16 novembre 2012

Tueurs En Séries [Michael C. Hall au micro, l'équipe du "Transporteur"...]

121116101108612

Au sommaire : - Le nouveau "Flic de Beverly Hills" - "Burn Notice", "Haven" renouvelées, "Nashville", "Chicago Fire" & "Beauty and the Beast" confirmées - Déjà une saison 3 pour les "Girls" ? - Une suite pour "Les Kennedy" ? La résurrection de "The Killing" ? - Une adaptation US pour notre "Maison Close" - On répond à vos questions : "Game Of Thrones", Hugh Laurie, Eion Bailey - La bande-annonce de "A Young Doctor's Notebook" - Zoom sur "Le Transporteur" avec toute l'équipe - On a enfin  rencontré Michael C. Hall aka "Dexter" !

 


02 novembre 2012

Chicago Fire [Pilot]

20264131

Pilot // 6 610 000 tlsp.

 61039229_bis

 

What About ?

Aucun travail n'est plus stressant, dangereux ou grisant que celui des pompiers, des secouristes et des auxiliaires médicaux de Chicago. Ces hommes et femmes d'élite de la caserne 51 bravent le danger quand d'autres prennent la fuite. Avec la pression, les responsabilités et les égos surdimensionnés viennent les désaccords et les tensions au sein des membres de l'équipe. Et quand la tragédie frappe l'un d'eux, la culpabilité et les reproches fusent. Pourtant, le moment venu de passer à l'action, les dissensions sont laissées de côté pour céder la place à la solidarité. Bienvenue au cœur du quotidien des plus nobles des professions ! (AlloCiné)

Who's Who ?

Drama créé par Michael Brandt & Derek Haas (3h10 pour Yuma). Produit par Dick Wolf (la franchise Law & Order). Avec Jesse Spencer (Dr House), Eamonn Walker (Oz), Taylor Kinney (Vampire Diaries, Trauma), Monica Raymund (Lie To Me, The Good Wife), David Eigenberg (Sex & the City), Lauren German (Hawaii 5-0), Charlie Barnett...

What's More ?

 La série est vraiment tournée à Chicago, contrairement à The Good Wife (New York) ou Urgences à l'époque (Los Angeles, sauf cas particuliers). 

Le vrai maire actuel de la ville, Rahm Emanuel, fait une apparition dans le pilote.

So What ?

   Mon grand-père était pompier. Pourtant, les histoires de pompier ne m'ont jamais intéressé. Ni les siennes (pardon papy), ni celles de New York 911 (même si je trouvais la série pas mauvaise du tout et clairement, elle était même vachement bien), ni même celles de Rescue Me (mais sur ce coup-là, j'admets que je n'ai même pas essayé et je sais pourtant que c'était quelque chose de vachement vachement bien). Et si on remonte encore plus loin, on en trouve d'autres comme Extrême Urgence (L.A. Firefighters) diffusée par TF1, dont je me souviens vaguement. Et il n'y a pas si longtemps que ça, NBC avait déjà tenté le coup avec Trauma. Je n'en garde pas un terrible... traumatisme, certes, mais hormis la scène d'ouverture assez spectaculaire, je ne me rappelle de rien. Je n'ai donc pas lancé le pilote de Chicago Fire avec un grand enthousiasme. Pour preuve : j'ai quand même mis trois semaines à me décider ! J'ai beaucoup lu que la série s'améliorait avec ses épisodes suivants. Je veux bien le croire, parce que le premier n'est vraiment qu'une suite de clichés ennuyeuse au possible !

