06 juillet 2010

Accidentally On Purpose [Saison 1]

44069732

ACCIDENTALLY_ON_PURPOSE_Cast

Saison 1 // 7 82o ooo tlsp.

44030376

   En Septembre dernier, j'avais reviewé le pilote d'Accidentally On Purpose avec entrain et enthousiasme. La preuve ICI. 9 mois plus tard et un bébé sur les bras (pour l'héroïne j'entends, pas pour moi !), je suis toujours positif mais sans doute un peu moins. Cela dit, peu importe : la série ne reviendra pas la saison prochaine. C'est comme ça chaque année. CBS lance une sitcom qui ne marche pas dans son carré du lundi et à tous les coups, je l'aime bien. Ce fut le cas pour The Class il y a trois ans, pour Worst Week l'année dernière. Entre les deux, il y a eu The Big Bang Theory que je n'ai pas aimé et qui est toujours des nôtres, en devenant même un joli succès ! Bref, je dois avoir des goûts de chiotte en matière de sitcoms dites "classiques", entendre par là sitcoms tournées en public, multi-caméras, avec rires enregistrés.

   C'est vrai qu'à coté des Modern Family, The Middle et autres The Office, 30 Rock & Co., Accidentally On Purpose n'a pas brillé par son originalité et c'est justement ce qui m'a plu. Parmi les autres séries qui ont tenté cette année de revenir aux bonnes vieilles valeurs de la sitcom traditionelle, Accidentally est celle qui s'en est le mieux sortie, avec aplomb et efficacité. Rien à voir donc avec les archi-ratées Hank et Romantically Challenged, pour ne citer qu'elles. Entre le pilote et le reste de la saison, on ne peut pas dire qu'elle ait beaucoup évolué. Elle est restée fidèle à elle-même avec tout de même quelques ajustements bienvenues, surtout la disparition de Grant Show du cast, tellement discréte d'ailleurs que je ne m'en suis rendu compte que dans le final ! Il était inutile, chacune de ses apparitions semblaient forcées. Et puis franchement, l'acteur n'est tout simplement pas fait pour la comédie. Pas sûr qu'il soit fait pour grand chose d'autre d'ailleurs. Mais c'est méchant. Il n'était pas mauvais en partouzeur dans Swingtown. Sinon, Jenna Elfman, qui est quand même censée être à la base le grand atout de la série, est vite devenue la moins intéressante du lot (si je retire le copain black de la course qui n'apparaissait qu'un épisode sur trois). Elle a fait du Jenna Elfman - ce qui est un compliment dans ma bouche- mais du Jenna Elfman qui a veilli. Beaucoup moins pétillante à tendance hystérique que dans Dharma & Greg ou plus près de nous Courting Alex. Ca aurait pu avoir son charme mais ce n'est pas ce que j'attendais d'elle. Cela dit, son duo avec le charmant Jon Foster marchait très bien. On croyait en leur relation, une relation qui a bien fait d'évoluer assez rapidement d'ailleurs. Mais ceux qui sont clairement sortis du lot sont les personnages secondaires, à commencer par celui d'Ashley Jensen, encore plus marrante que dans Ugly Betty dans un rôle similaire mais poussé à l'extrême. L'actrice étant tombée enceinte, elle a n'a pas été présente quelques épisodes et son absence s'est faite ressentir. La belle révélation de la série, c'est Lennon Parham. Son personnage était tordant, celui de son mari aussi. J'espère revoir l'actrice rapidement ailleurs. Et puis Nicolas Wright était parfait dans le rôle du geek loser. C'est vrai que la plupart de ses lignes de dialogue étaient prévisibles mais ça contribuait à une sorte de connivence entre l'acteur, les scénaristes et le public. On sait parfaitement où l'on va, sans surprises, mais on se laisse porter et on s'amuse quand même ! Ca ne marche pas à tous les coups mais Accidentally a réussi ça. J'ai beaucoup aimé le double épisode final qui était justement très prévisible mais super rythmé et très sympa à suivre.

