22 février 2008

Cashmere Mafia [1x o7 Season/Series (?) Finale]

cmbanqg1Dog Eat Dog

Audience: 4 78o ooo.

dnesblog2starslc1B


vlcsnap_189096

Pour m'éviter trop de peine, je vais essayer de rester sur une mauvaise image de la série. Les deux derniers épisodes étaient moins bons que les précédents, malgré un potentiel certain, il aurait fallu plus de 7 épisodes à la série pour se trouver. Elle n'aura probablement pas cette chance. Regardez l'audience minable qu'elle a réalisé ... La faute à la grève, la faute à ABC qui l'a diffusée dans une case sans lead-in et la faute à l'équipe de la série qui n'a pas su transformer l'essai au delà du pilot. Même si j'ai envie de rester sur un avis négatif pour éviter de la regretter, au fond, ben je l'ai trouvé vraiment sympatoche cette série et j'en garderais un bon souvenir !

On peut remercier Lucy Liu qui irradie chacun des épisodes par sa beauté, sa fraîcheur et l'humour de son personnage. Mia m'a beaucoup fait rire dans cet épisode, plus que jamais ! Si l'histoire du chien m'a paru bidon au début, j'ai vite été conquis ! Le parallèle n'était pas idiot et c'était vraiment très drôle. Notamment cette scène face au mec de la SPA. On aurait dit du Susan (de DH, mais du bon Susan hein !). Après avoir fait l'impasse sur son chirurgien parfait la semaine dernière, le revoilà. Le problème c'est qu'il travaille trop le bougre. Du coup, il s'endort à l'ouvrage (comprendre: il s'endort pendant qu'il commence à honorer Mia). Et là, la pauvresse se rend compte qu'il ne s'implique pas beaucoup dans leur relation, contrairement à elle. Il ne pense qu'à travailler quand elle ne pense qu'à lui. Un décalage insupportable qui va les mener tout droit vers la rupture. C'était effectivement la plus sage décision. Puis il était pas drôle, trop mister perfect.

On ne peut pas dire que la storyline de Juliet était follemment passionnante. Un love triangle est en train de se créer. Deux hommes l'attire: un vieux milliardaire bavard et charmeur et un jeune premier français (l'acteur qui joue le frenchie dans toutes les séries !!!) qui possède un hotel, en plus d'une haute-opinion de lui-même. Les interactions entre Juliet et ces deux hommes sont tantôt rigolotes, tantôt ennuyeuses. A vrai dire, aucun des deux n'est fait pour elle et ça se sent très rapidement. Difficile donc d'accrocher plus que ça.

Zoé est maintenant au chômage puisqu'elle a quitté son job et elle ne sait pas quoi faire de ses journées ! Du coup, elle fait tout ! Le projet scolaire de sa fille, le pitch d'Eric, la cuisine (incroyable!) et elle épuise tout le monde au final ! C'était pas mal mais ça manquait d'un peu de folie. Rien d'autres à dire ...

Caitlin s'est faite très discréte et compte-tenu des événements du précédent épisode, j'aurais aimé non seulement la voir plus mais aussi l'entendre évoquer Alicia, ou carrément la voir ! Elle l'a laissé en plan et on passe à autre chose ? Trop facile et pas crédible pour un sou. On serait sûrement revenu dessus s'il y avait eu un 8ème épisode mais c'est fichu. Donc Cailtin organise un défilé et fait confiance à un débutant. Grosse erreur. Elle réussit pourtant à se démerder et à la fin, tout le monde est content. Sans grand intérêt en somme.

vlcsnap_206319


// Bilan // Un épisode passe-partout, qui effleure seulement les storylines de chacun. Il n'y a que Mia qui s'en tire avec les honneurs. C'est donc là-dessus que la série devrait s'arrêter ... C'est triste. Elle méritait bien que ça. Elle méritait plus de télespectateurs aussi. Un coup pour rien. 

