08 avril 2010

LOST [6x 11]

dnes_season4_lost_jack_mini

Happily Ever After // 9 5oo ooo tlsp.

44030378


What about Desmond ? What about the Flash-sideways ?


vlcsnap_70166 vlcsnap_67680

   "See Ya In Another Life, Brotha" A vous aussi cette phrase prononcée par Desmond dans le premier épisode de la saison 2 et régulièrement depuis sonne différemment aujourd'hui ? Je me suis toujours demandé ce qu'elle pouvait bien vouloir signifier, au-delà du coté "super-social" de ce bon vieux Desmond. On a enfin une réponse à cette question qui n'en était une que dans ma tête et dans celles de quelques illuminés qui me ressemblent. Il fallait la comprendre au premier degré. Bien-sûr, cette phrase qui s'adressait à Jack à la base, faisait écho à sa deuxième rencontre avec Desmond quelques mois plus tard sur l'île, et plus précisément dans le bunker. Mais on peut dire désormais qu'elle faisait également référence à une autre rencontre entre les deux hommes, dans un hôpital cette fois et au cours d'un flash-sideways ! Jusqu'à preuve du contraire, Desmond a prononcé ces mots en toute innocence. C'est plutôt la malice des scénaristes que je tenais à saluer ! On va encore me dire que je divague mais, pour moi, ça prouve bien qu'ils savaient où ils allaient globalement et qu'ils connaissaient déjà l'importance de ce personnage dans la série. Tout ce qui lui est arrivé dans la station du Swan n'est pas anodin de toute façon. Il fait partie des quelques personnages satellites, presque hors du temps et de l'espace, qui sont indispensables à la résolution de l'énigme. Le retour de Desmond marque bien un tournant dans la sixième saison et on peut légitimement s'attendre à ce que les événements s'accélérent à partir de maintenant et jusqu'à la fin. Evidemment, le prochain épisode viendra me contredire avec un flash-sideways sans grand intérêt et des scènes sur l'île très accessoires... Phase de pessimisme aigü terminée.

   Pas de Jacob ni de Man In Black cette semaine mais Desmond et des revenants. Tout en bas de la liste, on assiste, impassibles, aux apparitions de Minkowski en chauffeur de limousine. Souvenez-vous, c'est le mec du cargo dont la conscience a voyagé dans le temps sans qu'il puisse revenir au présent. Il est donc mort dans les bras de Desmond. On s'étonne un peu de le revoir tant son importance était limité mais on va dire que l'acteur était libre et que les producteurs l'aimaient bien. Sans rire, il y a une logique à ce qu'il apparaisse dans le flash-sideways de Desmond mais ça n'apporte rien concrétement. Même pas un peu de plaisir. Et puis il y a Eloïse, aka Line Renaud ! Là pour le coup, c'est du bonheur. Elle nous gratifie en plus d'une choucroute mémorable. Elle reste parmi les personnages de la série les plus intriguants après que Ben et Richard, entre autres, aient perdu ce statut si précieux. Quelque soit l'endroit où on la voit, elle a l'air parfaitement consciente de tout ce qui se passe. Elle sait. Quelle théorie peut-on bien imaginer la concernant ? J'opterai pour un pacte passé avec Jacob ou avec MIB. Si Jacob lui a donné un don, c'est celui de voyager dans le temps. Si elle est associée à MIB, on peut imaginer un chantage douteux qui tournerait autour de son fils, Daniel. Daniel comment ? Daniel Faraday Widmore. Oui ! Dans les flash-sideways, il n'a pas honte de porter son vrai nom. Il n'est plus scientifique mais musicien. Mais il était déjà un peu musicien avant et il est toujours un peu scientifique inconsciemment. Lui aussi a beaucoup d'importance puisqu'il enclenche tout le mécanisme qui va amener Desmond à... On y reviendra ! Pour en revenir à Eloïse, le fait qu'elle veuille absolument empêcher Desmond de rencontrer Penny est très louche. Elle ne doit pas beaucoup l'aimer puisque son ancien (actuel ?) bonhomme l'a eu avec une autre femme, dont l'identité restera peut-être secréte jusqu'au bout. Mais a-t-elle une importance ? On ne connaît pas d'autres vieilles de toute façon. Mais je ne serais pas contre voir débarquer un sosie de Régine ! Sinon, c'est amusant de constater que dans les flash-sideways, les personnages n'ont plus de daddy issues, sauf peut-être Sun. Tout va bien entre Locke et son père, Jack a un fils, et maintenant Daniel a l'air de s'entendre avec Charles Widmore. Y'a juste un truc qui m'a chagriné dans tout ça : à la base, les Widmore vivaient à Londres. Pourquoi tout à coup tout leur univers est transporté à Los Angeles ? Une facilité sans doute.   

