18 janvier 2011

Dexter [5x 11 & 5x 12]

dnes_season4_dexter_miniban

Hop A Freighter // The Big One (Season Finale)

2 26o ooo tlsp. // 2 5oo ooo tlsp.

44030376 // 44030377


vlcsnap_209832 vlcsnap_162308

   On compare souvent les séries de HBO et de Showtime. On dit même parfois que Showtime a dépassé HBO en terme de qualité. Et je suis assez d'accord avec cela à vrai dire. Mais il reste une qualité primordiale à HBO, que n'a visiblement pas Showtime, c'est d'avoir l'audace d'arrêter ses séries à temps, en pleine gloire. Si Dexter continue, je crois que c'est parce que c'est le souhait de la chaîne, pas celui des auteurs, pas celui de Clyde Phillips, le précédent showrunner de la série qui n'a pas travaillé sur cette saison 5. Dexter aurait pu vivre encore de belles années mais on sent les scénaristes à bout de souffle. Ils se sont efforcés de renouveler la série mais il n'y a plus que l'évolution du héros qui est intéressante. Tout ce qui tourne autour n'est qu'accessoire et usé. Les ficelles sont prêtes à rompre. On pourrait résumer cette saison à la première et à la dernière scène. Tout ce qui a été construit a été raturé, effacé. Le final aurait pu être grand, ambitieux et ouvrir le dernier chapitre de la saga. Il n'en est rien. Il dilue à l'infini les grands enjeux. Le grand enjeu ? Depuis la mort de Rita, il n'y a guère plus que le secret de Dexter vis à vis de Debra qui nous tient en haleine. Quand va-t-elle découvrir le vrai visage de son frère ? On s'en approchait doucement la saison dernière, la piste de l'époque a d'ailleurs été complètement abandonnée sans explication. On s'en est encore plus rapproché dans ce final, il n'y avait qu'une vulgaire bâche qui la séparait de la vérité. C'était un peu ridicule quand on y pense, mais j'ai retenu mon souffle, j'ai vécu la scène intensément. J'y ai cru. J'imagine donc que ce n'était pas si raté que cela... La série doit-elle alors se terminer sur cette révélation ? Que le temps risque de nous paraître long d'ici là. Tiens, je m'ennuie déjà.

   Quand on réfléchit bien, la scène suscitée est la seule qui génère une véritable tension. On pourrait éventuellement citer celle du camion, lorsque Quinn est sur le point de surprendre Dexter avec le corps mort de Liddy, mais à ce moment précis, il ne fait aucun doute que notre ami va s'en sortir. Au mieux, c'était l'occasion de régler enfin son compte à Quinn. Moi qui croyais qu'il y passerait cette année. Encore raté ! On aurait au moins pu nous offrir cette petite satisfaction là. Après, je reconnais que par rapport à Debra, ça ne l'aurait pas fait. Elle a été asses maudite comme ça. Ce qui nous conduit donc à un happy-end quasi-général avec en special guest les deux stars des Feux de Dexter, Laguerta et Batista. Je ne comprends pas pourquoi les scénaristes tiennent tant à maintenir ce couple en vie, comme s'ils craignaient des représailles de la communauté latino ! Au moins Masuka reste droit dans ses bottes : loser un jour, loser toujours.

   Lumen. Je n'ai pas encore parlé de Lumen. Elle représente ce qui est arrivé de mieux à la série cette saison. On nous l'arrache en douceur pour la cloturer mais je suis intimement persuadé qu'elle reviendra la saison prochaine. Pas forcément dès le premier épisode, mais elle reviendra. Ce serait criminel de se séparer de ce personnage, surtout quand on a pris tant de temps à l'introduire. L'absence de son dark passenger risque en revanche de la rendre beaucoup moins intéressante. Elle saura toujours, mais sans ses pulsions meurtrières, ne sera-t-elle pas qu'une Rita-bis ? J'ai d'ailleurs beaucoup aimé la scène où elle se réveille baignée de lumière et que Dexter la contemple. On aurait cru Rita. De manière générale, toutes les scènes que partagent Dexter et Lumen dans les dernières minutes du final sont bouleversantes. Julia Stiles et Michael C. Hall ont trouvé l'alchimie parfaite. J'ai pris soin d'éviter de parler de Jordan Chase et de son exécution finale. Il n'y a tout simplement rien à dire. Tout se déroule de manière automatique, sans surprises, et vite, très vite.       

vlcsnap_187532 vlcsnap_187232


// Bilan // A trop tirer sur la corde, elle finit inévitablement par casser. Dexter nous aura à l'usure, le travail a déjà bien commencé. Si seulement la saison 6 pouvait être la dernière, à condition que les scénaristes promettent de tout donner...


