03 août 2010

Weeds [6x 01]

weeds_season6_poster

Thwack (Season Premiere) //

44030377

weeds_gal6_0getaway_group

   Nancy -Bitch- Botwin est de retour comme chaque été ! Mais avec un peu de retard cette année puisque Showtime a eu l'étrange idée d'attendre le mois d'Août pour lancer la sixième saison. Ce sera le 16 Août prochain avec la nouveauté The Big C dont je vous reparlerais évidemment. Comme d'habitude, le Season Premiere est dispo sur le net quelques jours avant. Je me suis jeté dessus parce qu'ils me manquaient tous un peu. Je me souviens pourtant que le dernier épisode de la saison 5 ne donnait pas spécialement envie de revenir malgré un cliffhanger surprenant. Shane tuait Pillar à coup de maillet de criquet ! Quand même ! Conséquence : les Botwin sont en fuite et ce sera visiblement le grand arc de cette saison. On commençait à avoir fait le tour de Renmar et du Mexique, ça ne fera pas de mal de goûter à de nouveaux horizons. On ne peut pas le nier : la série a un don pour se réinventer. Du moins dans l'esprit et dans les décors. Parce que le fond reste toujours le même : Nancy est complètement paumée et accumule les erreurs, en entraînant dans sa chute tous ceux qui l'entourent, enfants, amis et dommages collatéraux.

   Cet épisode assure donc la transition entre l'ancien Weeds et le nouveau Weeds. Il ne se passe rien de très intéressant dans le fond, il s'agit juste de préparer en vitesse le départ mais tout l'intérêt réside comme souvent dans les dialogues et dans la mise en scène. Les premières minutes qui réunissent Nancy, Shane puis Silas sont particulièrement réussies et truculentes. On nage en pleine absurdité tant Shane semble satisfait de son geste et Nancy pas si étonnée. Elle ne prend même pas la peine de lui faire la morale. Elle sait que c'est bien inutile et puis de toute façon la tournure des événements l'arrange bien. C'est ça qui est assez incroyable quand on repense à la saison 1 et ce que sont devenus tous les personnages depuis... Certains sont devenus particulièrement pathétiques, mais c'est ce qui fait leur charme. Les autres, eh bien ils assurent encore même dans l'adversité la plus totale. A partir du moment où Andy apparaît, c'est triste à dire mais l'ambiance est moins bonne. Les répliques sont moins inspirées et on sent que les scénaristes sont pressés d'en finir avec l'histoire Andy/Audra qui est loin d'avoir tenu ses promesses. Lupita me fait bien rire mais elle disparaît mystérieusement en cours de route et tous les autres personnages sont absents, à commencer par Celia, l'excellentissime Celia qui a su le rester malgré tout ce que les scénaristes lui ont fait subir. Je ne me souviens plus très bien de l'état dans lequel on l'avait laissé. Elle s'était transformée en sosie de Nancy je crois et avait décidé d'unir ses forces avec Isabelle, Dean et Doug. Quelque chose comme ça... Il faudra attendre le prochain épisode pour en savoir plus, du moins j'espère. Une chose est sûre : Elizabeth Perkins a lâchement quitté la série et ne devrait pas apparaître cette saison. Elle va laisser un grand vide et c'est là ma plus grande crainte quant à cette saison 6...


// Bilan // Weeds revient en bonne forme avec une Mary-Louise Parker toujours au top en femme éternellement dépassée par les événements. La saison 6 est synonyme de nombreux points d'interrogation et ce n'est pas dans ce Season Premiere que l'on trouve la moindre réponse. Qu'importe, on s'amuse beaucoup !


25 août 2009

Weeds [5x 11]

Weeds

Ducks And Tigers //

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_345101

   Un épisode de transition ? A vrai dire, tous les épisodes de Weeds depuis quelques temps ressemblent à des épisodes de transition. Celui-ci peut-être encore un peu plus que d'autres. Par exemple, l'arrivée de la fille d'Esteban aurait pu apporter quelque chose d'intéressant. Or, dans cet épisode, il ne se passe rien ou presque avec elle. En gros, elle a juste servi à donner quelques lignes de dialogue à Silas et à calmer bien comme il faut Nancy. Vous me direz, c'est déjà pas si mal. Ouais sauf qu'elle va partir comme elle est venue, sans rien avoir apporté de concret et c'est bien dommage. Les scènes de sexe entre Andy et Audra qui ponctuent l'épisode étaient plutôt amusantes mais, là encore, je sens qu'Alanis Morissette va partir en fin de saison et son personnage n'aura finalement pas apporté grand chose. Andy sera juste rassuré sur une chose : il pratique le cunilingus comme personne et il baise comme un Dieu. On est content pour lui.

