16 avril 2013

The Carrie Diaries [Saison 1]

 vlcsnap_2013_04_15_22h32m49s103

Saison 1, 13 épisodes // 1 140 000 tlsp. en moyenne

 44030376_bis


vlcsnap_2013_04_15_22h52m44s20 vlcsnap_2013_04_15_22h54m53s34

   J'aurais pu ne rien écrire sur la saison 1 de The Carrie Diaries et en resté à ma critique plutôt élogieuse du pilote. J'aurais pu, mais j'avais envie de rendre hommage à cette sympathique série qui m'a fait passer de bons petits moments ces dernières semaines, tout en simplicité (mais j'ai bien conscience que de n'avoir encore rien écrit sur les excellentes saisons 2 de Homeland, Girls et Enlightened rend la démarche légèrement incohérente). Je le fais avec d'autant plus de plaisir que ce sera peut-être tout ce que l'on verra de la jeunesse de Carrie Bradshaw. Le renouvellement n'est pas certain. A la place de la CW, je la couplerai l'an prochain avec Hart Of Dixie le lundi ou le mardi. Ce ne serait pas une grosse soirée en terme d'audiences, mais il parait que les deux shows fonctionnent très bien sur Hulu et compagnie... Bref. Parlons-en, de notre Carrie, de sa famille, de ses amis, de son premier Cosmo et de sa première paire de Manolo. 

    Le pilote ne nous a pas trompé sur la marchandise. Il était à l'image de ce qu'ont donné les épisodes suivants. Il m'est arrivé de m'ennuyer un peu en milieu de saison mais, dans l'ensemble, j'ai vraiment pris du plaisir à suivre ces histoires simples, banales même pour certaines, mais racontées avec sincérité et délicatesse. La voix-off de Carrie, comme dans la série originale, apporte un petit quelque chose de doux et poétique, gentiment ironique parfois -ce n'est évidemment pas du Walt Whitman ni du Victor Hugo- qui permet de fermer les yeux sur les maladresses ou même la prévisibilité des intrigues. Quand on a vu autant de teen show que moi -et je suppose que c'est le cas de la plupart d'entre vous- il ne faut pas s'attendre à être surpris souvent de toute façon. Et puis les textes sont bien écrits, en plus. Je veux dire, ce n'est pas aussi "intelligent" que les propos de Carrie 15 ans plus tard, mais on reconnait par moment sa plume, son style, avec simplement beaucoup plus de naïveté. Ce qui est parfaitement logique. Ce qui me rend triste quand j'y pense, c'est de me dire que tous ces gens qu'elle a cotoyés dans sa jeunesse ne font plus partie de sa vie quelques années plus tard. C'est une réalité à laquelle nous sommes tous plus ou moins confrontés à un moment donné. Mais j'ai le sentiment que Candace Bushnell -qui n'est pas Proust ni Virginia Woolf, on est bien d'accord- a voulu aussi faire passer ce message. Que lorsqu'on grandit, le monde évolue aussi autour de nous et les trajectoires des uns et des autres ne sont plus forcément les mêmes. On s'éloigne, on s'abandonne, on se perd, on se retrouve aussi parfois. Ni Mouse, ni Maggie, ni Larissa, ni même Dorrit ne sont apparus dans Sex & The City -puisqu'ils n'existaient pas à l'époque, même pas dans la tête de l'auteure- et j'aimerais que si la série continue, on nous explique pourquoi. Qu'on se serve de ce qui pourrait être une incohérence comme d'une force. Peut-être que tous ces gens ont trop déçu Carrie et qu'elle a préféré laisser ce passé derrière elle. Mais bon, pardon si je vais un peu trop loin dans mon analyse. Ce n'est que The Carrie Diaries.

vlcsnap_2013_04_15_22h47m08s247 vlcsnap_2013_04_15_22h47m54s192

   Lorsque j'y réfléchie, je crois bien qu'il n'y a aucun personnage que je déteste dans cette série. Un exploit ? On va dire que 13 épisodes, ce n'est pas suffisant pour nourrir un sentiment de haine. Quoique je dois bien avoir des contre-exemples. Evidemment, j'ai trouvé cette "nouvelle" Carrie adorable. AnnaSophia Robb est lumineuse, et vraiment douée. J'espère qu'une jolie carrière l'attend. Dans les années 80, notre héroïne avait déjà ce gros défaut -que je partage malheureusement avec elle- celui de tout analyser tout le temps, de se faire des films à partir de rien et de gâcher ainsi son bonheur, incapable d'en profiter deux jours. Son histoire avec Sebastian, c'est à 80% de sa faute si elle échoue. Elle se prend trop la tête. Les 20% restants sont bien évidemment de sa faute à lui. J'avais beaucoup de mal avec lui, et je ne peux pas dire que je l'apprécie vraiment à la fin, mais si l'on doit considérer qu'il est celui qui a fait perdre à Carrie son innocence -et je ne parle pas de sa virginité, et je n'oublie pas la mort de sa mère non plus- alors il se débrouille plutôt bien et devrait continuer à lui faire perdre foi en les hommes. Il a pourtant l'air d'être un mec bien au fond. C'est ce qui fait que je ne le déteste pas. Et puis si l'on parvient à pardonner Maggie pour son écart avec lui, alors on devrait en toute logique lui pardonner à lui aussi, non ?

