23 septembre 2012

Top Séries 2011/2012 [Dramas]

 

TOP DRAMAS

 Cliquez sur les blocs pour accéder à la critique (quand elle existe)

homeland_sezonul_1_season_1_wallpaper1

1. HOMELAND - Saison 1

The_Good_Wife_Season_3

2. THE GOOD WIFE - Saison 3

 Breaking_Bad_Season_5_Walter_Jesse_Raw

3. BREAKING BAD - Saison 5

 thenewsroom

4. THE NEWSROOM - Saison 1

 Girls_season_1

5. GIRLS - Saison 1

 lg__glenn_rose

6. DAMAGES - Saison 5

 killing

7. THE KILLING (US) - Saison 2

scandal_cast

8. SCANDAL - Saison 1

Fringe_S5

9. FRINGE - Season 4

SPOILER_Grey_s_Anatomy_saison_8_un_personnage_va_mourir_portrait_w532

10. GREY'S ANATOMY - Saison 8

parenthood_siblings

11. PARENTHOOD - Saison 3

728_0_0_97_564x423

_MEGAUPLOAD___HDTV__Enlightened__Saison_1

12. THE BIG C - Saison 3 / ENLIGHTENED - Saison 1

la_complex_short

13. THE L.A. COMPLEX - Saisons 1 & 2

onceuponatime_cast

american_horror_story_616

14. ONCE UPON A TIME - Saison 1 / AMERICAN HORROR STORY - Saison 1

harrys_law_season_2

15. HARRY'S LAW

________________

Elles ont manqué le classement de peu : Revenge, True Blood, Weeds, Smash, The Slap, Teen Wolf, Bunheads et The Vampire Diaries.

Elles se sont bien défendues mais... : Pan Am, Private PracticeHit & MissGCB et Ringer

Pas encore assez solides : Dallas et The Walking Dead

Plus assez solides : Dexter, Skins et Misfits

Vraiment pas assez solides : Glee et Desperate Housewives

En retard dans mon visionnage : Shameless US

Abandonnée faute de temps, à reprendre un jour : Boss, Longmire et Game Of Thrones

Je l'aurais bien remise parce qu'elle me manque : Big Love

_________________

Quel est votre top à vous ?

 


19 mars 2012

Grey's Anatomy [8x 17]

 dnes_season4_ga_meredith_mi

One Step Too Far // 9 620 000 tlsp.

 44030376_bis


 vlcsnap_2012_03_18_23h46m10s139 vlcsnap_2012_03_19_00h02m25s163

   Une série prend toujours de gros risques quand elle entraîne certains de ses personnages principaux sur des voies où l'on aurait préféré ne jamais les retrouver. Grey's Anatomy ne fait pas partie de celles où l'on a envie d'en "adorer détester" un. C'est plutôt réservé aux guilty pleasures et elle n'en est pas un. On se retrouve par contre à devoir détester "pour de vrai" un des héros parfois. Et ce n'est pas facile à accepter. Je m'étais fait une raison pour Derek. J'aime le couple qu'il forme avec Meredith mais je n'aime pas ce qu'il représente individuellement. Plus le temps a passé et plus son charme a fané. Je n'y ai jamais été sensible pour tout dire mais je me rends bien compte de la différence entre hier et aujourd'hui malgré tout. Il avait toutes les bonnes raisons d'être en colère contre Lexie et Meredith cette semaine. Elles ont sérieusement merdé. Mais rien n'y fait, c'est à lui qu'on en veut quand même ! D'un point de vue scénaristique, l'objectif est simple et clair : Meredith avait déjà compris qu'il valait mieux qu'elle laisse tomber la neuro pour éviter les disputes professionnelles avec son mari qui ont forcément des répercussions sur leur vie affective, mais pas Derek. Maintenant, il devrait avoir appris sa leçon. Le plus moche dans tout ça -hormis l'état de cette pauvre patiente bien entendu- c'est la descente aux enfers de Lexie, à qui il n'arrive rien de bien depuis un bon bout de temps ! Les auteurs ont parfaitement le droit de la maltraiter mais j'aimerais qu'ils le fassent... mieux. 

