04 septembre 2008

90210 [1x o1 & 1x o2]

dnes_v2_90210_mini_ban

We're Not In Kansas Anymore / The Jet-Set

4.71o ooo tlsp / 5 1oo ooo tlsp

dnes_v2_poll_stars4mini / dnes_v2_poll_stars3mini

vlcsnap_146716

   Le feuilleton de l`été touche à sa fin. Pendant des mois on a lu partout tout un tas de choses sur le fameux spin-off de Beverly Hills, la grande question étant de savoir qui des anciens allaient participer à cette nouvelle version. Comme un vrai bon feuilleton, on a eu tout plein de rebondissements : Tori Spelling qui a fait un caprice pour avoir un plus gros chèque (comme si elle en avait besoin ! Remarque, ses multiples chirurgies doivent lui coûter cher. Quand on voit le résultat en plus ...), Shannen Doherty s`est ajoutée au casting alors que l`on ne s`y attendait absolument pas, retrouvant ainsi sa rivale de toujours : Jennie Garth ... Bref, ça nous a bien occupé. Ici-même, je vous ai abreuvé de photos promotionnelles en tous genres. Personne ne s`en est plaint ! Diffusés hier soir sur la CW, les deux premiers épisodes ont très bien fonctionné, prouvant que le buzz, quand il est bien maîtrisé, est toujours utile. Il va maintenant falloir transformer l`essai et dépasser le simple effet de curiosié. Ca va déjà être plus compliqué ... Mais sinon, qualitativement, ça donne quoi c`t`affaire ?

   Partant sans aucun a priori (c`est ce qu`il y a de mieux à faire pour éviter ensuite de dire des inepties dans ses critiques), j`ai passé un agréable moment à Beverly Hills. La série n`a strictement rien de révolutionnaire, reprenant les codes bien connus et bien usés des teen drama habituels, mais l`effet nostalgie marche à plein régime. Bien rythmé, le premier épisode entre rapidement dans le vif du sujet, à savoir le déménagement de la famille Mills du Kansas à la Californie, afin de s`occuper de la mère du père, alcoolique notoire mais riche comme Crésus ! Un faux prétexte puisque par la suite, les Mills ne s`occupent pas vraiment d`elle. Ca viendra peut-être dans de futurs épisodes. En tous cas, la mamy est hilarante et Jessica Walter excellente dans ce rôle (qui ne la change pas de celui qu`elle avait dans Arrested Development). Le deuxième épisode est un peu moins réussi, avec une construction hypra-classique et des storylines qui, déjà, sont complêtement prévisibles. Il s`en dégage malgré tout un sentiment positif.

vlcsnap_180999

Back To Beverly Hills : Spin-off ? Remake ? 

   J`ai beau n`avoir "que" 22 ans, ce retour à Beverly Hills m`a d`abord rappelé que je vieillissais à vue d`oeil et que rien ni personne ne pourra stopper ça. Non mais c`est vrai : Beverly Hills a commencé en 199o ! Il y a ... 18 ans ! (Oui, je sais que vous savez compter). Evidemment, je n`ai pas regardé la série dès l`âge de 5 ans. Mais j`ai dû prendre le train en marche quelques années plus tard avant de combler mes lacunes via une des nombreuses rediffusions dont la série a bénéficié. Je me souviens bien des Samedi à 19h, quand je faisais exprès de manger à toute vitesse pour ne pas en rater la moindre miette ! Je me souviens bien de Kelly qui a failli mourir brûlée-vive. Et qui s`est faite violer. Et qui a failli mourir (encore) asphyxiée dans une voiture dans laquelle une cinglée voulant lui ressembler l`avait enfermée. Et puis elle a encore failli y rester quand on lui a tiré dessus sur un parking à Hawaï ... Jamais eu de chance cette pauvre Kelly. On la retrouve avec plaisir dans 90210, la suite, et on comprend rapidement que depuis qu`on l`a quittée, elle a encore accumulé les emmerdes. La voilà devenue conseillère d`orientation (il n`y a rien de déshonorant à ça), mère célibataire et la grand question qui nous taraude (et dont on ne connaîtra probablement pas la réponse avant un petit moment), qui est le père ? La logique voudrait que ce soit Dylan, à qui elle donnait une dernière chance dans le series finale de BH. Oui mais elle dit aussi au détour d`une conversation avoir eu Brandon au téléphone ... A mon avis, le père sera celui des deux acteurs qui voudra bien revenir. La carrière de Jason Priestley étant nettement moins glorieuse que celle de Luke Perry (il a quand même joué dans Oz et Jeremiah, deux séries pas dégueulasses !), c`est à mon avis Brandon qui va tirer le gros lot ! Content de voir que Jennie Garth n`est pas cantonnée à un rôle de figurante. On la voit quand même pas mal dans les deux premiers épisodes et elle est liée à Mr Mills, en plus (amies d`enfances).