   Bref. Maggie, tiens, parlons-en. Je l'aime bien. Elle fait n'importe quoi 90% du temps, mais c'est ce qui la rend touchante. Et puis j'aime bien l'actrice, Katie Findlay, qui méritait mieux que de n'être qu'une morte -certes, LA morte- dans The Killing US. Je la préférai au début de la saison cependant, quand elle sortant avec Walt et qu'elle ne voyait rien. C'était suffisamment bien fait pour que l'on ne se dise pas "Mais mon Dieu quelle conne !". Après, c'était moins bien. Elle n'était d'ailleurs pas dans tous les épisodes. Mouse, je l'ai trouvé irritante parfois, trop dans le cliché de l'asiat' qui est en bonne en tout, même en amitié, mais ses défauts l'ont rendue touchante elle aussi. Et ça, c'est indéniablement le signe d'un bon personnage (et d'une bonne série par extension). Larrissa, c'est l'excentrique que je n'ai pas trop aimé dans le pilote mais qui a su m'entraîner dans sa folie au bout du compte. Elle a eu de très bonnes répliques, et puis elle était forcément associée aux scènes se déroulant à New York et ce sont mes préférées. Sans elle, elles n'auraient peut-être pas aussi bien fonctionné. Dorrit, je l'ai trouvé super touchante et de plus en plus au fil de la saison. Je regrette juste qu'elle soit tombée sur un mec aussi compréhensif. Non pas que je lui souhaite du mal mais... Il a été introduit comme un douchebag et il s'est finalement comporté comme un gentleman avec elle. Presque trop facile ! Mais ça ne va pas durer je suppose. Les histoires du père des filles m'ont naturellement moins passionné que les autres, mais si l'on part du principe que les intrigues des adultes dans les teen shows sont souvent hyper boring, alors on peut estimer qu'il s'en est bien sorti ! Puis sa relation avec Carrie est émouvante et sonne juste. Je terminerai par mon petit chouchou, Walt, dont j'espérais très fort que l'évolution soit soignée, sans se presser. Les auteurs ont fait du bon boulot pour l'amener petit à petit à accepter son homosexuaité, je le rappelle à une période où c'était encore plus difficile qu'aujourd'hui. Mais sur ce dernier point, pour le moment, ils n'ont pas trop insisté. J'ai bien aimé le clin d'oeil à Stanford d'ailleurs ! Du coup, on devrait le rencontrer en saison 2 si saison 2 il y a. Walt m'a super touché. Et vous l'aurez compris, puisque c'est quelque chose qui est sans cesse revenu dans ma critique : ils m'ont tous touché et ça, ça permet d'oublier toutes les maladresses. Il n'y a qu'une chose que je ne veux plus revoir : l'expression béate et un peu idiote de Carrie lorsque Sebastian apparait. Ca suffit quoi. Il est même pas si canon que ça ! Oh et je termine sur les musiques : elles étaient super. Je m'y suis fait à ces nouvelles versions de tubes des années 80. 

 vlcsnap_2013_04_15_22h45m07s57 vlcsnap_2013_04_15_22h44m15s51



// Bilan //
The Carrie Diaries ne réinvente pas le genre du teen show, mais en a pris les qualités et les défauts pour offrir un divertissement sincère et touchant qui aurait presque pu exister sans Carrie Bradshaw et Sex & The City au fond. On ne parlera pas de chef d'oeuvre, ni de guilty-pleasure, simplement d'une bonne petite série légère et sympathique qui a parfaitement relevé le dur défi qu'on lui avait lancé. 

Posté par LullabyBoy à 12:12 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


01 février 2013

Tueurs En Séries [Sally Field, Jonathan Lambert...]

130201111542275

 Au sommaire : - "Ben and Kate" annulée mais "Girls" renouvelée - On a rencontré Sally Field et elle nous parle de Brothers & Sisters - Un teaser de "The Walking Dead" - Jonathan Lambert en manchots et en studio ! - Et une parodie des "Soprano" façon "The Carrie Diaries" !



16 janvier 2013

The Carrie Diaries [Pilot]

20368256

Pilot // 1 600 000 tlsp.

 44030377

 

What About ?

La jeunesse de Carrie Bradshaw bien avant qu'elle ne philosophe sur l'amour et le sexe dans "Sex & the City", alors qu'elle est en dernière année de lycée dans une petite ville de Nouvelle-Angleterre dans les années 80 et qu'elle rêve déjà de New York. Sa mère est morte au début de l'été et elle sait que cette année sera différente pour elle, mais elle est loin d'imaginer que ce sera à ce point...

Who's Who ?

Créé par Amy Harris (Sex & the City, Gossip Girl). Adapté de l'oeuvre de Candace Bushnell. Produit par Josh Schwartz (Newport Beach, Chuck) et Stephanie Savage(Gossip Girl, Hart Of Dixie). Avec AnnaSophia Robb (Jumper, Soul Surfer), Austin Butler (Life Unexpected), Katie Findlay (The Killing), Ellen Wong (Combat Hospital), Brendan DoolingFreema Agyeman (Doctor Who, Londres Police Judiciaire), Matt Letscher (Eli Stone, Brothers & Sisters), Stefania Owen (Running Wilde)...

What's More ?

 Ni Darren Star ni Michael Patrick King, les têtes pensantes de Sex & The City, ne sont impliqués dans cette préquelle. 

Avant d'être un projet pour la CW, il était envisagé de faire de The Carrie Diaries une série pour HBO, puis finalement un film. 

So What ?

    Le meilleur moyen de ne pas être déçu par un pilote est de ne rien en attendre. Depuis le temps, on le sait. Mais c'est pourtant un piège dans lequel on tombe encore régulièrement. Il y a des projets comme ça, on n'y peut rien, ils nous excitent ! Dans le cas de The Carrie Diaries, je suis passé par différentes phases. L'indifférence d'abord, quand on a appris qu'un projet était développé. Je pensais qu'il ne verrait jamais le jour. La curiosité, au moment où la CW a décidé d'en commander un pilote. Qui va jouer la nouvelle Carrie ? Quid de Miranda, Charlotte et Samantha ? Tout ça tout ça. Puis l'excitation, lorsque la série a été validée et que le premier trailer, pas dégueulasse, a été dévoilé. Et enfin de nouveau l'indifférence, parce qu'on l'a attendue trop longtemps. J'aurais vraiment préféré que la chaîne la lance dès la rentrée, au lieu d'Emily Owens par exemple... Mais il y avait une certaine logique à attendre la fin de Gossip Girl. Pourtant, au final, c'est à Hart Of Dixie que m'a le plus fait penser The Carrie Diaries, pour citer un exemple récent. Cela vient peut-être de la voix-off, ou de la fraîcheur qui se dégage du pilote. C'est un peu l'histoire inverse d'ailleurs : dans l'une, une citadine qui a besoin d'air frais et d'un nouveau départ rejoint la campagne; dans l'autre, elle la quitte, à mi-temps, pour prendre du bon temps à New York. Dans les deux cas, il est question d'une quête indentitaire, d'une adolescente ou d'une jeune adulte, peu importe. Avec une certaine finesse et tout en sobriété, ce premier épisode réussit à rendre mademoiselle Bradshaw attachante et ses réflexions peuvent parler aux télespectateurs de 15 à 35 ans, soit parce qu'on a les mêmes, soit parce qu'on les a eues il n'y a pas si longtemps que ça, soit parce qu'on se souvient avec émotion de l'époque où on les a eues. Loin de moi l'idée de vouloir exclure les plus de 35 ans, mais on va dire que la probabilité pour qu'ils s'intéressent à la série est moindre...

