03 mai 2013

Tueurs En Séries [Soderbergh et Baumbach nous parlent de HBO...]

130503113137158

Au sommaire : - "Futurama", c'est (encore) fini - Le plein de renouvellements - Le spin-off de "Vampire Diaries" commandé - Un ancien de "The Wire" rejoint "The Walking Dead" - Des adaptations en séries pour "Scream" et "L.A. Confidential" - On répond à vos questions : "Dexter", "Kenny Powers" - La bande-annonce de la nouvelle dramédie de HBO, "Family Tree" - Confrontations d'expériences avec HBO en compagnie de Steven Soderbergh et Noah Baumbach - "Arrested Development" revient, un extrait du court-métrage de Michael Cera. 

 




21 mars 2013

The Vampire Diaries [4x 16]

80086626_o

Bring It On // 2 410 000 tlsp.

 61039229_bis


vlcsnap_2013_03_20_21h54m53s163 vlcsnap_2013_03_20_21h56m59s148

   Alors, vous préférez Elena la pleureuse ou Elena la rebelle ? Non je demande parce que j'ai personnellement beaucoup de mal à me décider. Dans tous les cas : c'est une chieuse ! Et c'est ce qu'elle cherche à nous démontrer pendant tout cet épisode inexorablement lourd, dans lequel Nina Dobrev n'a pas d'autre choix que de cabotiner encore et encore. Je ne sais pas ce qui était le plus ridicule : ses sorties de douche moites et volupteuses ? Ses attitudes de cheerleadeuse pourrie gâtée qui s'amuse à faire tomber sa camarade (parce que LOL) ou à racketter une autre (pour un ruban !) ? Vraiment, ça m'ennuie beaucoup tout ça parce que, dans le fond, j'ai envie de la plaindre Elena, j'ai envie de ressentir un peu plus que de la pitié pour elle... Mais elle rend cela impossible dans ce contexte. Combien de temps va durer sa crise ? Impossible à dire. Qu'elle fasse n'importe quoi ne me dérange pas du tout, mais qu'elle le fasse intelligemment au moins ! C'est tout ce que je demande. Pendant ce temps, Caroline et Stefan hallucinent et encaissent. Le frère Salvatore est d'ailleurs tellement obnubilé par son ex qu'il met tout un épisode à faire le rapprochement entre les poches de sang volées à l'hôpital et Silas ! Nous, il nous a fallu quoi ? Une demi-seconde ? Quant à la vampirette blonde, elle a droit à une scène "émouvante" posée un peu n'importe où pour expliquer l'énième absence prolongée de Tyler, qui ne reviendra que quand... bah quand The Originals sera lancé et éloignera Klaus pour un long moment !

   Le spin-off se met en place doucement et ça se voit de plus en plus. Bonjour les amis de la subtilité. Etant donné que Phoebe Tonkin a été inclus au casting régulier de la future série -essentiellement parce que la CW, Kevin Williamson et Julie Plec l'adorent, allez savoir pourquoi- il faut absolument rapprocher Klaus et Hailey. Ils n'y vont pas avec le dos de la cuillère en les faisant coucher ensemble dès à présent. C'est d'ailleurs assez rare que l'on trouve l'original dans cette position. Honnêtement, si le show doit ressembler à ça, je n'en veux pas. Les scénaristes ont fait de leur mieux pour donner de la matière à leur histoire, mais ça ne fonctionne pas pour moi. Pas pour le moment en tout cas. Ils m'ont plus ennuyé qu'autre chose. Cela dit, Damon et Rebekah, pour la première fois peut-être, ne m'ont pas amusé non plus. Leur intrigue -qui n'en était pas vraiment une- était plate. 

vlcsnap_2013_03_20_21h56m43s242 vlcsnap_2013_03_20_21h56m18s241

 


// Bilan // Face à cet épisode, la question commence à sérieusement se poser : que reste-t-il à raconter dans Vampire Diaries avec ce groupe de personnage ? Et de la même manière, puisqu'il est imminent, le spin-off The Originals est-il vraiment nécessaire ? Sale temps à Mystic Falls...