   Doit-on détester Owen pour ce qu'il a avoué avoir fait ? Oui. Oui. Oui. Il multiplie les erreurs depuis qu'il est devenu chief (même si ça n'a rien à voir a priori) et celle-là, plus que toutes les autres, a quelque chose d'impardonnable, surtout au sein d'un couple déjà à ce point fragilisé. On pourrait bien lui trouver des circonstances atténuantes, c'est vrai. La détresse, la haine, le désarroi. On pourrait, mais on ne peut pas. On ne peut que se ranger du coté de Cristina et ce depuis le début de leurs frictions transformées en failles puis en gouffre. Leur histoire ne peut plus repartir. En théorie, la prochaine phrase de Cristina sera "Avec qui ?" Car oui, dans ces cas-là, c'est ce que l'on veut savoir. Même si on ne connait pas cette personne. Ce n'est donc pas l'infirmière Emily (qui a parlé dans cet épisode, houra !). Qui d'autre ? Une fille rencontrée au hasard, que l'on a jamais vu et que l'on ne verra peut-être jamais ? Ou bien une de nos héroïnes ? Et là, si on commence à faire des hypothèses, on se rend vite compte que le champ est réduit. Eliminons d'office Bailey, Meredith, Lexie et Arizona. Malgré un rapprochement récent et douteux avec Callie, je pense que l'on peut tuer l'idée dans l'oeuf. Il nous reste donc : April et Teddy. Cela fait quelques temps que la première n'a rien apporté -j'entends les médisants au loin dire qu'elle n'a jamais rien apporté et je ne vous soutiendrais pas !- et ce serait extrêmement complexe de le justifier s'il s'agissait de la seconde. Pourtant, je crois bien que c'est l'option la plus probable. Deux âmes perdues qui se sont aimées par le passé... la ligne si fine entre l'amour et la haine... peut-être que dans un grand moment de faiblesse commun, ils se sont laissés aller. Ce serait absolument terrible mais je vois très bien Grey's Anatomy oser. On est manque d'intrigue coup de poing en ce moment en plus... Avant d'arriver à cette conclusion choquante, on a eu droit à des scènes correctes mais pas formidables entre Cristina et Emily. Le parallèle avec le cas médical manquait vraiment de subtilité. 

   J'attendais avec impatience le retour probable de Catherine, la mère de Jackson, après sa venue tonitruante au Seattle Grace plus tôt dans la saison. Ce n'était pas aussi fun et tendre que la première fois, mais Debbie Allen a quand même réussi à être géniale et elle me donnerait presque envie de lancer une pétition pour qu'elle rejoigne la série à plein temps la saison prochaine. Tiens, elle ferait une très bonne chief ! Non ? Un autre personnage a été introduit pour l'occasion mais je suis moins sûr d'avoir envie de la revoir même si elle m'a fait plutôt bonne impression. Asha est jolie, sympathique et elle a réussi à décoincer Avery. Elle envisage de poursuivre son apprentissage dans cet hôpital... Les graines sont plantées. On verra si elles germent. Ca ne ferait pas de mal à Jackson en tout cas ! Catherine est le genre de personnage qui est capable d'avoir une bonne alchimie avec à peu près tout le monde, en partie grâce à son humour et son énergie, et son duo avec Richard était particulièrement réussi. Le thème de l'épisode était le flirt et c'est le leur qui avait le plus de sens. Heureusement, il n'a pas abouti. C'eut été vraiment moche pour cette pauvre Adele. Le flirt entre Alex et Morgan ne m'inspire rien de positif. Callie n'en veut pas. Arizona n'en veut pas. Nous n'en voulons pas non plus ! Laissez cette femme repartir et offrez un rôle de plante verte à Karev !

vlcsnap_2012_03_19_00h20m19s149 vlcsnap_2012_03_19_00h16m13s249


// Bilan // En principe, à ce stade de la saison, Grey's Anatomy connait un petit creux -comme beaucoup d'antres- juste avant que les enjeux de fin de saison ne se mettent en place. En partant de là, on peut dire que cet épisode est correct. 

26 janvier 2012

Grey's Anatomy [8x 12]

dnes_season4_ga_christina_m

Hope For The Hopeless // 9 420 000 tlsp.

61074943_bis


 vlcsnap_2012_01_23_02h22m29s209 vlcsnap_2012_01_23_02h23m29s42

   Non seulement cet épisode de Grey's Anatomy était tout à fait bouleversant mais, en plus, il était particulièrement important pour l'évolution des personnages et pour la suite de la saison. Bref, il était indispensable. Un must-see. A de nombreux moments, j'ai vraiment eu l'impression d'être devant un épisode de la saison 2 ou 3. Le Grey's Anatomy diablement efficace des débuts en somme, qui a laissé place depuis à un autre, moins réussi dans l'humour mais toujours aussi bien construit et émouvant. On dirait bien que ça y est, Shonda sait comment elle terminera la saison 8 et a défini les étapes pour y arriver...

