29 octobre 2012

Beauty And The Beast [Pilot]

20214348

Pilot // 2 780 000 tlsp.

61039229_bis

 

What About ?

 En 2003, la jeune Catherine et sa mère sont attaquées par un homme. Si Catherine parvient à avoir la vie sauve grâce à l'aide d'une créature étrange, sa mère meurt cette nuit-là. Neuf ans plus tard, elle est devenue détective et reste déterminée à retrouver le responsable. Lors d'une enquête, elle suit la piste d'un certain Vincent Keller, décédé en 2002 en Afghanistan. Elle découvre que ce dernier n'est pas mort, qu'il vit depuis 10 ans en totale réclusion et surtout le reconnaît comme celui lui ayant sauvé la vie. Il s'avère que, sous l'effet de la colère, Vincent se transforme en une bête enragée et incontrôlable. Catherine accepte de protéger son identité et son secret s'il l'aide à découvrir le meurtrier de sa mère. Tous deux entament alors une relation complexe et extrêmement dangereuse...

Who's Who ?

 Drama créé par Jennifer Levin (FBI : portés disparus) et Sherri Cooper (Brothers & Sisters). Réalisé par Gary Fleder (Le collectionneur, Le maître du jeu, October Road, Life Unexpected)Avec Kristin Kreuk (Smallville), Jay Ryan (Terra Nova), Austin Basis (Life Unexpected), Nicole Gale Anderson (JONAS), Nina Lisandrello...

What's More ?

 Il s'agit d'une adaptation très très libre de la série La Belle et la bête des années 80 avec Linda Hamilton et Ron Perlman. Parmi les différences notables, l'héroïne n'avait pas 25 ans mais 35, n'était pas flic mais avocate, et sa bête était une vraie bête, pas un mannequin. 

ABC a également développé sa propre version du conte cette saison, dont un pilote a été tourné entre les Etats-Unis et l'Irlande. Décrit plus proche de l'univers de la fantasy à la Game Of Thrones, elle n'a pas été retenue pour obtenir une saison complète.

So What ?

   Pour une raison qui m'échappe (même si je suis sur une piste), plus les années passent et plus je suis indulgent avec les pilotes que je découvre. Ce devrait pourtant être l'inverse, je sais. De ce fait, je n'ai pas trouvé ce premier épisode de Beauty And The Beast aussi horrible qu'on l'a dit partout. Surtout en essayant de se mettre à la place du public visé. Je n'ai pas eu envie de le couper avant la fin, ce qui est plutôt bon signe. J'avais sincèrement envie d'aller jusqu'au bout. Mais je vous rassure : je m'arrêterai quand même là. Ce n'est pas parce qu'un épisode se laisse regarder qu'il est bon pour autant !

   En fait, j'ai trouvé l'entrée en matière très réussie, très accrocheuse. La première scène, celle de l'agression, était bien réalisée et je ne m'attendais pas à un rendu aussi glaçant et brutal sur la CW. Le meurtre de la mère aurait très bien pu être montré de façon beaucoup moins directe. Et puis, si Kristin Kreuk peine à convaincre lorsqu'elle court à perdre haleine dans les bois jusqu'à LA rencontre avec la so-called Bête, avec du recul, c'est le seul passage du pilote où elle est à peu près crédible ! Je ne devrais pas dire ça parce qu'on ne peut décemment pas juger une série sur un détail aussi insignifiant, mais j'ai a-do-ré la transition aérienne entre 2003 et 2012. Excellente idée du réalisateur, qui a globalement fait du bon boulot de toute façon.  Voilà voilà, je crois qu'au niveau de ce qui m'a plu, je peux m'arrêter là. Le fait que les enquêteurs principaux soient des enquêtrices me plait assez sur le principe, cela dit (enfin je ne m'inflige pas pour autant Rizzoli & Isles). Les deux personnages ont l'air complèmentaires et donnent le sentiment que le duo pourrait se montrer attachant à terme. En revanche, il n'y en a qu'une qui peut paraitre crédible dans la peau d'un fliquette et ce n'est certainement pas Kreuk ! Même en agent de la circulation, elle ne ferait pas l'affaire. Et je vais même aller plus loin : Rachel Bilson est plus convaincante en médecin dans Hart Of Dixie que Kreuk en policière ! Mais bon, elle est jolie et respire la gentillesse et la fragilité et c'est visiblement tout ce qui compte. L'enquête du jour n'a pas grand intérêt mais elle se laisse suivre. Elle sert surtout de prétexte à combler les insoutenables minutes qui nous séparent des rencontres entre Catherine et Vincent...

