18 mars 2008

[Mylène Farmer Vs Madonna] Les Puputes sont de retour !

musicbanyh6

2008 sera l'année des puputes ! Outre le retour de Meuria Carré, Mylène Farmer et Madonna préparent leur grand retour ! L'une annonce son Stade de France pour le 12 Septembre 2009, l'autre se frotte à Justin Timberlake et Timbaland pour son nouveau single ! Et comme à leur habitude, elles ne font pas les choses à moitié. Jugez plutôt !

12477

//

wgqpas

Une préfèrence ?

Posté par LullabyBoy à 20:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Cocoon [My Friends All Died in a Plane Crash]

musicbanyh6

cocoon

dnesblog5starsqq3B

Si j'aime tant me ballader dans les rayons des Fnac et autres Virgin, c'est pour des rencontres comme celle que j'ai faite avec Cocoon. Une pochette qui attire l'oeil, un titre d'album qui intrigue. On le met dans la borne d'écoute et on comprend en quelques secondes qu'il n'est pas prêt de nous quitter. Le groupe porte bien son nom. Leur musique nous enveloppe et nous rassure, elle nous emporte quelque part entre ciel et terre. Une voix féminine et une voix masculine qui se mélangent à merveille et qui vous caressent et vous emportent ailleurs.

Cocoon est un groupe français, contrairement aux apparences, qui fait de la pop/folk dans la plus pure tradition. Les paroles ne sont pas toujours très gaies, on peut même dire qu'elles le sont rarement, mais la musique est tour à tour envoutante et entraînante. Ils viennent de Clermont-Ferrand et c'est un élément très important puisque la montagne est partout dans les paroles, elle est inspirante. Les descriptions de la nature sont réjouissantes, c'est comme si on y était. Et croyez-moi, avoir cette sensation alors que l'on écoute leurs chansons dans le métro, c'est très fort !

Ecouter Chupee, c'est se retrouver dans un vieux tas de ferraille, à parcourir les routes sinueuses de la montagne, en contemplant le paysage ensoleillé. Les oiseaux qui chantent, les écureils qui courent, la rivière qui suit son cours ... Tout y est. Vultures poursuit dans la même veine, c'est typiquement la chanson folk par excellence. Super efficace. On my way ajoute une part de nostalgie tandis que le soleil se couche. Puis le printemps glorieux fait place à l'hiver rude (on a pas vu passer l'été), Seesaw entame ses premières notes. La mélancolie nous envahie alors. Avec Paper Boat et Microwave, elle ne nous quitte plus. C'est un peu cette déprime qui revient quand les jours se raccourcissent et que la nuit ne s'arrête jamais. Christmas Song, c'est pour les Noël où le coeur n'y est pas. 

My friends all died in a plane crash (Si c'est pas des fans de LOST alors je me fais moine !!!) est un album pour les gens sensibles. Le coucher de soleil vous donne envie de pleurer ? Voir un oiseau fabriquer son nid vous attendrit ? Cet album est fait pour vous ! A emporter partout avec soi. C'est devenu mon disque de chevet et il est temps de vous le faire partager ...


cocoon_6390

Chupee

Seesaw

Je vous conseille vivement d'aller faire un tour sur leur MySpace pour découvrir leur reprise de Hey Ya! d'Outkast et d'autres jolies choses encore. Ils seront le vendredi 21 Mars sur France 4 dans Taratata, en trio avec Julien Doré sur Rehab et en duo sur leur tube On My Way.

Posté par LullabyBoy à 02:37 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

04 mars 2008

Kate Nash [Made of Bricks]

musicbanyh6

kate_nash_made_of_bricks_476

dnesblog5starsqq3B

Ne dirait-on pas que sur la pochette de son premier album Kate Nash évolue dans le petit univers de Pushing Daisies ? Eh bien, effectivement, on en est pas si loin ! Il y a quelque chose d'un peu naïf et de très coloré qui émane des chansons de la petite anglaise de 22 ans. Et puis une certaine folie aussi la traverse. Beaucoup d'humour, un peu de mélancolie, une grosse dose de talent et on obtient Kate Nash: la chanteuse la plus atypique de l'année !

