dnes_season4_dh_gaby_miniba

Searching// 11 35o ooo tlsp.

61039229


 vlcsnap_10799 vlcsnap_21376

    Les thèmes des épisodes de Desperate Housewives se suivent et se ressemblent. Après 7 saisons, et vu la structure narrative qui n'a jamais évolué, ce n'est pas étonnant. C'est même tout à fait normal mais ce n'est pas excusable. Il y avait mille façons de faire changer les choses. Ils n'ont jamais ne serait-ce qu'essayé (à part le saut dans le temps, qui sentait mauvais dès qu'il a été annoncé). Cette semaine, les ménagères se lamentent autour de leurs solitudes respectives et, paradoxalement, on les retrouve toutes ensemble à un moment donné pour aider Susan à trouver un donneur. On apprend effectivement en début d'épisode qu'elle est condamnée si une transplantation n'a pas lieu dans les prochains jours. On nous précise même qu'un donneur sur mille est compatible. Elle en trouvera finalement deux dans son voisinage ! La magie de Wisteria Lane. Il s'y passe autant d'événements terribles que de miracles. Les malheureuses élues sont donc Bree et Beth, et il n'y a aucune surprise là-dedans. A la toute fin de l'épisode, il n'en reste plus qu'une puisque Beth se donne la mort. Je ne dirais pas que cela m'a étonné, puisque quand un personnage dans la série ne sert plus à rien et qu'il ne fait pas partie du cercle des intouchables, il est tué. La réminiscence du pilote avec le suicide de Beth via une arme à feu était cependant bien vue. Je suis persuadé que les scénaristes, pour une fois, savaient qu'elle finirait comme ça dès son introduction dans la série.Emily Bergl était d'ailleurs très juste dans son interprétation. Elle a su ne pas en fairer des tonnes et sa détresse m'a touché. Mais maintenant, que faire autour de Paul Young ? Felicia va-t-elle enfin trouver un moyen de se venger ?

   Pendant que ses amies s'organisent pour la sauver, Susan part faire un pique-nique dans les bois avec un Mike devenu Mr. Catastrophe. Son équivalent masculin en gros, sauf que James Denton n'a, lui, aucun don pour la comédie (notez bien que je suis en train de dire en filigrane que Teri Hatcher, oui). Les situations improbables dans lesquelles on les a mis étaient affligeantes et pas inspirées, encore que le jeu de rôle, il fallait l'inventer ! Chez les Scavo, c'est toujours Renee qui régale mais elle est de moins en moins convaincante et j'espère que les scénaristes, s'ils la gardent la saison prochaine, lui trouveront de vraies intrigues. Elle a toujours la ligne de dialogue qui amuse  mais ce n'est pas suffisant. Bree, lors de sa rencontre avec le pasteur puis lors du brunch, m'a fait sourire. Loin de Keith et de tout autre homme, elle semble retrouver ce qui a toujours fait sa spécificité. J'aime cette Bree là et j'espère qu'elle ne nous quitter pas trop vite. Le problème pour le moment, c'est qu'elle n'a pas vraiment d'intrigue à part la transplantation à venir. Enfin, Gaby se perd dans une storylinevue et revue dans la série, mettant en scène une concurrence entre Juanita et la fille de Bob et Lee. Ce n'était pas vraiment drôle, à part les quelques interventions de Juanita, et c'était trop cruel de la part de Gaby. La petite morale finale, niaise au possible, ne fonctionne que si on a l'impression qu'elle a appris quelque chose, qu'elle a "grandi". Or, on sait pertinemment que ce sera oublié dès le prochain épisode.

vlcsnap_16861 vlcsnap_27269


// Bilan // Qu'est-ce qui pourrait sauver Desperate maintenant ? Je pense que la mort de Susan serait une grande idée. Mais ça n'arrivera jamais. Teri Hatcher ne lâchera jamais le morceau ! La réponse est donc aussi triste que la question : rien.