11 janvier 2009

Private Practice [2x 11]

dnes_v2_private_mini_ban

Contamination // 9 o3o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_109972

   J'ai remarqué un truc qui est super à la mode : boire un verre de rouge. Dans toutes les séries où les personnages sont relativement friqués, ils ne boivent pas comme le commun des mortels du thé ou du café mais un verre de rouge, à tout heure du jour et de la nuit ! So chic. Addison ne déroge pas à la rêgle, évidemment. Vous ai-je déjà parlé de la nouvelle coupe plus courte de Kate Walsh ? Non ? Eh bien c'est fait. J'aime beaucoup bien que je la préfère les cheveux longs. Là, elle paraît plus froide et plus vieille. Mais elle est toujours aussi époustouflante et c'est le principal. M'est avis que la vraie raison de la rupture avec Kevin vient de là. Il n'aimait pas sa coupe de cheveux ! Le temps que ça repousse ... Hum. Absent physiquement de cet épisode, il était en tous cas dans la tête d'Addison. Je pense qu'ils vont se remettent ensemble très vite ! Au pire, elle pourra toujours se rabattre sur Wyatt. Tous les deux ne s'entendent pas du tout mais c'est souvent sur une haine réciproque qu'une histoire d'amour commence. Ce ne serait pas les premiers à nous faire le coup ! Alors vous êtes plutôt Kevin ou Wyatt ?

   Après un chantage bien orchestré qui tombe à l'eau à la fin de l'épisode, Addison accepte, à la demande de Naomi, de travailler sur le cas délicat de cette femme qui veut absolument un enfant mais qui ne semble pas pouvoir en avoir, et cela demande une collaboration avec l'Autre cabinet et surtout avec Wyatt ! Addison et lui se cherchent sans arrêt des noises. C'est amusant. Moins amusant, Dell et son ex qui se battent pour la garde de leur petite fille. Dell pense qu'elle est toujours addict alors qu'en réalité, elle fait tout pour aller mieux, elle se présente même à un entretien d'embauche. Dell a l'air d'un con, du coup, et finit par s'excuser. Je trouve ça bien d'offrir une storyline à Dell mais ce serait bien d'en trouver une moins barbante. Sam se trouve une probable copine, il était temps ! Elle s'appelle Sonya et je l'aime déjà. Pourquoi ? D'abord parce que ça a l'air d'être une dure à cuire et ensuite parce qu'elle est interprétée par Sharon Leal, connue pour son rôle de prof dans Boston Public. Un fight avec Naomi est à prévoir !

   La relation au départ anecdotique entre Pete et Violet prend une tournure plus sérieuse. Mais pour changer, les rôles sont inversés. Violet ne veut pas d'une relation durable tandis que Pete aimerait bien voir ce que ça peut donner. Le monde à l'envers ! Grâce à Cooper, tout le monde au cabinet est au courant et tout le monde y va de son petit commentaire. Là encore, c'est amusant. Beaucoup moins amusant, le cas médical dont s'occupe Cooper. Un enfant est atteint de la rougeole. C'est la panique, étant donné que c'est contagieux, et le cabinet doit fermer ses portes pour une mise en quarantaine. Je pensais que tout l'épisode sera centré sur cette quarantaine, avec un bon petit huit-clos mais au bout de 15 minutes, tout est arrangé. Grosse déception. Cependant, ce cas était très intéressant. Il soulève une grosse question très à la mode au sujet de certains vaccins qui pourraient rendre autistes. Eli Stone l'a déjà traité par exemple. Cette mère qui refuse de vacciner son fils alors que ça pourrait le sauver inspire beaucoup de haine. On a envie de la claquer, de lui dire qu'elle fait une énorme bêtise. Et c'est le cas puisque l'enfant finit par mourir, scène très émouvante à la clé, qui permet en plus nonchalamment de rapprocher Cooper et Charlotte !

vlcsnap_134336


// Bilan // Légère déception quant à cet épisode que les bandes-annonces (que je ne regarde jamais d'habitude) annonçaient comme le meilleur de la série ! On a largement vu mieux depuis le début de cette saison 2 ! La bonne nouvelle par contre, c'est que la série ne s'est pas trop mal débrouillée dans sa nouvelle case horaire après Grey's Anatomy. Pourvu que ça dure !


19 décembre 2008

Private Practice [2x 1o]

dnes_v2_private_mini_ban

Worlds Apart // 6 7oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_207616

   Pauvre Kate Walsh. Elle a beau être la femme la plus belle et la plus classe de ce bas monde, ça ne l'empêche pas de divorcer et de perdre son petit-ami dans sa série, le tout la même semaine ! Même si le mot rupture n'a pas été prononcé, la fin de l'épisode y ressemble à s'y méprendre. Que s'est-il passé au juste ? Kevin et Addison ont toujours eu quelques divergences d'opinion mais là, les choses ont pris des proportions inimaginables. J'ai le sentiment que l'histoire des call-girls n'était qu'un prétexte pour se disputer. Kevin ne se sentait plus à l'aise avec cette femme forte qui lui a toujours tenu tête, qui l'a aidé du mieux qu'elle a pu, qui l'a peut-être étouffé en voulant bien faire. C'est un homme et un homme ça n'aime pas être entretenu par sa chère et tendre (hormis pour tout ce qui est d'ordre ménager, encore qu'Addison ne fait pas le ménage ! On lui fait le ménage, non mais !). Un peu dommage tout ça mais il fallait bien que ça arrive un jour. Ca allait trop bien entre eux. Addison n'a pas le droit au bonheur, comme toute bonne tragédienne qui se respecte. J'ai beaucoup aimé, à la toute fin, ce plan d'Addison face aux billets que Kevin lui avait laissé, qui se sent comme une vulgaire pute. Cela rejoint son cas médical à la perfection. Well done ! Cas médical par ailleurs assez intéressant. Des étudiantes obligées de se prostituer pour payer leurs études ? C'est malheureusement devenu une réalité aujourd'hui, aux Etats-Unis comme en France. Comment a-t-on pu en arriver là ?