   Regardez l'intrigue de Celia sur la vente de produits cosmétiques truffés de drogue. Elle était prometteuse mais dans cet épisode, elle disparaît pour laisser place à autre chose : Celia devient lesbienne ! Allons bon. C'était super drôle, je dois bien le dire. Surtout la scène avec Isabelle chez le coiffeur. Mais on passe d'une intrigue à une autre concernant Celia depuis le début de la saison et ça donne l'impression (et ce n'est sans doute pas qu'une impression) que les scénaristes ne savent vraiment plus quoi faire d'elle. C'était quand même le meilleur personage à la base ! Dans les deux derniers épisodes de la saison, on peut espérer que l'alliance Dean-Isabelle-Doug fasse des miracles. C'est bien parti, sauf si les scénaristes préfèrent partir sur autre chose. Ils nous ont prouvé maintes fois qu'ils en étaient capables, quitte à revenir là-dessus seulement la saison prochaine...

   Concernant Nancy et sa petite famille, il ne se passe pas grand chose. Elle a toujours dans l'idée de faire tuer Pilar à l'aide de Guillermo mais ses plans risquent fort d'être pertubés maintenant que Esteban a été arrêté pour divers graves délits. Elle va se sentir bien seule dans sa grande villa. Pendant un moment, je me suis dit qu'elle avait peut-être organisé elle-même cette arrestation, histoire de foutre son connard de mari en prison et pouvoir profiter de son fric, et elle serait remontée dans mon estime, mais elle avait l'air surprise donc cette piste est malheureusement à oublier. 

vlcsnap_348357


// Bilan // A défaut d'avoir de vraies bonnes intrigues qui avancent, Weeds a toujours ses excellents dialogues et ses bons acteurs. C'est sans doute ce qui lui permet de ne pas être (encore) ridicule.

   

23 juillet 2009

Weeds [5x o7]

Weeds

Where The Sidewalk Ends //

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_160737

   Après un épisode raté spécial "Oui-Oui fume de la marijuana", Weeds revient à ses racines et c'est bien mieux comme ça. Si je me doutais que la naissance d'Esteban Jr était imminente, je ne pensais pas que ça arriverait dès cet épisode. Voilà un bond dans le temps qui n'a pas été inutile. Si d'autres séries pouvaient en prendre de la graine ! La fin de l'épisode m'a laissé dubitatif et j'imagine que c'est voulu. La présence du bébé donne le sourire à tout le monde, en particulier à Esteban, mais que va-t-il se passer ensuite ? Nancy s'est quand même enfuit de sa prison dorée et a ainsi déjoué les plans de son ex-futur mari (sauf si elle s'est fait du cinéma) J'aimerai autant qu'il ne lui pardonne pas, qu'on passe à autre chose. En même temps, à part un départ de Ren Mar, je ne vois pas comment Nancy va pouvoir s'en sortir cette fois ! Comme le souligne très bien Celia, Nancy trouve toujours un moyen de se tirer de la pire situation... Mais rarement seule ! Elle a toujours besoin d'aide et c'est souvent Andy qui s'y colle. Leur dispute est terminée, c'est lui qui vient la chercher chez Esteban. Leur conversation qui a suivi dans la General Lee était vraiment très drôle et typique du duo. Je retiens surtout le "I'm not rapey enough, you like it rough !". L'entrée chaotique dans la voiture était pas mal non plus ! Andy est toujours amoureux de Nancy et j'ai de plus en plus l'impression que ce couple est possible. Ca viendra. Le mystère autour de la femme qui est venue voir Esteban reste entier. On sait qui elle est -la femme la plus puissante de la ville voire du pays- mais on ignore tout de son chantage. 

   Celia nous est revenue en grande forme et c'est bien normal puisqu'Isabelle était à ses cotés ! Ces deux-là quand elles sont ensemble, c'est toujours du caviar. Le coup d'Isabelle maquillée comme un camion volé m'a fait crever de rire, tout comme les nombreuses allusions à sa sexualité. D'ailleurs, elle vient de se trouver un love interest. Ce serait pas mal de ne pas en rester là et de l'exploiter ! Finalement, l'intrigue de Celia sur la vente de maquillage à domicile n'aura duré qu'un épisode mais le "cours" auquel elle participe était un des meilleurs moments de l'épisode ! "My nipples are hard and my lady is wet". Enorme ! Etonnamment, l'intrigue de Silas et Doug passait bien cette semaine. C'est vraiment une fois sur deux. Doug était lourd, comme d'hab', mais drôle quand même. Je n'avais pas du tout vu venir le coup du flic infiltré dans le magasin. La réconciliation était facile et ridicule par contre. Mais mieux vaut ça que faire traîner leur dispute. Content de retrouver Dean le temps d'une scène même si on l'a connu plus marrant. Il ne vaut pas grand chose sans Celia. Pour terminer, Shane n'a pas d'intrigue propre mais que ce soit avec sa mère ou avec Celia, quand il parle, il ne dit pas que des conneries. Je préfère largement ce Shane là, celui des débuts, au Shane de la saison passé, insupportable.

vlcsnap_150233


// Bilan // Je me dis parfois que j'ai été trop dur avec Weeds par le passé. Certes, les saisons 3 et 4 étaient décevantes mais tout compte fait, c'était pas si mal. Disons que c'est typiquement le genre de série qu'il est difficile de juger sur un seul épisode. Et cette 5ème saison est encore un cran au-dessus.