vlcsnap_75647 vlcsnap_74590

   S'il y a bien une chose que confirme cet épisode, c'est que l'Amour est ce qui guide tous les personnages et c'est le moteur même de la série ! Qui dit centric-Desmond dit retour de Penny et retour du couple impossible qui a pourtant fini par devenir possible la saison dernière. Le sort devait à nouveau les séparer. Et ça pourrait bien être définitif cette fois : Widmore insiste bien sur le "sacrifice" que représentent les futures actions de Desmond. L'amour de Daniel pour Charlotte et celui de Charlie pour Claire, qui dépassent les frontières du monde et du temps, conduisent Desmond à se souvenir de Penny et de l'importance qu'elle a pour lui. Elle est sa constant après tout. Il va la retrouver, la rencontrer et lui donner rendez-vous. Cette scène dans le stade était très forte, très belle, Henry Ian Cusick et Sonya Walger étaient parfaits, mais toute l'émotion qu'ils ont pu nous faire vivre par le passé était bien plus intense. On ne peut pas reproduire à l'infini la quasi-perfection. Et puis, même si ça avait sans doute un sens, couper la scène en plein milieu pour la reprendre plus tard n'a pas aidé. On remarquera que lorsque Desmond s'évanouit dans le flash-sideways, il reprend conscience au présent...

   Mais venons-en aux faits si vous le voulez bien ! Comme on nous le dit plus ou moins clairement, les flash-sideways ne sont pas une finalité, comme certains le pensaient, mais bien comme une alternative. Ils seraient ce qui défile devant les yeux des losties après l'explosion de la bombe H. Ce à quoi ressemblerait leur vie si... Mais ce n'est en aucun cas une réalité. La mission de Desmond va alors être de réunir les passagers du vol 815, leur expliquer sa folle théorie et puis... et puis quoi ? Que faire ensuite ? Desmond a la particularité, comme le vérifie Widmore à l'aide d'un donut géant, d'être peut-être la seule personne au monde à pouvoir survivre à une catastrophe électromagnétique. Pourquoi ? Et puis quand on y pense, Eko et Locke aussi ont survécu à l'explosion du Swan. Très rapidement, et comme toujours avec les épisodes centrés sur Desmond, on est plus perdus qu'autre chose. Pourtant, cette fois, on est plus que jamais proche du but. Encore qu'il va falloir relier cette mission de Desmond à tout ce qui concerne Jacob, MIB et l'histoire de l'île. Et là, comme ça, à brûle-pourpoint, on a un peu de mal à voir le rapport...          

vlcsnap_79413 vlcsnap_80503


// Bilan // Un épisode centré sur Desmond ne déçoit jamais. C'est une régle immuable qui aura été vérifiée  jusqu'au bout. Celui-ci n'était pas le meilleur car pas le plus émouvant, mais il était malgré tout excellent et il éclaire (un peu) le système si controversé des flash-sideways, même s'il ne le justifie pas encore totalement. Les dialogues sont bien meilleurs que dans les épisodes précédents et les acteurs aussi (mais ce ne sont pas les mêmes). Etonnamment et pour mon plus grand plaisir, on revient beaucoup sur les événements de la saison 2. Peut-être la reverra-t-on avec plus d'indulgence une fois la série terminée...   

44069764


01 mai 2009

LOST [5x 14]

dnes_v2_lost_mini_ban

The Variable // 9 o4o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_95465 vlcsnap_85102 vlcsnap_84975

vlcsnap_91698

   Le cliffhanger de l'épisode précédent -le retour de Faraday sur l'île- laissait présager du meilleur et, même si je n'ai pas vraiment eu droit à ce que j'attendais ou plutôt ce que j'imaginais, j'ai passé un excellent moment, vraiment. Qu'est-ce que j'attendais ? Que l'on nous raconte ce que Faraday avait bien pu fabriquer pendant trois ans ! Cela tient en une phrase : il les a passés à Ann Arbor (la ville du Michigan où a été fondée la Dharma Initiative par les DeGroot, que l'on verra un jour j'espère !) à faire des recherches. C'est très vague et je suppose que l'on n'en saura jamais vraiment plus là-dessus. Ironie du sort : Faraday revient pour mourir, même s'il l'ignore. Mais avant d'en arriver là, on nous confirme une chose qui était devenue évidente depuis quelques temps : Eloïse Hawkings est bien la mère de Faraday. Etait-ce nécessaire de sortir les violons grinçants pour l'occasion ? Je ne suis pas sûr. Et si Eloïse lui a donné la vie, elle lui a aussi donné la mort. Par inadvertance si je puis dire. Fallait pas se ramener sur le camp des hostiles une arme à la main Dan ! La vraie révélation finalement, c'est que Faraday est aussi le fils de... Widmore ! C'est une hypothèse dont je vous avais déjà fait part, je ne suis donc pas mécontent que ce soit vrai. Cela fait de Penny la demi-soeur de Faraday. Je doute que Penny soit la fille de Eloïse, encore que c'est assez troublant qu'elle aille prendre des nouvelles de Desmond à l'hôpital ! En tous cas, le lien est maintenant beaucoup plus clair entre tous ces personnages, surtout si l'on ajoute à cela le fait que Faraday soit la constante de Desmond. Au passage, j'aime bien relever ce genre de choses pour contrer ceux qui croient encore que les scénaristes de Lost improvisent au fur et à mesure : la première apparition de Hawkings date de l'épisode 8 de la saison 3, Flashes Before Your Eyes, et si jusqu'ici on ne comprenait pas bien pourquoi elle était intervenue dans les voyages de Desmond, on le comprend maintenant : Desmond étant sa constante, pour que le destin de Faraday s'accomplisse, il fallait que Desmond soit là sur l'île quand lui y arriverait. Tout s'imbrique parfaitement.

   En revanche, là où le principe de constante me semblait assez clair, celui de variable est beaucoup plus flou. En gros, Faraday pensait que la variable c'était les losties et qu'ils pouvaient changer le futur. Or, "Whathever Happened, happened", comme sa mère et d'autres l'ont rabâché. Donc Daniel n'y pouvait rien, il fallait qu'il meurt ! Mais du coup, quel était l'intérêt de sa mission ? Pourquoi sa mère a-t-elle tout fait depuis sa plus tendre enfance pour qu'il devienne un scientifique et qu'il finisse par venir sur l'île ? Certainement que tout ce qu'il a fait depuis son arrivée en début de saison 4 était primordial pour la suite. Rien que le fait qu'il ait conseillé d'enterrer Jughead par exemple. Je sens qu'on va bientôt en reparler de cette bombe d'ailleurs. En parfaite réponse à l'épisode The Constant et à quelques éléments distillés ça-et-là, une des expériences de Faraday a mal tourné alors qu'il était avec son assistante et petite-amie Theresa. Elle s'est retrouvée gravement atteinte et lui a eu de nombreuses pertes de mémoire à partir de ce moment-là. Deux scènes nous ont été à nouveau montrées et rejoignent ainsi parfaitement le puzzle : celle de l'épisode 2 de la saison 4 lorsque l'on découvre un Faraday en pleurs devant sa télévision alors qu'un reportage passe sur l'épave de l'avion du vol Oceanic 815. Il n'y avait pas de mystère sur l'identité de la femme qui lui parlait : il s'agissait simplement d'une infirmière. En revanche, tout de suite après, Charles est venu à sa rencontre et lui a révélé la vérité sur le fausse épave, sachant très bien que Dan allait oublier ce qu'il lui disait, et lui a proposé de rejoindre son équipe pour aller sur l'île, une île qui soignerait ses pertes de mémoire et son hypersensibilité. La deuxième scène était celle du Season Five Premiere, avec Faraday près de la roue et en compagnie du Dr Chang. Je persiste à penser que cette scène n'aurait jamais dû nous être montrée ! Dernière chose : nous avons pu assister à la fameuse scène où Dan parle à la petite Charlotte et lui conseille de quitter l'île avec sa mère. C'était très tendre et très émouvant.

   A coté de ça, le retour de Faraday permet de faire enfin bouger les losties. Sawyer et Juliet se font prendre par les Dharma, notamment par ce connard de Radinsky qui a bien fait de se faire exploser la tête quelques années plus tard tellement il est insupportable. Que vont-ils devenir ? Je me le demande. Ils sont en bien mauvaise posture et Jack et Kate sont déjà partis vers de nouvelles aventures. Il y a toujours Hurley et Miles mais je compte sur eux pour nous livrer de nouveaux dialogues hilarants, pas pour les libérer. Mais s'ils réussissent les deux, pourquoi pas ? La bonne nouvelle, c'est que les hostiles devraient avoir plus de temps d'antenne dans les épisodes qui restent, notamment ce cher Richard Alpert. D'ailleurs, j'espère qu'il ne va pas essayer de sauver Faraday grâce au Temple, comme il l'a fait pour le petit Ben. J'en doute fortement mais sait-on jamais ! On devrait également voir plus d'Eloïse Hawkings, cette fois interprétée par Alice Evans, une actrice qui a quand même commencé chez AB Productions (qui se souvient de Elisa Top-Model ?) ! Et puis le Temple va forcément enfin nous être dévoilé, je ne vois pas d'autres solutions. C'est là que doit se trouver le moyen de retourner au présent. On attend un retour de Sayid. On ne sait pas où il est depuis qu'il a fuit. En gros, la fin de la saison s'annonce très excitante !            

vlcsnap_109490

vlcsnap_99372 vlcsnap_107465 vlcsnap_97921


// Bilan // Un épisode pleinement satisfaisant sur de nombreux plans. Il enclenche clairement la dernière partie de la saison et les événements du Season Finale. On perd tout de même au passage un des personnages les plus intéressants de la série.

dnesv2finarticleminibanpk8

30 janvier 2009

LOST [5x o3]

dnes_v2_lost_mini_ban

Jughead // 11 23o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_96168 vlcsnap_100116 vlcsnap_107820

vlcsnap_109393

   Dieu Merci (Jacob Merci ?), j'ai retrouvé ma verve d'antan pour Lost avec cet épisode formidable. Je lui aurais bien mis 5 étoiles mais il y a déjà eu de meilleurs épisodes et puis je préfère en garder sous la coude car le meilleur est à venir, right ? Des réponses on en a eu. Des twists on en a eu aussi. Un cliff'. Et tout était clair, limpide, cohérent, au contraire des deux précédents épisodes qui partaient dans tous les sens et qui donnaient un peu mal à la tête. On commence d'abord calmement par la naissance de l'enfant de Desmond et Penny, qu'ils ont choisi d'appeler Charlie, certainement en hommage à celui qui leur a permis de se retrouver. Puis par une jolie histoire que Desmond raconte à son fils, celle d'une île qui lui manque, une île extraordinaire peuplée de monstres ... La Grande-Bretagne ! Quoi ? Vous aussi vous êtes tombés dans le piège. J'adore ce genre de clin d'oeil. Pour ceux qui cherchent encore le rapport entre les monstres et la Grande-Bretagne : le Loch Ness pardi ! Puis Desmond passera tout le reste de l'épisode à chercher la mère de Faraday, comme Daniel le lui a demandé dans le passé. Mère qui est forcément Mrs Hawkins, et c'est d'autant plus évident maintenant que l'on sait qu'elle habite à Los Angeles. C'est plus pratique. Sur son chemin, il va faire la rencontre d'une femme nommée Theresa, qui est dans le coma depuis quelques temps par la faute de Faraday. Il s'est servi d'elle pour une expérience qui a mal tourné. Depuis, Charles Widmore lui paye ses soins. Pourquoi ? Parce qu'il est en parti responsable de ce qui lui est arrivée : c'est lui qui finançait les recherches scientifiques de Daniel ! C'est quand même pas une petite information ça. Certes, il était déjà relié à Widmore puisque c'est lui qui l'a envoyé sur l'île mais c'est plus profond que ça. Je me demande donc si Charlotte et Miles n'ont pas été recrutés pour des raisons plus importantes que simplement d'être des experts dans leur domaine. On sait déjà que Charlotte est liée à l'île d'une manière ou d'une autre de toute façon. Reste Miles dont on ne sait pas grand chose et qui ne sert à rien pour le moment, si ce n'est lancer des petites piques. Et c'est bien, il en faut. Toute cette partie sur Desmond n'était donc pas sans intérêt -son face à face avec Widmore est splendide- et elle prépare les événements qui vont suivre, le départ des Oceanic Six surtout. En parlant d'eux, ils sont totalement absents de l'épisode, tout comme Ben, et c'est extrêmement agréable. Vivement qu'ils retournent sur cette maudite island ! C'est là que ça se passe ! Le reste est de la littérature. De la jolie littérature.

   Vous vous souvenez de cet épisode de la saison 4, Cabin Fever, centré sur Locke et ses intéractions avec Richard ? Eh bien il prend maintenant tout son sens. Si Richard est venu à sa rencontre à sa naissance, puis un peu plus tard, c'est parce que c'est Locke, dans le passé, qui le lui a demandé afin de prouver sa bonne foi. Ca paraît tiré par les cheveux dit comme ça mais c'est en réalité tout à fait cohérent. La boussole, tout ça. A la fin du précédent épisode, c'est donc en 1954 que toute la bande se retrouve projettée. Avant la Dharma donc, et avant Ben, forcément. Eh bien à cette époque, le leader chez les autres, c'était déjà Richard -on a bien compris qu'il était immortel depuis le temps mais Juliet nous le confirme, chose qu'elle aurait pu faire avant mais bon- et son bras droit n'est autre que ... attention révélation choc ... Charles Widmore, encore lui ! Charles, s'il n'est pas né sur l'île, y a au moins vécu. Et on comprend maintenant très bien la guerre que Ben et Charles se ménent depuis tant d'années ! A la base, c'était Charles le bras droit de Richard, jusqu'au jour où Ben a pris sa place. Il a alors été banni de l'île -quelque chose comme ça- et a toujours voulu y revenir sans savoir comment le faire. Non mais là encore, c'est une révélation énorme ! Qu'on ne me dise pas que la série ne donne toujours pas de réponses. Charles, lorsqu'il avait une vingtaine d'années, nous apparaît comme un petit effronté, un rebelle, il a le sang chaud et il est certainement très impulsif. Un peu du genre à tuer tout ce qui bouge. Il s'est assagit avec le temps. Il y a un autre visage qui ressort de cette immersion chez les autres : Ellie. Je pense qu'il s'agit de Mrs Hawkins. Ellie Hawkins donc. Ca sonne bien je trouve. On ne peut pas dire qu'on la reconnaisse dans ses gestes ou autres, on a à peine vu Hawkins jusqu'ici (mais ça va certainement changer). Mais ce qui met forcément la puce à l'oreille, c'est quand Daniel lui dit qu'elle lui fait penser à quelqu'un. Il la scrute. Je ne sais pas s'il l'a lui-même compris, s'il le sait, mais il s'agit certainement de sa mère. Enorme !    

   Une révélation qui m'a paru un peu étrange, c'est le fait que les Others possèdent un langage bien à eux, proche du latin. Ou est-ce carrément du latin ? Je ne sais pas, je n'en ai pas fait à l'école. Si j'avais su que quelques années plus tard que ça me permettrait de comprendre un truc dans Lost, j'en aurai sûrement fait ! Mais bien plus important : Jughead ! Il y a une bombe sur l'île et les Others ne savent pas quoi faire. Les militaires américains l'ont jetée sur l'île, comme ils l'ont fait pour des tas d'autres îles du Pacifique Sud. J'aime quand cette réalité -la guerre- entre en ligne de compte. C'est prometteur. Les Others croient que Daniel et sa bande sont des militaires venus la désamorcer. Le conseil assez basique que Daniel va leur donner c'est de l'enterrer. Il sait de toute façon que dans 50 ans, elle n'aura toujours pas explosé. Ce qui ne veut pas dire qu'elle n'explosera pas après 2oo7 ... C'est pas moi qui vous disez que la série allait se terminer sur l'explosion de l'île ? Si. C'est trop évident, ça ne sera pas ça mais cette bombe va forcément jouer un rôle. A moins qu'elle en ait déjà joué un. La station The Swan, ça vous dis toujours quelque chose ? Et si ce qu'elle renfermait était cette bombe ? Et si c'était ça la raison du fameux bouton à appuyer ? Pour éviter qu'elle n'explose ? Il faudra plus d'explications pour nous convaincre, si c'était effectivement ça mais c'est une piste intéressante. Peut-être qu'en tournant la clé, Desmond a empêché la bombe d'exploser. Ce serait chouette comme explication ! 

vlcsnap_111678

vlcsnap_106809 vlcsnap_96623 vlcsnap_116252


// Bilan // Des 3 premiers épisodes de la saison 5, c'est celui-ci le meilleur et de loin ! Il est rempli de révélations de la plus haute importance et il met de coté les Oceanic Six qui nous emmerdent un peu quand même. Drôlement excitant tout ça !

  35064861

23 janvier 2009

LOST [5x o1]

dnes_v2_lost_mini_ban

Because You Left // 11 7oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_162506 vlcsnap_175095 vlcsnap_174368

vlcsnap_153342

   Après plus de 6 mois d'absence, LOST est de retour et c'est avec un plaisir non dissimulé que je me lance cette année encore dans des reviews que je souhaite les plus complètes possibles. Autant dire que la saison 5 s'annonce dense et pas toujours simple à comprendre, à l'image de ce season premiere. Je vais donc tenter de faire de mon mieux pour être clair et le plus concis possible (c'est pas gagné !).

   Si la scène d'ouverture de la saison 4 était moins prenante et surprenant que celles des saisons précédentes, celle de la saison 5 relève nettement le niveau. Elle s'inscrit dans la tradition avec une musique phare, un personnage que l'on ne connait pas -dans ce cas précis, que l'on ne croit pas connaître- et une bonne grosse surprise qui laisse sur le cul. L'homme que l'on voit se lever, se doucher et écouter un disque rayé, c'est Marvin Candle-Mark Wickmund-Edgar Halliwax, ses nombreux pseudonymes quand il est l'hôte des vidéos Dharma, et Pierre Chang, quand il est lui-même. Nous le montrer d'abord dans son quotidien avec sa femme était juste une façon d'introduire la scène ou y'avait-il là un indice ? On ne peut pas s'empêcher de penser que son enfant pourrait être un des personnages asiatiques que l'on connaît bien. Sun est écartée d'office mais Jin et Miles pourraient être son fils. Ou alors est-ce juste fait exprès pour nous questionner inutilement. La grande révélation qui suit est une confirmation : les voyages temporels sont au centre de l'intrigue désormais, comme la découverte de la station The Orchid le laissait supposer, et ce grâce aux capacités uniques de l'île. La fameuse roue que Ben a dû tourner dans le season finale pour faire disparaître l'île était sur l'île bien avant l'arrivée de la Dharma. Là encore, on s'en douter mais on en a une confirmation claire et nette. Et puis soudain, Daniel Faraday apparaît dans ce flashback remontant aux années 70 ! Non, Daniel n'a pas joué double jeu depuis le début. Il a certainement voyagé dans le passé pour mieux comprendre ce qui se tramait sur l'île à une certaine époque. Un voyage qui a lieu dans le futur mais dans le passé. Aïe, ça se complique effectivement ... En bref, Daniel doit à peu près tout savoir sur l'île grâce à ce voyage et son petit livre en est la preuve. Il y a tout dedans. Inutile de dire que Faraday n'a pas été introduit pour rien la saison dernière, contrairement à ce que certains craignaient. Il devient un personnage-clé. On ne peut pas en dire autant de Miles pour l'instant, qui se contente de suivre les naufragés dans leurs pérégrinations. En revanche, le mystère autour de Charlotte s'épaissait. Elle se met à saigner du nez et ce n'est pas vraiment bon signe. Elle dit que ça lui arrive souvent depuis qu'elle est toute petite. Nouvelle preuve donc qu'elle y a vécu et qu'il y est même peut-être née ! reste à espérer qu'elle ne nous claque pas dans les doigts avant que l'on en sache davantage ...

vlcsnap_175849

   L'action se poursuit ensuite entre deux époques : celle de l'île qui voyage dans le passé et celle des Oceanic Six à qui il arrive tout plein de choses. Il faut reconnaître que les transitions entre ces deux périodes sont un peu brutales. Il faut s'y faire. On a un peu de mal à reconnaître la série et pourtant, rien n'est vraiment différent par rapport à la saison 4. Jack et Ben poursuivent leur petite conversation autour du lit de mort de Locke et décident qu'il faut maintenant réunir tout le monde pour repartir sur l'île ! Ben ne mentionne pas Aaron, d'ailleurs. Ni Walt. Etrange, non ? De son coté, Kate reçoit la visite de deux hommes qui veulent préléver son sang ainsi que celui d'Aaron. Sentant que son secret est en grand danger, elle décide de s'enfuire avec le petit. Etait-ce une manipulation de Ben (et Jack) pour la décider à partir ? C'est fort probable. Les choses vont assez vite et c'est réjouissant. On ne devrait pas passer toute la saison à observer les Oceanic Six qui tentent de retourner sur l'île. A mon avis, au milieu de la saison, ils devraient déjà être de retour ! De leur coté, Sayid et Hurley se font remarquer en tuant des hommes qui étaient à leur poursuite. Hurley est même pris en photo une arme à la main ! Et puis Sun rencontre à nouveau Widmore et visiblement, l'alliance est scellée. Sun veut tuer Ben. Widmore aussi. Ca tombe bien ... Enfin, et c'est la partie la plus incroyable de l'épisode : Desmond vit tranquillement sa vie avec Penny sur un bâteau on ne sait où et, lors d'un rêve, Desmond se souvient de sa rencontre avec Faraday qui lui demande d'aller à Oxford voir sa mère. Donc Desmond s'exécute devant une Penny interloquée ! Qui pourrait bien être la mère de Faraday ? Il n'y a pas 36 solutions, on ne connaît qu'une vieille : Mrs Hawkings ! Et tout à coup, les épisodes Flashes Before Your Eyes et The Constant prennent tout leur sens ! Si Faraday est une clé de la série, Desmond en est une autre certainement encore plus importante ! Dire qu'il y a encore quelques temps il passait son temps à appuyer sur un bouton toutes les 108 minutes ! 

   Sur l'île, les naufragés ne comprennent plus rien à ce qui leur arrive et nous aussi, on a un peu de mal à suivre ! L'île est retournée dans le passé, certes, le camp a disparu, certes, mais il y a comme un gros problème de disque rayé. Il ne s'agit pas d'un retour et basta mais de plusieurs retours incessants. Faraday comprend tout et annonce deux choses : qu'ils pourraient bien se retrouver dans le futur aussi, et qu'il sait comment arrêter le problème mais que ce n'est pas lui qui peut le faire ... Locke ? Ce dernier se ballade tranquillement dans la jungle jusqu'à ce que le petit avion de Yemi -oui oui, vous avez bien lu- se crashe sur l'île ! C'est là qu'il comprend que quelque chose cloche sérieusement. Puis il rencontre Ethan, qui n'est plus mort. Puis Richard. Et Richard, lui, ne semble pas avoir voyagé dans le passé. Pas vraiment étonnant puisqu'il ne vieillit jamais et qu'il a toujours veillé de près ou de loin sur Locke. Je me demande si ce statut est particulier à Richard ou si tous les Autres sont dans le même cas ... Richard annonce à Locke que s'il veut sauver l'île, il va devoir mourir. Ma foi, tout ça fait sens ! A part ça, Juliet et Shirtless-Sawyer découvrent que la station The Swan est de retour, jusqu'au prochain déplacement temporel et surtout que rien ne peut être changé dans le passé. Sauf si c'est Desmond. Voilà qui est vraiment rassurant. On n'aura pas à se coltiner une mission "Changeons le passé pour sauver le futur !". On n'est pas dans Heroes.

vlcsnap_162949

vlcsnap_177197 vlcsnap_197920 vlcsnap_177487


// Bilan // Comme d'habitude, les 40 minutes de cet épisode passent à une vitesse folle, c'est horriblement frustrant ! Il se passe beaucoup beaucoup de choses, on a droit à quelques révélations, quelques surprises. Un season premiere solide sur lequel plane un vent de nostalgie. D'abord parce que l'on retrouve en partie l'atmosphère des premières saisons, et aussi parce que la série a indéniablement changé, que ça nous plaise ou non, et la phase finale a commencé ! "C'est pas trop tôt !" diront certains.   

dnesv2finarticleminibanpk8


// Bonus // La vidéo diffusée cet été lors du Comic-Con prend tout son sens maintenant. C'était peut-être même une erreur de l'avoir fait car ça enlève un peu de surprise au season premiere ...