Vous avez tous forcément entendu sur Virgin Radio et consorts, le tube imparable Foundations ! Vous savez, cette chanson entraînante et entêtante, dont on a bien du mal à comprendre les paroles quand on n'est pas super calé en anglais parce que madame a un accent très particulier, limite unique, avec une diction des plus farfelues ? Vous voyez de quelle chanson je parle ? En fait, Kate nous raconte ses déboires sentimentaux, de manière un peu puérile et triviale, il faut bien le dire, et casse bien comme il faut son ex-petit-ami. Elle se casse toute seule aussi. "Then you'll call me a bitch/And Everyone we're with will be embarrased/And I won't give a shite" // "You said I must eat so many lemons/'cause I'm so bitter/I said/I'd rather be with your friends mate'cause they are much fitter" Tout le monde en prend pour son grade en somme !

L'album est vraiment très très bon et regorge de titres à fort potentiel tubesque, pour le pays anglophones du moins puisque le principal intérêt réside dans les paroles, malgré quelques mélodies très efficaces. Kate s'empare de son piano un peu fou et nous invente un Mouthwash fort sympathique où elle se présente à nous, dans tous ses paradoxes et toutes ses folies. Elle enchaîne sur une diatribe dirigée contre son ex, encore lui, qu'elle surnomme Dickhead (tête de bite). Elle ne manque pas de tempérament comme vous pouvez le constater."Think you know everything but you don't know nothing/I wish you were more intelligent/So you could see what you're doing is so shitty, to me" On ne sait pas très bien ce qu'il lui a fait mais force est de constater qu'elle l'a mauvaise. La demoiselle sait être fleur bleue aussi. Birds en est la preuve. L'histoire d'un couple insouciant qui vit son amour en toute liberté. On l'écouterait bien en se balladant un jour de soleil dans la campagne anglaise. On reste dans une vibe proche, retour du piano un peu fou et voilà We get on. Dispensable. Puis vient l'autre gros tube de l'album. Mariella. Ca commence comme du Bjork (sur les premiers mots, on croirait la voix de l'islandaise) puis ça monte en puissance pendant 4 minutes de bonheur ! Je crois qu'il faut l'écouter (dans son intégralité) pour comprendre. C'est pourquoi elle est en écoute un peu plus bas ! Quant au thème de la chanson, il s'agit d'une petite fille différente des autres dont Kate est un peu jalouse, elle aimerait être aussi posée qu'elle. Ce titre fout vraiment la pêche et permet de se défouler si vous chantez fort et dansez dessus !!!

Ensuite, il y a la Shit song (chanson merdique) C'est censé être une interlude mais elle dure en fait 3 minutes. Et heureusement, moins aurait été frustrant. Kate devait être bourrée en l'écrivant. Un bon moment, je vous assure. Pumpkin' Soup est sympa au départ mais très vite agacante. Le refrain qui tourne en boucle avec trois mots peut-être. "I just want your kiss boy". Kate est en chaleur et nous le fait savoir. On est content pour elle. Arrive ensuite THE chanson émouvante de l'album. Nicest Thing. L'histoire d'une histoire d'amour ratée, chantée sur le fil du rasoir, la larme à l'oeil, qui se transforme en une sorte de rage contenue. C'est probablement celle qui représente le mieux l'interpréte, dans toute sa splendeur et son humanité. Ses mots sont simples, parfois faciles, ils relévent presque de la conversation entre copines mais ils touchent au coeur. Profondément. (Les paroles sont à découvrir un peu plus loin, tout comme la chanson) L'album se termine sur Merry Happy, un petit bijou pop. On retrouve ce fameux piano, bloqué sur une seule et même touche. Certains diront que l'album est très pauvre musicalement. Il est clair qu'en termes de compositions, c'est très simple. Mais c'est ça qui fait l'originalité de l'exercice. Avant de quitter Kate, il reste la chanson cachée, le saint-graal. Celle à laquelle on n'a pas forcément droit selon le pays d'où l'on vient. Pourquoi une telle discrimination ? En tous cas, en France, on esrt privé de Little Red. C'est très regrettable puisque c'est la conclusion parfaite de l'album Made of Bricks. On retrouve exactement l'univers de la pochette dans ce titre: des maisons jaunes, des robes rouges, des fleurs énormes ... C'est orinique et poétique, c'est tout beau, c'est sucré, c'est mignon. C'est du Kate Nash en gros, sans la vulgarité cette fois.