   Tous les médecins de l'OceanSide se sont vus confrontés à des cas de conscience cette semaine, pas seulement Addison. Ainsi, Cooper vient en aide à un père qui a dû kidnapper son fils afin de le protéger de la violence du nouvel ami de sa mère. Cela va forcément poser quelques problèmes d'éthique à Cooper quand il l'apprend. Sans aller jusqu'à dire que c'était nul, j'ai trouvé ça simplement ennuyeux. En revanche, Naomi qui accepte de collaborer avec Wyatt, du cabinet rival, pour aider une patiente miraculeusement sauvée du cancer à avoir un enfant, ça c'était bon. Une fois de plus, Naomi agace, et les télespectateurs et ses collègues. Il faut toujours qu'elle se fasse remarquer celle-là. Soit par des prises de position limites, soit par des comportements franchement exaspérants. Mais tout ça n'est-il pas simplement une manière de la rapprocher de Wyatt et ainsi créer une nouvelle histoire d'amour ? Je le crains. Même si ce sont ces histoires là qui me plaisent le plus dans la série, il faudrait éviter de partir dans tous les sens comme cet épisode semble l'inaugurer. Entre Sam qui est toujours très présent, Archie qui va revenir j'en suis sûr et maintenant Wyatt, Naomi ne sait plus où donner la tête ! Ca fait beaucoup de prétendants quand même. Puis si on ajoute à cela le fait que Violet et Pete couchent désormais ensemble, sachant que Violet pense aussi à Cooper et que Pete est avec Meg ... Ben on s'y perd un peu ! Ah et j'ose espérer que Sheldon n'est pas totalement rayé de la carte ! Je l'aimais bien. Ok, il a bandé mou. C'est un crime maintenant ?

vlcsnap_215742


// Bilan // Ca se confirme : les épisodes de Private Practice où les cas médicaux sont omniprésents sont moins bons que ceux qui se concentrent davantage sur les histoires de coeur des protagonistes. Quand la série reviendra en Janvier, elle accompagnera Grey's Anatomy le jeudi soir à 22h. Espérons que ce combo fasse ses preuves. C'est la dernière chance de sauver la série.   

 

Posté par LullabyBoy à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 décembre 2008

Private Practice [2x o9]

dnes_v2_private_mini_ban

Know When To Fold // 6 86o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_64324

   Ouf. Après un épisode un peu moins bon, la série retrouve sa vitesse de croisière. Je suis complêtement fan de la nouvelle dynamique qui s'est installée suite à l'arrivée de Charlotte au 4ème étage avec son cabinet concurrent. Ca permet d'ouvrir aux personnages de nouveaux horizons et ne pas rester cloîtrer avec toujours les même personnes. C'est un peu le reproche que je ferai à Grey's Anatomy d'ailleurs. On étouffe au Seattle Grace à force. Toutes les scènes qui se passent en dehors sont souvent les meilleures. Au final, je me demande si les cross-over de Février entre les deux séries ne vont pas casser le rythme de Private Practice. Ca vaut le coup d'essayer de toute façon, si on veut avoir un jour une 3ème saison mais j'ai peur que tout soit chamboulé et c'est pas le moment !

   Violet a la guine. C'est pas possible autrement ! Elle trouve enfin un homme qui lui plaît et il ne bande pas le con ! Violet serait soi-disant "out of his ligue" ! Amy Brenneman est une très belle femme, c'est certain, mais Brian Benben n'est pas un laideron, loin de là. Certes, il commence à prendre de l'âge mais je les trouve parfaitement assortis. J'espère que leur histoire ne pas s'arrêter là car leur duo était particulièrement prometteur. Quelle mauvaise idée de faire s'embrasser (voire plus) Pete et Violet ! On le sentait venir depuis le début de l'épisode (bizarrement, la possibilité n'avait jamais été évoquée avant) mais je préférais ne pas y croire. Le syndrôme du "tout le monde couche avec tout le monde" ne fait que commencer ! Mauvaise idée. Tout ce que j'espère, c'est qu'ils vont se rétracter dès le prochain épisode. I want Sheldon back !

