31 juillet 2007

News Hebdo

Semaine du 23 au 29 Août

Parce que beaucoup de sites et blogs le font quotidiennement, ici, je vous proposerais un condensé des news séries les plus importantes des derniers jours. Une façon de se démarquer comme une autre ...

Big Love, la série de HBO où l'amour se conjugue à plusieurs, vient d'être renouvellée pour une 3e saison ! La diffusion de la saison 2 est en cours et les audiences sont bonnes bien qu'en dessous de celles de la saison 1. Il faut dire que les épisodes sont multi-rediffusés sur la chaîne et c'est ,toutes diffusions confondues, plus de 6 ooo ooo de télespectateurs.

Kerr Smith, l'inoubliable Jack de Dawson va grossir les rangs des Experts Manhattan à la rentrée.

Les Esprits Criminels perdent leur chef ! Mandy Patinkin quitte la série pour des raisons personnelles, comme il l'avait fait il y a quelques années avec Chicago Hope. On a parlé de Geena Davis pour le remplacer, finalement CBS a infirmé cette rumeur. Michael Keaton aurait été approché mais il a refusé (il avait aussi refusé le rôle de Jack dans Lost)

La série de la FOX trop vite annulée cette saison, Vanished (cf la première partie du Bilan 2oo6-2oo7) va voir sa conclusion dans une autre série de la chaîne : Bones ! Reste à savoir comment parce qu'à première vue, ça va être compliqué, les deux séries n'ayant rien à voir l'une avec l'autre.

Le papa de Veronica Mars, Rob Thomas, quitte l'équipe de Miss/Guided, nouvelle série de ABC prévue pour la mi-saison. Mais il reste en contrat avec ABC pour développer d'autre séries.

La rentrée sous toutes les coutures, chaînes par chaînes

Cette semaine a eu lieu le festival des Television Association Critics. L'occasion pour les networks de présenter leur grille de rentrée, les nouvelles séries et parler du retour des autres. Décortiquons un peu les grilles et pronostiquons !

ABC

Lundi
- 20h-21h30 Dancing With The Stars
- 21h30-22h Samantha Who?
- 22h-23h The Bachelor

Mardi
- 20h-20h30 Cavemen
- 20h30-21h Carpoolers
- 21h-22h Dancing With The Stars Results
- 22h-23h Cashmere Mafia

Mercredi
- 20h-21h Pushing Daisies
- 21h-22h Private Practice
- 22h-23h Dirty Sexy Money

Jeudi
- 20h-21h Ugly Betty
- 21h-22h Grey’s Anatomy
- 22h-23h Big Shots

Vendredi
- 20h-21h 2o/2o
- 21h-22h Women’s Murder Club
- 22h-23h Men in Trees

Dimanche
- 20h-21h Extreme Makeover : Home Edition
- 21h-22h Desperate Housewives
- 22h-23h Brothers & Sisters

C'est clairement la grille la plus forte de la rentrée. Et la plus attrayante (selon mes goûts!) Parlons d'abord du Mercredi soir qui est la soirée risquée de la semaine avec uniquement des nouveautés. Il suffit qu'une d'entre elle ne marche pas pour qu'elle fasse plonger les autres. Pushing Daisies (review du pilot à venir) est sûrement la série la plus originale de la rentrée, sûrement plus faite pour une diffusion sur le câble. Alors est-ce que la sauce va suffisamment prendre pour éviter l'annulation rapide ? Et si finalement ça faisait un carton ? Réponse à la rentrée.  Private Practice c'est le spin-off attendu de Grey's Anatomy. Peu de chances pour qu'elle marche aussi bien que sa grande soeur. Y'at-il déjà eu un spin-off qui a fait mieux que son ainé ? Mais il y a tout de même moyen d'attirer pas mal de monde. Addison a un coté AllyMcBealiesque qui peut fonctionner et puis l'épisode d'introduction donnait plutôt envie. La concurrence est cependant très rude et en Janvier, avec le retour d' American Idol, ça passera ou ça cassera. Quant à Dirty Sexy Money, elle récupère uen case sinistrée (Invasion, The Nine ...) où seule Lost a pu s'en sortir cette saison. Si la série tient sa promesse et s'avère bien être un "Brothers & Sisters sous ecstasy" elle a toutes les chances de fonctionner.

La soirée du vendredi est critique. Parce qu'il y a peu de monde devant la télé et que CBS et NBC ont des séries assez bien installées depuis quelques temps. L'année dernière Men In Trees avait floppé le vendredi avant de mieux s'en sortir le jeudi. Son retour le vendredi, qui plus est cette fois-ci à 22h n'inaugure rien de bon ! La chaîne cherche t-elle a saborder la série ? Women's Murder Club trouvera-t-elle sa place ? Je prédis que non. Il faut dire qu'Angie Harmon qui interpréte le rôle principal est maudite ...

Pour le reste, les soirées restent presque inchangées. A noter tout de même l'arrivée de Big Shots après Grey's. Pas sûr que le combo soit très judicieux. Big Shots semble viser un public plus masculin que Grey's. Et puis, oui, j'avoue, j'ai de toute façon de la rancoeur pour elle avant même de l'avoir vu parce qu'elle prend la case de ma chouchoute Men In Trees qui s'en sortait pas mal. J'espère secrétement que Big Shots se ramasse et que MIT reprenne sa place. Les sitcoms du mardi vont se ramasser c'est sûr. La plame revient à Cavemen qui flaire, dès le pitch, le bon gros bide. Annulations rapides à prévoir. Curieuse case pour la sitcom Samantha Who?. D'un coté, Dancing with the stars est un excellent lead-in, d'un autre, elle semble bien seule au fin fond de la grille du lundi et face aux sitcoms à succès de CBS.

Cashmere Mafia ne commencera dans sa case du mardi soir (habituellement dévolue à Boston Legal) que le 4 Décembre, après avoir vu un premier épisode preview la semaine précédente (le 27) s'installer juste derrière le final de Dancing with the stars. Lancement de choix pour la série. Espérons que cela paye ! En ce qui concerne les pas très attendus Notes from the Underbelly, October Road et autres, il faudra attendre la mi-saison ! En gros, elles viendront remplacer les séries annulées en faisant elle même des scores médiocres. Lost sera de retour en Février 2oo8 avec sa saison 4 et 16 nouveaux épisodes !

24_pushingdaisies

            500816594_c4fffe6cbf

CBS

Dimanche
-19h : 60 minutes
-20h : Viva Laughlin
-21h : Cold case
-22h : Shark

Lundi
-20h00 : How I Met Your Mother
-20h30 : The Big Bang Theory
-21h00 : Two And A Half Men
-21h30 : Rules Of Engagement
-22h00 : CSI Miami

Mardi
-20h : NCIS
-21h : The Unit
-22h : Cane

Mercredi
-20h : Kid Nation
-21h : Criminal Minds
-22h : CSI New York

Jeudi
-20h : Survivor
-21h : CSI
-22h : Without A Trace

Vendredi
-20h : Ghost Whisperer
-21h : Moonlight
-22h : Numb3rs

Quelle mouche a donc piqué CBS ? Pourquoi cette inversion entre Without a trace et Shark ? Si le combo CSI/WAT est un retour aux sources et va permettre comme c'est déjà prévu un (ou plusieurs) cross-over entre les deux séries, on ne peut pas vraiment se réjouir du combo Cold Case/Shark qui paraît plus bancal. En tous cas, cette inversion paraît bien inutile.

Assez peu de nouveautés, cependant elles détonnent ! Sur une grille obstruée par les séries policières made in Jerry Bruckheimer, trouver un Viva Laughlin (série musicale), ça fait bizarre. On peut saluer bien sûr l'originalité de la chose mais ça va être bien difficile de séduire un large public. Idem pour Swingtown (à la mi-saison) dont le ptich fait plus penser à une série Showtime. En soit, on ne peut que saluer ce genre d'initiatives, oui mais voilà, si les audiences ne suivent pas, ce sera une annulation directement. Si la série est bonne, c'est bête de se dire que sur une chaîne du câble elle aurait pu marcher et durer ... Moonlight fait beaucoup penser à Angel. Trop ? Ca reste dans la continuité de Ghost Whisperer donc ça peut marcher. Cane fait un peu trop penser à un Dallas Latino mais 1o ans en retard et The Big Bang Theory, sans révolutionner le monde des sitcoms, a toutes les chances de se faire une place aux cotés de How I met your mother.