   Tout le monde l'a dit mais je suis bien obligé de le répéter : sur la CW, pour être considéré comme une bête, il suffit d'avoir deux cicatrices sur la joue ! Un beau message de tolérance en somme. Les caractéristiques des vampires, dont le fameux charme ténébreux, ont donc naturellement été attribués à ce Vincent puisque c'est la mode, un personnage qui ne fait pas peur une seule seconde, et surtout pas à Catherine. Tout le thème central de la série originale ou même du conte de base, celui de l'amour capable de dépasser les apparences, passe totalement à la trappe, si bien qu'on ne voit pas pourquoi la série s'appelle Beauty And The Beast, ni même pourquoi ce reboot existe en fait. Rien n'est impossible dans cette histoire d'amour, contrairement à ce que l'on voudrait nous faire croire. Le passé de Vincent, et tout le traumatisme post-11 Septembre qui en découle par essence, n'intéresse pas les auteurs pour des raisons évidentes. Quant à la partie mythologique, qui consiste à créer un mystère autour des véritables raisons de la mort de la mère de Catherine, inévitablement liées à Vincent, elle aurait de l'intérêt si elle était au coeur même de la série, si elle était la préoccupation principale des scénaristes et si elle s'annonçait plus épaisse et plus complexe. Or, avec les cas du jour et la romance qui prendra forcément plus de place qu'il ne faut, on va se retrouver avec un fil rouge à la Mentalist et autres séries de CBS (c'est eux qui produisent en plus) : trois épisodes par saison y seront consacrés, le reste du temps ce sera du procédural approximatif et ennuyeux.

   Beauty And The Beast n'est pas une série monstrueuse, mais elle est très très loin de la qualité de l'originale, qui était intelligente, touchante et de toute beauté. On aurait préféré que la CW ne lui prête jamais ses traits trop parfaits pour être vrais.

What Chance ?

 Le sort de la série semble déjà scellé après trois diffusions : elle perd encore plus vite ses téléspectateurs que The Secret Circle dans cette même case l'an dernier, annulée au terme de sa première saison. Je suppose que le même destin attend Beauty And The Beast, à moins d'un miracle. 

How ? 



19 septembre 2010

Life Unexpected [2x 01]

dnes_season4_life_miniban

Ocean Uncharted (Season Premiere) // 1 65o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_493596

   Lorsque j'ai écrit ma review du dernier épisode de la saison 1 de Life Unexpected, j'ignorais si la série serait renouvelée ou non. Et j'aurai eu de la peine qu'elle ne le soit pas. Elle l'a été (pour 13 nouveaux épisodes seulement) et j'avais vraiment envie de prendre du plaisir à retrouver Lux et ses parents. Cela n'a pas été tout à fait le cas. Lux, qui m'a pourtant pas mal agacé par le passé, est celle que j'ai vraiment été heureux de revoir. En revanche, Cate et Baze m'ont saoulé. J'en ai marre de les voir se tourner autour. "We'll always be broken" aurait été une bonne conclusion au triangle amoureux que l'on nous sert depuis déjà trop longtemps mais c'était sans compter sur les scénaristes qui ne veulent pas lâcher le morceau. Cela dit, on devrait momentanément passer à autre chose grâce à l'arrivée de plusieurs nouveaux personnages.

   Je ne suis pas contre le fait d'apporter un peu de sang neuf au casting mais, d'un autre coté, je trouve un peu dommage de ne pas chercher à exploiter un peu mieux certains personnages qui sont là depuis le début, de manière régulière ou récurrente. Je pense à la soeur et à la mère de Cate, que j'aime bien et qui risquent d'être encore trop discrètes. Mais aussi aux potes de Baze qui sont là mais qui ne servent à rien. Surtout Jamie (oui, je me souviens de son prénom !) qui apparaît, puis disparaît puis réapparaît sans que l'on s'en soucie vraiment. Pourquoi avoir créé ce personnage pour l'utiliser si peu au final ? 'fin bref. Les petits nouveaux ne sont pas forcément tous prometteurs mais c'est sans doute un peu trop tôt pour être définitif. Si Ryan et Cate quittent un triangle amoureux, c'est pour en retrouver un autre ! Enfin techniquement ce n'est pas encore le cas mais c'est clairement ce qui se profile. Cate se fait virer de son show matinal et est remplacée par une certaine Kelly Campbell. Elle a le mérite d'être atypique et amusante mais elle semble destinée au rôle de "la méchante". Pas très exaltante comme perspective. Et puis il y aussi Paige, qui, cliffhanger alert !, est en fait la soeur de Ryan. Ca tombe mal : elle vient de coucher avec Baze et mettre accessoirement feu à son bar, qui est ravagé (un truc que je n'ai pas du tout aimé - à quoi bon accabler à ce point Baze ?). Sinon, il y a une certaine Julia qui rôde dans les parages et qui partage un mystérieux secret (amoureux ?) avec Ryan. Conclusion : Ryan va enfin prendre de l'importance. Espérons que les scénaristes soient inspirés. J'ai un peu peur quand même...

   L'arrivée du dernier nouveau personnage est un grand soulagement. Elle signe par la même occasion le départ (encore temporaire ?) de Bug. Je ne l'ai jamais aimé celui-là -la caricature du bad boy pas intéressant- mais il méritait sans doute une sortie un peu plus travaillée. La demande en mariage en début d'épisode était très maladroite. Elle n'avait aucun sens en fait. Ce n'est pas le genre de Bug. On sent bien que les scénaristes n'ont pas cherché à se creuser la tête. Ils avaient juste envie de le voir partir. Lux fait donc la rencontre d'un certain Eric, incarné par Shaun Sipos, que la CW a réussi à garder après l'arrêt de Melrose Place 2.0. Ce n'était pa forcément le meilleur mais j'ai néanmoins de la sympathie pour lui. Comme Lux, je suis tombé sous son charme... jusqu'à ce qu'on apprenne qu'il est prof dans son lycée ! Peut-on faire plus classique que ça ? Je ne vais pas dire que je m'y attendais mais là n'est pas la question. C'est dommage de ne pas réussir à sortir des sentiers battus...

vlcsnap_509904


// Bilan // Life Unexpected confirme avec ce deuxième et sans doute dernier Season Premiere qu'elle ne réussira jamais à se démarquer de ses prédecesseurs, mais aussi qu'elle n'a pas perdu de sa maladresse et de son charme.