vlcsnap_70555

   Le cabinet de Charlotte regorge de nouveaux médecins potentiellement intéressants amoureusement parlant. Ainsi, autre guest de cet épisode : Jay Harrington (Desperate Housewives, Summerland, Coupling). J'aime beaucoup cet acteur et pas juste son physique. Je suppose qu'il ne va pas rester bien longtemps dans la série puisque c'est le héros d'une nouvelle sitcom de ABC -qui ne va pas faire long feu je le sens- Better Off Ted. En tous cas, il va rester juste le temps de foutre la merde dans la tête d'Addison et probablement dans son couple. Tout allait trop bien avec Kevin, ça ne pouvait pas durer. Elle va le tromper, c'est gros comme une maison ! Ca me fait déjà de la peine. N'empêche, c'est excitant tout ça ! Et puis Charlotte et Cooper ont bien failli être parents. La pauvre n'a pas arrêté de vomir partout pendant l'épisode. Enceinte ? Non. Le homard qu'elle a mangé était juste avarié. Cette perspective les a séduits pendant un court instant et puis finalement non. Ces deux-là vont se remettre ensemble tôt ou tard, c'est sûr. Cooper ne va pas résister encore longtemps.

   Les cas mécicaux, parce qu'il y en a tout de même, valent plus pour leurs guests que pour leur histoire en elle-même. Meredith Monroe, après avoir fait un tour dans Californication, vient rendre visite à Addison. J'étais content de la revoir mais son "cas" ne m'a pas plus passionné que ça. J'ai quand même l'impression que tous les cas médicaux de la série se ressemblent plus ou moins, d'autant qu'ils sont toujours liés à une grossesse quelconque. A la limite, le cas de Sarah Drew (Everwood) était beaucoup plus intéressant. Dell a eu une idée de génie ! Pourquoi pas ouvrir une sorte de département adoption à l'Oceanside ? Evidemment, au départ, Naomi n'est pas d'accord. Mais c'est un principe qu'elle s'est fixé : ne jamais être d'accord avec personne. Cette femme est née pour faire chier le monde ! Elle avoue quand même à la fin de l'épisode que ce n'est pas une si mauvaise idée que ça. Vraiment content que Dell ait réussi à trouver sa place et dans le cabinet et dans la série. Il ne fait plus office de figurant. Sinon, il y avait le patient de Sam et Pete mais il ne m'a pas intéressé des masses. C'était surtout prétexte à découvrir la terrible vérité sur Sam : il ne sait pas faire du vélo !

vlcsnap_79347


// Bilan // Doucement, Private Practice m'apporte ce qui me manquait depuis l'arrêt de Men In Trees : une série simple, chaleureuse, émouvante et drôle. Je suis comblé !

Posté par LullabyBoy à 16:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

08 décembre 2008

Private Practice [2x o8]

31658421

Crime And Punishment // 7 8oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_50167

   Mais que se passe-t-il ? Private Practice régresse avec cet épisode so saison 1 ! Les intrigues médicales prennent toute la place et les intrigues sentimentales sont mises de coté. En plus, Archer n’apparaît pas ! Après son arrivée prometteuse à l’épisode précédent, j’espérais le revoir. J’en étais même persuadé. Alors bien-sûr, chaque cas médical avait une résonnance plus ou moins évidente et intéressante avec chaque personnage mais ça ne me suffit pas. Par exemple, ce débat autour de l’avortement m’a un peu étonné. Enfin c’est surtout la réaction de Naomi qui m’a étonné ! Et ce n’est pas la première fois qu’elle est vraiment limite dans ses opinions. Soit elle est très catho, soit elle est conne. Je n’irai pas jusqu’à dire que ça revient au même ! En tous cas, je n’ai pas compris pourquoi l’avortement l’a révulsé autant. Peut-être que c’est quelque chose que nous, Européens, ne pouvons pas comprendre. Les Etats-Unis sont encore très frileux sur certains sujets sensibles comme celui-là. Ca va aider à remonter la côte de popularité de Naomi en tous cas ! Ca fait même descendre celle de Dell qui ne fait pas preuve d’une grande ouverture d’esprit. Paraît qu’il a des circonstances atténuantes à cause de sa fille. Mouais. La seule bonne chose de cette storyline finalement, c’est l’introduction de Meg à l’Oceanside. J’espère qu’elle va rester un petit moment, je l’aime bien. On a appris au passage une petite chose que je ne soupçonnais pas du tout : sa femme morte, il la détestait.

   Les deux autres cas médicaux ont le mérite d’être bien interprétés. Les casteurs sont allés chercher un acteur de Weeds et un autre de Damages. C’est toujours un gage de qualité. La première histoire, celle dont s’occupe Violet, est surprenante : un de ses patients l’appelle un soir, il a tué sa femme ! Malheureusement, Violet a été un peu conne sur ce coup en voulant croire qu’il l’avait fait à la demande et pour le bien de sa femme. Or, il l’avait fait avant tout pour lui, pour de se débarrasser de ce poids (elle était gravement malade). Ca, je cris qu’on l’a tous compris dès le début. Pas Violet. Dommage pour une psy ! Par ailleurs, elle fait la rencontre de son concurrent direct, le psy qui va officier dans le centre médical de Charlotte ! Et ça promet. Il me plaît déjà beaucoup. Il a l’air drôle, un peu barré et il a u certain charme, malgré son âge déjà bien avancé. Il manquait un amoureux à Violet, elle ne le sait pas encore mais elle l’a trouvé ! L’autre cas médical était poignant : un homme refuse de voir mourir sa femme condamnée et enceinte. Ca sentait à trois kilomètres le dénouement émouvant. On l’a eu et c’était beau. Mais avant de l’avoir, on s’est un peu ennuyé. Je n’ai pas forcément compris pourquoi cette histoire a à ce point touché Addison. Elle file un mauvais coton la petite. Elle a tout ce qu’il faut pour être heureuse en théorie mais elle ne l’est pas. Faite qu’elle ne devienne pas comme Meredith Grey !

vlcsnap_44391


// Bilan // Un peu plus et on se serait cru en saison 1 ! Même si je ne l’ai pas détestée, je préfère nettement le Private Practice 2.0. Rendez-le nous vite !

