28 septembre 2010

The Vampire Diaries [2x 03]

19499559_jpg_r_760_x_f_jpg_q_x_20100830_121721

Bad Moon Rising // 3 56o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_77535

   The Vampire Diaries est d'une efficacité rare et sait jouer avec la frustration à merveille. Après deux épisodes qui ont fait monter en puissance les Lockwood, le temps des révélations est venu. Problème : on savait déjà (presque) tout. Oui, Mason est bien un loup-garou et Tyler finit par le découvrir de ses propres yeux. Le chemin pris pour en arriver là est d'une facilité déconcertante (une petite fête, la pleine lune...) mais bizarrement, ça fonctionne quand même super bien. On a su nous éviter une transformation ridicule à la Being Human, le peu de moyen étant certainement l'explication la plus plausible, et on a su rejoindre judicieusement l'intrigue de Tyler et Mason à celle de Caroline, Matt et Stefan. Logiquement, dès le prochain épisode, on en saura plus sur les origines des Lockwood. J'aimerais d'ailleurs assez qu'on nous sorte quelques flashbacks de derrière les fagots. Ca avait réussi à la saison 1 et aux Salvatore. Alors pourquoi pas aux Lockwood ? Le parcours initiatique de Caroline dans le monde lugubre des vampires se poursuit avec panache et la dose réglementaire de romance. Ce pauvre Matt n'a vraiment pas de chance et je m'inquiète un peu pour son avenir. Que faire de lui ? Je pense que si un personnage doit mourir dans les prochains épisodes, il est le candidat le plus en danger. Katherine pourrait faire des siennes puisqu'elle est de retour pour notre plus grand bonheur ! Encore un cliff' qui donne très envie de revenir. Même si la question ne se posait pas, c'est toujours bon d'entretenir la flamme.

   En revanche, le road-trip d'Elena et Damon s'est révélé assez décevant, contrairement à celui de la saison 1 si vous vous souvenez. Pour ce qui est de la relation entre les personnages et notamment de la haine mélangée à la fascination et l'amour d'Elena pour Damon, on peut dire qu'on a été servi très convenablement, à coup de dialogues assassins et d'humour Damoniaque. En revanche, pas une révélation intéressante à l'horizon. Alaric a plus fait de la figuration qu'autre chose, même si j'étais content de le revoir. Il risque de rejoindre Jenna dans le coin des personnages qui ne servent à rien en attendant le jour où... Et puis cette Vanessa ne m'inspire rien qui vaille. C'est peut-être à cause de l'actrice (Courtney Ford) que je n'aime pas beaucoup à cause de son jeu disons minimaliste. Ou alors c'est le personnage qui n'a vraiment aucun intérêt, jusqu'à la prochaine fois. Pas de Jeremy malheureusement, mais s'ils n'avaient rien à dire sur lui, autant ne pas se forcer. Et puis Bonnie... toujours un peu de peine pour elle. Elle n'est plus qu'un outil bien pratique pour les scénaristes et ça ne la rend pas attachante du tout. Moi qui l'adorais...

vlcsnap_80063


// Bilan // Un épisode prenant mais qui se révèle assez décevant sur le fond. Le prochain s'annonce particulièrement croustillant... et sanglant !


26 septembre 2010

Life Unexpected [2x 02]

dnes_season4_life_miniban

Parents Unemployed // 1 45o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_390729

  J'ai la désagréable sensation que Life Unexpected se CW-ise. Pas vous ? Ce n'est pas encore insupportable mais ça pourrait le devenir. C'est cette impression que me donne l'intrigue entre Lux et son professeur. Paradoxalement, c'est peut-être ce que j'ai préféré dans cet épisode. Même si c'est super classique, je sais pas, c'est mignon, un peu touchant. Ca ne me déplaît pas quoi. Après, la scène où Lux entre dans la salle de classe et que l'autre est en train de se changer, c'est ridicule et c'est là que la "CW Touch" intervient. Life Unexpected ne devait pas être assez sexy. Il y a de ça aussi dans le recrutement de Shaun Sipos de toute façon. Et puis Lux, qui a toujours eu un petit coté rebelle-capricieux, se voit maintenant doter d'un certain talent d'aguicheuse. Elle n'y va pas de manière aussi peu subtile que les nanas de Gossip Girl mais le résultat est le même. Cela dit, Britanny Robertson est sublime, et pas faussement comme une Blake Lively (putassière) ou pire, une Taylor Momsen (vulgaire). Dans tous les cas, va falloir se calmer !

