12 juin 2008

Men In Trees [2x 19 Series Finale]

mitbancw8pinkTaking the Lead

Audience : 4 5oo ooo.

dnesblog4starsjj0B


vlcsnap_342253

Eh voilà. Premier décès du blog (ceux de Traveler et de Hidden Palms ne comptent pas !). Ma chère et tendre Men In Trees, ma petit chouchoute que je défends corps et âme depuis maintenant deux ans, est désormais terminée. Plus de magnifiques vues aériennes de l'Alaska, plus de Marin Frist pour nous donner des conseils sur l'amour (que l'on oublie aussitôt après les avoir entendus), finies les 42 minutes hebdomadaires de détente et de fraîcheur made in Elmo. Moi en faire un peu trop ? Oui, bien sûr, ce n'est qu'une série ! Oui, bien sûr, je m'en remettrais. N'empêche que cette série a joué un rôle primordial dans ma petite vie ces deux dernières années : elle m'a remontée le moral quand ça n'allait pas fort ! Elle m'a fait sourire quand j'avais juste envie de pleurer. Elle m'a même fait rire ! Chaque série apporte son petit quelque chose, Men In Trees apportait un peu de douceur dans ce monde de brutes. J'espère qu'un jour un intégrale sortira en DVD (en France) afin que je puisse la regarder de temps en temps, quand elle me manquera et que j'aurai besoin d'elle. Sex & The City joue déjà ce rôle mais Men In Trees pourrait la seconder. Vous ai-je déjà dit que la créatrice et scénariste de Men In Trees, Jenny Bicks, a travaillé 6 années durant sur Sex & The City ? Bon, e vais arrêter mon élogne funèbre là. Et ce dernier épisode alors ?

vlcsnap_335472

Taking The Lead ressemble vaguement, très vaguement à un season finale. Jenny Bicks avait promis que deux fins avaient été tournées : une si la série continuait, une si la série s'arrêtait. Je serais bien curieux de voir l'autre fin parce que celle-ci reste quand même très basique. Avant d'en arriver là, on peut d'abord parler de Sam et Jane. Tout l'épisode est construit autour du thème du girl power puisque les femmes de la séries ont toute le point commun de ne pas se laisser faire et de prendre souvent l'ascendant sur les hommes de leurs vies. C'est le cas de Jane qui n'a de cesse de rappeler à Sam qu'il n'est qu'un pauvre éboueur tandis qu'elle gagne très bien sa vie. Au cours de leur road-trip très amusant à travers les Etats-Unis pour rejoindre l'Alaska, Jane fait une fixette sur la supposée pingrerie de son cher mari. Il faut dire que monsieur accumule les coupons de réduction afin de manger moins cher dans sa chaîne de resto préférée, la très distinguée Potatoville. C'est le royaume de la pomme de terre ! Tu peux les fourrer avec tout ce que tu veux ! Ca m'a donné bien faim cette histoire. Toujours est-il qu'en fait, Sam n'est pas pingre, il est juste économe. Son compte en banque est bien plein, ce qui va lui permettre d'offrir une grande et belle maison à son couple et ses futurs enfants. Du coup, Jane fond et comme toujours avec deux-là, c'est l'amour qui triomphe, au-delà des différences et des préjugés ! Ah, c'est beau !! Complêtement cucul mais beau. Je n'ai jamais caché mon amour pour le personnage de Jane, mon favori de la série avant même Marin. Elle va tout particulièrement me manquer avec son humour grinçant et ses petites lunettes. La concernant, on regrettera simplement sa mise à l'écart par rapport au reste des histoires, du fait de sa situation géographique. En même temps, retrouver New York de temps en temps était une bouffée d'air frais (aussi étrange que cela puisse paraître). 

vlcsnap_341945

Dans ma review de l'épisode précédent, je vous ai fait part de ma crainte d'un final cousu de fil blanc, où Annie et Patrick se remettraient forcément ensemble in the end. Quelle ne fut pas ma surprise quand Annie repoussa pour la dernière fois Patrick après sa déclaration très émouvante ! Jusqu'au bout j'ai cru qu'elle changerait d'avis mais non, elle reste avec Irvin. Comme j'adore être supris, cette fin me convient tout à fait. Patrick reste seul, en même temps avec son nom de famille, Bachelor, il ne pouvait en être autrement. Je me doute que pas mal de fans du couple Annie/Patrick ont été déçus par cette issue innatendue mais bon, on ne peut pas contenter tout le monde et c'est culotté de décider de ne pas contenter la majorité ! Le numéro de danse Annie/Irvin était parfait. Je suppose que les acteurs ont travaillé dur pour obtenir ce résultat, chapeau !

vlcsnap_340693

Si l'idée du talent show me laissait un peu perplexe au départ, j'avoue finalement que c'était une très bonne idée. C'était l'occasion de réunir tous les personnages (ou presque) ensemble une dernière fois, autour d'un événement sympathique, tout à fait dans l'esprit de la série. Ca change des éternels mariages et autres naissances qui ponctuent souvent les season/series finale des séries de ce type. Ce fut donc l'occasion de retrouver une Celia en pleine forme, ravie de devoir porter une robe courte et d'être pour une fois celle qui assiste Dick et non pas celle qui le dirige ! Leur couple a toujours permis des scènes très drôles, on n'y échappe pas dans cet épisode. Il en est de même pour Mai et Buzz, réconciliés depuis peu, qui entonne ensemble un Ain't No Mountain High Enough (titre judicieusement choisi) inaudible mais drôle. On connaît l'énergie communicative de Mai dans le domaine ! Encore un personnage qui va me manquer.