Posté par LullabyBoy à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

01 décembre 2008

Private Practice [2x o7]

dnes_v2_private_mini_ban

Tempting Faith // 6 2oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_134945

   Private Practice est en passe de faire parti de la short-list de mes séries préférées de la saison. De série moyenne à tendance ennuyeuse, elle est passée au stade de bonne série efficace et bien ficelée. J'espère que sa diffusion à la suite de Grey's Anatomy à partir de Février lui permettra de gagner quelques télespectateurs et assurer ainsi sa survie. Elle le mérite. Reste à connaître les modalités de ce cross-over de trois semaines. Mais l'idée est très excitante. Pour l'heure, les scénaristes continuent de nous gâter avec un épisode dense qui marque l'arrivée de Grant Show dans le show (pas fait exprès). Il interpréte le frère d'Addison, Archer, lui aussi éminent médecin, qui, depuis quelques années, vit une vie dissolue. Si l'on ne connaît pas encore les raisons profondes de sa venue à L.A., on sait en revanche qu'en termes de scénario, il est venu foutre la merde ! Il sème le doute dans la tête de Kevin en lui disant qu'il n'est pas assez bien pour Addison. Le petit monsieur est un peu chamboulé et la balle qu'il se prend dans le ventre n'arrange rien. Heureusement, tout ira bien qui finira bien. Il est parfait pour Addison, elle le sait et Archer n'y pourra rien changer ! D'ailleurs, quelque part, il a permis de rabibocher Addison et Naomi une bonne fois pour toutes. Ca se profilait déjà depuis l'épisode précédent mais c'est désormais officiel : elles sont redevenues BFF ! Et pour cela, Archer aura donné de sa personne : il a couché avec Naomi ! J'ai trouvé la réaction d'Addison en apprenant la nouvelle un peu disproportionnée : depuis quand c'est interdit de faire l'amour avec le frère de sa meilleure amie, hein ?

   Violet est un personnage qui a mis du temps à me plaire mais c'est fait. Comme c'est la seule qui n'est pas dans une relation amoureuse actuellement (enfin il y a Sam aussi mais c'est tout frais et on sent bien que ça ne va pas durer), on compense avec des histoires bouche-troues. Et parfois, ces histoires sont bonnes ! Celle avec sa copine politicienne Ming-Na était plaisante mais sans plus, celle de cet épisode est beaucoup plus intéressante ! Elle se retrouve confrontée à un pédophile qui n'est pas encore passé à l'acte, sous les ordres du juge. Elle doit décider de son niveau de dangerosité, si je puis dire. Et c'est sans complaisance que cette storyline est traitée puisqu'il finit en prison, malgré ses conversations avec Violet qui auraient pu nous laisser croire pendant un instant qu'elle allait être indulgente. Dans un cas comme celui-là, l'indulgence n'existe pas. Même s'il n'est pas passé à l'acte, tôt ou tard il le fera et là, ce sera trop tard. Au-delà du fait que ce genre d'histoire n'est pas souvent traité à la télévision, hormis dans New York Unité Spéciale toutes les semaines ou presque, ce qui m'a vraiment convaincu c'est qu'à aucun moment il n'y a de morale ou de message subliminale. Private Practice est assez forte là-dedans. Cela vaut aussi pour le seul cas médical de l'épisode (et ça fait plaisir de dire ça) où les convictions religieuses d'une patiente pourrait la conduire à une mort certaine. On aurait pu soit appuyer le discours religieux, qui relève du domaine de la croyance, soit appuyer celui de la Raison, médical dans ce cas précis. Il n'en est rien. La religion n'est pas moquée (même si d'un point de vue personnel, les propos de cette femme me font horreur) et on ne force pas non plus la patiente à faire quelque chose qu'elle ne veut pas faire. Elle finit par comprendre par elle-même que la foi ne fait pas tout. Bref, je vous le dis : c'est rudement bien mené tout ça !

   La séparation entre Cooper et Charlotte était inévitable. C'est dommage qu'il faille que ça passe par une haine dirigée envers cette pauvre Violet qui n'y est pour rien mais c'est toujours comme ça de toute façon ... Je pense que cette séparation va être temporaire et je dois dire que le petit couple va me manquer, surtout au niveau de leur imagination sexuel toujours au top ! Charlotte nous en a encore faite une belle en arrivant recouverte juste là où il fallait de diverses substances délicieuses. Telle qu'on la connaît, elle devrait redevenir très méchante dans les prochains épisodes, très agressive. La guerre est déclarée ! J'aurais aimé vous toucher un mot ou deux sur Pete et Meg mais ils ne me passionnent guère. Ils ne me dérangent pas ceci dit, c'est le principal. La fille de Dell me paraît toujours sortir de nulle part, juste une occasion d'offrir quelque chose à faire au personnage. 

vlcsnap_154174


// Bilan // L'arrivée de Grant Show dans la série ajoute un peu de piquant à une sauce qui n'en manquait déjà pas (plus ?).