    La soeur de Ryan est très CW aussi mais elle ne sert à rien pour le moment. Elle ne croise même pas son frère d'ailleurs (elle n'avait pas assisté à son mariage non plus). Et comme s'il n'y avait pas eu assez de nouveaux personnages, on nous en rajoute une couche avec Emma, jouée par Emma Caulfield de Buffy (oui, on est content de la revoir), en future patronne de Baze. Je ne supporte plus ce dernier à ce propos. Il m'agace vraiment et ses tentatives d'humour me gavent. Pas touchant pour deux sous. Et puis il est trop grand, ça me gène (de l'argument en béton s'il en est).

   Par contre, je suis toujours assez fan de Cate. Enfin ça dépend des épisodes mais là je l'ai trouvée intéressante. Ses petites crises ne sont jamais bien méchantes mais elles ont le mérite d'exister. Les autres personnages sont un peu trop amorphes à mon goût en ce moment. Oh et puis quand j'y pense, c'était quand même pas extraordinaire non plus. Bon ben en fait, voilà la vérité : je ne m'ennuie pas devant la série et je lui trouve toujours une feel-good vibe qui me plait mais ça s'arrête là. Elle ne réussit pas à aller plus loin, sauf à de rares occasions. Et il n'y en a pas eu dans cet épisode. Peut-être dans le prochain ? 

vlcsnap_392157


// Bilan // J'aime bien Life Unexpected mais je commence sérieusement à me demander pourquoi. Les premières intrigues de la saison 2 ne sont guère convaincantes.

20 septembre 2010

The Vampire Diaries [2x 02]

19499559_jpg_r_760_x_f_jpg_q_x_20100830_121721

Brave New World // 3 ooo ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_419073

   Ils n'ont pas traîné et l'ont fait : Caroline est morte et s'est transformée en vampire grâce au sang de Damon qui coulait dans ses veines au moment où Katherine l'a attaquée ! Les scénaristes ont trouvé un bon moyen de se rattraper après l'échec (scénaristique) de la transformation de Vicki Donovan en saison 1. Je suppose qu'ils iront jusqu'au bout cette fois. Ils ont tout intérêt. La jeune femme va donc passer une bonne partie de l'épisode à découvrir sa nouvelle condition et tenter de l'apprivoiser, aux dépens de Matt, plus déboussolé que jamais. Je pense que le garçon ne va pas découvrir tout de suite la vérité, ce qui n'est pas forcément une bonne chose. Caroline redevient le centre d'intérêt après avoir été transparente dans toute la seconde partie de la saison 1, à partir du moment où Damon ne s'est plus intéressé à elle en fait. Et ça fait du bien. C'est un personnage que j'affectionne dans la série. Elle avait un statut particulier et le perd pour en trouver un autre. Bien vu. Ce changement bouleverse évidemment tout le monde, à commencer par Elena mais elle restera plus observatrice des événements qu'autre chose. Que peut-elle faire de toute façon ?

   Stefan, quant à lui, va logiquement se retrouver dans la position du "coach" et aider Caroline a accepté sa mort et sa renaissance, sa future nouvelle vie, tandis que Damon ne pense qu'à la tuer. Les mots blessants de Katherine à l'épisode précédent l'ont bien reboostés. Il redevient sans pitié et c'est comme ça qu'on l'aime. Stefan va tout de même réussir à calmer le jeu. A moins que ce ne soit les beauc yeux d'Elena ? Bonnie est également présente, bien décidée à se venger de Damon. Elle a bien failli le faire brûler vif ! La scène était pas mal. J'aime toujours quand Bonnie met sa rage à profit. Le reste du temps, comparé aux autres, elle devient un peu ennuyeuse. En bref : la pression monte pour tout le monde ! La saison démarre fort de ce point de vue là.

