18 mars 2010

LOST [6x 08]

dnes_season4_lost_kate_mini

Recon // 8 87o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_50907 vlcsnap_48935

   Me voilà bien embêté. Après un épisode comme celui-là, non seulement je n'ai pas grand chose à dire mais en plus je n'ai même pas envie de les écrire. Si l'appétit vient en mangeant, l'inspiration vient peut-être en écrivant ? Je range cet épisode dans la catégorie des "ratés de la saison" aux cotés de Sundown. En réalité, il n'est pas si mauvais et il a su me captiver comme Lost l'a toujours fait mais j'ai beau tout retourner dans tous les sens, je lui trouve bien plus de défauts que de qualités. Son premier défaut est très simple : il est centré sur Sawyer et Sawyer n'est plus un personnage intéressant. Il n'a jamais fait parti de mes favoris mais je lui ai toujours reconnu un intérêt. La mort de ses parents, la recherche de l'assassin, son don pour le mensonge et les surnoms... tout ça j'ai aimé. Puis il y a eu l'épisode The Brig en saison 3 qui était excellent et qui a cloturé l'essentiel de ses intrigues. Il a ensuite fallu attendre son histoire d'amour avec Juliet pour qu'il retrouve grâce à mes yeux. Je précise au passage que je trouve Josh Holloway relativement mauvais dans l'ensemble, ce qui n'a jamais dû aider dans mon appréciation du personnage. Dans cet épisode, à nouveau, il se débrouille comme un manche. Il alterne ses deux expressions (séduction/colère) et montre évidemment son torse autant que possible car son seul atout finalement il est là et pas ailleurs. Encore que ses épaules en trapèze m'ont toujours beaucoup dérangé. Mais passons.

   Dans ses flash-sideways (divertissants à défaut d'être passionnants), Sawyer est tout l'inverse d'un arnaqueur : il est flic ! Ses parents sont morts dans les mêmes circonstances que dans l'autre réalité et il cherche depuis lors à se venger. Première surprise : il couche avec Jody Lyn O'Keefe ! Pour ceux qui ne connaîtraient pas la bête, elle fait partie des derniers ajouts de casting de Prison Break. Elle est donc synonyme malgré elle de médiocrité. On lui a filé un rôle dans la même lignée qui, heureusement, n'occupera qu'une scène. Deuxième surprise : le co-équipier de Sawyer n'est autre que... Miles ! Etant donné que le pauvre homme n'aura pas son centric (enfin j'imagine), il faut bien le caser quelque part. Dans un sens, on a tendance à l'oublier mais Sawyer a passé bien plus de temps avec lui (3 ans) qu'avec les naufragés de départ (3 mois). L'effet miroir n'est donc pas idiot. L'alchimie entre les personnages est assez bonne en plus. Ils m'ont fait penser au duo de flics de FlashForward d'ailleurs. Troisième surprise : Sawyer ne fait pas la cour à Juliet mais à... Charlotte ! Bon, j'étais ravi de retrouver Rebecca Mader la sous-exploitée d'autant qu'elle était particulièrement en beauté mais ça n'avait pas grand intérêt. Un croisement de plus. Elle n'a même pas évoqué l'île où elle est censée être née alors à quoi bon ? Quatrième et dernière surprise : les chemins de Sawyer et de Kate se croisent à nouveau. A croire que l'on ne nous lâchera jamais avec le triangle amoureux. Certes, Jack n'est pas apparu une seule seconde mais tout le monde a eu une petite pensée pour lui, non ? Non, bon d'accord. Et puis bon sang, Juliet n'est morte qu'il y a trois jours quoi... Cinquième surprise bonus : Sawyer s'émeut devant La Petite Maison dans la Prairie. Une private joke sans doute, je ne vois que ça.  Au final, contrairement aux flashs de Ben ou de Locke qui semblaient vraiment avoir un sens, qui étaient super bien ficelés avec plein de petits clins d'oeils et de beaux parallèles, celui de Sawyer est dépourvu de tout ça. Il est juste "sympa". Arrivés à la moitié de la saison, on a forcément envie de quelque chose de plus consistant.         