15 avril 2010

Life Unexpected [1x 13]

dnes_season4_life_miniban

Love Unexpected (Season Finale) // 1 8oo ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_115329 vlcsnap_145586

   A mon grand désarroi, c'est sur une petite déception que je quitte Life Unexpected. A moins que ce ne soit elle qui me quitte. Bref. La série a vraiment su évoluer depuis le pilote. On l'a vu grandir au fur et à mesure, en même temps que les personnages. On s'est attaché à eux, on a choisi notre camp et puis voilà le dernier épisode de la saison et peut-être de la série. Au-delà du goût d'inachevé qui était inévitable, il y a surtout comme une odeur de fin de série. Au cas où. Ce qui nous laisse dans une position difficile, mais j'imagine que ça a été encore pire pour les scénaristes à qui l'on a sans doute demandé d'écrire une fin satisfaisante, sans cliffhanger trop prononcé. La boucle est effectivement bouclée et un bon nombre de "problèmes" sont résolus en 42 minutes, parfois avec un peu de maladresse. Tout ce qui tourne autour du triangle amoureux Baze/Cate/Ryan n'a pas été traité comme je l'aurais souhaité. Que Cate finisse bien par se marier avec Ryan, c'était comme une évidence pour tout le monde je crois, sans grande surprise, et en même temps j'aurais justement voulu être surpris ! D'un autre coté, si c'est pour avoir une Cate qui sort de l'église en courant au bras de Baze... Non merci ! En gros, aucune résolution ne m'aurait convenu. L'arrivée super clichée de Baze m'a un peu agacé dans le sens où, avant même de regarder l'épisode, je sentais que ça allait se terminer comme ça. Ca n'a pas raté. C'était hyper prévisible de bout en bout. Ca a souvent été le cas depuis le début mais cette fois, il manquait la magie qui va avec et qui fait passer tous les défauts. Je n'ai pas trouvé l'échange de voeux de Cate et Ryan émouvant. On a tellement trop vu tout ça... Il est quasiment impossible aujourd'hui de créer une véritable émotion chez le téléspectateur face à une telle scène, devenue banale à la télévision.

   Le relation difficile entre Baze et son père a trouvé une conclusion très jolie. Pour le coup, c'était vraiment émouvant. Ca l'aurait sans doute été encore plus si Kristoffer Polaha était meilleur acteur. Prestation décente mais pas à la hauteur de son partenaire. Cela dit, si la série continue, on ne s'arrêtera sans doute pas là. Question de budget oblige, j'imagine, sa mère n'apparaît pas, mais, plus grave, la soeur de Cate n'est même pas présente à son mariage ! Officiellement parce qu'elle est victime d'une intoxication alimentaire ! On pardonne les scénaristes. J'imagine qu'ils n'ont pas eu le choix, il fallait bien inventer quelque chose. La mère de Cate est là en revanche et en forme ! C'est un peu dommage qu'on la réduise à son gros penchant pour l'alcool mais là encore, si saison 2 il y a, il y a aura matière à développer le personnage. On a fait la rapide rencontre des parents de Ryan. C'était un des rares moments comiques de l'épisode. Et puis le pote de Bze (il en a visiblement perdu un en cours de route) s'est ridiculisé lors de son speech. J'avais honte pour lui. On se demande même pourquoi il en fait un alors qu'il n'est pas si proche que ça de Cate mais bon. Bug n'était pas là. Un peu gênant aussi. Même pas une mini-apparition. Enfin voilà, tout le monde finit par se dire ce qu'il a sur le coeur, rien ne change vraiment, mais une page se tourne...         

vlcsnap_141713 vlcsnap_139276


// Bilan // Un final vraiment trop prévisible d'un rebondissement à l'autre, souvent maladroit et trop dramatique. Cela étant dit, je trouve que Life Unexpected est une des plus jolies surprises de la saison et elle mérite largement d'en obtenir une deuxième, de préfèrence de 22 épisodes, ce qui lui permettrait d'être un peu plus ambitieuse. Lux et sa petite famille me manqueront !   