   Chez les Lockwood en revanche, c'est plus calme. Pas autant que dans le Season Premiere mais les scénaristes font exprès d'avancer doucement. On ne confirmera encore pas que les hommes de la famille sont des loup-garous. Mais Mason prouvera qu'il est comme son neveu, du genre à avoir les yeux qui brillent quand il est énervé, doublé d'une force herculéenne. J'ai été surpris d'apprendre que Damon et Stefan ne croyaient pas aux loup-garous. C'est étonnant de leur part. Ils n'en ont alors jamais rencontré ? De toute façon, je ne vois pas trop où est le suspense là-dedans. Que pourraient-ils être d'autre ? Des shapeshifters comme dans True Blood ? Je ne pense pas. En attendant d'avoir des réponses concrétes, ce serait pas mal de rendre Mason plus attachant. Il ne l'est pas du tout pour le moment et on ne comprend vraiment pas où il veut en venir. Il y a cette histoire de pierre translucide. Pourquoi vouloir la récupérer à tout prix maintenant ? Un mot enfin sur Jeremy, qui se cherche toujours. Tout ce qu'il y a retenir, c'est que Steven R. McQueen s'est enfin coupé les cheveux (pas encore assez courts). Ben oui, désolé de ne pas avoir mieux à commenter.    

vlcsnap_403844


// Bilan // Un second épisode presque aussi solide que le Season Premiere. Les enjeux de la saison 2 sont renforcés de manière très convaincante. Dommage que l'audience soit à la baisse. Ce n'est absolument pas mérité !

18 avril 2010

Melrose Place [1x 18]

dnes_season4_melrose_simms_

Wilshire (Series Finale) // 1 o9o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_203819 vlcsnap_210218

   Non, on ne va quand même pas nous faire croire que les producteurs et scénaristes de Melrose Place 2009 croyaient qu'il y avait une possibilité pour que leur série soit renouvelée ?! Si ? C'est aberrant et absurde. Toujours est-il que l'on se retrouve avec un épisode correct mais rempli de plein de petits ou gros cliffhangers pour nous donner envie de revenir la saison prochaine, sauf qu'elle n'existera jamais. Il ne faut pas se faire d'illusions. C'est donc extrêmement frustrant et franchement stupide. Je me demande bien ce qui leur est passé par la tête... La star de cet épisode, une fois de plus, ce n'est pas Amanda Woodward mais Ella Simms, qui réussit le tour de force de jeter son mentor en prison à coup de chantage et de coups bas. Du beau boulot en somme ! Le seul problème finalement, c'est que ça donne vraiment l'impression qu'Amanda devient pathétique alors que s'il y avait eu une saison 2, elle aurait certainement pris sa revanche sur Ella. Je trouve que les scénaristes s'en sont vraiment bien sortis et n'ont pas trahi les personnages originaux bien que l'on sente une envie perpétuelle de montrer que la nouvelle génération peut prendre le dessus sur l'ancienne si elle le veut. Pour tout fan de l'originale qui se respecte, ça déplaît forcément. Le plan sur le visage ravi de Katie Cassidy qui clot l'épisode m'a bien plu. La phrase d'Amanda qui précéde aussi : "It's just the beginning". Tellement ironique, tellement Melrose. Je le dis pour la dernière fois : si ce remake a dû servir à quelque chose, c'est de révéler le talent de Katie Cassidy pour jouer la grosse bitch. J'espère qu'on la retrouvera vite dans un rôle équivalent ailleurs. Ce serait dommage de la laisser filer...

