13 février 2011

Mr. Sunshine [Pilot]

19647761_jpg_r_760_x_f_jpg_q_x_20110124_032017

Pilot // 10 52o ooo tlsp.

44030376

What About ?

Ben Donovan, le directeur d'un stade de San Diego particulièrement auto-centré, traverse la fameuse crise de la quarantaine aux cotés de ses collègues excentriques, parmi lesquels Crystal, sa patronne, très attirante mais capricieuse; Alice, la mignonne directrice du marketing avec qui Ben partage régulièrement quelques moments intimes; Alonzo, un ancien basketteur continuellement heureux; Heather, l'assistante de Ben qui semble douce mais qui cache en réalité un tempérament de feu; et le fils de Crystal, le nouvel employé un peu débile sur les bords...

Who's Who ?

Créée par Matthew Perry et Alex Barnow. Avec Matthew Perry (Friends), Allison Janney (The West Wing, Lost), Andrea Anders (The Class, Better Off Ted), James Lesure (Las Vegas), Nate Torrence, Portia Doubleday...

  So What ?

    Je crois que je n’aime pas tellement Matthew Perry. Voilà, je l’ai dit ! En fait, c’est celui, avec Matt LeBlanc, que j’appréciais le moins dans la bande des Friends. Je n’ai jamais été très fan des délires de Joey et Chandler ensemble. Disons que son personnage est devenu plus intéressant selon moi dès qu’on l’a systématiquement associé à Monica. Et de manière plus générale, cet acteur ne respire pas la sympathie. Ben m’a tout l’air de lui ressembler pas mal. Il est tout sauf le rayon de soleil annoncé par le titre. Sans parler de anti-héros pour autant, je n’ai rien trouvé d’attachant en lui. Et cette façon de souligner avec aussi peu de subtilité qu’il se sent seul m’a un peu dérangé. Il n’est pas sinistre, mais il n’est pas drôle. Son ironie constante ne m’a pas convaincu. Les personnages secondaires ont bien plus de potentiel.

    De ce point de vue-là, Allison Janney est imbattable ! On savait déjà qu’elle était géniale mais on n’avait pas tellement eu l’occasion de la découvrir dans un registre purement comique et il lui va à ravir ! Dès sa première apparition, on comprend que c’est elle qui apportera la plus grande touche de fantaisie et d’absurde. On pourrait aussi en avoir grâce au lieu même de l’action –l’arena sportive- comme le prouve le pilote avec la venue d’un cirque. Les possibilités sont multiples et c’est en plus original. Le fils de Crystal, Roman, a l’air d’en tenir lui aussi une bonne couche. J’aimerais en dire autant de l’assistante de Ben, mais on la voit trop peu pour se faire une réelle opinion. En tous cas, Portia Doubleday est rayonnante. Andrea Anders aussi, mais on a l’habitude. Elle illuminait déjà The Class à l’époque, puis plus récemment Better Off Ted. Et puisque j’en parle, je trouve qu’il y a pas mal de similitudes entre cette dernière et Mr. Sunshine. Sauf que Better Off Ted avait un héros bien plus charismatique et amusant, et tout un tas de personnages secondaires vraiment délirants. La petite nouvelle ne tient clairement pas la comparaison. Jorge Garcia, le Hurley de Lost, est la première guest-star de la série. Son apparition est loin d’être hilarante mais elle constitue quand même l’un des meilleurs passages de ce pilote. Dommage qu’il ne soit pas régulier, ou au moins récurrent. On risque de ne plus le revoir.

   Mr. Sunshine me fait un peu le même effet que Cougar Town lors de ses débuts chaotiques : c’est amusant de temps en temps, c’est agaçant parfois mais c’est souvent brouillon. Il va falloir moins miser sur Matthew Perry et plus sur le reste du casting et créer une cohésion de groupe, qui débouchera peut-être sur une complicité visible à l’écran… Le potentiel est là, mais il va lui falloir du temps avant d’exploser.


26 août 2010

[DNES Awards 2009/2010] Meilleure Comédie

dnes_s16

Une fois de plus, ce fut un calvaire de trancher. Je sais que certains d'entre vous regretteront l'absence de Community, d'autres de Glee... Peut-être l'année prochaine ?