   A quel moment de la saison interviendra la mort d'Adele ? Peut-être pas à la toute fin, comme je le pensais initialement, mais dans quelques épisodes seulement. Sa condition s'aggrave, la folie la guette. Loretta Devine n'a définitivement pas volé son Emmy l'an passé. Rien qu'avec ses scènes dans cet épisode, elle peut prétendre à remporter la statuette à nouveau ! Elle était parfaite. Même si la probabilité pour qu'un homme ait vécu avec deux femmes qui ont toutes les deux souffert de la maladie d'Alzheimer est faible, le parallèle dans le bloc opératoire entre Adele, Richard et Meredith dans le rôle d'Ellis était pertinent. La scène en elle-même était vraiment superbe, le passage sur My Funny Valentine tout particulièrement, mais ce qui était très touchant aussi mais de manière plus subtile, c'était de voir Meredith apporter de l'aide à Richard pour calmer Adele. Cette bienveillance a d'ailleurs trouvé une réciproque lors de l'anniversaire de Zola lorsqu'il l'a prise dans ses bras et qu'il a rappelé à la jeune femme qu'elle était d'ores et déjà une bien meilleure mère que sa mère. L'intrigue autour du choix de Meredith sur sa spécialité m'a plu aussi parce qu'elle était traitée avec beaucoup de finesse mais, dans le fond, elle n'a pas tellement d'intérêt étant donné que l'on sait très bien quel sera son choix. Je me demande d'ailleurs, du coup, si le prochain épisode -celui sur l'univers alternatif- ne partirait pas de ce prétexte-là... Pouquoi pas ?

   Depuis la mort d'Henry, pardoxalement, le duo Cristina/Teddy n'a jamais été aussi... fun ! Leur petit stratagème pour pouvoir opérer était hilarant. Leur complicité fait vraiment plaisir à voir, surtout après tout ce qu'elles ont vécu ensemble. Cela ne fait évidemment pas les affaires d'Owen mais j'ai encore beaucoup de mal moi-même à lui pardonner son énorme faux pas. Il s'est très mal comporté dans cet épisode mais peut-être pas au point de mériter une telle souffrance lors de la scène finale. A plein de moments cet épisode était bouleversant, comme je l'ai déjà souligné, mais ce passage-là était une sacrée claque ! Et tant pis si Kevin McKidd n'est pas toujours à la hauteur de l'excellence de Sandra Oh. La scène n'en était pas moins forte. Et pour terminer sur tout ce qui touchait à l'émotion, les cas médicaux étaient particulièrement réussis. Celui des soeurs était surtout drôle, mais celui du petit garçon malade était... les synonymes de "touchant" commencent à me manquer... Enfin, vous avez compris. Je trouve d'ailleurs que Cheryl White, qui joue la mère, mériterait d'être davantage qu'une guest dans tout un tas de séries. A quand un rôle régulier ?

  Pour la partie plus divertissante, on a pu compter sur "Calzona" et Mark, même si je regrette que Julia apparaisse encore si peu et de loin. Il y a vraiment quelque chose à faire de ce personnage, il semble avoir du potentiel... J'espère qu'elle n'est pas juste là pour combler en attendant que Lexie et Mark se remettent ensemble, ce qui arrivera tôt ou tard, qu'on le veuille ou non. Je n'ai pas bien compris pourquoi April,  Jackson et Alex voulaient déménager alors que théoriquement, Meredith et Derek sont censés emménager dans leur "maison-bougies" sur les hauteurs de Seattle... un jour. Mais bon, ce ne serait pas inintéressant de créer une nouvelle dynamique ailleurs, tant que le foyer des Grey ne disparait pas de la série. C'est le deuxième décor le plus important après l'hôpital quand même ! Tiens, Lexie et Mark finiront peut-être par y couler à leur tour des jours heureux... 

vlcsnap_2012_01_23_02h31m04s240 vlcsnap_2012_01_23_02h24m31s141


// Bilan // Face à des épisodes comme celui-là, je me dis que Grey's Anatomy n'est vraiment pas qu'un "simple" drama médical comme il y en a eu tant d'autres et comme il y en aura encore beaucoup. Il s'agit vraiment de l'un des meilleurs dramas, networks et câble confondus, encore aujourd'hui. 