Posté par LullabyBoy à 23:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


21 novembre 2008

Private Practice [2x o6]

dnes_v2_private_mini_ban

Serving Two Masters // 7 1oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_21137

    Je suis le premier surpris : j'attends avec une certaine impatience chaque nouvel épisode de Private Practice. Le fait qu'Addison soit redevenue Addison y est sûrement pour beaucoup. Dans cet épisode, ses trues issues nous ont ramené à l'époque du Seattle Grace, de Derek et de Mark, et elle était terriblement touchante quand elle a raconté son passé amoureux houleux à Kevin. Je ne cache pas que ça m'a particulièrement touché car je me retrouve dans ce pan de vie du personnage. Je n'ai pas vécu la même chose mais le résultat est à peu près le même. Les fouilles dans les portables par exemple, ça me connait ! Enfin ça me connaissait. Je me suis assagi maintenant. Kevin semble être le personnage parfait pour qu'Addison s'assagisse aussi. Mais pas trop quand même. Pour le moment, je trouve que c'est un des meilleurs couples créés par Shonda Rhimes, ses deux séries confondues. Ils ne sont pas agaçants un instant, du moins pour l'instant, ils sont mignons mais pas trop, ils sont francs et ils s'engueulent, ils sont coquins, très coquins, il sont beaux, oui quand même ... Convaincu je suis.

   Le couple que formait Sam et Naomi se disloque peu à peu. On a le sentiment de beaucoup stagner et je sens que ça va durer encore un moment. Ils sont restés ensemble si longtemps que passer à autre chose va être un travail de longue haleine. Ca prendra plus que deux épisodes. Je préfère ça plutôt qu'un truc totalement irréaliste, quitte à ce que ce soit un peu répétitif. Maintenant, si on pouvait nous épargner les parallèles foireux comme dans cet épisode, ce serait pas plus mal. L'histoire du couple âgé était très émouvante mais le lien avec Sam et Naomi est fait avec tellement peu de subtilité ! Pour le coup, j'ai trouvé plus subtile cette histoire d'homme qui a deux femmes. Dommage qu'Alexis Denisof ait été si mauvais.

   Le triangle Violet/Cooper/Charlotte me plaît beaucoup. Bon, Violet me saoûle un peu mais je la trouve en même temps touchante. Paradoxe quand tu nous tiens ! Charlotte m'éclate et c'est elle la plus drôle parmi tous les personnages. J'espère que sa grosse bétîse ne mettra pas son couple avec Cooper trop en danger. Je veux les voir évoluer ensemble. Excellente idée que de nous révéler que Dell est papa ! Ca sort de nulle part mais c'est tellement surprenant ! Reste à voir ce qui va en être fait.

vlcsnap_31174


// Bilan // Malgré un manque de subtilité parfois flagrant, c'est un réel plaisir de retrouver Addison et sa bande chaque semaine.

Posté par LullabyBoy à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 novembre 2008

Private Practice [2x o5]

31658421

Let It Go // 9 5oo ooo tlsp.

31711946


vlcsnap_180661

   Shonda Rhimes est indécrottable. L'expérience Meredith/Derek dans Grey's Anatomy ne lui a pas servi de leçon. Ce qu'elle fait avec le couple Naomi/Sam est à mon avis une grosse erreur. En deux saisons, ils n'ont pas arrêté de se remettre ensemble, puis de se séparer, puis de coucher à l'occasion. Et en imaginant que la série dure encore quelques temps, on sait très bien que ces va-et-vient ne sont pas prêts de s'arrêter. Je dis non à la boulettisation systématique des couples made in Shondaland ! Il faut cependant reconnaître que pour le moment, ils sont plutôt touchants tous les deux. Ce que dit Naomi est tellement vrai ... Ils ont tellement peur de l'avenir qu'ils ne cessent de se raccrocher à un passé qui n'existe plus. Ils doivent passer à autre chose, laisser filer. C'est bien triste tout ça mais ainsi va la vie (Je dis n'importe quoi). Pendant ce temps, Addison semble avoir trouvé un compagnon de choix. Il a l'air tellement gentil et attentionné ce Kevin. Ils sont en plein dans le meilleur de la relation amoureuse : le début, quand on est fou-fou et qu'on a envie de faire l'amour tout le temps, partout.

   Addison prend ses nouvelles responsabilités avec poigne. Tout au long de l'épisode, elle est parfaite. Elle prend les bonnes décisions, elle trouve un moyen de sauver le cabinet là où Sam et Naomi ont échoué, elle en impose quoi. Tant de perfection pourrait énerver mais Addison est Addison. Je l'aime sans condition. Un point c'est tout. "L'affaire du 4ème étage", appelons-là ainsi, promet un développement intéressant. Charlotte semble bien décidée à s'y installer pour ouvrir un cabinet concurrent, je suppose. Cela va permettre de faire bouger un peu les choses, au sein de l'OceanSide bien-sûr, mais au sein de son couple avec Cooper surtout ! Ils m'ont encore bien amusé dans cet épisode. Ils ont décidé de passer à l'étape supérieure, à savoir se faire confiance dans une relation de couple stable et exclusive. Et cela signifie plus de capote ! Avant, il leur faut faire un test HIV afin d'être sûrs. Et les résultats se font attendre pendant que leur libido crie famine. Ils sont insatiables ces deux-là ! 