vlcsnap_339605

Il y a deux autres couples qui se sont faits un peu plus discrets ces derniers temps mais dont il faut bien parler un peu, à commencer par Sara et son pasteur de copain, Eric. Le début de leur relation était intéressant puisque non-conventionnel (le pasteur et la catin), puis ça s'est ensuite enliser dans du guimauve sans grand intérêt. Le personnage de Sara était bien plus intéressant quand elle était pute. Puis sa relation d'amitié avec Marin a été du coup mise de coté. Dans cet épisode, les fantasmes de Sara pour son collègue médecin étaient drôles mais ça s'arrête là. On pouvait s'attendre à mieux avec l'introduction qui avait été faite du personnage. On bâcle tout ça vite fait bien fait à la fin de l'épisode avec une demande en mariage innatendue mais finalement pas du tout étonnante. En ce qui concerne Ben et Theresa, pas un mot sur son éventuelle grossesse dont il est question depuis un moment (ou alors j'ai raté quelque chose). Un peu dommage. Mais bon, il ne faut pas oublier que la série n'était pas sensée s'arrêter là, la saison aurait dû compter initialement 27 épisodes (les 5 gardés de la première saison et les 22 de la saison 2). La grève a encore fait des siennes et voilà. Même s'il y a une fin correcte, on sent bien que certaines storylines ne sont pas allées jusqu'au bout d'elles-même. A noter l'excellente prestation du trio Marin/Sara/Theresa on stage ! Elles étaient ravissantes et ça faisait plaisir de les voir réunies.

vlcsnap_345087

J'ai gardé le principal pour la fin : Marin et Jack, le couple mythique de la série, les Dawson & Joey d'Alaska, les Meredith et Derek (en moins chiants) d'Elmo ! On pouvait bien sûr espérer mieux pour le dernier épisode qu'une vulgaire engueulade du fait que Marin gagne plus d'argent que monsieur et que c'est elle qui porte la culotte à la maison. Mais au fond, c'est tout à fait dans l'esprit de la série : relater un événement simple et anodin de la vie d'un couple auquel les teléspectateurs(trices) peuvent s'identifier facilement. Pas du grand art donc, pas de grande émotion non plus, mais quelque chose de sympa qui amène tranquillement la morale de l'épisode et donc de la série. En amour, les hommes et les femmes sont égaux. Il n'y a pas de chef. L'amour est une délicate danse où chacun a son rôle à jouer afin de tenir toujours en équilibre. L'amour n'est pas parfait, il exige de faire des concessions : mettre de coté ce qui nous agace chez l'autre et se concentrer sur ce qui nous plaît. Parce que de toute façon, l'Homme n'est pas fait pour vivre seul. Et c'est ainsi que les hommes perchés dans les arbres ont trouvé leur fruit.


// Bilan // Un series finale honnête, pas parfait mais très plaisant à suivre. Un Adieu à Elmo et ses habitants avec un petit pincement au coeur. On en vient même à pardonner certains défauts. Men In Trees n'est certainement pas une série ni orginale ni révolutionnaire. Elle rentre dans la catégorie des séries simples et touchantes qui vous séduit par sa fraîcheur et son charme si particulier. Toute la différence d'avec les autres séries romantiques du genre c'est qu'elle a su jouer avec l'humour à la perfection, elle a su rendre les personnages, des plus simples aux plus extravagants, très attachants, elle n'a jamais joué la prétentieuse, elle a fait son petit bonhomme de chemin tranquillement, avec son petit lot de fidèles. Peu de gens se souviendront d'elle, probablement, mais elle aura toujours une place spéciale dans mon coeur. Goddbye Elmo !   

vlcsnap_343142

 

 

Posté par LullabyBoy à 22:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


06 juin 2008

Men In Trees [2x 18]

mitbancw8pinkSurprise Surprise

Audience : 5 3oo ooo.

dnesblog3starsmq2B


vlcsnap_134846

Cette semaine dans Men In Trees, et ce pour l'avant-dernière fois, Marin Frist se pose une question : dans une relation amoureuse, mieux vaut-il tout savoir de l'autre, lire en lui/elle comme dans un livre ouvert, ou au contraire, mieux vaut-il ne pas tout savoir, qu'il reste des zones d'ombre, des mystères ? J'ai ma petite idée sur la réponse ... Ainsi, le retour de Patrick, comme prévu, ne va pas se passer comme il l'aurait souhaité. Il retrouve Annie aux cotés d'un Irvin qui n'a qu'une serviette mouillée pour cacher l'essentiel de sa virilité. Panique à bord ! En plus, Annie commence à avoir des sentiments pour le Russe-Ukrainien-Slovène ... Enfin bref, le mec qui vient de l'Est ! Dire que quand il est arrivé, c'était un vrai trou de cul. Maintenant, on veut nous le faire passer pour un homme charmant, courtois, qui se maîtrise quand Patrick manque de lui coller un pain dans la gueule. Pas très crédible ce revirement de situation. En attendant, je le préfère comme ça le Irvin. Mais Annie a-t-elle seulement conscience qu'il n'est à Elmo que temporairement, qu'il va bientôt repartir et qu'il serait donc idiot de tout gâcher avec Patrick pour lui ? Si elle en avait conscience, l'histoire serait déjà bouclée dans cet épisode. Elle ne l'est pas, je suppose qu'on y aura droit en happy-end. Ah, dommage que la série soit si prévisible, vraiment ... Un truc qui a retenu mon attention et que j'ai trouvé particulièrement mignon, c'est cette histoire de baiser. Effectivement, quand on aime très fort quelqu'un, après l'avoir embrassé, on en redemande souvent. On a envie que ça dure encore. Le moment post-baiser est limite dépressif. (je vais loin là, non ?) Bref, petit truc mignon que j'ai relevé. (je vous etends là-bas au loin penser "petit truc cucul surtout" !)

