17 octobre 2009

Glee [1x 07]

dnes_season4_glee_sylvester

Throwdown // 7 65o ooo tlsp.

44030376


vlcsnap_156883

   Depuis de début, je rapproche à Glee de s'attarder un peu trop sur les bons mots et les scènes chantées et pas assez sur les intrigues. Cette fois-ci, l'équilibre était presque parfait. Le problème : les numéros musicaux n'étaient pas aussi réussis que d'habitude. Ils se ressemblaient tous et ils n'avaient pas beaucoup de saveur. Il faut dire que c'est un peu énervant de constater que ce sont toujours les mêmes membres de la chorale qui sont mis en avant, à savoir Rachel et Finn. J'aimerai davantage entendre Artie, Tina, Noah... Mercedes a quand même eu son titre, assez réussi d'ailleurs mais trop court. You Keep Hangin' On par Quinn ne m'a pas plu du tout. Peut-être parce que j'adore l'originale. Celle-ci semblait trop lisse. Le Keep Holding On (à ne pas confondre), reprise finale d'Avril Lavigne, n'avait pas grand intérêt non plus. Je ne me souvenais plus de la chanson d'ailleurs. Elle n'a pas dû sortir en single chez nous. Hate On Me et No Air étaient correctes mais pas mémorables. Puis il faut dire que le playback devient vraiment gênant même s'il est maîtrisé. C'est surtout la qualité de la musique qui me dérange quand on a seulement un piano et une batterie à l'écran ! Par contre, il y a une performance qui avait l'air en live (l'était-elle vraiment ?) et en accoustique et ça c'était bien sympa. C'était sur Ride Wit Me de Nelly.

   La guerre annoncée entre Will et Sue était très drôle, oui, mais pas autant que je l'espérais. Les répliques de Sue sont quand même super osées. Ca va souvent super loin et c'est ce qui est génial. On retrouve bien là la patte Ryan Murphy. Will est forcément beaucoup moins amusant et charismatique à coté mais je l'aime bien quand même. La scène d'ouverture, où ils se disputent au ralenti avec leurs commentaires en voix-off, était top. J'adhére de moins en moins à l'intrigue de Terri en revanche. Ce n'est pas tant le ridicule de la situation qui me gène, au contraire, plus ils vont loin dans le délire plus j'adhère, mais c'est plutôt la bêtise de Will, de Terri, de Quinn et de Finn qui m'agace. J'ai beaucoup de mal à croire que Will ne se soit rendu compte de rien ! Elle a un faux-ventre quand même... Bref. Je sens qu'une vraie ou fausse fausse-couche va venir déjouer les plans de Terri rapidement. Et tant mieux, que l'on passe à autre chose ! Il n'y aucune autre grande intrigue à part celle-là, c'est un peu léger.

vlcsnap_173297


// Bilan // Vraiment pas le meilleur épisode de Glee. Beaucoup de chansons (moyennes), beaucoup d'excellentes répliques, mais une certaine inconsistance d'ensemble. 


// Bonus // Ride Wit Me, alors, live ou pas live ?


11 octobre 2009

Glee [1x 06]

dnes_season4_glee_schuester

Vitamin D // 7 28o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_39038

   Glee se lance dans la mode du mash-up ! Une certaine Madonna en a usé et abusé sur sa dernière tournée, avec plus ou moins de succès. Le principe est simple : mélanger deux chansons qui n'ont a priori rien à voir l'une avec l'autre ! Les filles étaient en compétition contre les garçons... On refait le match !

Le mash-up des filles :

Halo (Beyoncé) / Walking On Sunshine (Katrina & The Waves)

Vs

Le mash-up des garçons :

