01 novembre 2011

Grimm [Pilot]

Grimm_Photo_Logo

Pilot // 6 500 000 tlsp.

 68556638

What About ?

Des enquêtes policières se déroulant dans un monde peuplé par des personnages des contes de Grimm, menées par Nick Burckhardt, un descendant de la célèbre famille et détective beau gosse qui se met à voir certains êtres humains comme des animaux. Il se sent alors doté d'une mission, celle de protéger les autres humains de ces bêtes. Eddy Monroe, un ancien loup-garou féroce qui reste dans le droit chemin grâce à un savant mélange de médicaments, un régime et... des séances de fitness, lui prête main forte...

Who's Who ?

Drama créé par David Greenwalt (Angel). Avec David Giuntoli (Privileged), Silas Weir Mitchell (Prison Break), Reggie Lee (Prison Break, Persons Unknown), Kate Burton (Grey's Anatomy), Sasha Roiz (Caprica), Russell Hornsby (In Treatment, Lincoln Heights), Bitsie Tulloch (Quarterlife)...

So What ?

    Cette année, dans sa tentative désespérée de se trouver enfin de nouveaux succès, NBC tente de dépoussiérer les bons vieux cop shows qui vampirisent la télévision en proposant Grimm, qui mélange -pas très habilement- les éléments classiques qui font le succès du genre avec une touche de fantastique inspirée des contes sombres des frères Grimm. Mon envie de saluer l'initiative est toutefois grandement tempérée par la qualité de la série. Ce n'est ni un bon cop show, ni une bonne série fantastique. Qu'est-ce que c'est alors ? Un procedural fade qui ne peut même pas rattraper les faiblesses de son scénario par des acteurs de qualité ou une belle photographie et/ou une bonne réalisation.

   Tout comme son héros, Grimm manque de caractère. David Giuntoli n'a pas beaucoup de charisme, sa belle gueule mise à part (et ce n'est pas censé faire partie du charisme). On ne se sent à aucun moment proche du personnage puisqu'il n'offre rien auquel s'accrocher et ne fait passer aucune émotion à part l'ennui. Pourtant, il a une fiancée qu'il aime très fort (enfin on suppose puisqu'il veut la demander en mariage) et la femme qui l'a élevé est sur le point de mourir. L'enquête du jour tente vaguement de rappeler à notre bon souvenir l'histoire du petit chaperon rouge. Enfin, en gros, les victimes portent un pull rouge quoi. Parfois, le manque de subtilité a du bon, en fait... L'implication du héros dans l'investigation est plus que limitée, ce sont les autres qui font tout le boulot. Les "monstres" ne sont pas tellement effrayants, pas plus que l'ambiance instaurée. Elle se veut sombre et inquiétante, elle ressemble plutôt à une gentille petite ballade en forêt pour cueillir des champignons par temps pluvieux. Sauf que les flics tombent sur des morts à la place. La belle affaire ! Aucun des personnages secondaires n'est développé et il n'y a bien que le loup-garou qui apporte un peu de fantaisie et d'humour. 

   Grimm n'a pas la moindre ambition, si ce n'est celle de divertir sans bousculer. Comme si NBC n'avait pas voulu faire fuir les ménagères en leur proposant un produit qui les perturbe trop. Sauf que le public jeune auquel la série semble vouloir plus directement s'adresser (diffusion après Chuck) ne va pas être séduit par ce pilote mollasson et cette mythologie maigre, bien peu intriguante. Les fées ne se sont pas penchées sur le berceau de Grimm

What Chance ?

    Coup de chance ? Le pilote de Grimm a obtenu une audience presque correcte pour un vendredi soir (surtout avec un lead-in à 3,4 millions) mais les rediff de CBS en face ont probablement dû aider, sans compter l'effet curiosité qui n'existera plus dès la semaine prochaine. Je ne pense pas que ce conte durera plus d'un chapitre...

How ?


