09 mai 2013

Grilles Imaginaires 2013/2014 [ABC]

abc_logo

Dans un peu moins d'une semaine, ABC dévoilera à la presse et aux annonceurs sa grille de la saison 2013/2014. Parce que je suis un peu cinglé, je vous dévoile aujourd'hui la mienne. J'ai essayé d'être aussi réaliste que possible. Je vous laisse en juger et je vous invite à vous exprimer en commentaires, m'insulter si vous le souhaitez et imaginer vos propres grilles. Enjoy !

 GrilleABC

 

  • Le dimanche soir, malgré sa baisse, Once Upon A Time doit rester en place. A mon sens, Gothica est un OUAT plus adulte et plus soap, il est facile à marketer. Le duo serait donc compatible. Mais aux dernières nouvelles, la série n’est pas bien partie (en tout cas pour un lancement à l’automne). Le spin-off de OUAT arrivera donc peut-être dès la rentrée. Ou alors elle misera sur Big Thunder, et à mon avis c’est une grosse erreur… Oui donc c’est le choix qui va être fait ! Revenge doit être reléguée à 22h de toutes urgences, probablement pour y mourir tranquillement.

 

  • Le lundi, inutile de changer une équipe qui gagne, même si la tentation de bouger enfin Castle est grande.

 

  • Le mardi, à cause de ce satané « results show » de DWTS, difficile de proposer quelque chose de cohérent. Autant miser à fond sur les vieux. Ils auraient pu être sensibles à Murder In Manhattan. Oui mais il y a Nashville qui ne mérite pas tout à fait d’être annulée. Je la vois bien là, pour 12-13 épisodes. Body Of Proof reprendra ensuite sa place à la mi-saison, à moins que Murder In Manhattan ne soit tentée. Body Of Proof peut-être reléguée un peu n’importe où dans la grille, notamment le vendredi à 21h (là où elle aurait dû commencer lors de la saison 1 d’ailleurs). Quant au déplacement de Shark Tank du vendredi au mardi, c’est risqué puisque le vendredi est satisfaisant en l’état, mais la compatibilité avec DWTS est indéniable. Inutile de placer là des comédies, ABC a pu constater cette année ce que ça avait donné. Seul un déplacement de The Middle aurait pu assurer des audiences satisfaisantes mais c’est très improbable.

 

  • Le mercredi soir, les bonnes audiences surprenantes de How To Live With Your Parents… -enfin pas tant que ça d’ailleurs puisque c’est la première fois qu’ABC se décidait enfin à mettre une série familiale aux côtés de Modern Family…- empêchent un peu le lancement de plus d’une nouveauté. Mais je pense quand même que la chaîne préférera garder la série avec Sarah Chalke en joker pour plus tard ou pour le vendredi. How The Hell Am I Normal? possède un script formidable, elle est très compatible avec The Middle et elle est produite par ABC Studios. Bref, c’est une évidence. Pour Back In The Game, j’y vais à l’aveugle. J’aurais nettement préféré Trophy Wife, mais on dirait bien qu’elle n’emballe plus tant que ça ABC. Comme elle le fait chaque année, ABC peut proposer des programmations bancales à partir de Janvier afin de lancer une ou deux nouveautés avec des commandes réduites en fin d’année. Possiblement Super Fun Night ou Trophy Wife. A 22h, ABC peut tenter d’imposer un soap, comme elle l’a fait deux ans plus tôt avec Revenge. Westside est le plus faible des deux à mon sens, mais Betrayal est peut-être trop sombre et « câblée » pour fonctionner sur ABC. Et comme S.H.I.E.L.D. et Big Thunder sont sombres aussi… Mais je vais miser sur Betrayal quand même.

 

  • Le jeudi soir, pas de changements nécessaires à 21h et 22h. La case de 20h ne peut qu’être dédiée à S.H.I.E.L.D., malgré le peu de compatibilité avec les deux autres séries signées Shonda Rhimes. C’est là qu’ABC pourra en profiter le plus en termes de revenus publicitaires, surtout en cas de succès. Les grands studios hollywoodiens se battront pour que leurs films soient exposés pendant les pauses publicitaires du show…

 

  • Le vendredi soir, je trouverais stupide d’annuler Malibu Country qui parvient à faire des scores tout à fait corrects compte tenu de la case. Mais si ABC veut placer au moins une nouveauté, alors King John sera proposée en duo avec Last Man Standing à la rentrée et Malibu Country pourra toujours revenir plus tard si elle ne marche pas. J’enchaînerais à 21h avec deux autres comédies, single-cam cette fois : How To Live…, même si elle n’est sûrement pas assez solide encore; et Suburgatory, qui a montré ses limites le mercredi mais qui ne mérite pas non plus d’être purement et simplement annulée.

 

  • J’ai pris Lucky 7 pour une éventuelle diffusion à l’été 2014, à la manière de Mistresses cette année. A moins que la chaîne n’ait besoin d’elle avant. Un duo féminin Super Fun Night/Trophy Wife pourrait se glisser le mardi en l’absence de DWTS. Et j’ai fait une croix sur Gothica, à contrecœur, ainsi que sur Influence, qui n’aurait sans doute pas marché mais qui avait l’air de qualité. Et je ne suis pas content de cette grille au final. Vraiment pas. Parce que je ne suis pas satisfait des commandes probables…

 

Posté par LullabyBoy à 16:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


Almost Human [Pilot Script]

20443694

ALMOST HUMAN 

Drama // 42 minutes

 44030376

Créé par J.H. Wyman (Fringe, Dead Man Down). Réalisé par Brad Anderson (Fringe). Produit par J.J. Abrams. Pour Warner Bros, Television, Bad Robot Productions & FOX. 