   Alors, une préfèrence ? Impossible de les départager pour ma part ! C'était vraiment super sympa, super énergique et pour cause : Terri les avait drogués ! Quoi ? Long story... C'était du grand n'importe quoi mais c'est précisément ce que l'on attend de la série : des intrigues farfelues et des numéros musicaux réussis. Et puis du rire aussi et on a été généreusement servi dans cet épisode. Je ne remets toujours pas d'Emma qui essuie la trace de moutarde sur le menton de Will avec ses gants. C'est trop con mais c'était tellement innatendu ! Le journal intime de Sue, c'était pas mal non plus d'ailleurs. Maintenant qu'elle a été nommée co-directrice du glee club, ça promet ! Les scénaristes ont même pensé à la petite touche émotion à travers la relation très étrange de Emma et Ken. Ils étaient touchants, et ridicules aussi mais c'est là tout l'intérêt. Ca contre-balance avec l'éventuelle niaiserie qui pourrait parfois se dégager de la série. La mention spéciale revient quand même à Terri qui a fait du grand Terri. Les élèves étaient plus en retrait, c'est vrai, mais ce n'est que temporaire j'imagine et ça ne m'a pas dérangé plus que ça.

vlcsnap_21327


// Bilan // Highly entertaining, as usual. Qu'est-ce qu'on se sent bien après un épisode de Glee !

En partenariat avec

Sans_titre_1

 

02 octobre 2009

Glee [1x o5]

dnes_season4_glee_pillsbury

The Rhodes Not Taken // 7 4oo ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_205725

   J'attendais cet épisode avec une grande impatience puisque l'on savait depuis plusieurs mois maintenant que Kristin Chenoweth était venue rendre visite au Glee Club le temps d'un épisode. Je ne vais pas vous refaire la filmographie de l'actrice/chanteuse. On se souviendra longtemps de son interprétation d'Olive Snook dans Pushing Daisies même si ce bonheur fut trop court. Comme elle l'a dit lors des Emmy Awards (où elle a remporté, de manière posthume si j'ose dire, le prix du meilleur second rôle dans une comédie), elle est au chômage maintenant ! Dis Ryan (Murphy), tu ne pourrais pas envisager de la faire revenir dans Glee à plein temps ? Ou carrément en faire l'héroïne d'une nouvelle série écrite de ta belle plume ? Bref, je m'égare. Elle a en tous cas beaucoup apporté à cet épisode, et pas seulement grâce à sa voix divine. Ses mimiques si amusantes, son sourire large comme Mercedes et son énergie débordante ont grandement contribué à cette jolie réussite. Cette April Rhodes était vraiment très attachante malgré son haleine d'alcoolique et elle a fait de l'ombre à tous les autres personnages féminins. On a peu vu Jane Lynch et Jessalyn Gilsig, Jayma Mays était un peu éteinte, et la diva en chef, j'ai nommé Rachel, nous a encore bien pris la tête ! Le principal est qu'elle revienne au club pour que les intrigues puissent enfin démarrer de ce coté-là.

   Comme on ne peut pas tout avoir, il faut avouer que ce n'est pas cet épisode qui nous a permis de mieux connaître un des membres de la chorale, comme les précédents ont pu davantage explorer les personnalités de Rachel, Finn et Kurt. Je suis vraiment impatient d'en savoir plus sur des personnages comme Mercedes, Puck ou Tina, trop dans l'ombre actuellement. Ce n'est pas non plus cet épisode qui a fait avancer l'intrigue "bébé" de Will, Terri, Finn et Quinn. De toute façon, elle devrait se dénouer en fin de saison seulement. A moins qu'il n'arrive un malheur avant ! Les prestations chantées de cet épisode m'ont moins emballées que les précédentes, peut-être parce qu'il s'agissait de chansons moins connues, par moi en tous cas. Le solo de Kristin Chenoweth était superbe, le duo avec Will trop léger et la dernière prestation du club sympa sans plus. Par contre, bon point : le playback est de mieux en mieux maîtrisé. 

vlcsnap_222637


// Bilan // Clairement, c'était l'épisode de Kristin Chenoweth, pensé et écrit pour elle. Et c'est une raison suffisante pour l'aimer !


// Bonus // Maybe This Time de Cabaret par Kristin Chenoweth !