10 janvier 2011

Dexter [5x 09 & 5x 10]

dnes_season4_dexter_miniban

Teenage Wasteland // In The Beginning

2 11o ooo tlsp. // 2 54o ooo tlsp.

44030376 // 44030377


vlcsnap_411850 vlcsnap_404364

   Les menaces se multiplient pour Dexter mais la tension a toujours beaucoup de mal à se faire sentir en cette saison 5 alors que la conclusion approche. Stan ? Ses intentions sont tellement floues qu'il est difficile de le prendre au sérieux. Mais ses preuves sont finalement plus importantes que lui. J'imagine déjà Debra les découvrir en guise de cliffhanger de fin de saison. Je le vois en tous cas mal remettre à Laguerta ses photos et ses enregistrements alors qu'il la déteste. Peut-être que Quinn reviendra vers lui, que Dexter apprendra la manigance et qu'il organisera un double massacre Stan+Quinn ? Ce serait plutôt plaisant, même si on s'inscrirait alors dans du déjà vu. Mais ce serait raccord avec le reste de la saison, non ? En ce qui concerne Jordan Chase, disons que la menace qu'il représente est beaucoup plus pesante et je suis heureux de constater que Jonny Lee Miller est capable de jouer les grands méchants sans paraître ridicule. Il me fait peur moi, Jordan. Cela dit, il serait temps qu'il passe à l'action et qu'il s'attaque directement à sa cible plutôt que de tourner autour du pot. J'espère que son piège sera à la hauteur des espérances. Puisque j'en suis à faire des prédictions, j'ai le sentiment que Lumen ne finira pas la saison vivante. Vu le raisonnement habile de Debra et sa phrase "ça aurait pu être moi", j'ai le sentiment que Dexter va être sur le point de se faire coincer mais s'en tirera avec une pirouette portant le nom de Lumen ! Elle portera le chapeau pour lui et l'affaire sera réglée ! J'espère sincérement me tromper : d'abord parce que ce serait sans surprise et Dexter ne nous avait pas habitué à cela, ensuite parce que je me suis attaché à Lumen et je souhaite qu'elle fasse toujours partie de la série la saison prochaine.

   Ceci étant dit, je me demande si les scénaristes ne sont pas allés trop loin en faisant passer aussi vite la relation entre Dexter et Lumen au stade supérieur. On se doutait bien que ça finirait par arriver mais pas maintenant et pas après le premier meurtre de Lumen. Disons que la succession des événements m'a paru grossière et peu inspirée. La scène en elle-même était super forte. Il y a une véritable alchimie entre Michael C. Hall et Julia Stiles. Je trouve d'ailleurs que cette dernière est de plus en plus bonne. Elle a réussi à me faire oublier Rita, mais pas Leila. Vous vous souvenez de Leila ? On peut déceler quelques points communs entre Leila et Lumen mais Lumen n'a pas son tempérament de feu (c'est le moins que l'on puisse dire) et sa sensualité quasi-bestiale. C'était une belle époque...

   Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'Astor revienne. Je m'étais fait à l'idée que les scénaristes avaient choisi de se débarrasser des enfants de Rita par facilité et que, par conséquent, on n'était pas prêt de les revoir. La "nouvelle" Astor était agaçante au possible en début d'épisode, répondant à tous les clichés sur l'adolescente rebelle. Et puis le portrait a été creusé de manière plus subtile, en le croisant avec celui d'un Dexter prouvant qu'il peut être un bon père. Le furtif "I Love You" dans la voiture m'a beaucoup ému. J'ai moins aimé les scènes entre Dexter et Harry, tout simplement parce qu'on est en train de dépasser la ligne jaune. Harry se comporte de moins en moins comme un fantôme et de plus en plus comme un personnage à part entière et cela me dérange profondément. Attention à ne pas trahir l'esprit originel de la série ! Déjà qu'on s'en est pas mal éloigné ces derniers temps...      

vlcsnap_371281 vlcsnap_406921


// Bilan // Si Dexter nétait pas aussi bien réalisée et interprétée, je ne sais pas si la critique l'adulerait encore. Cette saison est moins bonne, c'est une évidence, mais est-elle pour autant mauvaise ? L'évolution du show n'est-il pas logique et les redondances inévitables ? Après avoir dévoré ces deux épisodes, j'aurais tendance à être indulgent en regard de tout le travail accompli depuis la première saison. L'ensemble me paraît cohérent, l'évolution du personnage principal aussi. Il est forcément moins fun tel qu'il est aujourd'hui. Il entre toujours un peu plus dans le rang, mais j'ai toujours bon espoir que les prochaines saisons le replongent dans la noirceur des débuts afin de boucler la boucle dignement. Cette saison 5 n'est qu'un encas. 