Moi qui pensais que la relation Marin/Jack allait être mise en danger pour le series finale, il semblerait bien que non. On ne se dirige pas vers ça en tous cas. Dans cet épisode, Marin se rend compte que le mari de Julia la trompe et elle se demande si elle doit lui en parler, ainsi qu'à Jack. Au passage, une petite scène sympa au téléphone avec Jane pour avoir quelques conseils. Marin va en parler à Jack, Jack va en parler à Julia et voilà. Heureusement, elle n'a pas eu la réaction typique d'un personnage de série normal qui se met à détester les personnes qui lui ont fait voir la vérité. Je n'aime pas tellement Julia, personnage un peu insipide, mais au moins, sa réaction me paraît réaliste, ni incompréhensible, ni exagérée. Très bien. Bon ceci dit, cette storyline était gère passionnante. Ca permet juste à Marin et Jack de voir qu'ils ont de la chance, ça marche bien entre eux. En même temps, ils le savaient déjà, ça fait 5 épisodes qu'on nous le rabâche. On en revient toujours au problème que je soulevais la semaine dernière : un couple qui se dispute, se sépare et se remet ensemble sans arrêt, c'est gavant (cf Meredith Grey et Derek Shepperd, les pires dans le genre) mais un couple pour qui tout roule comme sur des roulettes, c'est un peu ennuyeux scénaristiquement parlant. Comme cette seconde option est rarement choisie, je tire mon chapeau aux scénaristes de MIT. Ils n'ont même pas cédé à la tentation de créer une relation amoureuse Jack/Julia. Cependant, si la série avait continué, je suis sûr que ça aurait fini par arriver !

Du coté de New York, il est temps pour Sam et Jane de plier bagage et partir à Elmo pour l'hiver, comme il était convenu à la base. Jane n'est pas très chaude à l'idée de partir et nous montre là son aspect égoïste. ça arrive souvent d'ailleurs et c'est ce qui est intéressant avec elle. Elle est loin d'être parfaite, elle est même souvent très limite mais on l'adore ! L'histoire de Sam qui sauve une petite fille et qui devient ainsi la star de New York, bon, c'est pas la panacée. Ca se laisse regarder, comme souvent avec ces deux-là, mais sans plus. Au final, ils sont en route pour Elmo ! C'est quand même le pied de pouvoir se permettre de passer la moitié de l'année à New York, et l'autre moitié en Alaska ! Rapidos, Buzz et Mai se réconcilient enfin. C'est très bien de passer vite là-dessus, ça devenait plus que lassant et plus drôle du tout. On survole tellement la peine de Theresa du fait de ne pas tomber enceinte qu'on n'est pas vraiment touché. D'ailleurs, petite confidence : j'ai du aller sur IMDB retrouver le prénom du personnage -Theresa- tant elle me laisse de marbre. On la voit si peu souvent en même temps. Enfin, non, on la voit dans tous les épisodes mais la plupart du temps, elle est en fond, floue, en train d'astiquer des verres. Tant que c'est qu'des verres !

vlcsnap_136871


// Bilan // Episode sympa mais un peu moyen. Entre les storylines qui durent depuis trop longtemps et les storylines dont on connaît l'issu par avance, pas de quoi crier au génie ! L'humour est moins présent, en plus, tant dans les situations que dans les dialogues ! A un moment, on voit une affiche avec Marin qui porte des cornes de caribous (ou d'un truc comme ça, on va pas chipoter). Je l'ai trouvé excellent ce montage ! Ca aurait fait une belle affiche promo pour la série, si seulement ABC avait fait l'effort d'en faire la promotion à un moment donné  ... 

 

Posté par LullabyBoy à 00:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

30 mai 2008

Men In Trees [2x 17]

mitbancw8pinkNew Dogs, Old Tricks

Audience : 5 31o ooo.

dnesblog3starsmq2B


vlcsnap_251615

Depuis quelques temps, chaque épisode de Men In Trees suit le même cannevas pour tout ce qui concerne le couple Marin/Jack. Ca commence par un mouvement d'humour anodin à cause d'un détail sans grande importance, ça se poursuit par une pression qui monte qui monte qui monte jusqu'à explosion et ça se termine par une réconciliation un peu cu-cul. A force, c'est franchement lassant. On est en plein dans le problème du couple qui dure. Quand un couple ne marche pas dans une série, on va de ruptures en réconciliations, on va voir un peu ailleurs histoire de se rendre compte qu'on est toujours amoureux et on finit (presque) toujours par retourner aux bercails. Quand un couple fonctionne dans une série, il faut se contenter pour seule storyline des petites sautes d'humeur inévitables, aussi vite arrivées que pardonnées. L'avantage de cela, c'est que ça a un coté hyper réaliste. Ce qui arrive à Marin dans cet épisode, tout le monde l'a sûrement déjà vécu au sein de son couple. Ton mec commence à te prendre pour sa bonne, en oubliant que toi aussi tu as plein d'autres choses à faire dans ta vie que de veiller sur des chiots (puisque c'est le cas ici) et comme tu préfères éviter toute embrouille inutile, tu ne dis rien en espérant qu'il se rende compte par lui-même que son attitude n'est vraiment pas glop. Même si tu fais le choix de ne rien dire clairement, tu essayes de lui faire comprendre, souvent inconsciemment, que ça commence à suffire. Tu ne parles pas trop et quand tu lui parles, c'est le strict minimum, toujours sur un ton sec. Puis il commence à comprendre que quelque chose ne va pas mais benêt comme il est, il ne comprend pas. Ou alors il fait semblant de ne pas comprendre. Tout dépend de son niveau intellectuel. Voyant qu'il ne réagit toujours pas, tu te lances, excédée, dans un grand show plein de rancoeur et de ressentiment. Ca te soulage et lui a compris le message. La vie peut alors reprendre son cours jusqu'à la prochaine dispute. Ce qui est décrit dans cet épisode de Men In Trees, c'est la réalité à l'état pur. Et pour ça, cette storyline est réussie même si hyper prévisible.

Patrick poursuit son voyage initiatique à New York et, alors que je pensais que les scénaristes avaient définitivement laissé tomber l'idée de lui faire recouvrir la mémoire, bam ! Excellente idée que d'utiliser un des grands moments comiques de la série pour la lui faire retrouver. Sur le point de faire l'amour avec l'auteur que Jane a enfin réussi à faire signer grâce à Patrick justement, il se re-coince les doigts dans le distributeur de préservatifs ! Là, on nous sort le coup classique de tous les souvenirs avec Annie qui défilent dans sa tête. Voilà une bonne chose de faite ! Le seul problème c'est que de son coté, Annie est enfin tombée dans les filets de Ivan, après un numéro de danse improvisé. Mais comme on est pas complêment idiot, on sait très bien quel choix Annie va faire au retour de Patrick ! Les prochains épisodes risquent d'être pénibles ...