   Première déception : pas de scène d'ouverture d'envergure ! On a droit à un petit feu de maison tout ce qu'il y a de plus banal dans le métier (j'imagine). Une volonté de montrer sa différence en prônant une certaine forme de réalisme ? Sans doute. Et puis c'est pratique : ça coûte moins cher ! Mais même moi qui ne suis pas très fan d'action, c'est ce que j'attendais dans un premier temps. Le coup du jeune pompier qui meurt en pleine intervention et que ses collègues ne parviennent pas à sauver, ça ne m'a pas paru très original comme entrée en matière. Trop facile même pour créer de l'émotion factice. Factice parce qu'on ne le connaissait pas, pas plus que les héros pour lesquels on est censé ressentir de la compassion. Je crois que si cette mort était survenue en fin d'épisode, après avoir appris à connaitre tous les protagonistes un minimum, j'aurais pu ressentir quelque chose mais là... rien du tout. Les réactions des uns et des autres sont étudiées à la loupe, enfin surtout celles des deux héros principaux, temporairement brouillés mais quasi réconciliés à la fin de l'épisode afin de terminer sur une note positive puisque, clairement, Chicago Fire ne se veut pas trop sombre. On a même droit à la scène super clichée du pompier prêt à basculer dans le vide sauvée in extremis à bout de bras. En gros, on nous explique combien l'esprit d'équipe c'est important dans ce métier et on nous souligne bien fort au feutre noir qu'être pompier, c'est sacrément dangereux ! Des choses que nous ignorions évidemment avant de visionner la série. Pour poursuivre dans le prévisible, on nous fait le coup du petit rookie qui doit se faire une place dans la caserne face à des éléments plus expérimentés, hostiles au prime abord. Heureusement, c'est un des rares personnages d'emblée sympathique. Il y a aussi "les filles", toujours fourrées ensemble et, surprise, l'une d'entre elles est lesbienne ! On verra si sa sexualité sera explorée par la suite ou si c'est juste un gadget pour faire diversion. Avouons en tout cas que ce pilote a le mérite de ne pas tellement jouer sur les relations amoureuses, même s'il y en a. Le Grey's Anatomy des pompiers, ce ne sera pas Chicago Fire ! Les scènes d'intervention permettent de combler le reste de l'épisode et elles sont assez molles. 

   Chicago Fire se voudrait le digne successeur de New York 911 mais son pilote ne présente rien de plus qu'un divertissement vaguement efficace avec des personnages pas très intéressants, qui n'ont pour seul véritable atout que leur plastique irréprochable. Pourtant, les acteurs ne sont pas mauvais. Si la série a du potentiel, il ne transpire pas au cours de cette première tentative ! Un feu de paille en somme...

What Chance ?

 Chicago Fire ne s'en sort pas si mal jusqu'ici pour NBC. On peut donc envisager qu'elle obtienne prochainement une saison complète et même une saison 2 en mai prochain. Mais elle ne durera certainement pas aussi longtemps que les autres productions de Dick Wolf pour la chaîne...

How ? 


11 juin 2012

Preview NBC [Saison 2012/2013]

75514740

 

20127797

REVOLUTION

Le monde bascule dans une ère sombre lorsque l'électricité cesse soudainement de fonctionner. Sans technologie moderne, les hôpitaux, les transports et les moyens de communication ne sont plus opérationnels. La population doit réapprendre à vivre... 15 ans plus tard, la vie a repris son cours. Lentement. Sereinement ? Pas vraiment. Aux abords des communautés agricoles qui se sont constituées, le danger rôde. Et la vie d'une jeune femme est bouleversée lorsque la milice locale débarque et tue son père, qui semble être mystérieusement lié au blackout. Ces révélations l'amènent à se mettre en quête de réponses sur le passé, dans l'espoir d'un futur meilleur...

L'avis de François : N’en jetez plus, Revolution sera l’événement de l’année. Ou pas. Un pilote qui a tout l’air d’être impressionnant et devrait sans aucun doute agiter la geekosphère. Néanmoins, la série semble beaucoup moins « thrilling » qu’un Lost et surtout sans aucun côté surnaturel. A vrai dire, on semble plus se rapprocher d’un Jericho avec le côté survie suite à une catastrophe nucléaire … Et on connait tous le destin funèbre de Jericho. Donc, fans, commencez à conserver vos ampoules usagées car, à moins que que le scénario soit redoutable et que la mayonnaise prenne, la campagne de sauvetage de la série sera très vite lancée ! Taux de réussite : 30%.


L'avis de Lulla : La dernière fois qu'une production J.J. Abrams s'est retrouvée sur NBC, c'était Undercovers. On peut donc craindre le pire. Oui mais Revolution aura un avantage considérable : elle profitera du seul lead-in convenable que la chaîne puisse offrir actuellement, The Voice. Si l'édition automnale se maintient à un bon niveau, Revolution pourrait faire au moins aussi bien que Smash. Plus ? C'est moins probable, puisque pour ce type de série, on observera forcément une courbe descendante au fil des semaines. Plus le lancement sera haut, mieux ce sera. Les 18/49 ans répondront forcément à l'appel la première semaine. NBC pouvant se contenter de peu, Revolution n'est pas condamnée d'avance... Taux de réussite : 40%. 

 _______________

 

20104033

DO NO HARM

Le combat quotidien d'un neurochirurgien dont le dangereux alter ego menace de céder à la folie à tout moment et ainsi de détruire sa vie personnelle et professionnelle...