 

Posté par LullabyBoy à 01:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


14 février 2008

Cashmere Mafia [1x o6]

cmbanqg1Yours, Mine & Hers

Audience: 5 26o ooo.

dnesblog2starslc1B


vlcsnap_259569

La mafia du cachemire a vécu sa pire journée, nous avons regardé le pire épisode de la série. Le seul qui ne soit pas bon depuis le début d'ailleurs. Il n'est pas bon d'abord à cause d'un rythme beaucoup moins soutenu que d'habitude et aussi par un manque de continuité par rapport à l'épisode précédent. La semaine dernière, Mia se tapait deux mecs en même temps: le chirurgien et le manny. Cette fois, elle se re-tape son ex ! Et les deux autres alors ? Ils sont évoqués comme des passades. C'est quand même très étrange. Mais on ne peut pas dire que l'on n'avait pas vu venir le retour de Jack. C'était so predictable ! Malgré ce manque de cohérence flagrant, c'était la meilleure storyline de l'épisode. La confrontation entre Mia et la nouvelle amie de Jack était courte mais délicieuse. Mia l'a mouchée comme pas permis. Elle a du répondant, ça c'est clair (l'autre s'est bien défendue). Après une coucherie et un espoir que la passion renaîsse, Mia se rend compte que Jack n'a pas changé. Il a toujours ce problème de mysoginie latente. Je retiendrais surtout la partie sex-tape puis birthday-tape. Tendre.

Le thème des ex se poursuit avec Caitlin qui a la mauvaise surprise de voir l'ex d'Alicia, Olivia, débarquer. Elle lui reprendra tout ce que Caitlin avait réussi à construire avec le temps. La scène de rupture était émouvante et pour la première fois, on sentait une vraie complicité entre les deux filles (leur histoire a toujours sonné faux). Pour en arriver à ce point de non-retour très innatendu, on ne nous a pas epargné un tas de clichés: la visite chez le gynéco pour l'échographie, qui fait comprendre à Caitlin qu'elle veut être la mère de ce petit alien, l'ex qui ne lâche pas le morceau ... Mouais, moyen tout ça.

Et pour finir sur les ex, le futur ex-mari de Juliet lui donne du fil à retordre quand il s'agit du divorce. On ne s'y attendait PAS DU TOUT !!! C'était prévisible mais pas ennuyeux. Davis est une sacrée belle ordure. Jusqu'au bout il va la faire chier !! Elle ne se laisse pas démonter, heureusement. Ca rend le personnage encore plus intéressant. Cependant, j'ai un peu de mal avec les grands airs qu'elle prend régulièrement. Comme à la fin, dans sa voiture. Le petit rebondissement sur la crise cardiaque qui n'était en fait qu'une crise d'angoisse a permis de dynamiser quelque chose de pas très folichon. Cilla Gray m'a beaucoup amusé avec ses petits conseils de femme divorcée !

Pauvre Zoé. Sa storyline était vraiment mauvaise ! Ennuyeuse à souhait, son boulot, franchement, on s'en tape un peu beaucoup. Alors quand ça ne tourne qu'autour de ça ... Oui, son collègue est un con. Oui, les hommes sont privilégiés quand il s'agit d'attribuer un poste à haute reponsabilité. Oui, oui, oui. Et à part ça ? Ben maintenant elle est chomage ! Va-t-elle tenter la grande aventure de la femme au foyer sans peurs et sans reproches ? Ce serait sûrement plus intéressant à regarder, donc je le souhaite.

vlcsnap_257018


// Bilan // Alors que les audiences sont toujours très basses et qu'un renouvelement reléverait du miracle, Cashmere Mafia offre un petit épisode. Petite forme pour ce qui est l'avant-dernier épisode de son (unique ?) saison. Storylines bateaux et rythme cassé. Même les musiques étaient mal choisies (Pourquoi ouvrir l'épisode sur Stronger de Kanye West ? L'ambiance ne correspondait pas).