31 mars 2010

Life Unexpected [1x 11]

dnes_season4_life_miniban

Storm Weathered // 2 1oo ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_134699

   Tempête à Portland : rien de tel pour installer une atmosphère chaleureuse propice à la confidence. Désolé de comparer trop souvent Life Unexpected à Dawson mais la ressemblance m'a encore sauté aux yeux, la présence de Kerr Smith aidant. Les deux séries partagent la même vibe et c'est en partie ce qui me plaît chez la petite dernière même si le résultat n'est pas à la hauteur de son aînée. Au rayon des confidences donc, ce sont Lux et Ryan qui ont été les plus forts. La courte scène de flashback qui revenait sur la première rencontre entre Lux et Tasha n'était pas forcément nécessaire mais elle était mignonne et les deux petites filles ont été très bien castées. Il y avait une vraie ressemblance. Ryan est d'excellent conseil, ça se confirme. Il a trouvé sa place dans la série et je l'aime beaucoup ainsi. Le parallèle entre les sentiments confus de Lux à l'égard de Jones et ceux de Cate à l'égard de Baze était intéressant, surtout avec Bug et Ryan également dans l'équation. Le premier triangle amoureux n'ira visiblement pas plus loin. Pas sûr que l'on revoit Jones. Leur dernière scène, à laquelle on n'a bizarrement pas assisté, ressemblait de loin à une conclusion. Ca ne m'enchante pas vraiment car j'avais appris à aimer Jones mais tant pis ! Le deuxième triangle amoureux n'en est qu'à ses balbutiements, surtout si la série est renouvelée pour une saison 2. On n'a pas fini d'en entendre parler. Les scénaristes vont le torde dans tous les sens. Une chose est sûre : qu'ils veuillent bien se l'avouer ou non, Cate et Baze ont des sentiments pour l'un pour l'autre. Ce n'est peut-être pas de l'amour mais le fait d'avoir Lux en commun les lie à jamais.

   Pauvre Abby. Celle qui ressort la plus amochée de toute cette histoire, c'est bien à elle. Combien de temps avant qu'on lui colle un des lourds de Baze sur le dos ? Il faut bien trouver un moyen de la faire rester dans les parages et Cate ne suffira peut-être pas sur le long-terme. En tous cas, j'étais très content que l'on parle un peu de la relation entre les deux soeurs. Un de leurs dialogues était infiniment touchant. Ca sonnait très vrai. La grossesse de Cate et la naissance de Lux, puis son abandon, les ont longtemps séparées. Il est temps de retrouver la complicité d'antan. Abby est un personnage vraiment top, sa fantaisie illumine les épisodes. Au moins autant que la beauté de Britt Robertson ! L'objectif maintenant, c'est de revenir sur la relation conflictuelle entre Cate et sa mère. Can't wait to see Cynthia Stevenson back ! On peut au moins parier sur une apparition lors du fameux mariage qui va bien finir par avoir lieu... Concernant Baze et ses sentiments confus à lui aussi : Abby a bien raison, il ressent véritablement quelque chose pour Cate, et c'est bien plus évident que ce que peut ressentir Cate pour lui. Disons qu'il est célibataire, ça aide aussi. J'ai quand même le sentiment que l'on va vite tourner en rond. Il ne faudrait pas que la série dure plus de trois ans dans l'idéal. Et même trois ans, ce sera sans doute suffisant pour en faire le tour...  

vlcsnap_123166


// Bilan // Ambiance pluvieuse et soignée pour épisode sympathique et mignonnet. Life Unexpected n'ira sans doute jamais plus loin mais ça me convient. Pour l'instant.

20 mars 2010

Life Unexpected [1x 09]

dnes_season4_life_miniban

Formal Reformed // 2 o8o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_47269

   Oui, oui, oui et re-oui ! Life Unexpected nous a offert cette semaine son meilleur épisode et ça fait vraiment plaisir de constater que les scénaristes sont capables de profiter de son potentiel au moins de temps en temps. C'est d'autant plus une jolie prouesse que le thème du bal de promo a été déjà vu un milliard de fois dans les séries pour ados ! Ils ne l'ont renouvelé en rien, c'était même assez classique dans l'ensemble, mais en jouant sur la nostalgie et en sortant la carte de l'humour, ils ont su enchaîner les chaînes sympas et/ou émouvantes avec brio. Résultat : la dynamique entre les personnages n'a jamais été aussi bonne ! Lux, qui était depuis quelques temps soit en retrait soit agaçante, redevient l'héroïne de la série et se retrouve au beau milieu d'un triangle amoureux qui ne fait que commencer j'imagine. On s'y attendait : Bug a choisi le moment où Lux et Jones allaient craquer pour faire son retour. A situation classique, déroulement un peu moins classique malgré tout. Les auteurs ont eu la bonne idée d'insérer un discours sur le sexe qui n'était pas moralisateur, bien au contraire. Et ça change, surtout sur la CW. On s'en doutait et on en a eu la confirmation : Lux n'est plus vierge depuis longtemps et n'a pas de leçon à recevoir sur le sujet. A partir de ce moment-là, c'était très drôle de voir Baze et la soeur de Cate (dont j'apprécie grandement le retour) aborder le sujet avec maladresse. D'ailleurs, le petit message sur la masturbation était très surprenant et amusant. Je détestais Bug jusqu'ici et pour la première fois je l'ai trouvé intéressant. Il est prêt à faire des efforts et c'était assez touchant de le voir à l'oeuvre même si c'est cliché l'arrivée au bal de promo les bras chargés de fleurs. Et puis Jones me plaît de plus en plus, ça se confirme. Ce n'est pas le trouduc' que je croyais. J'aimerais autant que Lux se tourne vers lui au final. On sait bien qu'avec Bug ça va être une sacrée galère... Enfin ce sera galère avec n'importe qui en même temps puisque c'est une série !

