dnes_v2_grey_mini_ban

Sweet Surrender // 13 51o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_259026

   Grey's Anatomy nous avait quitté il y a un mois sur un excellent épisode et elle nous revient sur un bon épisode, pas excellent mais presque. Le grand jour approche déjà pour Meredith, après la demande en mariage de Derek dans l'ascenseur. Pour s'occuper, Izzie s'est mis dans la tête d'organiser la cérémonie de A à Z et puis ça arrange Meredith de toute façon, qui n'a ni le temps ni l'envie de s'en occuper ! Seul problème : elle veut quelque chose d'intime et de minimaliste tandis qu'Izzie s'imagine déjà le mariage d'Eva Longoria et Tony Parker pour ses deux amis. On se concentre surtout sur le choix de la robe et Meredith finit par trouver celle qui lui convient le mieux, et c'est vrai qu'elle lui va bien. C'est rare qu'on se dise qu'Ellen Pompeo est magnifique et c'est pourtant le cas, là. A coté de ça, le cancer d'Izzie est toujours traité avec un certain réalisme. On assiste furtivement à une séance de chimio, on sent qu'elle s'affaiblit de plus en plus même si elle ne veut pas l'admettre. Elle joue la carte du cancer pour avoir tout ce qu'elle veut, cette petite capricieuse. C'est assez amusant quelque part, surtout quand elle fait semblant d'être en train de mourir ! C'est cruel et politiquement incorrect mais ça permet de dédramatiser. La fin de l'épisode est déjà moins optimiste...

   George continue la reconquête de son temps d'antenne et se rapproche du Dr Hunt qui lui conseille de se spécialiser dans le trauma. En parallèle, il se heurte à la grande gentillesse légendaire de ce cher Alex et l'on retrouve des dynamiques sympathiques dignes des premières saisons. Pas très loin de tout ça, Callie doit affronter la venue de son père et elle lui annonce tout de suite qu'elle est en couple avec Arizona, une fille. Il réagit mal et décide de la ramener en Floride avec lui, comme si ça allait y changer quelque chose ! Puisque Callie se rebelle, il décide carrément de lui couper les vivres. Arf, c'était pas mal mais je ne peux pas m'empêcher de trouver Callie un peu ridicule sur ce coup. Elle gagne certainement un fric pas possible, elle vit en colocation : elle n'a plus besoin de l'argent de son père ! J'imagine surtout que l'argent de son père représente un peu le seul lien qu'elle a avec lui aujourd'hui et ce lien est rompu, c'est ce qui lui fait mal. L'intrigue médicale de Bailey était magnifiquement touchante. Il en faut du courage pour soigner jour après jour des enfants proches de la mort...

   La dispute digne d'adolescents pas très malins entre Derek et Mark s'achève enfin, il était temps. Lexie y a contribué de manière assez étonnante : elle n'a pas arrêté de bouffer en attendant que ça s'arrange. A chaque plan, elle se goinfrait de quelque chose. Un comique de répétition amusant mais qui m'a paru un peu exagéré. Chyler Leigh étant enceinte dans la vie, je me demande si les scénaristes ne sont pas en train d'amener tout doucement sa grossesse dans la série. Je ne serais pas contre l'idée. En tous cas, tout semble être arrangé aussi entre Lexie et Meredith. Elles se parlent maintenant comme deux soeurs le font. Cristina est relativement peu présente dans l'épisode, hormis pour subir les blagues d'Izzie et éviter Owen. Celui-ci a la bonne idée d'aller voir un psy, le même qui avait permis à Meredith de devenir supportable et un peu moins torturée. Bonne idée. Ca ne donne pas trop l'impression de faire redite pour l'instant. Quelque part, c'est la solution de facilité mais ça me va, il faut bien que ça avance.

vlcsnap_189253


// Bilan // L'efficacité made in Grey's Anatomy est bel et bien de retour en cette fin de saison. Ca fait bien du plaisir. On ne verse pas dans le larmoyant mais cela reste émouvant ET drôle.

dnesv2finarticleminibanpk8