Posté par LullabyBoy à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 février 2008

Cashmere Mafia [1x o5]

cmbanqg1Stay With Me

Audience: 5 1oo ooo.

dnesblog4starsjj0B


vlcsnap_131631

La série a 4 personnages principaux et deux storylines par personnages dans cet épisode ! C'est un peu beaucoup mais comme tout est finement relié, ça passe très bien. Et du coup, on ne s'ennuie pas une seconde, il se passe toujours quelque chose. Mia s'essaye à tous les délires capillaires et on se demande comment elle trouve le temps de faire ça le matin ! Lucy Liu est magnifique. Et Mia est une garce ! Elle se tape deux mecs à la fois. Enfin, il ne se passe rien de sexuel avec son officiel. Jason m'avait bien plu dans l'épisode précédent. Un peu trop parfait mais sympathique. Là, il m'a paru bien fade en comparaison de "manny". Comprendre par là le féminin de "nanny". C'est original de prendre un homme pour s'occuper de ses enfants. Quelle bonne idée Eric a eu ! Bref, j'adore le couple illégitime qu'il forme avec Mia. Pour l'instant, il s'agit plus d'attirance purement sexuelle mais ça pourrait bien aller plus loin ! Hilarant le moment où Zoé les découvre collés l'un à l'autre, les bouches en feu !

La partie émotion, comme souvent, a été reservée à Juliet. C'est paradoxal tant elle paraît froide parfois. Les discussions avec sa fille étaient très émouvantes et plutôt réalistes. C'était l'occasion aussi de découvrir l'adolescente qu'a été Juliet. Et apparamment, c'était loin d'être un ange. Elle a rendu fou ses parents à une époque. Elle s'es bien calmée depuis. La partie divorce était intelligemment raccordé au reste, du coup, ce qui aurait pû petre ennuyeux ne l'a pas été. Pas encore du moins. La procédure de divorce ne fait que commencer. On risque d'en entendre encore parler un moment. Si on pouvait nous éviter les clichés habituels ...

Zoé et Eric forment un couple uni, presque parfait. Pour la première fois, on décéle de véritables failles. Le mariage les a forcément éloignés, les enfants et le travail aussi. Alors quand Zoé rechigne à bouleverser son emploi du temps pour fêter leur anniversaire de mariage, forcément ça coince. Et puis il y a ce collègue avec qui elle entretient de bonnes relations depuis longtemps mais qu'elle n'avait encore jamais rencontré (la magie des visio-conférences). J'avais peur qu'elle fasse des bétîses, d'autant que le bonhomme n'était pas très ragoutant mais finalement non, ça se termine dans l'amour et la bonne humeur ! C'était un peu manichéen mais sympatoche.

Caitlin, à la manière de Mia, joue avec le feu. Elle tombe dans les bras du mec rencontré à la baby shower rencontré dans l'épisode précédent tandis qu'Alicia lui annonce qu'elle est enceinte ! Très innatendu ! Mais je me demande si les scénaristes n'ont pas été obligés de créer cette storyline en apprenant que Lourdes Benedicto était enceinte. Je ne fais que supputer, je ne sais même pas si elle est enceinte. Mais vu comme elle avait grossi en si peu de temps dans cet épisode, la question se pose ... Bref, je crois que l'on ne reverra pas le mec avec qui Caitlin a fauté et c'est dommage parce qu'il était drôle et qu'il y avait une bonne interaction entre eux. Passage assez marrant au restaurant quand ils se cachent sous la table puis tentent un départ discret. Alicia est quand même bien patiente et bien gentille je trouve. Elle laisse passer ça. Ok, elle n'avait pas prévénue Caitlin qu'elle était enceinte alors qu'elle le savait depuis un moment mais tromper me semble être un mensonge et un acte bien plus grave !!

vlcsnap_133087

// Bilan // Après 4 épisodes d'un niveau correct, ce 5ème épisode de Cashmere Mafia était un cran au-dessus avec de multiples storylines et des personnages toujours un peu plus attachants. Et l'humour a enfin vraiment fait son apparition ! Dommage que les audiences ne suivent pas du tout. Je crains qu'ABC ne lui laisse pas de deuxième chance.