A part ça, Celia me fait toujours autant rire. Toujours la phrase bien cinglante hilarante. Puis avec les excentricités sans cesse renouvellées de Mai, elle a matière à ! Là aussi, ça se finit dans le cucu un peu facile. On part du manque d'un vieux chien mort pour finir sur le manque de Patrick. Ce qui fait que ça passe, c'est que l'on a pas l'habitude de voir Celia dans l'émotion. Ou en tous cas, habituellement, ça prête plutôt à rire. Son couple avec Dick est bien mignon. Buzz essaye toujours de reconquérir le coeur de Mai et pour ce faire, il a décidé de lui chanter I Got You Babe, le tube de Sony & Cher qui date de l'époque où ils étaient jeunes. Cette séparation commence à tirer un peu trop en longueur. On suppose que Buzz finira bien par chanter la chanson au cours du show de recherche de talents d'Annie et Mai fondra comme neige en soleil devant son crooner de mari. Arf, tout est tellement évident ... 

vlcsnap_264410


// Bilan // Premier épisode depuis l'annonce officielle de l'annulation de la série. J'ai envie de quitter Elmo sur une bonne impression mais, malheureusement, cet épisode très prévisible casse un peu mon enthousiasme. La série a toujours eu un petit coté gnan gnan assumé mais là, c'était un peu too much. Heureusement, il y avait encore quelques bonnes scènes de comédie ! On prépare le terrain pour le final et tout cela risque de se terminer exactement comme on l'imagine ... 

Posté par LullabyBoy à 01:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 mai 2008

ABC m'a tuée

mitbancw8

320_menintrees_aheche_070124_abc

La petite ville d'Elmo, Alaska, est en deuil. Ce qui devait arriver est arrivé ! Men In Trees vient d'être officiellement annulée par ABC. Cette petite série enjouée et pleine de fraîcheur ne nous ravira plus de sa simplicité. Toutes mes condoléances à Jenny Bicks, créatrice et productrice de la série, et à Anne Heche, l'excellente interpréte du coach Marin Frist. On peut déjà s'estimer heureux d'avoir eu deux saisons. Son premier renouvellement relevait presque du miracle. Il faut dire qu'après des débuts difficiles dans la case maudite du vendredi soir, Une Fille en Alaska (pour les pro-VF) avait trouvé sa place en diffusion post-Grey's Anatomy avec un peu plus de 1o millions de télespectateurs chaque semaine. Puis ABC a décidé de mettre la série en pause pendant pas moins de 8 mois, afin de privilégier le lancement de nouvelles séries qui n'ont jamais réussi à trouver leur public (la médiocre October Road pour ne citer qu'elle). Puis en Octobre 2oo7, contre toutes attentes, ABC choisi de remettre la série le vendredi soir. Les scores sont évidemment assez mauvais. La grève des scénaristes passant par là, la série hérite de la case du mercredi soir à 22h, sans aucun lead-in fort et se plante à nouveau, sans surprise.

Pour découvrir la suite et la fin de la série, il faudra désormais attendre le 28 Mai ! 3 épisodes restent à diffuser, dont le series finale. Sachant que le renouvellement n'était pas assuré, Jenny Bicks a préféré tourner deux fins, une au cas où la série serait renouvellée et une autre au cas où elle s'arrêterait là. Par ailleurs, on attend toujours une improbable diffusion sur France 2 ... Adieu Elmo, tu vas me manquer ! 

Posté par LullabyBoy à 17:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 avril 2008

Men In Trees [2x 16]

mitbancw8Kiss and Don't Tell

Audience : 5 21o ooo.

dnesblog4starsjj0B


vlcsnap_351949

Marin ne se rend-elle pas compte de la chance qu'elle a ? Vivre sous le même toit que deux aussi beaux hommes, c'est inespéré, c'est du caviar ! Qu'elle en profite ! Je ne sais pas ... Il y a peut-être quelque chose à faire autour de l'idée du ménage à trois, non ? En attendant, Cash est de retour sur son canapé, le temps de sa convalescence suite à son opération (pauvre Terri, on le zappe bien vite). Et Jack ne voit pas ça d'un très bon oeil. On connaît son amour sans borne pour Cash ... Comme souvent dans ces cas là, Jack avait raison d'être jaloux et suspicieux puisque Cash est bel et bien amoureux de Marin, ou au minimum attiré. Il l'a prouvé en tentant de l'embrasser alors qu'il était dans les vapes à cause de ses médicaments. Dieu merci, Marin ne s'est pas laissée faire. Cash a fait semblant de ne pas se souvenir de ce geste malencontreux mais il n'en est rien : il s'en souvient très bien le bougre ! Avec une certaine classe, il préfère quitter la cabane de Marin et laisser les deux tourtereaux en paix plutôt que de foutre en l'air ce qu'ils sont en train de construire. Merci Cash !

Le reste de l'épisode était basé sur les autres colocations plus ou moins réussies de nos personnages. A commencé par Mai qui s'est invité chez Chief Celia depuis sa séparation d'avec Buzz. Comme on pouvait s'y attendre, ça ne se passe pas très bien mais c'est tordant ! Mai qui fait le ménage les fesses à l'air, Mai qui veut à tous prix faire de Celia sa "Best friend forever (BFF)" ... J'ai adoré cette scène où l'on se retrouve avec une Celia qui fait l'homme, la bière à la main, bien cliché, et Mai avec son gâteau et sa conversation sans limite. C'est un duo qui fait des merveilles ! Le duo Annie/Buzz, plus innatendu, est moins intéressant mais ça restait plaissant à suivre. Petite préfèrence pour la scène pendant le speech de Marin en voix-off, quand Buzz préfère répondre au téléphone plutôt que de rattraper Annie qui tombe à la renverse ! Tout cela était pétri de bons sentiments, d'habitude je n'aime pas ça mais dans MIT, tout passe bien.