   La grande intrigue du tableau d'Amanda a trouvé une conclusion, elle, et, à défaut d'être bien amenée, elle était potable. C'était un plaisir de retrouver Sydney sous forme de la conscience d'Amanda. Les quelques face à face entre les deux femmes que l'on nous a offerts au cours de la saison étaient toujours très bons. La magie a opéré ! J'en viens à ce qui a gâché la série : le couple Jonah et Riley, la touche CW dans toute sa splendeur. Leur niaiserie était d'abord agaçante, puis on s'y est fait à mesure qu'elle s'atténuait. Au final, j'ai trouvé leur dernier chassé-croisé amoureux assez touchant et surtout innantendu. Je pensais que l'on se dirigeait tout droit vers un happy-end les concernant et en fait pas du tout. Bonne surprise ! Ce que je regrette par contre, c'est que Riley ne soit pas devenue une connasse après la trahison de Jonah et Ella. Il y a un début de tentative qui a vite été abandonné. Dommage. On a du coup collé Drew dans les pattes de Riley pour l'occuper et il était bien trop sympathique pour être un personnage Melrosien. L'aveu sur sa maladie en fin d'épisode a enfoncé le clou, c'était presque douloureux de voir ça au milieu de trucs pas mal du tout. Comme Ella, Lauren a pris sa revanche sur l'ancienne génération en humiliant Mancini en salle d'opération ! Là encore, si saison 2 il y avait eu, il ne l'aurait pas lâchée ! J'aimais bien Lauren, mais moins depuis qu'elle ne se prostitue plus. C'était son seul véritable intérêt. Le couple qu'elle a formé avec David était assez mignon, et ils sont les seuls d'ailleurs à bénéficier d'une sorte de fin heureuse, ou optimiste disons. L'histoire de David avec le père de celle qui le harcèle n'était pas intéressante et faisait bizarrement redite mais je ne sais pas bien avec quoi. Et puis pauvre Joe Lando, il vieillit mal. On a de plus en plus de mal à reconnaître le mec de Docteur Quinn, femme catin.            

vlcsnap_211490 vlcsnap_212750


// Bilan // Les scénaristes de Melrose Place 2009 ont eu le don de souffler le chaud et le froid tout au long de la saison, perdus entre leur désir de revenir à l'esprit originel de la série et les contraintes imposées par la CW pour qu'elle ne se démarque pas trop du reste de ses programmes (souvent médiocres). Ils se sont bien débrouillés pour mélanger ancienne et nouvelle génération et le résultat final était loin d'être aussi honteux qu'on aurait pu le croire. J'ai bien aimé ces 18 épisodes dans l'ensemble, malgré quelques couacs (le départ de Violet notamment), mais je ne regretterai pas la série plus que ça. Il n'y avait rien d'inoubliable là-dedans. 

11 avril 2010

Life Unexpected [1x 12]

dnes_season4_life_miniban

Father Unfigured // 1 73o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_73497

   Après la tempête et avant le mariage, Life Unexpected nous offre son road-trip ! C'est toujours tout sauf original mais qu'est-ce que cette simplicité est agréable et réjouïssante ! Les quelques scènes où Cate, Baze et Lux chantaient dans la voiture étaient très sympathiques, amusantes; on nageait en plein feel-good movie. Comme d'habitude, les premières minutes de l'épisode m'ont semblé un peu trop faciles, parfois brouillonnes, afin d'en arriver à ce fameux voyage à la rencontre du père de Cate ! La série reste dans les mêmes thématiques et réussit à créer des parallèles intéressants entre les personnages. Ici, Baze se reconnaissait beaucoup dans l'état d'esprit du père de Cate. Quant à Lux, elle se reconnaissait un peu en Cate. Cela donne une impression générale de cohérence. Lux et Baze savaient parfaitement que Cate fonçait droit dans le mur mais, malgré leurs efforts, ils n'ont pas pu l'arrêter et elle est revenue dans leurs bras en pleurant, comme prévu. Cela avait beau être prévisible, l'émotion était là quand même et les dialogues sonnaient juste. Et les acteurs sont maintenant très à l'aise dans leurs rôles. J'ai envie de souligner encore une fois la jolie prestation de Shiri Appleby qui ne cesse de m'étonner !

