29 décembre 2010

Perfect Couples [1x 01]

19622634_jpg_r_760_x_f_jpg_q_x_20101216_120853

44030376

Perfect Tens // 3 56o ooo tlsp.

What About ?

Trois couples d'amis ont trois définitions très différentes de la perfection amoureuse...

Who's Who ?

Créée par Jon Pollack (Joey, 30 Rock...). Avec Christine Woods (Flash Forward) dans le rôle de Julia, Kyle Bornheimer (Worst Week, Romantically Challenged) dans le rôle de Dave, David Walton (Quarterlife, 100 Questions) dans le rôle de Vance, Mary Elizabeth Ellis (Philadephia) dans le rôle de Amy, Hayes MacArthur (How I Met Your Mother, Worst Week) dans le rôle de Rex et Olivia Munn (Greek, Chuck) dans le rôle de Leigh...

So What ?

Sûrement parce que je préfère les relations longues aux one-night stand, ce premier épisode de Perfect Couples -qui n'est techniquement pas le pilote dans l'ordre de production- m'a donné envie de suivre les aventures de Dave, Julia et les autres quelques semaines supplémentaires, histoire de voir s'il y a là matière à perdurer. Tout repose, selon moi, sur le duo formé par Christine Woods et Kyle Bornheimer (les producteurs ont été bien inspirés de le faire remplacer Kyle Howard). Ils sont les plus normaux de la sitcom, ceux auxquels on peut le plus facilement s'indentifier, et l'alchimie est là. Bon et puis j'aime vraiment beaucoup Christine Woods, la révélation de FlashForward, et je suis ravi de la découvrir dans ce registre qui lui va bien. Les deux autres couples nous offrent des intrigues plus déjantées mais pas nécessairement drôles. Le délire de Rex autour de l'Italie était lourd, pas inspiré, il sera certainement LE personnage énervant de la sitcom. Forcément, sa femme, Leigh, en pâtit. On la voit peu dans cet épisode et il est difficile de situer à quel degré elle se trouve sur l'échelle de la folie. Amy et Vance m'inspirent davantage, même si les deux acteurs en font un peu trop.

Cet épisode, dont le découpage laisse un peu à désirer, donnant parfois l'impression de se retrouver dans une version US de la shortcom de M6 Scènes de Ménage, réussit malgré tous ses scènes de groupe. Si les femmes sont un peu en retrait, la bande de potes masculins est plus convaincante et occasionne quelques sourires bienvenus. Sur la longueur, cela pourrait devenir problèmatique de se forcer à réunir les personnages mais Modern Family, par exemple, a prouvé qu'elle en était capable intelligemment. Perfect Couples est un peu le Modern Family du couple, sauf que la finesse n'est pas de mise et que l'ensemble sent le réchauffé. Combien de sitcoms du même style sont apparues ces dernières années et n'ont pas survécu ? Combien de sitcoms équivalentes ont été ou vont être lancées cette saison ? Cinq autres : Better With You, Traffic Light, Friends With Benefits, Happy Endings et Mad Love. Autant dire que Perfect Couples risque bien vite de se fondre dans la masse. Et puis que vient-elle faire dans le carré du jeudi de NBC ? On se le demande... 


  1