Le dernier duo est très innatendu ! Je ne pensais pas revoir Patrick tout de suite et encore moins à New York, aux cotés de Jane ! Très bonne suprise donc. Tant que Jane est là, tout va ! Patrick s'improvise assistant de "glassy face", comme l'appelle ses collaborateurs. Alors que l'on s'attendait à ce qu'il fasse gaffe sur gaffe, il réalise finalement son boulot à la perfection. Il apporte sa fraîcheur typique de Elmo dans ce bureau un peu froid de New York. Les concepts du "Flower Wednesday" ou encore du "Cookie Thursday" sont excellents !  Que va-t-il se passer avec cette écrivaine au sang chaud, très chaud ? Hum, on dirait que ce voyage initiatique de Patrick à travers le monde (le monde va sûrement se réduire à New York) va être plein de rebondissements !

vlcsnap_365066


// Bilan // Cette fois il s'agissait bien du dernier épisode avant la pause d'un mois. La série reviendra le 28 Mai, une fois la saison officielle terminée. Il s'agira probablement des 3 ou 4 derniers épisodes de la série ... En attendant, c'est sur un épisode très sympathique que la série nous quitte provisoirement. Une fois n'est pas coutûme, il y avait quelques surprises dans les storylines (alors que d'habitude, tout est assez prévisible).

Posté par LullabyBoy à 23:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


17 avril 2008

Men In Trees [2x 15]

mitbancw8Wander/Lust

Audience: 5 7oo ooo.

dnesblog4starsjj0B


vlcsnap_347117

Quel ne fut pas ma surprise quand je découvris que deux inédits étaient encore prévus dans les programmes d'ABC avant la pause qui nous aménera jusqu'au 28 Mai et les derniers épisodes de la saison, voire de la série ! Il y a un truc qui m'a posé problème dans Wander/Lust : que l'on fasse totalement l'impasse sur l'opération de Cash et de Terri. C'est pas comme si elle durait deux semaines quoi. Alors on suppose que tout s'est bien passé et qu'ils se reposent ... On suppose.

A part ça, l'épisode était plutôt bon. Pour preuver à Marin sa bonne foi, Jack invite Julia et son mari, Jim à dîner. Au fil du repas, la mine de Marin se décompose. Elle se rend compte que Julia connaît limite mieux qu'elle les goûts de Jack ! Pendant ce temps là, Jim boit comme un trou et balance deux-trois vannes qui plombent bien comme il faut l'atmosphère. Le point d'orgue de la soirée est quand Marin apprend que Jack et Julia envisagent de partager un appartement pour les jours où il sera à Anchorage pour enseigner. Vous imaginez bien la tête de Marin à ce moment-là. J'ai toujours trouvé Jack relativement réglo avec elle, ce n'est pas le cliché du mec qui ment à sa copine pour aller voir ailleurs par exemple. Mais là, il a fait une grosse boulette et à la place de Marin, j'aurais piqué ma crise aussi. Si Julia n'en avait pas parlé (ou Jim, je ne sais plus), Marin ne l'aurait peut-être jamais su ... La voiture du couple invité ne réussissant pas à redémarrer, ils restent passer la nuit là. L'occasion pour Marin d'apprendre à connaître un peu plus Julia. En tant que coach sur les relations amoureuses (on a tendance à l'oublier) elle donne des conseils à une Julia qui a l'air amoureuse et qui semble vouloir que son mariage reparte du bon pied. Et du coup, Marin se sent moins menacée et décide de faire confiance à Jack. A sa place, ça ne m'aurait pas suffit. M'est avis qu'elle va s'en mordre les doigts !

J'ai longtemps cru que ce cher Patrick allait recouvrer la mémoire à un moment donné mais cette perspective s'éloigne de plus en plus. Le voilà parti pour parcourir le monde ! Va-t-on le revoir avant la fin de la série (qui risque d'être très proche) ? Je l'espère. Il va nous manquer autant qu'à Celia. A l'heure qu'il est, elle doit encore être en train de pleurer toutes les larmes de son coeur sur le quai ... Ah bah non, Maï a quitté Buzz et vient désormais squatter chez elle ! Nul doute que cette colocation va apporter son lot de gags. Pour en revenir à Patrick, il a passé tout l'épisode à essayer de se défaire de Greta (interprétée par la même actrice qui jouait la grosse scénariste gourmande de The Comeback). C'était burlesque et rigolo. Beaucoup moins pour Annie qui se rend compte qu'il lui faut désormais tourner définitivement la page Patrick. La première chose à faire est de lui rendre leur bague de fiançaille dont elle n'avait toujours pas réussi à se séparer, dans l'espoir que ... La voilà maintenant prête à fricotter avec cet idiot d'Ivan.

A New York, Jane et Sam continuent de mener leur petite vie de couple rangé. Lui travaille toujours la nuit, elle ne semble pas beaucoup travailler. Un matin, il arrive avec une bague à offrir à sa dulcinée. Oui mais voilà, cette bague il l'a obtenu au département des objets trouvés de la voierie de New York. En gros, la bague a été trouvée quelque part dans une poubelle. Sympa ! Jane pique sa petite colère puis la perd sans faire exprès dans un taxi. Dès lors, Sam pense qu'elle a fait exprès de s'en débarasser. Cette storyline n'était pas la plus inspirée qui soit mais c'était sympa à regarder, surtout grâce aux deux personnages que j'adore. Mais ça devient un peu répétitif. Ils s'engueulent pour une connerie, puis se réconcilient ...

vlcsnap_350574


// Bilan // Pour une fois, je vais la faire courte : un épisode sympa et efficace.