Foundations

(On regrettera les censures sur "bitch" et "shit" !!)


Mariella

Nicest Thing

All I know is that you're so nice,
You're the nicest thing I've seen.
I wish that we could give it a go,
See if we could be something.

I wish I was your favourite girl,
I wish you thought I was the reason you are in the world.
I wish I was your favourite smile,
I wish the way that I dressed was your favourite kind of style.

I wish you couldn't figure me out,
But you always wanna know what I was about.
I wish you'd hold my hand when I was upset,
I wish you'd never forget the look on my face when we first met.

I wish you had a favourite beauty spot that you loved secretly,
'Cos it was on a hidden bit that nobody else could see.
Basically, I wish that you loved me,
I wish that you needed me,
I wish that you knew when I said two sugars, actually I meant three.

I wish that without me your heart would break,
I wish that without me you'd be spending the rest of your nights awake.
I wish that without me you couldn't eat,
I wish I was the last thing on your mind before you went to sleep.

All i know is that you're the nicest thing I've ever seen;
I wish that we could see if we could be something

Posté par LullabyBoy à 01:19 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

09 janvier 2008

Kylie Minogue [X]

musicbanyh6

dnesblog4starsjj0B


Après le relativement décevant Body Language et -on ne peut pas passer à coté tant la chose a été médiatisée et tant Kylie en parle en interview- son cancer, la voilà de retour avec un album intitulé X qui mérite vraiment que l'on s'y penche ...

Les bons albums tout spécialement conçus pour que l'on bouge nos corps sur les dancefloors ou plus simplement seul chez soi de manière un peu honteuse sont rares. En voilà un qui ne peut que motiver ce qui vous sert d'arrière-train à se déhancher pendant les longues soirées d'hiver qui nous attendent. Vous avez sûrement tous déjà entendu le premier single Two Hearts, dont la musique a été clairement copiée sur celle de My moon my man de Feist. Eh bien il a beau être agréable avec ce coté très enthousiasmant, il n'est pas vraiment représentatif de l'album. "I'm In Love, Wouh !" En fait, il y a deux types de chansons: les calibrées dancefloors et les expérimentales. Et on mettra à part le titre qui clôt mollement l'album: Cosmic. Une ballade mièvre sans intérêt.

kylie_xIn my arms est selon moi le titre le plus efficace de l'album. La mélodie vous entre tout de suite en tête, le refrain ne vous quitte plus. Un bon petit plaisir à consommer sans modération. Like a drug est une bombe, un futur single à n'en pas douter. Parfait pour faire sa pupute (pour ceux qui aiment faire ça). Wow est également une belle petite réussite, très girlie avec une Kylie au top de sa forme qui fait sa fofolle. En fond, ça sonne gentillement 80s. Le refrain est une tuerie. Que dire sur The One si ce n'est que c'est la meilleure chanson de l'album ? Les paroles sont mignonnes et un conseil: écoutez-la en marchant. Vous allez voir, ça va vous procurer une sensation un peu magique et la confiance en soi, au moins l'espace d'un instant, va vous envahir. La voix de Kylie est particulièrement belle sur ce titre, un peu plus grave. All I See est moins percutante à la première écoute mais rapidement on ne peut plus s'en passer. Je ferais l'impasse sur Heart Beat Rock assez énervante car en boucle pendant 4 longues minutes. Et puis il y a Stars qui est tout à fait sympathique mais pas révolutionnaire. Assez proche de Two Hearts finalement. Enfin, No more rain me laisse de marbre. Je ne sais pas quoi en dire.