05 décembre 2010

Dexter [5x 05 & 5x 06]

dnes_season4_dexter_miniban

First Blood // Everything Is Illumenated

1 94o ooo tlsp. // 1 63o ooo tlsp.

44030376 // 44030377


vlcsnap_380793 vlcsnap_371625

   Si First Blood est dans la parfaite lignée des épisodes précédents de cette saison 5 de Dexter, donc peu rythmé, ennuyeux et brouillon, Everything Is Illumenated en est le parfait opposé : brillant et engageant. Il aura fallu six épisodes pour que la saison prenne un tournant intéressant mais nous y sommes et on peut espérer dès lors se passionner à nouveau pour notre intrépide serial-killer. Dans le 5ème épisode, la relation entre Dexter et Lumen peine à trouver un tempo. Lui voudrait qu'elle quitte Miami, elle voudrait qu'il l'aide à venger son honneur. Chacun essaiera de convaincre l'autre et toutes leurs tentatives resteront vaines. Lumen partira mais reviendra aussi tôt. Dexter ne pourra toujours pas retrouver une vie normale et s'occuper simplement d'Harrison. Le pourra-t-il un jour, avec ou sans Lumen ? Certainement pas. Et pourra-t-il se débarrasser de la présence fantômatique de son père ? Si seulement ! Si l'épisode était déjà plombé sans lui, Harry en a rajouté une couche avec ses apparitions incessantes, ses discours que l'on connaît par coeur face à un Dexter qui ne l'écoute plus. C'est un peu comme la voix-off de Mary-Alice dans Desperate Housewives : elle fait partie de l'ADN de la série mais on ne l'entend plus. Batista et Laguerta ont poursuivi leur petite telenovela agaçante à la différence près que leurs disputes nous ont enfin conduit en direction d'une intrigue plus consistante puisqu'elle rejoint celle de Quinn, et par extension de Debra, qui peinait elle aussi à captiver. Tous ensemble, ils devraient être plus forts.

   Malheureusement, Everything Is Illumenated ne tire pas profit de cette avancée et préfère séparer à nouveau les personnages pour un résultat convenable. Pour une fois, j'ai ressenti un semblant d'émotion pour le couple latino. Laguerta a offert une deuxième chance à Batista, lequel a su nous mener en bateau une partie de l'épisode en nous faisant croire qu'il allait la tromper, comme pour se venger de quelque chose qu'elle n'a pas fait. Et si on les abandonnait désormais à leur supposé bonheur ? J'ai beau ne pas apprécier Quinn, il apporte à Debra une stabilité et du réconfort dont elle avait besoin. J'ai adoré le moment où elle a avoué que oui, elle commençait à avoir des sentiments pour lui. Debra est toujours plus intéressante quand elle est vulnérable et fragile. Depuis le début de la saison, elle se devait d'être forte pour son frère mais elle devenait en même temps moins attachante par la force des choses. Heureux de la retrouver. Nul n'ignore qu'elle ne sera de toute façon jamais pleinement heureuse, et certainement pas avec Quinn dont le destin semble plus que jamais funeste. Entre ces quelques moments d'émotion, Dexter et Lumen ont enfin trouvé leur tempo. Lumen ne se contente plus d'être un panaché de personnages qui nous ont quitté, elle trouve sa personnalité propre et offre à Dexter l'occasion de venger la mort de Rita, d'une certaine manière. Elle est l'élève, il est son maître à tuer. Finalement, la série retrouve son format classique sauf que l'adversaire de Dexter devient son allié. La dernière fois que c'est arrivé, c'était avec Miguel Prado et ce n'était pas fameux. Espérons que cette fois, l'intrigue ne tourne pas au vinaigre. On pourra compter sur le talent de Julia Stiles, étonnante dans ce rôle qui lui va bien. Je crois que ce que j'ai préféré dans cet épisode, ce sont les passages à la limite du comique, qui étaient nombreux et qui contre-balançaient bien l'ambiance glauque qu'il y régnait aussi, comme d'habitude j'ai envie de dire. Mention spéciale à Masuka et son expertise très personnelle sur la scène du crime.       

vlcsnap_357708 vlcsnap_343307


// Bilan // Et Lumen fût ! Ces deux épisodes, surtout le second, amorcent une deuxième partie de saison qui s'annonce moins brouillonne avec une réelle ligne directrice au moins pour deux personnages dont Dexter. Pour la première fois cette saison, je ressens comme une légère excitation à l'idée de découvrir la suite ! 