   Pour la faire courte, Accidentally On Purpose n'aura définitivement pas marqué les esprits cette année et je l'oublierais moi-même certainement bien vite mais, à chaque fois que j'ai regardé un épisode, j'y ai pris du plaisir. C'est déjà pas si mal ! Je reconnais en revanche que je n'ai vu le final que ce mois-ci alors que la série s'est terminée en Mars. C'est bien la preuve qu'elle est loin d'être addictive. Elle ne me manquera pas l'année prochaine.


23 septembre 2009

Accidentally On Purpose [Pilot]

19157983_w434_h_q80

Pilot // 8 91o ooo tlsp.

44030377

What About ?

Billie, une critique de cinéma résidant à San Francisco, tombe -accidentellement- sous le charme d'un homme plus jeune qu'elle lors d'une soirée bien arrosée et tombe -toujours accidentellement- enceinte de lui ! Entre ses amies un peu à l'Ouest et son patron qui est aussi son ex, Billie va devoir tant bien que mal gérer sa nouvelle vie...

Who's Who ?

La sitcom signe le grand retour de Jenna Elfman (Dharma de Dharma & Greg) à la télévision après l'"échec" de Courting Alex en 2006 (qui était fort sympathique) et une (trop) brève apparition dans un épisode de la saison 1 de Brothers & Sisters. Dans le rôle de sa collègue et meilleure-amie, on retrouve Ashley Jensen, qui jouait déjà la meilleure amie de Betty dans Ugly Betty et qui a d'ailleurs bien fait de quitter la série pour Accidentally On Purpose. Elle est ici beaucoup plus libre et beaucoup plus présente ! Lennon Parham joue la soeur de Billie, un peu coincée et simple d'esprit, tandis que Grant Show (Melrose Place, Point Pleasant, Swingtown) tient le rôle de l'ex de Billie, un phobique de l'engagement qui refuse de se marier et de vivre en couple. Enfin, Jon Foster interpréte le "Boy Toy" de l'héroïne, accessoirement père immature de son futur enfant.

So What ?

        Me voilà soulagé : 1/ Samantha Who? a trouvé un digne successeur 2/ Jenna Elfman est toujours aussi délirante ! Cette petite série qui débute comme une comédie romantique pas très inspirée a tous les atouts nécessaires pour faire passer un bon moment aux téléspectateurs sans prise de tête et avec quelques sourires voire rires à la clé. Il faut reconnaître qu'elle n'est en rien originale et qu'elle renoue même avec la tradition de la sitcom multi-caméras classique, et avec les rires en boîte s'il vous plaît ! Je sais que beaucoup détestent ça mais c'est l'essence même de la sitcom bon sang ! Et puis très honnêtement, je les ai à peine entendu. Mais c'est peut-être ce qui fait que l'on se sent tout de suite à l'aise : on est en terrain connu. The Office, 30 Rock, How I Met, Worst Week... on aime ou on n'aime pas mais c'est tout sauf classique dans la forme, même si à force ça devient la norme. Accidentally On Purpose arrive à point nommé. On avait besoin d'une sitcom comme cela et tant pis si elle ne marche pas. CBS aura au moins essayé.

   Evidemment, vous ne serez pas surpris que je vous dise que l'atout number one de la série est son actrice principale. Dans ce pilote, elle est simplement parfaite. Elle n'en fait ni trop ni pas assez. Billie est un personnage d'emblée attachant et que l'on a l'impression de bien connaître, comme une bonne vieille copine. Peut-être parce qu'elle ressemble à Samantha Newly, à Alex Rose, à Jesse Warner... finalement à toutes les héroïnes de sitcoms passées très girlie. Elle a des mimiques irrésistibles, elle est jolie comme un coeur et elle a des copines très drôles mais qui ne lui volent jamais la vedette ! Le personnage interprété par Ashley Jensen m'a beaucoup plu et m'a tout de suite fait penser à une certaine Andrea. Oui, j'insiste sur la comparaison avec Samantha Who? qui est plus que flagrante. Même la soeur de Billie fait penser à Dena, l'embonpoint en moins. Les personnages masculins ne sont pas aussi effacés qu'habituellement dans ce type de séries. James a son petit caractère et je le déteste déjà. Quant à Zach, il est trognon. Sa bande de potes devrait nous réserver de bons fous rires et, à ce niveau-là, les fans de The Big Bang Theory pourraient y trouver leur compte. Faut-il encore qu'ils ne restent pas trop dans l'ombre...

