendu... Je ne pense pas que l'on regrettera Jeremy bien longtemps, étant donné qu'il a été absent la moitié de la série et inutile le reste du temps, mais c'est tout de même rageant qu'il meurt quand il commence à devenir enfin intéressant. Oh, je me dis que ça n'aurait pas duré de toute façon... Les conséquences vont être désastreuses pour Elena, qui va forcément encore passer pas mal de temps à pleurnicher, mais sur le long terme, c'est sans doute ce qui la rendra plus intéressante. Elle n'a plus de famille maintenant. A quoi bon vouloir encore redevenir humaine ? Elle ne peut que continuer à s'assombrir jusqu'à devenir, peut-être, une Damon au féminin ! On en est encore en loin, mais j'ai le sentiment que c'est ce à quoi les auteurs aspirent. Et avouons que ce serait osé de faire de l'innocente héroïne des débuts un monstre... Je la vois déjà assassiner son double. Je la vois vampire pendant que son cher et tendre redevient humain. Cette histoire de "cure", tout compte fait, elle est pas si mal, non ? Enfin bref, je ne sais pas pourquoi je m'emballe ! Il est sûrement encore vivant Jeremy, ou il ressuscitera.

   Alors que le spin-off se prépare toujours, je me demande justement si ce n'est pas Klaus qui va redevenir humain ! Ne serait-ce pas un point départ intéressant pour The Originals ? Au cours d'une conversation somme toute instructive, Caroline avoue plus ou moins qu'elle ne veut pas redevenir la fille qu'elle était avant. Et ça tombe assez bien, car nous ne le voulons pas non plus. La séparation d'avec Tyler m'a touché, superficiellement. La musique était belle, Candice Accola était convaincante mais... cela fait combien de fois au juste qu'ils se quittent ? On en a soupé... Pas grand chose de nouveau à signaler du côté de Rebekah et Stefan. J'apprécie toujours grandement leur complicité, surtout qu'elle est systématiquement mise à rude épreuve, mais Elena entre les deux a bien cassé l'ambiance comme elle sait le faire. Damon et l'un des "Five", Galen, n'ont pas eu ce problème. Ils ont donc pu laisser libre cours à leur imagination pour s'envoyer des vannes et se marrer. Leurs scènes n'étaient au fond que du remplissage, mais du remplissage sympathique, inoffensif. Ah et Bonnie était là, sa grand-mère a fait une apparition aussi, mais on s'en fiche Bonie, on s'en fiche ! Cesse de tenter d'exister, s'il te plait. 

vlcsnap_2013_02_20_00h40m41s227 vlcsnap_2013_02_20_00h40m15s217


// Bilan // On a beau tourner un peu en rond sur cet île, on s'y sent bien et on aimerait que la fine équipe de Vampire Diaries y pose ses valises encore quelques temps. Le retour à Mystic Falls, on le redoute un peu. Fini les beaux paysages. En attendant, on profite, même si on se fiche un peu de nous. 

13 février 2013

The Vampire Diaries [4x 13]

80086626_o

Into The Wild // 2 500 000 tlsp.

