27 février 2010

Nip/Tuck [6x 18]

dnes_season4_niptuck_sean_m

Edith & Walter Krieger // 1 52o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_69218 vlcsnap_56345

   Avant-dernier épisode de Nip/Tuck cette semaine. Quand je pense qu'à une époque j'attendais chaque nouvel épisode avec beaucoup d'impatience, que l'attente entre deux saisons me semblait interminable... Que reste-t-il de tout ça aujourd'hui ? Pas grand chose, un vague attachement aux personnages et encore. Ils ont tellement tout fait, ils ont été si émouvants et si détestables. Cet épisode m'a rappelé, même si je ne l'avais pas vraiment oublié, combien la saison 2 avait été bonne et combien elle restera la meilleure de l'histoire de la série. Les scénaristes avaient réussi à résister jusqu'ici mais ils n'ont pas pu tenir plus longtemps : Ava Moore, LE personnage secondaire le plus fascinant de la série, est de retour dans la vie de nos chirurgiens. Un retour que j'aurai voulu plus soigné. L'argument de base est un peu léger : Ava a adopté/volé un bébé et souhaite que les deux hommes opérent son bébé qui a des marques noires au visage. Mouais. L'enfant devient heureusement vite secondaire puisqu'Ava retrouve Matt à quelques jours de son mariage et, comme prévu, il tombe dans ses filets avec une facilité déconcertante. Il n'aurait pas pu en être autrement. Ava réussit son coup et part avec lui dans sa grande limousine noire... Ava n'a pas perdu de sa majesté mais son intrigue est un peu baclée, peu inspirée. Famke Janssen est au top en revanche. Je crois qu'elle aussi avait hâte de retrouver le personnage. Finalement, la scène qui m'a le plus marqué est lorsqu'Ava s'approche de la fille de Matt et la dévore des yeux comme si elle allait la manger. C'était court mais impressionnant.

   Le retour d'Ava n'est pas le seul de l'épisode. Julia aussi a décidé de rendre une visite à Sean et Christian, on voyait mal comment cela aurait pu être évité si près de la fin de la série. Elle était pour le meilleur et pour le pire au centre des deux premières saisons, objet de désir partagé entre les héros. 7 ans plus tard, rien n'a vraiment changé. Sean est toujours amoureux d'elle et Christian... eh bien Christian prétend l'être aussi. Mais le concernant, Julia n'a toujours été qu'une proie ultime pour prouver à Sean qu'il en avait une plus grosse que lui, qu'il avait toujours une longueur d'avance. L'amour de Sean pour Julia a toujours été plus sincère et plus déstructeur aussi. Ce qui change cette fois, et ça fait du bien, c'est que Julia semble enfin être passée à autre chose. Elle a trouvé un nouveau mec -oui, sa période lesbienne est finie- et elle compte partir avec lui dans son Angleterre natale, emmenant avec eux les enfants, Annie et Connor. A ce propos, Wilbur est aussi utile dans la série qu'un sac à main. On le sort de temps en temps parce qu'on l'aime bien et qu'il peut être pratique mais la plupart du temps, il prend la poussière dans un placard. Pour en revenir à Julia, pour la première fois depuis une éternité, je l'ai trouvé agréable et sereine. Belle même. J'espère qu'on restera sur cette image-là d'elle, sans qu'il y ait un retournement de dernière minute bien lourd. Un petit mot pour finir sur le cas "médical" du jour qui semblait bien éloigné des préoccupations du reste de l'épisode : deux survivants des camps de concentration souhaitent qu'on leur retire leur tatouage au bras mais le mari a un secret : il était nazi, en fait. S'ensuit un discours léger sur le pardon. L'émotion recherchée n'est pas vraiment passée, pas plus que le message.      

vlcsnap_53401 vlcsnap_50480


// Bilan // Force est de constater qu'à un épisode de la fin de Nip/Tuck, les scénaristes ne savent toujours pas quoi raconter de plus alors ils sortent quelques vieilleries de leur chapeau en espérant retrouver la magie des premières saisons. Le souvenir est doux mais il est très lointain... Je crains que le dernier épisode soit une déception énorme.


Damages [3x 05]

dnes_season4_damages_patty_

It's Not My Birthday // 82o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_29463

   La saison 3 de Damages avait excellement commencé mais le rythme est déjà beaucoup moins soutenu cinq épisodes plus tard. Les flashforwards n'avancent pas, on peut même dire que dans cet épisode ils ne servent à rien. On pourrait retenir le "I love you" de Tom au téléphone mais il doit sans doute parler à sa femme. Et ma foi, s'il parlait à Ellen, ça ne changerait pas grand chose présentement. Le reste ne m'a pas marqué. Au présent, un des défauts majeurs de la saison précédente est en train de refaire surface : il y a trop de personnages, les scénaristes ont dû mal à les gérer sans créer une certaine frustration. On évite pour le moment la confusion en revanche. Je pense à Leonard Winstone notamment, qui tarde à se dévoiler. Je le trouve fascinant dans ses scènes, celle où il est avec une prostituée dans cet épisode était particulièrement forte, mais il reste dans l'ombre. Joe Tobin montre un peu plus de son vrai visage et il ne fait définitivement plus pitié. C'est une ordure, comme son père. Seules ses méthodes différent. La matriarche reste aussi dans l'ombre alors qu'elle a un potentiel énorme. Chaque chose en son temps sans doute... Et puis un personnage sort tout de même de l'ombre : la fille Tobin ! Je l'avais quasiment zappé celle-là. J'aurai dû me méfier. Elle ne sera probablement pas intéressante sur le long terme mais là, elle a fait fort. Elle a tué la fameuse Danielle Marchetti. Voilà qui arrange les affaires de Joe et Winstone. On va peut-être pouvoir enfin avancer...

   A l'approche de son anniversaire, Patty fait d'étranges rêves. Un cheval se trouve au milieu de son salon, Ellen le garde. Uncle Pete est là aussi. Il est effrayant. Quelle est la signification de tout ça ? On peut émettre une hypothèse autour de l'enfant de Danielle que Patty va probablement faire souffrir à travers ses futures actions. "It's a big responsibility. Are you sure you're ready for it ?" lui dit Ellen. Je ne suis pas vraiment convaincu à vrai dire mais je ne vois rien d'autre. A plusieurs reprises dans cet épisode, des clins d'oeil sont faits au pilote lorsqu'Ellen rencontre Patty. Il se trouve que Patty "auditionne" une possible future associée. Cette Alex est louche. Elle correspond trop parfaitement à ce que Patty recherche. Elle répond trop bien à toutes les questions. Que cache-t-elle ? Elle apporte un peu d'humour en tous cas. C'est toujours bon à prendre. Et puis on assiste au retour de Josh Reston, le journaliste de la saison passée, dans la vie d'Ellen. Je ne m'attendais pas à ça. Son personnage était tellement anecdotique et inexploité. Trouvera-t-il un intérêt cette fois ? Pour le moment, il prend simplement la suite de Wes dans son lit. 

vlcsnap_48596


// Bilan // Un épisode correct mais qui ne soulève pas tellement de questions, contrairement aux bonnes habitudes de la série. On reste passif face à cette suite de scènes plus ou moins inspirées qui gagnent en intensité grâce aux acteurs mais qui ne font rien avancer concrêtement. C'est encore acceptable à ce stade de la saison. Mais il faut que ce soit la dernière fois !