Posté par LullabyBoy à 00:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 janvier 2008

Cashmere Mafia [1x o4]

cmbanqg1The Deciders

Audience: 5 58o ooo

dnesblog3starsmq2B


vlcsnap_161984

"I Am the Worst Lesbian Ever" Si c'est Cailtin qui le dit elle-même ... Ben oui, c'est vrai qu'on a de plus en plus de mal à croire qu'elle est attirée par les filles. Est-ce Bonnie Sommerville qui n'est pas convaincante dans son rôle ou est-ce le personnage qui n'est effectivement pas une bonne lesbienne ? L'avenir le dira. En tous cas, on la voit tellement peu avec Alicia que ça ne facilite pas les choses. Ses anciennes amours refont surface quand elle oublie de cogner à la porte des toilettes et se retrouve nez à nez avec un charmant jeune homme, le bazar pas encore rangé. Jolie rencontre ! Va-t-elle se rendre compte que finalement rien ne vaut un bon vieux pénis ?

Pour une fois, la storyline de Mia était vraiment sympa. On commence par une brève rencontre avec ses parents. Son père semble très à l'ouest tandis que sa mère a ce coté conservateur-chic qui fait toujours rire quand c'est accompagné de petites remarques cinglantes. Et c'est justement le cas ici. On la voit même trop peu. Elle lui a organisé un déjeuner avec un brillant chirurgien en espérant qu'ils se plaisent. Comme toujours dans ces cas-là, Mia est très réticente au départ et finalement, elle se laisse séduire. Cependant, lui n'est pas vraiment attiré par elle et ils se mettent d'accord pour faire semblant d'être un couple face à Jack et sa nouvelle copine, histoire de le rendre jaloux. Au final, ils vont tomber dans les bras l'un de l'autre. Cette scène où ils s'embrassent était très belle, la réalisation était top et Lucy Liu était plus gracieuse et souriante que jamais. Un ravissement pour les yeux.

Comme on pouvait l'imaginer à l'épisode précédent, une petite guéguerre s'est installée entre Zoe et Katherine. Oh, rien de bien méchant. Bien qu'il y ait quelques moments très piquants, je pense surtout au téléphone qui est en mode conférence alors que Zoe ne le sait pas, mais sinon ça n'était pas assez bitchy pour être vraiment drôle. En parallèle de ses affaires professionnelles, Zoe fait toujours en sorte d'être la plus présente possible pour ses enfants et son mari malgré les obstacles et elle s'en sort très bien. Cette storyline était tout de même un peu faiblarde.

On termine par Juliet qui largue enfin son mari après un léger mieux en début d'épisode qui laissait à penser que c'était reparti comme sur des roulettes. C'était purement jouissif de la voir réduire son mari en miettes en quelques mots. Comme elle dit si bien, il ne mérite pas qu'elle se casse la tête pour lui. Elle a eu sa phase paranoïaque -je fouille le portable de mon mari- et elle a fini par comprendre que tout ça n'en valait pas la peine puisqu'elle n'aurait jamais confiance en lui, à juste titre. Bien plaisant à nouveau. Juliet est un personnage que j'apprécie particulièrement. Des 4 filles, c'est probablement celle qui a souffert le plus jusqu'ici. Il est temps de prendre uen revanche sur la vie. J'imagine que la prochaine étape, c'est le divorce ... 

vlcsnap_162546


// Bilan // Le rythme ne faiblit pas avec pas mal de storylines différentes, bien dosées et pas ennuyeuses même si il y a toujours une ou deux faiblesses par ci par là. Toujours une bonne intéraction entre les filles, elles ne vivent pas leurs histoires chacune de leur coté. Elles les partagent véritablement. Et pour terminer je vais reprendre les mots d'un certain Merluchonnet qui a parfaitement saisi l'intérêt de la série: "Cashmere Mafia en fait, c'est comme une relation purement sexuelle. Le plaisir sans les prises de têtes. Après c'est certain qu'il faut pas chercher à s'engager." Merci à lui.