La grande question est de savoir si cette année encore les Experts de Vegas, de Miami et de Manhattan auront encore le vent en poupe ? Leur suprématie va bien s'arrêter un jour mais quand ?

viva_laughlin

bang

NBC

Dimanche (automne)
-19h : Football Night In America
-20h - 23h : NBC Sunday Night Football

Dimanche (à partir de Janvier 2008)
-19h : Dateline
-20h : New York District
-21h : Medium
-22h : Lipstick Jungle

Lundi
-20h : Chuck
-21h : Heroes
-22h : Journeyman

Mardi
-20h : The Biggest Loser
-21h30 : The Singing Bee
-22h : New York Unité Spéciale

Mercredi
-20h : Deal or No Deal
-21h : Bionic Woman
-22h : Life

Jeudi
-20h00 : My Name Is Earl
-20h30 : 30 Rock
-21h00 : The Office
-21h30 : Scrubs
-22h00 : Urgences

Vendredi
-20h : Deal or not deal
-21h: Friday Night Lights

-22h Las Vegas 

NBC joue cette année encore la carte de l'ecclectisme avec pas mal de séries très différentes les unes des autres. On notera tout de même le judicieux choix de combo Chuck/Heroes. Et si Chuck était le succès surprise de la saison ? Bionic Woman le lundi me semblait plus approprié que le mercredi avec Life mais bon ... Je ne suis pas programmateur.

Le jeudi reste classique avec probablement ce qui sera la dernière saison d' Urgences. (La 14e quand même !) Face aux mastodontes CSI et Grey's Anatomy, les sictoms de la chaîne devraient de nouveau ramasser les miettes. Il est loin le temps de Friends et Will & Grace ... Le vendredi voit Las Vegas repoussé d'une heure dans la grille pour laisser place à Friday Night Lights, que les critiques adorent mais que les télespectateurs boudent. La saison 1 n'a pas marché, quel sort sera réservé à la saison 2 ? A priori le même. Le lead-in de Deal or not deal ne suffira pas.

Les dimanche à partir de Janvier sont très curieux puisqu'ils mélangeront tout : une série judiciaire sur le déclin (18e saison il faut dire !) pour Law & Order, une série fantastico-policière Medium, qui n'a pas fait de miracles la saison dernière, et une nouveauté Sex & the city-like Lipstick Jungle. Ne cherchez pas le point commun entre ces trois séries il n'y en a aucun !

lipstick_20Jungle

chuck

FOX

Dimanche
-20h : Les Simpsons
-20h30 : King of The Hill
-21h : Family Guy
-21h30 : American Dad
A partir de Mars :
-19h : King of The Hill
-19h30 : American Dad
-20h : Les Simpsons
-20h30 : Family Guy
-21h : The Sarah Connor Chronicles

Lundi
-20h : Prison Break
-21h : K-Ville
A partir de Janvier :
-20h : K-Ville / Retour de Prison Break en Mars
-21h : 24

Mardi
-20h : New Amsterdam / American Idol dès Janvier
-21h : House

Mercredi
-20h : Back To You
-20h30 : Til Death / The Return of Jezbel James (à partir de Mars)
-21h : Bones / American Idol à partir de Janvier
A partir de Mars :
-21h : American Idol
-21h30 : Til Death

Jeudi
-20h : Are You Smarter Than A 5th Grader ?
-21h (automne) : Kitchen Nightmares
-21h (dès janvier) : Canterbury's Law

Vendredi
-20h : The Search for The Next Great American Band
-21h : Nashville
A partir de Mars :
-20h : Bones
-21h : New Amsterdam

Compliquée cette grille de la FOX. Surtout quand on se dit qu'avec les probables annulations des nouvelles séries, tout va être à revoir. J'avoue que je suis un peu pessimiste mais je vois mal comment K.Ville ou New Amsterdam pourraient fonctionner. Elles ne sont pas attirantes sur le papier, ce qui pose déjà problême. Le seront-elles à l'écran ? A voir. Je les vois être annulées rapidement à la manière de Justice et Vanished la saison dernière. Je ne serais pas très prolise sur le reste de la grille, si ce n'est dire que Prison Break va sûrement connaître la saison de trop et que tout s'arrangera pour FOX à l'arrivée d' American Idol en Janvier !

509916360_58faab8f6b

  kville

CW

Dimanche
-19h : CW Now (magazine)
-19h30 : Online Nation (magazine)
-20h : Life Is Wild
-21h : America's Next Top Model (R)

Lundi
-20h : Everybody Hates Chris
-20h30 : Aliens In America
-21h : Girlfriends
-21h30 : The Game

Mardi
-20h : Beauty & The Geek
-21h : Reaper

Mercredi
-20h : America's Next Top Model
-21h : Gossip Girls

Jeudi
-20h : Smallville
-21h : Supernatural

Vendredi
-20h : WWE Smackdown

Pour sa seconde année d'existence, la CW met les petits plats dans les grands ... Non je rigole. La plus mauvaise grille de la saison sans nul doute. Déjà la chaîne va pâtir de l'arrêt de Gilmore Girls et de 7 à la maison (Oui, la mascarade avait assez durée !) Veronica Mars s'en va aussi. C'est triste mais pour le coup, les audiences étaient vraiment trop mauvaises pour que CW la garde. Ironie du sort : Les frères Scott continue mais le retour n'est prévu que pour la mi-saison. Voilà où en est arrové la châine ...

Coté nouveautés, on ne se mouille pas tellement. Un 7 à la maison en Afrique avec Life is wild. Un Reaper dont le pich est un mélange entre Dead Like Me et de Ghost Whisperer. Reste Gossip Girls qui pourra peut-être s'en sortir, difficile à dire pour l'instant. Un The OC à la sauce New-Yorkaise ? Pourquoi pas.

La chaîne n'a pas honte de proposer une rediffusion de sa télé-réalité America's Next Top Model en prime ! On aura tout vu. Le catch fera toujours les beaux jours du vendredi et le lundi c'est sitcoms sans intérêt à foison. A moins qu' Aliens In America soit réussie ... Le jeudi est la soirée qui s'en est le mieux sorti l'an passé avec le duo Smallville/Supernatural.

GossipGirl

  lifeiswild

Eh bien voilà, vous savez tout ou presque sur la rentrée et sur les importantes news de la semaine passée. La suite dans une semaine avec les dates de retour de nos chères séries !

Posté par LullabyBoy à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 juillet 2007

Hidden Palms [1x o7]

hiddenbansd61x o7  Stand by your woman

hidden_palms_04aAvant-dernier épisode d’ Hidden Palms avant la révélation finale sur le meurtre de Johnny. On nous laisse une nouvelle fois sur un bon petit cliff’ : Liza couchait elle aussi avec Eddie. Je me suis toujours dis que Liza était impliquée dans le meurtre mais je n’ai jamais pensé qu’elle était plus qu’une amie pour Eddie. Au final, tout le monde a couché avec tout le monde ! C’est du beau. Autant faire sa petite théorie tout de suite : Liza était très jalouse de Greta, au cours d’une soirée bien alcoolisée, tout le monde s’est retrouvé, Eddie a découvert que Maria et Cliff couchaient ensemble, peut-être est-ce Liza qui le lui a soufflé. A partir de là, Cliff et Eddie se sont battus, Cliff a tué Eddie dans la bagarre sans le vouloir puis Greta a découvert le corps gisant d’Eddie, elle a tout de suite appelée son père qui a préféré maquiller le tout en suicide. Au final, Greta ne savait rien de ce qui s’était vraiment passé. J’avoue, tout ça ne tient pas vraiment debout. Réponse au prochain épisode …

Pour la première fois depuis le pilot, nous découvrons les parents de Johnny sous un autre jour. Habituellement très amoureux et soudés, là ils se font la tête, pour des broutilles il faut bien le dire et du coup, mouais, bof. C’est pas passionnant. Ceci dit la mère de Johnny gagne en sympathie. Pas qu’elle ait été méchante auparavant mais elle semblait un peu effacée. Je l’ai trouvée touchante quand elle parle à son mari alors qu’elle est ronde comme une queue de pelle (Mais c’est quoi cette expression ??)

