04 août 2007

Hidden Palms [1x o8 - Series Finale]

hiddenbansd61x o8  Second Chances

untitledhpTous les bons guilty-pleasures ont une fin. Voilà celle d' Hidden Palms. Les deux épisodes précédents étaient vraiment bons et ce dernier était à la hauteur bien que tout ne m'ait pas plu. Ma grosse déception vient de Nikki qui donne une seconde chance à Cliff. Oui, le concept de deuxième chance est très beau, oui il faut aussi savoir pardonner en amour ... N'empêche que je suis déçu que Nikki craque à nouveau pour Cliff qui reste quoi qu'il arrive un petit vicieux et une enflure de première. Que Jessie Joe en plus la pousse à lui pardonner, c'est incohérent par rapport à l'épisode précédent et à cette scène qui m'avait tant plue. Alors que je la trouvais boulet en début de saison, Nikki est rapidement devenue super attachante et sa relation avec Jessie Joe était super attendrissante.

Une autre évolution très claire entre le début de la saison et la fin : la relation de Johnny avec sa mère et par extension avec son beau père. Johnny était très hostile au départ à ce déménagement et puis finalement il a trouvé à Palm Springs le réconfort et les réponses qu'il cherchait. Il n'a pas de réponse claire sur le suicide de son père mais tout ce qui s'est passé lui a permis d'exorciser sa peine et ses incompréhensions. C'est un Johnny serein et amoureux que l'on laisse à la fin de la série. Même s'il était parfois un peu trop lisse (et que l'on a bien du mal à croire qu'il ait été décadent dans le passé, ben oui période de sa vie que l'on ne nous montre pas du tout, on ne fait qu'imaginer en gros le coté "drug, sex & rock'n'roll ...")  eh bien il a été très intéressant ce Johnny. Greta et lui forment un joli couple, bien sûr tout ça est cousu de fils blancs, bien sûr on savait à quoi s'attendre, on savait comment cela finirait ... Comme je suis fana des grandes fins tragiques, je reste un peu sur ma faim.

The Big Mistery is finally revealed !! Eh bien contre toutes attentes, aucun des ados n'est véritablement impliqué dans le meurtre d'Eddie. Ils ont juste servi à brouiller les pistes, comme le cliff' de l'épisode précédent qui en fait n'aura servi à rien, il n'a aucune conséquence. La mystérieuse "garage girl" Liza n'a rien fait de mal, Greta non plus et le machiavélique Cliff n'a fait que coucher avec la mère de son meilleur ami et bien que Eddie l'ait appris, cela n'a rien à voir avec son meurtre. C'est le père de Greta qui a tué Eddie, comme on pouvait s'y attendre, ce n'était pas un meurtre de sang froid mais une bagarre qui tourne mal. Maria et Alan ont été amants à un époque, ils ont tué ou en tous cas aidé à mourir la mère d'Eddie qui avait un cancer, Eddie l'a su on ne sait comment et la bagarre a éclaté comme ça, Alan a tiré sans le vouloir et bam ! Plus d'Eddie. Finalement, on a cherché compliqué alors que c'était assez simple. Bien sûr c'était impossible de deviner la vérité avant les épisodes 4 ou 5 puisque Maria et Alan n'étaient pas encore apparus à l'écran. Une fin satisfaisante et la manière de nous faire découvrir tout ça est assez original. On nous évite des flashbacks, on passe par le biais de la technologie et des vidéos prises en webcam !

// Bilan // Hidden Palms est une série courte mais avec un début, un milieu, une fin. Un rythme pas mal, des personnages attachants, d'autres détestables que justement l'on adore détester ! Un mystère qui tient la route et dont la réponse n'est ni tirée par les cheveux ni ridicule. Je ne regrette pas que la série s'arrête définitivement après cette 1ère saison de 8 épisodes. C'est juste ce qu'il fallait. La série aurait sûrement gagné en qualité si la CW n'avait pas souhaité édulcorer certaines storylines, ou carrément les faire disparaître. C'est le seul véritable regret que l'on peut avoir. Kevin, c'était encore pas la bonne, essaye encore, tu vas bien finir par réitérer le succès que tu avais eu avec Dawson !!