   Alors que tous les personnages sont en couple, Violet fait toujours cavalier seul. Mais ce n'est pas une raison pour la mettre de coté ! Elle aussi a droit à sa storyline et en compagnie de Ming Na (Urgences) en plus ! Elle joue le rôle de sa meilleure-amie, devenue une femme politique prête à tout pour réussir. Elle demande à Violet d'effacer certaines informations sur son dossier médical. Après la mort de sa mère, elle a passé quelques temps dans un hôpital psychiatrique et elle ne veut pas que cette information soit révélée publiquement. Violet se retrouve alors dans une position délicate. Aider son amie qui a été présente lorsqu'elle s'est faite violer ou lui tourner le dos sous prétexte qu'elle lui demande de faire quelque chose de déontologiquement interdit ? Elle va voler le dossier médical mais c'est Kara qui va le détruire et mettre ainsi fin à leur amitié. Cette histoire n'est pas mauvaise tant qu'elle s'arrête là. Si l'on doit ensuite se coltiner un scandale autour de la destruction du dossier et une Violet dans une bien mauvaise position, no thanks. C'est sûr que c'est agréable d'avor autre chose qu'une énième histoire d'amour mais bon. On aime bien les histoires d'amour quand même ...

   Le cas médical du jour est précisément ce qui m'a fait mettre 3 étoiles au lieu de 4. Ce n'est pas qu'il était ennuyeux, il était juste cousu de fil blanc et ça m'a agacé. La série a toujours un petit coté moralisateur mais selon les épisodes, c'est plus ou moins flagrant, plus ou moins subtile. Là, j'ai trouvé que c'était fait sans subtilité et trop tire-larme. Et puis bancal aussi. J'ai un peu de mal à croire que tous les médecins réunis aient accepté de s'occuper de l'insémination artificielle de cette Jenna qui est en train de mourir. Qu'ils aient été attendris, ok, mais de là à aller si loin et d'être tous d'accord en plus ! Puis du coup, ça rend Addison un peu trop de donneuse de leçon à mon goût même si c'est elle qui avait raison, clairement.

vlcsnap_188639


// Bilan // La série a trouvé son équilibre mais le cas médical du jour n'est pas convaincant et gâche un peu l'ensemble.

    

Posté par LullabyBoy à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 octobre 2008

Private Practice [2x o4]

31658421

Past Tense // 7 93o ooo tlsp.

31509950


vlcsnap_158299

   J'estime que les scénaristes de Private Practice ont vraiment fait du bon boulot pour proposer une saison 2 bien meilleure que la première. On s'attache de plus en plus aux personnages en en apprennant davantage sur leurs petites manies et sur leur passé surtout. Ainsi, Pete, jusqu'ici très en retrait, voit le retour d'un de ses amours de jeunesse interprété par Jayne Brooke (un rôle très différent de celui qu'elle a tenu dans le dernier épisode en date de Brothers & Sisters !). Meg travaille pour Médecins Sans Frontières et nous apprend que Pete en faisait aussi parti il y a 15 ans, à l'époque où ils se sont rencontrés. Il a sauvé des vies, il a été un héros. C'est par amour qu'il a quitté cette vie-là. Et depuis que sa femme est morte, il n'est plus tout à fait le même. C'est agréable d'en apprendre un peu plus sur lui et de le voir avec une femme. Il semble heureux pendant cet épisode. C'est rare. Une parenthèse enchantée ? Violet nous dévoile également un pan de son passé. Il semblerait qu'elle ait été violée plus jeune. Ca ne m'étonne pas vraiment, on sent depuis le premier épisode que cette femme a beaucoup souffert. Elle refuse de s'ouvrir à Addison. On en saura donc pas plus pour le moment. Mais là aussi, une brèche intéressante vient de s'ouvrir. Il ne reste plus qu'à s'y engouffrer.

   Le fil rouge de l'épisode concerne l'avenir du cabinet. Addison aimerait un retour en arrière, à l'époque où Sam et Naomi étaient fous amoureux et où elle pouvait se confier à n'importe quelle du jour et de la nuit à sa meilleure amie Naomi. Elle voudrait qu'ils acceptent de travailler ensemble, sans que l'un soit le chef de l'autre. C'est bien évidemment utopiste. Il est alors décidé d'organiser un vote pour nommer qui des deux sera en charge du cabinet. Très mauvaise idée qui va trouver un dénouement suprenant (enfin dans les quelques secondes qui le précéde, on sent le coup venir) : c'est Addison qui est nommée chef de l'OceanSide ! Dire qu'elle est arrivé il y a seulement quelques mois ! Quelle ascension ! Ca n'est pas du tout réaliste mais c'est néanmoins une excellente idée. Puis ça permet de remettre tout le monde à sa place : c'est Addison l'héroïne et pourtant, elle a le même temps d'antenne que les autres. Ca va peut être changé maintenant. Ceci dit, je vais un peu vite en besogne. Pour le moment, elle n'a rien décidé, d'autant plus que Sam et Naomi se réconcilient pour la énième fois. Pour rester sur Addison, sans mauvais jeu de mot, sa relation avec Kevin se poursuit tranquillement. Elle a décidé de se mettre des rêgles maintenant. Elle ne couchera pas aussi vite que d'habitude ! Elle a appris de ses erreurs avec McDreamy, McSteamy et les autres. Cela donne quelques échanges sympas entre elle et Kevin, ou même entre elle et Violet.