Ce que j’ai préféré dans cet épisode c’est la relation très attendrissante qui se noue entre Jessie Joe et Nikki. Il agit avec elle comme un père,ou comme une père, ou comme un ange gardien (il en a la taille) et ça donne de très belles scènes. En plus, ce Jessie Joe est super drôle. J’ai bien aimé son show de drag-queen. Je ne connaissais pas la chanson, ni la chanteuse qu’il a imité mais c’était très beau. Et pas ridicule, ce qui n’était pas gagné. Je suis pas tellement fan de ce genre de shows d’habitude. Bon et puis j’ai retrouvé mon bon Kevin Williamson dans la scène où Cliff essaye par tous les moyens de récupérer Nikki, en sortant tout son barratin. C’est vrai qu’il avait l’air sincère mais un jour ou l’autre il l’aurait de nouveau trompée. C’est dans ses gènes, c’est comme ça. L’Œil réprobateur de Jessie Joe en disait long et a suffit à convaincre Nikki qu’elle était en train de faire une grosse erreur. « I dont have room for a guy like you » Avec la petite musique derrière c’était parfait. Très émouvant.

Petite parenthèse pour parler du générique, je ne l’avais pas encore fait ! Shame on me. Eh bien il fait un peu penser à celui de Nip/Tuck dans les couleurs et les images 3D. Les palmiers aussi. Original d’insérer les éoliennes, que perso je trouve très belles. La musique est sympa et le tout est très frais, très calme, très reposant. Très estival quoi.

// Bilan // Toujours aussi agréable de suivre Hidden Palms, surtout maintenant que l’on s’est bien attaché aux personnages. La conclusion approche ...

Posté par LullabyBoy à 08:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 juillet 2007

Traveler [1x o5]

1x o5  The Tells

travelerCette fois je ne me suis pas endormi devant l’épisode, malgré un début un peu mou j’ai plutôt apprécié. Déjà le fait d’en savoir enfin plus sur Will est un atout majeur. On a donc pu voir ce qui s’est réellement passé lors de l’explosion au Dexler. On a la confirmation que Will est un « méchant », qu’il piégeait Jay et Tyler depuis 2 ans mais en même temps, il n’a pas suivi le plan et ne les a pas laissé mourir comme c’était prévu initialement. Son amitié avec ces deux là n’était pas feinte. Du moins pas totalement. Étonné de voir apparaître Stéphanie Niznik, je ne savais pas qu’elle avait participé à la série. Sa confrontation avec Will est excellente et c’est le meilleur de l’épisode. Dommage qu’elle meurt. Par contre, je ne sais pas vous mais moi je n’ai pas compris pourquoi ce studio et ce décor ? Et puis la fausse chambre d’hôtel était filmée. Pourquoi personne n’a rappliqué pour rattraper Will ? Était-ce ce qu’ils voulaient ? Qu’il s’enfuit ? Pas logique. La mort de Maya m’a fait froid dans le dos. Par contre, dire que ça a été enregistré y’a 2 heures … C’est un peu ridicule. Alors il a craché le morceau au bon moment de l’enregistrement ? Kate a su gérer le temps parfaitement ? Et puis Will qui se souvient de la plaque d’immatriculation c’est moyen … Certes il y avait finalement un explosif et pas le tableau. Toujours pas compris d’ailleurs l’intérêt de ce tableau.

Du coté de la cavale de Tyler et Jay, ça n’avance pas des masses. Ok ils ont ouvert ce coffre de Will avec ses fausses cartes d’identité et un flingue mais je ne vois pas trop ce que ça apporte. Et puis tout le coté « on s’est fait avoir par Will, il nous a bien eu », agrémenté de mini-flashbacks, ça devient lassant. Et puis l’enquête du FBI est toujours aussi peu intéressante. Déjà au début de l’épisode parce qu’ils ont un train de retard sur les téléspectateurs Ca fait 3 épisodes que l’on sait que Will n’est pas mort (et on s’en doute depuis le pilot) mais eux ne le découvre que maintenant. Heureusement tout ça les mène vers ce mec bizarre qui nettoie toutes traces dans l’ancien appartement de Will. Son évasion finale est surprenante et je suis curieux de voir comment ils vont nous l’expliquer ! Y’a-t-il un mec impliqué dans l’affaire au sein même du FBI ?

// Bilan // L’épisode contient pas mal de rebondissements donc on ne peut pas dire que l’on s’ennuie mais le mystère n’avance pas autant qu’on le voudrait alors même qu’il ne reste que 3 épisodes. Aura-t-on droit à une fin digne de ce nom ? Je commence à en douter. Et puis certaines ficelles sont grosses, mais grosses ...

Posté par LullabyBoy à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juillet 2007

Men In Trees [2x o3]

2x o2  No Man Is An Iceland

indecentproposal_05_360x240Pourquoi l’être humain veut-il toujours se sortir des situations les plus difficiles seul, sans l’aide de quiconque ? C’est le thème qu’explore cet épisode. D’abord avec Jack qui se remet tant bien que mal de sa rupture avec Lynn et de son départ. Il sait très bien que la situation dans laquelle il s’était retrouvée ne lui convenait pas et ne le rendait pas heureux mais il faut du temps pour cicatriser et il faut surtout accepter l’aide des gens qui nous entourent. On ne s’en sort jamais tout seul, on a tort de croire ça. Les amis sont là pour ça. Comme Elmo a  pu sauver Marin, Elmo va sauver à son tour Jack ! Et je crois que l’on peut même dire que Marin va sauver Jack. C’est sa meilleure amie, c’est son coach et c’est la femme qu’il aime. Je ne suis pas toujours fan dans les séries de ces histoires de couples et d’âme sœur parce que c’est trop souvent fait de la même façon, c’est trop prévisible et au final on s’ennuie. Mais là, je dois dire que je suis conquis par les deux âmes sœurs d’Elmo : Jack et Marin. Ils sont fait l’un pour l’autre et comme toujours dans ces cas là c’est hyper compliqué, il y a toujours des tas de choses imprévues qui viennent bousculer ce qui devait arriver en toute logique. Parions qu’en fin de saison nos deux tourtereaux vont se retrouver et retomber dans les bras l’un de l’autre. (J’ai dis fin de saison ? Pardon, il faut que je m’habitue ! Début de saison 2.)

Une autre qui croit pouvoir s’en sortir toute seule c’est Celia. Elle me fait toujours autant marrer, alors en plus avec sa béquille … Le problème de Celia dans cet épisode c’est qu’elle se rend compte que son mec va avoir 4o ans tandis qu’elle en a 1o de plus ! Diable où est le problème ? Je suis moi-même avec un garçon qui a quelques années de plus que moi et ça se passe très bien, notre différence d’âge n’a jamais posé problème A la limite elle peut poser problème aux autres mais au sein de son couple il n’y a pas de raisons de s’arrêter à ça. Celia finit par le comprendre et tout est bien qui finit bien ! Elle remporte même le petit jeu pour l’arrivée du printemps. Une coutume qui consiste à deviner à quelle heure la glace va commencer à se craqueler, ce qui signifiera que le printemps est bien là ! Pour accélérer le processus, tous les habitants de la ville sont invité à venir patiner sur la glace et forcément à un moment ou à un autre, la glace se rompt. Comme souvent dans la série, c’est aussi une métaphore ! Casser la glace … Tout ça tout ça. C’est Celia qui a trouvé l’heure la plus proche du craquage, c’est donc elle qui remporte une coquette somme d’argent et qui en profite donc pour s’acheter un nouveau 4x4 (ou un truc comme ça, les voitures et moi ça fait deux ! A part les Smart, je ne reconnais aucun modèle. Qui a dit on s’en fout ?) Pour finir sur la storyline de Celia, citons une phrase prononcée par son mec qui m’a beaucoup plu : « Let me the Ashton to your Demi ! » Cute !

