01 septembre 2010

[DNES Awards 2009/2010] Le Palmarès - Partie 1

dnes_s16

modern_family

Votre Meilleure Nouveauté de la saison est... MODERN FAMILY (25%)

Vampire Diaries (24%) - Glee (20%) - The Good Wife (15%) - Parenthood (10%) - Life Unexpected (6%).

Mon Choix : The Good Wife.

__________

Alexander_Skarsgard_nu_True_Blood_7

Votre Révélation Masculine de la saison est... ALEXANDER SKARSGARD (46%)

Chris Colfer (20%) - Matt Czuchry (12%) - Matthew Bomer (9%) - Matthew Morrison (8%) - Dax Shephard (5%)

Mon choix : Matt Czuchry.

__________

Melrose_Place_Promotional_Shoot_katie_cassidy_7166308_900_654

Votre Révélation Féminine de la saison est... KATIE CASSIDY (29%)

Deborah Ann Woll (21%) - Lea Michele (20%) - Archie Panjabi (16%) - Britanny Robertson (10%) - Christine Woods (4%)

Mon choix : Katie Cassidy

__________

kaamelott_prime_237817

Votre Série Francophone de la saison est... KAAMELOTT (32%)

Les Bleus (27%) - Pigalle, La Nuit (13%) - Engrenages (12%) - Braquo (9%) - Les Invincibles (7%)

Mon choix : Pigalle, La Nuit.

_________

19042620_w434_h_q80

Votre Série Britannique de la saison est... SKINS (47%)

Misfits (20%) - Doctor Who (15%) - Torchwood (9%) - Survivors (7%) - Being Human (2%)

Mon choix : Skins.

__________

TERRY__1

Votre Second Rôle Masculin dans un Drama est... TERRY O'QUINN (36%)

John Lithgow (30%) - Dean Norris (14%) - Alan Cumming (10%) - Zeljko Ivanek (6%) - Martin Short (4%)

Mon choix : Terry O'Quinn.

__________

Lost_ElizabethMitchell_thumb_400x347_15147

Votre Second Rôle Féminin dans un Drama est... ELIZABETH MITCHELL (40%)

Anna Gunn (16%) - Rose Byrne (14%) - Christina Hendricks (12%) - Mae Whitman (10%) - Christine Baranski (8%)

Mon choix : Elizabeth Mitchell.

__________

theincrediblehulkpic34

Votre Second Rôle Masculin dans une Comédie est... TY BURRELL (32%)

Danny Pudi (24%) - Eric Stonestreet (23%) - Jack McBrayer (11%) - Rainn Wilson (8%) - Aziz Ansari (2%)

Mon choix : Ty Burrell.

__________

quote_of_the_day_why_sofia_vergara_kept_her_boobs

Votre Second Rôle Féminin dans une Comédie est... SOFIA VERGARA (30%)

Rosemarie DeWitt (25%) - Portia De Rossi (15%) - Busy Phillips (13%) - Jane Krakowski (10%) - Merritt Wever (7%)

Mon choix : Rosemarie DeWitt.

__________

Si l'on résume : 3 prix pour MODERN FAMILY, 2 prix pour LOST et 1 prix pour TRUE BLOOD.

Rendez-vous Dimanche pour la suite et la fin du palmarès.


11 août 2010

[DNES Awards 2009/2010] Meilleur Second Rôle Masculin dans une Comédie

dnes_s16

Sincèrement, j'ai failli être déraisonnable et proposer les 4 acteurs masculins principaux de Modern Family parmi les nommés. Cela aurait été mérité, sans aucun doute, mais ça aurait splité les votes de telle manière qu'aucun d'entre eux n'aurait pu gagner. Alors mes excuses à Jesse Tyler Ferguson et Ed O'Neil. Maybe Next Year !

meilleuracteursecondr_lecomedie

meilleuracteursecondrolecmedie2

Dans la catégorie "Meilleur Second Rôle Masculin dans une Comédie" de la saison 2009/2010, les nommés sont : Aziz Ansari (Parks And Recreation), Ty Burrell (Modern Family), Jack McBrayer (30 Rock), Danny Pudi (Community), Eric Stonestreet (Modern Family) et Rainn Wilson (The Office).   

Ils auraient pu être nommés eux-aussi : Jesse Tyler Ferguson (Modern Family), Ed O'Neil (Modern Family), Justin Kirk (Weeds), Nick Offerman (Parks And Recreation), Chevy Chase (Community), John Corbett (United States Of Tara), Zach Galifianakis (Bored To Death), Ted Danson (Bored To Death), Peter Facinelli (Nurse Jackie) ...

Ils ne méritaient pas d'être nommés : Tracy Morgan (30 Rock)...