En bref, Accidentally On Purpose est une sitcom girlie ultra-classique qui ne plaira pas à tout le monde mais qui se laisse suivre avec plaisir et nous ramène quelques années en arrière, à l'époque où la sitcom était reine et où NBC cartonnait du feu de Dieu ! Je crois que j'en suis tombé "accidentally in love".


// Bonus // Un petit trailer !

13 mai 2009

Ugly Betty [3x 21]

uglybetty

The Born Identity // 7 38o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars2


vlcsnap_143880

   Alors ce coup-là, je ne l'avais pas vu venir ! Je me plaignais à l'épisode précédent de l'intrigue du bébé qui n'en finissait plus et qui adoucissait beaucoup trop le personnage de Wilhelmina : eh bien un rebondissement de dernière minute a changé la donne et a permis de s'en débarrasser définitivement ! La garce avait truqué le test d'ADN. Ce n'est pas elle la mère du petit mais bien Christina ! Ca change tout donc. Betty se retrouve alors embarquée, contre son gré, dans un kidnapping dans les rues de New York, avec un passage obligé bien entendu dans la casa Suarez afin de relier d'une façon ou d'une autre les intrigues de tout le monde, puis un happy-end bien évidemment. Cette fois, Christina nous a bel et bien quitté. J'aimais bien ce personnage pétillant, ses piques et son accent me manqueront. Mais heureusement, Ashley Jensen sera dans une nouvelle sitcom de CBS à la rentrée, Accidentally On Purpose. Le départ de Christina aurait pu être émouvant mais il est légèrement expédié et puis le ralenti hypra-kitsch prêtait plus à rire qu'autre chose. Les scénaristes ont dû trouver en urgences un moyen de faire rester Wilhelmina à Mode malgré la grande révélation. Le nouveau patron, père de Matt, a exigé que Wilhelmina reste. Le cas échéant, il se retirait et Mode pouvait fermer ses portes. En plus d'être facile, c'est très mal amené. Daniel qui décide de la virer en pleine réunion, c'est juste stupide. Claire Meade n'a pas aidé en ouvrant sa bouche au mauvais moment.

   A coté de ça, il n'y a pas grand chose de consistant à se mettre sous la dent. Pas de Matt, pas de Molly. Ils ne manquent pas cependant. Amanda se contente du minimum syndical même si ses répliques sont toujours les bienvenues et Mark fait preuve de trop de gentillesse, comme sa prêtresse. Tout ça manque terriblement de piquant. Après avoir été mignonne, la relation Hilda/Archie est juste ennuyeuse. J'aimerai voir Justin un peu plus impliqué dans les intrigues aussi. 

vlcsnap_150861


// Bilan // C'est dans l'ennui mais avec un peu de diginité qu'Ugly Betty se débarrasse d'une des intrigues boulets de la saison. Courage, il en reste encore deux ou trois et on pourra repartir sur de bonnes bases ! Ah oui au fait, il n'y a plus beaucoup de doutes là-dessus : la série aura une saison 4. 

02 mai 2009

Ugly Betty [3x 2o]

uglybetty

Rabbit Test // 6 72o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_73421

   C'est la criiiiiiiiise et même à Mode ! Ce n'est pas du tout une mauvaise idée de se servir de l'actualité pour ancrer la série dans la réalité, même si à la base, son intérêt est justement de ne pas être ancrée dans la réalité, d'être presque hors du temps dans un monde à part. Mais ça c'était vrai pendant les deux premières saisons, plus depuis le début de la saison 3. Il faut donc s'y faire. Notons tout de même que c'est hyper facile de se sortir de la crise à Mode. Il suffit qu'un mec riche soit dans les parages et le tour est joué ! Ah oui, il faut aussi se déguiser en lapin rose. Ca va, Daniel pouvait bien faire ça quand même. Cette petite fête de Pâques était amusante et a permis d'intégrer la famille Suarez aux autres intrigues sans qu'ils ne soient trop présents. Ils ont juste fait leurs ploucs de service et c'était très bien comme ça. J'ai bien aimé la scène du renvoi d'Amanda. On ne peut pas dire que c'était hyper émouvant mais ça apportait quelque chose d'intéressant sur le moment. Enfin, concernant Betty et Matt, je n'ai pas grand chose à dire. Ils ne m'inspirent rien. Je ne déteste pas leur couple mais je ne l'adore pas non plus. Ce qui était sympa finalement, c'était de voir Betty faire le mal pour faire le bien, faire le mal consistant simplement à aller à l'encontre des désirs de son petit-ami. Au final, elle passe pour la grande sauveuse de l'humanité et c'est un peu gonflant mais tant qu'elle ne porte pas un collant et une cape et qu'elle ne vole pas, ça passe encore !