02 août 2010

Persons Unknown [1x 08]

54772233

Saved // 1 6oo ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_106223

   Persons Unknown tenait jusqu'ici ses petites promesses. Est-ce que cet épisode va tout changer et la faire basculer dans la médiocrité ? Je ne pense pas. Il est vraiment à part. Un délire de scénaristes qui ont cru bien faire mais qui se sont gravement plantés. L'Organisation a donc bien kidnappé Joe (on ne saura pas exactement comment - certains diront que ça n'a pas d'importance, j'aurai bien aimé avoir une explication quand même) dans le but de lui faire retrouver la raison. Il est apparemment LE maillon fort de toute cette expérience, ils ne pouvaient pas se passer de lui. Un voyage dans son subconscient, entre rêves, fantasmes et flashbacks vont l'aider à prendre la bonne décision. De toute façon, c'était soit poursuivre son travail avec l'Organisation soit mourir. Le choix est vite fait, non ? Ben alors c'était pas la peine d'en faire tout un foin ! Je me suis franchement ennuyé pendant toutes ces scènes qui faisaient mal aux yeux et mal à la tête. Trop d'effets tue l'effet. Au passage, on a pu revoir Tori. Bof. Et on a appris qu'avant toute cette histoire, Joe était Père. Ca ne colle pas à l'idée que je m'étais fait du personnage, et puis c'est aussi crédible que sa perruque affreuse...

   Le temps consacré au Village et ses prisonniers est fortement réduit et il ne s'y passe absolument rien de passionnant. Ils s'emmerdent. Nous avec eux. Moira et Graham trouvent le moyen de s'embrasser. Ca ne colle pas du tout. Ce n'est pas comme cela que je voyais leur relation évoluer. D'ailleurs, elle n'avait pas besoin d'évoluer. Erika s'est faite très discréte, trop. Et Bill a été encore bien gonflant malgré une tentative déspespérée de le rendre touchant. Reste l'enquête de Renbe et Kat en Amérique du Sud, assez prévisible dans l'ensemble et ennuyeuse, elle aussi.


// Bilan // J'ai beau chercher, il n'y a rien à sauver de cet épisode ! Heureusement, il semble très singulier. Le prochain devrait retourner aux basiques.

27 juillet 2010

Persons Unknown [1x 07]

54772233

Smoke And Steel // 2 1oo ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_294335

   L'avantage avec Persons Unknown, c'est qu'elle est constante. Les problèmes de départ sont toujours les mêmes et les qualités aussi. L'épisode précédent ayant fait exception, les aventures de nos deux journalistes au pays de la pizza retrouvent l'ennui qui les caractérisent. Ca se ballade à peu près tranquillement à Rome et ça cherche un moyen de repartir à la maison. On les aide, puis un nouvel obstacle les en empêche, mais on les aide à nouveau in extremis. Ils repartent, mais pas vraiment seuls. A part la fameuse photo de Janet (avec Joe et Tori), ils repartent bredouille, sans avoir appris grand chose de nouveau. Par conséquent, c'est pareil pour nous et c'est frustrant. Tout ça pour ça ? Ca va que c'était à peu près divertissant hein...

   C'est encore et toujours beaucoup plus passionnant du coté du village où sont enfermés nos héros. Joe passe à la casserole, si l'on peut dire, et va souffrir autant que faire se peut. Il va être transformé pendant un temps en animal, y'a pas vraiment d'autres mots, mais la torture ne lui fera pas lâcher grand chose, sans doute parce qu'il ne sait pas autant de choses qu'on voulait nous le faire croire. Il sait que cette "expérience" est bonne dans le fond, malgré les apparences, mais il est incapable de le justifier clairement. Même si Bill y va vraiment trop fort et que son comportement de brute exaspère, on le comprend un tout petit peu. Enfermés avec un être qui n'en est pas vraiment un, ils perdent tous plus ou moins la tête, à commencer par Janet qui est complètement chamboulée par les dernières révélations. Elle est amoureuse de Joe et elle le déteste. Quand elle commence à lui refaire confiance, il disparaît ! Et alors là, je trouve le cliffhanger super existant ! D'un coté, il ne faut pas s'attendre à quelque chose d'incroyable. On sait bien que des passages secrets se cachent partout (c'est ce qui est génial) et qu'il lui a suffit, par exemple, de pousser le miroir pour disparaître de l'autre-coté mais ça fait son petit effet et on se demande surtout pourquoi disparaître. Pourquoi maintenant ? Il avait l'air de savoir ce qu'il faisait. On ne l'a pas pris de force... Sinon, le passage où Tom brûle vif était pas mal non plus. C'était quand même assez choquant sur le coup et totalement inattendu. Les autres personnages sont plus en retrait mais on apprend la vraie histoire de Graham entre deux scènes d'action. Rien de trascendant ni même de vraiment émouvant, mais c'est une bonne chose de faite.

vlcsnap_310336


// Bilan // La première moitié de Persons Unknown est désormais dépassée et on sent que le moment des révélations est proche. Maintenant que l'on connaît bien nos personnages, il est temps de nous expliquer pourquoi eux et pour quoi faire. Mon enthousiasme pour la série ne faiblit pas. Les scénaristes l'entretiennent à merveille. 