En partenariat avec le Forum Glee

Sans_titre_1

25 septembre 2009

Glee [1x o4]

dnes_season4_glee_sylvester

Preggers // 6 6oo ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_127862

   "All The Singles Ladies (...) Put your hands up !" : voilà le leitmotiv de cet épisode ! Je soupçonne Ryan Murphy d'être secrétement fan de Beyoncé parce que pour nous gaver à ce point de son tube Single Ladies en 40 minutes, il faut vraiment aimer ça ! Ca tombe bien pour moi : j'adore ça ! La première scène de l'épisode dans laquelle Kurt nous refait le clip de la chanson accompagné de danseuses est très surprenante au départ, voire déstabilisante, et puis c'est le rire qui l'emporte car le ridicule est totalement assumé et le sera d'ailleurs tout le long de l'épisode. Pour aller jusqu'au bout du délire, ils auraient quand même pu faire mettre un body à Kurt ! Sûrement ravis de leur trouvaille, les scénaristes ont décidé de faire dans la surrenchère et c'est ensuite devant l'équipe de foot du lycée que Kurt se lance dans la choré endiablée. Là encore, c'est ridicule, on a même un peu honte pour lui mais on se marre comme des baleines parce que c'est franchement hilarant et tellement improbable. Le summum est atteint lorsque ce sont les joueurs de foot qui s'y mettent en plein milieu d'un match ! J'ai ri, mais j'ai ri ! Un grand bravo donc. Ce qui était fort appréciable aussi, c'est qu'au-delà de ce gros délire, il y avait un peu de fond. L'intrigue de Kurt et de son père était très touchante et assez réaliste. Malgré ses grands airs de diva et ses poses exagérément féminines, Kurt est très attachant.

   Tandis que Terri continue de mentir sur sa non-grossesse à Will, Quinn, la pom-pom girl et petite-amie de Finn, apprend qu'elle est enceinte. Je ne m'attendais pas à ça. Il se trouve que le père n'est pas Finn mais Puck, qui baise apparemment beaucoup de tous les cotés. Cette intrigue un peu osée devrait prendre une tournure soapesque puisque Terri a l'intention de récupérer le bébé de Quinn et le faire passer pour le sien. C'est n'importe quoi mais pourquoi pas ? Je suis quand même un peu déçu par la prestation de Jessalyn Gilsig jusqu'ici. Elle n'en fait pas assez, je préfère quand elle est hystérique et ultra-vulgaire dans Nip/Tuck. Les interventions de Sue à la télévision étaient très amusantes, par contre les caprices de Rachel m'ont gavé. Je l'amais bien jusqu'ici mais il va falloir qu'elle se calme. Et puis ce serait bien que le glee club soit enfin stable au bout de 4 épisodes et qu'il en ressorte quelque chose. J'imagine que les scénaristes gardent cela pour plus tard dans la saison, histoire de ne pas griller leurs cartouches trop vite.

vlcsnap_139918


// Bilan // Un épisode qui part dans le grand n'importe quoi assumé et qui devient rapidement jouissif ! Toutes les intrigues ne se valent pas mais l'ensemble est toujours très agréable à suivre.


// Bonus // Le clip de Single Ladies façon Kurt !

21 septembre 2009

Glee [1x o3]

dnes_season4_glee_schuester

Acafellas // 6 69o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_106442

   3ème épisode de Glee et le charme opère toujours sur moi. Contrairement aux deux épisodes précédents, on gagne même en fond avec quelques intrigues un peu plus "profondes". Bien évidemment, faut pas exagérer, c'est pas Six Feet Under. Par exemple, l'intrigue consacrée à Mercedes (que j'adore) et Kurt est touchante. Les garçons ne s'intéressent pas à elle et il n'y a que son pote pédé qui la comprenne. Sauf qu'elle n'a pas compris que son pote était pédé. Bien que cela soit évident. Il lui brise le coeur alors elle lui brise son parebrise. Et c'est l'occasion d'une scène chantée excellente sur le titre Bust Your Windows. J'aime vraiment beaucoup l'actrice/la chanteuse, Amber Riley. Elle se lâche complètement, elle donne tout. Waouh ! Il me semble qu'elle avait participé à American Idol d'ailleurs. Kurt est assez amusant aussi bien qu'il en fasse des tonnes. Celui que l'on connaissait encore mal et qui s'est montré bien plus intéressant qu'au premier abord, c'est Puck. Son petit trip sur les cougars était osé et très drôle. On reconnaît bien là la patte Ryan Murphy et on aimerait d'ailleurs qu'elle soit un peu plus présente que simplement au détour d'une scène ou d'un dialogue. Il n'a pas non plus la même liberté que sur FX, c'était à prévoir.