Du coté des titres plus expérimentaux, signalons d'abord le petit bijou qu'est Speakerphone. D'abord un peu dérouté, on s'y attache vite à cette petite coquine. Elle est le parfait exemple du soin qui a été porté au niveau de la production de l'album et des arrangements. La voix de Kylie est évidemment hyper retravaillée pour coller au titre du titre (vous me suivez ?): le parlophone-vocoder quoi. Nu-di-ty est un peu moins réussie et ressemble plus à une blague qu'autre chose. Mais c'est rigolo. Terminons par Sensitized qui traînait sur le net longtemps avant la sortie de l'album et qui ne semble pas à sa place. Elle aurait été parfaite pour Body Language puisque c'est dans le trip Gainsbourg-BB (reprise du sample de Bonny & Clyde) Elle est pas mal mais sans plus.

Kylie Minogue nous a pondu un album très efficace, pas prise de tête. Malheureusement les ventes sont très décevantes (à part en Australie, sa patrie !), c'est bien dommage quand on sait qu'il regorge de tubes. Parmi eux, y'a-til le nouveau Can't get you out of my head qui fera bouger le monde entier ?


Le second single ne sera pas le même partout: Wow sortira exclusivement en Angleterre et In my arms dans le reste du monde. Alors à votre avis, quelle est le meilleur des deux titres ?

Wow

In my arms

Posté par LullabyBoy à 23:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

02 janvier 2008

Sheryfa Luna [Sheryfa Luna]

musicbanyh6

dnesblog4starsjj0B


De Popstars on se souvient forcément des L5. Pas grâce à la qualité de ce qu'elles faisaient, puisque qualité il n'y avait pas, mais parce qu'elles faisent parti des premières gagnantes de télé-réalité musicale, à l'image de Jenifer ou Nolwenn. Puis il y a eu l'accident industriel nommé Whatfor (aka Quadricolor), les succès commerciaux de Chimène Badi et de Matt Pokora et voilà que M6, deux ans après l'arrête de l'émission décide de diffuser une nouvelle saison de l'émission, plus axée R'n'B. Personne (ou presque) n'a suivi le programme et pourtant Sheryfa Luna, la gagnante, vend son premier single comme des petits pains. Qu'est-ce que vaut l'album ?

sheryfa_luna_garder_cette_vie1Contre toutes attentes, l'album éponyme de Sheryfa Luna s'en sort avec les honneurs ! Bien sûr, si on est totalement allergique au R'n'B, ce n'est pas la peine de tenter. Encore que ça reste du R'n'B facile d'accès, à l'image de Quelque part, premier single, qui ne peut que vous entrer dans la tête avec son refrain imparable. Quand on sait que tout a été enregistré et bouclé en deux semaines, on se dit que le résultat est vraiment pas mal du tout. La plupart des chansons étaient prêtes avant que la gagnante ne soit désignée mais Sheryfa affirme avoir pû choisir le thème de certains textes. Comme par exemple celui de Au Revoir, dédié à un membre de sa famille parti trop tôt. Dommage que les paroles soient si ridicules, passant en revue tous les poncifs habituels. Sheryfa n'a pas une voix exceptionnelle, à vrai dire elle est même plutôt quelquonque mais ce qui la différencie c'est ce souhait de ne pas vouloir en faire trop: pas de vibes à n'en plus finir. Du coup, l'émotion passe plutôt bien. On ressent une sincérité et une douceur chez cette fille.

