12 avril 2010

FlashForward [1x 15]

dnes_season4_flash_simon_mi

Queen Sacrifice // 5 42o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_71802

   Ca y est : les scénaristes de FlashForward ont craqué ! La série vire au grand n'importe quoi. Cet épisode m'a fait penser à du -mauvais- Prison Break. Pas mal d'action donc, plus ou moins prenante, et des retournements de situation invraisemblables, amenés de manière tordue. Je pense avant tout à l'enquête sur la taupe au sein du FBI. C'était plutôt bien mené, c'était même la partie la plus sympa de l'épisode. J'ai bien aimé les remarques de Simon, très second degré, qui permettent de détendre un peu l'atmosphère. Quand il s'en prend à Mark, c'est d'ailleurs excellent. On a presque envie de le remercier. C'était plaisant aussi de revoir Seth McFarlane dans son petit rôle. Il finira d'ailleurs pas se faire tirer dessus. Nul ne sait s'il est mort ou pas mais à vrai dire, tout le monde s'en fout. Demetri et Wedeck font pratiquement de la figuration. Et puis il y a Vogel qui est devenu insupportable avec son air suffisant mais qui a le mérite de changer des autres personnages. Là où ça devient n'importe quoi, c'est quand on apprend que la taupe est un personnage que l'on connaît à peine, que l'on a croisé vite fait une ou deux fois par le passé. Ce n'est évidemment pas à la hauteur de l'attente. Et puis les scénaristes essayent de se rattraper en nous révélant qu'il n'y avait pas une mais deux taupes ! Et la deuxième nous est bien connue pour le coup, c'est même un des meilleurs personnages de la série, celui que le public aime le plus sans doute : Janis ! Et vlan ! On ne peut pas nier que c'est surprenant, ça procure même pendant une demi-seconde une sensation de satisfaction. On se dit qu'on nous a bien eu, que c'était bien joué ! Oui mais en y réfléchissant bien, ça n'a aucun sens. Ca n'a ni queue ni tête. Il va falloir que l'on nous fournisse une explication en bêton car je ne vois pas comment Janis peut être passée du personnage que nous connaissions à celui-ci. Quelles sont ses motivations ? Au moins, ça donne envie de voir la suite rien que pour ça...

   L'épisode contient son lot de scènes inutiles et/ou ennuyeuses. Keiko est de retour et elle part bosser dans un garage clandestin. Du coup, elle se fait arrêter par la police. Voilà qui réduit ses chances de croiser un jour Bryce. C'est bête, juste une vitre les séparait à un moment donné. Ce genre de scène où l'on nous montre avec des gros warning partout que le destin est parfois bien mal foutu m'agace au plus haut point. Ca n'apporte rien à une intrigue qui n'a déjà pas grand chose pour elle. Heureusement que Keiko et Bryce ne sont pas antipathétiques. Le baiser furtif entre Bryce et Nicole était sans intérêt bien qu'inéluctable. Sinon, la séparation entre Mark et Olivia a bien lieu. Il déménage. Le rapprochement entre Olivia et Simcoe s'opére. Tout cela ne procure pas tellement d'émotion malheureusement. Et puis le cas D Gibbons avance un peu, encore une fois de manière bien tordue avec cette histoire de codes qui se cachent dans une partie d'échecs. Les scénaristes cherchent des trucs alambiqués pour faire "style" mais c'est plus ridicule qu'autre chose au final. Un peu comme la taupe qui fait on ne sait quoi avec le sucre de son café ! Plus de simplicité les gars... 

vlcsnap_72462


// Bilan // FlashForward multiplie les erreurs dans cet épisode mais il faut avouer que la curiosité reste intacte au final. On a envie de savoir ce qui se passera d'ici à la fin de la série, même si Brannon Braga a annoncé que la saison (donc la série) se terminerait sur un cliffhanger. Histoire d'enfoncer le clou...