44030376_bis


vlcsnap_2013_02_12_21h59m25s115 vlcsnap_2013_02_12_21h59m40s6

   Ian Somerhalder sur une plage. Ian Somerhalder en randonnée dans les bois. Je ne sais pas vous, mais moi ça m'a rappelé de bons souvenirs. Dans cet épisode, The Vampire Diaries se délocalise pour nous emmener sur une île à la recherche du fameux remède qui sauvera... qui sauvera quelqu'un. Ou peut-être personne. L'ambiance est donc différente, l'atmosphère curieusement plus chaleureuse. Ils marchent tous ensemble vers le même but, mais leurs motivations sont multiples et variées. Que ferais-je du remède si je l'avais entre les mains ? Est-ce que je le garderai pour moi ? Est-ce que je l'offrirai à ma bien-aimée ? Stefan prétend auprès de Rebekah qu'il n'a plus l'intention de se sacrifier pour Elena. Qu'il se sauvera lui. Et même si j'ai envie de le croire, je le vois déjà en train de la lui donner, au dernier moment, parce qu'il se rend compte qu'il l'aime et qu'il l'aimera toujours... A moins qu'il n'en fasse cadeau à Rebecca, dans un premier mais très significatif geste d'amour ? Je suis clairement plus fan de cette option. Quant à le revoir redevenir humain, lui, je n'en ai pas la moindre envie. Ce serait le suicide du personnage, paradoxalement. Comme toujours, Rebekah m'a ému. Elle désespère de redevenir humaine. Soit tout l'inverse de Damon. Le parallèle est intéressant. Lui, il avoue sans détour à Elena qu'une vie de mortel est "misérable" à ses yeux. Que jamais il ne boira de cette eau. L'idée qu'il soit forcé à se servir du remède sur lui me plait toujours autant. J'adorerais le voir devenir un serial killer qui n'a plus aucune excuse, qui ne tue pas par besoin mais par envie. C'est un chemin qui a biien peu de chance d'être pris. Mais cette inversion des rôles, avec une Elena toujours vampire, me ravirait. Et il faut avouer que cela redonnerait du punch à leur histoire qui, à peine officialisée, commence déjà à ennuyer. C'est typiquement le genre de couple que l'on veut voir se former à tout prix, mais dont on se rend compte à l'arrivée qu'ils étaient mieux séparés, quand ils cherchaient à se séduire et à s'apprivoiser...

   Sur l'île, Shane est bien sûr très présent. Il mène tout le monde en bateau, sauf Damon. On ne s'étonne pas que ce soit lui qui découvre le pot-aux-roses et on est à peine surpris que les autres ne voient pas clair dans son jeu. C'est un triste constat, mais on sait à peu près quels personnages sont intelligents et perspicaces dans la série, et quels sont ceux qui ne le sont pas. Oui, tous sauf Damon et Klaus en fait. L'histoire de Shane ne m'a pas touché et m'a même paru très factice, mais il était temps d'éclairer un peu les motivations de son combat. Maintenant que l'on sait, merci de laisser place à Silas. Mais mon petit doigt me dit qu'il ne devrait plus tarder... En attendant, c'est l'un des "Five" amis de Jeremy qui fait son apparition en toute fin d'épisode. On verra bien ce que ça donne... Sinon, Michael Scofield et Bonnie se rapprochent et font des photos coquines ensemble, alors que la brise fait pointer le jeune homme. C'est aussi romantique qu'un téléfilm érotique. Du côté de Mystic Falls, on prépare activement le spin-off The Originals en montrant, une fois n'est pas coutume, la part d'humanité de Klaus. Il vient de perdre un frère. Il en a perdu un autre il n'y a pas si longtemps que ça. Il va bientôt vouloir partir pour s'éloigner de toute cette souffrance, et ainsi en créer à d'autres, ailleurs. Ses quelques scènes avec Caroline et Tyler n'étaient pas forcément les plus réussies de l'épisode, surtout que l'on ne craignait pas du tout pour la vie de la pom pom girl, mais le moment où Klaus a les yeux embués de larmes m'a quand même fait un petit pincement au coeur. Il est super bon, ce Joseph Morgan. De là à tenir à bout de bras sa propre série... je suis toujours soupçonneux et peu emballé. 

vlcsnap_2013_02_12_22h00m02s235 vlcsnap_2013_02_12_21h58m54s64


// Bilan // Un archipel, des couples et du danger : non, ce n'est pas L'île de la tentation, mais bien un épisode un peu spécial de The Vampire Diaries ! Plutôt réussi dans l'ensemble, il ne pêche pour une fois pas tellement par ses intrigues amoureuses, mais par son manque d'intensité quand il s'agit d'approcher la fameuse "cure". Elle aurait dû être au centre de tout, elle est reléguée -provisoirement sans doute- au second plan. 

07 février 2013

The Vampire Diaries [4x 12]

80086626_o

A View To a Kill // 2 560 000 tlsp.