17 janvier 2009

Grey's Anatomy [5x 11]

dnes_v2_grey_mini_ban

Sympathy For The Devil // 13 1oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_248337

   A bien des égards, j'ai trouvé cet épisode de Grey's Anatomy réussi et touchant. Plus touchant que réussi d'ailleurs. Mais comme ce que je cherche avec cette série, c'est une grande bouffée d'émotion avant tout, je suis satisfait. Toutes les intrigues étaient intéressantes, pas une à jeter ! La plus faible était certainement celle de ce patient qui souffre de sa petitesse mais c'était mignon et le lien qui a été fait avec cette pauvre Callie qui perd de plus en plus confiance en elle à force de déceptions me m'a pas trop semblé tiré par les cheveux. Ensuite, et c'est une excellente nouvelle, l'intrigue autour du fantôme de Denny et de la folie supposée d'Izzie touche à sa fin. Elle se rend compte, en voyant sa copine Meredith rencontrer sa future belle-mère, que ce dont elle a besoin, c'est d'une vraie relation avec de vrais gens. Alors elle quitte -toujours dans sa tête- Denny et se tourne -définitivement ?- vers Alex. Cependant, Denny annonce à Alex -qui ne l'entend pas puisque Denny est seulement dans la tête d'Izzie jusqu'à preuve du contraire- qu'ils ont deux-trois choses à se dire. Bah oui, étant donné qu'Alex ne s'est toujours pas rendu compte qu'Izzie était devenue vraiment très bizarre ... Reste à savoir de quelle manière tout va se passer dans le(s) prochain(s) épisode(s). J'ai hâte ! Alors Izzie a-t-elle une tumeur au cerveau ? Devient-t-elle tout simplement folle à lier ? A vos pronostics ! Y'en a un autre qui n'est pas net net, c'est le Dr Hunt. Visiblement, son voyage en Irak l'a beaucoup meurtri et il a bien du mal à sortir tout ce qu'il a sur le coeur. Cristina est la parfaite personne pour le faire. Sous la douche, tout habillé, c'est p't'être pas la meilleure façon de s'y prendre cependant.

   La storyline autour du serial-killer de l'hôpital a pris une tournure intéressante dans cet épisode. Il y a toujours cette divergence d'opinion entre Meredith et Derek qui ne fait que s'accroître mais Meredith est allée assez loin ... Elle a expliqué au détenu la meilleure façon de se tuer ! Et il s'est empressé de se taper la tête contre les barreaux de son lit (c'était assez horrible d'ailleurs). Dans un sens, c'est une bonne oeuvre puisque cela pourrait permettre de sauver le patient de Bailey à travers des dons d'organes. Mais dans un autre, cela permettra à cet homme qui a quand même tué des gens, rappelons-le, qui a anéanti des familles, qui a causé un chagrin incommensurable, de mourir parce qu'il l'a choisi -entre gros guillemets- et pas parce que la justice l'a décidé. Dans 5 jours, il est censé mourir puisqu'il a été condamné à la peine de mort. Ca relance discrétement ce fameux débat autour de la peine de mort. Ca mériterait d'être davantage discuté mais ce n'est peut-être pas le lieu. Bref, Meredith va loin et si Derek découvre la vérité, ça va sentir très mauvais pour le couple. Ce serait dommage, le mariage se profile à l'horizon ! Derek a même présenté sa mère à Meredith. C'était assez comique je dois dire. Par la même occasion, ça justifie un peu mieux cette histoire sur le père de Derek que l'on nous a sorti de nulle part dans le précédent épisode. Mais le passage de Mme Shepherd a surtout été intéressant pour McSteamy, qu'elle a pratiquement élevé. Elle comprend tout de suite qu'il lui cache quelque chose, en l'occurence sa relation charnelle avec Lexie, bien plus jeune que lui et soeur de la copine de son meilleur-ami ! Elle le prend plutôt bien. La scène où elle va demander à Lexie si elle est une fille bien était courte mais excellente ! Pour terminer, un petit mot sur Bailey. Je l'aime beaucoup mais je ne la comprends pas toujours. Elle passe son temps à dire à ses élèves qu'il ne faut pas trop s'impliquer personnellement et émotionnellement avec les patients et c'est précisément ce qu'elle fait avec ce petit garçon. Faites c'que j'dis pas c'que j'fait ?