Meilleurecom_die

meilleurecom_die2

Dans la catégorie "Meilleure Comédie" de la saison 2009/2010, les nommées sont : 30 Rock (NBC), Better Off Ted (ABC), Modern Family (ABC), Parks And Recreation (NBC), The Big Bang Theory (CBS) et United States Of Tara (Showtime).

Elles auraient pu être nommées : Community (NBC), Glee (FOX), Bored To Death (HBO), The Office (NBC), Nurse Jackie (Showtime), Weeds (Showtime) How I Met Your Mother (CBS), Larry et son nombril (HBO), Hung (HBO), The Middle (ABC)...

Elles ont tout fait pour ne pas mériter de nomination : Mon Oncle Charlie (CBS), Rules Of Engagement (CBS), Gary Unmarried (CBS), Cougar Town (ABC), Desperate Housewives (ABC), Ugly Betty (ABC), Californication (Showtime), Entourage (HBO)...   

30 janvier 2010

Tueurs En Séries [Episode du 29 Janvier 2010]

allocine_tueur_en_series

Au sommaire cette semaine : Forest Whitaker se profile, les plus grands WTF de Lost, Spartacus cartonne, engagez-vous pour Better Off Ted...

01 janvier 2010

En 2010, je souhaite...

dnesposterseason4teaseGDDr

Chers amis, je vous souhaite à mon tour une bonne année 2010. Parce qu'on est d'accord que nos vies, ici, on s'en fout un peu, je vais surtout vous souhaiter le meilleur en matière de séries ! Et puis, l'un dans l'autre : si vous n'avez ni une bonne santé, ni du travail, ni même un peu d'amour, les séries sont là pour combler le vide. En attendant... So enjoy !

Avant d'énoncer mes voeux sériels pour 2010, en voici un concernant le blog : j'espère que vous continuerez à être toujours plus nombreux à venir me rendre visite quotidiennement. On a beau dire que les chiffres ce n'est pas le plus important, ça fait toujours chaud au coeur de les voir parfois ! Merci à tous pour votre fidélité. La barre des 400 000 pages vues a été dépassée et le cap des 300 000 visiteurs n'est plus très loin. ^^


19200948_jpg_r_760_x_f_jpg_q_x_20091118_013111

2010 sera Lost ou ne sera pas ! Ultime saison d'une série culte qui s'est fait une place dans le cercle très fermé des meilleures séries de tous les temps. J'attends le 2 Février, jour de diffusion du Season Premiere comme le messie et je suis en même temps rempli d'appréhension : la fin sera-t-elle à la hauteur ? Il y aura des déçus, c'est sûr. J'espère juste ne pas en faire partie. Je souhaite que le Series Finale fasse l'unanimité mais je sais que c'est impossible ! Quoiqu'il arrive, les anti-Lost de la première heure seront là pour crier au scandale de toute façon... Inutile de dire que Des News En Séries rendra hommage à la série comme il se doit.

  MP2_castyear102i

  betteroffff

En 2010, il est des causes perdues que je soutiendrais encore et toujours, jusqu'au dernier souffle. Marin Frist (Men In Trees), Eli Stone, Samantha -Who?- Newly et bien d'autres me remercient encore de là où ils sont, le cimetière des séries. Les prochains à les rejoindre ne partiront pas sans que je défende leur cause car je suis un peu le Don Quichotte de la sériephilie. Oui oui ! Ca ne sert à rien mais c'est pas grave. Je souhaite donc que la résidence de Melrose Place ne referme pas ses portes cette année. C'est trop bête, on avait plus connu d'aussi bon guilty-pleasure depuis des lustres ! La qualité est croissante, Amanda Woodward est de retour... La CW pourrait faire preuve d'un peu d'humanité merde ! Quant à ABC, elle a produit un miracle une fois, pourquoi pas deux ? Qui aurait imaginé à la fin de la saison passée que Better Off Ted obtiendrait une saison 2 ? Je milite avec force pour une saison 3 parce que c'est une des rares comédies actuelles qui fait preuve d'originalité, qui est vraiment drôle et qui possède un peu de fond en plus. Et puis Jay Harrington et Portia de Rossi sont irrésistibles et c'est une raison suffisante.    

premiere_impression_sur_pigalle_nuit_nouvelle_L_1

linternat_valgrange_sur_m6_bande_annonce_L_1

En 2009, on a vu naître des séries françaises de qualité. En 2010, il faut que les chaînes poursuivent sur cette voie. On est déjà assurés d'avoir une saison 2 de l'excellente Pigalle, La Nuit mais il se pourrait bien qu'il faille attendre 2011, voire 2012, pour la voir à l'antenne ! Décourageant. En revanche, pour une saison 2 de L'Internat, je crois qu'il n'y a plus d'espoir. Les audiences n'ont pas été bonnes, M6 cherche à comprendre le pourquoi du comment de cet échec. La raison est simple : mauvais choix de programmation et manque de promotion (internet ne suffit pas). Espérons que ça leur serve de leçon mais pourquoi se faire des illusions ? Rageant. Chez TF1, on prépare un remake des Ripoux. Autant dire qu'ils n'ont rien compris. Navrant. La chaîne française à surveiller en 2010, c'est Arte ! Les Invincibles arrivent en Mars et c'est une bonne série. Une saison 2 a d'ores et déjà été tournée. Je vous en reparlerais bientôt. Elle a d'autres projets alléchants. Espérons que le public réponde présent ou que, le cas échéant, Arte ne s'en préoccupe pas plus que ça. Allez, un jour la honte d'être français nous quittera quand il s'agira de comparer nos séries à celles des autres et ce jour est proche !

   117065_D_1469_ful

En 2010, je suis prêt à poser une bombe à l'Academy des Emmy Awards si les votants ne sont pas foutus de nommer Calista Flockhart ! Oubliée chaque année, alors que ses collègues Sally Field et Rachel Griffiths récoltent une nomination de temps en temps (là ou aux Golden Globes), elle est victime d'une terrible injustice inexplicable ! Vu ses prestations dans les dix premiers épisodes de la saison 4 de Brothers & Sisters, c'est l'année ou jamais ! Je lancerais bientôt la campagne "An Emmy For Kitty", c'est promis. Puisque j'en suis à évoquer les injustices, il serait de bon ton d'ouvrir les yeux et de se rendre compte que 30 Rock n'est plus la meilleure comédie du moment ! Modern Family se doit de tout rafler aux prochaines cérémonies de récompenses. Dans le même genre, merci m'sieurs-dames les votants, on a compris que Mad Men était un excellent drama. On pourrait peut-être offrir la chance à une autre série de se distinguer, non ? Big Love ? Breaking Bad ? Dexter ? Les séries d'exception ne manquent pas pourtant !

knots

Et puis en vrac, je souhaite que 2010 ne soit pas une année sans David E. Kelley. Ce demi-dieu de la télévision, créateur et producteur de séries cultes (Ally McBeal, Picket Fences, Boston Public, Boston Legal, The Practice...), a été absent tout au long de 2009 et ce fut douloureux. Rendez-vous compte : cela faisait 22 ans qu'il n'avait aucune série de son cru à l'antenne ! On peut remercier une fois de plus NBC qui, en refusant le projet alléchant Legally Mad (Kristin Chenoweth et Loretta Devine quoi !), a perdu toutes ses chances de retrouver un semblant de crédibilité à mes yeux. // En 2010, je souhaite que les éditeurs DVDs se retirent les doigts du cul et nous permettent de voir ou revoir du culte et encore du culte. Je veux les Golden Girls, Côte Ouest, Melrose Place, American Dreams, Picket Fences (!), Northern Exposure ou encore Malcolm en zone 2 ! // En 2010, je souhaite qu'on arrête la mode des remakes. Ca commence à bien faire ! On ne touche pas à Dallas, on ne touche pas aux Drôles de Dames et on arrête de croire que le public est impatient à l'idée de découvrir une nouvelle version de Hawaï Police d'état ou Les Rues de San Francisco ! // En 2010, je veux la mort de CBS. Ras-le-bol des Experts, des Esprits Criminels et par-dessus tout du succès insolent et inexplicable de NCIS ! Comment peut-on espérer de l'originalité quand on voit qu'il n'y a que ces séries toutes fondues dans le même moule qui marchent ? Dans le même genre, ce serait bien que American Idol perde de sa suprêmatie. Combien de séries ce mastodonte a-t-il tué ? Beaucoup trop ! Sans parler des audiences de Lost qu'il sabotera jusqu'au bout !