   

Posté par LullabyBoy à 00:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 janvier 2008

Cashmere Mafia [1x o3]

cmbanqg1Dangerous Liaisons

Audience: 5 39o ooo.

dnesblog3starsmq2B


vlcsnap_145623

Je crois que s'il n'y avait pas une aussi bonne alchimie entre les actrices, Cashmere Mafia souffrirait beaucoup. Les scènes où les filles sont toutes réunies sont les plus sympathiques. C'est le seul moment où les dialogues sont un peu épicés et drôles. Quoique j'exagère, à d'autres moments aussi il y a des dialogues marrants mais c'est encore trop peu. Je suis un peu déçu par ce qui a été fait dans cet épisode autour du personnage de Mia, que j'aime beaucoup soit dit en passant. La façon d'aborder le fait qu'elle ne se soit pas remise de sa rupture avec son ex était originale mais pas très convaincante. Et je sais bien que l'on est dans une série très "girl power" mais les discours sur les femmes qui prennent le pouvoir sur les hommes et bla bla bla, ça commence à devenir lassant. On en a fait le tour. Ici, il aurait été plus intéressant de creuser du coté de la mère de Mia qui ne sait pas que le mariage est annulé. Il y avait moyen de faire un truc divertissant sans prétention. C'est dommage d'entendre tant parler de Jack et de ne pas le voir. La petite scène finale avec l'édito de Mia faisait beaucoup penser aux articles de cette chère Carrie Bradshaw, ce rapide revival réchauffait le coeur. Ben oui, quand on est fana de Sex & the city comme je le suis, ce genre de scène fait plaisir, c'est confortable, on se sent comme à la maison. (Je pourrais broder 1o pages sur un truc qui ne dure que 1o secondes à l'écran !)

Le couple que forment Zoé et Eric est vraiment tout mignon. On sent qu'ils s'aiment et qu'ils n'aiment pas passer trop de temps loin de l'autre. Marrant ce plan où on les voit au lit, un ordinateur chacun sur les genoux. C'est très "moderne". A part ça, ce qui se passe au travail de Zoé avec l'assistante qui monte en grade grâce à la promotion canapé, c'est pas terrible. Disons qu'on s'éloigne de Zoé pour traiter de la vie de ses collêgues. On ne la connaît que depuis deux épisodes ! C'est elle qui nous intéresse, pas ses collêgues ! Je crains que l'on y est droit à nouveau dans le prochain épisode avec une rivalité naissante envers Katherine. Ca peut être fun ceci dit.

Juliet a bien réagi et n'a finalement pas trompé Davis. Elle se considère plus inteligente que ça. Elle n'a pas tort. Même si quelque part on a envie qu'elle se venge quand même, juste pour le plaisir. A force, Davis ferait presque de la peine. C'est un salaud mais il a vraiment l'air de s'en vouloir et il fait des efforts. Juliet n'a pas encore digéré ... On finirait presque par avoir l'impression qu'elle ne l'aime plus. Un leurre sûrement. Elle a quand même pas été très sympa avec Bobby. Elle l'a clairement utilisé (mais il en était conscient dès le départ) et au moment de passer enfin à l'acte, elle lui rit au nez ! Ca c'est du "bitchy power".