01 mars 2013

The Selection [Pilot Script]

TheCW_logolarge_960x540

THE SELECTION (2.0)

44030377

Drama // 42 minutes

Ecrit par Elizabeth Craft & Sarah Fain (Angel, The Shield, Vampire Diaries). Adapté du roman éponyme de Kiera Cass. Pour Warner Bros. Television et The CW Television Network. 63 pages.

300 ans dans le futur, les Etats-Unis n'existent plus et ont été remplacés par une monarchie répartie en 25 provinces. Une jeune femme pauvre, America Singer, est désignée par le sort lors d'une loterie pour participer à une compétition dans le but de devenir la prochaine reine d'une nation déchirée par la guerre, dont un groupe de rebels a survécu. Elle se retrouve alors face à 24 autres candidates, sans le moindre désir de se battre pour ravir le coeur du prince Maxon, un dragueur invétéré : elle est déjà éperdument amoureuse d'un garçon, Aspen, bien décidé à l'aider à s'évader de sa nouvelle prison dorée... 

Avec Yael Grobglas, Michael Malarkey, Lucien Laviscount, Anthony Head (Buffy, Merlin), Sean Patrick Thomas (Ringer), Peta Sergeant... (casting en cours)

 

    The Selection 2.0, c'est dès le premier acte, je cite : "Prince Maxon fucks the breath out of Lucy (...) as he does her from behind" Vous avez bien lu. Bien entendu, une fois porté à l'écran, cette scène inaugurale, qui ne prend pas de pincettes pour nous faire comprendre que le "Bachelor" est un baiseur invétéré, sera largement édulcorée. Mais des séquences comme celle-là, ce pilote nous en promet quelques autres. Visiblement inspirées par les frasques du Prince Harry, les scénaristes ont offert au personnage un passage où il organise une "pool party" avec ses prétendantes. C'est donc un défilé de lingerie pendant qu'il manie sa queue... de billard, avec une dextérité sans pareil. Bref, Maxon Shreave c'est le Damon Salvatore de The Selection. Il a un sens de l'humour aiguisé, il préfére porter peu de vêtements et il se donne des grands airs de mauvais garçon alors, qu'au fond, il a évidemment un petit coeur fragile qui bat trop fort. C'est sans aucun doute l'un des plus gros atouts de la série. Et si je dis "série" et non "pilote", c'est parce qu'il ne fait aucun doute pour moi après avoir lu ce script que The Selection fera l'événement à la rentrée 2013 sur la CW. Enfin elle essaiera en tout cas... 

   On ne connait pas vraiment les raisons qui ont poussé la chaîne à ne pas la commander lors de sa première version tournée en 2012 -le casting et la réal doivent être en partie responsables- mais le fait que le nouveau pilote soit filmé en Hongrie, chose extrêmement rare voire unique pour une série américaine de network, prouve qu'elle a décidé de mettre le paquet au niveau du décor, en ne se contentant pas de fonds verts canadiens à la Once Upon A Time. Avec son luxueux château et les grands espaces qui l'entourent, The Selection fait clairement preuve d'ambition et méritait bien ça. Est-ce que l'histoire est à la hauteur de tout le foin que je suis en train d'en faire ? Non. Ce n'est pas un chef d'oeuvre non plus. Mais le script est on ne peut plus efficace et équilibré. Il fait la part belle à la romance, mais pas que : les coups de pute entre les candidates façon télé-réalité sont là, les secrets prometteurs de certaines aussi, les rebelles apportent de l'action, du complot en veux-tu en voilà et de belles perspectives d'avenir, et America a tout de l'héroïne attachante typique. Là où le projet n'a pas beaucoup de mérite, c'est qu'il a piqué la moitié de son pitch de départ à Hunger Games (l'annonce de la sélection, le triangle amoureux central, le retour à la paysannerie...) et qu'il cherche aussi vaguement à dénoncer les travers de notre société, qui les ont conduit à sa perte dans cette histoire. Mais il s'en distingue suffisamment pour ne pas parler de plagiat ou de copie. Et il arrive au moment où on n'a pas encore été envahi par les dystopies sur le grand et le petit écran, mais ça ne saurait tarder. La CW tient là un hit en puissance, comme The Vampire Diaries et Arrow précédemment...