Exception faite de Larmes et de On Ressent, l'album ne contient que des chansons super sympas. Et j'insiste sur le coté "sympa" de la chose. C'est pas du Mozart ni du Beethov', mais c'est frais et léger, les mélodies sont accrocheuses, les paroles ne sont pas trop mauvaises et la musique est plutôt aboutie. Pour ceux qui connaissent un peu, Wallen a travaillé sur cet album. Vous savez c'est Celle qui a dit non (L'Olivier, Donna ...) On lui doit par exemple Garder cette vie qui clôt l'album à merveille. L'ouverture est également excellente, il s'agit de Aime Moi (en écoute en bas de cet article), un futur tube à tomber ! Se succèdent des titres tous plus agréables les uns que les autres, qui bougent un peu : D'ici et d'ailleurs (malgré un texte sur les racines, ultra convenu), Non, Je ne céderais pas, Fais un pas. Le second single Il avait des mots est un petit bijou, accompagné d'un clip un peu plus original que ce que l'on a l'habitude de voir. Et puis je terminerais sur le titre Des choses qui ne se disent pas avec un texte très touchant sur les relations père/enfant et la voix de Sheryfa y est particulièrement belle. Elle me parle énormément, peut-être à vous aussi ... "On se parle sans se parler, sans profondeur. Mon audace vient te chercher derrière ta pudeur. Peut-être que tes sacrifices valent mieux que tous nos Je t'aime. Toi tu aimes sans artifices dans la solitude d'ebène.

Joli petit album pour Sheryfa, sûrement le plus abouti pour une gagnante de Popstars. Reste à espérer que sa grossesse innatendue ne plombera pas sa carrière. Ce serait dommage. Y'a un vrai potentiel !


Le clip de Il avait les mots.

Aime Moi

Posté par LullabyBoy à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 décembre 2007

Alizée [Psychédélices]

musicbanyh6

dnesblog1starly3B


L'ex-petite protégée de Mylène Farmer s'émancipe avec son 3e album intitulé Psychédélices. Si le titre est prometteur, le contenu se révèle extrêmement décevant. Le vent a cessé de souffler pour Alizée.

104Alizée semble avoir mis tout son temps et tout son coeur dans la création de ce nouvel opus. Elle a retenu certaines leçons de sa marraine, notamment de privilégier autant le fond que la forme. Bien qu'un peu ennuyeux, le clip de Mademoiselle Juliette, premier extrait de l'album, sonne très Boutonnant et ne dénote pas dans sa clipographie. On repère même quelques clins d'oeil à Mylène Farmer à travers des plans comme celui de la baignoire qui rappelle fortement une scène de Libertine ou encore la thématique du double qui revient dans California et L'Âme Stram Gram. Alizée a également voulu soigner l'écriture des textes. Pour cela, elle a fait appel à Jean Fauque (Parolier d'Alain Bashung) ou encore Daniel Darc et Bertrand Burgala. De grands noms donc. Le résultat n'est pas à la hauteur des espérances, vraiment pas. La plupart des musiques sont signées Jeremy Chatelain, ex-staracadémicien et accessoirement compagnon de la jeune maman de 22 ans. Pour le coup, on aurait pu s'attendre à pire. Le petit s'est bien débrouillé.

Les jeux de mots c'est bien. Surtout quand ils sortent de la plume de Mylène Farmer. Elle avait réussi à proposer deux lectures différentes aux chansons d'Alizée, une pour les enfants, naïve, et une pour les adultes, coquine. Dans Psychédélices, on se contente de jeux de mots souvent trop faciles où la rime importe plus que le sens. Bien qu'Alizée affirme avoir voulu faire quelque chose de différent, force est de constater que l'on reste dans le même registre, en moins bien. Fifty Sixty, plutôt efficace et qui aurait probablement constitué un meilleur premier single, sonne très Farmer, tout comme la ballade Idéaliser (où justement Alizée semble parler en des termes peu  sympathiques de Mylène. Elle a démenti cette rumeur depuis). Mon Taxi Driver semble être largement inspirée de Joe le taxi de Vanessa Paradis, vive l'originalité ! Lily Town et Lonely List ne provoquent pas grand chose chez l'auditeur, si ce n'est peut-être de l'ennui. Au rayon des titres réussis, outre Mademoiselle Juliette qui rentre bien dans la tête, surtout quand TF1 le matraque sur son antenne, il y a l'excellent Par les paupières, dont le début fait énormément penser à Say it right de Nelly Furtado (son succès aura inspiré bien du monde cette année !) Le refrain de Jamais plus agace rapidement pourtant la chanson est assez sympa. L'effet, dédiée à sa fille, en plus d'être mal chantée et mal écrite, est totalement repoussante musicalement. Et puis il y a la daube du siècle, Décollage, que vous aurez le loisir d'écouter sur le blog. La prononciation d'Alizée est juste ridicule et le "rap" ne lui va absolument pas. Un caprice sûrement. Personne n'a osé lui dire que c'était à chier !