   Mais cette chère Brenda Walsh est également de retour à partir du second épisode ! Au passage, on notera que Shannen Doherty s`est bien enlaidie. Elle n`était déjà pas très belle à l`époque d`ailleurs mais c`est normal, à la base, c`était une grosse plouc du Minesota ! Les scènes qui réunissent Shannen et Jennie sont amusantes, surtout quand on sait qu`elles ne peuvent pas se piffrer (même si elles assurent que leurs querelles sont oubliées). Et j`aime beaucoup le petit clin d`oeil dans les dialogues, Brenda disant à Kelly "Dont Worry, I`ll Be Here For A While !". La tête de Kelly/Jennie est à mourir de rire. Un nouveau triangle amoureux est doucement en train de se former, un revival de la grande époque de Dylan McKay, le Bad Boy qui les fait toutes tomber ! Il faut dire que le prof et coach du lycée de Beverly Hills Ouest, prénommé Ryan, est à tomber. Drôle, un peu gaffeur, mignon à souhait : il a tout pour plaire. Ces deux-là vont encore se battre pour un garçon. La vie est un éternel recommencement ... Toujours au rayon des clins d`oeil pour ces vieux débris de télespectateurs que nous sommes : Nate, le fameux Mr Peach Pit, a mal vieilli mais il a toujours son bar, devenu lounge d`ailleurs, et un peu de mal avec ces nouvelles machines à espresso. "What Else ?" La fille d`Andrea Zucherman, vous savez, le personnage coinços interprété par Gabrielle Carteris (qui avait 3o ans quand elle a commencé la série !!!), est la présentatrice-vedette des journaux du lycée ! Elle fait vieille, comme sa mère à son âge ! C`est pas grand-chose mais ça me fait marrer. Et puis pour finir, la petite Erin, soeur de Kelly (et David !) est devenue grande ! Maintenant, elle joue sa Gossip Girl à travers son blog spécialisé en ragôts du lycée. Prometteur ^^

   Alors 90210 est clairement un spin-off de Beverly Hills, et non pas un remake, et c`est là tout l`intérêt. Si l`histoire de départ (une famille de ploucs qui s`installe en Californie) est la même, on s`en éloigne assez rapidement et les ressemblances s`arrêtent là, ou presque. A l`image du générique remanié pour l`occasion, ça ressemble vaguement à l`original, on en a gardé les principales lignes musicales, mais ça sonne beaucoup plus actuel. Les personnages ne sont pas des copier-coller des anciens même si on retrouve les carucatures habituels des séries pour ados : la bitch, la chic fille, la paumée, le sportif, le gentil garçon, le rebelle. Difficile de faire autrement. Les triangles amoureux se mettent déjà en place. On s`en serait bien passé. Mais là encore, c`est pareil pour toutes les séries pour ados, même les plus réussies ! On n`y coupe pas. Les adultes, un peu en retrait, risquent de se comporter rapidement comme leurs enfants. Des parents propres sur eux et bien rangés, c`est ennuyeux. Normal donc. Là où la série s`éloigne un peu plus de Beverly Hills, c`est au niveau du ton. La nostalgie a ce pouvoir d`embellir les choses, de les magnifier et c`est un peu ce qui se passe actuellement. Clairement, Beverly Hills était une série gentillette, assez moralisatrice, surtout à ses débuts, et pas provocatrice pour un sou. Ca ne l`empêchait pas d`être très agréable à suivre ! Là, on est un cran au-dessus. Une des premières scènes consiste en Annie Mills qui surprend son amour d`été, Ethan, en train de se faire sucer par une fille gourmande. On ne voit rien, vous vous doutez bien. Mais notez tout de même que pour une diffusion à 2oh sur une chaîne ciblée ado, c`est osé. Les ligues puritaines devraient se déchaîner dans les prochains jours. C`est sûr que la même chose dans 7 à la maison ou Secret Life of the American Teenager est impensable ! Après, ça reste quand même gentillet. Dans la suite de l`épisode, rien de bien choquant à signaler. Peut-être que ça viendra avec le temps. Je le souhaite. On espérait la même chose pour Gossip Girl et ça n`est jamais arrivé. Je ne voudrais pas être pessimiste mais bon ... 