Enfin, Caitlin a eu un gros problème dans cet épisode: un bouton !!! C'est vrai que pour une fille qui bosse dans les cosmétiques, ça le fait pas. Mais c'est un peu maigre comme storyline. Certes, il y avait aussi ce croisement avec Gossip Girl. Cette garce de Cilla à ouvert un blog où elle s'amuse à dénigrer les amis de Juliet. Et elle commence par "outer" Caitlin ! La réaction de sa boss était drôle. Le problème entre Caitlin et Alicia, c'est qu'il ne se passe rien et qu'il n'y a pas grande alchimie entre elles deux. Ca fait trois épisodes qu'on les voit s'embrasser au coin d'une rue. Mais après ?? On ne sait même pas si elles couchent ensemble !

vlcsnap_151259


// Bilan // Aucune des storylines n'était vraiment convaincante et pourtant ce n'était pas ennuyeux. Les filles ont un capital sympathie suffisant pour nous faire passer un agréable moment en attendant que cela passe à la vitesse supérieure. Comme vous pouvez le constater plus haut, les audiences sont de plus en plus basses. Même si c'est en partie dû à la concurrence, il est clait que le public américain n'a pas accroché. Dommage ...

 

Posté par LullabyBoy à 23:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 janvier 2008

Cashmere Mafia [1x o2]

cmbanqg1Conference Call

Audience: 6 16o ooo.

dnesblog3starsmq2B


vlcsnap_128211

Dans la review du pilote, je me plaignais du fait que l'on voyait un peu trop les filles à leur travail et pas assez dans leur vie personnelle. Mais avec cet épisode je me suis rendu compte d'une chose: leurs vies personnelles, ce sont leurs vies professionnelles. Les deux sont trop liées pour pouvoir les séparer à l'écran. Prenons l'exemple de Mia. Depuis que son mec l'a largué, elle n'a plus de vie personnelle. Avec toutes les nouvelles responsabilités qui lui tombent dessus au boulot, elle n'a plus de place pour l'amour. Peut-être que son mec a-t-il bien fait de se barrer ? La bonne surprise, c'est que toute la partie boulot n'était pas du tout ennuyeuse. Au contraire, c'était rythmé et drôle. Mia se voit contrainte par son patron de renvoyer la personne qui l'a engagée dans cette boîte et avec qui elle entretient de bonnes relations. Comme c'est une chic fille, elle essaye de trouver d'autres solutions mais elle se rend vite compte que cet homme est un incapable. La scène où elle le renvoit enfin était très réussie. Mia a du chien et j'aime ça. Lucy Liu est parfaite dans ce rôle.

Sous ses faux-airs de Bree, Juliet s'avère être un excellent personnage. On ne sait toujours pas très bien quel est son métier mais ce dont on est sûr c'est que son mari va manger pour ce qu'il lui a fait. Evidemment, tromper son mari par pure vengeance n'est pas forcément la chose la plus facile à faire et elle va galérer. Heureusement, ses amies vont être là pour l'aider. Très bonne scène quand les filles sont réunies pour trouver, parmi une longue liste, l'homme avec qui elle va fauter. Autre bonne scène quand Caitlin l'aide à prendre confiance en elle et aller de l'avant. Le résultat ne se fait pas attendre: Juliet est en bonne voie de tromper son mari. Affaire à suivre ! (Toutes les scènes avec son mari sont excellentes)

Zoe doit faire face à une concurrence innatendue ! Voilà qu'une mère au foyer s'est entichée de ses enfants et lui fait bien comprendre que c'est mal de travailler tout en ayant des enfants à élever ! Si ça s'arrêtait là encore ... Mais voilà qu'en plus elle tourne autour de son mari et essaye de lui piquer, ni plus ni moins ! J'aurais esperé une réaction un peu plus vive de Zoé quand elle les voit se tenir la main. Heureusement, elle finit par se venger et lui fait bien comprendre qu'il va falloir tout de suite arrêter de marcher sur ses plates-bandes. Est-ce que cette storyline est terminée ? Aucune idée. Mais c'était sympa.