   Petite déception en revanche concernant la ré-apparition de la mère de Cate que j'attendais avec impatience puisque j'adoooore Cynthia Stevenson. En réalité, je voulais quelque chose de comique parce que c'est dans ce registre que l'actrice excelle. Or, c'est l'émotion qui a été privilégiée cette fois. C'était convaincant et même très tendre sur la fin. Mais j'espère que dans le prochain épisode, lors du mariage, elle fera des siennes ! Bug n'a pas été très présent, ce qui n'est pas forcément un mal puisque dès qu'il apparaît c'est un bal de clichés qui traversent la pièce. C'était encore le cas le peu qu'on l'a vu puisque bien-sûr son passé le rattrappe alors qu'il fait tout pour s'en sortir. Rien de bien méchant pour l'heure, d'autant qu'il tient le cap. Sa persévérance fait plaisir à voir. Mais c'est tout. On atttend qu'il flanche, forcément. Quel intérêt sinon ? Je terminerais par évoquer la scène de nuit dans le Bed & Breakfast que j'ai trouvé super sympa et qui résume à mon sens très bien la série : un savant mélange de comédie et d'émotion sur un ton léger, simple et naturel.   

vlcsnap_69431


// Bilan // Life Unexpected reste la petite bouffée d'air frais et de simplicité de ma semaine sérielle. Elle me manquera sans doute cet été, et au-delà si la CW fait le mauvais choix...


20 mars 2010

Life Unexpected [1x 09]

dnes_season4_life_miniban

Formal Reformed // 2 o8o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_47269

   Oui, oui, oui et re-oui ! Life Unexpected nous a offert cette semaine son meilleur épisode et ça fait vraiment plaisir de constater que les scénaristes sont capables de profiter de son potentiel au moins de temps en temps. C'est d'autant plus une jolie prouesse que le thème du bal de promo a été déjà vu un milliard de fois dans les séries pour ados ! Ils ne l'ont renouvelé en rien, c'était même assez classique dans l'ensemble, mais en jouant sur la nostalgie et en sortant la carte de l'humour, ils ont su enchaîner les chaînes sympas et/ou émouvantes avec brio. Résultat : la dynamique entre les personnages n'a jamais été aussi bonne ! Lux, qui était depuis quelques temps soit en retrait soit agaçante, redevient l'héroïne de la série et se retrouve au beau milieu d'un triangle amoureux qui ne fait que commencer j'imagine. On s'y attendait : Bug a choisi le moment où Lux et Jones allaient craquer pour faire son retour. A situation classique, déroulement un peu moins classique malgré tout. Les auteurs ont eu la bonne idée d'insérer un discours sur le sexe qui n'était pas moralisateur, bien au contraire. Et ça change, surtout sur la CW. On s'en doutait et on en a eu la confirmation : Lux n'est plus vierge depuis longtemps et n'a pas de leçon à recevoir sur le sujet. A partir de ce moment-là, c'était très drôle de voir Baze et la soeur de Cate (dont j'apprécie grandement le retour) aborder le sujet avec maladresse. D'ailleurs, le petit message sur la masturbation était très surprenant et amusant. Je détestais Bug jusqu'ici et pour la première fois je l'ai trouvé intéressant. Il est prêt à faire des efforts et c'était assez touchant de le voir à l'oeuvre même si c'est cliché l'arrivée au bal de promo les bras chargés de fleurs. Et puis Jones me plaît de plus en plus, ça se confirme. Ce n'est pas le trouduc' que je croyais. J'aimerais autant que Lux se tourne vers lui au final. On sait bien qu'avec Bug ça va être une sacrée galère... Enfin ce sera galère avec n'importe qui en même temps puisque c'est une série !