22 juin 2010

Modern Family [Saison 1]

117060_D_0058r2_ful

Saison 1 // 9 37o ooo tlsp. en moyenne

44030378

   Sensation comique de l'année, Modern Family est aussi bonne qu'on le dit ! En utilisant le système du mockumentary, elle aurait pu se vautrer de tout son long, elle aurait pu faire fuir les amateurs de sitcoms dites classiques, en gros, elle aurait pu se transformer en Arrested Development-bis  (une excellentissime sitcom qui n'a jamais trouvé son public car trop en avance sur son temps et pas programmée sur la bonne chaîne) et pourtant, ça ne s'est pas du tout passé comme ça. La curiosité et le buzz passés, les téléspectateurs lui sont restés fidèles et elle ressort de la saison 2009/2010 victorieuse. Il s'agit d'un des plus beaux accomplissements de ces dernières années. Non seulement elle est originale et irrésistible mais, en plus, elle a relancé le genre de la sitcom qui était en perte de vitesse. Bien-sûr, c'est aussi un concours de circonstances. Elle est arrivée au bon moment. Mais son succès d'estime a largement contribué à cette petite révolution dont on mesurera réellement les effets la saison prochaine avec une avalanche de nouvelles sitcoms !

   Je ne vais pas refaire les présentations dans cet article. Je renvoie ceux qui n'ont pas encore regardé la série vers ma critique du pilote (ICI) mais je vais vous parler des personnages qui m'ont le plus amusé au cours de cette saison et ce n'est pas si facile de choisir quand j'y pense. D'abord, un grand bravo aux auteurs pour avoir réussi à intégrer les enfants dans la série en les mettant au même niveau que leurs parents. Ils ne sont pas secondaires. Ils sont même essentiels. Mon chouchou, c'est Manny. Non seulement le personnage m'a fait éclater de rire plus d'une fois mais en plus le jeune acteur qui l'interpréte est absolument bluffant ! Je fantasme encore d'un crossover entre Modern Family et Desperate avec Manny qui tombe follement amoureux de Juanita, pendant que Gaby et Gloria se crépent le chignon. Au pire, si les dirigeants d'ABC me lisent (et c'est forcément le cas, non ?), pensez à une campagne marketing autour de ces duos ! Ce serait énorme. Mais bon, je ne vais pas non plus salir cette review en parlant trop de Desperate. Le duo Manny/Jay nous a offert d'excellents moments de comédie, surtout en début de saison, et a permis à ce bougon de Jay de montrer qu'il pouvait être touchant. Ed O'Neill a su y faire. Si l'on y ajoute la bombe électrique Sofia Vergara, on obtient un cocktail des plus efficaces. J'avoue que l'accent très prononcé de Gloria me tape un peu sur les nerfs au bout d'un moment mais ça fait partie de son charme on va dire... Au passage, je suis super fan des moments tendancieux entre Gloria et Phil, lequel est mon personnage adulte préféré. Je n'aurais pas cru au début. Il m'éclate tout particulièrement dans les passages d'interviews. C'est le seul qui se démarque d'ailleurs, là où les autres tournent toujours un peu en rond autour du principe de mauvaise foi. Un petit défaut à corriger pour la saison 2, encore que ça reste très drôle jusqu'ici.

   Chez les enfants, je suis assez fan d'Alex également. Elle me fait penser à moi à son âge en fait. Luke étant mon frère, en moins stupide quand même, je vous rassure. Sa façon toujours très habile de mettre le feu aux poudres ou d'aguicher ses frères et soeurs me plaît beaucoup. Sa soeur, Haley, puisqu'on en parle, n'est vraiment pas la plus marrante, ou disons qu'elle l'est à ses dépens, mais j'adore son petit-ami par dessus tout. Je me souviens encore de cet épisode où il lui avait écrit une chanson. C'était super drôle et assez osé. Et puis on en vient à ceux qu'on surnomme vulgairement "le couple homo", qui valent un peu mieux que cette appellation simpliste, d'autant que leur homosexualité n'est absolument pas importante au bout du compte. Ils sont aussi frappés et touchants que les autres et la caricature est relativement fine même si les scénaristes en font parfois un peu trop au sujet de Cameron. C'est en même temps ce qui le rend génial et totalement imprévisible. Le coup du roi Lion dans le pilote, c'est juste inoubliable ! Il y aussi cet épisode où le couple recevait une femme que la petite Lily a appelé "Maman", ce qui reste encore à prouver soit dit en passant. C'était borderline et j'aime le fait que la série puisse se permette ça sans tomber pour autant dans la facilité. Elle n'y cède d'ailleurs jamais et même quand on voit les catastrophes arriver à quinze kilomètres, on ne sait jamais comment on va y arriver. C'est dans ce chemin semé d'embûches que la série nous procure le plus de plaisir. Tout se complique toujours très vite, tout le monde y met du sien et c'est le fou rire assuré. Ce que j'aime moins c'est le systématique "tout est bien qui finit bien" mais qui est presque obligatoire dans ce type de format. Et parfois, c'est super mignon, comme dans l'épisode en deux parties à Hawaii. L'apogée de la saison, encore que j'ai dû préférer de tous les épisodes celui de la St Valentin ou éventuellement celui de l'anniversaire de Luke. A noter enfin l'utilisation intéressante des guest-stars, avec une grosse préfèrence pour la venue de Shelley Long en ex-femme hystérique hilarante. J'espère la revoir régulièrement.