 

Posté par LullabyBoy à 22:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 avril 2008

Men In Trees [2x 14]

mitbancw8Get A Life

Audience: 5 5oo ooo.

dnesblog3starsmq2B


vlcsnap_12176

Si l'on faisait un film de notre vie, le film nous plairait-il ? C'est la question que se pose Marin quand une has-been de la chanson américaine, Morgan Fairchild, vient faire un tour à Elmo et lui annonce qu'elle veut porter sa vie à l'écran. Par effet de miroir, Marin se rend compte qu'elle a beaucoup changé depuis New York et son arrivée à Elmo. Elle vit de manière plus "pépére" comme on dit. Soirée Trivial Poursuite avec Jack, soirée "je cuisine pour mon homme qui rentre éreinté du boulot" ... Ca a aussi son charme, certes, mais où est passée la Marin qu sortait tous les soirs dans les bars et les boîtes branchés de Manhattan ? Elle n'est pas partie bien loin, elle a juste compris qu'il y avait d'autres façons de vivre sa vie et que celles ci lui convenaient tout autant. Dans tout ce questionnement hautement intellectuel, c'est l'ami Jack qui trinque puisque Marin donne soudainement l'impression que sa vie ne lui convient plus, qu'elle veut plus de fooolie. Finalement, elle s'est jsute égarée quelques instants pour se rendre compte que sa vie actuelle lui plaît énormément. C'est bien là le principal.

J'ai trouvé la relation Terri/Cash vraiment mignonne. Ce sont deux opposés, l'un est bourru et peu bavard, l'autre est joyeux, pour ne pas dire gai, et un vrai moulin à paroles (et à dialogues marrants). Pas évident pour Cash de se confier. Mais il peut tout de même faire cet effort quand on sait que Terri est sur le point de lui donner un rein ! Alors Cash va sortir de sa carapace et tenter de faire ami-ami avec Terri, en s'assurant tout de même que ce dernier n'est pas en train de tomber amoureux ! En effet, la question se pose quand même. Et ça ne m'étonnerait pas qu'elle se re-pose dans quelques temps, une fois l'opération passée.

Puisqu'ils ne peuvent pas être ensemble actuellement, Annie et Patrick font des rencontres chacun d eleur coté, sur fond d'alcool à haute-dose. Annie ne sent apparamment pas prête pour flirter avec l'autre idiot de joueur de hockey et Patrick ne veut pas abuser d'une fille complêtement bourrée. Au fond, on le sait bien, ce qui les bloque, c'est justement le lien qui les unit indubitalement, eux deux, ensemble, together. Storyline un peu ennuyeuse. Tout comme celle d'Eric et de Sarah. On invente un groupe de musique à Eric, un groupe qui marche fort sur les trentenaires en mal d'amour. On les appelle les ... Pastorettes ! Moui, bon, c'était un pe nul. Surtour la conclusion super niaise avec Eric qui chante une jolie petite chanson gluante pour sa chérie, les yeux dans les yeux. Dieu sait que j'aime bien les trucs cucu de temps en temps, mais là, c'est trop !

vlcsnap_34966


// Bilan // Pas le meilleur épisode, il n'offre que deux storylines de bonnes contre deux de ratées. C'est d'autant plus dommage que la série repart pour une énième pause (merci qui ? Merci ABC !!!) et ne reviendra que le 28 Mai, une fois la saison télévisuelle terminée. S'il restait un très léger espoir pour que la série  revienne, sur ABC ou ailleurs, il a désormais défintivement disparu ...

Posté par LullabyBoy à 23:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 mars 2008

Men In Trees [2x 13]

mitbancw8A Tale of Two Kidneys

Audience: 5 61o ooo.

dnesblog4starsjj0B


vlcsnap_141001

Oulala, à la fin de l'épisode je me suis rendu compte d'une chose horrible: il s'agissait peut-être de l'avant-dernier épisode de la série ! Il me semble que le 14e épisode est le dernier tourné avant la grève et comme la série n'a quasiment aucune chance de revenir pour une saison 3 ... Bref, je vais éviter de nous plomber l'moral, d'autant que cet épisode se termine sur une note joyeuse, alors qu'il n'avait pas forcément bien commencé. De retour de New York, Marin apprend que Cash est à l'hôpital et que son état est grave. Il a besoin d'un rein de toutes urgences. Sans en parler à Jack, Marin passe des tests pour savoir si elle est compatible avec Cash pour lui donner son rein. Et elle l'est ! Heureusement, Terri (que l'on prend beaucoup de plaisir à retrouver) est compatible aussi, c'est donc lui qui va faire ce cadeau à Cash. Jolie petite amitié qui naît entre les deux hommes. Le gros dur et le petit tendre. C'est mignon ! Il faudrait quand même faire en sorte que Terri ne tombe pas amoureux. On sait bien que si Cash n'avait pas été canon, il n'aurait même pas prêté attention à lui ! En tous cas, Terri est toujours très drôle, notamment quand il redécore la chambre d'hopital. Concernant la dispute Marin/Jack, elle était inévitable. Ils ont chacun de leur coté une amitié particulière, à la limite de l'ambigü. Elle avec Cash, lui avec Julia qu'il revoit. D'ailleurs, Dieu merci, on a à peine vu cette vilaine fille. Si on pouvait en rester là ! Je comprends la jalousie de Jack mais mince ! Cash n'a personne d'autre que Marin dans sa vie actuellement.

L'arrivée d'un joueur de hockey Croate à Elmo (ils jouent au Hockey là bas en Croatie ??) risque bien de bouleverser l'ordre établi ! Ivan craque sur Annie, elle non plus n'est pas insensible à son charme et Patrick donne sa bénédiction à Ivan ! M'est avis qu'une fois qu'ils seront ensemble, Patrick va enfin se rendre compte de ce qu'il ressent pour Annie ... C'est toujours comme ça. En attendant, ce Ivan est tout sauf sympathique ! Ok, il est mignon mais alors quel capricieux ! La Marin Suite ne lui convient pas alors il décide de s'installer chez Ben. Inutile de dire que Theresa est ravie ! (Quand est-ce que l'on nous annonce qu'elle est en cloque d'ailleurs ? Ca traîne !) Annie a la merveilleuse idée de se faire couper les cheveux, à l'occasion de l'anniversaire de ses 1 an à Elmo. Ben c'est pas très réussi. Beaucoup trop court ! Signe avant-coureur d'un changement dans sa vie. Quelque part, il était temps. Elle commençait à devenir crispante avec ses "Patrick ne m'aime plus, Boo-oo-oo".