La fête du printemps est l’occasion de voir la cousine patineuse de Mai débarquer à Elmo et incroyable : elle est encore plus drôle que sa cousine !!! Ses « Ok, bye bye » m’ont fait éclater de rire. Et sa voix est encore pire que celle de Mai ! Ce pauvre Jerome … Personne ne veut de lui ! La patineuse n’arrive pas seule, Georges, fils de Buzz et frère de Patrick est de retour ! J’avais adoré sa première apparition. Dans une ville où il y a tant d’hommes il fallait bien un gay ! Enfin pour le coup il y en a deux avec Terry (l’acteur qui jouait Anthony, le meilleur ami de Charlotte dans Sex & the city) Ce qui m’avait déplu dans cette storyline entre Georges et Terry c’est que les scénaristes n’avaient pas osé aller jusqu’au bout en les faisant s’embrasser. Alors je me suis dis que c’était surtout parce que leur relation nétait pas super claire, on ne savait pas trop au final s’ils étaient ensemble ou pas, d’où l’absence de baiser. Mais cet épisode confirme ce que je craignais : montrer deux hommes s’embrasser dans une série grand public à l’air de poser encore problème. Ils se prennent dans leurs bras mais à aucun moment ils ne s’embrassent. Je trouve ça ridicule et sur ce coup là la série me déçoit. Et puis je comprends pas. C’est pas ABC non plus qui fait chier je pense puisque des baisers entre hommes on en a déjà vu sur la chaîne notamment dans Desperate ! ‘fin bon, passons là-dessus ça m’énerve. Content en tous les cas que Georges intègre la petite bande et la petite choré sur patins en couple était très amusante !

Le mariage de Patrick et Annie s’organise petit à petit et Marin se retrouve non seulement témoin d’Annie mais aussi de Patrick ! Georges n’a pas fait l’affaire pour organiser le mariage, trop égoïste, pas assez à l’écoute des envies de Patrick, donc c’est Marin qui va s’en charger ! Je sens que ce mariage ça va être quelque chose !!

Terminons par le départ du canon de la série. Il en avait marre du « girlie talk » avec Marin alors il décide de partir. Bon finalement il dort dans une tente dans les bois, forcément vu la température il tombe malade, c’est Jack qui le recueille et tout ce qui peut le requinquer c’est la fameuse chicken soup de Marin alors Jack doit partir à la rencontre de Marin, ce qu’il craint, pour récupérer le précieux élixir. C’est un peu capilotractée comme façon d’amener Marin et Jack à se retrouver mais enfin. Ce qui est sûr c’est que la série n’est pas tant prévisible que ça. Je pensais qu’un jour ou l’autre, Marin coucherait avec Cash. Eh bien non! Il s’en va sans que rien ne soit passé entre eux. Bien joué, j’aurai jamais cru ça.

// Bilan // Après un épisode un peu en dessous la semaine dernière, le Men In Trees qui me plait tant est de retour ! Tout est parfaitement ficelé et super agréable à regarder, l’énergie et l’interaction entre les personnages, si spécifiques à la série, sont de nouveau de la partie, ça mérite bien un bon 8/1o. Elmo rocks !

Posté par LullabyBoy à 13:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Big Love [2x o2]

2x o2  The Writing on the wall

0000035007_20061021044526God Only Knows What I’d be Without You … Qu’est-ce que c’est bon de retrouver ce générique quand même ! Il m’avait manqué. Ma review du première épisode de la saison 2 date un peu. Pour Big Love j’aime bien me regarder un épisode de temps en temps et éviter de les engloutir. Parce que c’est le genre de série que je comparerais à du chocolat fin. Il faut manger un carré de temps en temps, les savourer avec parcimonie pour éviter l’indigestion.

La saison avait démarré fort, cet épisode est dans la continuité du précédent. Il se passe plein de choses donc le coté un peu ennuyeux que pouvait avoir parfois la série en saison 1 semble avoir disparu. C’est d’abord un grand plaisir de voir Barb heureuse après les derniers coups durs qu’elle a vécu. Ce retour sur les bancs de l’école la rend rayonnante même si son rôle de mère de famille la rattrape forcément. Et puis sa complicité avec Bill fait toujours autant plaisir à voir. C’est sa première femme, on dit souvent que le premier choix est le bon. Nikki et Margine sont importantes mais elles n’ont pas la même relation avec Bill que Barb peut avoir. Nikki s’adoucit depuis quelques temps. Elle avait une légère tendance à l’impulsivité et aux coups de folie, elle semble s’assagir. Du coup ça la rend aussi plus attachante. Mais est-ce vraiment une bonne chose ? Je crois que je la préférais méchante et perturbée. Margene est toujours aussi fraîche et complètement à l’ouest et j’adore ça !

Le mode de vie des Henricksons est toujours au centre des préoccupations. Bill a bien du mal à garder le secret, les rumeurs commencent à s’échapper, nul doute que cette saloperie de secrétaire a parlé à pas mal de gens de ce qu’elle sait. Les graffitis sur les affiches posent vraiment un problème mais bon, le mal est fait et je crains que la rumeur ne fasse qu’enfler jusqu’à ce que tout soit révélé au grand jour. Et là ça va faire mal. J’espère que Barb n’a pas cru la secrétaire quand elle est venue la voir …

Nos ados de la famille sont présents par petites touches et c’est sympathique. C’est vrai qu’un de mes souhaits pour cette saison était de les voir plus. La copine de Ben semble bien réagir à la révélation du « secret » sur les Henricksons. Quant à la copine de Sarah , Heather, elle me fait beaucoup rire ! On sait pas si elle est gênée ou si elle est juste comme ça mais son coté gaffeuse est marrant. Sarah révèle son âge à son petit copain et il prend plutôt bien la chose. Décidemment, pour l’instant tous semble bien se passer … Gageons que ça ne peut pas durer !

Quant à nos mormons favoris, eh bien ça tourne à Dallas avec toutes ces trahisons, ces mensonges et ces chantages. C’est Joey qui trinque pour tout le monde, sa femme est une grande malade y’a pas à dire. La mère de Bill toujours aussi perdue mais tordante. Par contre je n’ai pas bien compris … Alby  serait vraiment homo alors ? Son regard sur le postérieur d’un policier ne laissant pas vraiment de doutes. Je croyais que cette idée abordée en saison 1 avait été mise au placard (admirez le jeu de mots ! Ben oui, placard/homo, « sortir du placard » … Si si c’est drôle !) ça me réjouit ça peut devenir intéressant.

// Bilan //  Alors que HBO vient d’annoncer que la série reviendra la saison prochaine pour une 3e saison, la saison 2 suit son cours avec un second épisode très sympa et plutôt positif dans l’ensemble.  7/1o

Posté par LullabyBoy à 12:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


24 juillet 2007

Nouvelle Rubrique !

D'ici quelques jours, une nouvelle rubrique va apparaître sur le blog : Pilot Reviews. Comme son nom l'indique, je vous ferais part de mes critiques concernant les pilots des nouvelles séries de la rentrée, histoire de faire son choix dans ce qu'il faudra regarder et ce qu'il faudra fuir aussi ...

La première à passer sur le grille ? Une des séries les plus attendues de la saison : Pushing Daisies !

A suivre prochainement.

Posté par LullabyBoy à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Hidden Palms [1x o6]

hiddenbansd61x o6  Dangerous Liaisons

29_hiddenpalmsLes scénaristes d’ Hidden Palms sont assez doués pour mener les téléspectateurs en bateau. Chaque semaine nos soupçons se portent plus ou moins sur un personnage, à tel point que je me demande si tout le monde à Palms Springs n’est pas impliqué dans le meurtre d’Eddie ! Dans l’épisode précédent, tandis que Cliff et Greta étaient toujours aussi louches, on commençait à penser que Liza avait un grain. Maintenant on se rend compte que Maria, la mère d’Eddie et le père de Greta pourraient bien être impliqués, en tous cas ils savent des choses … En général la série nous procure de bons petits cliffs mais cette fois je suis un peu déçu, le cliff est un peu trop vague pour vraiment passionner. On a tout de même envie de connaître le fin mot de l’histoire.