Posté par LullabyBoy à 03:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


27 juillet 2007

Hidden Palms [1x o7]

hiddenbansd61x o7  Stand by your woman

hidden_palms_04aAvant-dernier épisode d’ Hidden Palms avant la révélation finale sur le meurtre de Johnny. On nous laisse une nouvelle fois sur un bon petit cliff’ : Liza couchait elle aussi avec Eddie. Je me suis toujours dis que Liza était impliquée dans le meurtre mais je n’ai jamais pensé qu’elle était plus qu’une amie pour Eddie. Au final, tout le monde a couché avec tout le monde ! C’est du beau. Autant faire sa petite théorie tout de suite : Liza était très jalouse de Greta, au cours d’une soirée bien alcoolisée, tout le monde s’est retrouvé, Eddie a découvert que Maria et Cliff couchaient ensemble, peut-être est-ce Liza qui le lui a soufflé. A partir de là, Cliff et Eddie se sont battus, Cliff a tué Eddie dans la bagarre sans le vouloir puis Greta a découvert le corps gisant d’Eddie, elle a tout de suite appelée son père qui a préféré maquiller le tout en suicide. Au final, Greta ne savait rien de ce qui s’était vraiment passé. J’avoue, tout ça ne tient pas vraiment debout. Réponse au prochain épisode …

Pour la première fois depuis le pilot, nous découvrons les parents de Johnny sous un autre jour. Habituellement très amoureux et soudés, là ils se font la tête, pour des broutilles il faut bien le dire et du coup, mouais, bof. C’est pas passionnant. Ceci dit la mère de Johnny gagne en sympathie. Pas qu’elle ait été méchante auparavant mais elle semblait un peu effacée. Je l’ai trouvée touchante quand elle parle à son mari alors qu’elle est ronde comme une queue de pelle (Mais c’est quoi cette expression ??)

Ce que j’ai préféré dans cet épisode c’est la relation très attendrissante qui se noue entre Jessie Joe et Nikki. Il agit avec elle comme un père,ou comme une père, ou comme un ange gardien (il en a la taille) et ça donne de très belles scènes. En plus, ce Jessie Joe est super drôle. J’ai bien aimé son show de drag-queen. Je ne connaissais pas la chanson, ni la chanteuse qu’il a imité mais c’était très beau. Et pas ridicule, ce qui n’était pas gagné. Je suis pas tellement fan de ce genre de shows d’habitude. Bon et puis j’ai retrouvé mon bon Kevin Williamson dans la scène où Cliff essaye par tous les moyens de récupérer Nikki, en sortant tout son barratin. C’est vrai qu’il avait l’air sincère mais un jour ou l’autre il l’aurait de nouveau trompée. C’est dans ses gènes, c’est comme ça. L’Œil réprobateur de Jessie Joe en disait long et a suffit à convaincre Nikki qu’elle était en train de faire une grosse erreur. « I dont have room for a guy like you » Avec la petite musique derrière c’était parfait. Très émouvant.

Petite parenthèse pour parler du générique, je ne l’avais pas encore fait ! Shame on me. Eh bien il fait un peu penser à celui de Nip/Tuck dans les couleurs et les images 3D. Les palmiers aussi. Original d’insérer les éoliennes, que perso je trouve très belles. La musique est sympa et le tout est très frais, très calme, très reposant. Très estival quoi.

// Bilan // Toujours aussi agréable de suivre Hidden Palms, surtout maintenant que l’on s’est bien attaché aux personnages. La conclusion approche ...