   AnnaSophia Robb est vraiment charmante et douée. Elle a su trouver le ton juste, sans jamais verser dans l'imitation ou la caricature, pour incarner cette icône de la mode et de la télévision en devenir. Et puis disons le franchement : elle est plus agréable à regarder que Sarah Jessica "Poney" Parker. Que j'aime beaucoup par ailleurs, hein... La vraie bonne idée de départ, c'est d'ouvrir sur le deuil de la mère de Carrie. Cela confère d'emblée une atmosphère empreinte de délicatesse et d'émotion. Les scènes entre Carrie et sa soeur -dont on n'a jamais entendu parler dans Sex & The City d'ailleurs, comme le reste de sa famille en gros- sont particulièrement réussies, tout comme celles avec son père, qui m'ont touché. Les séquences avec ses copines de lycée sont très sympathiques aussi. Bien entendu, on ne retrouve pas la même ambiance que dans la série de HBO, ni le même genre de langage hyper cru. Mais c'est logique, vu l'âge des personnages, et on sent quand même la filliation. Je suis moins fan des passages entre Carrie et Sebastian, le garçon sur lequel elle craque. En premier lieu parce qu'elles sont classiques de chez classiques et qu'elles peinent à donner le sentiment qu'il sera vraiment important dans sa vie. Ensuite parce que je ne trouve pas Austin Butler très bon. Déjà dans Life Unexpected, il n'était pas formidable. Et puis il ressemble tellement à Chord Overstreet de Glee, la bouche protubérante en moins... Les copines de Carrie ont l'air fun. J'ai envie de les connaître davantage. Il en va de même pour son pote gay qui ne s'assume pas encore. Son pré-Stanford. C'est là que le contexte des années 80 prend toute son importante. Son évolution sera intéressante. Non parce qu'il faut avouer qu'à part les fringues et la musique, résolumment tournée vers les morceaux phares de ces années-là mais dans des versions plus modernes -et sur ce choix, je suis assez partagé- on ne peut pas dire que l'on se sente très dépaysé. Le charme propre à cette époque a un peu de mal à se dégager, et je trouve en même temps que c'est bien de ne pas en faire trop. L'aspect presque intemporel peut avoir du bon. Et puis il y a tout ce qui se passe à New York. Disons que c'est ce qui donne un souffle plus épique au pilote et qui lui permet aussi de se différencier des autres teen shows du genre. Cette ado qui s'émerveille de cette autre vie, qui se voudrait adulte avant l'âge, qui est déjà ambitieuse et rêveuse... disons que ça m'a vraiment parlé. J'ai envie de la suivre dans son voyage, et tant pis s'il est de courte durée ou s'il vire au plaisir coupable. 

   Ce pilote de The Carrie Diaries est comme un rite de passage. Et il se trouve que l'héroïne, ainsi que les auteurs, l'ont passé haut la main selon moi ! Il ne tombe pas dans les écueils propres à ce genre d'adaptation. Il ne cherche pas à impressionner, juste à raconter une histoire simple mais pas vraiment banale, qui peut parler à tout le monde et qui a du charme. Welcome back Carrie, tu nous avais manqué !

What Chance ?

C'est mal parti pour la série, aprè un lancement très décevant sans effet de curiosité, mais si par miracle elle réussissait à se maintenir autour des 1,6 millions, elle ne serait pas moins bien lotie que pas mal d'autres séries de la chaîne comme Hart Of Dixie, 90120 ou Nikita. Alors, pourquoi pas y croire un peu ? 

How ? 



05 janvier 2013

Les séries que j'attends le plus en 2013 sont...

2013_Lumineux

   En 2013, The Big C rendra son dernier souffle, Arrested Development renaîtra de ses cendres, la clinique de Private Practice fermera ses portes, les plateaux de 30 Rock s'éteindront, Breaking Bad nous offrira une ultime saison qui a tout intérêt à être mémorable, les Girls seront de retour, de même que la cinglée d'Enlightened, les dissipés Gallagher de Shameless US, les joyeux acooliques de Cougar Town... et je ne parle même pas de toutes celles et ceux qui égaieront notre été ! Et puis il y a tous les petits nouveaux qui tenteront par tous les moyens de nous séduire. Et c'est à eux que je souhaitais consacrer un article en ce début d'année, histoire de leur souhaiter bonne chance car, clairement, il leur en faudra ! 2012 nous a apporté les grandes The Newsroom et Scandal, les suscitées Girls et Enlightened, la déjà regrettée The L.A Complex, la charmante Bunheads, la risquée mais réussie suite de Dallas, les entraînantes Nashville et Smash... La cuvée 2013 s'annonce-t-elle meilleure ? Voici mon Top 10 (qui n'inclut évidemment pas tous les projets) !

_______________

 

20315319

1. THE FOLLOWING (FOX)

Joe Carroll, un serial killer diabolique, utilise la technologie pour créer une secte de tueurs en séries, tous reliés les uns aux autres alors qu'ils sont dispersés aux quatre coins des Etats-Unis. L'ancien agent du FBI Ryan Hardy, qui l'a traqué et capturé par le passé, qui a même écrit un livre sur lui et qui connait la moindre de ses ruses, se voit contraint de reprendre du service...

When ? Le lundi 21 Janvier

Why ? C'est la dernière chance pour la FOX cette saison de trouver un hit -après s'être ramassée assez logiquement avec The Mob Doctor et Ben & Kate-  et, franchement, The Following a toutes les cartes en main pour en devenir un grand ! Kevin Williamson et les serial killers de toutes sortes, ça fonctionne (presque) à tous les coups : Scream, Souviens-toi l'été dernier, The Vampire Diaries... Un affrontement Kevin Bacon/James Purefoy ne peut pas passer inaperçu, ni laisser indifférent. Une série de cette envergure, d'une telle noirceur, sur un network, c'est presque miraculeux et le signe que l'écart de qualité entre les "Big Four" et les chaînes câblées se resserrent doucement. Les annonceurs comme les marketeux de la chaîne font tout pour que ça marche. Les premières critiques sont dithyrambiques, dont celle du blog, basée sur le script du pilote, que vous pouvez toujours lire ICI. Alors tout porte à croire qu'il faudra compter sur The Following ces prochaines années, et j'y crois dur comme fer !



________________

 20413272

2. THE AMERICANS (FX)

 Phillip et Elizabeth Jennings, deux espions du KGB dont le mariage a été arrangé, s'installent avec leurs deux enfants dans la banlieue de Washington au début des années 80, juste après l'élection de Ronald Reagan à la Présidence. Se sentant une certaine affinité pour le mode de vie américain, le couple voit ses convictions mises à rude épreuve. Assumer une double identité va devenir de plus en plus difficile pour eux, d'autant qu'en cette période de Guerre Froide, le moindre faux pas peut leur coûter la vie...

