75525735

We Are Both // 9 840 000 tlsp.

44030377


vlcsnap_2012_10_10_21h40m16s31 vlcsnap_2012_10_10_21h41m26s219

   Le titre de cet épisode, "We Are Both", résume parfaitement la situation à Storybrooke, quelque peu schizophrénique pour nos héros mais diablement fun pour nous. Ils sont à la fois leur personnage de contes de fée, leur "vrai eux", mais aussi leur version humaine, ceux qu'ils ont habités pendant toutes ces années, figés dans le temps, et dont ils ont gardé tous les souvenirs. Et ils sont toujours prisonniers de la ville. Les auteurs multiplient ainsi les clins d'oeil ludiques : les nains qui sifflotent "Off to work we go!", Charming qui ne quitte jamais son épée... et tout cela avec le plus grand naturel du monde. Grandement centrée sur Regina -même si David se défend bien et même mieux que d'habitude tant en temps d'antenne qu'en intérêt en en charisme- cette deuxième pièce de la saison 2 amène le personnage là où on ne l'attendait pas forcément. Elle finit par lâcher prise en admettant qu'Henry, malgré tout l'amour qu'elle lui porte, est plus à sa place avec son grand-père -et possiblement sa grand-mère et sa mère dans le futur- qu'auprès d'elle. Pour une fois, elle n'agit pas de manière égoïste et cela est expliqué intelligemment à travers ses flashbacks. Ils reviennent à la fois sur l'arrivée de la magie dans sa vie, qui a tout changé pour elle, et sur sa relation avec sa mère, qu'elle a tout intérêt à ne pas reproduire avec Henry. Elle ne veut pas devenir Cora. Mais c'est un peu tard pour se réveiller... Indéniablement, le personnage avait besoin de cette rupture avec son fils "adoptif" pour évoluer et étonner. Mais ce n'est pas demain la veille qu'elle abandonnera la magie pour autant, quel que soit son désir de rédemption, puisqu'elle a gardé le fameux livre de Cora... Sans grande surprise, on apprend que c'est Rumplestiltskin qui lui a conféré ses pouvoirs ainsi qu'à sa mère avant elle. C'est presque trop facile. Il est toujours à l'origine de tout. A partir de quel moment la série nous dégainera un méchant bien plus puissant que lui ? Cela me semble inévitable. En attendant, il est toujours aussi amusant, on ne s'en lasse pas !

   La frustration de cet épisode est évidemment procurée par l'absence de Snow et Emma jusque dans les dernières secondes. Je n'en veux pas aux scénaristes, qui avaient beaucoup d'autres choses à dire sur Regina, sur David et sur Mr Gold, et plus généralement sur la nouvelle vie à Storybrooke, et qui ont prouvé avec le cliffhanger final combien l'ensemble était cohérent. Tout convergait vers le retour de Cora, lequel m'a terriblement fait penser à celui de Diana dans le nouveau V aussi bien dans la mise en scène que dans la ressemble entre les actrices ! Bref, j'espère que le prochain épisode sera davantage consacré aux aventures à Fairytale Land. Mine de rien, We Are Both a aussi adressé la question sur Pinocchio qui nous taraudait tous : qu'est-il devenu lorsque le charme s'est rompu ? Eh bien il s'est réveillé, il est resté sous sa forme "boisée" et il s'est enfuit ! Pour aller où ? Mystère. 

vlcsnap_2012_10_10_21h34m38s232 vlcsnap_2012_10_10_21h35m15s100

 


// Bilan // Les deuxièmes saisons sont dangereuses, c'est de notoriété public. Pour le moment, après deux épisodes, on peut supposer que celle de Once Upon A Time sera aussi bonne que la première voire peut-être même meilleure ! Elle commence en tout cas de manière solide en ne se reposant pas une seule seconde sur ses lauriers.