dnes_season4_melrose_andrew

Canon // 1 6oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_89501

   Ponctué de flashbacks, cet épisode de Melrose a mis Ella Simms plus en avant que jamais, il faut dire que c'est son anniversaire ! Le constat est sans appel : elle est géniale et, de tous les personnages, c'est le sien qui est le plus dans l'esprit de la série d'origine. Il faut dire qu'elle est allée à bonne école puisque c'est Sydney qui lui a fait son éducation Melrosienne. L'occasion d'ailleurs de retrouver dans ces images du passé une Sydney prête à tous les coups bas pour faire tomber sa meilleure ennemie. Qui sait si elle n'était pas morte ce qui serait arrivé ! L'enquête de la "police" se tourne naturellement vers Ella et l'on découvre ce qu'elle a vraiment fait ce soir où Sydney a été tuée. Elle avait engagé un homme de main pour qu'il fouille l'appartement de la rousse. Ces petits rebondissements sont plaisants mais j'aimerai maintenant que le flic interprété par Nicholas Gonzales révèle son vrai visage, à moins que je me fasse des illusions. Je le sens bien pervers, prêt à demander des faveurs sexuels à Ella pour qu'il la disculpe. Sa dernière phrase avant de la quitter laisse entendre que ça pourrait arriver...

   Les autres habitants de la résidence ont fort à faire, à commencer par Lauren qui poursuit son intrigue prostituée de luxe avec brio ! Quand on voit les clients qu'elle doit se taper, on a presque envie de devenir une pute nous aussi. Ca a l'air si agréable. La petite danse sur le tube Sexy Bitch de David Guetta avait de la gueule. Cette mission était en fait un test de Wendy qui devient officiellement sa mère maquerelle. C'est une excellente nouvelle, mais il va falloir corser l'affaire d'une manière ou d'une autre. Les mensonges de Lauren pour cacher son secret, c'est sympa deux minutes mais on n'est pas dans 90210 ! Le couple Jonah/Riley est visiblement mis à l'écart pour le moment, mais je pense que leur mariage, qui a l'air d'approcher, sera le parfait théâtre pour des drames de mi-saison. En attendant, Violet se débarrasse d'une rivale au restaurant avec malice. On préférerait que ce soit avec machiavélisme. Ca viendra peut-être. Et puis David abuse de Jonah pour comettre un de ses petits larcins. C'est trop gentillet à mon goût encore. C'est intéressant par contre de voir à quel point Jonah est dans le vrai concernant ses voisins. C'est le seul qui comprend à peu près ce qui se trame mais sa chère copine, bien trop naïve, le persuade du contraire. Vivement qu'elle se prenne une raclé (au sens figuré !). Quant à Auggie, sans doutre trop lié à Violet pour le moment, il tarde à dévoiler son potentiel... s'il en a un. 

vlcsnap_71431


// Bilan // Bien que l'ensemble soit encore trop gentillet, un bel effort est fait pour que Melrose se distingue des autres productions made in CW. La plupart des intrigues et des personnages sont prometteurs mais les scénaristes tardent à se lâcher vraiment. Espérons que la chaîne leur en laisse le temps...