   Puisque l`on parle de Gossip Girl, la comparaison est inévitable. Il est vrai qu`en termes d`ambiance, le New-York huppé et branché de GG était plus original que les plages californiennes bondées. On en retrouve pas la "classe" de GG dans 90210. Cependant, d`emblée, les personnages me paraissent ici plus intéressants. Les garçons ont un peu plus de charisme que Nate et Dan mais pas autant que Chuck. Les filles ont l`air plus bitchy que Serena et Jenny. Et peut-être autant que Blair ! Naomi n`a pas encore eu l`occasion de nous montrer tout ce dont elle est capable mais à mon avis, ça peut donner. Surtout avec AnnaLynne McCord dans le rôle ! Cette fille m`éclate. Elle est totalement vulgaire rien que dans son apparence. Née pour jouer les salopes ! Dans un genre un peu différent, Erin pourrait également faire des miracles. Quant à Adrianna, elle me plaît bien. C`est le seul personnage, avec peut-être Dixon, qui semble le plus élaboré pour le moment. On sait juste que sa mère est malade et qu`elle est elle-même accro aux médicaments. Elle aime chanter et la rebel-attitude la guette. Encore une fois, il n`y a rien de bien original là-dedans mais ça ne me gêne pas. Annie Mills, c`est la gentille fille qui va forcément se faire pervertir par ses copines au fil du temps. L`actrice, Shenae Grimes, me fait énormément penser à Britney Spears. Dans l` expression du visage, dans la voix ... l`Américaine typique. Mais alors cette scène où elle danse et chante avec la grâce d`un singe ... Horrible ! Pourquoi faire tant de grimaces ? J`imagine à ce moment-là le réalisateur, désespéré de la voir si ridicule (parce que c`est pas du tout le but en plus !) Du coté des garçons, Ethan est très proche de Dylan pour le coup. Surfeur et dragueur notoire : les jeunes filles en fleur en souillent déjà leurs petites culottes ! Dixon est touchant, avec cette histoire d`adoption. Puis c`est le seul personnage qui n`est pas blanc ... Le fait que le père de Navid (c`est quoi ce prénom ?) soit un magnat de l`industrie du porno me fait dire que l`on aura peut-être un truc intéressant de fait autour de ça. Puis y`a Ty, sûrement de passage, le temps qu`Annie et Ethan se mettent ensemble. Une galerie de personnages complêtée par une Lori Loughlin absolument pas crédible en maman (Summerland n`aura donc pas servi de leçon) et Rob Estes, en père/proviseur dépassé par les événements, parfaitement casté.

vlcsnap_179471

Et donc ?

Prenez Gossip Girl, Beverly Hills et The OC et vous obtenez 90210 ! La série lorgne en fait surtour sur The OC, et c`est pas plus mal, en adoptant un ton léger très sympathique. Les dialogues sont bien meilleurs que ceux de Beverly Hills à l`époque, et même que ceux de Gossip Girl actuellement. La musique très actuelle et bien choisie (Adele, MGMT, Coldplay ...) rythme deux épisodes bien remplis, devant lesquels on ne voit pas vraiment le temps passer. Les acteurs n`ont pas à rougir de leurs prestations et Rob Thomas, producteur de la série (à qui l`on doit Veronica Mars), a fait du bon boulot. Vu tout le buzz fait autour de la série, il avait tout intérêt à ne pas rater son coup ! Alors bien-sûr, c`est encore largement perfectible mais je suis convaincu, à défaut d`être emballé ! Et juste une dernière chose : ce n`est plus la peine d`espérer une série pour ados "différente". Dawson, Angela 15 ans, The OC, Skins et quelques autres ont déjà tout fait ! On sera désormais inévitablement dans la redite et le prévisible ... Alors soit on passe son chemin parce qu`on estime avoir déjà tout vu du genre, soit on garde un peu d`espoir et on se laisse porter par les flots ... Enfin bon, en attendant, ça nous raménera pas Donna ! "Rendez-nous Donna Martin !!!"

Posté par LullabyBoy à 00:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,