Posté par LullabyBoy à 08:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 juillet 2007

Hidden Palms [1x o6]

hiddenbansd61x o6  Dangerous Liaisons

29_hiddenpalmsLes scénaristes d’ Hidden Palms sont assez doués pour mener les téléspectateurs en bateau. Chaque semaine nos soupçons se portent plus ou moins sur un personnage, à tel point que je me demande si tout le monde à Palms Springs n’est pas impliqué dans le meurtre d’Eddie ! Dans l’épisode précédent, tandis que Cliff et Greta étaient toujours aussi louches, on commençait à penser que Liza avait un grain. Maintenant on se rend compte que Maria, la mère d’Eddie et le père de Greta pourraient bien être impliqués, en tous cas ils savent des choses … En général la série nous procure de bons petits cliffs mais cette fois je suis un peu déçu, le cliff est un peu trop vague pour vraiment passionner. On a tout de même envie de connaître le fin mot de l’histoire.

Cliff mérite bien un paragraphe à lu tout seul. Ce personnage est purement et simplement fascinant ! C’est une petite pute comme on en fait plus. Ses journées se divisent entre mensonges, perversité et chantages sans oublier le sexe qu’il pratique avec Nikki, puis avec Maria et les deux ont l’air d’aimer ça. Ce petit a l’air bien performant. Un tel mec est forcément super impliqué dans le meurtre d’ Eddie mais de là à dire que c’est lui le tueur, non, ce serait trop facile. C’est un gros connard mais pas un assassin je pense. C’est vrai qu’à travers son sourire et sa voix, il dégage beaucoup de charme, pas étonnant que la naïve Nikki soit tombée dans ses filets. Comme il fallait s’y attendre elle est redescendue sur terre après l’avoir vu en compagnie de Maria dans une position compromettante. On a épargné le cliché qui aurait été de la faire boire à nouveau à cause de cette peine de cœur. Remarque je parle peut-être trop vite, si ça se trouve ils gardent ça pour le prochain épisode !

Je sens que Johnny commence à en avoir bien bien marre des mensonges des uns et des autres et que là il va sérieusement se rebeller. Et surtout faire tout son possible pour découvrir la vérité. Le personnage de Greta s’avère décevante sur la longueur. Moi qui l’avait adoré dans le pilot, je la trouve bien différente maintenant. Beaucoup trop victime, peut-être très manipulatrice mais plus enjouée comme au début, elle n’a plus le même répondant et le petit grain de folie qui semblait l’habiter. Elle n’est plus si singulière que ça.

Du coté des adultes, c’était sympathique. Ils se sont tous comporté comme des ados, particulièrement le beau-père de Johnny mais aussi Tess et le père de Greta ! Les femmes mûres de Palm Springs semblent avoir un penchant prononcé pour les jeunes éphèbes. Tess et Maria sont là pour en témoigner. C’est la touche gentiment politiquement incorrecte de la série, c’est toujours bon à prendre.

// Bilan // Plus on se rapproche du dénouement, plus les épisodes sont bons et pervers. Chaque personnage semble avoir une double personnalité, ils sont tous de potentiels psychopathes et c’est ce qui est bon. On est toujours plus dans le pure guilty-pleasure (Oui, je me répéte)

Posté par LullabyBoy à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juillet 2007

Hidden Palms [1x o5]

hiddenbansd61x o5 Mulligan

14353244_14353247_largeUn épisode très centré sur les « daddy issues » de Johnny et Greta. Johnny a beaucoup de mal à accepter son beau-père. On le sait depuis le début mais le sujet est enfin traité en profondeur. J’avais peur que cela soit un peu chiant et puis finalement non, ça passe bien. La partie de golf était marrante, la conclusion de tout ça plutôt jolie. C’est bien aussi quand la série devient un peu optimiste, on ne peut pas dire que ça arrive souvent. Le père de Greta est de retour et on cerne tout de suite le personnage. C’est un père qui a fait beaucoup d’erreurs, qui risque d’en faire encore pas mal mais c’est un père qui a souffert, de la mort de sa femme par exemple, plus que Greta ne le pense à mon avis. Il est bien porté sur la bouteille et ça, forcément, ça ne pardonne pas. Globalement, je trouve Johnny et Greta peu indulgents avec leurs pères. Enfin disons plutôt peu compréhensifs. En même temps ce sont des ados, c’est normal.