Cliff mérite bien un paragraphe à lu tout seul. Ce personnage est purement et simplement fascinant ! C’est une petite pute comme on en fait plus. Ses journées se divisent entre mensonges, perversité et chantages sans oublier le sexe qu’il pratique avec Nikki, puis avec Maria et les deux ont l’air d’aimer ça. Ce petit a l’air bien performant. Un tel mec est forcément super impliqué dans le meurtre d’ Eddie mais de là à dire que c’est lui le tueur, non, ce serait trop facile. C’est un gros connard mais pas un assassin je pense. C’est vrai qu’à travers son sourire et sa voix, il dégage beaucoup de charme, pas étonnant que la naïve Nikki soit tombée dans ses filets. Comme il fallait s’y attendre elle est redescendue sur terre après l’avoir vu en compagnie de Maria dans une position compromettante. On a épargné le cliché qui aurait été de la faire boire à nouveau à cause de cette peine de cœur. Remarque je parle peut-être trop vite, si ça se trouve ils gardent ça pour le prochain épisode !

Je sens que Johnny commence à en avoir bien bien marre des mensonges des uns et des autres et que là il va sérieusement se rebeller. Et surtout faire tout son possible pour découvrir la vérité. Le personnage de Greta s’avère décevante sur la longueur. Moi qui l’avait adoré dans le pilot, je la trouve bien différente maintenant. Beaucoup trop victime, peut-être très manipulatrice mais plus enjouée comme au début, elle n’a plus le même répondant et le petit grain de folie qui semblait l’habiter. Elle n’est plus si singulière que ça.

Du coté des adultes, c’était sympathique. Ils se sont tous comporté comme des ados, particulièrement le beau-père de Johnny mais aussi Tess et le père de Greta ! Les femmes mûres de Palm Springs semblent avoir un penchant prononcé pour les jeunes éphèbes. Tess et Maria sont là pour en témoigner. C’est la touche gentiment politiquement incorrecte de la série, c’est toujours bon à prendre.

// Bilan // Plus on se rapproche du dénouement, plus les épisodes sont bons et pervers. Chaque personnage semble avoir une double personnalité, ils sont tous de potentiels psychopathes et c’est ce qui est bon. On est toujours plus dans le pure guilty-pleasure (Oui, je me répéte)

Posté par LullabyBoy à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Traveler [1x o4]

1x o4  The Out

11891_traveler_promoMa review de cet épisode va être assez rapide pour plusieurs raisons: d’abord parce que je me rends compte que Traveler fait partie de ces séries dont j’apprécie le visionnage mais dont je n’ai pas grand-chose à dire. Peut-être parce que c’est avant tout un divertissement sans véritable fond. Juste du plaisir dans l’action. Un peu comme Prison Break d’ailleurs sauf que dans son cas, il y a beaucoup plus de personnages donc plus de choses à dire. Puis le complot est plus dense donc permet plus de théories. L’autre raison c’est que sans que je sache pourquoi le volume du fichier était super bas et même au maximum sur mon ordi, j’entendais très mal. Regardant les épisodes en VO non sous-titrée, j’avoue que si je mets pas super fort j’ai quelques problèmes de compréhension. Donc là j’ai pas tout compris. Et puis la dernière raison, c’est que j’ai eu un week-end chargé et crevant et que je me suis endormi plusieurs fois devant l’épisode, je l’ai arrêté, puis repris, re-arrêté et re-repris donc ça n’aide pas pour apprécier le tout dans de bonnes conditions. Mon jugement serait faussé. Là comme ça je dirais que l’épisode m’a moyennement plu mais dans d’autres conditions peut-être l’aurais-je mieux apprécié ! Ce qui est sûr c’est que si l’épisode avait été super prenant, même fatigué, j’aurai tenu … Intéressant de s'intéresser davantage à Will et de le voir plus à l'écran.

Posté par LullabyBoy à 13:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 juillet 2007

Hidden Palms [1x o5]

hiddenbansd61x o5 Mulligan

14353244_14353247_largeUn épisode très centré sur les « daddy issues » de Johnny et Greta. Johnny a beaucoup de mal à accepter son beau-père. On le sait depuis le début mais le sujet est enfin traité en profondeur. J’avais peur que cela soit un peu chiant et puis finalement non, ça passe bien. La partie de golf était marrante, la conclusion de tout ça plutôt jolie. C’est bien aussi quand la série devient un peu optimiste, on ne peut pas dire que ça arrive souvent. Le père de Greta est de retour et on cerne tout de suite le personnage. C’est un père qui a fait beaucoup d’erreurs, qui risque d’en faire encore pas mal mais c’est un père qui a souffert, de la mort de sa femme par exemple, plus que Greta ne le pense à mon avis. Il est bien porté sur la bouteille et ça, forcément, ça ne pardonne pas. Globalement, je trouve Johnny et Greta peu indulgents avec leurs pères. Enfin disons plutôt peu compréhensifs. En même temps ce sont des ados, c’est normal.

De l’optimisme du coté des relations amoureuses aussi ! Greta et Johnny sont bien ensemble, maintenant qu’ils se disent tout. Enfin, maintenant que Johnny croit à ce que lui raconte Greta. A la fin de l’épisode, il tombe de haut. Normal. Et puis Nikki et Cliff forment un couple assez bien assorti même si Nikki mérite mieux. Et ce n’est pas avec lui qu’elle va s’en sortir. Elle est en train de tomber amoureuse et au moins pendant ce temps là on la voit heureuse, ça change ! Plus dure sera la chute. Parce que bon Cliff est une ordure de toute façon. Un épisode un peu teinté de sexe avec deux scènes chaudes. Enfin chaudes, on est sur The CW pas sur HBO. Mais c’est déjà pas mal!

Les querelles entre la mère de Cliff et le père de Greta (j’allais oublier de faire remarquer que l’acteur qui l’interprète est aussi celui de Lily dans Veronica Mars !) Bref ces querelles sont distrayantes et c’est rigolo de voir qu’ils agissent comme leurs enfants. Ils se cherchent comme Greta et Cliff le font souvent.

Et venons-en au fameux mystère Eddie. On nage en eux troubles. Liza semblait savoir des choses, finalement elle sait juste que ce n’est pas un suicide. Ok, ça ne nous avance pas. Sa petite fouille a été bien utile : le costume de Greta pour Halloween (jour de la mort d’Eddie) immaculé de sang ! On se demande bien pourquoi Cliff a gardé ça franchement … On se demande à un moment donné si Liza n’est pas juste complètement folle mais non, ce n’est pas possible, elle n’y est pour rien dans la mort d’Eddie. Il y a bien quelque chose de pas clair entre Cliff et Greta et on peut maintenant le dire : la mère d’Eddie couche (à l’occasion ?) avec Cliff ! Quand on a vu ça, je me suis tout de suite demandé pourquoi je n’y avais pas pensé avant ! C’était évident ! Je n’ai vraiment pas l’âme d’une Jessica Fletcher … Alors Eddie a appris que Cliff couchait avec sa mère, ils se sont battus, Cliff a accidentellement tué Eddie ? Trop simple. Et puis qu’a à faire Greta là dedans alors ? Juste une témoin de la scène ? Non non, ce n’est pas convaincant. Il nous manque encore des éléments et je dois dire que là-dessus les scénaristes se débrouillent pas mal. Le mystère tient toujours la route et tient surtout toujours en haleine ! 

// Bilan // Très bon épisode, le meilleur depuis le pilot. Le cocktail parfait du guilty-pleasure nous est servi : Lies, sex & sun ! Can’t wait to see the next one !