Posté par LullabyBoy à 12:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 février 2013

The Vampire Diaries [4x 14]

80086626_o

Down The Rabbit Hole // 2 310 000 tlsp.

 44030376_bis


 vlcsnap_2013_02_20_00h42m50s234 vlcsnap_2013_02_20_00h42m28s13

   A une autre époque, quand Vampire Diaries avançait encore à un rythme effréné, cet épisode et le précédent n'en auraient formé qu'un seul. La délocalisation sur l'île était une très bonne idée, mais les scénaristes n'avaient clairement pas tant de choses à en dire que ça. Alors ils ont commencé à meubler astucieusement mais pas très dscrétement dans Into The Wild et ils n'ont carrément fait que ça dans Down The Rabbit Hole, jusqu'à nous amener à la conclusion choquante de cet arc : la supposée mort de Jeremy. Je me méfie toujours avec les décés dans cette série, puisqu'ils sont rarement irréversibles, mais on dirait bien que, cette fois, c'est la bonne pour le petit Gilbert ! Tué par le doppleganger de sa soeur, voilà qui est ironique. Il va quand même falloir nous expliquer bien proprement comment Katherine a pu être au courant de tout ça depuis le départ et quel est son intérêt là-dedans, si ce n'est pour négocier avec Klaus bien entendu... Je ne pense pas que l'on regrettera Jeremy bien longtemps, étant donné qu'il a été absent la moitié de la série et inutile le reste du temps, mais c'est tout de même rageant qu'il meurt quand il commence à devenir enfin intéressant. Oh, je me dis que ça n'aurait pas duré de toute façon... Les conséquences vont être désastreuses pour Elena, qui va forcément encore passer pas mal de temps à pleurnicher, mais sur le long terme, c'est sans doute ce qui la rendra plus intéressante. Elle n'a plus de famille maintenant. A quoi bon vouloir encore redevenir humaine ? Elle ne peut que continuer à s'assombrir jusqu'à devenir, peut-être, une Damon au féminin ! On en est encore en loin, mais j'ai le sentiment que c'est ce à quoi les auteurs aspirent. Et avouons que ce serait osé de faire de l'innocente héroïne des débuts un monstre... Je la vois déjà assassiner son double. Je la vois vampire pendant que son cher et tendre redevient humain. Cette histoire de "cure", tout compte fait, elle est pas si mal, non ? Enfin bref, je ne sais pas pourquoi je m'emballe ! Il est sûrement encore vivant Jeremy, ou il ressuscitera.

   Alors que le spin-off se prépare toujours, je me demande justement si ce n'est pas Klaus qui va redevenir humain ! Ne serait-ce pas un point départ intéressant pour The Originals ? Au cours d'une conversation somme toute instructive, Caroline avoue plus ou moins qu'elle ne veut pas redevenir la fille qu'elle était avant. Et ça tombe assez bien, car nous ne le voulons pas non plus. La séparation d'avec Tyler m'a touché, superficiellement. La musique était belle, Candice Accola était convaincante mais... cela fait combien de fois au juste qu'ils se quittent ? On en a soupé... Pas grand chose de nouveau à signaler du côté de Rebekah et Stefan. J'apprécie toujours grandement leur complicité, surtout qu'elle est systématiquement mise à rude épreuve, mais Elena entre les deux a bien cassé l'ambiance comme elle sait le faire. Damon et l'un des "Five", Galen, n'ont pas eu ce problème. Ils ont donc pu laisser libre cours à leur imagination pour s'envoyer des vannes et se marrer. Leurs scènes n'étaient au fond que du remplissage, mais du remplissage sympathique, inoffensif. Ah et Bonnie était là, sa grand-mère a fait une apparition aussi, mais on s'en fiche Bonie, on s'en fiche ! Cesse de tenter d'exister, s'il te plait. 

vlcsnap_2013_02_20_00h40m41s227 vlcsnap_2013_02_20_00h40m15s217


// Bilan // On a beau tourner un peu en rond sur cet île, on s'y sent bien et on aimerait que la fine équipe de Vampire Diaries y pose ses valises encore quelques temps. Le retour à Mystic Falls, on le redoute un peu. Fini les beaux paysages. En attendant, on profite, même si on se fiche un peu de nous. 

