05 avril 2011

Body Of Proof [Pilot]

wp_content_uploads_2010_12_body_of_proof_abc_poster

Pilot // 13 94o ooo tlsp.

44030376

What About ?

Megan Hunt est une brillante neuro-chirurgienne de Philadelphie reconvertie en médecin légiste, suite aux répercussions d'un accident de voiture qui a failli lui coûter la vie. Dotée d'un tempérament volcanique, elle n'a pas son pareil pour faire parler les corps des victimes. Tous ces indices associés à un flair certain lui permettent d'avoir un temps d'avance sur la police et de résoudre des affaires de meurtre...

Who's Who ?

Créée par Chris Murphey. Avec Dana Delany (China Beach, Pasadena, Kidnapped, Desperate Housewives), Jeri Ryan (Shark, Newport Beach, Boston Public, Star Trek: Voyager), Nicholas Bishop, John Carroll Lynch (Fargo, Carnivàle, Juste Cause), Windell Middlebrooks, Geoffrey Arend...

So What ?

 Je vais commencer cette critique en ouvrant une grande parenthèse : mais qu'est-ce qu'ont foutu Steven McPherson et les membres de son équipe ces dernières années avec ABC ? C'est eux qui ont déniché, la même année, les hits que l'on connaît tous (Desperate Housewives, Grey's Anatomy, Lost) et, plus tard, quelques perles comme Brothers & Sisters ou Modern Family. Mais depuis deux ans, c'est un cataclysme. Non seulement les projets choisis ne sont pas bons dans l'ensemble, mais, en plus, ils sont programmés n'importe comment avec des grilles qui laissent franchement à désirer. J'espère que son successeur, Paul Lee, sera à la hauteur et réussira à recréer la magie de 2004... En attendant, je ne comprends pas pourquoi Body Of Proof n'a pas été programmée dès la rentrée sur ABC. Combien de nouveautés étaient bien plus mauvaises et sans avenir ? Au hasard, il y a déjà My Generation et The Whole Truth ! Le score du pilote de la série tend à prouver qu'elle était attendue et qu'elle méritait d'être mise en avant plus tôt. Je lui prédis un avenir à la Castle. Avec Dancing With The Stars en lead-in, ABC ne cherche-t-elle justement pas à nous refaire le coup de la série policière sympathique qui finit par convaincre le public à force d'acharnement ?

En tous cas, le pilote de Body Of Proof m'a fait à peu près le même effet que celui de Castle. Je me suis tout simplement dit que c'était un des rares cop shows que je pourrais tolérer à l'occasion ! Je n'aime pas ça, mais quand les héros ne se prennent pas trop au sérieux, que l'humour tient une place importante et que les dynamiques fonctionnent bien, ça passe. Dans les faits, je n'ai pas regardé le moindre épisode de Castle depuis le premier mais j'ai quand même de la sympathie pour elle. Un peu comme une personne cool que l'on rencontre à une soirée, à qui l'on prend le numéro de téléphone mais que l'on ne rappelle jamais. Cela dit, si je rencontrais Megan Hunt, je crois que je la rappelerais. Ce petit bout de femme a réussi à m'émouvoir en très peu de temps. J'ai parfaitement conscience que tout est réuni pour que l'on soit touché par son histoire et qu'il n'y a rien de subtil et de novateur dans tout ça, mais Dana Delany est tellement convaincante, tant dans les scènes dramatiques que comiques, que je me suis laissé emporté avec plaisir dans sa première enquête. Alors bien sûr, un médecin légiste qui résout des affaires criminelles avec une facilité déconcertante et au nez et à la barbe de personnes dont c'est le métier, ça peut énerver, ça peut même paraître ridicule et ça peut surtout lasser à la longue. Toujours est-il que je l'ai trouvée captivante dans ses théories, ses intuitions et ses convictions. Les personnages secondaires sont quasiment tous séduisants à leur façon. Nicholas Bishop, sosie de Simon Baker, et Dana Delany forment un duo attachant, et je suis à peu près sûr que leur histoire a le potentiel de tenir autant en haleine les téléspectateurs que celle de Castle et Beckett. Non parce qu'on se doute bien qu'il va vite y avoir anguille sous roche. Nous ne sommes plus dupes. Combien de séries policières nous ont fait le coup avant ? Oui, à peu près toutes. Et puis c'est la première fois, je crois, que j'apprécie à peu près un personnage incarné par Jeri Ryan.

Body Of Proof ne fait preuve d'aucune originalité si l'on se réfère aux dernières séries policières à succès telles que Bones ou Castle, ou encore à la médicale Dr. House par certains aspects, mais elle est efficace, portée par une Dana Delany toujours convaincante, dans tous les registres, qu'elle envoie valser ses collègues, qu'elle découvre un indice, qu'elle interroge un suspect, qu'elle craque dans sa voiture, face à sa fille ou seule chez elle... Elle a ce supplément d'âme que je cherche tant, toujours, et qui me donnerait presque envie de me lancer pour de vrai dans une série policière. Vais-je sauter le pas ?