   Après s'être concentrés largement sur le personnage de Baze, les scénaristes approfondissent celui de Cate. Et je l'aime beaucoup, d'autant que Shiri Appleby est de plus en plus convaincante. La séquence nostalgie et les mots très durs mais très vrais qu'elle a proférés à l'encontre de Baze ont constitué les meilleurs dialogues de l'épisode. Une fois encore, on n'est pas au niveau d'un Gilmore Girls ou d'un Dawson mais il y a de la suite dans les idées et une vraie envie de bien faire. Normal que ce soit récompensé de temps en temps. Math aussi a eu son moment de gloire : une danse avec Cate dont il est vraisemblablement amoureux depuis le lycée. Je n'imaginais pas que c'était à ce point. Du coup, il m'a fait vachement de peine le pauvre garçon. Là encore, c'est du ultra-classique mais ça fonctionne. Et puis une pensée pour Ryan qui n'est quasiment pas apparu de l'épisode mais je ne vois pas forcément ça comme une mauvaise chose. C'était nécessaire pour faire avancer la relation entre Cate et Baze, et même faire avancer Cate tout court. 

vlcsnap_38734


// Bilan // Je dois dire que cet épisode m'a vraiment emballé ! Ce qui est "bien" avec Life Unexpected, c'est qu'on est encore dans cette période très incertaine où l'on ne sait pas si l'on va tomber sur un bon ou sur un mauvais épisode et c'est bizarrement assez excitant. Elle grandit sous nos yeux, elle mûrit. J'espère qu'elle ne sera pas fauchée en pleine fleur de l'âge...


11 mars 2010

Life Unexpected [1x 08]

dnes_season4_life_miniban

Bride Unbridled // 1 99o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_156500

   C'est marrant comme les deux frères ennemis de Life Unexpected peuvent être séduisants pour des raisons totalement opposées : on a d'un coté Ryan le rationnel, le mature, un peu chiant sur les bords mais de plus en plus attachant en homme trompé; et de l'autre Baze l'impulsif, l'immature, plutôt amusant dans l'ensemble mais très agaçant aussi à ses heures. Les scénaristes m'ont donné l'impression dans cet épisode d'avoir trouvé le juste équilibre pour ces deux personnages masculins principaux. Leurs petites railleries et leurs mouvements d'humeur étaient plaisants à suivre car les acteurs n'en faisaient pas trop malgré les situations poussives dans lesquelles on les avait placés. Ce festival du mariage (très américain), ce couple-vedette, puis ce questionnaire... Ca ne m'a pas tellement plu dans l'idée mais ça a permis quelques moments de comédie et de drame assez réussis dans l'ensemble. Je mettrais un bémol sur la présence de Math qui ne remplit pas comme il le faudrait son rôle de sidekick. Il est censé être drôle mais moi il ne me fait pas rire. Dans le fond, le propos était très limité et Baze s'est rendu ridicule une fois de plus mais je crois qu'il va falloir l'accepter. Qu'il prenne la mouche à ce point pour si peu et cette possessivité vis à vis de Lux assez malsaine finalement, ce n'est pas inintéressant mais ça ne peut pas durer dix épisodes. Ryan et lui semblent enterrer la hache de guerre en fin d'épisode. Pour combien de temps ? Parce qu'honnêtement, ce n'était pas très crédible. Au milieu de tout ça, Cate était plus effacée que d'habitude et ce n'est peut-être pas un mal. Difficile de justifier ses actes, difficile de la montrer faire autre chose que se lamenter sur son sort. J'aurais voulu que l'on nous ressorte à l'occasion sa mère et sa soeur, ça me paraissait opportun, mais rien n'est arrivé. Maybe next time !

   Je suis un peu rassuré : Lux a visiblement fini ses caprices insupportables. Je l'ai "retrouvé" dans cet épisode. J'ai même eu le sentiment que son histoire d'amour naissante avec Jones ressemblait à quelque chose. Il faut dire que ce Jones a pas mal changé entre sa présentation initiale et cet épisode. On ne dirait pas le même mec. Tant mieux, le premier était insipide. Celui-là n'est pas passionnant pour le moment mais y'a déjà plus de potentiel. De toute façon, c'est prévisible : Bug va revenir au moment où ils vont décider de se lancer... La petite virée chez Tash n'a pas servi à grand chose au final mais c'était mignon, gentillet. On est en droit d'attendre plus mais par défaut, on s'en contente.   

vlcsnap_176526


// Bilan // Par rapport à la semaine dernière, cet épisode était bien plus agréable et bien plus équilibré entre drama et comédie. La série ne cherche plus son ton : elle l'a trouvé. Mais est-il celui que l'on attendait ? Pas sûr. Si ça pouvait être moins gentillet, on y gagnerait beaucoup !

