14 avril 2013

Bates Motel [1x 04]

vlcsnap_2013_04_01_13h20m28s65

Trust Me // 2 300 000 tlsp.

44030377

Par Ronan. 


 vlcsnap_2013_04_14_12h22m56s222 vlcsnap_2013_04_14_12h23m04s47

   Puisque nous sommes face à une série célébrant la folie, n'hésitons pas à faire référence à une timbrée mémorable du septième art (et de la littérature), en l'occurrence l'immonde Annie Wilkes de l'excellentissime film Misery. Au cours d'une envolée tétanisante, celle-ci décrit son dégout pour les feuilletons terminant leurs épisodes sur une scène extrêmement dramatique puis rejouant cette fameuse scène dramatique de manière différente dans l'épisode suivant ! Et bien, au regard des premières minutes de ce quatrième épisode de Bates Motel, je me sens l'âme d'une Annie Wilkes et je ne comprends pas comment les scénaristes ont osé rejouer le final de l'épisode précédent - certes pour y associer le regard d'un nouveau protagoniste - en modifiant légèrement sa chronologie. C'est le genre de procédé que je trouve absolument incorrect. Heureusement, hormis ce faux pas, l'épisode est dense, très dense, non pas en histoires parallèles rocambolesques, mais en relations humaines riches, complexes, touchantes même, dévoilant nos anti-héros sous des jours nouveaux. Tous les masques ne tombent pas pour autant car, au jeu du "Trust me", qui croire ?

   Norma est-elle responsable de la folie de son fils ou le surprotège-t-elle parce qu'elle a constaté qu'il avait des petits problèmes de connexions neuronales ? Cette surprotection alimente-t-elle la folie de Norman et leur relation salement fusionnelle ? Que croire ? Sans répondre à la question, leurs scènes de jalousie respective se renvoient la balle avec un bel écho. Il en est de même pour les deux scènes où ils "s'accusent", soit d'être "malade" pour l'un, soit d'être responsable de tout le bourbier dans lequel ils se trouvent pour l'autre. Mais, comme dans les poupées russes, une question en cache une autre : Norma est-elle la propre source de ses ennuis ou est-elle un malheureux paratonnerre à emmerdes ? Notons que Vera Farmiga nous montre l'étendue de son talent tout au long de l'épisode, entre larmes, colère, panique et sang froid. Elle est définitivement une Norma Bates déstabilisante ! Shelby est-il bienveillant avec Norman ou cherche-t-il à le piéger ? Ce n'est pas le ton doucereux du gentil flic qui permet de distinguer la vérité, puisque le "doucereux" peut être la signature d'un acte attentionné comme d'un acte piégeant ! Que croire ? En revanche, il y a un point que l'on croit sans hésitation : Mike Vogel a une très belle gueule mais le charisme d'une moule au fond d'une cassolette ! L'esclave sexuelle enfermée dans la cave existe-telle ou est-elle le fruit du cerveau malade de Norman ? Que croire ? Tout - dans la mise en scène, dans les regards, dans les intentions des personnages - laisse le spectateur spéculer. Et c'est ça qui est bon. La relation entre Shelby et Norma renforce cette notion de malaise car, selon le point de vue auquel on se rattache, on a la sensation que Shelby se comporte soit comme un dangereux prédateur, soit comme un fou de la choupinette (soit comme un flic cherchant à piéger la coupable d'un meurtre) ! 

   Bradley est-elle définitivement une blonde insipide ou les scénaristes lui réservent-ils un lourd pathos pour la fin de saison ? Que croire ? La scène d'amour entre "BIP" et "BIP" (vous avez vu, j'évite le spoiler) est-elle affreusement kitsch ou ce kitsch se veut-il le reflet de l'innocence et de la touchante maladresse des personnages ? Que croire ? Si c'est la réponse une, bonjour la faute de goût saveur guimauve. Le père d'Emma met-il Norman en garde afin de protéger sa fille ou pour l'éloigner volontairement de celle-ci ? Que croire ? Terminons sur la scène démonstrative par excellence : Norman dévoile absolument tout des derniers évènements à Dylan. C'est un peu laborieux comme une longue explication de texte pour tous les neuneus qui n'auraient rien compris, mais cela débouche sur une connivence, une tendresse salutaire entre les deux frères. Un peu de douceur dans un monde trop brutal. Dylan serait-il le personnage le plus (ou plutôt le moins mal) équilibré de la famille ? Aime-t-il vraiment son frère ou cherche-t-il à se faire aimer de sa mère ?