De l’optimisme du coté des relations amoureuses aussi ! Greta et Johnny sont bien ensemble, maintenant qu’ils se disent tout. Enfin, maintenant que Johnny croit à ce que lui raconte Greta. A la fin de l’épisode, il tombe de haut. Normal. Et puis Nikki et Cliff forment un couple assez bien assorti même si Nikki mérite mieux. Et ce n’est pas avec lui qu’elle va s’en sortir. Elle est en train de tomber amoureuse et au moins pendant ce temps là on la voit heureuse, ça change ! Plus dure sera la chute. Parce que bon Cliff est une ordure de toute façon. Un épisode un peu teinté de sexe avec deux scènes chaudes. Enfin chaudes, on est sur The CW pas sur HBO. Mais c’est déjà pas mal!

Les querelles entre la mère de Cliff et le père de Greta (j’allais oublier de faire remarquer que l’acteur qui l’interprète est aussi celui de Lily dans Veronica Mars !) Bref ces querelles sont distrayantes et c’est rigolo de voir qu’ils agissent comme leurs enfants. Ils se cherchent comme Greta et Cliff le font souvent.

Et venons-en au fameux mystère Eddie. On nage en eux troubles. Liza semblait savoir des choses, finalement elle sait juste que ce n’est pas un suicide. Ok, ça ne nous avance pas. Sa petite fouille a été bien utile : le costume de Greta pour Halloween (jour de la mort d’Eddie) immaculé de sang ! On se demande bien pourquoi Cliff a gardé ça franchement … On se demande à un moment donné si Liza n’est pas juste complètement folle mais non, ce n’est pas possible, elle n’y est pour rien dans la mort d’Eddie. Il y a bien quelque chose de pas clair entre Cliff et Greta et on peut maintenant le dire : la mère d’Eddie couche (à l’occasion ?) avec Cliff ! Quand on a vu ça, je me suis tout de suite demandé pourquoi je n’y avais pas pensé avant ! C’était évident ! Je n’ai vraiment pas l’âme d’une Jessica Fletcher … Alors Eddie a appris que Cliff couchait avec sa mère, ils se sont battus, Cliff a accidentellement tué Eddie ? Trop simple. Et puis qu’a à faire Greta là dedans alors ? Juste une témoin de la scène ? Non non, ce n’est pas convaincant. Il nous manque encore des éléments et je dois dire que là-dessus les scénaristes se débrouillent pas mal. Le mystère tient toujours la route et tient surtout toujours en haleine ! 

// Bilan // Très bon épisode, le meilleur depuis le pilot. Le cocktail parfait du guilty-pleasure nous est servi : Lies, sex & sun ! Can’t wait to see the next one !

Posté par LullabyBoy à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 juillet 2007

Hidden Palms [1x o4]

hiddenbansd61x o4  What Liza Beneath

cw_hiddenpalms_genericshow_gl_30_006068_d75ba5_500x280Ouf, l'épisode précédent n'était qu'un accident de parcours. Nous en sommes à la moitié de la saison (eh oui, déjà) et les choses s'éclaircissent peu à peu.

Jusqu'ici le personnage de Liza était un peu en retrait mais maintenant que nous savons qu'elle sait tout sur la mort d'Edie, elle devient plus présente et plus intéressante. Elle passait pour une fille un peu spéciale mais gentille et finalement elle a l'air bien perverse. Je vois bien sa transformation en grande manipulatrice se poursuivre dans les prochains épisodes. Peut-être est-elle impliquée dans la mort d'Edie et n'est pas qu'un témoin comme elle le dit à Johnny. Comme quand on nous a annoncé que la mort d'Edie n'était pas un suicide mais un meurtre, on nous annonce là que Greta et Cliff sont impliqués. Comme on le sait très bien depuis le début, ça ne fait pas tellement d'effet. Reste que le mystère autour de la mort d'Edie nous tient en haleine. Et rencontrer sa mère n'a pas vraiment fait avancer le schmilblick. Quant à la révélation de Greta à Johnny, elle n'est pas suprenante et ressemble à un mensonge.