L'avis de François :
Un pitch très original, assurément prometteur. Surtout, l’une des seules séries médicales de la chaîne. Malgré tout, son univers semble assez alambiqué, plutôt noir et complexe. Serait-elle plus ambitieuse qu’elle n’y parait ? NBC semble d’ailleurs avoir les chocottes puisque la série est planquée le dimanche à 22h, après une line-up entièrement non scriptée. Do no Harm ne sera pas aidé par son cast, sûrement très bon mais pas vraiment populaire. Si elle reste dans cette case (ce dont je doute, elle servira très bien à colmater les futures catastrophes de la rentrée, du moins je l’espère), je ne donne pas cher de sa peau.   Taux de réussite : 15%.

L'avis de Lulla : Do No Harm sera-t-elle le nouveau Awake de NBC ? C'est bien l'impression qu'elle me fait, avec sans doute un excellent potentiel, une réalisation exceptionnelle, une bonne distribution mais un aspect procédural -et ici plus particulièrement médical- trop accentué. Encore une série sans doute plus adaptée pour le câble que pour un grand network ! Taux de réussite : 10%.

_________________

 

20102589

CHICAGO FIRE

 Aucun travail n'est plus stressant, dangereux ou grisant que celui des pompiers, des secouristes et des auxiliaires médicaux de Chicago. Ces hommes et femmes d'élite de la caserne 51 bravent le danger quand d'autres prennent la fuite. Avec la pression, les responsabilités et les égos surdimensionnés viennent les désaccords et les tensions au sein des membres de l'équipe. Et quand la tragédie frappe l'un d'eux, la culpabilité et les reproches fusent. Pourtant, le moment venu de passer à l'action, les dissensions sont laissées de côté pour céder la place à la solidarité. Bienvenue au cœur du quotidien des plus nobles des professions !

L'avis de François : Tout dépendra des attentes de NBC envers cette série. Je pense qu’elle peut faire son petit score correct sur le public global mais je ne suis pas persuadé qu’elle rencontre un public jeune, malgré la galerie de beaux mecs torse nus. Ca n’a pas l’air assez funky pour devenir un guilty pleasure, comme peut l’être Spartacus dans le genre. En lead-in, New York Unité Spéciale qui a déjà prouvé qu’elle n’était pas une série de 21h et en face, Les Experts qui aspireront déjà une bonne quantité du public grabataires... Taux de réussite : 30%.

L'avis de Lulla : S'il y a bien un nouveau drama de NBC sans prise de risque aucune, c'est celui-là. On a déjà vu mille fois ce type de séries, et tout le monde se souvient de New York 911, déjà sur NBC (et personne de Trauma mais bon, c'était il y a deux ans seulement). Les jeunes fuiront probablement la série comme la peste, malgré une distribution physiquement attractive, et les vieux ne se déplaceront pas en masse pour la découvrir. Entre faire trop original et pas assez, la chaîne ne parvient définitivement pas à trouver un juste milieu ! Taux de réussite : 35%.

_______________


20101719

GO ON

Un irrévérencieux mais néanmoins charmant commentateur sportif se remet de la perte d'un être cher grâce aux membres d'une thérapie de groupe...

L'avis de François : L’un des projets incompréhensibles de la saison… On a le sentiment de voir un remake de Mr Sunshine qui, si elle reste dans les annales, ce ne sera certainement ni pour son succès, ni pour son humour désopilant. Alors pourquoi Matthew Perry se fourvoie-t-il dans ces rôles de sportifs à deux sous qui ne lui correspondent absolument pas ? Allez savoir. Toujours est-il que Go On sera l’une des seules sitcoms (voire la seule ?) à posséder un excellent lead-in : le result show de The Voice. Probablement de quoi maintenir la tête hors de l’eau. De plus, on est sur NBC. Nul besoin d’un trop plein d’audience pour être assuré de revenir. Taux de réussite : 45%.

L'avis de Lulla : Il faudrait vraiment que Matthew Perry mette sa fierté de coté : ce n'est plus la grande classe de jouer dans une sitcom multi-caméra, ok, mais c'est là-dedans qu'il est bon. Il a déjà prouvé avec Mr Sunshine que le style single-camera lui convenait moins bien. Au-delà de ça de toute façon, je crois que le public n'a pas particulièrement envie de le voir en dehors de Friends, et surtout sans ses Friends. Tout comme Matt LeBlanc seul, ça ne valait pas grand chose. Grâce à un lead-in pas mauvais, elle pourrait toutefois s'en sortir, d'autant que maintenant, NBC renouvelle des comédies qui rassemblent 3 millions de téléspectateurs... Taux de réussite : 40%.

