vlcsnap_2011_09_13_23h44m19s241

19787913

Pilot // 3 040 000 tlsp.

44030376_bis

What About ?

 Cassie, une adolescente californienne, doit retourner vivre dans la ville où sa mère a grandi lorsque celle-ci meurt dans d'étranges circonstances. La jeune fille découvre alors qu'elle est une sorcière, comme le veut la légende...

Who's Who ?

Créée par Kevin Williamson (DawsonVampire Diaries). Avec Britt Robertson (SwingtownLife Unexpected), Thomas Dekker (Heroes, Terminator, Kaboom), Gale Harold (Queer As Folk, Desperate Housewives), Natasha Henstridge (La mutante, Eli Stone), Jessica Parker Kennedy, Shelley Hennig (Des jours et des vies), Phoebe Tonkin (H20), Louis Hunter...

So What ?

   Il y a deux types de pilotes de dramas : ceux qui font preuve d'une certaine humilité en étant quasiment construits comme des petits films de 42 minutes, qui peuvent presque se suffire à eux-même, ce qui rend l'échec, si échec il y a, un peu moins amer; et il y a ceux, plus prétentieux mais aussi plus ambitieux, qui posent clairement les bases de l'intrigue principale et de plusieurs histoires secondaires dont le fil sera déroulé tout au long de la saison, alors encore fictive au moment de l'écriture et du tournage. Le pilote de The Secret Circle rentre dans cette dernière catégorie. On sent à chaque instant que les scénaristes et les producteurs savent très bien où ils vont -le fait qu'il s'agisse d'une adaptation de romans n'y est certainement pas étranger- et sont surtout persuadés qu'ils obtiendront une commande en série. Ils prennent donc leur temps pour installer le personnage principal et son nouvel entourage, ainsi que l'univers peu banal dans lequel elle est plongée.

   On ne peut pas prétendre à la fin de cet épisode être en mesure de cerner les héros et leurs intentions. Ils ont un passé commun, une histoire compliquée, émaillée d'événements tragiques, et il semble se cacher là une mythologie solide et réfléchie, et à deux niveaux : dans le passé, à travers les personnages adultes, bien souvent parents -les épisodes flashbacks devraient intervenir au moment opportun- et dans le présent, avec leurs enfants, qui font tous partie du fameux "cercle secret" que l'héroïne est contrainte et forcée de rejoindre. A priori, le manichéisme n'aura pas ici sa place. Tout se met en route doucement, avec juste ce qu'il faut pour que ce soit crédible, si tant est qu'une telle histoire puisse l'être. Cassie ne tarde pas à utiliser ses pouvoirs pour faire stopper l'orage et elle semble rapidement s'adapter à la situation mais les prochains épisodes mettront certainement davantage en avant sa souffrance. Là, les auteurs n'avaient pas vraiment le temps de s'appesantir, on les en pardonne. Brittany Robertson est parfaite dans ce rôle, tout comme dans ses précédentes prestations d'ailleurs. Elle rayonne. Les autres acteurs jeunes, pour la plupart quasi-inconnus, lui tiennent tête dignement. On peut déjà déceler une certaine alchimie entre Robertson et Thomas Dekker, même si les prémices de leur romance sont sans aucune surprise. Et, ma foi, Gale Harold est convaincant en grand méchant sorcier. Je dis ça avec d'autant plus de faclité et de franchise que je n'ai jamais été très fan de l'acteur (Le Brian Kinney de Queer As Folk ne m'a jamais fasciné). Visuellement, The Secret Circle n'a rien à envier à Vampire Diaries. L'ambiance est à peu près la même, bien qu'une soit tournée à Atlanta et l'autre à Vancouver. Les effets-spéciaux, que ce soit ceux des gouttes d'eau ou de la maison en flammes, sont très corrects. 

   The Secret Circle a le mérite de commencer sur un bien meilleur épisode que sa grande soeur Vampire Diaries il y a trois ans. Je craignais que les sorcières parviennent moins facilement à m'hypnotiser que les vampires mais elles ont fait un assez bon boulot, malgré un manque flagrant d'humour ! La recette magique de Kevin Williamson n'est donc pas encore usée ! Je suis enchanté de me lancer dans cette petite série qui s'annonce sympathique et maîtrisée. Tiendra-t-elle la longueur ? Tout est visiblement prévu pour et la suite s'annonce prometteuse.

What Chance ?

    Parfaitement calibrée pour être diffusée après Vampire Diaries, la série a toutes ses chances de fonctionner. Le degré de risque est proche de 0 ! Je lui prédis donc un joli parcours sur la CW cette année et un renouvellement pour une saison 2 en Mai 2012. 

How ?