10 décembre 2012

Once Upon A Time [2x 09]

81540522_o

Queen Of Hearts // 9 100 000 tlsp.

 81145712_o


 vlcsnap_2012_12_09_19h52m03 vlcsnap_2012_12_09_19h52m13

   Quelque part, cet épisode ô combien important de la saison 2 de Once Upon A Time, qui marque clairement un tournant, est décevant. Pas parce qu'il n'est pas bon, seulement parce qu'il nous offre pile ce que l'on attendait, ce que l'on avait imaginé, sans aller tellement plus loin. Il n'y a qu'une chose qui m'a surpris : le pouvoir d'Emma, jusqu'ici passé plus ou moins sous silence, qui refait surface au moment opportun. On a évidemment envie de savoir ce qu'elle est capable de faire, quelle est l'étendue de sa puissance... et si elle est la seule à pouvoir se débarrasser de Cora. M'est avis que c'est la réunion des forces d'Emma, de Regina et de Gold qui permettra de la vaincre. Individuellement, ils ne pourront rien faire. L'idée que trois ennemis, qui ne sont pas des saints, soient obligés d'unir leurs forces pour vaincre le Mal est alléchante et terriblement familière. Mais, aussi bonne soit Barbara Hershey dans le rôle de Cora -et elle l'est vraiment !- je n'arrive pas à la considérer comme l'adversaire ultime. Sans doute parce qu'elle a montré dans cet épisode un peu de son humanité : elle donne vraiment l'impression de vouloir aider sa fille et de l'aimer, et non de vouloir l'exterminer. C'est peut-être un leurre. En attendant, Rumple me fait beaucoup plu flipper qu'elle quand il est en colère ! Lui-même garde pourtant une part d'humanité. Je ne parle même pas de Regina : c'est sans aucun doute la plus humaine des trois ! Elle l'a encore prouvé ici en se résignant à accepter la demande d'Henry. Elle sait qu'elle ne pourra jamais rester dans sa vie en se comportant comme l'Evil Queen. La saison dernière, elle n'aurait pas réagi comme ça. L'adoucir était un gros risque, mais les auteurs s'en tirent très bien pour nous y faire croire, et sans la rendre ennuyeuse pour autant. Lana Parilla est toujours aussi bonne quelque soit la facette de la personnalité de son personnage qui est exploitée, au présent ou en flashback. Maintenant, j'ai hâte de la voir à nouveau face à Barbara Hershey et j'espère que cette fois, elle sera sans pitié !

   Hook a plus de mal à montrer sa part d'humanité pour le moment et c'est très bien comme ça. Sa perversité doit être accentuée s'il doit être un équivalent "non magique" de Rumple. Mais je m'attendais quand même à ce que la tension sexuelle entre Emma et lui soit exploitée un jour. Or, on se dirige actuellement vers tout sauf ça ! J'ai comme l'impression que Cora ne mourra pas au combat, mais lui rendra l'âme. Ce serait quand même dommage que cela arrive avant que Peter Pan et la Fée Clochette ne fassent leur apparition et ce n'est a priori pas prévu au programme dans les épisodes qui viennent. L'arrivée de Cora et Hook sur leur navire à la fin de l'épisode m'a plu, mais j'exige une explication solide... C'était en théorie impossible ! Après, ce n'était non plus un cliffhanger de dingue. Quant aux flashbacks expliquant la rencontre entre les deux compères et le début de leur collaboration maléfique, je les ai trouvés vraiment prenants et bien fichus. Cora, la reine de coeur ? Quoi de plus logique ! J'ai été moins convaincu par la façon dont Emma et Snow ont retrouvé le chemin vers Storybrooke. C'était à la fois trop rapide et pas assez. Trop parce que cela fait huit épisodes qu'elles galèrent et que tout est devenu très vite facile d'un coup, grâce au pouvoir d'Emma et aux talents de sa mère pour la bagarre; et pas assez parce qu'elles ont mis trop de temps à comprendre que l'encre sur le parchemin laissé par Rumplestiltskin était celle qu'elles recherchaient ! Ok, à leur place, j'aurais sans doute mis autant de temps. Mais je n'y suis pas et je suis sûr qu'elles sont plus malignes que moi. Et puis le fait que Rumple ait absolument tout prévu me dérange un peu aussi. Je n'ai pas non plus apprécié le fait qu'Aurora et Mulan restent à Fairy Tale Land. Non pas qu'elles soient devenues indispensables, loin s'en faut. Mais j'espérais qu'elles puissent le devenir en rejoignant Storybrooke. Vous me direz, vu ce à quoi servent Belle et Ruby (et Cendrillon que l'on ne voit plus), ce n'est peut-être pas la peine de s'encombrer de toutes les princesses de Disney. On sait bien qu'on les retrouvera à un moment donné de toute façon, mais avouons que leur quête de l'âme de Phillip ne nous passionne guère alors si ça doit se dérouler sans Emma et Snow en plus...

 vlcsnap_2012_12_09_19h53m00 vlcsnap_2012_12_09_19h53m42


// Bilan // La parenthèse (enchantée ?) de ce début de saison de Once Upon A Time semble s'achever avec cet épisode. Un retour "à la normale" est à prévoir par la suite, avec possiblement aussi un retour à la structure de la saison 1. C'est un peu inquiétant puisqu'elle donnait alors l'impression d'avoir atteint ses limites. Pour le moment, en tout cas, cette deuxième saison est de très bonne facture et l'on ne boude pas notre plaisir semaine après semaine.