15 novembre 2010

Dexter [5x 03 & 5x 04]

dnes_season4_dexter_miniban

Practically Perfect // Beauty And The Beast

1 86o ooo tlsp. // 1 79o ooo tlsp.

44030376 // 44030377


vlcsnap_57809 vlcsnap_75894

   L'après Rita est décidemment bien difficile à gérer pour les scénaristes de Dexter. Pour combler l'absence de la figure la plus féminine de la série -Debra n'étant pas un modèle de féminité- deux nouvelles femmes entrent dans la vie du serial-killer et elles auront certainement chacune à leur façon leur importance. Prenons cette mystérieuse Lumen, particulièrement bien incarnée par Julia Stiles: n'est-elle pas une version encore plus paumée de Rita lorsque Dexter l'a rencontrée ? Les ressemblances sont frappantes. Les circonstances de leur première rencontre sont pour le moins originales et fournissent ce qu'il faut de rebondissements dans le second épisode. On s'attache même à ce bout de femme meurtrie. Que va-t-elle devenir ? Qu'est-ce que Dexter va bien pouvoir en faire ? Continuer à la séquestrer ? Le syndrôme de Stockholm va-t-il frapper ? C'est certainement à ce stade de la saison l'intrigue la plus intéressante, dont le développement est le plus incertain. Contrairement à Rita, Lumen sait qui est Dexter. Mais Dexter ne sait pas vraiment qui elle est... L'autre nouvelle femme dans sa vie, c'est Sonya, la baby-sitter. Je ne suis pas un fan de The Tudors mais j'ai cru comprendre que Maria Doyle Kennedy était une sacrée actrice. J'ai hâte de la voir à l'oeuvre. Pour le moment, sa prestation est tout à fait correcte mais elle n'a pas eu une matière incroyable. Un petit quelque chose m'a dérangé, c'est la phase de casting pour trouver "l'heureuse" élue. Ca ne sonnait tellement pas Dexter ! On se serait cru dans une dramédie d'ABC. J'ai rien contre en temps normal, bien au contraire, mais ça m'a semblé malvenu, hors-sujet. J'ai préféré les oreilles de Mickey dans le genre ! Largement ! Ca c'était Dexter. 

   Cela dit, les histoires de Laguerta et Batista ne sonnent pas très Dexter non plus même si ça fait deux saisons qu'on nous en colle à tous les les sauces. On nage en pleine telenovela en fait ! Le comportement de Batista est ridiculement impulsif et correspond bien à l'idée que je me suis toujours fait du personnage. Un bon gars, mais qui n'a pas grand chose dans la tête. Je sais que je suis un peu dur, mais Dexter nous avait habitué à des personnages un peu plus épais que ça. Heureusement que Masuka est là pour nous faire rire entre deux tirades clichées du couple latino. Là où je suis agréablement surpris, c'est du coté de Quinn. Il m'a toujours plus ou moins ennuyé mais depuis que sa chasse au Dexter est passée à la vitesse supérieure, je lui trouve beaucoup plus d'intérêt. L'ombre de Doakes pèse toujours lourdement sur ses épaules mais il va peut-être réussir à aller un peu plus loin. Après tout, j'ai longtemps pensé qu'il ne passerait pas la saison 4 et puis il a finalement réussi. Peut-être passera-t-il aussi la saison 5... Ce qui serait préférable pour Debra si d'aventure elle venait à s'attacher à lui. Ca commencerait à faire beaucoup d'amants morts pour une seule femme. Et puisqu'on parle de Debra, son enquête, qu'elle mène avec pas mal de liberté, est assez prenante pour le moment. J'ignore où cela va nous mener et s'il s'agit d'une simple distraction en attendant mieux, mais ça me va.      

vlcsnap_86015 vlcsnap_178924


// Bilan // Lentement mais sûrement, le fantôme de Rita s'efface pour laisser place à de nouvelles dynamiques et de nouveaux enjeux. Mais on sent Dexter fatigué, et nous un peu lassé. Il va falloir plus que ça pour nous passionner désormais...