3682true_blood_moyer_paquin_5_480x322

Pour terminer, voici mes résolutions séries de l'année 2010 : enfin me remettre à True Blood ! C'est un projet qui m'anime depuis un bon bout de temps mais je n'arrive pas à sauter le pas. J'ai honte. // Davantage me tourner vers les séries autres qu'américaines. La Grande-Bretagne a une offre de plus en plus intéressante, j'amerais prendre le temps de me pencher sur les cas de Being Human et How Not To Live Your Life, entre autres. Dans un autre style et en provenance du Canada, Being Erica a toutes les chances de me plaire. // Mon intégrale d'Alias commence à prendre la poussière. Quand est-ce que j'aurais le temps de la dévorer ? Il va falloir le trouver ! Il en faudra aussi pour les intégrales de Boston Legal et Battlestar Galactica qui encombrent franchement mon disque dur... // Je termine avec une résolution que je ne saurais pas tenir : dire moins de mal de Desperate Housewives (ça ne tient qu'à Marc Cherry...) et arrêter les séries qui m'agacent comme Californication ou Cougar Town. Je dois surmonter ma curiosité ! J'ai bien réussi avec Heroes après tout (et sans regret).   

Et vous, quelles sont vos attentes pour 2010 et vos bonnes résolutions ? (je vous en souffle une : laisser plus de commentaires sur le blog ;-) ).

02 juin 2009

[Bilan 2oo8-2oo9] Les Meilleures Nouveautés

Pour commencer une série d'articles consacrés au bilan de la saison 2oo8-2oo9, voici mon top des meilleures nouveautés de la saison ! (A noter que mon top de la saison dernière comprenait Pushing Daisies, Eli Stone, Samantha Who? et Dirty Sexy Money, toutes annulées depuis !) Il faut être honnête : peu de nouveautés ont réussi à tirer leur épingle du jeu et, même si la grève est certainement en partie responsable, elle ne peut pas être l'excuse à tout. Espérons que la cuvée 2oo9-2o1o soit meilleure...


1. FRINGE dnes_v2_poll_stars5mini

poster_fringe_c4   J.J. Abrams a récidivé : après Alias et LOST (et n'oublions pas la frisée Felicity), il nous a encore créé une série culte ! Ce que l'on soupçonnait être une resucée de X-Files au départ en est finalement très loin. Entre une mythologie passionnante qui se construit petit à petit et des enquêtes du jour intenses, avec des intros souvent impressionnantes, Fringe est clairement LA grande nouvelle série de l'année. Mais le petit plus qui fait toute la différence, au-delà de la réalisation parfaite et de l'ambition évidente de l'entreprise, ce sont les personnages, et par extension les acteurs qui les interprétent. Si Anna Torv n'est pas instantanément convaincante, elle se révèle au fur et à mesure à la hauteur de son rôle d'héroïne tourmentée. John Noble a écopé du personnage le plus profond, le plus énigmatique et le plus drôle aussi ! Il réussit à passer du rire aux larmes avec une facilité déconcertante. Joshua Jackson est très bon mais son personnage est celui qui a été le plus en retrait et dont on ne sait finalement pas grand chose. Kirk Acevedo, Lance Reddick et Blair Brown, dans des rôles secondaires, s'en tirent également averc brio. Alors quel reproche peut-on faire à Fringe ? Des épisodes un peu trop longs ? Même pas, les 48 minutes passent toujours à vive allure. Des intrigues trop compliquées ? Non plus. Même si les choses se complexifient en fin de saison, tout est relativement clair. Finalement, le seul reproche que je peux faire, c'est que certaines enquêtes sont un peu plus faiblardes que d'autres, mais même la plus mauvaise n'est pas ennuyeuse alors... Il ne reste plus qu'à espérer que la saison 2 sera à la hauteur et que le public sera au rendez-vous. Qu'importe, Fringe est déjà culte !  Toutes mes théories Fringiennes sont ICI.