En résumé, Alizée c'était mieux avant ! Un album qui ne contient que deux titres vraiment réussis (Fifty Sixty, Par les paupières), le reste est franchement raté. Cependant, le succès pourrait être au rendez-vous d'autant que les radios et les télés la soutienne.


Par les paupières

Décollage

Posté par LullabyBoy à 21:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

28 novembre 2007

Alicia Keys [As I Am]

musicbanyh6

dnesblog4starsjj0B


Ultra fan de ses deux précédents albums Songs in A Minor et The Diary of Alicia Keys, j'attendais le troisième album d'Alicia Keys avec impatience. As I Am fait-il aussi bien que ses prédécesseurs ?

album200_14657L'album commence par une intro au piano comme Alicia sait si bien les composer, puis place à Go Ahead qui fait un peu penser à Karma en moins puissant. Superwoman est le 3e titre de l'album et là, premier titre qui accroche vraiment. Un possible future single. Les choeurs gospels sont peut-être en trop cependant. Arrive the tube de l'album No One, titre très accrocheur (je prends un pied fou à m'époumoner en la chantant) mais où Alicia Keys a tendance à chanter trop fort. Oui, après plusieurs écoutes d'affilée, on ne peut qu'avoir une migraine carabinée. N'empêche que ça c'est d'la chanson ! Elle transmet beaucoup d'émotion et a ce petit coté "je vais crier sur les toits comme je t'aime". Puis vient le tour de Like You'll never see me again, second single (clip à découvrir à la fin de la critique), peut-être ma chanson favorite de l'album. Là aussi, c'est une chanson tendre et forte à la fois. Lesson Learned est excellente et tout en simplicité mais on commence à se demander quand est-ce qu'Alicia va s'énerver un peu et nous faire bouger. Wreckless Love est un peu plus rythmée et Alicia débite les paroles à toute allure, avant de ralentir et repartir de plus belle. Le refrain est puissant, peut-être trop. Lara Fabian première version lui aurait-elle donné des cours ? Thing About Love est jolie mais un peu monotone. Teenage Love Affair (décidément le mot love apparaît dans tous les titres de chansons ...) est un peu plus vivante mais pas de quoi sauter au plafond non plus. I Need You met en avant la batterie et puis se perd, je la trouve interminable et la mélodie n'est pas accrocheuse, trop brouillon. Where Do We Go From Here sonne très old school et Amy Winehouse, une jolie surprise. Prelude to a kiss est magnifique, Tell You Something, un texte sur sa grand-mère est très belle et très efficace. L'album se termine sur Sure Looks Good To Me, que je n'aime pas.

L'album semble très personnel et même si plusieurs titres ressortent vraiment du lot, il est assez plat et risque d'être lassant. Peu de titres bougent un peu, du coup on est toujours dans l'émotion, dans les ballades ... Alicia gueule un peu trop sur certains titres, ça manque de nuance. Au final, je préfére les deux autres albums mais celui-ci n'est pas mauvais, loin de là.