   Comme à l'épisode précédent, les cas médicaux ne servent que de toile de fond et c'est bien mieux comme ça. Une patiente de religion musulmane demande à Addison de lui faire retrouver sa virginité afin de ne pas entâcher l'honneur de sa famille. C'est un sujet tristement toujours d'actualité. C'est traité dignement, sur un ton qui n'est pas trop moralisateur. Quant à Cooper, il se retrouve face à une mère qui préfère se passer de ses services quand elle se souvient l'avoir déjà vu nu sur des photos postées sur des sites de rencontre. C'était plutôt marrant de voir Cooper se demander s'il n'est pas un gros obsédé. Le clou du spectable, c'est quand Charlotte débarque tout de cuir vêtue, fouet à la main, prête à lui faire subir les pires sévices sexuels. Le problème c'est que Cooper a envie de parler et d'apprendre à la connaître. Pour la première fois, elle accepte de s'ouvrir un peu à lui et de se raconter. Et de l'écouter aussi. C'était mignon tout plein.

vlcsnap_186879


// Bilan // Private Practice s'améliore d'épisode en épisode. Celui-ci était particulièrement réussi. Peut-être le meilleur à ce jour. Dommage qu'il soit en même temps celui qui ait le moins marché en audience de toute la courte histoire de la série. Il va vraiment falloir que ABC se décide à la diffuser après Grey's Anatomy, comme elle aurait dû le faire depuis longtemps. C'est le seule moyen de la sauver même si elle est déjà assurée d'avoir une saison complête, contrairement à ses consoeurs du mecredi soir (Pushing Daisies et Dirty Sexy Money).   

   

Posté par LullabyBoy à 01:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 octobre 2008

Private Practice [2x o3]

dnes_v2_private_mini_ban

Nothing To Talk About // 7 98o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_65488

   Private Practice a eu besoin d`un peu de temps pour trouver sa voie et son rythme mais c`est désormais chose faite. Autant au départ, je la trouvais très différente de sa grande soeur Grey`s Anatomy, autant plus ça va, plus je constate de nombreuses similitudes. Et c`est une bonne chose ! Quoiqu`on en pense, GA est une série très efficace et bien construite. Shonda Rhimes a dû comprendre qu`il ne servait à rien de vouloir sans cesse les différencier. Addison redevient d`ailleurs la Addison Montgomery que l`on a toujours connu. Peut-être que c`était de la voir dans un hôpital qui m`a donné ce sentiment. Elle ré-affirme son désir de ne plus travailler dans l`urgence, prise constamment entre deux interventions, mais de se poser, d`apprendre à connaître ses patients. Je n`avais pas le sentiment qu`elle enchaînait les chirurgies dans GA sans jamais avoir le temps de parler aux patients mais bon. Au contraire, elle était proche d`eux, tout autant qu`à l`OceanSide. Enfin peu importe, ce qui nous intéresse principalement de toute façon, ce n`est pas son métier ni son ambition mais sa vie amoureuse et sa vie de femme. Et de ce coté-là, ça commence à bouger enfin ! Kevin paraît tout simple, tout mignon. Le fait qu`il soit si occupé, au point de mettre régulièrement des vents à Addison, me paraît suspect (un homme marié ?) mais pour le moment, il apporte un peu de fraîcheur et de tendresse sans que ça soit pour autant mielleux.

   A l`OceanSide, la communication est au plus bas. Tout le monde s`écoute mais personne ne se parle. Naomi refuse toujours d`adresser la parole à Addison et Violet fait clairement comprendre à Naomi qu`elle ne peut pas se servir d`elle comme d`une remplaçante d`Addison tant qu`elles se font la tête. Avant qu`Addison n`arrive, elles étaient proches, elles se confiaient l`une à l`autre. Depuis qu`Addison est arrivée, quelque chose s`est cassé entre elles. Je n`avais pas pensé à ça. La réaction de Naomi m`a ému. Je commence vraiment à m`attacher à elle. Ce n`est pas ce qu`on appelle une fille bien. Violet est une fille bien. Addison est une fille bien. Naomi, non. Elle est beaucoup trop exigeante, orgueilleuse, hautaîne, autoritaire ... Elle a tous les défauts en fait. Mais ça ne l`empêche pas d`être émouvante parfois. Ca change, j`aime bien. A contrario, Sam devient terriblement antipathique. Etre chef, ce n`est vraiment pas avoir le bon rôle. Son attidude envers Dell était particulièrement exaspèrante. Content qu`il revienne d`ailleurs, même si à mon avis il aurait bien plus appris à l`hôpital !

