dnes_season4_himym_lily_min

Rabbit Or Duck // 10 2oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_71226

   Maintenant, quand j'écris une critique de How I Met, j'ai l'impression d'être un vieil aigri avec mes "c'était mieux avant". Mais excusez-moi : c'était mieux avant ! Un point c'est tout. Cet épisode n'était pas mauvais mais c'était encore et toujours la même chose. Même le format original de la série avec cette narration déstructurée devient lassant. On n'a plus vraiment de surprise et quand on en a une, c'est juste "sympa". Ca s'arrête là. Et puis les personnages n'évoluent plus, plus jamais. Barney, désolé de le répéter, mais il ne me fait plus beaucoup rire. C'était une très bonne idée de débuter sur le Superbowl qui a fait l'événement hier soir sur CBS. Le lien entre l'épisode et la petite pub pour la série est bien vu. Après, Barney est juste énervant avec ses multiples conquêtes. On avait déjà une intrigue similaire la semaine dernière, et les semaines d'avant, et les saisons d'avant. Et depuis qu'il n'est plus avec Robin, ce n'est plus Barney mais une caricature de Barney. C'est peut-être voulu, dans l'idée de l'amener à un nervous-breakdown en fin de saison et éventuellement à un retour du couple, laissez-moi rêver, mais en attendant, ce n'est pas drôle et c'est gênant. Je regarde How I Met pour rire un petit coup pas pour me lamenter.

   Le reste de l'épisode était plus sympa, moins énervant. J'ai bien aimé les quelques interventions de Marshall et celles de Ranjit, et la bagarre générale au sujet des canards et des lapins. A la longue, c'était répétitif et de moins en moins drôle mais bon. Celle qui s'en sort le mieux une fois de plus c'est Robin et son co-présentateur Don (je viens d'ailleurs de percuter que c'est le même acteur qui joue actuellement Dale dans Big Love, autant dire que c'est tout autre chose). Cette nouvelle intrigue amoureuse risque d'être différente des précédentes et puis Don me fait rire quelque part. Mais il ne faudrait pas qu'il s'assagisse de trop non plus ! Sa référence au "Naked Man" m'a bien plu. J'aime quand les séries jouent le jeu de l'auto-référence. Sinon, la toute fin m'a étrangement ému. J'aime ce qu'est devenue la complicité entre Robin et Ted. C'est mignon, plein de nostalgie, avec une pointe de mélancolie. Peu de sitcoms se permettent ça.   

vlcsnap_85752


// Bilan // Pas grand chose à dire sur cet épisode passable. Je ne me suis encore pas tordu de rire malheureusement.

44069764