vlcsnap_46103 vlcsnap_53307

   Sur l'île en 2007, Sayid est complètement déprimé, le regard perdu dans le vague, et Kate pleure à chaudes larmes parce que Claire est devenue cinglée. L'Ennemi profite de ce moment de faiblesse pour en faire encore un peu plus sa chose. Leur dialogue sur la plage, face à l'Hydra, était assez forte, d'autant que l'Ennemi a osé en dévoiler un peu plus sur qui il est, ou qui il était. Il évoque sa mère et la voit comme la source de tous ses problèmes. Est-il en train de bluffer car il connaît le passé de Kate ou dit-il la vérité ? Et cette mère, a-t-elle une importance quelconque ? J'aurais tendance à dire que oui. Surtout si Jacob et l'Ennemi sont frères. Puis il n'y a pas de raisons que seuls les pères soient importants après tout ! En attendant, on ne sait pas bien ce que l'Ennemi attend de Kate mais il a vraisemblablement un plan, encore un autre. Pour revenir quelques instants sur Kate et Claire, laissez-moi vous dire que j'ai été très déçu par leur scène de réconciliation. Je l'avais imaginée bien plus forte que ça. Elle est coincée en sandwichs entre deux scènes d'action et on passe complètement à coté de l'émotion. C'est con, Emilie de Ravin avait sorti le grand jeu. Elle était juste !

   Pendant ce temps, Sawyer s'est baladé d'île en île, séquences souvenirs à la clé. On a assisté à un nouveau jeu de dupes où les ennemis sont partout, où tout le monde ment. C'est lassant à la longue. Widmore a stationné son sous-marin sur l'Hydra, et a peut-être fait tuer tous les survivants de l'Ajira qui étaient restés là (ou alors est-ce l'Ennemi?), ce qui est quand même assez pratique du point de vue du scénario pour se débarrasser des personnages gênants bien qu'inexistants jusqu'ici. Sa rencontre avec Sawyer sème sacrément le trouble. J'avais rangé presque sans réfléchir Widmore du coté du clan de l'Ennemi. Je suis peut-être allé un peu vite en besogne. Si l'on en croit les dires du vieux monsieur et l'installation des systèmes de sécurité pour éviter que le monstre de fumée noire n'approche, il est contre l'Ennemi. Cela veut-il dire pour autant qu'il est du coté de Jacob ? Non. Il ne fait peut-être partie d'aucun camp, agissant seulement dans son propre intérêt, notamment pour prendre sa revanche sur Ben. Du coup, le soufflet sur son arrivée retombe déjà. Un point d'intérêt quand même : il a amené avec lui quelqu'un. Mais qui ? Desmond ? Ce ne serait pas particulièrement étonnant. Aaron ? Bien possible aussi. On verra... Sawyer aussi a décidé de ne pas choisir de camp. Tout ce qu'il veut c'est se barrer et de préfèrence avec Kate. On en revient toujours aux mêmes problématiques. Il faut partir de cette île. Mais mon Dieu que les dernières secondes étaient ridicules. Je ne parlerais pas de cliffhanger car ce n'en était vraiment pas un ! Sawyer, voix profonde, air concentré : "on ne partira pas de cette île en avion Kate ! On partira -tin tin tin tin- en sous-marin !". Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrr. Nul !      

vlcsnap_62814 vlcsnap_67397


// Bilan // Certes, je n'étais pas dans mon assiette en regardant cet épisode, mais j'étais suffisamment lucide pour l'apprécier à sa juste-valeur. Il était divertissant, pas ennuyeux, mais pas très bien écrit, pas spécialement bien réalisé et médiocrement joué. Heureusement que c'est Lost...

44069764