Vient enfin Caitlin qui annonce à ses copines qu'elle sort avec une fille. Je m'attendais à des réactions un peu plus tranchée. Dommage. Le reste est traitée avec sérieux. Elle se pose plein de questions sur sa sexualité et Alicia la rassure comme elle peut. En l'embrassant quoi. C'était bien mais sans plus.

vlcsnap_134207


// Bilan // Un épisode meilleur que le pilot qui confirme que la série a un potentiel énorme. On ne s'ennuie pas une seule seconde grâce à un rythme soutenu. On est comme happé par la vie de ces filles dans un New York en perpétuel mouvement. Il y a beaucoup de scènes en extérieur et c'est très appréciable. Ce second épisode est également l'occasion d'ajouter une pincée d'humour mais on est encore loin du compte ! L'audience a été particulièrement basse, ça n'est pas bon signe du tout. Espérons qu'ABC lui laisse sa chance. La grève des scénaristes aidera peut-être. 

 

Posté par LullabyBoy à 00:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2008

Cashmere Mafia [Pilot]

cmbanqg1

Pilot - Audience: 1o 72o ooo.

dnesblog3starsmq2B


cashmere1

Il y avait Carrie, Miranda, Charlotte et Samantha, il faudrait désormais compter sur Mia, Caitlin, Zoe et Juliet ! On va s'y faire à ces prénoms, vous verrez. Je ne pouvais pas commencer cette review sans évoquer la comparaison que tout le monde a en tête en lisant le pitch de Cashmere Mafia: "Oh, mais c'est un Sex & The City 2, mouais bof". Il faut reconnaître qu'il y a pas mal de similitudes, à commencer par le décor New Yorkais dont on ne se lassera jamais (même si cette année il est particulièrement à l'honneur via Dirty Sexy Money, Gossip Girl, Big Shots ...) Il s'agit également de 4 meilleures amies qui adorent se retrouver pour bavarder dans des restaurants hyper branchés de la ville et qui transforment leur quotidien en interminable défilé. Et puis c'est le producteur Darren Star qui est derrière les deux séries. Tout ça, c'est ok. En fait, ça ne fait pas tant de points communs que ça. Tout le reste me semble assez différent. Déjà, on ne parle pas spécialement de sexe, pas plus que d'autre chose en tous cas. J'avoue que ce n'est pas une diffèrence qui joue en sa faveur. Et puis au fond, les filles de Cashmere Mafia prennent le relais de Sex & The City, leurs histoires commencent là où celles de Carrie et sa bande s'étaient terminées (bien que le film en tournage actuellement change un peu la donne). D'eux d'entre elles ont des enfants et sont mariées, une autre se fait demander en mariage et la dernière cherche encore l'âme soeur. Ce sont toutes des femmes de pouvoir, qui sont à la tête de leur entreprise. Tout compte fait, c'est un Big Shots au féminin mais avec un bien meilleur pilote !

cashmere0Il est toujours très difficile d'imposer des personnages dès le premier épisode et les rendre attachants. Et sur ce point, Cashmere Mafia réussit son entrée. On se prend très vite d'amitié pour Mia, interprétée par la divine Lucy Liu. Son rôle n'a rien à voir avec celui de Ling dans Ally Mc Beal qu'elle avait campé à merveille. Là elle est beaucoup plus douce, ce qui ne l'empêche pas d'être une bosseusse acharnée, prête à tout pour gravir les échelons dans son entreprise. Les choses vont se compliquées le jour où son petit-ami va pourvoir le même poste qu'elle. Ils vont devoir se battre pour l'obtenir et que le meilleur gagne ! Il se trouve que c'est Mia qui va gagner la partie et cela va avoir des conséquences désastreuses sur son couple. C'est Tom Everett Scott qui joue son copain, on l'a déjà vu dans Urgences, dans Saved, dans The Street ...

cashmere3Puis il y a Frances O'Connor dans le rôle de Zoé. Avec ses faux airs de Sally Field, elle joue le rôle de la femme qui tente d'allier vie professionnelle et vie familiale et qui a forcément du mal à joindre les deux bouts. Elle est à la recherche d'une baby-sitter digne de ce nom tandis que son mari lui apprend qu'il a obtenu un poste loin de la maison. La nouvelle est forcément loin de la ravir d'autant que leur couple semble bien fonctionner même après quelques années de mariage. Avec un mari aussi mignon, elle aurait tort de se priver ! Moins attachante pour le moment que Mia, elle a malgré tout un fort capital sympathie qui ne demande qu'à être plus exploré.

cashmere4Vient ensuite la rousse Juliet, interprétée par Miranda Otto, plus habituée au cinéma, notamment à travers les trois volets du Seigneur des Anneaux. Elle obtient le rôle de la mère de famille qui se fait tromper par son mari et qui l'avait vu venir depuis longtemps. Malgré cela, elle l'aime et ne veut pas le quitter. Alors pour elle le deal est simple: elle trompe son mari de façon à être quitte et ils peuvent repartir sur de nouvelles bases saines (?). Elle ne se laisse pas démonter et quand ses amis lui annonce que son mari la trompe, elle ne réagit pas idiotemment comme trop souvent dans les fictions en leur faisant la gueule. Merci de nous épargner cela. Elle aussi est plutôt attachante avec ses faux airs de Bree Van de Kamp.

cashmere2Enfin, la blonde pas caricaturale, jouée par Bonnie Sommerville (The OC, Friends, Grosse Pointe) qui se pose plein de questions quant à sa sexualité. Elle est très attirée par une collègue de travail, Alicia (Lourdes Benedicto: Dawson, The Nine, 24 ...). Lors de leur premier rencart le courant passe très bien et elles s'embrassent à pleine bouche. Pas si souvent que l'on voit des aventures lesbiennes dans des séries de grand network. Un point de plus. Caitlin est pétillante et pourrait rapidement devenir ma chouchoute.

Alors si on récapitule, on : 4 femmes bien faites, intelligentes, fortes, touchantes ... Typiquement le genre de femmes que toutes femmes aimeraient être. A priori, le processus d'identification devrait marcher. Ce pilot possède un rythme tout à fait correct et plante le décor de façon assez efficace. Les scènes où les filles se réunissent sont plus réussies que celles de Lipstick Jungle, sa principale concurrente qui commencera en Février sur NBC. On sent déjà un début d'osmose entre les actrices, c'est bon signe. Le premier bémol concerne les hommes de la série. Ils sont mignons, ils sont gentils (même celui qui trompe sa femme !). Bref, ils sont un peu trop transparents pour le moment et absolument pas charismatiques. A part peut-être le mec de Mia. La deuxième chose qui cloche: la vie professionnelle des filles n'est pas très passionnante. Une fois que l'on a compris qu'elles étaient puissantes, on a pas spécialement envie de les voir à l'oeuvre. C'est un peu le même reproche que pour Big Shots en fait. Ce sont leurs vies privées qui nous intéressent en premier lieu évidemment, bien que les deux soient liées. Il faudrait peut-être moins s'y attarder à l'avenir, à moins d'avoir de fabuleuses choses à raconter. Dernière chose et c'est le motif de mécontentement le plus fort: pas assez d'humour ! Quelques scènes sont gentillement rigolotes, certains dialogues sont agréablement piquants mais c'est encore trop peu. Il va falloir être plus agressif et incisif. Cela viendra peut-être avec le creusement de la personnalité de chacune des filles.


// Bilan // Premier épisode convaincant qui pose des bases solides pour la suite mais qui n'est pas exempt de défauts (pas assez d'humour, des hommes trop transparents ...) Les personnages sont intéressants et les actrices sont douées. Je vous annonce donc officiellement que je reviewerais chacun des 6 épisodes restants à diffuser. La série trouvera-t-elle son public ? En diffusion post-DH pour son lancement, elle n'a pas véritablement réussie à s'imposer, passant de 11 millions et demi à 9 millions et demi de télespectateurs entre les deux demie-heures. La moyenne est correcte mais il lui sera beaucoup plus difficile de marcher dans sa case du mercredi soir à 22h.

Posté par LullabyBoy à 23:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]