 44030376_bis


 vlcsnap_2013_02_04_22h08m34s71 vlcsnap_2013_02_04_22h09m25s63

   Cet épisode avait tout pour lui ! J'étais à deux doigts de l'adorer. Mais il y avait trop d'Elena et de Bonnie à mon goût, et pas assez de Caroline. Pas du tout même. C'était plutôt cool de voir enfin notre héroïne passer à l'action, sans pouvoir s'appuyer sur Stefan et Damon qui vaquaient alors à d'autres occupations. C'était même assez surprenant de la voir utiliser une arme à feu pour parvenir à ses fins ! Ce n'est pas si souvent que les scénaristes y ont recours dans la série. J'allais même dire que c'est la première fois, mais je n'en mettrai pas mon bras à couper (vous avez compris la référence, rassurez-moi ?). Ce qui était moins fun, ce sont les scènes entre Elena et Kol (et Jeremy en arrière-plan), très bavardes afin de perdre du temps et nous amener doucement vers la fin de l'épisode. Même si on est habitué à ce que les choses aillent vite dans Vampire Diaries, on ne s'attendait pas forcément à ce que le plan pour détruire Kol soit mis à exécution si rapidement. Jusqu'au bout, j'ai cru que Klaus -ou un autre- allait tout faire capoter. Mais non. Kol a bien été sacrifié et nous voilà avec un Original en moins sur les bras. Il ne nous en reste donc plus que trois, dont deux sont en partance pour un éventuel spin-off. On sent d'ailleurs très bien que les scénaristes sont en train de le préparer activement. Tout va plus vite et il ne serait pas étonnant que le fameux remède que tout le monde recherche fasse son apparition avant la fin de la saison 4. Reste à savoir qui va mettre la main dessus en premier... Tout est possible ! J'espère juste que ce ne sera pas Elena ! Concernant la lignée de Kol, j'espérais une petite surprise à sa mort mais rien n'est venu. C'est un peu dommage... Sinon, Steven R. McQueen a enfin été récompensé pour toutes les heures qu'il a passé depuis deux ans en salle de gym et de muscu : il a eu sa scène shirtless ! Elle était un peu ridicule avec le t-shirt qui se déchire devant l'assemblée médusée, mais il fallait bien ça pour marquer le coup ! Michael Scofield ne réussissait pas aussi bien ses effets dans Prison Break !

   Loin de tout ce vacarme, Stefan et Rebekah, le nouveau couple à la mode, roucoulait en nageant en plein dans les années 80. Du coup, les dialogues étaient ultra-référencés et les producteurs ont pu mettre la main sur les droits récupérés par la CW pour The Carrie Diaries. The Cure (ahah) et Bon Jovi étaient donc invités à la soirée. Mais pas Caroline malheureusement, que j'imaginais très bien en total look Madonna des débuts. Tant pis ! Le plus intéressant et le plus difficile sur le papier était évidemment de rendre ce nouveau duo crédible. Et ils le sont ! Même Stefan donne vraiment l'impression de craquer pour la vampirette blonde. La sensibilité à fleur de peau de cette dernière est la meilleure chose qui soit arrivée à la série depuis longtemps. Je le répéte. On verra donc où tout cela nous mènera, mais pour le moment, c'est réussi. Je suis moins optimiste pour tout ce qui concerne Bonnie en général et c'est plus particulièrement le cas avec son intrigue du moment. Elle est en nette position de force et elle n'est pas qu'un outil scénaristique, mais Bonnie reste un personnage pour lequel on a bien peu d'empathie alors trop se concentrer sur elle n'est pas tellement efficace non plus. Et puis miser sur ses parents, notamment sa mère qui revient de nulle part pour ne pas faire grand chose, c'est un peu léger et bancal. Depuis quand les parents de Mystic Falls s'inquiètent-ils pour leurs enfants ? A fortiori ceux de Bonnie, qui ont toujours été absents ? On va leur donner le bénéfice du doute et les laisser nous impressionner... ou pas. 

vlcsnap_2013_02_04_22h13m26s174 vlcsnap_2013_02_04_22h10m16s60


// Bilan // Rythmé et concluant, cet épisode de Vampire Diaries va clairement dans le bon sens. Il donne l'impression, peut-être fausse, que la suite de la saison 4 sera réussie... 