   A coté de ça, on prépare le départ d'Ashley Jensen de la série. Christina a fait l'amour avec Stuart quelques jours avant l'insémination, ce qui laisserait à penser que son bébé ne serait pas celui de Wilhelmina mais le sien ! Après vérification, le bébé est bien celui e Wilhelmina. Je trouve ça dommage. Ca aurait été une porte de sortie un peu bâclée mais satisfaisante pour cette intrigue du bébé qui n'en finit pas d'adoucir le personnage. Certes, elle traite Christina comme une merde et on la reconnaît bien là mais ce bébé est un vrai poids puisque toutes ses intrigues, ou presque, ne tournent plus qu'autour de ça. Espérons que cela change maintenant. La bonne nouvelle du jour, c'est que Molly n'est pas intervenue dans cet épisode.

vlcsnap_62305


// Bilan // Je n'attendais pas avec impatience le retour de Betty mais j'ai passé un moment agréable, pas prise de tête. On va dire que c'est déjà pas mal !

25 février 2009

Ugly Betty [3x 15]

dnes_v2_betty_mini_ban

There's No Place Like Mode // 7 6oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_200380

   Eh bien voilà ! Quant on veut, on peut ! Cet épisode était loin d'être parfait, d'où seulement 3 étoiles, mais il a le mérite de donner envie de rester encore un peu auprès de Betty la moche. Il faut dire que l'espace de quelques minutes, la série a retrouvé sa folie des grandeurs passée. Christina accouche enfin et pas n'importe comment ni n'importe où ni n'importe quand : pendant la Fashion Week, lors d'un défilée organisé par Betty pour Mode, au beau milieu de la scène, entourée par une horde de mannequins toutes de verre vêtues. Le summum de l'extravagance est quand Wilhelmina porte aux nues son nouveau né sous les confettis et sous les applaudissements de la salle en délire. C'était très fort, vraiment ! Par ailleurs, une intrigue est enfin développée autour du YETI, l'occasion de revoir un peu Bernadette Peters, excellente, mais l'occasion aussi de trouver un nouvel intérêt amoureux pour Betty. Il n'a pas l'air bien différent de ses ex, il travaille pour un magazine de sport et c'est le co-équipier de Betty pour un devoir dont le but est d'échanger ses expériences en entreprise. Ce n'est pas vraiment ce à quoi je m'attendais pour le YETI mais ce n'est que le début et je suis sûr que des guéguerres vont se déclencher entre les différents groupes de travail, et notamment entre Betty et Mark. Ca aurait été sympa de le voir avec son co-équipier à lui d'ailleurs. Peut-être la prochaine fois ... Pendant une partie de l'épisode, Betty a été égoïste et a traité Matt comme une merde. C'est tellement rare de la voir ainsi ! Il va vite s'excuser mais ça passe puisque l'on ne s'arrête pas là-dessus pendant 10 ans.

   Qu'arrive-t-il à Molly ? Est-elle malade ? Est-elle enceinte ? En tous cas, elle n'avait pas l'air heureuse du tout chez le médecin. Je sens qu'elle est enceinte de Connor et pas de Daniel. Ca pourrait donc être bien chiant comme intrigue, sauf si c'est pour amorcer le départ de Molly et Connor de la série. Ce serait une bonne chose mais je ne fais que supposer ... Sinon, du coté des Suarez, rien de franchement passionnant. Hilda a toujours beaucoup de mal à accepter la présence d'Elena chez elle et la relation qu'elle entretient avec son père. Grâce à Justin, elles vont apprendre à se connaître et finalement s'apprécier. C'était cousu de fils blancs et assez ennuyeux. On s'en serait bien passé.

vlcsnap_196950


    // Bilan // Un épisode meilleur que les précédents, qui laisse place à un peu plus de folie et nous replonge avec nostalgie à l'époque où Ugly Betty était un plaisir coupable fameux. Moins de bons sentiments et pas mal de répliques très amusantes (celles d'Amanda, de Mark ou encore de Justin), si la suite de la saison pouvait être comme ça alors la série pourrait s'échever dignement. 