   // Bilan // En une saison et 24 épisodes, Modern Family a réussi à obtenir une adhésion critique et populaire rare et nous a fourni tout un tas de souvenirs comiques que l'on n'oubliera pas de sitôt ! Si j'étais fou, je crois que je prendrais du plaisir à revoir la saison 1 là, tout de suite, maintenant. Elle me ferait toujours autant rire. Les Pritchett-Delgado-Dunphy sont déjà entrés dans le panthéon des familles les plus attachantes de la télévision. Bel exploit ! En espérant que la saison 2 sera à la hauteur...


    // Bonus // La chanson de Dylan, In The Moonlight (Do Me), parce que c'est du bonheur !

27 septembre 2009

Modern Family [Pilot]

modern_family_poster

Pilot // 12 61o ooo tlsp.

44030377

What About ?

Quand les familles voisines Pritchett, Delgado et Dunphy acceptent qu'un documentaire soit tourné sur leurs vies, elles étaient loin d'imaginer qu'elles allaient tant en révéler... Jay Pritchett a rencontré la très sexy Colombienne Gloria Delgado le jour où sa femme l'a quitté. Leur différence d'âge est pour lui un challenge de tous les jours. Sa fille, Claire, a elle-même bien du mal à gérer sa vie de famille depuis que son mari, Phil, est persuadé d'être en phase avec ses enfants adolescents alors qu'il ne fait que les embarrasser ! Quant au frère de Claire, Mitchell, il vit avec son petit-ami Cameron et ils viennent d'adopter Lily, une petite Vietnamienne... (AlloCiné)

Who's Who ?

Dans le rôle du patriarche de cette grand famille, on retrouve Ed O'Neill, patriarche d'une autre famille célèbre dans les années 90 : les Bundy de Mariés, deux enfants. C'est un plaisir de le retrouver dans un genre qui lui sied mieux que le policier (Dragnet) ou le mystérieux (John From Cincinnati). Sa femme est interprétée par la plantureuse Sofia Vergara, vue dans quelques sitcoms foireuses. Elle n'est pas aussi bonne qu'Eva Longoria mais elle a du chien ! Les deux enfants de Jay Pritchett sont joués par Julie Bowen, une actrice qui ne chôme pas (Lost, Boston Legal, Weeds, Ed...), et Jesse Tyler Ferguson, que j'avais adoré dans The Class, et qui était le seul atout de Do Not Disturb. Leurs compagnons respectifs sont interprétés par Ty Burrell et Eric Stonestreet. Et puis il y a tous les enfants, avec de petits acteurs très talentueux !

So What ?

      Quoi ? Une bonne sitcom familiale ?! Mais on avait plus connu ça depuis Arrested Development ! Modern Family est très très loin de toutes les sitcoms familiales auxquelles ABC nous avait habitués. Rien à voir avec les affligeantes Ma Famille d'abord ou According To Jim par exemple. En prenant la forme d'un documentaire, ou plutôt d'un mockumentary comme on dit, elle se démarque déjà grandement. Nous autres petits français ne pouvons nous empêcher de penser à la série de France 2 Fais pas-ci fais pas-ça, dont ABC avait d'ailleurs récupéré les droits d'adaptation, et qui est plutôt sympathique. Dans ce pilote, les trois familles nous sont présentées séparément dans des situations presque classiques de la vie quotidienne, avant de n'en former plus qu'une lorsque le couple gay annonce à tout le monde qu'ils viennent d'adopter un enfant. Ce système de narration est une brillante idée, ainsi que les quelques confessions face caméra des protagonistes. L'ensemble est très cohérent et vraiment drôle. On ne rit pas forcément aux éclats mais les répliques font mouche et les intéractions entre les nombreux personnages sont très réussies. D'ailleurs, le casting est solide et l'alchimie semble immédiate ! C'est très rare. Un sentiment de réalisme parcourt tout le pilote, pas tellement dans les situations, qui sont tout de même très spéciales, mais dans les relations de couple et les relations familiales. Ou la difficulté d'être en couple et d'être parents, que l'on soit dit "normaux", "gays" ou avec une différence d'âge. Le spectre présenté est suffisamment large pour que chacun puisse se retrouver dans tel ou tel personnage.

En bref, je comprends maintenant pourquoi les critiques américains étaient dithyrambiques au sujet du pilote de Modern Family ! Il est effectivement original et presque parfait, je m'attendais simplement à ce qu'il soit encore plus drôle. J'espère que le public continuera de répondre présent car c'est amplement mérité.


// Bonus // Un trailer pour vous donner une idée de ce que ça donne...