03 mars 2010

Life Unexpected [1x 07]

dnes_season4_life_miniban

Crisis Unaverted // 1 78o ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_70952

   Ayé, j'ai atteint mon seuil de tolérance ! Jusqu'ici Life Unexpected était une petite série attachante mais qui ne cassait pas trois pattes à un carnard, désormais elle n'est plus tellement attachante et elle ne casse toujours pas trois pattes à un canard. Je ne voudrais pas l'enterrer trop vite non plus. Le précédent épisode était pas mal du tout, celui-ci est raté... le prochain peut me combler, tout est possible. Mais si la série décroche une saison 2, et je lui souhaite, il va sérieusement falloir que les scénaristes revoient leur copie et élargissent leurs horizons. Les personnages sont coincés entre leurs vies d'avant et leurs nouvelles vies et n'arrivent pas à avancer. Regardez Lux : j'aimerais l'adorer et elle a en apparence quasiment tout de l'héroïne attachante, d'autant que Britt Robertson est mignonne, talentueuse et tout et tout, mais dans cet épisode elle a juste été hyper agaçante. Elle se comporte comme une vilaine petite fille capricieuse alors qu'elle n'avait rien il y a encore 7 épisodes ! Ce n'est pas très crédible et ça ne donne pas envie de s'intéresser à ses histoires. Je sais bien que c'est une ado, qu'elle est logiquement en pleine crise, que son mec vient de se barrer et que sa meilleure-amie est aussi sur le point de se barrer, mais elle aura beau avoir toutes les excuses du monde, elle pourrait se comporter mieux que ça. Le résultat, c'est qu'elle est repartie de chez Cate pour vivre chez Baze et tous ces allers-retours en si peu de temps sont insupportables. C'est d'autant plus dommage que la complicité qui commençait à naître entre Lux et Cate était intéressante. Il va falloir repartir de zéro... Concernant Tasha, je n'ai pas grand chose à dire. Je ne l'apprécie pas tellement mais elle était supportable dans cet épisode. Si elle pouvait se barrer aussi, Lux pourrait peut-être enfin se reconstruire une vraie vie en faisant table rase du passé...

   La série a beau être assez prévisible dans l'ensemble, je ne m'attendais pas à ce que le secret de la coucherie entre Cate et Baze soit révélé si tôt à Ryan. Ils ont peu grillé une des seules cartouches qu'ils avaient. Dommage. La dispute qui a suivi aurait pu être forte et émouvante mais si Kerr Smith était bien dans son rôle, Shiri Appleby avait l'air ailleurs. Je ne l'ai pas trouvé bonne et les larmes que l'on essuie alors qu'elles ne coulent pas, ça n'aide pas ! Tout le travail construit autour du personnage de Baze a été ici détruit. Il passe pour un simple bouffon qui suit les conseils de ses copains attardés. Ca m'a grandement irrité. La petite guerre entre Ryan et Baze n'a servi qu'à prouver une seule chose : Ryan est le "gentil" dans l'histoire. Il a été patient mais il ne pouvait plus prendre sur lui plus longtemps. Il fait de la peine et c'est plutôt une bonne chose puisqu'il ne suscitait aucun véritable intérêt jusqu'ici. Cate reste touchante je trouve. Je me mets à sa place et ma foi, je la comprends un peu.

vlcsnap_88628


// Bilan // Ma patience a des limites et elles ont été atteintes avec cet épisode relativement mauvais qui n'honore pas les personnages, à part peut-être Ryan. Je me demande finalement si la série n'a pas depuis le départ un faux-potentiel. Comprendre par là aucune ambition, aucune vision à long-terme et donc des intrigues toutes petites, toutes fermées, toutes décevantes. Je ne demande qu'à être contredit les prochaines semaines...

17 février 2010

Life Unexpected [1x 05]

dnes_season4_life_miniban

Turtle Undefeated // 1 82o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_69508

   J'aurais beaucoup aimé adorer cet épisode mais ce n'est pas le cas. Je ne l'ai pas détesté non plus. A ce stade, après 5 épisodes, il y autant de choses que j'adore et de choses qui m'énervent dans Life Unexpected. Mais je regrette surtout que les scénaristes ne soient pas plus subtils dans leur approche de l'art d'être parents. C'est quand même assez mal écrit dans l'ensemble, le charme des interprétes permettant de faire mieux passer la pilule. Baze qui reprend mot pour mot ce que son père venait de lui dire quelques secondes plus tôt à l'encontre de Lux, par exemple, c'était un peu ridicule. De même que de le voir tout à coup responsable. Ca arrive bien trop vite en fait. Les scénaristes se précipitent alors qu'ils devraient prendre leur temps, et ce même s'ils ne sont pas sûrs que la série durera au-delà des 13 épisodes de la saison 1. J'imagine que Baze ne va pas changer du tout au tout pour autant mais tout ça n'est pas très crédible. Cependant, j'aime bien la relation qu'il entretient avec sa fille. Ce n'est pas tout à fait son père et pas tout à fait son pote non plus. C'est plus agréable à suivre que les affrontements récurrents entre Lux et Cate, qui sont obligatoires et pour le coup réalistes, mais qui cassent l'ambiance et qui se ressemblent tous. Dans ce que je n'aime pas non plus, il y a les anciens amis de Lux et les nouveaux. Des deux cotés, ils sont super clichés. Plus de nuances auraient été bienvenues. Mais là encore, ça aurait pu être pire alors...

