22 janvier 2011

V [2x 03]

dnes_season4_v_evans_miniba

Laid Bare // 5 7oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_68376 vlcsnap_43919

  Tyler n’est pas fini ! Il lui manque un gros bout (d’ADN) : ça explique tout ! Là je tire mon chapeau aux scénaristes qui ont réussi en trois tours de passe-passe à expliquer pourquoi Tyler était si con depuis le début, et si attiré par les visiteurs aussi. Mais en redevenant plus sérieux, j’ai trouvé le parallèle entre les relations développées par Tyler et Anna, et Lisa et Erica assez intéressant. Ca donne un peu de consistance à l’écriture. En plus de ça, l’intrigue de Lisa est prometteuse. Elle va devenir la reine, son corps est déjà en train de changer. Comment va-t-elle se comporter vis-à-vis de sa mère ? Va-t-elle réussir à lui prendre sa place intégralement et la pousser vers la sortie ? Ou l’enfermer dans la cave du vaisseau elle-aussi ? Cela dit, le concept de « mère » chez les lézards me dépasse toujours sachant qu’elle pond des milliers d’œufs comme on l’a vu la saison dernière. Pourquoi Lisa est sortie du lot ? Et Anna par rapport à Diana ? A ce propos, les scènes avec Jane Badler deviennent beaucoup moins passionnantes maintenant que l’on sait l’essentiel. Pourquoi ne cherche-t-elle pas à s’enfuir ? Certes, depuis le temps, elle a dû abandonner. Mais j’ai hâte de la voir se balader dans le vaisseau et sur Terre, si toutefois on ne la laisse pas dépérir là. Concernant la relation entre Tyler et Anna, il n’y a pas grand-chose à dire pour le moment et je ne suis pas certain qu’il y ait grand-chose à dire un jour. Anna a bien trop d’occupations à coté pour se concentrer sur cette vermine. Je ne comprends d’ailleurs toujours pas ce qu’elle attend de lui concrètement. De féconder Lisa simplement ? On remarquera qu’Erica semble prête à sacrifier son fils pour le bien de l’humanité. Enfin c’est ce qu’on veut nous faire croire…

    La résistance gagne encore un peu plus en crédibilité en… agissant ! Oui, c’était très simple au fond mais les scénaristes n’y avaient pas pensé avant. La capture de Malik leur permet donc de s’exercer en matière de torture, même si une fois de plus tout est brouillon. Rien que le combat avec Erica n’était pas crédible. Malik était censée être plus forte, on apprend même plus tard que toutes les femmes visiteurs sont pourvues de queues. Pourquoi ne l’a-t-elle pas utilisée à ce moment-là ? Et pourquoi pas après non plus, avant que Ryan ajoute cette information ? En parlant de lui, je crains qu’il ne soit qu’un gros boulet, même sans Valerie. J’ai beau essayé, je ne réussis pas à m’intéresser à lui. Il m’ennuie. Et puis serait-ce vraiment dans l’intérêt d’Anna de tuer le seul bébé hybride qu’elle a en sa possession à l’heure actuelle ? Clairement non. Ca enlève encore un peu pus d’intérêt à cette rivalité entre Ryan et sa reine. En revanche, Jack prend enfin de l’importance maintenant qu’il est l’unique visage connu de la résistance. Par contre, je n’ai pas compris pourquoi il refusait que Chad prouve qu’il n’était pas qu’un prêtre assoiffé de violence et de vengeance. Encore un plan bizarre… Chad aussi gagne en intérêt, même si j’aurais préféré le voir du coté des visiteurs. A bien y réfléchir, il fallait trouver un moyen d’équilibrer un peu plus les forces et ça ne pouvait que passer par son recrutement. On va enfin pouvoir voir Scott Wolf évoluer avec le reste du casting, et pas seulement avec Morena Baccarin. Je vais terminer en parlant du truc le plus ridicule que la série nous a offert jusqu’ici : la machine à voler les âmes. Je ne me souviens pas si dans la série originale, la méthode employée visait le même but mais elle était beaucoup moins ridicule ! C’est bien beau de vouloir se la jouer technologique mais quand on n’a pas de moyens, mieux vaut aller vers la simplicité.

vlcsnap_44879 vlcsnap_57997


// Bilan // A force de rester bloqué sur la médiocrité quasi-intégrale de la première saison, j’ai l’impression de surnoter cette saison 2 qui n’est pas vraiment meilleure en fin de compte, juste plus remplie.


How I Met Your Mother [6x 14]

dnes_season4_himym_lily_min

Last Words // 10 54o ooo tlsp.

60679835


vlcsnap_5273

   D’aussi loin que je me souvienne, je crois n’avoir jamais eu la larme à l’œil en regardant How I Met Your Mother. Je ne renie pas les jolis moments d’émotion qu’elle a pu nous faire vivre par le passé mais des comme ça, jamais ! Il y avait mille façons de parler de la mort du père de Marshall, un thème qui est relativement peu traité dans les sitcoms habituellement. Les scénaristes ont choisi «  les derniers mots », ceux que l’être cher nous laisse avant de nous quitter et dont on se souvient tout le reste de notre vie. Dans la réalité, est-ce qu’ils comptent vraiment ? Est-ce que l’on s’en souvient au moins ? Je n’en suis pas certain. Surtout quand on a, comme moi, une mémoire de poisson rouge. Mais l’idée était bonne et le résultat plus que convaincant. C’était souvent drôle, sans être hilarant, et vraiment émouvant. J’insiste mais je ne pensais pas qu’ils réussiraient.

   Ce que j’ai particulièrement apprécié c’est qu’ils aient réussi à rester crédibles et réalistes tout en ajoutant la dose habituelle de loufoquerie et d’absurde. Sur ce dernier point, je pense naturellement au duo formé par la mère de Marshall et Lily, qui n’a rien de logique dans un tel contexte, et bien-sûr aux interventions de Mary « Robin » Poppins. Ted et Barney étaient en petite forme mais illustraient bien ce souci que l’on a tous rencontré un jour : comment réconforter un ami en plein deuil ? Comment trouver les mots justes ? Comment lui changer les idées, le faire rire ? Ils se sont plantés et n’ont pas fait preuve d’une grande imagination, mais on ne peut pas leur en vouloir. Les diverses interventions des pères des uns et des autres étaient amusantes. L’occasion de comprendre la mini-polémique Neil Patrick Harris Vs. Eric Braeden. Pour rappel : ce dernier a refusé de reprendre son rôle de père de Robin sous prétexte qu’il avait trop peu de texte. Il n’a pas tort mais par loyauté envers les producteurs et le public, il aurait pu faire un effort. D’un autre coté, on ne perd pas au change : Ray Wise est mille fois meilleur acteur !

// Bilan // Touchant, cet épisode est un bel éclat de rire embué de larmes. Il semblerait que les prochains épisodes se tourneront davantage vers Barney et la recherche de son père.


vlcsnap_13413