Autant dans le 3e épisode, ce qui tournait autour de la mère de Cliff et de son copain profiteur n'était pas passionnant, autant là c'était pas mal. Ca nous a permis de voir plus en profondeur le coté machiavélique de Cliff. C'est l'exemple type du sale gosse, riche et imbu de sa personne, qui se fout de tout et de tout le monde. Un être détestable mais que l'on prend plaisir à détester. Comme prévu, Nikki n'était pas vraiment partie. Encore une fois, dans l'épisode précédent elle m'avait saoulée, là je l'ai beaucoup appréciée. Peut-être tout simplement parce qu'elle décide enfin de reprendre sa vie en main et d'en finir avec l'alcool. Et c'est Cliff et leur relation sexuelle dans le désert qui semble lui en avoir fait prendre conscience. Finalement, Cliff' aura servi à quelque chose de bien un jour dans sa vie ! Et puis Jessie Jo l'a également aidé. J'adore ce nain !!

Quant à Johnny il est un peu plus en retrait dans cet épisode. Jolie scène avec sa mère, émouvante à souhait. Il craque pour la première fois, ça devait arriver tôt ou tard. J'aime beaucoup ce garçon. C'est un personnage dont la psychologie a été travaillée en profondeur par les créateurs de la série et le rôle va bien à Taylor Handley. Ca le change de ce salopard d'Oliver dans la première saison de The OC.

// Bilan // Calé dans son canapé, avec une couette et une glace Ben & Jerry's à déguster, Hidden Palms est définitivement le guilty-pleasure de l'été.

Posté par LullabyBoy à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juin 2007

Hidden Palms [1x o3]

1x o3  Party Hardy

hidden_palmsÉpisode passablement ennuyeux compte tenu du fait que rien, ou presque, n’avance. On est dans un schéma très proche du précédent épisode. Et il faut attendre 4o minutes avant d’avoir un truc un peu excitant.

D’abord, il y a ce personnage de Nikki. Je l’aime bien mais comme dans l’épisode précédent elle ne résiste pas et boit à nouveau de l’alcool. Son départ en fin d’épisode me surprend tout de même un peu puisqu’elle est au générique de la série. Donc on verra si elle revient. Mais si c’est le cas, j’espère que ce sera pour autre chose que pour ses problèmes d’alcool. Dans le même temps, nous avons les parents de Johnny qui sont plus ennuyeux que jamais. Là aussi on tourne en rond. Les remontrances faites à Johnny ne servent à rien, surtout que la fête improvisée n’était vraiment pas de sa faute. Cette confrontation parents/enfants, dans ces circonstances en plus, ont été trop vues et revues dans les séries ados. Du coup, la série perd en originalité. Quant à la mère de Cliff et sa relation avec ce jeune homme profiteur et menteur, ben ça n’est pas non plus palpitant.

Puis il y a ce mystère autour de la mort d’Eddie. Plus ça va, plus j’ai l’impression que ce qui s’est passé est tout simple et finalement très léger pour tenir en haleine bien longtemps. On fait déjà du surplace au bout de 3 épisodes. Il faut attendre la fin de l’épisode pour avoir la confirmation d’une chose qui paraissait évidente depuis le début : Eddie ne s’est pas suicidé, il a été tué. Alors le responsable est Greta ou Cliff ? Comme ça, on aurait envie de dire Cliff mais qu’est-ce qui empêche Greta de ne pas tout révéler à la police par exemple ? Une sombre histoire de cul et de rivalité tout ça, je le sens. Par contre, j’ai été très surpris de découvrir l’identité du faux Eddie qui harcèle Johnny ! Alors comme ça c’est notre petite voisine qui paraît pourtant si gentille et innocente ? Toujours se méfier de l’eau qui dort ! Dire qu’en la voyant en début d’épisode étaler de la crème dans le dos de Johnny, je me suis demander à quoi elle servait !! Maintenant on sait, elle sait tout. Là aussi, qu’est-ce qu’il l’empêche de tout révéler et puis pourquoi harceler Johnny ? Il n’y est pour rien et elle le sait bien. C’est bien, ce mystère garde comme cela de l’intérêt. On a indéniablement envie d’en savoir plus et c’est rassurant de se dire que dans 5 épisodes on sera fixé !