 vlcsnap_2013_04_14_12h23m31s62 vlcsnap_2013_04_14_12h24m11s201


// Bilan // Malgré quelques supposées maladresses et un début indigne, Bates Motel joue la carte de la proximité et de l'intimité dans ce quatrième épisode pour mieux le pervertir sous une épaisse couche de faux-semblants. Si je ne me modérais pas, j'oserais dire que c'est assez propre aux univers Lynchiens ! Mais ne nous emballons pas et savourons cet épisode quantitativement positif. Trust me !

Posté par LullabyBoy à 22:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Coming Next [Round 4: Comédie/CBS]

20443690

 A l'heure actuelle, CBS peut compter sur une belle liste de petits et grands succès côté sitcoms. The Big Bang Theory est LA star de la chaîne; laquelle peut également compter sur 2 Broke Girls et Mike & Molly. Ces séries relativement récentes ont encore un bel avenir devant elles. Two And A Half Men est dans une situation un peu plus difficile : elle tient très bien le coup mais elle est certainement plus proche de sa fin que de son début. Aussi longtemps qu'Ashton Kutcher acceptera de re-signer, l'aventure continuera. Et puis il y a How I Met Your Mother qui s'achèvera avec une 9ème et dernière saison l'an prochain après un parcours audimatique exemplaire. Rules Of Engagement devrait être annulée et Partners l'a été il y a longtemps. Quant à Friend Me, elle ne sera jamais diffusée après le suicide de son créateur. En clair, si CBS n'ouvre pas de nouvelles cases comédies dans sa grille, une seule place est à pourvoir et elle sera, logiquement, remplie par Mom. Heureusement, après avoir commandé autant de single-cameras, elle sera bien obligée d'en valider au moins une, et pourquoi pas deux, et ainsi proposer une nouvelle heure de comédie chaque semaine (le mercredi entre 20h et 21h comme il y a quelques années ? Le jeudi entre 21h et 22h ?). La compétition est rude, mais voici ci-dessous les options qui s'offrent à elle...

 

Nouveauté 2013 : lorsque le logo LullaRecommande2 apparait, c'est que je recommande le pilote (en toute humilité).

____________

Tous les synopsis suivants sont tirés de mon dossier La Saison des Pilotes 2013 sur AlloCiné

____________

 

1. EX-MEN

Créé et réalisé par Rob Greenberg (How I Met Your Mother, Frasier). Single-Camera.

 Les exploits d'un jeune homme qui apprend sur la vie au contact d'hommes plus âgés et expérimentés au sein du complexe de location où il travaille...

Avec Christopher Nicholas Smith, Jerry O'Connell (Sliders, Preuve à l'appui), Tony Shalhoub (Monk), Kal Penn (Dr House, How I Met Your Mother), Fiona Gubelmann (Wilfred), Rachel Binder...

 ___________

 

2. SUPER CLYDE 

Ecrit par Greg Garcia (My Name is Earl, Raising Hope). Réalisé par Michael Fresco (Better Off Ted, Raising Hope, Earl) Single-Camera.

 Clyde, le doux mais névrosé employé d'un fast-food, décide de devenir un super-héros lorsqu'il hérite de 100 000 dollars de son oncle excentrique qui vient de mourir. Il veut mettre cet argent au profit du bien et espère par la même occasion soigner son problème d'anxiété et son agoraphobie. Mais il doit aussi s'occuper de son grand frère et de sa grande soeur, encore plus immatures que lui... 

Avec Rupert Grint (Happy Potter), Justine Lupe (Harry's Law), Tyler Labine (Invasion, Reaper),  Stephen Fry (Sherlock holmes, Bones...)