Posté par LullabyBoy à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juillet 2007

Bilan 2oo6-2oo7 [Partie 2]

Les Nouvelles Saisons

Très Bien

Lost

65089_10Après avoir encensé la 1ère saison, les critiques et une large partie des téléspectateurs avaient renié LA série de ces 5 dernières années. Pas moi. Non pas que je sois un fan aveuglé qui n’admet aucune critique, mais très sincèrement j’ai beaucoup aimé la saison 2 de Lost. Pour moi la saison 1 était une mise en jambe, une saison pour poser les bases des nombreux mystères et nous faire découvrir les personnages et leur passé. Une excellente introduction mais c’est en saison 2 que les choses sérieuses commencent, avec l’ouverture de la trappe et la découverte du bunker. C’est vrai que la saison a trop été axée sur ce bunker, c’est vrai que l’on étouffait parfois dans ces galeries souterraines mais les plus mauvais épisodes, à bien y regarder, n’était pas ceux qui se passaient six feet under. Et puis il y au l’apparition de Ben et ce final à mourir ! Un des meilleurs season finale qui ait été fait toutes séries confondues.

Et la saison 3 alors ? Eh bien disons sans détour : c’est la meilleure saison et globalement, c’est le sentiment qui ressort parmi les fans et les moins fans. Ceux qui réclamaient des réponses ont été servi. Les ours polaires, les pouvoirs de l’île, les tatouages de Jack, la paraplégie de Locke, le vrai Sawyer, le fameux câble de la saison 1, la tour radio, Jacob. Beaucoup beaucoup de choses !! Bien sûr chaque nouvelle réponse entraîne une nouvelle question. Et j’ai envie de dire, encore heureux ! Nous avons appris que la série durerait encore 3 saisons, de 16 épisodes chacune. Les producteurs et la chaîne ABC ont réussi à se mettre d’accord et on ne peut que s’en réjouir. Bien que j’ai toujours eu l’impression que les scénaristes savaient où ils allaient, je suis encore plus rassuré maintenant.

Au niveau des points faibles de cette 3ème saison, deux choses sont à relever. D’abord les flashbacks. Lost ne serait rien sans ses flashbacks, c’est sa marque de fabrique, c’est une clé de son originalité, c’est ce qui en fait un drama aussi. Jusqu’ici j’en étais plutôt satisfait. Chaque flash-back nous emmenait dans un univers et regorgeait de surprises. Bien sûr il y en a eu des moins réussis que d’autres. En saison 3, le système commence à prendre l’eau. Déjà parce que Jack et Locke sont particulièrement mis en avant et leurs flashbacks sont nombreux. Du coup, ça empêche d’autres personnages d’en avoir et on se demande ce qu’il y a encore à dire sur eux. Locke a eu son flash-back de trop dans le 3o3. J’aime bien cet épisode mais le flash-back, sans être ennuyeux ne fait que nous prouver une nouvelle fois que Locke est un homme faible et facile à berner. On l’avait bien compris. Et puis Jack … on est content d’en savoir plus sur ses tatouages mais bon, tenir tout un épisode là-dessus c’est léger. Il y a des personnages dont on aimerait des flashbacks. Je pense en particulier à Rousseau, nul doute que ça finira par arriver au moment opportun. Outre les flashbacks, nos chers producteurs ont voulu introduire deux nouveaux losties mais on se demande encore pourquoi ? J’ai beaucoup aimé le flash-back consacré à Nikki et Paolo mais il ne fait pas vraiment avancer l’histoire. J’aurai aimé en voir plus de ces deux là. Par contre, leur épisode a permis de nous prouver deux choses : les techniciens de la série sont fantastiques. Ils ont réussi à insérer Paolo et Nikki à des scènes datant du pilot et ils ont su transformer des scènes au premier abord anodines en des scènes drôlement bien pensées. Preuve qu’ils savent bien ce qu’ils font …

Du coté des points positifs, outre les réponses, je dirais les Autres. Jusqu’ici on ne les connaissait pas vraiment, on ne comprenait pas bien leurs motivations. Nous avons maintenant une idée un peu plus claire de leur raison d’être et de leur combat. Nous ne savons pas tout, loin de là mais c’est déjà pas si mal. Juliet, en fine manipulatrice est géniale. Elisabeth Mitchell signe une interprétation magistrale ! En une saison, Juliet devient un personnage majeur. Ses flashbacks sont passionnants et sa relation ambiguë avec Jack est très intéressante. Ben est également un gros point fort de la saison. C’est un salaud attachant et son petit coté Harry Potter Cosettifié dans son centric aide pas mal … Il est machiavélique et impressionnant, là aussi, on peut dire bravo à Michael Emmerson. Grand acteur ! (J’espère que ces deux là gagneront des prix pour leurs rôles)

Je pourrais parler de la saison 3 de Lost pendant des heures et vous faire une dissertation de quinze pages mais je m’arrêterais là. Il y a tellement de choses à dire … J’espère que la prochaine saison sera aussi bonne et pourquoi pas encore meilleure ! J’attends beaucoup donc j’espère ne pas être déçu … Lost assoit sa position de série culte.

Bien

greys_anatomyGrey’s Anatomy

Les deux premières saisons étaient super efficaces, cette saison 3 l’était tout autant même si le soap prend peu à peu de plus en plus de place …

On ne peut pas nier que la série a su renouveller le genre de la série hospitalière. On avait Urgences depuis une dizaine d’années, dans le style du pure drama et on avait Scrubs dans la comédie bien potache. Grey’s est entre les deux, une dramédie quoi. Grey’s a donné un sacré coup de vieux à Urgences et brille au sommet des séries, rares, qui dépassent chaque semaine les 2o ooo ooo de téléspectateurs. Autant de téléspectateurs, ce n’est pas un hasard …

Le premier mot qui me vient à la bouche que je pense à la série, c’est EFFICACE. Tout est efficace, à commencer par les personnages. Ils sont tous attachants, chacun à ses chouchous. Pour ma part, ce sont Cristina, Addison et Callie. D’autres vous citeront Georges, Izzie ou Derek ! Ces personnages sont à la fois drôles et touchants, très humains et l’identification auprès des 15-35 ans est immédiate ! Les dialogues sont truculents et les situations souvent cocasses. En saison 3, le coté médical est passé au second plan tandis que les différentes histoires de cœur ont pris toute la place. J’avoue que ça ne m’a pas dérangé puisque c’est précisément les histoires de cul et de cœur qui m’intéressent le plus. Et pour le coup, quand il est question de cas médicaux, Grey’s se la joue un peu trop « cas extraordinaires » Ca amène souvent des scènes soient très marrantes, soient super émouvantes mais bon, ça manque de simplicité. Sur ce point, Urgences est plus forte.

Au rayon des points faibles de cette saison, je dirais les derniers épisodes ! Ca devient de moins en moins crédible et certains rebondissements sont un peu faciles. Le syndrome « tout le monde couche avec tout le monde » est en marche et bien des séries se sont cassées la gueule à cause de ça … Il serait temps d’ajouter de nouveaux personnages. Mais à condition qu’ils soient aussi bons que les autres. Meredith est un autre point noir de la saison. C’est l’héroine et elle est atteinte du syndrome Dawson. Les scénaristes trouvent le moyen de la rendre antipathique au profit de d’autres personnages. Au fond, c’est un peu anti-héroïne Meredith. Elle fait beaucoup d’erreur, elle est souvent déprimée, perdue, elle ne sait pas faire des choix. En fait, elle fuit le bonheur même quand il lui tend les bras. Sa relation avec le Dr Mamour a le don d’énerver même si cette saison, c’est plutôt lui le boulet.

Malgré bien des défauts, cette saison 3 est très agréable à suivre, la bande-son est toujours aussi bien choisie. En coulisses, il y a eu beaucoup de guéguerres, entre T.R Knight et Isaiah Washington notamment et pourtant à l’écran ça ne se ressent pas. Addison, Kate Walsh, est en route pour sa série, Private Practice, que j’attends avec impatience puisque l’épisode d’introduction en deux parties m’avait beaucoup plus !