// Conclusion // La série déçoit un peu avec des intrigues secondaires guère passionnantes. La faute à la CW ? En effet, certaines scènes du pilot pre-air ont été coupées à la demande de la chaîne pour que la série soit plus « familiale ». De ce fait, la mère étrange de la voisine a quasiment disparu, on l’a juste entrevue dans le pilot et pire, la partie à trois des voisins de Johnny a également été purement et simplement supprimée. C’est sûr que c’était pas tout public mais au moins, ça rendait la série plus innovante et culottée.

Posté par LullabyBoy à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juin 2007

Hidden Palms [1x o2]

hiddenbansd61x o2  Ghosts

taylor

// Résumé de l’épisode // Johnny tombe par hasard sur Nikki, une fille qui était en cure de désintox’ avec lui et qui vit désormais à Palm Springs. Celle-ci est retombée dans l’enfer de l’alcool. Dans le même temps, Johnny est victime de harcèlement sur son MSN (Enfin l’équivalent Américain quoi) et il se rapproche de plus en plus de Greta.

// Mon Avis // Le pilot de la série était très bon, ce second épisode reste dans la même veine. On prend plaisir à suivre la nouvelle vie de Johnny, on découvre avec lui ce qu’est la vie à Palm Springs. Et ça n’est pas de tout repos ! Pour l’instant, il semblerait que tout ce petit monde n’aille pas à l’école, sans doute est-ce l’été. It’s Always Sunny in California alors forcément on a du mal à situer la période de l’année. En tous cas, je le répète, on voit bien que l’on a à faire à du Kevin Williamson tout craché. La chambre de Johnny peut faire penser à celle de Dawson, avec tous ces posters, et puis la jolie scène entre Greta et Johnny avec en arrière-plan les éoliennes, c’est romantique, j’adore. Une scène où nos deux amis se confient l’un à l’autre. On apprend donc au passage que Greta a un père homme d’affaire, très occupé, toujours entre deux vols, et sa mère est morte quand elle avait dix ans, des suites d’une grave maladie. Oui, en gros, elle a le même passé que Joey Potter. Enfin son père n’est pas en prison. Je ne sais pas si l’on doit y voir là un clin d’œil de Williamson ou une obsession ? Cette Greta est typiquement le genre de personnage que j’adore : elle paraît super forte de l’extérieur, toujours la tête haute, toujours une pique à lancer, un répondant incroyable et en même temps elle est toute cassée de l’intérieur, bien plus fragile qu’elle ne veut bien le montrer. Elle s’éloigne finalement de plus en plus de Marissa Cooper pour devenir un personnage à part entière, inédit. L’alchimie avec Johnny, et plus globalement l’alchimie entre les deux acteurs, est formidable. Ils vont doucement, malgré ce baiser, on ne peut affirmer qu’ils sont ensemble, disons qu’ils batifolent, qu’ils se cherchent … Nul doute qu’ils se trouveront. C’est le future couple vedette de la série !