   Après s'être concentrés largement sur le personnage de Baze, les scénaristes approfondissent celui de Cate. Et je l'aime beaucoup, d'autant que Shiri Appleby est de plus en plus convaincante. La séquence nostalgie et les mots très durs mais très vrais qu'elle a proférés à l'encontre de Baze ont constitué les meilleurs dialogues de l'épisode. Une fois encore, on n'est pas au niveau d'un Gilmore Girls ou d'un Dawson mais il y a de la suite dans les idées et une vraie envie de bien faire. Normal que ce soit récompensé de temps en temps. Math aussi a eu son moment de gloire : une danse avec Cate dont il est vraisemblablement amoureux depuis le lycée. Je n'imaginais pas que c'était à ce point. Du coup, il m'a fait vachement de peine le pauvre garçon. Là encore, c'est du ultra-classique mais ça fonctionne. Et puis une pensée pour Ryan qui n'est quasiment pas apparu de l'épisode mais je ne vois pas forcément ça comme une mauvaise chose. C'était nécessaire pour faire avancer la relation entre Cate et Baze, et même faire avancer Cate tout court. 

vlcsnap_38734


// Bilan // Je dois dire que cet épisode m'a vraiment emballé ! Ce qui est "bien" avec Life Unexpected, c'est qu'on est encore dans cette période très incertaine où l'on ne sait pas si l'on va tomber sur un bon ou sur un mauvais épisode et c'est bizarrement assez excitant. Elle grandit sous nos yeux, elle mûrit. J'espère qu'elle ne sera pas fauchée en pleine fleur de l'âge...

03 mars 2010

Life Unexpected [1x 07]

dnes_season4_life_miniban

Crisis Unaverted // 1 78o ooo tlsp.

44030375_p


vlcsnap_70952

   Ayé, j'ai atteint mon seuil de tolérance ! Jusqu'ici Life Unexpected était une petite série attachante mais qui ne cassait pas trois pattes à un carnard, désormais elle n'est plus tellement attachante et elle ne casse toujours pas trois pattes à un canard. Je ne voudrais pas l'enterrer trop vite non plus. Le précédent épisode était pas mal du tout, celui-ci est raté... le prochain peut me combler, tout est possible. Mais si la série décroche une saison 2, et je lui souhaite, il va sérieusement falloir que les scénaristes revoient leur copie et élargissent leurs horizons. Les personnages sont coincés entre leurs vies d'avant et leurs nouvelles vies et n'arrivent pas à avancer. Regardez Lux : j'aimerais l'adorer et elle a en apparence quasiment tout de l'héroïne attachante, d'autant que Britt Robertson est mignonne, talentueuse et tout et tout, mais dans cet épisode elle a juste été hyper agaçante. Elle se comporte comme une vilaine petite fille capricieuse alors qu'elle n'avait rien il y a encore 7 épisodes ! Ce n'est pas très crédible et ça ne donne pas envie de s'intéresser à ses histoires. Je sais bien que c'est une ado, qu'elle est logiquement en pleine crise, que son mec vient de se barrer et que sa meilleure-amie est aussi sur le point de se barrer, mais elle aura beau avoir toutes les excuses du monde, elle pourrait se comporter mieux que ça. Le résultat, c'est qu'elle est repartie de chez Cate pour vivre chez Baze et tous ces allers-retours en si peu de temps sont insupportables. C'est d'autant plus dommage que la complicité qui commençait à naître entre Lux et Cate était intéressante. Il va falloir repartir de zéro... Concernant Tasha, je n'ai pas grand chose à dire. Je ne l'apprécie pas tellement mais elle était supportable dans cet épisode. Si elle pouvait se barrer aussi, Lux pourrait peut-être enfin se reconstruire une vraie vie en faisant table rase du passé...

   La série a beau être assez prévisible dans l'ensemble, je ne m'attendais pas à ce que le secret de la coucherie entre Cate et Baze soit révélé si tôt à Ryan. Ils ont peu grillé une des seules cartouches qu'ils avaient. Dommage. La dispute qui a suivi aurait pu être forte et émouvante mais si Kerr Smith était bien dans son rôle, Shiri Appleby avait l'air ailleurs. Je ne l'ai pas trouvé bonne et les larmes que l'on essuie alors qu'elles ne coulent pas, ça n'aide pas ! Tout le travail construit autour du personnage de Baze a été ici détruit. Il passe pour un simple bouffon qui suit les conseils de ses copains attardés. Ca m'a grandement irrité. La petite guerre entre Ryan et Baze n'a servi qu'à prouver une seule chose : Ryan est le "gentil" dans l'histoire. Il a été patient mais il ne pouvait plus prendre sur lui plus longtemps. Il fait de la peine et c'est plutôt une bonne chose puisqu'il ne suscitait aucun véritable intérêt jusqu'ici. Cate reste touchante je trouve. Je me mets à sa place et ma foi, je la comprends un peu.