15 février 2013

Tueurs En Séries [L'espionne Melissa George au micro]

tesss

Au sommaire : - "Do No Harm", "The Hour" et "Being Human" annulées - "Supernatural", "Arrow", "Vampire Diaries" et "Mr Selfridge" renouvelées - Un nouveau teaser de "Game Of Thrones" - Le retour de "Futurama" - Des nouveaux dans "The Good Wife" et dans le spin-off de "NCIS: Los Angeles" - On répond à vos questions : "Castle", "Homeland" & "Falling Skies" - Le trailer de "Top of The Lake" - Melissa George nous parle d'"Hunted" et d'"'Alias" - Un love-souvenir de Mark Greene dans "Urgences"...

 


24 octobre 2012

The Vampire Diaries [4x 02]

80086626_o

Memorial // 2 910 000 tlsp.

44030376_bis


vlcsnap_2012_10_24_01h13m30s113 vlcsnap_2012_10_24_01h15m00s247

   There's a new vampire hunter in town ! Ce deuxième épisode de la saison 4 de Vampire Diaries, entre deux pleurnicheries d'Elena, nous introduit en effet au nouveau méchant du moment -je n'ose parler du "méchant de la saison", puisqu'il peut très bien disparaitre à tout jamais dans deux épisodes- un certain Connor Jordan, forcément mystérieux par bien des aspects. D'abord parce que ses méthodes de gros bourrin sont assez étonnantes, pour ne pas dire idiotes. On a beau savoir que les habitants de Mystic Falls sont les êtres humains les moins perspicaces du monde, comme il l'ont de nouveau prouvé dans l'excellente scène de l'église, il semble quand même très étrange de sa part de ne pas avancer masqué pour mieux atteindre ses objectifs funestes. Certes, Alaric a prouvé par le passé que la dissimulation n'était pas bien plus efficace... Ensuite, le monsieur n'est visiblement pas tout à fait "normal". Jeremy lui a vu des tatouages sur le bras alors que Matt soutient qu'il n'en a pas. Etant donné que le frère Gilbert voit les morts depuis quelques temps, la question est posée : Connor est-il mort ? Connor est-il un vampire chasseur de vampire ? Les paris sont ouverts ! Espérons qu'une autre option ait été choisie, une option qui nous étonnera tous car personne n'y aura pensé. Le genre de truc qui arrive de moins en moins dans la série en clair... Enfin, le sombre personnage se révèle particulièrement cruel et odieux. Il n'hésite pas à poignarder une jeune fille a priori innocente qui vient de perdre son papa et à la laisser se vider de son sang pendant son enterrement. La grande classe ! Cette April fait une entrée remarquée, indéniablement. Elena et Bonnie restent néanmoins les number one incontestées de la vie de merde.