11 janvier 2009

Ugly Betty [3x 11]

dnes_v2_betty_mini_ban

Dress For Success // 7 54o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_211416

   Que le scénariste d'Ugly Betty qui a lu ma précédente review se dénonce ! Je souhaitais la mort d'Ignacio et voilà qu'il a une affreuse crise cardiaque ! C'est un joli cadeau de noël avec du retard que l'on me fait là. Vous le savez, je déteste Ignacio et sa gentillesse outrancière. La perspective de le voir mourir me réjouit. C'est la Wilhelmina qui dort en moi qui s'exprime, ne m'en voulez pas. Ceci dit, rien n'est fait et Ignacio peut tout à fait s'en remettre. Je garde bon espoir car il a déjà eu des soucis de santé par le passé et je ne vois pas trop l'intérêt d'une redite si l'issue n'est cette fois pas fatale. Je dois dire que la fin de l'épisode était très émouvante lorsque Betty reçoit le coup de téléphone d'Hilda et se précipite à l'hôpital. Cette pauvre Hilda n'aura donc jamais le droit d'être heureuse ! Elle venait tout juste d'ouvrir son salon. Ce que je crains pour le prochain épisode, c'est d'avoir droit à 40 minutes de Betty qui s'en veut de ne pas avoir été là et qui va certainement imaginer que la crise cardiaque de son père est dûe à son départ de la soirée. Excellent moment d'ailleurs. Pour une fois qu'elle faisait quelque chose de "mal".

   Je ne sais pas si c'est moi qui me suis fait des films mais j'imaginais que le YETI allait apporter du renouveau à la série, que ça allait même lui permettre de redorer son blason avec quelque chose de bien soap. J'en attends certainement trop mais comme c'est le seul truc à peu près excitant depuis le début de cette troisième saison (qui s'enfonce de plus en plus dans les audiences) ... Mais les scénaristes n'ont pas l'air décidé à utiliser la carte YETI pour le moment. Les cours ont commencé mais ça n'a pris que quelques secondes en début d'épisode et on est parti sur autre chose. Seul point positif pour l'instant : Jodie Papadakis, la prof, a l'air bien barrée et bien drôle. C'est Bernadette Peters qui l'interpréte et je l'aime bien. Elle est apparue dans des tas de séries (Grey's Anatomy, Will & Grace, Ally McBeal ...) C'est un peu la Armande Altaï du YETI quoi. Sinon, la nouvelle boulette de Betty ne valait que pour l'apparition en guest de Nikki Blonsky (Hairspray), une sorte de Marilou Berry américaine, très amusante et que l'on espère forcément revoir à l'occasion. Le reste était très classique.

   Enfin, on arrive peut-être au bout de cette intrigue nullissime autour de Wilhelmina, Daniel, Conor et Molly. Molly a quitté Conor pour Daniel, ce qui semble avoir arrangé ce dernier qui file directement sauter sur Wilhelmina. Il y aura sûrement un rêglement de compte avec Daniel dans le prochain épisode mais j'espère que l'on passera ensuite à autre chose. Wilhelmina s'est montrée un peu plus méchante que lors des derniers épisodes en date et ça fait plaisir ! Maintenant que l'on a vu qu'elle pouvait être gentille et dotée de sentiments, qu'elle redevienne une grande vilaine, pitié ! Et faites accoucher Christina aussi, ça soulagera tout le monde !

vlcsnap_205652


// Bilan // On est encore loin de l'Ugly Betty que l'on a aimé mais il y a du mieux. Croisons les doigts pour que la saison 3 poursuive sur cette voie.