31 janvier 2013

The Vampire Diaries [4x 11]

80086626_o

Catch Me If You Can // 2 710 000 tlsp.

44030376_bis


vlcsnap_2013_01_30_23h22m38s26 vlcsnap_2013_01_30_23h24m38s210

   Ah ! Doit-on supposer suite à ce bon épisode que la saison 4 de Vampire Diaries est enfin lancée, après une grosse grosse panne au démarrage ? On dirait que les scénaristes savent désormais où ils veulent en venir, ou en tout cas qu'ils acceptent de nous aider à y voir un peu plus clair. Et ça fait du bien. Premier point positif : on sent comme le début d'une montée en puissance, qui pourrait nous amener jusqu'au final, à moins qu'ils ne choisissent de ne pas faire traîner en longueur la quête du remède, ce dont je doute. Plusieurs teams se forment, quatre pour être plus précis, et tous les joueurs sont succeptibles de changer de camp selon les humeurs et les moyens de pression utilisés contre eux. Bien sûr, à ce petit jeu-là, c'est Klaus qui est le plus fort. Enfin... il prend quand même des décisions douteuses quant à Jeremy. Il adopte une stratégie qui ne pouvait décemment pas être la bonne. Brusquer le chasseur de vampires de la sorte ? Pas une bonne idée. Klaus aurait définitivement besoin de passer ne serait-ce qu'un semestre sur les bancs de la fac à étudier la psycholoqie. Cela l'aiderait beaucoup à comprendre ses adversaires et même ses alliés d'ailleurs. Mais vous imaginez bien qu'il n'a pas encore eu le temps de se pencher sur la question. Cela ne fait que plusieurs siècles qu'il existe après tout ! En fait, la psychologie n'était même pas encore née quand lui a poussé son premier cri. La team de Klaus est aussi celle de Damon, lequel parvient à se débrouiller convenablement pour l'instant. Ce qui serait pas mal, avouons-le, c'est qu'Elena arrête de geindre pour prendre pleinement part au plan. Elle peut. Elle a la force suffisante. Alors qu'est-ce qu'elle attend ? La team Stefan, elle me plait vachement. Et ça me fait tout bizarre de l'écrire. Le duo avec Rebekah fonctionne à merveille, parce que Rebekah est géniale, surtout quand elle fait sa coquine, et lui gagne énormément en charisme depuis qu'il a pris son indépendance. En espérant que ce ne soit pas un leurre. On aime quand il tient tête à Elena. 

   La team Shane, ce n'est clairement pas celle que je préfère. Déjà parce que historiquement, ce personnage a une sacrée longueur de retard par rapport aux autres. Ensuite parce que l'acteur peine toujours à me convaincre, même s'il s'améliore à mesure que son personnage devient creepy. Enfin parce que... Bonnie est son alliée ! Et Bonnie... c'est Bonnie quoi. Mais pour une fois qu'elle ne ressemble pas qu'à un outil scénaristique, qu'elle prend vraiment part au conflit, qu'elle donne l'impression qu'elle va avoir un rôle important à jouer plus tard, on ne va pas se plaindre ! Et on essaye de fermer les yeux sur les incohérences autour de la détention de Shane... Enfin il y a la "team de l'inconnu". Qui est-il ? D'où vient-il ? On sait juste que ce qu'il veut, c'est le remède, comme les autres. Cette petite touche de mystère ne peut pas faire de mal ma foi. Sinon, il y a Kol, qui se ballade d'une team à une autre. Les auteurs n'ont pas trop l'air de savoir quoi en faire, si ce n'est qu'il nous fait bien comprendre que le Silas il est vraiment trop super méchant. A part ça, les absents de la semaine sont : Tyler, Caroline et April. On s'en passe sans grande difficulté, surtout de la dernière !

vlcsnap_2013_01_30_23h23m00s249 vlcsnap_2013_01_30_23h24m53s98


// Bilan // Vampire Diaries, c'est comme ça qu'on l'aime : déterminée, rythmée, ambitieuse et vicieuse. Merci de garder le cap !