 When ? Le mercredi 30 janvier

Why ? C'est simple : je vois déjà en The Americans le nouveau Homeland, avec le même type d'engouement public et critique; les mêmes louanges pour Keri Russell et Matthew Rhys que pour Claire Danes et Damian Lewis; je vois déjà des nominations et des prix, ainsi que de belles audiences pour FX... Bref, je le sens bien, très bien même, et j'espère vraiment ne pas me tromper car rien ne pourrait me rendre plus triste que de voir The Americans se planter lamentablement... à moins que le résultat ne soit pas à la hauteur des espérances ! 

 



_______________

20386632

3. MASTERS OF SEX (Showtime)

La vie et les amours de William Masters et Virginia Johnson, deux chercheurs spécialisés dans l'étude des comportements sexuels dans les années 80...

When ? Courant 2013 (au printemps ou à l'été)

Why ? Après les comédies qui parlent constamment de sexe sans jamais rien montrer (Mon Oncle Charlie, 2 Broke Girls), les séries qui en font leur fond de commerce, qui en parlent -plus ou moins bien- et qui en montrent pas mal (Sex & The City, Tell Me You Love Me, True Blood, Californication) voici celle qui en fait carrément l'étude, qui en retrace l'histoire et l'évolution, sur un ton résolument moderne : Masters Of Sex ! Derrière ce titre provocateur se cache peut-être l'un des projets les plus ambitieux et passionnants de ces dernières années. En plus, Lizzy Caplan et Michael Sheen, on aime bien. Et puis parce que l'autre nouveau drama de Showtime, Ray Donovan, un mélange de Scandal et Dirt apparemment, ne me dit rien qui vaille malgré un casting pas dégueulasse. En attendant le retour de Homeland, on pourrait carrément s'en satisfaire, voire prendre notre pied !

 



________________

 

20374943

4. BATES MOTEL (A&E) / HANNIBAL (NBC) / HEMLOCK GROVE (Netflix)

Une plongée dans le passé du fameux Norman Bates, futur propriétaire de l'hôtel de "Psychose", alors qu'il partage une relation très complexe avec sa mère, Norma. Pourquoi est-il devenu un serial killer ?

When ? Le lundi 18 mars

/

La relation étrange entre le célèbre psychiatre Hannibal Lecter et l'un de ses patients, un jeune profiler du FBI nommé Will Graham, torturé par sa fascination dévorante pour les serial killers...

When ? Courant 2013 (en gros une fois que toutes les nouveautés de NBC auront floppé). 

/

Dans les bois de Hemlock Grove en Pennsylvanie, près de l'aciérie abandonnée de Godfrey, est retrouvé le corps mutilé et sans vie d'une jeune fille. Une chasse à l'homme s'ensuit mais les autorités ne sont pas certaines que ce soit d'un homme dont elles devraient être à la recherche...

When ? Courant 2013 (probablement à l'automne)

Why ? American Horror Story a creusé un sillon qui ne demandait qu'à être inondé de projets. En admettant que The Following se détache des autres grâce à un concept plus fort, il en reste donc trois autres qui tenteront leurs chances, chacun avec leurs atouts... et leur faiblesses. Bates Motel s'appuiera sur le cultissime Psycho, ce qui conduit à des attentes énormes, mais pourra compter sur l'expertise de Carlton Cuse, l'un des maitres de Lost. Hannibal pourra se targuer d'être une création Bryan Fuller, de reposer sur un trio infernal Mads Mikkelsen/Hugh Dancy/Laurence Fishburne et sur l'histoire bien connue de Lecter, de pouvoir compter aussi sur plein de guests dont Gillian Anderson, mais, et c'est un grand "mais", elle sera diffusée sur NBC, probablement dans une case inadaptée, avec un lead-in désastreux. Hemlock Grove est la moins excitante du lot, avec un casting tout juste correct, et sa réussite dépendra en grande partie de l'impact qu'auront les créations originales de Netflix sur le public américain. Mais elle a ses chances... 

 



_________________

 

20101665

5. MONDAY MORNINGS (TNT)

Le quotidien de cinq chirurgiens à l'hôpital Chelsea General alors qu'ils repoussent sans cesse les limites de leur don, quitte à faire des erreurs. Celles-ci font l'objet d'une conférence top secrète tous les lundis au cours de laquelle tous les médecins se réunissent pour passer les complications et les erreurs en revue et tenter d'en tirer des enseignements pour leurs futures interventions...

When ? Le lundi 4 février

Why ? Ai-je encore besoin de le préciser ? Je suis raide dingue de l'oeuvre de David E. Kelley. Après la déconvenue audimatique (et injuste) d'Harry's Law, le créateur semble avoir compris qu'il fallait élargir ses horizons et retourne donc à la dramédie médicale, comme à l'époque de Chicago Hope, et débarque pour la première fois sur le câble (certes, sur l'une des chaînes les plus sages). Visuellement, il a l'air de vouloir proposer quelque chose de plus moderne aussi. Monday Mornings, c'est l'occasion ou jamais pour lui de se réinventer sans avoir à copier les autres. Familière mais pas si classique ? C'est la bonne impression qu'elle me donne...

 

________________

20122609

6. HOUSE OF CARDS (Netflix)

Frank Underwood, homme politique rusé et vieux briscard de Washington, est prêt à tout pour conquérir le poste "suprême"...

When ? A partir du 1er Février

Why ? House Of Cards me fait franchement craindre la prise de tête, d'autant que l'univers dans lequel elle se déroule ne me fascine pas, mais David Fincher + Kevin Spacey + Robin Wright (surtout Robin Wright en fait), ça met en confiance et ça donne quand même très envie. Et puis c'est avec elle que Netflix va sauter dans le grand bain ! Elle a l'air taillée pour faire date. Autant que Les Soprano pour HBO, Dexter pour Showtime, The Shield pour FX, Spartacus pour Starz et Mad Men pour AMC ? Je crois bien que oui...

 



______________

20108148

7. ZERO HOUR (ABC)

En tant qu'éditeur du magazine "Modern Skeptic", Hank Foley consacre sa vie a débusquer des indices, élucider des mythes et même révéler au grand jour des complots. Mais lorsque sa jeune épouse est kidnappée pour d'obscure raisons, il s'embarque dans l'une des plus mystérieuses aventures de l'histoire de l'humanité. Une carte au trésor cachée dans une vieille montre qu'elle détenait pourrait mener à une découverte cataclysmique. Hank doit déchiffrer les énigmes, les symboles et autres secrets que renferment cette carte, avant que les réponses ne tombent entre de mauvaises mains. Avec l'aide de deux jeunes associés et d'un agent du FBI, il s'engage dans une véritable course contre la montre pour retrouver sa femme et sauver l'humanité d'une gigantesque conspiration.

When ? Le 14 février

Why ? Anthony Edwards a manqué à la télévision pendant toutes ces années. Il était temps qu'il rentre aux bercails ! Zero Hour n'était certainement pas le pari le plus sûr pour lui puisque ses chances de survie sont très maigres. Le concept est ambitieux, sans doute trop pour un network avec des moyens limités. Et puis, on lui reprochera d'aller dans tous les sens, j'en suis certain ! Sa case est l'une des pires qui soit : celle de Last Resort en début de saison et de tout un tas d'autres échecs depuis la fin d'Ugly Betty. Mais même si je ne crois pas en son succès, je crois en sa qualité. Le script du pilote m'a passionné, fasciné même, suffisamment pour oublier certaines facilités... Vous pouvez lire la review ICI

 



_______________

 20373700

8. BANSHEE (Cinemax)

Banshee, une petite ville des Etats-Unis en territoire Amish, est quelque peu perturbée par un nouvel arrivant énigmatique, expert en arts martiaux, qui se fait passer pour le remplaçant du shérif récemment assassiné. Il a bien l'intention de faire régner la loi mais à sa manière, concoctant des plans qui ne servent que son intérêt, jamais celui de la population...

When ? Le 11 janvier

Why ?  Si le nom d'Alan Ball à la production exécutive rassure, cela ne permet pas de faire oublier que c'est Cinemax qui va diffuser Banshee, la chaîne à qui l'on doit pour le moment Strike Back, Femmes Fatales et Le Transporteur (le même que M6, c'est une coproduction), des séries de gros bourrin. Après avoir lu le script, je suis rassuré sur au moins un point : ce ne sera pas que du sexe et de la violence, et ce ne sera pas tout le temps gratuit, mais que de sexe et de violence quand même ! La bande-annonce m'a, quant à elle, permis de constater que la série allait tenir la route visuellement, avec des plans soignés et des moyens conséquents. Mais ni le script ni la bande-annonce n'ont su combler mon attente principale : la communauté amish est bien moins représentée que prévu dans cette histoire, à première vue. Banshee ne sera sûrement pas aux Amish ce que Big Love a été aux Mormons...

 



_______________

20382945

9. THE GOODWIN GAMES (FOX)

 Deux frères et une soeur se retrouvent après la mort de leur père. Mais pour hériter de sa fortune, ils doivent suivre les règles étranges fixées par cet homme excentrique et facétieux et composer avec un quatrième concurrent sorti de nulle part...

When ? Courant 2013, très probablement quand la FOX aura diffusé tous les épisodes commandés de Ben & Kate, donc aux alentours du moins d'avril.

Why ? The Goodwin Games est la seule comédie à venir qui m'excite un tant soit peu (j'ai délibérement mis de côté Orange is the new black de Neflix et la créatrice de Weeds, Jenji Kohan, car la diffusion en 2013 n'est pas assurée). Les créateurs de How I Met Your Mother reviennent avec un concept original et des acteurs que j'aime bien (Becki Newton, Scott Foley). Cela suffit à éveiller ma curiosité. Et tant pis si la FOX semble déjà prête à la sacrifier. Vu sa situation actuelle, elle ferait bien de lui laisser sa chance... Elle aura 7 épisodes pour convaincre, dans le meilleur des cas. 

 



_______________

20110462

10. THE CARRIE DIARIES (The CW)

La jeunesse de Carrie Bradshaw bien avant qu'elle ne philosophe sur l'amour et le sexe dans Sex & the City, alors qu'elle est en dernière année de lycée dans une petite ville de Nouvelle-Angleterre dans les années 80 et qu'elle rêve déjà de New York. Sa mère est morte au début de l'été et elle sait que cette année sera différente pour elle, mais elle est loin d'imaginer que ce sera à ce point...

 When ? Le 14 janvier

Why ? J'ai hésité à placer The Carrie Diaries dans ce top, mais je dois bien reconnaître que l'idée d'une série pour ados se déroulant dans les années 80 me plait bien. En revanche, j'ai dû mal à faire confiance à Josh Schwartz, à la CW et à un Sex & The City avec peu de sexe et sans Samantha, Charlotte et Miranda (en tout cas dans un premier temps). Ce serait moche d'égratigner le mythe de Carrie Bradshaw, même si l'auteure, Candace Bushnell, est dans le coup. Elle est juste là pour amasser l'argent, non ? Pas de Darren Star ou de Michael Patrick King à la production, ça inquiète. Alors gros raté ou sympathique guilty-pleasure ? Hâte de pouvoir trancher !

 



________________

 

Et en France ? Ce serait vous mentir que de dire que j'attends avec impatience Jo, Crossing Lines, La Croisière et quelques autres futurs chefs d'oeuvres de la fiction française, mais je tiens quand même à signaler l'arrivée d'Odysseus sur Arte, dont l'histoire -celle d'Ulysse- et l'univers ne me tentent a priori pas du tout, mais j'espère quand même que ce sera une bonne surprise; Ainsi que Tiger Lily très prochainement chez France 2, autour d'un groupe de rock féminin formé dans les années 80. Et côté retours, puisque Les Revenants ne nous feront pas le plaisir de nous envahir à nouveau en 2013, il faudra miser sur... Une Famille Formidable, le classique indémodable à la mécanique trop bien huilée, ou encore Fais pas ci fais pas ça, que je ne regarde toujours pas mais qui a l'air très bien. Oui oui. J'aurais aimé que d'autres me viennent à l'esprit, mais non. Ah si : Sous le soleil de St Tropez ! Pour le fun, quoi. 

 _______________

Chez les anglais ? Je suis beaucoup moins au fait de l'actualité, mais je jetterai un oeil à The Fall, que j'attends depuis approximativement six mois; à Utopia aussi, plutôt alléchante; peut-être même à The Village et Drifters.

 

04 janvier 2013

Tueurs En Séries [Preview 2013]

130104162153173

Au sommaire : C'est le Preview 2013 ! Au programme : des retours (Cougar Town, Game Of Thrones, Justified, Arrested Development...), des adieux (Breaking Bad, The Office, 30 Rock...), les nouveautés par thématique (The Following, Bates Motel, House Of Cards, The Goodwin Games, The Carrie DiariesTop Of The Lake, Masters Of SexLa Croisière, Vikings, Mr. Selfridge, Lazy Company...

Enjoy et bonne année !

15 juin 2012

Preview The CW [Saison 2012/2013]

75514583

 

20109825

EMILY OWENS, M.D.

Une chirurgienne débutante, désireuse de laisser derrière elle son passé, découvre que l'ambiance de l'hôpital dans lequel elle évolue désormais lui rappelle furieusement ses années lycée où elle n'était vraiment pas populaire...

 L'avis de UglyFrenchBoy : Proposer une série médicale en suite de Hart of Dixie est une bonne combinaison. Mais hériter de la case la plus difficile de la grille, certes elles le sont toutes, est un cadeau empoisonné pour First cut, désormais baptisé Emily Owens, M.D. Il est question ici d'un Grey's Anatomy pour adolescents. Un calcul s'impose : pour une série médicale à succès, combien d'échecs ? Un nombre très important qui devrait, à l'issue de la saison, croître. Le faux raccord du premier extrait paru sur internet n'annonce rien de bon, tout comme la présence du lisse et peu charismatique Justin Hartley qui, physiquement, s'annonce peu crédible pour ce rôle, comme Nick Zano a pu l'être dans Melrose Place 2009. On se questionne également sur la présence de la fille de Meryl Streep à ce projet, après ses excellentes participations à The Good wife et son apparition remarquée dans The Big C. Sans compter que l'héroïne est plus âgée que le cœur de cible de The CW. N'oublions pas qu'il est primordial pour les adolescentes de s'identifier à leurs héros. Taux de réussite : 15%.

L'avis de Lulla : Avec une héroïne incarnée Mamie Gummer, habituellement excellente, mais qui penche plus du coté de Ellen Pompeo que de Rachel Bilson physiquement, Emily Owens part avec un atout qui est aussi un handicap. Est-ce que le public cible de la chaîne, habitué aux Gossip Girls, aura envie de s'identifier à une fille tout ce qu'il y a de plus simple et "normal" ? Espérons-le. Ce serait rassurant sur la santé mentale des téléspectatrices. Est-ce que l'alchimie entre le mauvais Justin Hartley et Mamie Gummer peut-elle une seule seconde exister ? Euh... Je commence à douter. Et comment pourrait-elle rompre la malédiction du mardi 21h où la concurrence sera toujours aussi rude à la rentrée ? Taux de réussite : 20%.

 ________________

 

20132836

ARROW

Les nouvelles aventures de Green Arrow/Oliver Queen, combattant ultra efficace issu de l'univers de DC Comics et surtout archer au talent fou, qui appartient notamment à la Justice League. Disparu en mer avec son père et la petite amie de celui-ci, il est retrouvé vivant 5 ans plus tard sur une île près des côtes Chinoises mais il a changé : il est fort, courageux et déterminé à débarrasser Starling City de ses malfrats...

L'avis de UglyFrenchBoy (parce que selon François, "La CW ça sert à rien") : Depuis l’absence de Smallville, les sériephiles attendent avec hâte un nouveau projet bâti autour d’un super-héros. L’intérêt pour le genre est d’ailleurs loin de s’essouffler au vu du phénomène Avengers. Certes la série ne peut compter sur la main experte de Joss Whedon, mais The CW n’a pas à rougir d’avoir sur sa grille une production de Greg Berlanti, à qui l’on doit Eli Stone ou encore Jack & Bobby et dont le talent de producteur a servi pour Dawson et Brothers & Sisters. L’intéressé et son complice Marc Guggenheim ont même fait le choix judicieux de demander à David Nutter de réaliser le pilote. Le CV de ce dernier peut compter récemment sur deux épisodes de Game of Thrones, Shameless ou encore The Pacific. Côté casting, Stephen Amell et ses muscles hypertrophiés devraient remplacer sans difficulté un Justin Hartley (encore lui !) lisse. Katie Cassidy, la révélation de Melrose Place 2009 (encore elle !), a désormais son lot de fidèles et devrait ravir la gent masculine. Une situation idéale quand on se retrouve face à The X Factor  prompt à attirer avant tout le public jeune et féminin avec la présence de Britney Spears et Demi Lovato sur FOX. Taux de réussite : 60%.

L'avis de Lulla : Cela fait trop longtemps que les téléspectateurs de la CW attendent une série de cette trempe pour qu'il lui tourne le dos, quelle que soit la case, sans l'essayer. S'il y a bien une nouveauté de la CW dont je suis sûr du succès, c'est celle-là. Et même si la comparaison avec Smallville vient tout de suite à l'esprit, au vu du casting et des premières images, il ne fait aucun doute que l'on est face à une production de meilleure qualité. Reste à savoir si les scénarios vont suivre, mais est-ce vraiment le critère numéro un sur la chaîne ? Tant que les scènes d'action seront bonnes et les situations pas trop énormes, les hommes répondront présents. Tant que Stephen Amell enlèvera son tee-shirt à tous les épisodes, les filles/femmes viendront. C'est aussi simple que ça ! Taux de réussite : 75%.

_______________


 20109820

BEAUTY AND THE BEAST

Un reboot de la série des années 80, La Belle et la Bête. En 2003, une adolescente prénommée Catherine est attaquée et poursuivie par un homme mais une bête étrange parvient à la sauver elle, mais pas sa mère qui était alors à ses cotés. 9 ans plus tard, elle vit en colocation avec sa soeur, Heather, et elle est devenue flic. Avec sa partenaire, Tess, elle enquête sur le meurtre d'un célèbre éditeur de presse. Sur le corps de celui-ci, des empreintes ont été trouvées mais elles correspondent à un homme appelé Vincent Koslow... mort en 2002 en Afghanistan. Pourtant, les deux jeunes femmes retrouvent sa trace et découvrent qu'il est toujours vivant. Il vit dans un mystérieux entrepôt. Catherine semble alors le reconnaître...

L'avis de UglyFrenchBoy : Le lead-out de Vampire Diaries est une case à double tranchant. Il peut certes assurer un socle de fidèles, mais la chaîne attend forcément d'une série diffusée en suite de son seul hit une audience supérieure à la moyenne de ses autres soirées à 21 heures. The Secret circle n'a pas rencontré le succès escompté la saison dernière. Face à un Glee toujours performant auprès des adolescents, et un Grey's Anatomy également apprécié par les moins de 35 ans, la tâche sera difficile. Les premières images ont été particulièrement décriées sur les réseaux sociaux. Pour autant, Beauty and the beast est, trois mois avant son lancement, la nouveauté de la chaîne avec le plus de fans Facebook. Indice pour la saison à venir ou pas, un succès cross-media pour The CW, ou du moins sur les médias autres que le support télévision, est aujourd'hui tout aussi important que les audiences « live »... Taux de réussite : 30%.

L'avis de Lulla : On croyait l'an dernier l'association The Vampire Diaries/The Secret Circle, évidente et parfaite, et elle l'a été pendant les premières semaines de la saison, puis la deuxième production de Kevin Williamson pour la CW s'est sérieusement cassée la gueule. Ce n'était pas le fruit du hasard, ni un problème de concurrence, mais une qualité qui n'était pas/plus au rendez-vous et qui a fait fuir petit à petit. Même si la tentation de le croire est grande : le public de la chaîne sait reconnaitre ce qui est réussi, ou plutôt efficace, et ce qui ne l'est pas. Beauty And The Beast ne semble pas particulièrement réussie mais efficace, oui, certainement. Les similitudes avec la série de vampires ne font aucun doute. La grande question est de savoir si l'aspect procédural de cette série, presque une première pour la CW, aura tendance à retenir les téléspectateurs ou les agacer ? Taux de réussite : 40%.

________________

 

20110462 

THE CARRIE DIARIES

La jeunesse de Carrie Bradshaw bien avant qu'elle ne philosophe sur l'amour et le sexe dans Sex & the City, alors qu'elle est en dernière année de lycée dans une petite ville de Nouvelle-Angleterre dans les années 80 et qu'elle rêve déjà de New York. Sa mère est morte au début de l'été et elle sait que cette année sera différente pour elle, mais elle est loin d'imaginer que ce sera à ce point...

L'avis de UglyFrenchBoy : Se servir d’une marque forte pour attirer les jeunes téléspectateurs n’a jamais été judicieux pour The CW. 90210 s’est totalement émancipée de la série mère dès la fin de la première salve et Melrose Place 2009 a été un échec retentissant. Les adeptes de Sex and the city sur HBO peuvent-ils vraiment se tourner vers la jeunesse de Carrie Bradshaw ? Le cœur de cible des films n’était autre que les femmes âgées entre 25 et 35 ans. Reste à savoir si celle-ci seront intéressées pour suivre les péripéties  de lycéennes dans un New York des années 80… La première bande-annonce fait regretter un peu plus l’absence de la série originelle. Taux de réussite : 25%.

L'avis de Lulla : J'ai le sentiment que ce préquel, aussi irritant soit-il dans l'idée (a-t-on vraiment envie de savoir comment Carrie Bradshaw est devenue Carrie Bradshaw ?), sera réussi qualitativement. Les premières images m'ont en tout cas donné cette impression. Je me suis surpris à avoir envie de la voir cette nouveauté. Même s'il est frustrant de devoir attendre la mi-saison pour la découvrir, cela me parait être une bonne stratégie de la part de la chaîne. Gossip Girl s'en va et laissera place à Carrie et sa bande. Le moment de passer à la vitesse et à la qualité supérieures ? Je ne sais pas si The Carrie Diaries tentera de se distinguer par un langage un peu plus cru quà l'accoutumée dans les productions de la CW et par des intrigues un peu plus osées mais ce sont à mon sens une trop grande pudeur et une trop grande sagesse qui pourraient conduire à un flop. Taux de réussite : 30%.

________________

 

20128434

CULT

 Une jeune assistante de production particulièrement curieuse qui travaille sur une série télévisée très populaire intitulée "Cult" enquête avec un journaliste blogueur sur une tentative de meurtre et des disparitions mystérieuses qui ont eu lieu sur le tournage. Et si les fans les plus mordus essayaient de recréer dans la vraie vie les crimes vus dans le programme ?

L'avis de UglyFrenchBoy : Après The Carrie Diaries, le fameux duo Josh Schwartz et Stephanie Savage hérite d’une nouvelle série la saison prochaine (en plus de Gossip girl et Hart of Dixie). Difficile de faire un pronostic de cette nouveauté sans connaître sa future case horaire et avec un concept aussi « original » pour la chaîne.  La prise de risque n’a jamais été payante pour The CW. Naturellement la plus grosse réserve est émise sur la présence de la monolithique Jessica Lucas et des seconds rôles insignifiants en apparence. La mission de Robert Knepper est de taille pour rééquilibrer le tout, même si on n’attend plus grand-chose de l’ancien T-Bag. Sa participation ne devrait que renforcer l’aspect sombre du projet, un élément peu propice à séduire le public de la chaîne. Taux de réussite : 10%.

L'avis de Lulla : La CW n'a pas encore annoncé dans quelle case ce projet, déjà réputé dans le petit milieu des journalistes américains suite à un excellent script, allait se retrouver, mais c'est sûrement de bouche trou qu'elle servira là où une autre aura échoué, et sur une douzaine d'épisodes seulement. Une association avec Supernatural me semble assez naturelle, mais en compagnie d'Arrow, la série pourrait aussi être à sa place. Plus vraisemblablement, à l'heure actuelle, il faudra miser sur du vendredi avec Nikita, et c'est déjà beaucoup moins réjouissant... Taux de réussite : 20%.


 

Posté par LullabyBoy à 18:41 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 avril 2012

Coming Next 2012 [1er Round: The CW]

dnesseason4nextminiban

Comme chaque année, je vous propose pendant quelques semaines de découvrir les nouveaux pilotes de la saison prochaine, chaîne par chaîne, et de voter pour vos favoris. Il y a 3 ans vous aviez élu le spin-off avorté de Gossip Girl, Lilly, il y a deux ans c'était No Ordinary Family et l'année dernière, Alcatraz l'avait emporté, prenant l'avantage sur Ringer et Once Upon A Time. Bref, vous n'avez pas vraiment eu le nez creux jusqu'ici mais je renouvelle ma confiance en vous. On va y arriver cette fois ! J'en suis sûr... Petite nouveauté cette année, les dramas et les comédies seront séparés.


63781338


La saison 2012/2013 sera la 6ème de la CW. 5 ans qu'elle enchaîne les flops. 5 ans qu'elle est "la chaîne qui ne monte pas". La prochaine sera-t-elle la bonne ? Son nouveau président semble en tout cas vouloir se démarquer de son prédecesseur en proposant des projets un peu plus diversifiés et surtout plus porteurs et ambitieux... Espérons qu'il les privilégie au détriment de saisons supplémentaires vraiment pas méritées de Gossip Girl, 90210 et j'en passe...

__________

Tous les synopsis et visuels suivants sont tirés du dossier La Saison des Pilotes 2012 d'AlloCiné

 __________

 

20069396

1. CULT

Créé par Rockne S. O'Bannon (Farscape).
Réalisé par Jason Ensler (Hart Of Dixie).


Une jeune assistante de production particulièrement curieuse qui travaille sur une série télévisée très populaire intitulée "Cult" enquête avec un journaliste blogueur sur une tentative de meurtre et des disparitions mystérieuses qui ont eu lieu sur le tournage. Et si les fans les plus mordus essayaient de recréer dans la vraie vie les crimes vus dans le programme ?


Avec Jessica Lucas (Melrose Place, Nouvelle Génération), Matthew Davis (Vampire Diaries), Robert Knepper (Prison Break, Heroes), Alona Tal...

__________

 

20069439

2. THE CARRIE DIARIES

Créé par Amy Harris (Sex & the City, Gossip Girl). Adapté de l'oeuvre de Candace Bushnell. Produit par Josh Schwartz (Newport Beach, Chuck) et Stephanie Savage (Gossip Girl, Hart Of Dixie).


La jeunesse de Carrie Bradshaw bien avant qu'elle ne philosophe sur l'amour et le sexe dans Sex & the City, alors qu'elle est en dernière année de lycée dans une petite ville de Nouvelle-Angleterre dans les années 80 et qu'elle rêve déjà de New York. Sa mère est morte au début de l'été et elle sait que cette année sera différente pour elle, mais elle est loin d'imaginer que ce sera à ce point...


Avec AnnaSophia Robb (Jumper, Soul Surfer), Austin Butler (Life Unexpected), Katie Findlay (The Killing), Ellen Wong (Combat Hospital), Brendan Dooling, Freema Agyeman (Doctor Who, Londres Police Judiciaire), Matt Letscher (Eli Stone, Brothers & Sisters), Stefania Owen (Running Wilde)...

___________


20069497

3. FIRST CUT

Créé par Jennie Snyder (90210, Lipstick Jungle).


Une chirurgienne débutante, heureuse de laisser derrière elle son passé, découvre que l'ambiance de l'hôpital dans lequel elle évolue désormais lui rappelle furieusement ses années lycée où elle n'était vraiment pas populaire...


Avec Mamie Gummer (Off The Map, The Good Wife), Justin Hartley (Smallville), Michael Rady (Greek, Melrose Place, Nouvelle Génération, Mentalist), Necar Zadegan, Kelly McCreary, Jack Coleman (Dynastie, Heroes, Vampire Diaries)...

__________


20069407

4. THE SELECTION

Créé par Sarah Fain et Elizabeth Craft (Lie To Me, Dollhouse, Women's Murder Club).
Réalisé par Mark Piznarski (Gossip Girl)


300 ans dans le futur, les Etats-Unis n'existent plus et ont été remplacés par une monarchie à huit niveaux (allant de la famille Royale, les "Ones", jusqu'aux fous, malades et sans-abris, les "Eights"). Une jeune femme pauvre, America, une "Five", est désignée lors d'une loterie pour participer à une compétition dans le but de devenir la prochaine reine d'une nation déchirée par la guerre. Elle se retrouve alors face à 35 autres candidates. Mais son problème, c'est qu'elle est déjà éperdument amoureuse... d'un "Six" !


Avec Aimee Teegarden (Friday Night Lights), Ethan Peck (10 Things I Hate About You), Martin Donovan (Damages, Boss), Léonor Varela, Peta Sergeant...

__________


20069395

5. BEAUTY AND THE BEAST

Créé par Jennifer Levin (FBI : portés disparus) et Sherri Cooper (Brothers & Sisters).
Réalisé par Gary Fleder.


Remake de la série des années 80. En 2003, une adolescente prénommée Catherine est attaquée et poursuivie par un homme mais une bête étrange parvient à la sauver elle, mais pas sa mère qui était alors à ses cotés. 9 ans plus tard, elle vit en colocation avec sa soeur, Heather, et elle est devenue flic. Avec sa partenaire, Tess, elle enquête sur le meurtre d'un célèbre éditeur de presse. Sur le corps de celui-ci, des empreintes ont été trouvées mais elles correspondent à un homme appelé Vincent Koslow... mort en 2002 en Afghanistan. Pourtant, les deux jeunes femmes retrouvent sa trace et découvrent qu'il est toujours vivant. Il vit dans un mystérieux entrepôt. Catherine semble alors le reconnaître...


Avec Kristin Kreuk (Smallville), Jay Ryan (Terra Nova), Austin Basis (Life Unexpected), Nicole Gale Anderson (JONAS), Nina Lisandrello...

__________


20069498

6. JOEY DAKOTA

Créé par Bert V. Royal (Easy Girl). Produit par Mark Harmon (NCIS).


Une réalisatrice de documentaires voyage dans le temps pour empêcher la mort d'une rock star des années 90 qu'elle idolâtre. Elle va découvrir à ses dépends que les choses sont bien plus compliquées qu'elle l'imaginait...


Avec Craig Horner (Legend of the Seeker), Amber Stevens (Greek), Scott Wolf (La Vie à cinq, V)...

__________


20069394

7. ARROW

Créé par Greg Berlanti (Everwood, No Ordinary Family) et Marc Guggenheim.

Réalisé par David Nutter (Mentalist).


 Les nouvelles aventures de Green Arrow/Oliver Queen, combattant ultra efficace issu de l'univers de DC Comics et surtout archer au talent fou, qui appartient notamment à la Justice League. Disparu en mer avec son père et la petite amie de celui-ci, il est retrouvé vivant 5 ans plus tard sur une île près des côtes Chinoises mais il a changé : il est fort, courageux et déterminé à débarrasser Starling City de ses malfrats...


Avec Stephen Amell (Hung), Katie Cassidy (Supernatural, Melrose Place), Willa Holland (Newport Beach), Susanna Thompson (Deuxième Chance), David Ramsey (Dexter), Paul Blackthorne (The River, Lipstick Jungle), Colin Donnell (Pan Am), Colin Salmon...

__________


DFGDF

8. SHELTER

Créé par Mark Schwahn (Les Frères Scott). Produit par J.J. Abrams et Bryan Burk.


Le personnel d'une station estivale de la Nouvelle-Angleterre s'efforce de satisfaire les besoins pratiques, émotionnels et souvent incongrus des clients, tout en essayant de gérer leurs propres amitiés, rivalités et romances...

Avec Zachary Abel (Make It Or Break It), Malese Jow (Vampire Diaries), Hannah New, Eka Darville, Elizabeth Henstridge, Trent Ford...

__________

A vos votes ! (dans cette phase du "Coming Next", vous pouvez voter pour autant de pilotes que vous le souhaitez).