Johnny est un homme à femmes. Parce qu’il n’y a pas que Greta qui craque pour lui, il y a aussi Liza, la voisine un peu étrange. On ne voit pas grand-chose d’elle dans cet épisode. Juste qu’elle n’est pas comme tous les jeunes de Palm Springs. Ça, on l’avait déjà bien compris. Autre intérêt amoureux pour notre héros : Nikki. La fille du passé, la fille qui ramène les vieux démons … Enfin pas si vieux que ça, il sort tout juste de désintox’ ! On nous évite, pour le moment en tous cas, le cliché du mec qui à peine sorti de cure, se jette sur l’alcool la première occasion venue. Johnny tient le coup, il faut dire qu’il a derrière lui son sponsor Jessie Jo, interprété par Leslie Jordan (déjà vu dans les dernières saisons de Will & Grace, vous savez c’est le nain riche et prétentieux très drôle !!) Nikki, elle, avoue que depuis sa sortie de cure, elle n’a pas été une seule journée sobre. La mission de Johnny, s’il l’accepte, c’est de l’aider. Et par la même occasion, ça l’aidera lui aussi. Nikki aurait bien aimé flirter avec Johnny mais pour le moment, je crois qu’ils s’en tiendront à une jolie amitié. Et puis Nikki fait la rencontre de Ciff, ce petit merdeux prétentieux qui adore foutre une mauvaise ambiance dès qu’il peut. Je ne l’aime pas et en même temps il a ce coté un peu fascinant du gros connard qu’on a envie de voir à l’œuvre. Parce que bon là, je suis sûr qu’il en garde sous le pied ! Il peut être pire le bougre.

D’ailleurs, quand Johnny se fait harceler par MSN, on pense tout de suite à Cliff, logique. Et puis le cliff’ de l’épisode (décidément !) est très surprenant : c’est le mystérieux Eddie en vidéo ! Y’a de grandes chances que Cliff soit derrière tout ça et ait balancé cette vidéo pour foutre la trouille à Johnny mais bon, je ne demande qu’à être surpris ! On avance donc un petit peu dans le mystère de la série puisque l’on apprend également que Eddie est mort par suicide, dans la chambre où dort maintenant Johnny. Alors vrai suicide ou vrai meurtre maquillé en suicide ? Il est évident que Cliff et Greta sont grandement impliqués dans sa mort et je me suis déjà fait mon petit scénario mais j’attends de voir …

Pour finir, autre élément de ce second épisode, c’est les relations de Johnny avec sa mère et son beau-père. Elles ne sont pas au beau fixe, il faut dire que la mère de Johnny n’a pas été très présente par le passé et que son nouveau mari n’est autre que le meilleur ami de son ex-mari mort, le père de Johnny quoi. On comprend mieux cette rancœur que semble avoir Johnny envers sa famille. Les choses semblent s’arranger vers la fin, avec sa mère du moins. Honnêtement, cette story line m’a un peu ennuyé. Il ne faudrait pas que ça traîne sur plusieurs épisodes.

// Conclusion // La série tient ses promesses et déjà on se sent familier avec les personnages, notre curiosité est piquée … Beaucoup de bonnes choses qui ne demandent qu’à être développées.

Posté par LullabyBoy à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juin 2007

Hidden Palms [1x o1]

hiddenbansd6

C'est donc avec le pilot de Hidden Palms que j'inaugure mes critiques séries sur ce blog. J'espère que cela vous plaira ...

hiddenpalms

1x o1  Pilot

// Le Pitch // Johnny Miller était un étudiant heureux, il récoltait les bonnes notes au lycée, il accumulait les trophées de sport sur les étagères de sa chambre jusqu'à ce qu'une nuit son père se suicide sous ses yeux. Incapable d'oublier ce drame, il tombe dans l'alcool et dans la drogue.

Fraîchement sorti de cure de désintox', Johnny emmènage avec sa mère et son nouveau mari dans les quartiers chics de Palm-Springs. Ils vont devoir s'habituer à ce tout nouvel environnement qui paraît paradisiaque à première vue mais qui semble abriter un certain nombre de secrets. Il fait d'abord la connaissance de son étrange voisin, Cliff, qui lui parle brièvement du garçon qui occupait sa chambre auparavant. Ce jeune homme est mort mais Cliff, très affecté, ne souhaite pas en dévoiler plus sur ce qui s'est réellement passé. Puis Johnny aperçoit sa voisine d'en face, très étrange elle-aussi puisqu'en plus de faire des expériences chimiques douteuses, elle l'épie à longueur de journée. La jeune fille semble être tombée sous son charme. Johnny fait la rencontre d'une autre fille, Greta, très belle mais très dangereuse selon les dires de Cliff. Elle aussi est hantée par la mort de ce Eddie dont Johnny ne sait pas grand chose. Greta est au départ très méfiante envers Johnny, il faut dire qu'en grand passionné de photographie, le jeune homme s'est amusé à la prendre en photo en cachette. Petit à petit, elle apprend à le connaître et finit par l'apprécier. Johnny fait également la connaissance d'un nain travesti qui va vite devenir son sponsor aux alcooliques anonymes et de la mère de Cliff, qui vient tout juste de se faire refaire le nez. Une femme qui semble aimer les jeunes garçons ...

// Premières Impressions // J'avais déjà vu cet épisode une première fois l'été dernier, c'était la version non diffusée du pilot. La deuxième version de l'épisode, diffusée il y a quelques jours, est à peu de choses près la même que la première. Je le dis tout de suite : j'ai beaucoup aimé. La série a été crée par Kevin Williamson, le même qui était derrière l'excellente Dawson's creek. Il a aussi travaillé pour des films d'horreurs que nous avons tous vu tels Scream et Souviens-toi l'été dernier. Il n'a jamais eu beaucoup de chances pour ses séries télévisées puisqu'à l'exception de Dawson, qui a marqué toute une génération de télespectateurs, ses autres séries Wasteland et Glory Days (L'île de l'étrange) ont fait un flop. Pourtant elles étaient loin d'être mauvaises, surtout Wasteland. Une sorte de Dawson en plus adulte. Dawson était un peu la vie de Kevin Williamson, largement romancée. Peut-être est-ce la raison de son succès ... Dans tous les cas, Hidden Palms s'inscrit dans une mode du mystère où toute série qui se respecte a un fil conducteur mystérieux pour tenir en haleine le télespectateur, en plus de story lines diverses. On l'a vu dans Desperate Housewives ou Veronica Mars. Notre série est un peu à mi-chemin entre ces deux séries. Il ya ce quartier de Palm Springs, rempli de commères en tous genres, de femmes aux foyers desespérées qui n'ont rien de mieux à faire que de commenter en long, en large et en travers les faits et gestes de leurs voisins. Puis il y a ces adolescents un peu paumés qui vivent dans le luxe mais qui souffrent plus que de raison. Là on pense à Neptune ou encore à Newport Beach ! Johnny c'est un peu comme Ryan qui arrive à Orange County, Greta c'est un peu Marissa mais avec plus de caractère. On peut faire comme ça un certains nombres de parallèles. Pour autant la série n'est pas une pale copie de ce qui a déjà été fait, je dirais que c'est un savant mélange de ce qui a été fait et le résultat est unique !

On retrouve une ambiance à la Dawson et c'est clairement ce qui m'a plu d'emblée. Il y a cet atmosphère moite, cette belle scène ou Johnny et Greta partagent un moment un peu fou sous les jets d'eau des jardins. Il y a cette bande son excellente, avec entre autres Damien Rice The Blower's Daughter, Coldplay Don't Panic et Amy Winehouse et l'imparable Rehab. Cela permet de renforcer l'émotion de certaines scènes, celle où Greta s'effondre par exemple. On reconnaît bien là la patte Kevin Williamson. Et puis il n'a pas son pareil pour nous présenter les personnages sans que cela ressemble à un simple inventaire (défaut dans lequel beaucoup de pilots tombent) Tous deviennent rapidement attachants. On a envie d'en connaître davantage sur eux. Les dialogues sont intelligents, là aussi c'est du Williamson. Beaucoup d'humour, quelques références culturelles toujours bienvenues (Pablo Neruda ...) On sent que l'on regarde une série intelligente ! Et ça fait du bien, c'est pas si souvent. Je n'en dirais pas plus, j'attends de voir ce que les épisodes suivants vont donner.

// Conclusion // Un mix très intéressant entre Desperate Housewives et The OC, un pilot efficace qui pose les bases de la série et qui nous présente les personnages avec brio ! Kevin a encore frappé !

Posté par LullabyBoy à 22:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]