How I Met Your Mother

himUne bande de potes à New York qui se retrouvent régulièrement dans un bar, ça vous dis quelquechose non ? How I met your mother, c’est un peu la reléve de Friends même si la narration n’est pas la même. Y’a un petit quelquechose d’original qui fait que la sitcom se démarque de toutes les autres. Le ton est différent et on rit beaucoup ! Barney est un peu au centre de tout et sa seule présence est parfois suffisante pour rendre un épisode extra. Lily, Marshall, Ted et Robin sont aussi excellents, chaucn dans leur style. En saison 2, Robin a changé, elle est moins transparente et l’épisode qui lui est consacré est excellentissime, peut-être le meilleur épisode de la série jusqu’ici. Contrairement à ce que l’on pouvait craindre la relation Lily-Marshall ne tourne pas en rond. Leur séparation momentanée aura été bénéfique. Quant à Robin et Ted, ils sont mignons et ils m’ont fait beaucoup rire à certains moments. La saison 1 était vraiment super sympa, la saison 2 est exactement aussi bonne. Je n’ai pas noté de baisse de régime.

Au niveau des audiences, cette saison aura été un peu compliquée, une annulation était à craindre et puis finalement CBS a fait confiance aux scénaristes pour une saison de plus. Et j’en suis personnellement ravi puisque c’est la seule sitcom que je suis actuellement.

Passable

Desperate Housewives

603795306_smallAie Aie Aie. Si la saison 2 de nos beautés espérées était déjà un cran en dessous de la saison 1, que dire de la saison 3 ? Franchement, j’ai cru parfois que les scénaristes avaient perdu la tête. Toute une partie de l’équipe, Marc Cherry en tête, avait travaillée sur Melrose Place à la grande époque. Quand on sait ça, on est moins étonné par le niveau très moyen de cette saison 3. Melrose Place était un excellent guilty-pleasure et assumé comme tel par les producteurs. Mais Desperate Housewives n’avait pas cette fonction au départ et je crains que cela s’accentue dans le futur si les scénaristes ne se sortent pas le doigt du cul.

L’arrivée d’Orson sonnait pourtant bien au départ, après le désastreux mystère des AppleWhites on avait la sensation que là, enfin, on allait nous proposer quelque chose de plus excitant. Eh bien non, après quelques épisodes, l’intrigue patauge déjà et à cause de la grossesse de Marcia Cross, le mystère Orson trouve un dénouement en plein milieu de saison. Mais de toute façon, grossesse de Marcia ou pas, ça sentait le pâté et quinze épisodes pour arriver à une telle finalité était bien suffisant. Quand je compare la série à Melrose Place c’est surtout à cause de ça. La série m’a beaucoup déçu quant à ce qu devait être le meilleur de la saison ! Sans compter que le personnage de Bree est devenu terriblement passif et finit les répliques bien senties. Bree devient l’ombre de son ombre tandis que Andrew s’assagit et rentre dans le rang (a priori, ça n’est que temporaire, une salope sommeille en lui, elle se réveillera tôt ou tard)

Concernant Gabrielle, à partir du moment où la story line autour du bébé est évacué (et de manière affligeante) elle doit se contenter d’histoires plus nulles les unes que les autres et sans inventivité. On sourit quand même parfois mais ça reste bien décevant. Gaby avait évolué en saison 2, on pensait en toute logique que la transformation se poursuivrait en saison 3, eh bien non. Les scénaristes en ont décidé autrement et bien mal leur en a pris. Le mariage a la fin de la saison sonne terriblement faux, c’est bien trop rapide et on sait déjà que ça va se terminer en eau de boudin.

Linette a vécu une saison chaotique dans le sens où les scénaristes sont un peu parti dans tous les sens avec elle. D’abord il y eu sa rivalité avec Nora, plutôt marrante, puis la prise d’otage a bouleversé le cours des choses. L’arrivée du présumé pédophile Art aura été un coup d’épée dans l’eau. C’était pourtant bien parti, c’était osé de traiter de ce sujet dans une série aussi grand public mais ils n’ont pas eu les couilles d’aller jusqu’au bout. Tout ce que j’espère c’est qu’ils gardent Art en réserve et qu’un jour il reviendra violer un des gamins de Linette (Oui je suis horrible mais on est dans une série donc l’intérêt est d’oser montrer même ce qui est très dur, parce que ça fait aussi parti de la vie !) Puis il y a eu la pizzeria, un peu boulet mais qui a amené de bonnes choses dont Rick. J’ai aimé qu’elle lui résiste. Et on termine par ce cancer qui laisse présager de grands moments d’émotion la saison prochaine. Une bonne idée. Comme d’habitude Felicity Huffman démontre ses grands talents d’actrice et relègue ses collègues de la série bien derrière.

Susan n’a pas eu de chance, elle s’est coltinée toute la saison le pire boulet que la série ait connue (pire encore que Zach et son père, c’est dire …) Du coup, ça a sérieusement plombé l’ambiance. Quelques moments malgré tout très drôles dans la pure tradition Susannesque ! Puis il y ale retour de Mike, ça devait arriver. Comme à chaque fois qu’ils sont ensemble c’est un peu nian nian. Mais ça détonne dans une série qui n’est pas vraiment nian nian donc j’aime bien.

Eddie a fait de l’intérim pendant l’absence de Bree et elle a fait ça comme une chef ! Sa relation avec Carlos est aussi inattendue que réussie. Par contre le suicide final ne colle absolument pas avec le personnage même si on tente de nous l’expliquer bêtement avec les apparitions fantomatiques de sa mère … Et puis soyons sérieux ! On sait très bien qu’elle ne mourra pas. Tout ce que j’espère c’est qu’elle continuera à être aussi présente dans la saison 4.

Au final, cette saison 3 est bien moyenne mais il y a quelques petites choses de-ci de-là qui font que ce n’est pas totalement à jeter. Il serait quand même bon de relever le niveau parce que les audiences sans devenir catastrophiques ont quand même bien chutées et il n’y a pas d’autre explication qu’une grande déception du public.

Nip/Tuck

niptucks4Depuis la saison précédente Nip/Tuck ce n’est plus ce que c’était. On a gardé le trash mais on a perdu la subtilité et le coté classe de la série. Puis quoi qu’on en dise, les portraits psychologiques des personnages étaient plutôt pas mal maîtrisée. A partir de la saison 3 et la story line file rouge du découpeur (qui s’est révélée bien décevante), on est dans un pure guilty-pleasure qui va très loin dans la surrenchère. Les situations les plus improbables se multiplient, Christian se tape plus de femmes encore qu’Eddie Barclay (je ne sais pas pourquoi je parle de lui), quoique non je suis de mauvaise langue. Il se pose un peu. Sean fait toujours et encore n’importe quoi …

Cette saison 4 a pour intrigue principale un traffic de reins et c’est vraiment très agréable à suivre. Le personnage interprété par Jacqueline Bisset est excellent. Globalement tous les nouveaux personnages récurrents sont tops : Michelle, Burt, Marlowe … C’est aussi la saison des retours avec celui de Bobolit ou encore d’Escobar. Et tout est assez bien ficelé. Beaucoup de guest-stars (Alanis Morissette, Catherine Deneuve, Brooke Shields, Rosie O’Donell …), la palme revient quand même à Melissa Gilbert en femme qui se fait lécher la chatte par son chien. Du pur Nip/Tuck quoi. Mettre davantage en lumière Liz était une excellente idée, son personnage gagne en sensiblité et il faut avouer qu’elle fait souvent pitié, dans le bon sens si je puis dire.

