30 juin 2008

Pas de Secrets Entre Nous [Pilot]

arton10215

dnesblog2starslc1B

Encouragées par le succès de Plus Belle La Vie, les chaînes françaises ont toutes des projets de séries quotidiennes. France 3 avait surpris son monde en lançant sa chronique Marseillaise et les débuts du feuilleton avaient été plus que médiocres. Le public est venu petit à petit et le résultat aujourd'hui fait des jaloux : 6 millions de téléspectateurs en moyenne ! Tandis que TF1 prépare son Seconde Chance et que France 2 essuie son premier échec en la matière (Cinq Soeurs), M6 a choisi de profiter de l'été pour lancer Pas de secrets entre nous. Alors, enfin le renouveau tant attendu de la fiction française ?

Eh bien non. Ca ne sera encore pas pour cette fois ! Cependant, quelques efforts ont été faits. D'abord au niveau de la bande-son. James Blunt débute et clotûre le pilote avec son mignonnet Carry You Home. On se la joue à l'américaine et effectivement, ça fait son petit effet. Cela permet de donner une certaine envergure à deux scènes finalement très anodines. Les Américains usent de ce stratagème, pourquoi pas nous ? La plutôt bonne série La Vie Devant Nous, française je précise, avait déjà bien compris cela il y a maintenant 5-6 ans. Elle utilisait du Stereophonics à tirelarigot. Le problème c'est que payer des droits, ça coûte cher. Du coup, on retrouvait toujours les même chansons d'épisodes en épisodes et ça devenait lassant. En sera-t-il de même avec Pas de secrets entre nous ? Autre bon point : les acteurs. Alors attention, je ne dis pas qu'ils sont formidables ! Mais je trouve leur jeu un peu plus naturel que ceux des acteurs de Plus Belle La Vie. Peut-être que ça vient des dialogues un peu mieux écrits aussi ? Là encore, attention, je ne dis pas que les dialogues sont excellents ! Simplement, on a déjà connu bien pire. Toujours pour se la jouer à l'Américaine, on s'autorise quelques réfèrences à la culture pop et la culture série plus particulièrement (Urgences est citée par exemple). C'est appréciable. Et puis ma foi, les décors ne font pas trop carton pâte. On est loin du garage et de la cafét' d'Hélène et les garçons. Heureusement, me direz-vous. Quelques scènes tournées en extérieur, ça rend la chose un peu moins statique. Quelques toutes petites excentricités dans la réalisation (un bus passe et hop, on se retrouve dans un autre lieu). Et puis les vues de Paris qui entrecoupent chaque scène sont plutôt jolies. Voilà donc pour les points positifs.

Du coté du négatif, pas mal de choses à dire, évidemment. D'abord le générique. Il est interprété par un certain Gaël Faure, ex-candidat à La Nouvelle Star et on dirait du Christophe Maé. Certes, c'est ce qui marche super bien en ce moment mais ayez pitié de nos oreilles ! Au delà de ça, un générique plus punchy, tant dans la musique que dans la forme, aurait été bien plus efficace. Là, c'est franchement pas engageant. L'autre problème de ce premier épisode, c'est qu'il présente très mal les personnages. Certes, on est dans un format 26 minutes mais quand même. Certains personnages censés être principaux ne sont présents que 2 minutes à peine. Impossible d'ailleurs de se souvenir de leurs prénoms. Puis alors je ne sais pas qui a eu l'idée de prendre Marie Fugain pour jouer le rôle d'une mère qui a une fille adolescente mais il a visiblement bien fumé la moquette. Elle ne peut pas être crédible dans ce rôle, elle fait beaucoup trop jeune. Quand elle parle à sa fille, on dirait une grande soeur. Petit détail qui passera sûrement avec le temps. Au niveau des intrigues, à aucun moment on ne suggère que chacun des personnages posséde un secret. Or, c'est l'idée de départ. Et concernant les deux "secrets" exposés dans cet épisode, en plus d'être ultra classiques, ils sont révélés comme ça, sans aucun mystère. On sait de but en blanc de quoi il s'agit, ou presque. Du coup, ça ne donne pas spécialement envie de revenir voir la suite des événements.

Pas de secrets entre nous se place peut-être un cran au-dessus de la médiocrité habituelle des séries françaises mais on est encore très loin du compte. Finalement, la série devrait être ni plus ni moins un Plus Belle La Vie numéro 2, l'aspect inter-générationel en moins. Aucune véritable originalité, rien qui ne donne envie de revenir. M6 a déjà une solution de rechange : un autre feuilleton quotidien intitulé Paris XVI, en tournage actuellement.   

Posté par LullabyBoy à 23:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]