   Je parlais des pleurnicheries d'Elena tout à l'heure et il faut bien avouer que c'est à elles que la majeure partie de l'épisode a été consacrée. La transition de Caroline s'était relativement bien passée. Celle de sa meilleure amie s'annonce beaucoup plus compliquée. Mademoiselle Gilbert a inventé le concept du vampire boulimique, qui boit du sang, qui ne peut pas s'en empêcher, mais qui le recrache aussitôt ! Cela donne des passages assez hallucinants (à 20h sur un network quand même !!!) où la belle héroïne dégorge des litres de substance rouge vermillon sur sa jolie robe rose puis repeint les toilettes de l'église. C'est gore et c'est diablement fun ! C'est sans doute pour cela que les auteurs se sont sentis obligés d'enrober tout ça de niaiseries grâce à Stefan et Damon, qui se meurent toujours d'amour pour elle. L'opposition entre les deux frères est plus que jamais de retour, ce qui n'inaugure rien de bon en terme de situations inédites pour la suite. Le fait qu'Elena fasse maintenant partie de leur monde aurait dû simplifier les choses mais cela les complique en réalité. On s'y attendait. On se demande quand même pourquoi ce n'est pas Caroline qui s'occupe d'elle pendant sa période de transition. Le baby vampire aurait bien plus à apprendre de sa part. Mais bon, elle a des galipettes à faire avec Tyler, quand toutefois ils ne sont pas interrompus par un nouveau drame. Alors on la comprend un peu... Son intervention finale était en tout cas plus que bienvenue. Souhaitons qu'elle prenne les choses en main à partir de maintenant. Les adieux aux morts en fin d'épisode ne m'ont pas touché plus que ça, certainement parce que l'idée était mal amenée et l'exécution pas terrible, en partie à cause d'acteurs peu convaincus. La série est en train de partir dans un trip religieux qui ne me plait que moyennement s'il doit être appuyé de la sorte. La furtive apparition d'Alaric dans la dernière scène en compagnie de Damon était pas mal en revanche. On notera enfin que c'était un épisode 100% Originals Free et c'était agréable. 

vlcsnap_2012_10_24_01h24m05s67 vlcsnap_2012_10_24_01h20m20s117


// Bilan //  Nettement meilleur que le Season Premiere, ce Memorial a réussi à me réconcilier provisoirement avec Vampire Diaries. Je suis toujours fâché mais je suis prêt à pardonner si la suite est au moins de ce niveau, et de préfèrence plus solide encore...

12 mai 2012

Tueurs En Séries [Episode du 11 Mai 2012]

12051110441042

Au sommaire : Renouvellements en pagaille (Vampire Diaries, Supernatural...) - Cougar Town annulée par ABC mais sauvée par une chaîne câblée - De grands noms aux castings de American Horror Story saison 2, Political Animals et L.A. Noir - Un des Misfits en prison ! - Les premières images de la saison 2 de Teen Wolf - La saison 3 de The Glades se dévoile - Rencontre avec le créateur de Boardwalk Empire, Terence Winter - Petit passage sur le tournage de Breaking Bad en compagnie de Bryan Cranston et Aaron Paul - Les images de Christopher Meloni dans "True Blood" en bonus...

 

10 mai 2012

The Vampire Diaries [3x 21]

 dnes_tvd_stefan_modifi__2

Before Sunset // 2 540 000 tlsp.

44030377


   vlcsnap_2012_05_08_23h12m31s192 vlcsnap_2012_05_08_23h15m32s210

   Funniest 'Vampire Diaries' Episode Ever? For Sure ! Damon a toujours eu les meilleures répliques, et de loin, mais il n'en a jamais eu autant d'excellentes en un seul et même épisode. Un festival ! Ian Somerhalder s'éclatait et nous avec lui. La scène road trip en fin d'épisode entre Stefan et lui, très Supernatural dans l'esprit, était géniale par exemple. Il n'était pas le seul à posséder de bonnes lignes de dialogues : Klaus s'en est donné à coeur joie, de même que Tyler et ça c'est déjà plus étonnant ! "I'm not your bitch anymore". Les auteurs et le réalisateur aussi se sont bien amusés : Evilaric qui traîne Caroline par les cheveux pour l'enfermer dans le lycée sur une musique bien rock, Klaus qui jette tout un tas d'objets sur la maison Gilbert dans le but de faire sortir tout le monde puis qui se retrouve nez à nez avec Damon, un papier enflammé et un réservoir de propane dans les mains... Franchement, ces scènes auraient très bien pu sortir de True Blood ! Elles étaient dans le même esprit : déjantées. Et forcément étonnante dans une série devenue bien plan-plan ces derniers temps.