vlcsnap_88628


// Bilan // Ma patience a des limites et elles ont été atteintes avec cet épisode relativement mauvais qui n'honore pas les personnages, à part peut-être Ryan. Je me demande finalement si la série n'a pas depuis le départ un faux-potentiel. Comprendre par là aucune ambition, aucune vision à long-terme et donc des intrigues toutes petites, toutes fermées, toutes décevantes. Je ne demande qu'à être contredit les prochaines semaines...

26 février 2010

Life Unexpected [1x 06]

dnes_season4_life_miniban

Truth Unrevealed // 1 94o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_39822 vlcsnap_40242

   Je crois qu'avec cet épisode, non sans défauts, Life Unexpected est enfin lancée ! On a fini de nous présenter les personnages, de poser les situations, on peut avancer tranquillement. Le dernier des personnages principaux qui manquait encore de profondeur était Ryan mais l'erreur est réparée. Enfin, d'une certaine façon. Comprendre qu'il a bénéficié d'un temps d'antenne plus important que dans les épisodes précédents et qu'il a ouvert sa gueule et pris des risques. Fini les allusions et les petites remarques : il ne supporte plus Baze et la place qu'il a pris dans sa vie de couple, il le dit clairement à Cate. Ca se passe mal évidemment, d'autant que la patronne de la station de radio où ils bossent est sur le point de virer Cate qui ne plaît plus aux auditeurs. Et là, je me sens obligé de revenir là-dessus : qu'est-ce que c'est que ce morning-show franchement ? Je n'arrive pas à me rendre compte si c'est crédible ou non. Jamais une telle émission ne serait possible en France mais aux Etats-Unis, ça existe vraiment des animateurs qui déballent tous les matins leur vie de couple ? Ca ne serait pas si étonnant. Toujours est-il que ça me dérange. La venue en guest de Baze a offert un moment amusant cependant. C'est bizarre, je déteste ce genre de personnages en général mais lui, je le trouve attachant. Et si Kristoff Polaha était convaincant en fait ? Ca me fait presque du mal de le dire mais je crois bien que c'est ça. Tout cela conduit à un triangle amoureux qui était évident depuis le début de la série et qui s'affirme plus que jamais suite aux mensonges de Cate. Quoiqu'ils en disent, Cate et Baze sont toujours très liés. Est-ce de l'amour ? Peu importe, ça a beau être du classique, du déjà-vu, ça me plaît. Quelques scènes étaient émouvantes et je n'en demande pas tellement plus à Life Unexpected.

   L'intrigue de Lux était moins intéressante et surtout moins bien écrite. C'est dommage cet élan de misérabilisme qui arrive soudainement alors qu'il avait été à peu près évité jusqu'ici. Le personnage de Bug est une caricature du bad-boy qui ne me plaît guère et ses réactions sont d'une bêtise confondante. Effectivement, Lux mérite mieux et c'est dommage qu'elle ne s'en rende compte. Mais elle a 16 ans et toute la naïveté qui va avec. On ne peut pas lui en vouloir. Bug est parti et ma foi, ça ne me dérangerait pas qu'il disparaisse pour de bon même si je sais que c'est inconcevable. Pas une apparition de la meilleure-amie de Lux. Je ne la porte pas dans mon coeur, elle ne m'a pas manqué mais je ne trouve pas ça très crédible. D'un autre coté, les conseils de Cate sont bien plus intéressants même si c'est du typique "Faites ce que je dis, pas ce que je fais". Une politique parentale assez répandue finalement. Bref, l'histoire de la moto mise à part, c'était pas si mal. Par contre, si on pouvait éviter une histoire entre Lux et Jones, ce serait bien. Il n'est pas très intéressant lui non plus.   

vlcsnap_27756


// Bilan // Dans une atmosphère plus romantique, oserai-je dire plus "Dawsonienne", Life Unexpected est plus convaincante. Ca manque de folie et de subtilité mais c'est toujours mieux que les deux épisodes précédents ! J'espère que la CW lui accordera sa confiance pour une saison 2. Il y a matière à en faire une vraie bonne série. Elle en a le goût mais pas encore la couleur.