Dans un futur proche, la police de Los Angeles emploie des androïdes à la plastique semblable aux humains. John Kennex, un policier qui a perdu sa femme quelques années plus tôt dans des circonstances mystérieuses, fait équipe avec l'un d'eux afin de découvrir la vérité...

Avec Michael Ealy (Sleeper Cell, Common Law, FlashForward), Karl Urban (Star Trek), Minka Kelly (Friday Night Lights, Parenthood), Lili Taylor (Six Feet Under, Hemlock Grove), Michael Irby (The Unit, Line Of Fire), Mackenzie Crook (Pirate des Caraïbes, Skins, Game Of Thrones)...

 

   Tout comme avec l'autre production de J.J. Abrams cette saison (Believe pour NBC), j'ai eu le sentiment que Almost Human n'apportait finalement pas grand chose au paysage audovisuel américain actuel, aussi efficace soit l'entrée en matière. Contrairement à Alias, Lost et Fringe en leurs temps. On est dans la lignée de Revolution en fait, sauf que Revolution partait d'un concept fort. Ici... franchement... un flic qui veut venger l'assassinat de sa femme, laquelle était évidemment enceinte au moment des faits... et qui n'est probablement pas vraiment morte de toute façon mais qui est plutôt victime d'un complot intergalactique... Mouais. On ne compte plus les séries qui ont commencé plus ou moins de cette manière. La seule originalité de Almost Human est de se dérouler en 2048, dans un Los Angeles où les voitures volent et dans un monde où les robots sont partout avec pour mission première de protéger les policiers. Peut-être peut-on considérer cela suffisant pour que la série vaille le détour. Mais visuellement et par bien d'autres aspects, j'ai juste l'impression que l'on se retrouvera dans un des mondes parallèles de Fringe, ni plus ni moins.

   La version du script que j'ai lu est une des premières, avant passage du network donc. C'est intéressant de constater que la chaîne a cherché à féminiser et rajeunir le casting puisque le personnage incarné par Lili Taylor -le boss du héros- était à la base un homme et que celui incarné par Minka Kelly -qui apparaît extrêmement peu puisqu'il lui arrive un pépin très tôt dans l'épisode- devait avoir la quarantaine. Il est d'ailleurs précisé qu'il n'y a aucune étincelle entre elle et John. Leur relation est uniquement professionnelle et éventuellement amicale mais certainement pas amoureuse. Je pense qu'en choisissant cette actrice, ça ne va pas du tout être la même chose. Qui ne tomberait pas dans les bras de Minka Kelly ? A moins qu'elle ne soit réservée à Dorian, le robot ? Car Dorian n'est pas un robot tout à fait normal. Il est même le dernier de sa série, sauvé un extremis par John. Il a une déficience qui le rend encore plus humain que n'importe quel robot -d'où le titre- il a donc des émotions et, ma foi, pourquoi ne tomberait-il pas amoureux ? Mais là j'extrapole. Ce n'est pas suggéré dans le pilote. Le duo John/Dorian fonctionne bien sur le papier, le dernier apportant énormément d'humour, mais il est tellement humain finalement qu'on n'est plus très loin d'un duo de flics classique, dont l'un est très Terre à Terre et l'autre un peu excentrique. Personnellemet, ça me pose quand même problème. Les cas auxuquels ils sont confrontés sont évidemment un peu plus originaux que dans un procédural habituel puisque la technologie ayant évolué, pour la police comme pour les meurtriers, les circonstances des meurtres et les enquêtes qui en découlent sont légèrement atypiques. On peut parler de science-fiction, mais on n'est pour l'instant pas dans des affaires comparables à celles de Fringe. Toute la partie feuilletonnante, amenée à devenir mythologique, ne profite pas d'une mise en place hyper alléchante. Le pilote manque énormément de surprises, de rebondissements forts. De personnages aussi. Ils sont assez peu nombreux. Et John Kennex ne m'inspire pas beaucoup. C'est le veuf torturé avec tous les clichés que cela comporte. Il n'est pas sociable, pas sympathique, il ne vit que pour son boulot et pour sa quête. Evidemment, il déteste les robots, ce qui rend la cohabitation compliquée. Oh non vraiment, tout cela n'est pas hyper excitant. 

   Enrobé dans une réalisation efficace, avec de beaux et coûteux effets-spéciaux et des acteurs convaincants, Almost Human parviendra certainement à faire oublier les faiblesses de son scénario. Mais pour convaincre sur la longueur, il va rapidement fallloir enrichir l'univers de la série. Je crois que si une partie de l'équipe de Fringe n'était pas derrière, elle n'aurait jamais vu le jour. Almost Human a failli être bonne. Almost Good (je serai le premier à la faire cette blague, na !).

Posté par LullabyBoy à 12:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,