03 mars 2011

Grey's Anatomy [7x 16]

dnes_season4_ga_derek_minib

 Not Responsible // 9 13o ooo tlsp.

44030377


vlcsnap_41828 vlcsnap_63813

 

   Initié par Callie, Mark et Arizona, le passage à l’âge adulte, ici synonyme d’enfant, est enclenché au Seattle Grace. Plus que jamais. Si le trio suscité est toujours relativement ennuyeux, malgré un réveil étonnant de Mark, visiblement bien décidé à se prendre en main et cesser les enfantillages ridicules, les autres couples de la série se posent des questions. On multiplie ainsi les points de vue sur des situations similaires. Cristina et surtout Owen reviennent sur le devant de la scène. La première refuse ne serait-ce que d’envisager la possibilité d’avoir un enfant, ce qui ne nous étonne guère, tandis que le second le souhaite dans un futur de préférence pas trop lointain. Le dilemme sera très certainement traité d’une autre manière qu’avec Arizona et Callie, et l’issue sera de toute évidence différente. Qui imagine sérieusement Cristina pouponner ? Owen, en revanche, ferait sans doute un bon père. En aura-t-il l’occasion avec Cristina ? Je ne sais pas ce que les scénaristes nous réservent au sujet du couple, mais j’avoue qu’à leur place, je crois que je sécherais. Meredith et Derek veulent toujours un enfant et travaillent d’arrache-pied pour y arriver, mais ils sont perturbés par un obstacle inattendu, dont on ne connait pas encore l’importance. Est-ce une façon un peu grossière de retarder l’annonce de la grossesse ? Est-ce le début d’une longue série de complications ? Là encore, difficile de prévoir ce que l’on nous réserve. Et tant mieux ! On risque de moins s’amuser quand les bébés vont naître les uns après les autres…

 

   Mark s’éloignant de plus en plus de Lexie, cette dernière n’a pas d’autres choix que de trouver du réconfort dans d’autres bras. Ceux de Jackson étaient grands ouverts. Mon Dieu que ça fait plaisir de le voir enfin associer à une femelle, et pas la plus dégueulasse en plus ! Leur couple avait été testé, puis rapidement abandonné, et à moi il disait bien. La combinaison Jackson/Teddy était pas mal non plus, mais elle a bien assez de potentiels prétendants en ce moment (son mari, le psy du début de la saison, son rendez-vous de l’épisode précédent…). Je suis donc optimiste. Et tant que l’on n’associe plus jamais Lexie à Alex, en plus… Celui-ci n’apparaîtra que très peu, pour mon plus grand plaisir. Et le votre ? Au rayon des couples improbables, je dois dire que les scénaristes ont fait très fort pour nous surprendre. Jamais je n’aurais misé sur un duo Stark/April ! L’idée est aussi séduisante que repoussante. J’adore. La demande de Stark était amusante, la réaction d’April l’était tout autant. Peter MacNicol va-t-il enfin obtenir l’attention qu’il mérite ? Arizona travaille sous les ordres du vilain personnage, comme annoncé il y a plusieurs épisodes maintenant. Je suis rassuré, je pensais qu’ils avaient zappé l’idée qui était pourtant relativement prometteuse. Loin de tous ces jeunots en quête de sensations fortes, Richard et Adele doivent affronter avec courage le temps qui passe puis qui s’enfuit. Bailey, puis prochainement Derek, ont pour mission de faire ouvrir les yeux au Chief sur l’état préoccupant de sa femme alors qu’il nie l’évidence. On se dirige clairement vers une intrigue sombre qui risque de bien mal se terminer. Je le répète, mais le plus triste dans l’affaire, c’est qu’Adele n’a plus tellement l’occasion de nous faire rire. C’est avant tout pour ça qu’on l’aimait. L’épisode se termine sur une scène « entre mecs » sur le toit de l’hôpital, assez surréaliste (a-t-on seulement le droit de jouer au golf dans ces conditions ?) mais étrangement rassurante. La bande est toujours soudée. On se sent bien en leur compagnie.

vlcsnap_65598 vlcsnap_45524


// Bilan // Même si cet épisode ne contient pas de scènes particulièrement marquantes, les intrigues, amoureuses et médicales, s’articulent bien les unes avec les autres et se répondent parfaitement. Tout roule !