20 février 2010

Tueurs En Séries [Episode du (19 Février 2010]

tueurs

Au programme cette semaine : Sur le tournage des Bleus, le sort de Heroes selon Jimmy Jean-Louis, Kate Winslet sur HBO, de nouvelles images de Glee... 

17 février 2010

Life Unexpected [1x 05]

dnes_season4_life_miniban

Turtle Undefeated // 1 82o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_69508

   J'aurais beaucoup aimé adorer cet épisode mais ce n'est pas le cas. Je ne l'ai pas détesté non plus. A ce stade, après 5 épisodes, il y autant de choses que j'adore et de choses qui m'énervent dans Life Unexpected. Mais je regrette surtout que les scénaristes ne soient pas plus subtils dans leur approche de l'art d'être parents. C'est quand même assez mal écrit dans l'ensemble, le charme des interprétes permettant de faire mieux passer la pilule. Baze qui reprend mot pour mot ce que son père venait de lui dire quelques secondes plus tôt à l'encontre de Lux, par exemple, c'était un peu ridicule. De même que de le voir tout à coup responsable. Ca arrive bien trop vite en fait. Les scénaristes se précipitent alors qu'ils devraient prendre leur temps, et ce même s'ils ne sont pas sûrs que la série durera au-delà des 13 épisodes de la saison 1. J'imagine que Baze ne va pas changer du tout au tout pour autant mais tout ça n'est pas très crédible. Cependant, j'aime bien la relation qu'il entretient avec sa fille. Ce n'est pas tout à fait son père et pas tout à fait son pote non plus. C'est plus agréable à suivre que les affrontements récurrents entre Lux et Cate, qui sont obligatoires et pour le coup réalistes, mais qui cassent l'ambiance et qui se ressemblent tous. Dans ce que je n'aime pas non plus, il y a les anciens amis de Lux et les nouveaux. Des deux cotés, ils sont super clichés. Plus de nuances auraient été bienvenues. Mais là encore, ça aurait pu être pire alors...

   Ce qui est intéressant dans cet épisode, c'est ce tiraillement de Lux entre sa vie d'avant, ses amis d'avant, et sa nouvelle vie, ces gens qu'elle rencontre qui ne lui ressemblent pas et qui ne l'attirent même pas mais auxquels elle est obligée de se frotter si elle ne veut pas passer ses prochaines années lycée toute seule dans son coin. Ce qui manque, c'est une vraie bonne copine, une alliée (autre que Tash bien-sûr). Ca viendra peut-être. Et puis ce que j'aime aussi, c'est la relation mouvementée qu'entretient Baze avec son père. C'est assez simple, assez réaliste et même plutôt touchant. Ca manque toujours de subtilité mais on y croit davantage. Les potes de Baze ne servent pas à grand chose mais ils assurent comme ils peuvent la partie légère de la série, tandis que Ryan cherche toujours sa place. Il n'est pas transparent mais il n'est pas spécialement sympathique et/ou attachant. Il reste dans l'ombre de Cate, montre de temps en temps qu'il n'est peut-être pas si gentil et si compréhensif mais on attend avec impatience le moment où il va s'affirmer, voire s'énerver bien fort. Accessoirement, j'aimerais bien revoir la mère et la soeur de Cate assez vite. Elles m'avaient bien plu.

vlcsnap_74878


// Bilan // Entre déception et espoir, mon coeur balance. Life Unexpected a toutes les cartes en main pour être bien meilleure. Alors pourquoi ne l'est-elle pas (encore) ?