Alicia Keys - Like You'll Never See Me Again video (Common)
envoyé par heyrox

Posté par LullabyBoy à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2007

Jenifer [Lunatique]

musicbanyh6

dnesblog3starsmq2B


Portrait d'une femme heureuse

pochettealbumlunatiqueC'est le titre d'une des chansons du nouvel album de Jenifer et il représente bien l'esprit de l'album. Elle semble heureuse et elle le dit, rarement de façon subtile. Mettons les pieds dans le plat tout de suite:le gros point faible de l'album ce sont les textes. C'est un certain Devid Verlant qui les a écris et globalement, il ne s'est pas foulé, usant de jeux de mots faciles et de titres de chansons plus tartes les uns que les autres. A commencer par Le bonheur me va au teint. "Le bonheur me va au teint car sinon j'ai le regard qui s'éteint". "J'ai le sourire qui revient, tout est bleu et ça déteint". Mouiiii. Le refrain reste en tête mais agace vite. Dans le même genre on a Attention Douleur Fraîche. Le texte n'a ni queue ni tête. C'est pas poétique, c'est juste nul. Là aussi, le refrain est agaçant. Puisqu'on est au rayon daubasses, autant citer Ca se pointe. Affligeante et énervante.  Ne surtout pas se fixer sur les choeurs sinon vous êtes foutus. Des onomatopées japonisantes risibles.  Celle que j'aime le moins c'est Le Parfum. Ambiance arabisante, beaucoup d'instruments, une vraie ambiance. Musicalement c'est réussi même si on se croit parfois en plein Rabbi Jacob. Mais impossible d'accrocher. Voilà pour ce qui est du mauvais.

Heureusement, il y a du bon ! A commencer par le premier single Tourner ma page, très efficace, un coté Lily Allen qui va à ravir à Jenifer. Dans le même genre Comme un hic est excellente ! Les paroles ne sont toujours pas folichonnes mais au moins on comprend de quoi ça parle (en l'occurence la problématique "trop de bonheur cache forcément quelque chose, quand la roue va tourner je me demande bien ce qui va m'arriver" ...) Je ne me lasse pas de celle-là. Touche-Moi est bien sympathique aussi, un peu sensuel avec l'air de pas y toucher, justement. Avec ces chansons, on se démarque vraiment de ce que Jenifer faisait avant. C'est plus "cool", plus recherché musicalement, moins facile en somme. Si c'est une île ajoute une touche rock à l'album, un futur tube en puissance !

Et puis l'album contient quelques balades, comme Lunatique, c'est pas la meilleure mais elle est agréable. Malheureusement la chanson ne décolle jamais vraiment. C'est un point commun avec toutes les balades d'ailleurs. Point d'envolées lyriques à la Donne-moi le temps qui était pourtant excellente. Point de performances vocales. Nos Futurs a été mon premier coup de coeur, j'ai rapidement accroché. Elle est très douce, un peu planante et les paroles me parlent. "On peut l'écrire comme le temps file à l'anglaise" Dommage qu'elle finisse par endormir. Enfin, comment ne pas parler de Quitte à se quitter, la meilleure chanson de l'album probablement. Les paroles sont assez nulles mais la mélodie et la musique valent le détour (Ah les violons ...) A découvrir un peu plus bas.

En résumé, ce 3e opus de Jenifer marque un tournant dans sa carrière avec une musique un peu moins formatée, quelque chose qui je suppose doit davantage lui ressembler. On va pas parler d'album de la maturité hein ! Certains titres sont très faibles mais d'autres bien meilleurs rattrappent le coup. Les premières ventes sont bonnes, souhaitons-lui que ça dure. (L'auteur des textes est omnubilé par l'hiver, écoutez bien, le mot revient très très souvent !)


Comme Un Hic

Quitte à Se Quitter

Posté par LullabyBoy à 01:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

14 novembre 2007

JukeBox [Du 13 au 2o Novembre]

musicbanyh6

1. 5o Cent feat. Justin Timberlake // Ayo Technology

2. Vanessa Paradis // Junior Suite

3. The Fray // Heaven Forbid

4. Sheryfa Luna // Quelque part

5. Kylie Minogue // I Believe In You (Kylie Show Version)

Ce titre n'est pas une nouveauté mais je tenais à le faire figurer sur le blog. Ayo Technology c'est l'association de deux artistes qui cartonnent en ce moment et bien que je ne sois pas fan de 5o Cent en temps normal, là je trouve que l'alliance avec Justin Timberlake fonctionne super bien.