Celia ne peut plus supporter Dick, il lui prend tout son espace vital. Il faut dire qu'elle n'est pas connue pour sa patience non plus. Leur couple me fait toujours autant marrer en tous cas. Et Celia était attendrissante à vouloir se faire pardonner auprès de Patrick et Buzz. Et ça a marché ! Voilà une bonne chose de faite. Merci Mai, au passage. A part ça, la scène de partie de poker entre hommes était excellente. Finalement, les hommes sont des femmes comme les autres ! Ils parlent de leurs histoires de coeurs, comme les filles le font. Ils se donnent des conseils et s'entraident. Jerome nous sort une sacrée réplique à l'occasion: "Is it a poker game or The View ?" !

vlcsnap_147831


// Bilan // Une grosse dose de légereté avec une pincée de drama, voilà la recette de cet épisode réussi. Les jours de la série sont maintenant comptés ... Pas du tout envie de quitter Elmo comme ça.

 

Posté par LullabyBoy à 02:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

21 mars 2008

Men In Trees [2x 12]

mitbancw8Read Between the Minds

Audience: 5 8oo ooo.

dnesblog5starsqq3B


vlcsnap_252758

"Quoi ? Cinq étoiles ? C'est pas un peu exagéré ? Ca n'est que Men In Trees !" C'est pas la peine de faire les malins hein. Je vous entends !! Eh bien oui. Cet épisode mérite ses cinq étoiles. Parmi la vingtaine d'épisodes que contient la série, c'est un des meilleurs ! Il a tout: l'humour, l'émotion, le grain de folie. Les trois ingrédients qui font que j'adore cette série. Mais pour une fois, pas une faute note ! Pas un truc qui m'a dérangé ou paru un peu gros. Que voulez-vous ... Quand j'aime, j'aime vraiment.

Dans la review de la semaine dernière, je reconnais avoir été mauvaise langue. Je prétendais qu'avec les cauchemards de Jack qui débarquaient, on allait avoir un épisode caca-mou. Eh bien je me suis honteusement trompé ! On commence d'abord par un Jack chaud comme la braise, qui a besoin de quatre doses quotidiennes de Marin en intra-veineuse (il est 3h du matin, je dis n'importe quoi). Ca n'est pas qu'il est devenu sex-addict, c'est juste que tant que lui et son organe sont debout, il ne dort pas. Et s'il ne dort pas, il ne cauchemarde pas. CQFD. Mais Marin est une grosse paresseuse qui dormirait bien pendant des heures si elle le pouvait alors elle commence à trouver ce comportement étrange et pas très Jackien. Celui-ci n'étant toujours pas très causant, surtout quand il sagit d'exprimer ses sentiments, s'éloigne de Marin, la laissant ainsi dépitée, ne sachant que faire. Mais tout est bien qui finit bien: il lui raconte ce qui le hante et Marin fait l'erreur du siècle en lui conseillant de parler avec Julia de ses cauchemards récurrents, peut-être qu'elle aussi vit la même chose ? Que j'ai été naïf en croyant qu'on entendrait plus parler d'elle, que les scénaristes avaient compris qu'on en voulait pas de cette petite arriviste qui croyait qu'elle allait réussir à nous faire pleurer parce que madame était sur le point de se noyer alors qu'on le la connaissait que depuis deux minutes ! N'empêche que la confidence de Jack était très touchante. Je ne sais pas si c'est parce qu'ils sont en couple dans la vie mais il se dégage véritablement quelque chose dans les scènes d'Anne Heche et James Tupper.

Rooo, mais qu'est-ce que jai ri quand on a vu débarquer les parents de Jane !!!! Ce sont des nains !!!! Attention, je ne me moque pas ! Mais c'était comment dire ... très surprenant ! Fallait y penser. Puis ils étaient super mignons (Tout ce qui est petit est mignon en même temps). Cette petite fête pour célébrer l'union de Sam et Jane était très sympa. Jane qui se retrouve avec une robe ras la salle de jeux, Sam qui pleure comme un bébé au moment des voeux, Jane aussi, du coup ... C'était super beau. Le pauvre Jerome par contre a bien fait de faire le voyage jusqu'à New York tiens ! Mary Alice devait être sa cavalière et elle lui pose le lapin du siècle parce que le mari de madame s'est rendu compte, en tombant sur les lettres écrites par Jerome à Mary Alice, qu'il l'aimait encore ("Y'a quelqu'un qui m'a dit que ...") Le pauvre ... Il a combattu sa peur de l'avion pour elle et elle le traite comme une sous-merde. A mon avis, la grande fautive dans tout ça, c'est l'actrice Annie Potts qui ne semblait pas partante pour reprendre son rôle.

Du coté d'Elmo, il se passe deux choses. D'abord Chief Celia se tire de son accident de voiture avec juste un gros mal de cou ("Does it look like a necklace ? dit-elle en parlant de sa minerve) et c'est pas plus mal comme ça. J'adore tellement ce personnage, elle me fait mourir de rire. Sa façon de faire comme si de rien n'était et de passer les menottes à son fils ! MDR, comme disent les jeunes. Toute la partie cellule-Annie-nourriture était très rigolote et permet un rapprochement de plus. Par contre, moi qui pensais que l'accident serait l'élément déclencheur qui ferait retrouver la mémoire à Patrick, je me suis lourdement trompé. Tant mieux, je préfère être surpris. Mais bon, c'était quand même l'occasion en or. Deuxième événement à signaler: Sarah va tromper son pasteur !!! C'est pas comme ça que son étiquette d'ex-prostipute va disparaître ... C'est en tous cas une bonne idée, sa storyline était un peu ronronnante depuis quelques temps. Il est médecin, il a un grand coeur ... Sounds perfect. La voir faire du bénévolat sort un peu de nulle part mais passons pour cette fois.

vlcsnap_254963


// Bilan // J'ai pris mon pied. Un excellent épisode qui mélange savamment tout ce qu'il y a de meilleur dans Men In Trees. De l'humour, de l'émotion et le grain de folie indispensable à toute dramédie qui se respecte. Et pendant ce temps là, les dirigeants d'ABC, qui semblent tenir à la série, cherchent un moyen de lui donner une seconde vie sur une chaîne du câble plutôt que de la voir mourir (par leur faute, merci les changements de cases incessants et les pauses de 4 mois !). 