   Cela n'a pas empêché l'épisode d'être un peu bancal par moment, les scénaristes usant de quelques facilités. On se demande par exemple pourquoi Alaric n'a pas cherché un moyen de piquer les bagues des Salvatore. Il avait tout le loisir de le faire. Ainsi, il n'aurait pas été obligé de rester bloqué dans l'enceinte du lycée le jour venu. Cela permet de retarder l'échéance et de maintenir en vie le personnage jusqu'au final, puisqu'il est maintenant devenu l'ennemi number one. Pendant un temps, Klaus n'a pas d'autre choix que de collaborer avec Damon, Stefan, Bonnie & co. Mais il ne perd pas de vue son objectif et improvise un plan pas idiot pour récupérer le sang si précieux d'Elena, sans avoir à la tuer directement. Pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ? Ah oui ! Parce qu'il n'y aurait pas eu de saison 3 sinon. Pas avec lui au centre du moins. Klaus a mis du temps à me convaincre, enfin plus son interpréte, Joseph Morgan, que le personnage lui-même. Mais il y est parvenu. S'il y a bien une chose à laquelle on ne s'attendait pas, c'était de le voir disparaître avant le final ! Les auteurs se sont bien débrouillés pour que l'on baisse nos gardes de ce coté-là. L'effet de surprise était donc réussi, la mise en scène qui allait avec aussi. Dans ces cas-là, on a toujours un peu l'impression que ça va trop vite mais était-il vraiment nécessaire de s'appesantir davantage ? Méfions-nous quand même : rien ne nous assure qu'il est vraiment mort et qu'il ne reviendra pas dans le final ou la saison prochaine, d'une manière ou d'une autre. Vampire Diaries n'est pas du genre à "assumer" ses morts, comme on dit. 

   Les rapports humains et amoureux ont évidemment pris une place importante dans l'épisode, entre le retour d'Abby, un peu léger, les échanges entre Elena et Jeremy, toujours remplis de tendresse, les grandes déclarations de Tyler et Caroline et puis bien sûr les éternels questionnements d'Elena vis à vis de ses deux prétendants. Elle a choisi de ne pas choisir, pour le moment. Mais le final étant tout près de nous et connaissant l'attente qu'il y a derrière son choix chez une certaine catégorie de fans, une réponse -sans doute partielle- devrait être donnée et une décision prise. Et parce qu'il faut bien que la roue tourne, Damon me semble promis à un belle romance dans la saison 4... avant qu'Elena ne rechange d'avis ! Le cliffhanger sur son état de santé n'est en revanche pas très réussi : que peut-on craindre ? On vient de la vider de son sang, elle s'est tapée fortement la tête contre je ne sais quoi, elle a bu un peu d'alcool à la petite fête organisée par ses amis... bien sûr qu'elle allait tomber dans son pot de peinture ! Bien sûr... Le cliffhanger sur les révélations d'Alaric au Conseil n'était pas non plus formidable. Vampire Diaries n'a jamais su exploiter cette partie-là de l'histoire. On ne peut rien en attendre jusqu'à preuve du contraire...

 vlcsnap_2012_05_08_23h14m09s145 vlcsnap_2012_05_08_23h16m55s14


// Bilan // Fun, fun, fun ! Sans être le meilleur épisode de la série à ce jour -car pas mal de choses laissent quand même à désirer- on peut dire que Before Sunset figure parmi les plus réussis de la saison 3. Il n'introduit pas forcément très bien les enjeux liés au final et ne fait même pas vraiment monter la pression, mais il rassure sur les capacités de Vampire Diaries à nous rendre encore accros !

22 février 2012

The Vampire Diaries [3x 15]

dnes_tvd_stefan_modifi__2

All My Children // 2 900 000 tlsp.

44030376


vlcsnap_2012_02_21_22h46m40s233 vlcsnap_2012_02_21_22h49m44s26

   Bam ! On croyait tous -logiquement- que le plan machiavélique et glauque de cette chère Esther allait occuper le reste de la saison jusqu'au final mais non, les scénaristes en ont décidé autrement, quitte à se vautrer un peu. S'ils ont estimé que ça ne valait pas le coup d'étendre cette intrigue trop longtemps, je veux bien leur faire confiance. On sait leur goût pour la rapidité et ça leur a souvent réussi. Mais ça me gène un peu quand même que le travail d'exposition autour d'Esther et des Originals soit si rapidement et si facilement balayé. Qu'Elena serve encore une fois de monnaie d'échange, c'est déjà lourd, mais quand en plus ça se termine, sans surprise, de la même façon -Bonnie servant de dommage collatéral et Damon se sacrifiant- c'est juste ennuyeux (et ennuyant d'ailleurs). Il y avait malgré tout de bonnes choses au milieu de tout ça, notamment les face à face entre Elena et Rebekah, du saut du lit après la nuit d'amour avec Damon à la course poursuite dans la grotte. Les passages incluant Elijah et Elena, ou Elijah et les frères Savaltore ou encore Elijah et sa mère -bref, ceux incluant Elijah- étaient assez réussis aussi, bien que les dialogues ne soient pas toujours à la hauteur. En revanche, Klaus était plus en retrait. Ce n'est pas un mal en soi mais quand on pense que tout ce qui se passe actuellement, c'est à cause de lui, on s'attend à une plus grande implication de sa part. D'un autre coté, on aime bien le voir flirter avec Caroline, qui lui résiste toujours pour le moment, et son duo avec Kol, l'autre frère, n'était pas désagréable à suivre. Ce personnage manque forcément d'épaisseur en seulement deux petits épisodes mais il a un potentiel, finalement. Celui de devenir très vite agaçant. Et c'est mieux que celui d'être transparent (le destin de Finn). Au final, on se doute bien qu'Esther ne va pas en rester là, mais impossible de savoir quel sera son prochain angle d'attaque, ni même s'il va falloir attendre le final pour la voir passer à l'action. Je ne sais pas pourquoi mais ça ne m'étonnerait pas que Jeremy ait un rôle à jouer dans cette histoire. Genre Esther va le chercher là où il est pour s'assurer que, cette fois, Elena, Damon et Stefan ne la trahissent pas. Mais c'est une option parmi de très nombreuses autres...

  J'aimerais bien me pencher quelques instants sur le cas de Bonnie mais, une fois de plus, même quand il lui arrive quelque chose de pretty huge, les auteurs ne lui laissent pas l'occasion de briller un peu. Ou alors ils savent que Kat Graham va de toute façon tout faire foirer avec son jeu. Du coup, elle passe encore pour une idiote pas cohérente dans ses réactions en pleurant sa mère -qui n'est pas morte après tout- alors qu'elle la détestait depuis des années et elle tire la gueule à Elena qui, pour une fois, y est un peu pour rien dans ce qui s'est passé ! Certes, si elle n'existait pas, tout ça n'arriverait peut-être pas, mais si Bonnie n'existait pas... ah... eh bien Vampire Diaries serait une bien meilleure série. Na ! Dois-je vraiment évoquer la storyline du serial killer ? Je me dois de le faire, conscience professionnelle oblige : c'était nul. Déjà que ce n'est pas une grande idée à la base mais si en plus tout se déroule comme on s'y attendait, à quoi bon ? Le Dr. Fell est donc bien louche, ce qui ne veut pas dire qu'elle est directement la coupable. On penche plus pour une intermédiaire et on espère que, du coup, elle déguerpira vite. Cela fait combien de fois au juste qu'Alaric est entre la vie et la mort ? Non parce qu'en faire un cliffhanger avant cinq semaines de pause, c'est totalement anticlimatique (oui c'est un anglicisme ! "Décevant" si vous préférez) !

 vlcsnap_2012_02_21_22h49m15s248 vlcsnap_2012_02_21_22h50m13s56


// Bilan // Cet épisode de Vampire Diaries manque foncièrement de suspense et de surprise et engendre plus de frustration et de déception qu'autre chose. Mais il se laisse regarder. Le piège de la série se referme toujours sur nous, quoi qu'il arrive !

25 janvier 2012

The Vampire Diaries [3x 12]

dnes_tvd_stefan_modifi__2

The Ties That Bind // 2 710 000 tlsp.