Après Chet Baker dans le précédent JukeBox, voici Junior Suite, extrait de Divinydille de Vanessa Paradis. Elle parle de solitude, de manque et d'absence. C'est mélancolique et c'est beau. A écouter face à la mer.

How to save a life a été la chanson phare de Grey's Anatomy saison 3, j'ai envie de vous faire découvrir un autre titre de l'album du groupe The Fray intitulé Heaven Forbid. J'adore, une montée en puissance qui se termine en apothéose.

Sheryfa Luna est la gagnant de Popstars 4 (Quoi ? Il y a eu un Popstars 4 ? Oui oui mais personne n'a regardé). Eh bien son single est loin d'être un chef d'oeuvre, c'est hyper facile mais c'est pas désagrèable à l'oreille, le refrain rentre vite en tête. Le single est numéro 1 du top 5o cette semaine. Et pour le coté people de la chose, Sheryfa s'est rendue compte qu'elle était enceinte de 6 mois il y a peu (La conne !)

La semaine dernière était diffusé sur la télé anglaise un showcase spécial de Kylie Minogue pour présenter son nouvel album. Et en est ressorti une version très très belle de son titre I Believe In You, très electro à la base mué en ballade. L'album s'annonce très réussi mais on en reparlera en temps et en heure.

Surtout ne laissez pas de commentaires sur vos impressions ! (J'aurais tout essayé)

Posté par LullabyBoy à 00:58 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

31 octobre 2007

JukeBox [Spécial Pop Folk Princess]

musicbanyh6

Cette semaine, j'ai choisi de vous faire découvrir ou re-découvrir quelques artistes féminines qui excellent dans la pop folk, un genre musical que j'affectionne tout particulièrement. Je me suis limité à des choses assez récentes mais une pensée émue tout de même pour Jewel, Sarah Mc Lachlan, Heather Nova, Nelly Furtado 1.0 et bien d'autres ...


1. Vanessa Paradis // Chet Baker

2. Colbie Caillat // Bubbly

3. KT Tunstall // Saving my face

4. Sara Bareilles // Love Song

5. Tori Amos // Bouncing off clouds


Vanessa Paradis n'est pas une chanteuse de folk, on ne peut pas dire ça. Mais sur son dernier album, Divinydille, certains titres ont ce petit coté roots américain propre au genre. Suffit d'écouter les paroles de Chet Baker pour s'en persuader. Un des meilleures titres de l'album.

Elle est au top des charts américains depuis quelques semaines, #5 au Bilboard, #1 sur iTunes, elle s'appelle Colbie Caillat. Une petite californienne qui a du talent à revendre ! On sera sûrement amené à le retrouver dans de prochains JukeBoxes !

KT Tunstall ne se résume pas à "Houhou" et à la pub Alice. Non. Elle a sorti récemment son deuxième album, meilleure que le précédent, plus régulier et voici le titre que je préfère, assez punchy, Saving my face.

Je vous avais déjà fait écouter du Sara Bareilles il y a quelques mois de cela, ici même. C'était Between the lines (que vous pouvez toujours écouter ICI), voici Love Song, cette fois ça bouge beaucoup plus. Entêtante non ?

Pour finir, il me fallait faire honneur à la reine du genre, Tori Amos. Elle est plutôt du genre productive et nous sort des albums très régulièrement, le dernier en date est pas mal bien qu'il ne vaille pas l'excellent Scarlet's Walk. Découvrez Bouncing off clouds, un petit bijou.

Et à vos commentaires ! (Sans vouloir vous forcer, les commentaires sont assez rares en JukeBox et je me demande si ça intéresse quelqu'un du coup ... Ca demande un peu de temps d'installer toutes ses chansons). Prouvez-moi que je ne le fais pas pour rien !

Folkement vôtre.

Posté par LullabyBoy à 01:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]