Lire la critique du script

LullaRecommande2

______________

 

3. MOTHER'S DAY

Créé par Julie Rottenberg (Smash, Sex & The City) & Elisa Zuritsky (Smash, Sex & The City). Adapté d'une série israëlienne. Single-Camera.

Ella mène une vie de famille classique : elle travaille, elle a trois enfants, un compagnon, des amis... mais elle a un vice : elle ment... tout le temps !

Avec Debra Messing (Will & Grace, The Starter Wife, Smash), Paul Adelstein (Prison Break, Private Practice), Maggie Elizabeth Jones (Ben & Kate), Michael Nathanson...

 ______________

 

4. THE CRAZY ONES

Créé par David E. Kelley (Boston Justice, Ally McBeal, The Practice). Single-Camera.

Un vieux mais très talentueux publicitaire fait équipe avec sa fille, à la tête de leur agence...

Avec Robin Williams (Mrs Doubtfire, Hook, Will Hunting), Sarah Michelle Gellar (Buffy, Ringer), James Wolk (Lone Star, Political Animals), Hamish Linklater (The Big C, Old Christine), Amanda Setton (Gossip Girl, The Mindy Project) et la participation de Kelly Clarkson dans son propre rôle...

 ___________

 

5. FRIENDS WITH BETTER LIVES

Ecrit par Dana Klein (Friends, Kath & Kim). Réalisé par James Burrrows. Multi-Camera.

Des amis trentenaires mènent tous une vie qui les insatisfaits, qu'ils soient éternels célibataires, mariés ou fraîchement séparés. Pire, ils se jalousent les uns les autres, persuadés qu'ils seraient plus heureux en échangeant leurs quotidiens... 

Avec James Van Der Beek (Dawson, Don't Trust The B), Brooklyn Decker (The League), Kevin Connolly (Entourage), Majandro Delfino (Roswell), Rick Donald(Summer Bay, Underbelly), Zoe Lister-Jones...

Lire la critique du script

______________

 

6. THE UNAUTHORIZED GREG GARCIA PILOT

Créé par Greg Garcia (My Name is Earl, Raising Hope, Oui Chérie!). Inspiré de sa propre vie. Multi-Camera.

Un homme fraîchement divorcé voit ses parents emménager chez lui contre son gré...

Avec Will Arnett (Arrested Development, Saturday Night Live, Up All Night), Margo Martindale (Justified, Dexter, The Americans), Beau Bridges (Earl, Brothers & Sisters, Stargate SG1...), Michael Rapaport (Boston Public, La Guerre à la maison, Earl), Mary Elizabeth Ellis (Philadelphia, New Girl), J.B. Smoove (Larry et son nombril, Bent)...

____________

 

7. BAD TEACHER

Créé par Hilary Winston (Happy Endings, Community). Adapté du film Bad Teacher. Single-Camera.

Lorsque son mari demande le divorce et qu'elle constate avec horreur qu'elle avait malencontreusement signé un contrat prénuptial, Meredith Davis se retrouve à la rue, sans le sou, et n'a plus qu'une idée en tête : mettre le grappin sur un nouvel homme riche ! Et pour cela, elle a un plan : elle va se faire engager en tant que professeure dans une école huppée afin de rencontrer un maximum de pères célibataires, divorcés ou... ouverts à toutes propositions. Mais Meredith n'est vraiment pas faite pour enseigner : elle déteste les enfants, elle parle mal, elle boit et elle fume n'importe quoi. Toujours en train d'imaginer des plans tordus, elle peut toutefois compter sur le soutien du proviseur, complètement sous son charme; du prof de gym, une vieille connaissance du lycée avec qui elle entretient un rapport d'amour/haine; et Irene, une brave collègue qui ferait n'importe quoi pour elle. En revanche, la guerre est déclarée avec Ginny, une prof qui avait l'habitude de faire régner sa loi dans le collège avant son arrivée...