   Je suis agréablement surpris par le personnage de Will, beaucoup moins lisse que prévu. Déjà, Matthew Morrisson est un excellent chanteur et danseur, ce que le pilote ne montrait pas du tout, et puis Will a beau ressembler au gendre parfait, il est capricieux, comme bon nombre de personnages de la série, très susceptible et sans doute trop fier. Cette épaisseur est bienvenue. Son père est interprété par Victor Garber, que j'adore, et je suis un peu déçu qu'il n'ait pas chanté. Je m'y attendais et rien n'est arrivé. Son personnage reviendra sans doute à l'occasion et l'acteur pourra ainsi montrer toute l'étendue de son talent. Un duo père/fils est à prévoir. Can't Wait ! Josh Groban, autre guest de l'épisode, n'a pas chanté non plus mais, pour le coup, ça ne m'a pas dérangé, bien au contraire. On l'a assez entendu dans Ally McBeal. A la place, on lui a offert deux scènes marrantes, assez innatendues. Il n'est pas mauvais acteur le bougre ! L'idée du chorégraphe super méchant n'était pas mauvaise, cela a même permis un peu de politiquement incorrect. Ses remarques sur certains des membres du Glee Club, notamment sur le nez de Rachel, étaient hilarantes ! Par contre, la guéguerre de la prof de sport ne prend pas. C'est même assez ridicule. Il faudrait aller plus loin pour amener le délire jusqu'au bout.

vlcsnap_105858


// Bilan // Des trois premiers épisodes, celui-ci n'était clairement pas le meilleur mais la fraîcheur est toujours présente ainsi qu'une certaine décomplexion qui fait plaisir à voir. J'adhére toujours.


// Bonus // Bust Your Windows par Amber Riley !

12 septembre 2009

Glee [1x o2]

19114626

Showmance // 7 3oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4

   Glee est de retour quelques mois après la diffusion exceptionnelle de son pilote, un peu décevant mais prometteur. Le second épisode est-il à la hauteur ? Oui ! Il est même meilleur selon moi. La grosse différence en ce qui me concerne, c'est que je me suis refusé à regarder la moindre bande-annonce. J'ai donc visionné cet épisode vierge de toutes images et c'est sûrement beaucoup mieux que ça. J'ai pu être surpris par les dialogues et les performances. Et de coté-là, on n'est vraiment pas déçu. Il y en a pour tous les goûts en plus ! Du disco (Le Freak), de la balade mièvre pour faire pleurer dans les chaumières (Take A Bow), du R'n'B bien efficace (Gold Digger) ou encore du classique de chez classique (I Say A Little Prayer)... S'ils réussisent à nous sortir à chaque épisode d'aussi bonnes performances, ça va être un grand bonheur ! Les BO sont déjà prêtes à sortir, la première devrait arriver dans les bacs en Novembre. Marketing à fond, certes, mais pourquoi bouderions-nous notre plaisir ? Petit bémol tout de même, que j'avais déjà relevé pour le pilote d'ailleurs : les performances se font en playback et pas en live. Evidemment, pour des raisons techniques, c'est beaucoup plus simple comme ça. Et puis c'est ce qui se fait pour les films musicaux habituellement. Mais on ne peut pas s'empêcher de trouver ça dommage... J'espère qu'à l'occasion, ils nous offriront quelques performances live.   

   J'ai compris quelque chose entre le pilote et ce second épisode : le fait que chacun des personnages représente un lycéen type voire stéréotypé est en fait une excellente chose ! Il ne faut pas chercher en eux un quelconque réalisme. Il y en a un peu mais ce n'est pas ce qui est important. Ce qui est important, c'est qu'ils nous fassent rire, quitte à en faire des tonnes et quitte à s'enfoncer toujours un peu plus dans la caricature. Evidemment, dire cela après deux épisodes, c'est facile. D'ici deux saisons (si la série a la chance d'aller jusque là) ça pourrait devenir agaçant. En tous cas, pour le moment, il n'y a pas un seul personnage que je n'apprécie pas. Ils sont tous amusants et touchants à leur façon. J'avoue un coup de coeur particulier pour les caprices de diva de Mercedes. Elle est énorme (n'y voyez là aucun jeu de mot... grossier !) et c'est elle qui possède la voix la plus puissante et la plus impressionnante. Je ne me suis pas encore remis de son Gold Digger !

   Je ne sais pas si chacun des épisodes se concentrera sur un personnage plus précisément mais celui-ci mettait très en avant Rachel et je l'aime bien cette fille. Sa performance sur Take A Bow était très jolie, sans doute trop mielleuse mais je crois qu'il faut surtout y voir du second degré. On se rassure comme on peut ! Les scénaristes osent quelques petites choses irrévérancieuses, comme par exemple d'aborder le thème de l'éjaculation précoce, c'est pas si courant, ou encore de prononcer le mot "avortement" ("abortion"), ce qui n'est malheureusement pas toujours possible, encore aujourd'hui, sur certaines chaînes (ABC, c'est toi que je montre du doigt avec mépris). La dose de politiquement incorrect est généreusement offerte par Jane Lynch, excellente (comme toujours) dans le rôle de Sue Silverster, puisqu'elle n'hésite pas à se moquer de l'handicapé de la bande par exemple, ou encore grâce à la femme du héros, jouée par la divine et jamais rare Jessalyn Gilsig, qui n'y va pas par le dos de la cuillère pour obtenir ce dont elle a envie. L'intrigue autour de sa "fausse" grossesse pourrait nous réserver de très bons moments dans de futurs épisodes.


// Bilan // La (seule) faiblesse de Glee pour le moment est de ne pas posséder d'intrigues solides. Tout l'intérêt se trouve dans les personnages, dans les dialogues et dans les performances. Sans grandes surprises, pour le moment, on s'en contente amplement ! Un régal.


// Bonus // Take A Bow par Lea Michele

21 mai 2009

Glee [1x o1]

19098020

Pilot // 9 62o ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars3

   Cela fait des mois que l'on entend parler de la nouvelle série musicale de la FOX. Le pilote est-il à la hauteur du buzz ? Je ne vais pas vous mentir, j'ai été un peu déçu. Mais il faut reconnaître une chose : quand on a vu l'extended trailer de 4 minutes, on a vu le meilleur de l'épisode (les meilleurs répliques et les meilleurs passages musicaux). C'est ce que je craignais et c'est arrivé...

What About ? 

Tout commence le jour où un professeur d'espagnol décide de s'occuper de la chorale de son lycée du Midwest, une des pires des Etats-Unis puisqu'elle n'a jamais gagné le moindre concours. Mais les ados et les enseignants sont bien décidés à ce que les choses changent !

Who's Who ? 

Parmi les visages connus du casting, il y a Jessalyn Gilsig, fidèle à Ryan Murphy. C'était elle la Gina de Nip/Tuck, on l'a également vue dans Heroes, Prison Break, Boston Public, Friday Night Lights... Elle interpréte ici la femme du héros (Matthew Morrison), une grognasse qui péte plus haut que son cul. Ca lui va à ravir. Elle est excellente ! Jayma Mays (Ugly Betty, Heroes...), quant à elle, tient le rôle de la prof un peu coincée et maniaque, très à cheval sur la propreté, et certainement un peu fleur bleue. Jane Lynch (Party Down, The L Word...) est une prof de sport autoritaire mais tordante. Le reste du casting est composé d'inconnus ou de semi-inconnus, surtout castés pour leurs voix incroyables et leur talent fou !

    So What ?

Ce pilote m'a donné du baume au coeur. C'est vraiment rafraîchissant, amusant, pas prise de tête et surtout absolument pas prétentieux. C'était ma crainte initiale. J'aime beaucoup ce qu'a fait Ryan Murphy jusqu'à présent, Nip/Tuck en tête, et j'attendais de lui une série qui soit à mille lieux de High School Musical. On ne peut pas dire pour le moment que Glee s'en démarque tant que ça mais les personnages ne sont pas lisses et c'est déjà un grand soulagement. Ils sont même très attachants très vite, même ceux qui auraient pu sembler agaçants. Je pense en particulier à Rachel, la diva de la bande, qui m'a bien plu malgré ses gros défauts. En revanche, ils sont tous très caricaturaux. Il y a la black qui se la joue Beyoncé ("I'm Beyoncé, I ain't no Kelly Rowland" !), le gay souffre-douleur des garçons populaires, tout comme l'handicapé (mais on voit tellement rarement de personnages handicapés...), la cheerleader catho, le footballeur macho et stupide, et j'en passe. Chaque personnage correspond à un stéréotype et c'est énervant. Un peu plus de nuances auraient été bienvenues. J'imagine que c'est un point de départ et qu'en rencontrant plus en profondeur les personnages, toutes ces lignes soigneusement tracées vont s'effacer progressivement. A ce propos, on ne sait pas bien si la série va se contenter d'être drôle et légère ou si le dramatique aura aussi sa place. Je l'espère... Au sujet des passages chantés, au-delà du fait qu'il s'agisse de playback avec passages enregistrés en studio au préalable (mais c'est pareil pour tous les films du genre), ils sont géniaux ! Les chanteurs ont des voix superbes et les réorchestrations de tubes que l'on connaît bien passent super bien. La palme dans cet épisode revient à Rehab, mais Don't Stop Believin' en fin d'épisode est simplement magnifique. On My Own est pas mal non plus. L'ensemble est plein d'énergie et ça vous laisse le sourire aux lèvres. En conclusion, Glee doit encore faire ses preuves mais elle a tout pour réussir... comme la chorale du lycée McKinley ! Il me tarde d'être à la rentrée pour en voir davantage.


// Bonus // L'audio de Don't Stop Believing... J'adore !

24 mars 2009

Glee [Photos Promo]

19032211

Tout commence le jour où un professeur d'espagnol est désigné, contre son gré, pour s'occuper de la chorale de son lycée du Midwest, une des pires des Etats-Unis puisqu'elle n'a jamais gagné le moindre concours. Mais les ados et les enseignants sont bien décidés à ce que les choses changent !

Voilà le pitch de la nouvelle série de la FOX, Glee, que l'on doit à Ryan Murphy, Mr Nip/Tuck ! Cette dramédie semble davantage lorgner du coté de Popular, autre de ses créations, et qui était vraiment originale, drôle et décalée. Venant de sa part, je doute que l'on ait affaire à un erzatz de High School Musical ! Les journalistes de la presse américaine qui ont eu la chance de voir le pilote ont semble-t-il été enchantés par cette nouveauté fraîche, amusante et intelligente ! La FOX y croit puisqu'elle a décidé de diffuser le pilote juste après American Idol le 19 Mai à 21h ! La suite de la saison 1, qui compte pour le moment 13 épisodes, sera diffusée à partir de la rentrée 2009.

Au casting, peu de visages connus si ce n'est celui de Jessalyn Gilsig, à qui Ryan Murphy tient beaucoup. C'est avant tout la Gina de Nip/Tuck mais on l'a vue aussi dans Boston Public, Heroes, Prison Break, XIII, The Practice... Matthew Morrison dans le rôle principal, surtout vu dans des soaps jusqu'ici et dans un épisode de Sex & The City, Jane Lynch, actuellement dans Party Down et vue en guests dans des tas de séries, et puis Jayma Mays, vue dans Heroes et Ugly Betty. Vient ensuite une ribambelle de jeunes acteurs qui savent certainement bien chanter ^^ Voici les photos promo !

7650779e82711921016f652bb61c9871 90d575facd3956dfada61db201a59757

6fe17c87aabfdbfd31f92eb8ab973b04 8b374bb7393b7a38933331a1d5d6cac5 0dc62ea32eb01b4071265e85e82d03b6

65cd6828badbcdeb596d4041d668611a 474da2ee02bed30a480bea2ec876a8fe 610a98d91299402b086ed744801b4c65

2401ac7074f77eaf3c6b15ad5cafd837 8dea2b03a49751bb45ee0f7efddc822e

e59dd0e0bbb3b09cfdecea68b7c54ae6  24a4d65db4753e24310849f0ea6549aa

Alors, tentés ?