vlcsnap_270324


// Bilan // Toutes les intrigues de cet épisode sont intéressantes et touchantes et, en plus, elles s'imbriquent bien. Ca, c'est du Grey's Anatomy efficace comme on aimerait en revoir plus souvent.

dnesv2finarticleminibanpk8   

03 novembre 2008

Critiks Récap' [Du 27 Octobre au o2 Novembre 2oo8]

31478697

Cliquez sur les titres des séries pour les critiques complètes


31509950

31728000 [1x o6]

30688048 [5x o5]

31549808 [2x o3]

31658421 [2x o4]

31689465 [5x o6]


31711946

31689399 [3x o6]

31677075 [2x o4]

31622673 [3x o5]

31549000 [3x o5]

31587201 [2x o5]


31749530

31586064 [2x o3]

31689144 [2x o5]


31396982

31689280 [2x o5]

01 novembre 2008

Grey's Anatomy [5x o5]

31689465

Life During Wartime // 15 32o ooo tlsp.

31509950


vlcsnap_105883

   Owen Hunt. Ce nom ne nous est pas encore complêtement familier mais il va le devenir, j'en suis sûr. Ce nouveau personnage, dont nous avions eu un aperçu il y a quelques épisodes, est exactement ce dont Grey's Anatomy avait besoin. J'ai presque envie de le comparer à Addison Montgomery quand elle est arrivée en saison 2. Les deux personnages sont très différents mais ils font parti de ceux qui arrivent et qui bouleversent tout sur leur passage. Pour son premier jour au Seattle Grace, on peut dire qu'il ne s'est pas fait que des amis. Sloane et surtout Shepperd sont déjà jaloux comme tout. Un nouveau mâle plus charismatique qu'eux qui débarque, ça leur fait forcément peur. Ca fait un moment que Derek n'est cantonné qu'à ses relations amoureuses. Cette nouvelle rivalité va peut-être sortir le personnage de la passivité. Hunt va bien évidemment avoir droit à sa love story et c'est Cristina l'heureuse élue. Ca tombe bien, ça fait une saison qu'elle reste bloquée sur sa séparation d'avec Burke. Il est temps de passer à autre chose. Elle ne veut plus tomber amoureuse de qui que ce soit à l'hôpital mais comme c'est de toute façon l'endroit où elle passe le plus clair de son temps ! Alors qu'il l'avait embrassée la dernière fois, Hunt préfère en rester là avec elle. Ca ne va pas durer et c'est ce qui est bon !

   Afin de marquer l'arrivée de Hunt comme il se doit, les scénaristes ont décidé de frapper fort. Le médecin dévoile à ses éléves médusés des cochons en rang d'oignon qu'il s'empresse de poignarder ! A eux de les soigner. Si Cristina se lance à corps et à coeur perdus dans l'ouvrage, Izzie refuse catégoriquement de se lancer dans cet exercice de style. On s'en souvient avec le petit Bambi qu'elle avait soigné la saison dernière : c'est une grande défenseuse de la cause animale. Alors forcément, on savait très bien quelle serait sa réaction, on connaissait d'avance ce qu'elle allait dire à Hunt, c'était absolument sans surprise. Pourtant, ça ne m'a pas déplu. Je préfère tellement la voir comme ça plutôt qu'à se lamenter sur son sort. Là où elle a été agaçante, c'est quand elle n'a pas compris qu'Alex était en train de lui faire comprendre, avec toute la maladresse qui le caractèrise, qu'il voulait une relation amoureuse exclusive avec elle. Cela va de soi pour le commun des mortels mais avec Alex, c'est toujours plus compliqué. Cette pauvre Izzie n'a rien compris. A la fin de l'épisode quand même, elle a un éclair de génie et tout est bien qui commence bien. J'espère que cette fois, leur couple va tenir quelques temps. C'est vraiment lassant de voir les couples se faire et se défaire dans cette série.