2. THE UNITED STATES OF TARA dnes_v2_poll_stars4mini

united_states_of_tara_poster   Je suis tombé amoureux de Tara en l'espace de quelques minutes. Il a suffit d'un pilote et notre histoire a commencé. Comme dans toutes les relations amoureuses, il y a eu des haut et des bas mais j'ai surtout envie de retenir les haut. Le gros problème de la série, c'est son format de 26 minutes. Je ne m'y ferai jamais. Autant ça ne me gène pas pour Californication ou Secret Diary Of A Call-Girl, au contraire, ça permet d'abréger mes souffrances plus rapidement, autant pour Weeds et maintenant The United States Of Tara (et probablement bientôt Nurse Jackie), c'est vraiment gênant. On sent qu'il y aurait du potentiel pour tenir 42 minutes et ainsi davantage développer les personnages (surtout les secondaires), mais Showtime a fait son avarde. Toujours est-il que l'on passe un excellent moment de dramédie à chaque épisode, que 26 minutes sont suffisantes pour s'extasier devant le talent immense de Toni Collette, qui passe d'un double à un autre avec élégance et agilité. Dans l'ombre de Tara, il y a sa soeur, interprétée par une Rosemarie DeWitt que j'adore; son mari, ou le retour tant attendu de Aidan-John Corbett; et ses deux enfants. J'affectionne tout particulièrement son fils, pour la simplicité et le réalisme de son histoire. Concernant les doubles de Tara, impossible de choisir son favori ! La Bree Van de Kamp puissance 10 ? Le camionneur sérial roteur-péteur qui érige la vulgarité en art ? La Britney-pouffe chaude comme la baise (je n'ai pas oublié de lettre !) ? La bête immonde qui pousse des cris et qui pisse sur les gens qu'elle aime ? Ils sont tous attachants à leur manière, et tous très drôles, hilarants même parfois ! Tara me met dans tous mes états. Et vous ? Tous les états de Tara sont

3. WORST WEEK dnes_v2_poll_stars4mini

worst_week_xlg   Honnêtement, au cours d'une saison "normale", Worst Week n'aurait certainement pas fait partie de mes nouveautés préférées de la saison. Pas que je ne porte pas les sitcoms dans mon coeur mais j'ai toujours tendance à leur préférer un bon gros drama (larmoyant ou pas). Cette saison étant "spéciale", Worst Week a tout à fait sa place. La vérité, c'est qu'après la vague des sitcoms cultissimes des années 80 et 90, le genre a beaucoup de mal à se renouveler et Worst Week fait partie de ces rares spécimen qui réussissent à se distinguer. Son crédo, c'est le quiproquo en pagaille et ça marche à tous les coups. Les catastrophes s'amoncellent d'épisodes en épisodes et les scénaristes font systématiquement preuve d'un génie incroyable pour imaginer tant de situations délirantes. Kyle Bornheimer a un tel capital sympathie que Sam, le héros de la sitcom, n'est jamais ridicule et jamais lourd. Et ça c'est une prouesse, je vous assure ! Il est entouré par d'autres acteurs de talent, qui manient la comédie avec brio. Je pense surtout aux parents interprétés par Kurtwood Smith, qui avait déjà fait ses preuves dans 70's Show, et Nancy Lenehan, qui est extrêmement attirante pour une femme de son âge (pas que les vieilles soient forcément moches mais bon, voilà quoi). Malgré quelques gags un peu moins drôles parfois et une légère lassitude en fin de saison, Worst Week est un excellent divertissement qui aurait mérité plus de succès (et une 2ème saison). A noter qu'il reste un épisode à CBS dans ses cartons et qu'il sera diffusé le 6 Juin ! Ma critique du pilote ICI.   

4. BETTER OFF TED dnes_v2_poll_stars4mini

483167_1020_A   Et le prix de la deuxième sitcom la plus originale de la saison revient à Better Off Ted ! Son concept est même encore plus original que celui de Worst Week mais elle a eu le désavantage d'arriver à la mi-saison, avec seulement 7 épisodes (même s'il reste des inédits pour cet été), donc il est un peu plus difficile de la juger sur la longueur. Alors certes, je craque pour Jay Harrington, l'acteur principal, mais ce n'est pas pour ça que la sitcom m'a autant plu. Ou pas seulement. L'idée de cette entreprise capable de créer tout et n'importe quoi est déjà excellente en soi mais quand on y ajoute toutes les bizarreries de chacun des personnages secondaires, notamment celles des deux savants fous, la sauce ne peut que prendre ! Et puis je voue un culte à Portia de Rossi depuis Ally McBeal (puis Arrested Development) et, même si elle a toujours un rôle de femme froide et autoritaire, chacune de ses répliques font mouche. Cette comédie est tout simplement irrésistible et c'est agréable de se rendre compte qu'en plus, en sous-texte, on nous fait une belle critique de la société de consommation et du monde pas toujours très clean de l'entreprise. Une sitcom drôle et intelligente, ça existe ! A la surprise générale, ABC a commandé une saison 2. On ne va pas bouder notre plaisir (même si concrétement ce renouvellement est aberrant). Je finirai sur un "Aaaaaaaaaaaaaah", que les fans comprendront ! Ma critique du pilote ICI.

