dnes_season4_glee_rachel_mi

Audition (Season Premiere) // 12 45o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_74234 vlcsnap_78955

   Glee is back... and good ! Le dernier épisode de la saison 1 m'avait bien plu et m'avait même rendu assez optimiste quant au futur de la série. Mais le buzz généré pendant tout l'été m'a pas mal refroidit, au point de ne même plus avoir envie de la retrouver. Je suis loin de porter Glee aux nues de toute façon. Elle est carrément surestimé et le phénomène de mode qui l'entoure exagéré. Mais c'est le propre du phénomène de mode en même temps (Harry Potter et Twilight sont récemment passées par là, les 2Be3 plus anciennement...) Et puis finalement, je me suis laissé porter par le rythme soutenu de cet épisode de retour franchement réussi. Cela dit, il vaut mieux éviter de pousser trop loin l'analyse et se contenter de la jolie surface parce que... Non mais vous ne croyiez pas que j'allais jouer le jeu de l'indulgence comme ça ?!

   ...Parce qu'une majeure partie du plaisir procuré par ce Season Premiere est lié aux nouveaux visages et non aux personnages "historiques". C'est un peu génant. L'introduction de Sunshine, incarnée par cette illustre inconnue pour moi dénommée Charice, était très réussie. On offre enfin à Rachel une adversaire à sa taille. Peut-être même que Charice est meilleure que Lea Michele. Il va juste falloir qu'elle apprenne à gérer sa gestuelle. C'est inutile d'appuyer chaque mot par un geste, surtout quand ce geste est super caricatural. Sa prestation dans Telephone était top mais j'ai un peu moi apprécié son solo à cause de ça. Au niveau de la voix en revanche, il n'y a rien dire. Elle est parfaite. Cela a donné l'occasion à Rachel de redevenir la peste adorable des débuts (qui était devenue gonflante à force) mais sa prestation qui cloturait l'épisode était de trop. L'autre nouveau, le quarterback blondinet, je le sens bien. J'espère qu'il deviendra le petit-ami de Kurt comme certaines rumeurs le prédisaient parce que je le vois assez mal en duo avec une fille de l'équipe en fait. J'ai un problème avec le visage de ce cher Chord Overstreet j'avoue . Entre sa bouche charnue et ses joues de hamster, il est le faux beau-gosse par excellence ! J'aurais préféré Mitch Hewer, le Maxxie de Skins. Physiquement, on n'en était pas très loin. Sa voix est intéressante, un peu différente de celles des autres mecs. Ce qui est regrettable au final, c'est qu'aucun des deux nouveaux ne rejoignent le glee club. C'est la spécialité des scénaristes de la série de toute façon : chaque pas en avant est suivi de trois pas en arrière.

   Mais le meilleur nouveau personnage à mes yeux, c'est la coach de foot Shannon Beiste. Déjà, j'adore son interprète, Dot Jones, déjà vue dans Nip/Tuck et le pilote Pretty/Handsome. Elle fait partie de l'écurie Ryan Murphy quoi. Et quelle bête ! Elle en impose et elle peut aussi être infiniment touchante, et ce fut le cas dans quelques scènes de l'épisode. Je note d'ailleurs que cette intrigue est à nouveau du recyclage de Popular mais je vais arrêter de vous bassiner avec ça ! Il y avait en tous cas un personnage équivalent qui avait les mêmes problèmes. C'était en fait la synthèse de Beiste et Sue. Ryan Murphy fait tout à l'envers ! La guéguerre entre les deux femmes fortes s'annonce magistrale, à moins que les scénaristes ne se contentent des affrontements habituels qui ne servent à rien. Sue était en super forme avec de sacrées répliques et, curieusement, Finn était pas mal non plus. Il a dû s'acheter de l'humour pendant l'été, je ne sais pas... La scène inaugurale de l'épisode était d'ailleurs vachement sympa. Une entrée en matière très efficace. Les dialogues de façon globale étaient supers. J'ai pas mal ri et j'ai trouvé les prestations réussies. J'adore Empire State Of Mind et ils ne l'ont pas trop massacrée. Pour les titres super récents comme ça, je trouve que c'est bien de coller à l'original. On n'est pas encore prêts à entendre ces chansons dans des versions trop différentes. Sur les vieux tubes qu'on connaît par coeur, par contre, c'est toujours appréciable. Mon coup de coeur de l'épisode reste pour Britanny, qui m'a encore éclaté ! Le coup de gueule... hum... je dirais que ce n'est pas très malin de faire revenir Quinn à son point de départ, ou presque. Je ne vois pas ce que ça peut apporter.    

vlcsnap_89662 vlcsnap_83530


// Bilan // Cette année, il y a de grandes chances pour que Glee soit à son apogée audimatique. Avec tout ce qui se profile en guest-stars et en épisodes spéciaux, la saison 2 va être (sur)chargée et j'espère que ce n'est pas pour cacher une absence totale de fond et d'idées scénaristiques. En attendant, ça commence bien et ça rassure !