    Comme la semaine dernière, une grosse opération est organisée afin de faire parler du Seattle Grace. Pour le moment, le chef a eu de la chance, tout s'est bien passé, mais je sens qu'à vouloir trop en faire, il va se brûler les ailes. De toute façon, j'ai le sentiment que cette saison sera sa dernière. Il commence doucement à passer le relais à Bailey. Elle s'en sort admirablement bien jusqu'ici d'ailleurs. Elle n'hésite pas à remettre Hahn en place quand elle va trop loin. Et c'est trop facile de prétexter ensuite qu'elle a eu une attitude exécrable parce que le matin même, les choses ne s'étaient pas passées comme elle aurait aimé avec Callie. Parlons-en d'ailleurs. Eh bien j'ai trouvé ça rondement bien mené, en plus d'être très émouvant. Après avoir passé la nuit avec Callie, Erica a une révélation : elle se rend compte qu'elle est gay. Elle l'a toujours été sans même le savoir. Elle utilise une comparaison relativement poétique entre les lunettes qui lui ont permis de découvrir ce qu'étaient les feuilles quand elle était petite, à Callie qui lui a fait découvrir ce qu'est l'amour maintenant qu'elle est grande. Di comme ça, ça paraît absurde mais je vous assure que c'était très convaincant dans sa bouche. Puis elle s'est mise à pleurer et ça a fait fuir Callie qui n'a pas ressenti la même chose. Elle a pris son pied mais pas au point de se sentir tout à coup lesbienne. Elle veut alors se rassurer en recouchant avec Mark (qui n'aura jamais été aussi utile que cette saison). Dans un premier temps, on a envie de la baffer pour ce qu'elle est en train de ruiner. Puis on comprend que ce qu'elle vit actuellement est compliqué, qu'elle est pleine de doutes et de peurs et à la fin de l'épisode, elle fait le choix de ne pas abandonner. Elle avoue même à Erica son encartade avec Mark. J'espère que la suite de leur histoire sera aussi bien menée.

   Les soeurs Grey sont relativement peu présentes mais Lexi a tout de même le temps de se rapprocher un peu de Cristina et de revenir sur ses propos du dernier épisode concernant George (toujours l'ombre de lui-même). Et Meredith nous fait découvrir son "Anatomy Jane", une poupée avec laquelle elle jouait quand elle était petite et qu'elle se balladait gaiement dans les couloirs de l'hôpital. Le temps d'une petite engueulade avec le Chef et tout reprend son cours habituel. En continuant de faire les cartons chez sa mère, elle et Derek découvrent qu'Ellis n'avait pas tenue qu'un seul journal intime mais une dizaine ! Je suppose que l'un d'entre eux referme un terrible secret qui nous sera dévoilé plus tard dans la saison. Le cas échéant, ça n'aurait aucun intérêt. Sauf peut-être celui non négligeable pour Meredith de faire son deuil et d'apprendre des écrits de sa mère.

vlcsnap_83033


// Bilan // Avec l'arrivée du Dr Hunt, la série semble reboostée. Pourvu que ça dure !

31515293

Posté par LullabyBoy à 21:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

27 octobre 2008

Critiks Récap`[Du 20 au 26 Octobre 2oo8]

31166307

Cliquez sur les titres des séries pour les critiques complètes


30193971

31349806 [2x o2]


31166353

31508027 [1x o5]

31314582 [3x o4]

31463780 [5x o5]

31346727 [2x o4]

30997780 [4x o5]

31509958 [5x o4]

31311126 [2x o2]

31658421 [2x o3]

31677075 [2x o3]


31081914

31043394 [4x o8]

31107520 [2x o4]

31459548 [3x o5]

31352853[2x o4]


31108877

31003849 [3x o4]

28 septembre 2008

Critiks Récap`[Du 22 au 28 Septembre 2oo8]

dnesv2critiksminibanhv4

Cliquez sur le titre de la série pour la critique complête


dnes_v2_poll_stars4

dnes_v2_fringe_mini_ban [1x o2]

dnes_v2_lipstick_mini_ban [2x o1 Season Premiere]


dnes_v2_poll_stars3

dnes_v2_himym_mini_ban [4x o1 Season Premiere]

dnes_v2_grey_mini_ban [5x o1 Season Premiere]


dnes_v2_poll_stars2

dnes_v2_pbreak_mini_ban [4x o5]


dnes_v2_poll_stars1

dnes_v2_90210_mini_ban [1x o5]


De retour ce Dimanche : Desperate Housewives, Brothers & Sisters, Dexter (critique du season premiere dispo ICI) et Californication (critique du season premiere dispo ICI) ! Mercredi, ce sera au tour de Dirty Sexy Money, Private Practice et Pushing Daisies de faire leur retour ! Au rayon des nouveautés, je testerai pour vous Gary Unmarried et The Ex-List. Bonne semaine sériphilesque !