02 mai 2010

Romantically Challenged [1x 01 & 02]

19408007_jpg_r_760_x_f_jpg_q_x_20100329_121050

Don't Be Yourself // The Charade

10 67o ooo tlsp. // 9 o6o ooo tlsp.

44030375_p

What About ?

Fraîchement divorcée, une avocate trentenaire mère d'un adolescent de 15 ans tente de refaire sa vie épaulée par ses meilleurs amis...

So What ?

Mais qu'a fait Alyssa Milano de tout l'argent qu'elle a amassé pendant les 8 ans qu'a duré Charmed ? Non parce qu'il faut être dans le besoin pour accepter un rôle pareil dans une telle comédie ! Ca fait trois ans que la pauvre actrice essaye de retrouver le chemin du petit-écran. Il y a d'abord eu le pilote de All Fall Down, un legal drama déjà pour ABC, centré sur une avocate brillante qui décidait de retrouver ses racines en entrant dans la firme de son père à Savannah. Elle partageait alors l'affiche avec James Brolin et Mary Steenburgen. Recalé ! Puis il y a eu l'année dernière, toujours pour ABC, la sitcom Single With Parents sur une trentenaire tiraillée entre ses deux parents divorcés et un grand amour qui ne venait toujours pas frapper à sa porte. Elle donnait la réplique à Annie Potts, Beau Bridges, Eric Winter et Amanda Detmer. Quand même. Pilote validé ! Commande d'une saison complète ! Et au dernier moment, alors qu'une date de lancement était fixée, que des trailers étaient déjà diffusés, ABC a tout annulé. On n'a jamais vraiment su pourquoi. L'histoire a failli se répéter avec Romantically Challenged d'abord recalée lors de la saison des pilotes, puis finalement validée tardivement. Son lancement a sans cesse été repoussé et la voilà enfin sur les écrans américains dans une case rêvée (coincée entre le succès Dancing With The Stars et le "soon-to-be-a-success" Castle). La malédiction risque de se poursuivre car les scores ne sont pas vraiment bons et l'équipe est déjà passée à autre chose...

Il faut dire ce qui est : Romantically Challenged a tout de la sitcom embarrassante que l'on a presque honte de diffuser et de regarder. C'est une erreur, une imposture. Quelque chose qui n'aurait jamais du exister. Un peu comme Hank, déjà commis par ABC cette saison (lire la critique) mais en mieux. D'ailleurs, le premier épisode diffusé par ABC est en fait le 4ème et non le véritable pilote. Il a été jugé trop faible pour un lancement. Autant dire que j'ai hâte de le voir ! Si le 4ème épisode est le meilleur de la fournée, ça promet ! En tous cas, le 2ème n'est pas pire que le 1er. C'est déjà ça. Avant toute chose, je crois qu'il est important de dire que les acteurs ne sont pas responsables de cette catastrophe. Ils sont plutôt bons chacun dans leur genre et c'est ce qui vaut l'unique étoile de cette critique. La moins bonne, c'est Alyssa Milano. C'est con. C'est l'héroïne. Enfin au final elle a autant de temps d'antenne que les autres. Elle n'est pas faite pour la comédie pure. C'est pas son truc. Pourquoi personne ne le lui dit ? D'ailleurs, elle n'est pas faite non plus pour le drama pur. De là à dire qu'elle serait mauvaise... Son joli minois nous donne envie de tout lui pardonner. Mais quand même ! Elle est juste méga chiante ici. Pas drôle. Elle sert limite de faire-valoir aux personnages secondaires. Kyle Bornheimer, lui, est plutôt bon étant donné la matière qu'on lui file, à savoir des blagues pas drôles et prévisibles. Je le préférais largement dans Worst Week qui me manque un peu. Il est déjà annoncé dans un nouveau pilote. Ouf ! Josh Lawson est pas mal non plus mais il hérite du plus mauvais rôle, à mi-chemin entre deux clichés sitcomesques : il est à la fois le side-kick super loser et le dragueur invétéré. La combinaison n'a marché qu'une seule fois : il s'appelait Joey Tribbiani et c'était un des Friends. On pense aussi au Barney Stinson du pauvre en le voyant gesticuler. Et puis il y a l'idiote blonde et chaude, soeur de l'héroïne, incarnée par Kelly Stables. Prestation honnête mais rôle qui n'est jamais très difficile à endosser quand on est soi-même blonde et chaude (et idiote ?). Tout le reste se passe de commentaires ! Et surtout les rires enregistrés qui m'ont rarement mis autant mal à l'aise. C'est comme si on avait demandé au public de rire pile au moment où c'était le moins drôle. Tout le temps quoi.

En bref, même les fans d'Alyssa Milano et plus généralement de Charmed (souvent hystériques et de mauvaise foi) devraient logiquement juger cette sitcom terriblement mauvaise. Cela dit, le casting n'est pas mauvais. C'est ce qui aurait pu la sauver.    


  1