Les défauts de la saison ? D’abord Christian qui en début de saison se pose des questions quant à sa sexualité. Quitte à en parler autant aller jusqu’au bout ! Eh bien non, étonnament les scénaristes n’ont fait qu’effleurer le sujet, j’espère pour mieux y revenir plus tard. La relation entre Sean et Julia commence sérieusement à énerver. Ils s’aiment mais se quittent, se remmettent ensemble je ne sais combien de fois pour finir par se séparer à nouveau … C’est très lassant. La relation que développe Julia avec Marlowe est très intéressante par contre. Beaucoup moins celle de Monica et Sean. Du coté du fils boulet, j’ai nommé Matt, eh bien il fait toujours plus ou moins n’importe quoi en se mettant avec Kimber. Leur relation assez sérieuse et posée est bonne mais la scientologie vient un peu gâcher tout ça. L’autre gros défaut de la saison c’est le final. Tout ce qui a été construit en une saison, surtout en ce qui concerne Christian et Michelle, est réduit en fumée de manière ridicule. Alors l’idée du nouveau départ à Los Angeles est très bon, la série en avait furieusement besoin mais la manière d’amener les choses est plus que discutable. Peut-être est-ce un mal pour un bien ?

Saison 4 donc en demi-teinte mais globalement meilleure que la précédente en tous cas. J’ai même supporté un second visionnage des épisodes sans m’ennuyer !

The OC

Newport_Beach_Cast1La malédiction de la saison 3 avait aussi frappée The Oc la saison dernière. La mort de Marissa a sans aucun doute redonner un nouveau souffle à la série. Ou alors est-ce la plus grande importance accordée au personnage de Taylor ? Elle aurait méritée un spin-off à elle toute seule tellement ses apparitions sont jouissives à chaque fois et ses répliques souvent tordantes. Autumn Reeser est vraiment excellente en plus d’être très très mignonne. C’est elle la star de la saison 4. La relation qu’elle dévellope avec Ryan est d’abord surprenante pour devenir finalement très convaincante. Ce qui m’a un peu déçu cette saison c’est la transparence de mon chouchou Seth, il perd en humour et sa relation avec Summer est ennuyeuse au possible. Bon il est toujours aussi cute. Consolation de taille. Summer mûrit, ce n’est plus la fille légère des premières saisons. C’est bien de l’avoir fait évoluer mais le problême c’est qu’elle devien inintéressante. J’ai eu le plus grand mal à supporter ses trips révolutionnaires et son pote Ché est lourd de chez lourd. Au final, ce qu’on retient de Summer cette saison c’est Pancake, son lapin. L’ajout de la sœur de Marissa dans un rôle récurrent n’aura servi à rien. Kailtin est antipathique et sans intérêt. A oublier ! Par contre, Julie Cooper est toujours aussi géniale, peut-être même plus encore que dans les saisons précédentes. Son deuil est très émouvant, sa nouvelle vision de la vie fait plaisir à voir. L’actrice est rayonnante. Sandy et Kirsten sont peu présents, ils filent le parfait amour. Le series finale est très décevant parce que trop classique et trop happy-end à mon goût. La série se termine donc sur une note un peu moyenne mais le plaisir à la suivre reste quasi-intact.

Veronica Mars

Veronica_Mars_2006Kristin Bell est toujours aussi rayonnante et Veronica still kicks ass. Ca c’est pour la bonne nouvelle. Par contre la saison 3, accessoirement la dernière, est bien moyenne. Le passage à la fac n’est pas vraiment réussi. Ce n’est pas l’mabiance de la fac qui est à mettre en cause, c’est un élément que j’ai apprécié. C’est plus les scénaristes et producteurs qui ont fait des choix discutables. Plusieurs arcs dans une même saison et pas un seul grand comme pour les saisons précédentes et des personnages secondaires en intérim, le pire est peut-être pour Wallace que l’on voit à peine. Les nouveaux, comme Piz, mettent bien du temps avant de prendre vraiment de l’importance dans les intrigues et puis la relation boulet Logan-Veronica a du mal à se terminer. Je préfére nettement Piz pour Veronica, beaucoup plus aimant et stable. On ne voit pas assez Mac mais quand on la voit c’est souvent très sympa. Parker, sa colcoataire, n’est pas hyper intéressante, on aurait pu s’en passer. Le second arc autour de la mort du doyen est très mauvaise. Il faut attendre la fin de la saison pour retoruver le format classique de la série et là on respire ! Malgré deux derniers épisodes excellents et qui relancent vraiment la série, The CW n’a pas souhaité renouveller la série, elle se termine donc comme ça, sans véritablement de fin, et on reste sur notre faim ! Très triste de quitter un personnage aussi attachant que celui de Veronica. On parle d’une suite en BD. Mouais, super. Ah et j'allais oublier de parler du nouveau générique ! Excellent !!!

Mauvais

Prison Break

prison_break2Je crois que je pourrais déblatérer des heures sur ma déception quant à la saison 2 de Prison Break. J’avais aimé passionnément la première, je ne tarissais pas d’éloge, j’ai forcé mes proches à la regarder, j’en ai fais des tonnes … Et là, saison 2, rien ne va plus.

Je vais essayer de faire court. L’enfermement en saison 1 était un atout énorme, l’univers carcéral n’avait plus été abordé en télé depuis l’excellente Oz. En saison 2, on perd ça. Et pas que ça. On perd un nombre incalculable de personnages, c’est un véritable massacre. A tel point qu’aucune mort ne nous surprend. Les rebondissements sont tous plus invraisemblables les uns que les autres. En saison 1 ça me semblait plus subtil. En tous cas, les retournements de situation n’étaient pas encore éculés. Ils n’ont pas su se renouveler. Le nouveau personnage de Mahone est très bien interprété par William Fichtner (que j’avais déjà beaucoup apprécié dans Invasion) mais son personnage est très lourd et ne sert finalement qu’à éliminer les prisonniers en fuite un par un (souvent parce que les scénaristes ne savent pas quoi faire d’eux, la palme revient à Haywire qui apparaît un épisode sur six et qui finit par crever sans avoir rien apporter) Tous les évadés sont plus ou moins boulets, mais surtout Sucre avec sa Maricruz il nous aura encore bien bassiné. Les scénaristes n’ont pas peur de faire dans le ridicule avec T.Bag et sa main. Par contre ils ont très bien su gérer l’histoire de C. Note et sa petite famille. C’était souvent très émouvant. Et pour revenir à T.Bag quelques instants, j’ai le sentiment que les scénaristes n’ont pas été assez loin, il y avait un vrai potientiel avec lui, ils auraient pu faire très fort et ils se contentent finalement de pas grand-chose. Je pensais que sa vengeance serait terrible. Eh pas du tout ! Quel dommage … Le truc le plus jouissif c’est Bellick qui se retrouve en prison.

Lincoln est toujours aussi bête et impulsif, contrairement à son frère si intelligent et réfléchi. Cette saison, Michael Scoffield a quand même eu beaucoup de fil à retordre et il lui a fallu improviser. Il s’en est pas mal sorti ma foi. Par contre, Wentworth Miller confirme bien ce que je pensais : il ne connaît qu’une expression de visage qu’il nous ressort à toutes les sauces. Vraiment pas un super acteur. Il a beau être mignon, ça ne pardonne pas tout. Et puis sa voix … Oui elle est sexy mais à la longue ça devient ridicule de susurrer tout et n’importe quoi. Heureusement qu’il y a Sara et leur belle romance ! Un des rares points positifs de cette saison  Quand Kellerman est aux trousses de Sara c’est pas mal non plus.

2 séries de 3 épisodes m’ont beaucoup plu : qaunt la petite troupe se retrouve dans une maison de l’Utah pour récupérer le butin de Westmoreland. Très sympa et ambiance saison 1. Parfait donc. On retrouve le suspens qui m’avait tant plu. Et puis les 3 épisodes autour de la présidente et l’excellente Patricia Wettig étaient passionnants. Tout le reste était très moyen, surtout la fin, à mon goût baclée. Tout ça pour ça. Une saison 3 n’était vraiment pas nécessaire mais les quelques pistes sur lesquels on nous laisse peuvent être intéressantes. Tout va dépendre de leur traitement. Grosse déception donc pour cette seconde saison.

Voilà donc pour ce bilan de la saison, pas vraiment glorieux puisque beaucoup de déceptions. Espérons que les choses s’arrangent l’année prochaine !

Posté par LullabyBoy à 17:24 - - Commentaires [7] - Permalien [#]