Avec Ari Graynor (Fringe, Mystic River), Kristin Davis (Melrose Place, Sex & The City), Ryan Hansen (Veronica Mars, 2 Broke Girls), Sara Gilbert (Roseanne, The Big Bang Theory, Urgences), David Alan GrierMadison de la Garza (Desperate Housewives)...

Lire la critique du script

LullaRecommande2

______________

 

 8. GAFFIGAN

Créé et produit par Jim Gaffigan (My Boys) et Peter Tolan (Rescue Me). Single-Camera.

Le quotidien d'un père de famille, de sa femme et de leurs cinq enfants, qui partagent un petit deux-pièces new-yorkais...

Avec Jim Gaffigan, Mira Sorvino (Mimic), Tongayi Chirisa, Christian Barillas, Vanessa Aspillaga...

____________

 

9. MOM

Ecrit par Chuck Lorre (Mon oncle Charlie, The Big Bang Theory, Mike & Molly), Eddie Gorodetsky (Dharma et Greg) & Gemma Baker (Mon Oncle Charlie).

Christy, une mère de famille célibataire, tout juste sortie de cure de désintoxication, doit remettre de l'ordre dans sa vie mais sa mère, Bonnie, une alcoolique notoire avec qui elle n'a plus eu de contact depuis plusieurs mois, refait surface et lui complique infiniment la tâche. Lorsque ses enfants et son boss s'y mettent à leur tour, rien ne va plus pour Christy... à nouveau !


Avec Anna Faris (Scary Movie, Friends), Allison Janney (The West Wing, La Couleur des sentiments, Juno), Nate Corddry (Harry's Law, Studio 60, United States Of Tara), French Stewart (3ème Planête après le soleil), Matt L. Jones (Breaking Bad, NCIS), Sadie CalvanoSpencer Daniels...

Lire la critique du script

LullaRecommande2

______________

 

10. UNTITLED TAD QUILL PROJECT

Créé par Tad Quill (Bent). Réalisé par James Burrows (Friends, Will & Grace). Multi-Camera.

Un veuf apprend à élever son fils de 12 ans seul et tente en parallèle de retrouver une vie amoureuse...

Avec Matthew Broderick (Ferris Bueller, Inspecteur Gadget), Kristin Chenoweth (Pushing Daisies, GCB)...

______________

 

11. THE MCCARTHYS

Ecrit par Brian Gallivan (Happy Endings). Produit par Will Gluck (Easy Girl, Sexe entre amis). Réalisé par Fred Savage (Modern Family, Party Down). Single-Camera.

Dans la grande famille McCarthy, catholique et originaire d'Irlande, on adore le basketball de génération en génération. Tous les enfants pratiquent ce sport, comme un hobby ou de façon professionnelle, sauf le fils gay, Ronny, dont le plus grand pêché n'est pas sa sexualité mais son envie de passer le moins de temps possible avec ses parents, ses frères et sa soeur. Le jour où il annonce qu'il quitte le domicile familial pour se consacrer enfin à sa vie amoureuse, son père lui propose de devenir le nouveau coach assistant de son équipe, à la surprise générale... 

Avec Jake Lacy (The Office, Better With You), Jacki Weaver (Happiness Therapy, Animal Kingdom), Jack McGee (New York Police Blues, Rescue Me), Joey McIntyre (Boston Public), Jessica ChaffinJimmy Dunn...

Lire la critique du script

LullaRecommande2

______________

 

12. JACKED UP

Créé par Greg Malins (How I Met Your Mother). Réalisé par Fred Savage (2 Broke Girls). Multi-Camera.

Un joueur de baseball désormais à la retraite, aimé de tous, se rend compte que sa nouvelle vie n'est pas aussi simple à mener qu'il ne l'avait imaginé...

Avec Patrick Warburton (Rules Of Engagement), Missi Pyle (The Artist, Mon Oncle Charlie), Ziah Colon, Rob Huebel (Children's Hospital, The Office), Tyne Daly (Cagney & Lacey, Amy)...

___________

 

A vos votes ! Commentaires appréciés.

 

Posté par LullabyBoy à 13:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :