16 mars 2011

[Interview] Shaun Sipos - Melrose Place

110315181825973

Cette interview ne m'a pas laissé un souvenir impérissable, mais que pouvais-je espérer d'un acteur venant faire la promotion d'une série annulée ? Shaun Sipos n'était pas particulièrement sympathique, pas particulièrement bavard non plus et certainement pas souriant, mais peu importe.

 


26 septembre 2010

Life Unexpected [2x 02]

dnes_season4_life_miniban

Parents Unemployed // 1 45o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_390729

  J'ai la désagréable sensation que Life Unexpected se CW-ise. Pas vous ? Ce n'est pas encore insupportable mais ça pourrait le devenir. C'est cette impression que me donne l'intrigue entre Lux et son professeur. Paradoxalement, c'est peut-être ce que j'ai préféré dans cet épisode. Même si c'est super classique, je sais pas, c'est mignon, un peu touchant. Ca ne me déplaît pas quoi. Après, la scène où Lux entre dans la salle de classe et que l'autre est en train de se changer, c'est ridicule et c'est là que la "CW Touch" intervient. Life Unexpected ne devait pas être assez sexy. Il y a de ça aussi dans le recrutement de Shaun Sipos de toute façon. Et puis Lux, qui a toujours eu un petit coté rebelle-capricieux, se voit maintenant doter d'un certain talent d'aguicheuse. Elle n'y va pas de manière aussi peu subtile que les nanas de Gossip Girl mais le résultat est le même. Cela dit, Britanny Robertson est sublime, et pas faussement comme une Blake Lively (putassière) ou pire, une Taylor Momsen (vulgaire). Dans tous les cas, va falloir se calmer !

    La soeur de Ryan est très CW aussi mais elle ne sert à rien pour le moment. Elle ne croise même pas son frère d'ailleurs (elle n'avait pas assisté à son mariage non plus). Et comme s'il n'y avait pas eu assez de nouveaux personnages, on nous en rajoute une couche avec Emma, jouée par Emma Caulfield de Buffy (oui, on est content de la revoir), en future patronne de Baze. Je ne supporte plus ce dernier à ce propos. Il m'agace vraiment et ses tentatives d'humour me gavent. Pas touchant pour deux sous. Et puis il est trop grand, ça me gène (de l'argument en béton s'il en est).

   Par contre, je suis toujours assez fan de Cate. Enfin ça dépend des épisodes mais là je l'ai trouvée intéressante. Ses petites crises ne sont jamais bien méchantes mais elles ont le mérite d'exister. Les autres personnages sont un peu trop amorphes à mon goût en ce moment. Oh et puis quand j'y pense, c'était quand même pas extraordinaire non plus. Bon ben en fait, voilà la vérité : je ne m'ennuie pas devant la série et je lui trouve toujours une feel-good vibe qui me plait mais ça s'arrête là. Elle ne réussit pas à aller plus loin, sauf à de rares occasions. Et il n'y en a pas eu dans cet épisode. Peut-être dans le prochain ? 

vlcsnap_392157


// Bilan // J'aime bien Life Unexpected mais je commence sérieusement à me demander pourquoi. Les premières intrigues de la saison 2 ne sont guère convaincantes.

19 septembre 2010

Life Unexpected [2x 01]

dnes_season4_life_miniban

Ocean Uncharted (Season Premiere) // 1 65o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_493596

   Lorsque j'ai écrit ma review du dernier épisode de la saison 1 de Life Unexpected, j'ignorais si la série serait renouvelée ou non. Et j'aurai eu de la peine qu'elle ne le soit pas. Elle l'a été (pour 13 nouveaux épisodes seulement) et j'avais vraiment envie de prendre du plaisir à retrouver Lux et ses parents. Cela n'a pas été tout à fait le cas. Lux, qui m'a pourtant pas mal agacé par le passé, est celle que j'ai vraiment été heureux de revoir. En revanche, Cate et Baze m'ont saoulé. J'en ai marre de les voir se tourner autour. "We'll always be broken" aurait été une bonne conclusion au triangle amoureux que l'on nous sert depuis déjà trop longtemps mais c'était sans compter sur les scénaristes qui ne veulent pas lâcher le morceau. Cela dit, on devrait momentanément passer à autre chose grâce à l'arrivée de plusieurs nouveaux personnages.

   Je ne suis pas contre le fait d'apporter un peu de sang neuf au casting mais, d'un autre coté, je trouve un peu dommage de ne pas chercher à exploiter un peu mieux certains personnages qui sont là depuis le début, de manière régulière ou récurrente. Je pense à la soeur et à la mère de Cate, que j'aime bien et qui risquent d'être encore trop discrètes. Mais aussi aux potes de Baze qui sont là mais qui ne servent à rien. Surtout Jamie (oui, je me souviens de son prénom !) qui apparaît, puis disparaît puis réapparaît sans que l'on s'en soucie vraiment. Pourquoi avoir créé ce personnage pour l'utiliser si peu au final ? 'fin bref. Les petits nouveaux ne sont pas forcément tous prometteurs mais c'est sans doute un peu trop tôt pour être définitif. Si Ryan et Cate quittent un triangle amoureux, c'est pour en retrouver un autre ! Enfin techniquement ce n'est pas encore le cas mais c'est clairement ce qui se profile. Cate se fait virer de son show matinal et est remplacée par une certaine Kelly Campbell. Elle a le mérite d'être atypique et amusante mais elle semble destinée au rôle de "la méchante". Pas très exaltante comme perspective. Et puis il y aussi Paige, qui, cliffhanger alert !, est en fait la soeur de Ryan. Ca tombe mal : elle vient de coucher avec Baze et mettre accessoirement feu à son bar, qui est ravagé (un truc que je n'ai pas du tout aimé - à quoi bon accabler à ce point Baze ?). Sinon, il y a une certaine Julia qui rôde dans les parages et qui partage un mystérieux secret (amoureux ?) avec Ryan. Conclusion : Ryan va enfin prendre de l'importance. Espérons que les scénaristes soient inspirés. J'ai un peu peur quand même...

   L'arrivée du dernier nouveau personnage est un grand soulagement. Elle signe par la même occasion le départ (encore temporaire ?) de Bug. Je ne l'ai jamais aimé celui-là -la caricature du bad boy pas intéressant- mais il méritait sans doute une sortie un peu plus travaillée. La demande en mariage en début d'épisode était très maladroite. Elle n'avait aucun sens en fait. Ce n'est pas le genre de Bug. On sent bien que les scénaristes n'ont pas cherché à se creuser la tête. Ils avaient juste envie de le voir partir. Lux fait donc la rencontre d'un certain Eric, incarné par Shaun Sipos, que la CW a réussi à garder après l'arrêt de Melrose Place 2.0. Ce n'était pa forcément le meilleur mais j'ai néanmoins de la sympathie pour lui. Comme Lux, je suis tombé sous son charme... jusqu'à ce qu'on apprenne qu'il est prof dans son lycée ! Peut-on faire plus classique que ça ? Je ne vais pas dire que je m'y attendais mais là n'est pas la question. C'est dommage de ne pas réussir à sortir des sentiers battus...

vlcsnap_509904


// Bilan // Life Unexpected confirme avec ce deuxième et sans doute dernier Season Premiere qu'elle ne réussira jamais à se démarquer de ses prédecesseurs, mais aussi qu'elle n'a pas perdu de sa maladresse et de son charme.

10 avril 2010

Melrose Place [1x 17]

dnes_season4_melrose_simms_

Sepulveda // 86o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_50745

   Que les choses soient claires : cet épisode ne ressemblait en rien à ce que j'attends de Melrose Place. C'était beaucoup trop gentillet, léger et fun. Melrose, ce n'est pas (que) ça. Mais dans le genre gentillet, léger et fun, ben c'était super sympa, super convaincant ! Déjà, puisque la fin de la série est proche et qu'il ne me reste donc plus beaucoup d'occasions de le dire : Katie Cassidy est AWESOME ! Non mais c'est vrai. En plus d'être sublime et charismatique, elle est bonne. Ouais, carrément. Ce n'était pas flagrant dans Harper's Island, j'en conviens. Mais quand on te donne de la merde à jouer, forcément... Quant à ses prestations dans Supernatural, je ne les ai pas vues, je ne peux pas en juger. Je ne suis pas en train de dire "Katie Cassidy/Glenn Close : même combat". Mais dans son périmètre de compétence, elle a largement me niveau. Voilà, c'est dit. J'en rajouterais sans doute une couche la semaine prochaine. Et pour en revenir aux intrigues, Ella reste le personnage phare de cette nouvelle version et en particulier de cet épisode où, telle Superwoman, elle vole au secours de tout le monde avec classe et tout le piquant qui la caractèrise bien-sûr sinon ça ne vaudrait pas grand chose. C'est pas Mère Thérésa non plus ! Elle sauve les personnages et les situations foireuses dans lesquelles les scénaristes les placent parfois. Je pense ici au trio Jonah/Riley/Drew qui n'offrait rien de bien intéressant jusqu'à ce qu'elle s'incruste ! De la même façon, les péripéties de David dans son resto auraient été beaucoup moins animées sans sa présence. Il y avait bien Lauren, que j'aime beaucoup aussi, mais son refrain de la petite fille qui cherche à tout prix l'amour de son père pour expliquer ses faits et gestes était plus pathétique qu'autre chose et le pire c'est que ça a marché ! Mais il faut aller vite, la série touche à sa fin.

   Je suis très déçu au sujet de Drew. Je croyais avoir découvert sa part d'ombre la semaine dernière alors qu'en fait il est encore plus gentil que prévu ! En plus d'être un gentleman sympathique, amusant et sexy, il est pêtri de bonnes intentions. Alors non, il ne fait pas de trafic d'organes malheureusement. Il tente juste de réunir des preuves dans une sombre affaire où il accuse le Dr. Mancini d'être responsable de la mort d'une trentaine de patients, plus ou moins involontairement. Ca peut être intéressant pour ce qui va arriver à Michael dans le final... A part ça, les manigances d'Ella, pour en revenir à elle, m'ont bien fait marrer. C'était plus burlesque qu'autre chose. Why not... L'absence totale d'Amanda est un peu dommage en revanche. Tout comme celle de Michael d'ailleurs. On parle d'eux mais on ne les voit pas. C'est frustrant. Bon et puis les aventures de Jonah au pays des méchants cinéastes ne me passionnent guère, surtout que ça nous renvoie encore et toujours vers la même chose : la chose étant Riley.   

vlcsnap_51875


// Bilan // Deux étoiles pour Ella/Katie Cassidy qui tient cet épisode, et même la série, sur ses frêles épaules. Les deux étoiles manquantes sont à imputer aux trop mièvres Jonah, Riley et Drew, sachant que Lauren et David tendent de plus en plus à rejoindre ce petit groupe. Plus q'un épisode et c'en est fini de Melrose... 

27 mars 2010

Melrose Place [1x 15]

dnes_season4_melrose_miller

Mulholland // 97o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_238810

   Cet épisode de Melrose m'a beaucoup moins emballé que le précédent. Il ne s'y est pas passé grand chose d'intéressant. Heureusement que la plupart des personnages me sont sympathiques... J'ai bien envie de parler d'abord de Drew, qui fourre son nez dans les intrigues de chacun et qui est devenu en l'espace d'un épisode le confident de tout le monde. En plus d'être médecin, il est chanteur de rock à ses heures perdues. Ce personnage ne colle pas à l'univers de Melrose mais je n'arrive pas à la trouver insignifiant ou inutile. C'est juste un peu dommage que l'on ne nous fasse pas miroiter une part plus sombre de sa personnalité. Mais bon, il est vraiment sympa. Et puis il va sûrement se faire Riley avant la fin de la série. Elle se lâche d'ailleurs l'emmerdeuse ! Non sans regrets évidemment. Un baiser ou deux avec Ben et la voilà toute paniquée et toute honteuse. Ses étâts d'âme, franchement, on s'en carre. Par contre, j'aime bien Ben. C'est un vrai salaud à la Melrose comme je le disais la semaine dernière. Il se comporte comme une ordure avec Amanda et c'est assez jouïssif en fait car ça réveille forcément la garce qui sommeille en elle mais qui n'est jamais loin. Elle devrait donc laisser tranquille Ella quelques temps pour se concentrer sur le cas Riley. Espérons qu'elle ne l'épargne pas ! Sinon, ses soucis de santé sont déjà oubliés (et tant mieux) mais pas son intrigue mystérieuse de vol de tableaux. On ne comprend absolument pas où les scénaristes veulent en venir et c'est juste impossible de s'y intéresser. Même évoquer Sydney toutes les deux lignes ne suffit pas.

   Jonah et Ella ensemble, c'était excitant sur la papier mais à l'image, ça ne donne pas grand chose. C'est très convenu en fait. Elle est méga-indépendante, il est super-romantique et forcément ça ne peut pas coller bien longtemps entre eux, une fois la fièvre soulagée. La soirée "canine" en toile de fond avait le mérite d'apporter un peu de second degré à tout ça. Il n'y en avait pas en revanche chez Lauren qui, conformément à la demande de Michael Mancini, quitte David. Je sais bien que l'on n'est pas dans une série qui joue sur l'émotion mais j'aurais aimé que la scène soit plus forte que ça. Lauren n'avait pas l'air plus bouleversée que ça et David s'en remet bien vite. Il a d'ailleurs décidé de racheter le bar-restaurant-boîte où bossait Auggie mais pour se faire, il doit commettre un dernier larcin, un vol de bague. Il tombe alors sur une chaudasse et ne lui résiste pas. Mouais, pas captivant tout ça. 

vlcsnap_240617


// Bilan // Je ne me suis pas ennuyé devant cet épisode mais on en était pas loin. Des intrigues pas inspirées du tout ça ne peut pas vraiment se compenser par une bande-son sympa, un nouveau personnage sympa et quelques dialogues sympas. Tout est devenu trop sympa ! Et Melrose, c'est pas ça.


19 novembre 2009

Melrose Place [1x 10]

dnes_season4_melrose_simms_

Cahuenga // 1 57o ooo tlsp.

44030377


19192797_jpg_r_760_x_f_jpg_q_x_20091103_101423

   Evénement à Melrose Place : la reine des garces est de retour ! Et Amanda Woodward Still Rocks. Jusqu'ici, les anciens personnages sont restés fidèles à ce qu'ils étaient dans la première version (avec une petite réserve pour Jane), et heureusement, Amanda aussi. Après avoir martyrisé (entre autres) Allison pendant des années, elle a trouvé sa nouvelle cible : Ella Simms ! On s'attendait à ce que les deux femmes s'affrontent et ce n'est pas décevant du tout. Amanda commence sur une arrivée fracassante en virant Caleb (les piques entre Ella et Caleb vont me manquer), puis fait passer à Ella trois tests. Le premier est de faire accepter à Riley que l'agence WPK la présente comme une fille à l'enfance malheureuse afin d'attirer davantage l'attention des médias sur sa petite personne alors que la nouvelle campagne de la marque de jeans est lancée. On s'étonne d'ailleurs un peu de ne pas voir Jo à la soirée alors qu'elle est la photographe. Test réussi. Du moins dans un premier temps. Second test : Amanda engage une lesbienne bien chaude dont la mission est de prendre Ella dans un coin, ce qu'elle fait admirablement bien, puis la dissuader de rester à WPK en lui offrant une position plus intéressante dans une autre agence. Test réussi : Ella l'envoie bouler (après avoir profité de ses lèvres). Troisième test : Ella doit appeler l'école où travaille Riley et la dénoncer au sujet du congé maladie qu'elle a pris pour faire la séance-photo. Et là, elle est recalée. Elle annonce à Amanda qu'elle n'est pas prête à aller aussi loin. Oui mais finalement, Riley reçoit un coup de téléphone de son directeur et elle est... virée ! Alors, qui a appelé ? Amanda ou finalement Ella ? J'opterai pour Ella, dans le sens où il y a de grandes chances qu'elle reste à WPK. Et ce serait mieux comme ça. Il faut qu'elle apprenne de son mentor. Heather Locklear était parfaite, son lifting assez réussie, et Katie Cassidy était à la hauteur du maître.

   Un grand mystère entoure déjà le retour d'Amanda. Il n'est évidemment pas anodin. Il semblerait qu'elle soit à la recherche de quelque chose qu'elle avait laissé dans le coffre-fort de son appartement mais que Sydney a récupéré avant elle ! Intriguant. Il ne lui reste plus qu'à emménager ! Les autres personnages ne sont pas absents pour autant et ils sont assez en forme je dois dire. Auggie est de retour, il ne reste pas longtemps chez la police grâce à David qui lui paye sa caution. Ce pauvre garçon n'est évidemment pas le meurtrier. Le collier ensanglanté que David a trouvé dans la voiture de son père, Michael Mancini, a certainement été déposé là par Violet lors de leur petite sauterie d'il y a quelques épisodes. Violet serait donc la meurtrière. Cela pourrait être aussi la femme de Michael mais elle a eu l'air surprise lorsque David lui a annoncé que son père l'avait trompée avec Syd... A coté de ça, David sort le grand jeu à Lauren et c'était franchement mignon. L'éventuelle niaiserie de la chose a vite été balayée par un début de baise sauvage, finalement interrompue par Lauren. Je lui en veux beaucoup, ils étaient bien partis. Pour compenser, Violet et Auggie se sont sautés dessus bien comme il faut ! Dire qu'à coté de ça, une toute petite partie à trois (dont un pauvre baiser est montré à l'écran) fait parler du coté de Gossip Girl et des assocations de parents mécontents aux Etats-Unis... C'est à n'y rien comprendre ! Jonah et Riley Bisounours se sont fait plein de gros bisous et ne se sont même pas engueuler. Pourtant, Riley était encore franchement à baffer.   

   vlcsnap_67278 vlcsnap_85212


// Bilan // Heather Locklear sauvera-t-elle à nouveau Melrose Place du naufrage ? Au niveau des audiences, il ne faut visiblement pas rêver. Au niveau de la qualité, on est déjà passé un cran au-dessus ! Très très réjouïssant !

NB: A l'heure où j'écris cette review, c'est un festival de klaxons dans les rues à cause de football. Eh bien mon esprit malade aime croire que c'est pour Amanda !

13 novembre 2009

Melrose Place [1x 09]

dnes_season4_melrose_miller

Ocean // 1 28o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_82882

   Amour, haine et trahison : tous les ingrédients sont là et pourtant, la mayonnaise ne prend pas encore complètement à Melrose Place. Tout est une question de dosage et les scénaristes devraient se contenter de mettre simplement une pincée d'amour mais une grosse louche de haine et de trahison. Malgré les disputes, Jonah et Riley Bisounours se réconcilient toujours et finissent par se dire qu'ils s'aiment. Heureusement, les disputes sont de plus en plus agitées et les remarques de plus en plus cinglantes. J'en viens presque à me passionner pour ce couple en voie de destruction. D'ailleurs, Ella a sorti ses armes de destruction massives pour détourner enfin le niaiseux Jonah du droit chemin mais rien n'y fait, c'est un brave garçon honnête. Jusqu'à quand ? Même si l'alchimie entre Katie Cassidy et Michael Rady est plutôt bonne, j'ai du mal à comprendre ce qu'Ella peut trouver à Jonah et je ne les vois pas vraiment en couple. Par contre, un petit coup de temps en temps, ça me paraît plus qu'envisageable. Du fait de l'obsession de Riley pour Auggie, le personnage paraît moins lisse, moins chiant. Mais là encore, il faut toujours que l'honnêteté triomphe avec elle. Encore que dénoncer son ami, c'est pas joli-joli. Auggie a beau être aux abonnés absents, il est dans tous les esprits et vu les regards d'Ella, elle a clairement quelque chose à se reprocher et savoir Auggie considéré comme coupable l'arrange. Mais qu'a-t-elle bien pu mijoter ? Ah, je dois dire que je l'aime de plus en plus. Ses dialogues avec son patron sont particulièrement amusants. J'espère que le retour d'Amanda ne signifie pas le départ de Victor Webster. Il fait un peu partie des murs maintenant.

   De la romance, on en a également eu avec Lauren et David qui sont sur le point de former un couple. Lauren a forcément quelques réticences à cause de sa double vie mais je ne la vois pas résister longtemps. Elle aussi, je l'aime de plus en plus. David me fait moins d'effet. Sa gueule d'amour ne fait pas tout. Son intrigue avec son petit frère était un peu ennuyeuse. Pas assez Melrose. Quelque part il était touchant mais je ne suis pas sûr que ce soit ce que j'attende de la série, des scènes touchantes. Et ce n'est certainement pas une attitude bienveillante que j'attends de Michael Mancini non plus ! Disons qu'il a le droit d'avoir un peu évolué et d'être sympa de temps en temps avec son fils. Mais point trop n'en faut ! Par chance, Violet est venue l'emmerder avec son petit chantage, il a donc pu nous montrer ses talents de manipulateur. J'adore quand il commence à s'énerver, ça rappelle tant de bons souvenirs télévisuels... Violet va me manquer je crois. C'est la seule vraie psychopathe et Ashlee Simpson s'améliore peu à peu. Elle va laisser un vide à la résidence, indéniablement.

vlcsnap_98534


// Bilan // La recette n'est toujours pas au point mais le plat a du goût. Je rajouterai bien un peu d'épices et surtout du gingembre. Les hommes de Melrose l'ont demi-molle et ça, c'est inacceptable ! Peut-être que l'arrivée d'Heather Locklear la semaine prochaine va tous les mettre au garde-à-vous ! 

16 octobre 2009

Melrose Place [1x 06]

dnes_season4_melrose_miller

Shoreline // 1 38o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_27620

   Violet est ju-bi-la-toi-re ! Voilà, c'est dit. Je commence à aimer le jeu outrageusement mauvais de Ashlee Simpson. Elle en fait des tonnes, je suppose qu'elle en est consciente et c'est peut-être d'ailleurs ce qu'on lui a demandé de faire. Tout simplement. Auquel cas, elle ne serait pas si mauvaise. Toutes ses scènes ont illuminé l'épisode et elle ressemble de plus en plus à sa supposée mère, Sydney, dans l'attitude au moins. Lorsqu'elle apprend que Michael Mancini a contribué à faire tomber Sydney dans la dépression, elle se met dans la tête de la venger et emploie les grands moyens. Elle nous offre une consultation coquine à l'hôpital, une séance de séduction dans un bar et une baise sauvage dans la voiture de Batman Michael. Non mais cette scène dans une ruelle sombre plein de fumée avec l'engin high-tech de Michael, c'était quelque chose ! Parfaitement dans l'esprit de la première version. Et puis je suis ravi de constater que Michael n'a pas changé : il ne résiste jamais longtemps à un décolleté plongeant, surtout quand il appartient à une psychopathe. J'ai hâte de voir comment Violet va s'y prendre pour lui pourrir la vie. Je compte sur elle pour sortir l'artillerie lourde. Et je ne me contenterai pas d'un simple chantage !

   La sulfureuse Lauren est définitivement le personnage le plus attachant de la série. Elle a un bon fond et le prouve à plusieurs reprises dans cet épisode. Je préférerai que ce soit une pute qui s'assume et qui s'éclate mais il y a déjà Ella pour cela. Ce n'était pas une mauvaise idée de lier son intrigue à celle de David. Cela évite que tout soit trop cloisonné. Après, il faut bien avouer que le hasard fait un peu trop bien les choses. Je me demande ce que la mère maquerelle de Lauren lui prépare afin de se faire pardonner. J'espère quelque chose de bien sexe. Une aventure lesbienne, ce serait sympa. Mais j'ai encore mieux : un trip sado-maso ! Allez je me calme, sinon je vais être déçu. Une partie à trois suffira. Cela ferait d'ailleurs du bien à Jonah et Riley. Leur amour qui dégouline devient insupportable et il serait temps que les scénaristes les détruisent. Il faudrait pour cela que Ella passe à l'action mais elle a du retard à l'allumage. Toute cette histoire de séance-photo m'a moyennement plu, dans le sens où Riley était à claquer du début à la fin. Déjà, quand elle est arrivée avec sa peinture dans les cheveux et sur les vêtements, ça m'a fortement agacé. C'était tellement improbable. Il faut qu'elle arrête la peinture tout de suite la pauvre. C'est une cata ! Et puis ses hésitations étaient ridicules. Faire quelques photos, même pas à poil, pour 10 000 Dollars, c'est quand même pas la mer à boire ! N'importe qui accepterait tout de suite. Reste à espérer que cela va lui monter à la tête et qu'elle va vite laisser tomber ses mioches pour le mannequinat. Puis comme The Beautiful Life est annulée, ça compensera. Un petit mot sur le patron d'Ella : je l'aime bien mais il n'est pas assez vilain. Et puis son homosexualité, pourquoi pas ? Mais ça n'apporte rien à l'intrigue, c'est dommage. Il aurait fallu en jouer justement.

vlcsnap_44780


// Bilan // Mine de rien, je commence à m'attacher aux personnages de ce nouveau Melrose. Surtout les filles. Violet parce que c'est une psychopathe en puissance, Lauren parce que c'est une pute au grand coeur et Ella parce qu'elle ne se prend pas la tête et qu'elle assure en toutes circonstances. Elle apporte la dose d'humour nécessaire à cette grande mascarade soon to be jouïssive. 

   

01 octobre 2009

Melrose Place [1x o4]

dnes_season4_melrose_simms_

Vine // 1 5oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_89874

   Une fois encore, le nouveau Melrose réussit à intégrer un personnage de la série originelle sans le trahir et sans que son intrigue paraisse déconnectée du reste. En cela, le retour de Jane était une vraie réussite ! C'est d'ailleurs ce que j'ai préféré dans cet épisode. Je regrette simplement qu'elle n'ait pas eu affaire à son ex-grand-amour, mais j'ai l'impression que vu le nombre de guest-stars, les scénaristes sont obligés de limiter les apparitions des uns et des autres. Pas grave : on remet les retrouvailles avec Michael Mancini à plus tard. Stay Tuned ! Jane Andrews a changé. Elle est plus jolie aujourd'hui qu'il y a 15 ans. Cette coupe courte des débuts ne lui allait vraiment pas. Au départ, c'était une chic fille mais avec un mari et une soeur comme les siens, elle ne pouvait pas rester nette très longtemps. Elle a fait pas mal de conneries Jane mais on sait qu'au fond c'est toujours une chic fille. Même quand elle dénonce sa nièce, ou celle qui prétend l'être, même quand elle exerce un odieux chantage sur Ella et qu'elle tente de la faire accuser du meurtre de sa soeur. J'ai l'impression qu'elle est simplement désespérée et complètement aigrie. 10 ans après l'avoir quitté, elle est toujours une styliste ringarde. Y'a de quoi avoir les nerfs, non ? Puisqu'elle est la nouvelle propriétaire de la résidence par héritage, on sera certainement amené à la revoir et tant mieux.

   Quand je parlais de plusieurs guests, je pensais à Nicholas Gonzalez et Victor Webster, qui ont quand même une petite notoriété, mais surtout à Kelly Carlson, qui aurait fait une garce mémorable dans l'original. Celle que l'on connaît bien grâce à Nip/Tuck a trouvé ici un rôle qui lui va comme un gant : elle est mère macrelle ! Elle va prendre en charge Lauren, notre prostituée préférée, qui a compris qu'elle prenait des risques à exercer son second métier en solo. Il ne s'est rien passé de formidable la concernant dans cet épisode, à part cette rencontre, mais j'aime toujours cette intrigue qui sort de l'ordinaire pour une série de la CW. D'ailleurs, j'étais assez surpris que l'épisode commence par une partie de jambes en l'air dans une voiture et que, plus tard, Ella et David s'embrassent toutes langues dehors. Au risque de me répéter : on est à un niveau au-dessus des Frères Scott ! Bon, sauf que ça touche au couple Jonah/Riley, toujours assez ennuyeux bien que plus en retrait cette fois. Concernant la future Oscarisée Ashlee Simpson, elle a encore fait du bon boulot tout en regards perdus, aguicheurs, angoissés puis flippants. Est-elle vraiment la fille de Sydney ? J'en doute de plus en plus. Cette fille est une grosse mythomane, il ne faut pas croire un traite mot de ce qu'elle dit ! Sa fuite lors de la venue de la police était quand même bien ridicule.

vlcsnap_109916


// Bilan // Parce qu'il ne faut pas exagérer, je n'accorde toujours pas trois étoiles à Melrose Place mais, au fond, j'ai bien envie de les mettre. Je ne sais pas comment ça se fait, mais ça le fait ! J'ai enfin trouvé le guilty-pleasure que j'attendais. 

      

24 septembre 2009

Melrose Place [1x o3]

dnes_season4_melrose_miller

Grand // 1 44o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_75592

   Un signe qui ne trompe pas : j'étais impatient à l'idée de voir ce troisième épisode de Melrose Place. Et globalement, je n'ai pas été déçu. Les scénaristes réussissent à mélanger anciens personnages et nouveaux personnages avec un certain brio. Tout le contraire de 90210 Beverly Hills Nouvelle Génération (le titre à rallonge made in M6) où les anciens et les nouveaux évoluent de manière très cloisonnées. A ce titre, le cliffhanger de l'épisode laisse rêveur : le grand Michael Mancini possède sur son disque dur des dossiers sur Ella, Auggie, son fils David... et Amanda, Allison, Jane, Jake, Jo... C'est très excitant. Il s'agit sans doute d'une magouille liée à la résidence mais pendant un instant je me suis pris à rêver que tous les appartements étaient filmés 24h/24h et que Michael se matait tous les soirs les cassettes des ébats des uns et des autres, car à Melrose Place, on baise. Enfin on baise moins qu'à une époque mais on baise quand même. Mais j'y reviendrai. En toute logique, Lauren devient l'élève de Michael et c'est sûr ce genre de chose que j'applaudis les nouveaux scénaristes. On sent déjà se profiler à l'horizon un beau chantage qui impliquera Michael, David et Lauren. Je vois bien Michael avoir recours aux services particuliers de Lauren d'ailleurs. Une fois encore, tout cela est très excitant. J'ai même été quasiment convaincu par les explications données sur la première fausse-mort de Sydney. Michael a tout simplement maquillé son décès en échangeant les sacs mortuaires. Ca peut paraître trop facile mais en y réfléchissant bien, ça aurait très bien pu arriver dans le MP original et ce serait passé comme une lettre à la Poste !

   Le couple-boulet de la série a encore passé son épisode à se déchirer pour finalement se réconcilier. Je commence à m'habituer à eux et maintenant que le terrain est bien préparé, ça va pouvoir exploser bien comme il faut. J'espère que les scénaristes ne vont pas trop attendre. C'est la plus jalouse et la plus inquiète qui craque en premier : Riley embrasse sur le bout des lèvres Auggie. Si l'on ajoute à cela le fait qu'elle n'a pas du tout envie de se marier, quoi qu'elle en dise, on se retrouve avec un personnage finalement moins lisse que prévu avec un bon potentiel de garce lorsque le moment sera venu. En revanche, Jonah reste lisse mais je l'aime bien quand même. Il faut toujours un petit mec innocent à pervertir et/ou à utiliser pour arriver à ses fins. Ella l'a bien compris, bien qu'elle reste encore sur la réserve. J'ai trouvé toute l'intrigue du clip-vidéo un peu trop longue et je n'ai pas bien compris s'il y avait du second degré ou non dans la tenue de la chanteuse et la gueule du clip. Je serai tenté de dire oui mais j'ai quand même un gros doute. Toujours est-il que ça prenait trop de place. Du coup, il ne s'est pas passé grand chose du coté d'Ashlee Simpson-Wentz. L'actrice en a profité pour travailler pendant ses pauses son regard de tueuse et ça y est, elle l'a trouvé ! Elle est absolument ridicule mais c'est ça qui est bon. Elle maîtrise aussi très bien le regard de salope mais elle n'a pas eu besoin de s'entraîner, c'est inné chez elle. A part ça, on a eu l'occasion d'en découvrir un peu plus sur David qui restait jusqu'ici en retrait. Il ne serait pas le fils de Mancini, il ne m'intéresserait sans doute pas, mais là, sa haine envers Michael réveille chez ce dernier ses vieux démons et le salaud qui dort en lui depuis trop longtemps. Je me répéte : c'est très excitant.

vlcsnap_93641


// Bilan // Melrose Place 2.0 est toujours prometteur et de plus en plus excitant. A mon avis, si les producteurs veulent que la série soit toujours sur la grille de la CW en Janvier, il va falloir passer à la vitesse supérieure dès maintenant, et le grand retour d'Heather Locklear fixé au 17 Novembre prochain devrait normalement y contribuer. Si après ça, le public ne répond toujours pas présent, c'est qu'ils n'ont vraiment rien compris !