09 juillet 2010

Persons Unknown [1x 05]

54772233

Incoming // 3 ooo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_93744

  On tient notre premier mort de l'expérience Persons Unknown ! Tori n'est plus de ce monde, on a vulgairement laissé son corps couler dans une fontaine d'Italie. J'aurais aimé que l'on assiste à son exécution, rien que pour entendre ses cris et ses larmes de détresse. Oui, c'est un peu cruel. Mais elle était tellement énervante la pauvre enfant... Cela confirme en tous cas une chose : si son père ne tire pas les ficelles, il est impliqué d'une manière ou d'une autre, et probablement contre son gré. Lui aussi est surveillé, une caméra se situe dans son bureau. La mère de Janet aussi... Peut-être que tous les proches des "candidats" le sont. Maintenant, pourquoi ? A-t-on finalement affaire à une prise d'otage mais à échelle planètaire et avec un enjeu qui n'est pas de l'argent ? La théorie de la conspiration pointe légèrement le bout de son nez et ça ne peut que donner envie de voir la suite... Ce qui donne moins envie, c'est tout ce qui se passe avec le journaliste, de son renvoi à ses relations compliquées avec sa patronne en passant par sa fille. Ca a pris beaucoup trop de place dans cet épisode à mon goût et pour un avancement proche de zéro. Impossible de s'attacher à lui, d'autant qu'il paraît de plus en plus louche. Et si tout était de sa faute ?

    Tori est partie mais elle est vite remplacée par un nouvelle recrue prénommée Erica, une prisonnière condamnée à mort qui se comporte comme un animal sauvage dans la première partie de l'épisode. C'était assez impressionnant de la voir gesticuler de la sorte, avec cette force incroyable. Je dis bravo à Kandyse McClure qui a fait du bon boulot ! Je n'ai pas tellement eu l'occasion de la voir dans Battlestar Galactica puisque j'ai arrêté au bout de 7 épisodes mais elle me parassait assez fade. J'ignore ce qu'il en est par la suite. En revanche, j'ai eu la chance de la rencontrer il y a un an et elle était superbe, radieuse, très souriante. Bref, ça fait un choc de la voir dans l'extrême opposé ! Mais c'est une actrice après tout, rien de plus normal, non ? A partir du moment où elle se calme, coincée avec Janet dans le coffre-fort, elle devient émouvante, super émouvante même, en peu de répliques et en peu de temps. Un lien intéressant s'est créé entre les deux femmes. Du coté de Joe, on exploite à fond le cliffhanger du précédent épisode mais de manière un peu maladroite. Déjà, j'aurais aimé qu'on nous explique comment on le laisse entrer dans la salle de contrôle alors qu'il n'y vient clairement pas pour faire sa sieste. Ca faisait peut-être partie du plan et du test. J'imagine qu'il faut le comprendre comme ça. Au final, Joe et Tom font partie de la machine mais ils sont aussi épiés et testés comme les autres, ils sont vulnérables. C'est plus logique comme ça. Et Joe est clairement tombé amoureux de Janet, ça ne fait plus aucun doute ! Les autres étaient assez peu présents, en particulier Moira mais les quelques mots qu'elle échange à la fin de l'épisode avec Graham laisse entendre qu'elle n'a pas chômé "hors-caméra". M'étonnerait pas qu'elle ait suivi Joe. Concernant la vidéo qu'on lui a passé, je suis assez mitigé. J'aime l'idée mais je trouve que l'impact aurait été plus forte si on lui avait montré que Tori était morte. Ou alors si on avait montré à quelqu'un d'autre la réalité et à elle cette supercherie. Mais je chipotte, tout cela est bien construit et toujours aussi prenant.

vlcsnap_75343


// Bilan // Malgré l'arrivée d'un nouveau personnage (intéressant), les scénaristes se reposent sur leurs lauriers dans cet épisode. Résultat : c'est le moins bon depuis le début. Mais rien de scandaleux !