 

Posté par LullabyBoy à 03:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2008

Men In Trees [2x 11]

mitbancw8Home, Seized Home

Audience: 5 62o ooo.

dnesblog4starsjj0B


vlcsnap_107366

Ah la vie à deux ! ... Tout un programme que découvre Marin puisqu'elle emménage, comme promis à l'épisode précédent, avec son Jack ! En début d'épisode, on nous laisse croire pendant trois secondes que c'était un rêve et qu'il n'en est rien mais c'était juste une petite ruse. Z'aime bien quand on nous fait tourner en bourrique comme ça. La bonne nouvelle, c'est que ce n'est pas Marin qui part habiter chez Jack mais Jack qui vient habiter dans la coquette demeure de Marin. Ca m'aurait fait de la peine de ne plus revoir ce charmant endroit. Evidemment, le bonheur des débuts va vite faire place à l'aigreur parce que vivre à deux c'est pas facile. Non non non. On ne nous épargne pas les clichés mais en même temps, c'est tellement vrai ! Marin et Jack se lavent les dents ensemble mais aucun des deux n'ose cracher en premier (pardonnez-moi l'expression). Et puis ils se battent quant à la décoration de la maison. Jack, en bon gars d'la ferme, compte bien exposer tout un tas de petites merdes affreuses dans le salon. La palme revient à cet immonde truc de beauf qui pulule un peu partout: le poisson qui bouge (Je ne sais pas comment ça s'appelle précisément mais regardez la capture d'écran plus bas, vous comprendrez). Et puis Jack se couche tôt, très tôt ! 9h3o du soir. Horrible. Et puis il adore débrancher tout ce qui est branché par respect pour Dame Nature. Il a raison sur ce point. Sauf qu'il débranche le PC de Marin et qu'elle perdu du coup l'article qu'elle a passé la nuit à écrire ! Cette gourgandine fait tomber l'ordi dans le lac quelques minutes plus tard ! Sa petite crise d'hystérie était marrante et le conseil de Cash à Jack n'a pas été inutile: elle se sent beaucoup mieux et se calme si elle enfile une robe de chambre. C'est étrange mais bon. On évoque évidemment les poils dans la douche et les cheveux dans la baignoire, classique. Ca se voit quand même que la série est majoritairement écrite par des filles pour des filles. Elles s'en sortent bien mieux que les mecs qui en prennent pas mal pour leur grade. En même temps, elles n'ont pas tort.

Jane is back ! Ah, ce que je l'adore ! Finalement, le fait qu'elle soit à New York permet de la voir malgré tout. Et la transition Elmo/New York passe très bien. Un plan de la skyline et le tour est joué. Le mariage (le vrai) de nos deux tourtereaux est annoncée et Jane aimerait que le Times choississe le petit texte qu'elle a écrit pour l'annoncer. Pendant ce temps là, "the plow guy" devient "the garbage man" ! Sam cherche du boulot et il ne trouve qu'un job de poubellier (enfin d'éboueur quoi). Du coup, Jane n'est plus très chaude à l'idée d'annoncer dans le quotidien le plus lu de New York qu'elle va se marier à un éboueur. Ok, c'est un peu horrible mais n'oublions pas que Jane est super smart au départ. Sa venue à Elmo l'a bien changé, certes, mais les bons vieux réflexes on ne les perd pas si facilement. Tout est bien qui finit bien: Sam fait publier l'article dans le quotidien d'Elmo et notre Jane est aux anges. 

Patrick et Annie vont finir par se remettre ensemble, on les fait discrétement se rapprocher depuis l'épisode précédent. Patrick se découvre une passion pour l'aviation, comme son père donc, et Celia n'est pas du tout d'accord pour que Buzz le laisse voler aussi librement (le coup du coupage de moteur en plein vol était assez flippant, il faut bien l'avouer). Le thème de Celia qui couve trop son fils qui a pas moins de 26 ans, c'est du vu et revu dans la série. Mais ça passe bien. Malheureusement, et de façon très surprenante puisque l'on est pas habitué à ça dans Men In Trees, alors que Patrick vole sur une chaise grâce à des ballons jaunes (Crazy hum ?), Celia ne regarde pas bien la route et a un accident. On ne sait pas s'il est grave mais je sens que c'est l'événement déclencheur qui va permettre à Patrick de recouvrer (au moins paritiellement) la mémoire. Pas bête.

A part ça, Ben et Theresa se tuent à la tâche afin de concevoir un bébé. Il y a plus désagréable comme tâche. Le problème c'est qu'il faut attendre que madame ovule. Et monsieur doit arrêter la bière et se mettre au jus d'orange parce que ça aide les petits mutants à l'intérieur de ses coucouilles à avancer pus vigoureusement. Mignon. Mai s'immisce un peu dans toutes les storylines avec l'humour et l'hystérie qui la caractérise ! Cute.

vlcsnap_96729


// Bilan // Tout à fait le genre d'épisode qui a fait la renommée (enfin pour le peu de gens qui la connaisse) de la série. Léger, rigolo, un peu facile et tendre (Cherchez l'intrus). Le cauchemard de Jack à la fin de l'épisode ne laisse présager rien de bon pour la semaine prochaine.

 

Posté par LullabyBoy à 22:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]