______________


20101702

THE NEW NORMAL

Un couple gay qui souhaite fonder une famille cherche la parfaite mère-porteuse. Quand ils la trouvent enfin, ils ont la mauvaise surprise de découvrir que sa mère républicaine est plus que présente dans sa vie. Elles déménagent toutes les deux en Californie pour se rapprocher des deux hommes...

L'avis de François : Drôle de projet ! Les premières images laissent entrevoir une sitcom assez quali, visuellement en tout cas. Plutôt le genre de comédie que l’on retrouve habituellement sur FOX ou ABC, moins élitiste que celles de NBC. Toujours à la suite de The Voice, si Go On tient le choc, The New Normal a également sa carte à jouer. En face, la concurrence est clémente avec deux sitcoms, sur ABC et NBC (dont aucune n’a prouvé sa puissance) et NCIS Los Angeles sur CBS, visant un public plus âgé. Taux de réussite : 40%.

L'avis de Lulla : Le public américain est-il prêt à accepter une telle comédie ? J'aimerais croire que oui, mais je n'en suis pas certain. Ca passe dans Modern Family, car ce n'est pas le thème central mais ici... Cela dit, en cas de flop, il ne faudrait pas tout mettre sur le dos d'une éventuelle homophobie ! Ryan Murphy a toujours su créer l'événement jusqu'ici et je pense que The New Normal ne dérogera pas à la règle. Mais pendant combien de temps réussira-t-il à proposer un programme de qualité ? Il a déjà un plan sur 4 ans parait-il... Taux de réussite : 40%.

________________


20101758

ANIMAL PRACTICE

Vétérinaire bougon, le Dr George Coleman a des méthodes peu orthodoxes. Son succès lui vient de son don avec les animaux de toute sorte. En revanche, avec les humains, c'est une autre histoire. Dorothy Crane a autrefois touché le cœur de George, mais aujourd'hui, à la tête de l'affaire familiale, elle est le nouveau patron de celui-ci. Intelligente et ambitieuse, elle est déterminée à faire payer George pour le passé.

 L'avis de François : Il est toujours très dur pour une nouveauté d’ouvrir la soirée. Encore plus quand cette nouveauté est une sitcom. Et encore plus quand elle est NBC. Et encore, encore plus quand elle fait face à X FactorSurvivor et une comédie déjà très bien installée, The Middle sur ABC. Up All Night s’est très vite casser les dents l’année dernière dans ce même créneau, ce qui ne l’a pas empêché d’être renouvelée, vous noterez. Animal Practice a donc une chance, d’autant que son côté Dr Dolittle la rend plus familiale, voire carrément enfant. Et ce singe est très attachant ! J’ai envie d’y croire… Un peu… Taux de réussite : 30%.

L'avis de Lulla : Je ne vois pas Justin Kirk séduire un public populaire après des années passées dans Weeds. Il y a quelque chose en lui de profondément drôle et déviant qui sera forcément en partie absent dans Animal Practice et ça m'attriste d'avance. Il s'agit probablement de la nouvelle comédie sur laquelle NBC mise le moins (à la rentrée) et comme plusieurs attendent d'obtenir une case à la mi-saison, elle pourrait bien être la première victime du ménage d'automne ! Au delà de ça, quelle idée de l'associer à l'horrible Whitney ! Taux de réussite : 20%.

________________


20102647

GUYS WITH KIDS

Trois trentenaires se plaisent bien dans leur nouveau rôle de père bien qu'ils n'aient pas encore grandi dans leurs têtes...

L'avis de François : Mais que vient faire une multicam sur NBC ? Elle n’a pas l’air plus mauvaise qu’une autre, elle est juste illégitime. Taux de réussite : 15%.

L'avis de Lulla : Guys With Kids, c'est probablement "la série qui sert à rien" de la rentrée ! Pourquoi l'avoir commandée ? Pourquoi la diffuser le vendredi avec Community et pas l'associer à Whitney ? Son existence pose beaucoup de questions. Son annulation en revanche devrait en poser moins ! Taux de réussite : 10%.

_________________

 

Sont attendues à la mi-saison pour remplacer tous les flops de la rentrée : coté comédies Save Me, 1600 Penn et Next Caller; coté dramas, Infamous, Hannibal, Crossbones et peut-être Mockingbird Lane

Posté par LullabyBoy à 12:06 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,