   Ce qui est intéressant dans cet épisode, c'est ce tiraillement de Lux entre sa vie d'avant, ses amis d'avant, et sa nouvelle vie, ces gens qu'elle rencontre qui ne lui ressemblent pas et qui ne l'attirent même pas mais auxquels elle est obligée de se frotter si elle ne veut pas passer ses prochaines années lycée toute seule dans son coin. Ce qui manque, c'est une vraie bonne copine, une alliée (autre que Tash bien-sûr). Ca viendra peut-être. Et puis ce que j'aime aussi, c'est la relation mouvementée qu'entretient Baze avec son père. C'est assez simple, assez réaliste et même plutôt touchant. Ca manque toujours de subtilité mais on y croit davantage. Les potes de Baze ne servent pas à grand chose mais ils assurent comme ils peuvent la partie légère de la série, tandis que Ryan cherche toujours sa place. Il n'est pas transparent mais il n'est pas spécialement sympathique et/ou attachant. Il reste dans l'ombre de Cate, montre de temps en temps qu'il n'est peut-être pas si gentil et si compréhensif mais on attend avec impatience le moment où il va s'affirmer, voire s'énerver bien fort. Accessoirement, j'aimerais bien revoir la mère et la soeur de Cate assez vite. Elles m'avaient bien plu.

vlcsnap_74878


// Bilan // Entre déception et espoir, mon coeur balance. Life Unexpected a toutes les cartes en main pour être bien meilleure. Alors pourquoi ne l'est-elle pas (encore) ?

11 février 2010

Life Unexpected [1x 04]

dnes_season4_life_miniban

Bong Intercepted // 2 o7o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_137424

   J'ignore combien de temps durera Life Unexpected. Obtiendra-t-elle seulement une 2ème saison ? Quoiqu'il arrive, elle aura su installer un univers bien à elle et rendre ses personnages principaux très attachants très rapidement. Ce ne sont que des détails peut-être mais la lampe "bong" qui noue tout cet épisode est déjà un symbole de la série et plus précisément un symbole de la relation entre Lux et son père. La chambre de Lux est un endroit chaleureux, où l'on aime que les personnages s'éternisent. C'est souvent là-bas que les choses les plus sincères et les plus émouvantes se disent. Le bar de Baze n'a pas encore cet aura mais il est comme un refuge pour Lux, un endroit où elle sait qu'elle sera libre de faire ce que bon lui semble. Et puis il y a cette magnifique collection de bonnets. Lux en a toujours un sur la tête, comme si on lui avait greffé à la naissance. Bref, toutes ces petites choses font qu'on se sent bien devant la série. Une certaine compicité s'installe entre nous et les héros. Ca n'arrive pas si souvent.

   L'épisode en lui-même est plein de défauts, dans sa structure notamment qui est déjà assez répétitive. Si Lux et Cate doivent s'engueuler à chaque épisode, ça va pas le faire. On va dire que c'est normal pour le moment, tout le monde apprend à se connaître et tout le monde apprend son rôle que ce soit celui de fille, de mère, de père ou même de beau-père. Il faut passer par là et ma foi, ce n'est pas désagréable à suivre. Les passages au lycée sont trop caricaturaux à mon goût. On a déjà vu ça mille fois. J'aimerais que Lux se frotte à des gens plus intéressants qu'un groupe de pimbèches inutiles. Il y a sûrement des gens bien dans ce lycée ! Par contre, j'ai beaucoup apprécié le rapprochement opéré avec Math, le pote de Baze. C'est le cliché ambulant du "pas beau", geek et éternel célibataire mais en même temps il est pas con. Une belle relation peut s'installer entre lui et Lux, à condition qu'elle n'empiète pas sur celle qu'elle a avec son père qui se doit de devenir au moins aussi enrichissante sur le long-terme. Sinon, quel intérêt ? Tout se termine une fois de plus sur un happy-end. Ca ne dégouline pas de bons sentiments, alors ça passe. Mais il faudrait veiller à varier les plaisirs et donner envie aux téléspectateurs encore infidèles de revenir semaine après semaine. Un petit cliffhanger ne fait de mal à personne ! J'ai toujours beaucoup de mal avec les passages à la radio et je ne m'y ferais sans doute jamais. En plus, même si elles sont amusantes, les piques que s'envoient Cate et Ryan sont toujours un peu les mêmes. Leur outing pourrait changer la dynamique. Ou pas. 

vlcsnap_135452


// Bilan // Le capital sympathie étant très fort, je prends toujours beaucoup de plaisir à suivre les aventures de Lux et de sa nouvelle famille. Mais il faudrait faire en sorte que ça ne se transforme pas en guilty-pleasure si vous voyez ce que je veux dire...

   

22 janvier 2010

Life Unexpected [Pilot]

PDA_pilotgallery001i

Pilot // 2 7oo ooo tlsp.

44030377

What About ?

Après quinze années passées dans sept familles d'accueil différentes, Lux souhaite s'émanciper mais pour cela, il lui faut la signature de ses vrais parents. Elle part à leur rencontre et découvre que son père est un barman immature et sa mère, qui l'a abandonnée à sa naissance, n'est autre que l'animatrice radio qu'elle écoute tous les matins depuis des années...