Petite pensée tout de même pour Kath & Kim, une sitcom stupide, oui, mais qui m'a fait mourir de rire de nombreuses fois et j'assume en être le seul fan au monde.

Posté par LullabyBoy à 23:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 mars 2009

Better Off Ted [Pilot]

090318075508439720

Pilot // 5 51o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4

What About ?

A la tête du département de recherche et développement d'une grande compagnie sans scrupules, Ted a du succès... et une conscience. Et cela ne fait pas toujours bon ménage ! Il adore son boulot, sa boss Veronica, et ses collègues, Lem, Phil et Linda, mais parfois il se demande si son boulot mérite de passer outre certaines valeurs. Surtout quand on lui demande de créer une dinde suicidaire, de concevoir un métal capable de rebondir ou de cryogéniser un collègue pour les besoins d'une expérience. Il ya des jours où Ted se pose des questions, vraiment... (AlloCiné)

Who's Who ?

Le héros, Ted, est interprété par le craquant Jay Harrington, que l'on a pu voir dans la saison 2 de Desperate Housewives, c'était le médecin amoureux de Susan, mais aussi récemment dans Private Practice, une façon pour ABC de le tester, ou encore dans Coupling, The Inside et Summerland (ce qui est déjà moins glorieux s'agissant de cette dernière). Il est parfait dans ce nouveau rôle, son jeu est fluide et sobre, et sa voix (off) n'est pas agaçante du tout. Veronica est incarnée par la toujours excellente Portia de Rossi, surtout connue pour ses rôles de Lindsay Bluthe dans Arrested Development et de Nelle Porter dans Ally McBeal. On passera sous silence son rôle vraiment pas intéressant dans la saison 5 de Nip/Tuck. Une fois encore, elle joue le rôle d'une beauté froide très bitchy. Ca lui va à ravir, pourquoi se priver ? Et puis on retrouve également Andrea Anders (The Class, Joey), Jonathan Slavin (Summerland encore) et Malcolm Barrett. On voit moins ces trois-là dans le pilote mais quand on les voit, ils sont bons. Linda est un personnage un peu fade cependant.   

So What ?

Voilà un pilote extrêmement convaincant, qui ne se perd pas en conjecture puisqu'il entre directement dans le vif du sujet, et qui nous plonge instantanément dans l'univers unique de la série grâce à un narrateur habité, drôle et concis ! Le pitch de la série pouvait laisser présager quelque chose d'un peu prise de tête mais il n'en est rien ! C'est léger, frais et intelligent. On sent bien que derrière toute cette fantaisie se cache en filigrane une critique acerbe de la société de consommation, du capitalisme et de ces grandes entreprises qui n'ont aucun respect pour leurs employés. C'est bien vu mais ça ne tombe pas forcément au bon moment avec la crise que nous vivons actuellement. Est-ce que les téléspectateurs auront envie de voir une version drôlatique du quotidien de leur vie professionnelle ? Pas sûr. Car Better Off Ted, c'est un peu la rencontre entre The Office, comédie de bureau multi-récompensée, et... Arrested Development pour l'esprit bien décalé. C'est typiquement le genre de sitcom qui sera adorée par certains téléspectateurs et critiques et incomprise par une grande partie du public, car dérouté par ce ton presque anglais, très loin de celui des sitcoms traditionnels. On retrouve cependant quelques éléments plus "classiques" comme les histoires de cul du bureau, la petite fille intello qui semble mieux connaître la vie que son père et puis dans l'ensemble, les personnages sont attachants à travers leurs petites failles. ABC a fait là un joli pari mais au vu des audiences, Ted ne fera pas long feu ! Dommage.


// Bonus // La Bande-Annonce