   Les cas médicaux de cet épisode sont parfaits, dans le sens où ils restent relativement légers, un peu farfelus mais crédibles et ils prennent une tournure poignante sur la fin. Le cas du pompier qui porte des sous-vêtements féminins par exemple, fallait le trouver ! Et ce qui semble être simplement marrant à la base s`avère bien plus complexe. C`est la même chose pour la mère qui trouve que son bébé a une tête énorme. Cooper le confirme et se lance dans un discours sur la différence. Bien-sûr, ce discours n`est pas nouveau et certains l`ont peut-être trouvé cliché. Mais là encore, je trouve que la série réussit à éviter de tomber dans le trop plein de bons sentiments. Elle est dans le juste milieu. Le cas de la mère qui pense son fils graine de serial killer est déjà plus grave mais on n`en fait pas des tonnes et on ne targiverse pas pendant 25 minutes sur le pourquoi du comment. 

vlcsnap_33213


// Bilan // Entre rires et larmes, cet épisode passe par une palette émotionnelle très large. Cela renforce notre sympathie pour les personnages. Les cas médicaux sont relégués au second plan et le dosage entre les différentes intrigues est parfait. Private Practice a trouvé sa voie, on dirait.


// Bonus // 

Little Tornado, un des titres du nouvel album d`Aimée Mann, accompagne une scène très émouvante de l`épisode. J`avais envie de le partager avec vous, il est simplement magnifique ... 

Posté par LullabyBoy à 01:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

10 octobre 2008

Private Practice [2x o2]

dnes_v2_private_mini_ban

Equal & Opposite // 7 3oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3


vlcsnap_203480

   Je suis très partagé au sujet de cet épisode. J`ai indéniablement passé un bon moment et je trouve les personnages de plus en plus attachants. Violet par exemple. Elle m`énervait un peu au début de la série. Maintenant je l`aime beaucoup. Sa scène avec Pete et leur dialogue autour de ses fesses était très marrant. Et puis elle est touchante et ça c`est une constante depuis de départ. Quand Cooper lui avoue enfin qu`il sort avec Charlotte, c`est assez terrible de la voir prendre sur elle à ce point. J`apprécie le fait que les scénaristes ne soient pas tombés dans la facilité qui aurait consisté à lui faire découvrir la vérité d`elle-même, par hasard. C`est plus intéressant que ce soit Cooper qui le lui dise. Ils sont amis, en principe. Pour Cooper, ils le sont ! Il ne se rend pas compte que cette femme est éperdument amoureuse de lui ... Combien de temps va-t-il encore lui falloir avant qu`il ne s`en rende compte ? Et que va-t-il se passer à cemoment-là ? Il devra faire un choix. Bien que tout ça ne soit pas très original, ça me plaît bien. J`aime aussi l`idée que Pete aille voir un peu ailleurs et ne se préoccupe plus pour le moment d`Addison. Je n`ai pas envie qu`ils se mettent ensemble. Autant reculer l`échéance un maximum. Alors il couche avec la nouvelle standartiste qui remplace Dell et qui est terriblement sotte. C`était fun. Dommage que Dell soit aux abonnés absents par contre. Mais c`est pour mieux revenir, j`en suis sûr !

      Les cas médicaux de cet épisode m`ont posé un problème, au-delà du simple fait qu`on s`en passerait volontiers tant les intéractions entre les personnages se suffisent à elles-même à mon sens. Celui sur l`euthanasie m`a dérangé parce que c`est un sujet très grave et qu`il est presque traité par-dessus la jambe. Ca peut sembler paradoxal. D`un coté, je souhaite que les cas médicaux prennent le moins de place possible et de l`autre, je trouve que celui-ci n`était pas assez développé. Ben oui, c`est paradoxal et je m`en excuse. L`avantage, c`est qu`avec un acteur comme Tom Amandes, l`émotion passe admirablement bien. Ca aurait été encore plus poignant si on avait appris à connaître davantage les protagonistes de cette histoire. L`autre cas médical était épineux. Un couple veut avoir un enfant et en leur faisant passer des tests, Addison et Naomi se rendent compte qu`ils sont frères et soeurs ! C`est totalement improbable (et les explications données sont douteuses) mais ça fonctionne. On se prend d`affection pour ces deux jeunes gens qui veulent simplement être heureux. Addison est pour leur donner la possibilité d`avoir quand même un enfant ensemble (elle est soutenue par Violet), tandis que Naomi est fermement contre. Ces différences de point de vue étaient intéressantes mais j`ai trouvé le discours de Naomi très limite, très conservateur même. Alors déjà que le personnage n`est pas très agréable à la base, si en plus on lui ajoute des convictions détestables ... Mais au fond, le plus décevant dans tout ça c`est quand on se rend compte à la fin que le garçon savait qu`il couchait avec sa soeur ! Ca fout tout en l`air, ça devient sordide. En parallèle, on a bien-sûr Naomi qui ne veut plus parler à Addison d`autre chose que du boulot. Pour elle, leur amitié est terminée. Elle en fait beaucoup trop ! On croirait qu`Addison a tué sa fille (on se demande où elle est passée d`ailleurs) ! Le temps d`une scène, on retrouve la Addison qu`on a tant aimé (la scène où elle laisse un message sur le répondeur de son policier).

vlcsnap_213933


// Bilan // Malgré tous les défauts de la série, je crois que je m`y suis attaché. Je passe toujours un bon moment auprès des médecins de l`Oceanside. 

Posté par LullabyBoy à 17:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :