16 novembre 2010

[Haven] Interviews

19472240

Haven n'est vraiment pas la série du siècle. A vrai dire, je la trouve même mauvaise. Mais j'ai rencontré la sympathique équipe de la série pour AlloCiné à l'occasion de la diffusion de la première saison sur SyFy et je vous propose d'en découvrir les interviews. D'un coté, on retrouve les trois héros : Emily Rose, Lucas Bryant et Eric -Chat Noir- Balfour, et de l'autre Anne Caillon, la petite française qui a participé à trois épisodes et qui est franchement géniale, pas langue de bois et très jolie. Ma critique du pilote ICI.

Posté par LullabyBoy à 12:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


12 juillet 2010

Haven [Pilot]

NUP_139932_1070

Welcome To Haven (Pilot) //

44030376

What About ?

Au fin fond du Maine, aux Etats-Unis, Haven est une ville où les malédictions ont sévi pendant plusieurs décennies. L'agent du FBI Audrey Parker est chargé d'enquêter sur d'étranges phénomènes surnaturels qui ont refait surface récemment...

Who's Who ?

Petit budget = petit casting. SyFy est ainsi allé chercher Emily Rose, une jeune actrice que je ne porte pas dans mon coeur pour de mauvaises raisons. Son personnage dans la saison 2 de Brothers & Sisters était détestable, résultat : j'ai une dent contre l'actrice depuis. Je sais, c'est injuste, mais comme elle n'est pas très bonne, je n'ai pas tellement de scrupules. Et puis elle a joué dans Jericho, et franchement, y'a pas de quoi se vanter ! A ses cotés, on retrouve l'acteur le plus foireux de sa génération : Eric Balfour ! Il porte la poisse à tous les projets auxquels il s'associe. On ne compte plus les séries annulées dont il était l'un des acteurs principaux (Conviction, Sex, Lies & Secrets, Hawaii, Veritàs: The Quest...). Cela dit, il a joué aussi dans quelques monuments de la télévision : Buffy, Six Feet Under, 24... Doit-on en déduire qu'Haven sera du coup soit un échec retentissant soit un chef d'oeuvre ? Le trio est complété par Lucas Bryant, un canadien pas très connu que vous avez pu croiser au détour d'un épisode de Queer As Folk ou de Dollhouse. Ah non, pas Dollhouse. Ses scènes ont été coupées au montage ! Pas de chance.

So What ?

   SyFy se transforme de plus en plus en USA Network du fantastique. Comprendre par là qu'elle lance des séries toutes fabriquées dans le même moule qui mélangent humour et action avec une pointe de fantastique en l'occurence et une bonne dose de paresse aussi. Haven est comparable à Eureka, dont elle précéde la diffusion cet été : prenez une petite ville avec tout plein de gens bizarres à l'intérieur et un étranger (ici une étrangère) qui n'a pas vraiment choisi d'être là mais qui cherche à se faire une place, d'autant qu'il n'a pas grand chose à perdre. Vous mélangez le tout avec des intrigues bouclées à chaque épisode et vous obtenez quelque chose de léger, de sympathique, de divertissant, mais dénué d'ambition et qui ne provoque donc pas l'étincelle tant recherchée par les sériphiles que nous sommes. Je ne doute pas que la série trouvera son public et je ne doute pas de son efficacité. Mais ça ne me suffit pas. Sauf si le mystère autour des origines de l'héroïne se révéle intéressant et s'il est exploité dignement. Mais j'ai comme un doute. Il se trouve que la série est adaptée d'un des romans de Stephen King, The Colorado Kid. Tous ceux qui l'ont lu, et je n'en fais pas partie, sont d'accord pour dire qu'il est réussi mais trop mince pour tenir sur une douzaine d'épisodes. En gros, on va nous caser des éléments feuilletonnants tous les deux ou trois épisodes pour nous tenir en haleine et le reste du temps, Audrey Parker enquêtera sur des affaires loufoques qui l'améneront à se rapprocher de son partenaire, à moins qu'elle ne choississe le bad-boy du coin. Car oui, on a encore droit à un triangle amoureux sans originalité.

Si l'on admet que la série fonctionne, il y aura une 2ème puis une 3ème voire une 4ème saison qui s'éloigneront du bouquin d'origine et l'ensemble sera sans grand intérêt. Je suis pessimiste mais ça me met en colère de voir un si joli potentiel réduit à néant par un manque d'ambition évident. La petite ville d'Haven, je l'ai déjà adopté ! J'aime bien sa brume, ses rues paisibles, ses rochers meurtriers et son soleil discret. J'aime bien aussi les quelques notes de piano qui reviennent de temps à autres, surtout quand Audrey doute. Le ton léger et la petite rivalité entre les deux partenaires forcés, je l'aime bien aussi. C'est plaisant sur le moment. Mais je n'aime pas le jeu limité d'Emily Rose, au moins autant que celui de Lucas Bryant. Et je n'aime pas ces effets-spéciaux super cheaps, ces éléments fantastiques à peine dessinés et à peine assumés, et cette douloureuse impression que ce village ne regorge que de gentils weirdos qui n'effrayeront jamais personne. Où est le frisson ? Haven est une belle déception. J'ai bien dis BELLE déception.

Posté par LullabyBoy à 00:28 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,