dnes_season4_brothers_kitty

On The Road Again (Season Finale) // 9 93o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_293096 vlcsnap_288613

   J'imagine que beaucoup d'entre vous vont me reprocher de n'avoir accordé "que" trois étoiles à cet épisode et pas quatre, mais je reste fidèle à mes principes : aussi bonnes soient les cinq dernières minutes (et elles sont vraiment excellentes), il y en a eu 35 autres un peu moins bonnes, un peu moins intenses pour un Season Finale. Alors je suis obligé d'être un peu dur. Je vais donc commencer par ce qui m'a moins plu. Premier problème : le syndrôme du "trop". Alors que les épisodes précédents étaient franchement sur la réserve, celui-ci donne beaucoup et malheureusement trop. On passe d'une scène à l'autre sans avoir vraiment le temps d'approfondir les dialogues. C'est un travers dans lequel Brothers & Sisters tombe rarement. Dommage que ça arrive maintenant, dans cet épisode charnière. Le mystère Narrow Lake est d'abord résolu. Une bonne chose, indéniablement. Cet endroit si mystérieux renferme une source d'eau qui pourrait faire la forture des Walker (et de Holly) dans le futur. Un joli coup de pouce du destin (enfin surtout de William) qui permettra de repartir sur de bonnes bases, surtout pour Sarah qui sombrait dans la déprime. Et l'alcool. Mais tous les Walker sont alcooliques. C'est d'ailleurs très ironique que ce soit le business de l'eau qui leur tende les bras ! On remarquera par ailleurs la quasi-absence de Luc de tout l'épisode. Ca m'a un peu gêné. Il avait sa place comme les autres "pièces rapportées" ! Ca ne facilite pas son intégration mais comme une place va être bientôt vacante...

   Je ne m'attendais absolument pas à ce qu'autant de temps soit consacré à Saul dans cet épisode. C'est tellement rare et tellement bouche-trou d'habitude. Je ne sais pas bien quoi penser de sa nouvelle intrigue qui consiste à l'enfoncer encore un peu plus dans une vie absolument merdique : un vieux célibataire homosexuel sans enfants et désormais séropositif. Quel tableau ! Malgré ce "trop" et le fait que la série se transforme limite en dramédie médicale avec toutes ces health issues, il est intéressant de traiter le sujet du SIDA, c'est pas si souvent hors séries médicales justement. Puis ça permet de mettre Saul en avant (jusqu'à son suicide au prochain Season Finale ?). Ron Rifkin a eu de bien jolies scènes, notamment avec Nora. Et son discours enflammé à l'encontre de Kevin et Scotty était poignant ! Du coté de Justin et Rebecca, on assiste avec désarroi à la déstruction du couple. Ils ne sont jamais restés heureux très longtemps et dès qu'ils évoquent leur mariage, une catastrophe survient. Vu les circonstances, je ne pense pas que Justin partira à Haïti. Ou alors il serait encore plus égoïste que je ne l'imaginais. Peut-être que cette nouvelle épreuve va les rapprocher, ou au contraire, les éloigner pour de bon. On verra mais tout ça ne me passionne plus tellement. Le couple a perdu en intérêt à force d'indécisions.

   Brothers & Sisters jongle toujours avec brio entre la comédie et le drama. Le petit road-trip en bus des trois femmes Walker était très amusant. Il aurait presque mérité un épisode à lui seul. Je regrette par contre que la campagne de Kitty ne soit finalement jamais montrée directement. On en parle, elle en parle, mais on ne voit quasiment rien. Il y avait d'autres moments marrants dans d'autres intrigues, inutile et impossible de les énumérer. On en vient donc aux cinq dernières minutes, atroces, qui ont fait battre mon coeur à mille à l'heure car je sentais, comme tout le monde je crois, que quelque chose de grave allait arriver sur le chemin du retour pour au moins une des voitures. Les scénaristes n'y sont pas allés avec le dos de la cuillère en créant carrément un carambolage ! Là encore, on pourrait reprocher un "trop" évident mais c'était tellement émouvant... C'est ainsi que Rob Lowe nous quitte, en mourant dans l'accident. On ne l'avait pas vu venir. On s'attendait à une nouvelle attaque, qu'il a eu d'ailleurs, ou à une séparation express de dernière minute, mais certainement pas à ça. Ca fait quand même beaucoup de choses pour un seul homme en si peu de temps, puisqu'il y a aussi cette histoire louche bien mystérieuse dont je n'ai toujours rien compris. Peu importe maintenant. Je ne pensais pas qu'ils allaient oser tuer Robert, ne serait-ce que pour pouvoir le faire revenir de temps en temps et affoler éventuellement les compteurs d'audiences. Ils sont forts, ils ne reculent devant rien ! Ils ont de sacré couilles, contrairement à d'autres. Robert va tous nous manquer. Il était devenu essentiel à la série et à son équilibre. J'en veux un peu à Rob Lowe pour avoir demandé de partir mais peut-être que c'est un mal pour un bien. Une façon de faire avancer Kitty. Car, à n'en pas douter, elle ne laissera pas tomber sa campagne. Au contraire ! Elle voudra plus que jamais la gagner pour lui... Un petit mot pour terminer sur Holly, qui ne mourra évidemment pas. Je la vois plutôt paralysée, quelque chose dans le genre. Ca pourrait donner quelque chose d'intéressant.      

vlcsnap_289734 vlcsnap_269709


// Bilan // Brothers & Sisters quitte le petit écran chaque année par la petite porte avec des Season Finales sobres, quasiment sans cliffhangers. Les choses sont différentes en cette 4ème année puisque les 5 dernières minutes remettent beaucoup de choses en cause et ouvrent vers de nouvelles perspectives plutôt alléchantes. La rumeur veut que la saison 5 se déroule 1 an après les événements de cet épisode. Je ne suis jamais pour ce genre de saut dans le temps mais je fais confiance aux scénaristes pour le gérer à merveille, comme toujours. Cela dit, passer à coté du deuil de Kitty me dérange un peu... Pour le moment, la saison 5 ne compterait que 18 épisodes pour faire de la place à Off The Map. Entre ça et le départ de Rob Lowe, ça sent la fin. Pour être honnête, ça ne me dérangerait pas que la série s'achève aux terme de la 5ème saison, si toutefois on prévient l'équipe suffisamment tôt pour clôturer la série comme il se doit. Je dis ça aujourd'hui mais je sais que je dirais le contraire dans quelques mois... La saison 4 était aussi bonne que les trois précédentes, avec une première partie excellentissime "grâce" au cancer de Kitty. Quelles séries peuvent se targuer d'être aussi constante ? Comme d'habitude, les Walker vont me manquer pendant l'été ! A très vite... 

44069764