44030377


vlcsnap_2012_01_23_01h40m58s130 vlcsnap_2012_01_23_01h54m06s68

  
   Cette semaine, les scénaristes de Vampire Diaries font leur B.A. : ils offrent une vraie intrigue à Bonnie, évidemment liée à Klaus, mais qui sonne tout de même comme la sienne avant tout. Ca démarre par un rêve prémonitoire pour se poursuivre par une petite virée à la campagne qui va forcément mal finir ! A cette occasion, Bonnie retrouve donc sa mère, avec difficulté nous dit-on mais Damon et Klaus n'ont pas de mal, chacun de leur coté, à la localiser en un rien de temps ! On peut même dire que Klaus était limite au courant avant Bonnie elle-même de ce qu'elle allait faire ! Les retrouvailles, faussées par les compulsions, étaient dignes d'intérêt et on a pu se rendre compte que l'histoire de Bonnie pouvait aussi nous tenir en haleine, surtout lorsque l'on découvre que la Bennett en chef, Abby, a été la meilleure amie de la mère d'Elena et a croisé dans sa vie un certain... Michael ! J'espère qu'un jour, on nous offrira des flashbacks de cette période pas si lointaine. Il y a forcément de nouveaux secrets à révéler à ce sujet (que les auteurs n'ont pas sans doute encore imaginés, mais on leur fait confiance poour ça !). C'était presque frustrant de devoir se contenter d'entendre ce récit de la bouche d'Abby, et non d'y assister vraiment. On comprend aisément pourquoi elle a voulu quitter Mystic Falls. Ce sont d'ailleurs les mêmes raisons qui ont poussé Elena à envoyer Jeremy... quelque part. Ce que l'on comprend moins, c'est pourquoi elle n'a pas emmené sa fille avec elle ! Comment ne pouvait-elle pas souhaiter qu'elle soit en sécurité avec elle, loin de la ville maudite ? Là-dessus, on ne nous donne aucune explication. On se contente d'éluder la question... Bref, l'enchaînement des événements n'était pas trop prévisible et c'était assez plaisant de voir Elena prendre le pouvoir ! Mais elle était un peu naïve de croire qu'elle et Bonnie allaient pouvoir s'en sortir sans l'aide de Damon et Stefan. On nous glisse sans trop de lourdeur un petit passage spécial "le grand retour du triangle amoureux" qui a toujours été sous-jacent depuis le début de la saison mais pas traité frontalement. C'est quand même assez dingue que ça tienne encore à peu près la route à ce stade, qu'on arrive encore à y croire et à se laisser emporter !

   Tyler aussi a eu son intrigue à lui. Double B.A. ! Elle était moins inspirée que celle de Bonnie, et surtout un peu trop déconnectée du reste pour être tout à fait satisfaisante. Le couple qu'il forme avec Caroline ne m'intéressant plus vraiment, je n'ai pas été très sensible à cette idée de "l'amour plus fort que la pire des souffrances". C'est un peu facile. Tyler réussira-t-il vraiment à se libérer de l'emprise de Klaus par ce biais ? Bon courage à Caroline et son père pour savoir s'ils ont vraiment réussi ! La mission s'annonce risquée... De son coté, Alaric a continué à faire connaissance avec le Dr. Fell, qui se donne beaucoup de mal pour paraître sincère afin de le pousser à se confier. Je crois qu'elle savait déjà pas mal de choses qu'il lui a dites. Reste à savoir comment elle va s'en servir et quel est son véritable but... Une autre disciple de Klaus ? Vu que tout finit toujours par se rapporter à lui ces derniers temps, ça ne m'étonnerait pas une seule seconde... Le retour d'Elijah en guise de cliffhanger, ce n'est pas extrêmement excitant puisque l'on savait que ça allait arriver tôt ou tard, mais ça fait plaisir. On l'aime bien et il  a plus de charisme que son frère.

vlcsnap_2012_01_23_02h02m31s228 vlcsnap_2012_01_23_02h03m18s212


// Bilan // Pas vraiment un épisode incroyablement bon et surprenant comme on y est habitué, mais il était efficace quand même, et meilleur que les deux précédents.