Who's Who ?

Lux, l'héroïne rebelle et un peu bohème de Life Unexpected, est incarnée par Brittany Robertson que ceux qui ont suivi la courte et unique saison de Swingtown connaissent bien puisqu'elle y était excellente et irradiait la série de son innocente beauté. Pas la peine de vous faire un dessin : je suis (déjà) fan ! Pour interpréter sa jeune mère, le choix s'est porté sur Shiri Appleby, éternelle Liz de Roswell, qui n'a pas fait grand chose d'autre de marquant depuis (Dix épisodes d'Urgences ? Six Degrees ?). Son petit-ami est joué par Kerr Smith, le Jack McPhee de Dawson, devenu expert en annulations (E-Ring, Justice). Quant au père de Lux, il est incarné par Kristoffer Polaha, qui s'est illustré par le passé dans North Shore, Miss/Guided, Valentine et récemment dans quelques épisodes de Mad Men. J'avais un a priori négatif le concernant et c'est finalement une bonne surprise !

So What ?

On peut dire que cette année la CW a fait des efforts. Elle n'a pas annulé les honteuses Gossip Girl, 90210 et autres Frères Scott, certes, mais elle a enfanté deux bons guilty-pleasures dans deux styles très différents, The Vampire Diaries et Melrose Place. C'est au tour maintenant de Life Unexpected, un drama que j'attendais avec une certaine impatience je ne vous cache pas, de passer sur le grill. Sans crier au génie, car ce serait prématuré et exagéré, j'ai passé un très bon moment devant ce pilote qui m'a ramené des années en arrière, lorsque la WB existait encore et que je vivais mes premiers émois adolescents...

Il faut dire que les producteurs n'y sont pas allés par quatre chemins pour satisfaire le public nostalgique de la feu-chaîne des jeunes américains. On prend deux icônes de l'époque, Shiri Appleby et Kerr Smith qui ne font ni trop vieux ni trop jeunes, une jeune première toute fraîche qui fait vaguement penser à Veronica Mars-Kristen Bell ou à Brittany Snow-American Dreams, on tente de promouvoir le tout en évoquant Gilmore Girls pour les fossiles usés et Juno pour les "youngs" branchés, et ma foi, le tour est joué ! Je caricature mais c'est un peu ça. La série ne tient pas toutes ses promesses au final puisqu'elle n'est pas aussi bien dialoguée que Gilmore Girls et pas aussi "osée" que Juno mais elle possède un potentiel énorme qui ne demande qu'à être exploité.

Tous les personnages, sans exception, sont attachants en quelques secondes. C'est très fort. Malgré la situation dans laquelle se trouve Lux, on ne verse pas dans le larmoyant et le misérabilisme. Lux n'est pas Cosette et elle est d'autant plus attendrissante. Son père, sous ses airs de grand-adolescent, n'est pas aussi simplet que prévu, et sa mère, sous ses airs de trentenaire paumée phobique de l'engagement, a bien l'intention de reprendre sa vie en main même si elle commet déjà quelques boulettes. Son "beau-père", si l'on peut dire, est le personnage le moins développé pour le moment mais il a l'air plus mature que les deux autres et son sens de la répartie fait mouche ! L'alchimie est parfaite entre Ryan et Cate. Le show radio matinal apporte une petite touche bien sympathique qui me fait penser à Men In Trees, sans les leçons de Marin Frist. Et quelque part, il justifie flot musical incessant dans lequel baigne la série. On lorgne heureusement plus du coté des petits chanteurs ou groupes alternatifs que de Lady Gaga ou Black Eyed Peas (no offense). L'action se situant à Portland, l'ambiance est comparable à un New York Capesidien. Je m'y sens déjà comme chez moi ! Je me dois de contre-balancer tout ce positif avec quelques remarques négatives : ce que je rapproche à ce pilote, essentiellement, c'est la rapidité avec laquelle Lux retrouve ses parents, les rencontre et les accepte, ça va beaucoup trop vite pour être crédible; dans un même souci de réalisme, tout ce qui touche à l'émancipation n'est pas plausible une seule seconde, ça ne passe pas comme ça et la juge n'a pas eu son diplôme dans une pochette-surprise; et puis je trouve qu'il n'y a pas suffisamment de personnages secondaires pour le moment, de sidekicks pour détendre l'atmosphère, on se demande par exemple si Lux a des amis. Elle aurait logiquement dû se confier à quelqu'un de proche sur tout ce qui lui arrive.

En bref, Life Unexpected s'annonce comme une petite série charmante, avec beaucoup d'amour à revendre et une simplicité qui fait défaut à beaucoup trop de séries aujourd'hui. C'est mon coup de coeur de ce début d'année. J'espère sincérement qu'elle trouvera son public et que cela poussera la CW à revoir un peu sa ligne éditoriale. Quant à moi, je suis bien embêté : dois-je ou non la reviewer semaine après semaine ? Je me tâte...


// Bonus // Comme le veut la tradition, voici quelques images sous la forme d'une preview de 5 minutes...