19 février 2011

The Vampire Diaries [2x 15]

dnes_tvd_stefan_modifi__2

The Dinner Party // 3 o7o ooo tlsp.

61074943


vlcsnap_575649 vlcsnap_576962

   Mes craintes face à la disparation temporaire des loups-garous à Mystic Falls n’avaient pas lieu d’être. Si cet épisode nous prouve une chose, c’est que tous les personnages secondaires, qu’ils soient intéressants ou pas, n’ont pas grande importance au final. La série n’est jamais aussi bonne que lorsqu’elle se concentre sur le quatuor Damon, Elena, Stefan et Katherine. Pas de Tyler, pas de Caroline, pas de Matt, et personne pour s’en plaindre ! En revanche, Jeremy et Bonnie sont de la partie cette fois et on a franchement toutes les raisons de s’en plaindre ! Pourquoi leur romance avance de façon aussi lente ? Quand on croyait qu’ils allaient enfin consommé, dans une ambiance romantique et chaleureuse tout à fait propice, il a fallu que le sorcier Jonas vienne les interrompre. Mais on peut lui être redevable de l’avoir privée de ses pouvoirs. Peut-être qu’une Bonnie sans tour de magie est une Bonnie moins agaçante ? Je suis toujours nostalgique de la période où je l’aimais bien, au tout début quoi.

   Le petit dîner autour duquel l’épisode s’est bâti a permis de souligner, dans un premier temps, à quel point Tante Jenna était le dindon de la farce dans cette histoire, et je crois qu’on en est arrivé à un point où les scénaristes s’en amusent. Dès qu’elle quittait la tablée pour débarrasser ou chercher le dessert (chose relativement curieuse étant donné qu’elle n’était pas l’hôtesse), ça s’agitait dans tous les sens, tant en parole qu’en acte. Qui n’a pas été surpris par le coup de poignard d’Alaric dans le dos d’Elijah ? Excellent passage qui réhabilite le personnage, au moins pour cette fois. Les enjeux étaient multiples, c’est ce qui a rendu le tout absolument passionnant. Oncle John qui s’invite et qui compte tuer Damon, Damon qui n’a qu’une idée en tête : sacrifier Elijah. Katherine qui opère un retour fracassant au cours d’un excellent et inattendu cliffhanger…

   Je suis un peu moins convaincu par les scènes de flashbacks, légèrement ennuyeuses, mais elles étaient bien amenées et avaient une vraie utilité : Stefan essayait de montrer à sa douce, grâce à sa longue expérience, que le sacrifice qu’elle était prête à faire relevait de la folie pure, qu’il fallait qu’elle continue à se battre. Ce qu’elle a finalement fait de manière admirable en s’auto-poignardant, même si elle ne prenait pas tant de risques puisque Damon était là. La lecture des mémoires des Gilbert s’entremêlaient parfaitement aux événements  se déroulant en parallèle à Mystic Falls. On peut dire que d’une certaine manière, ce show pour ados est quand même super bien pensé !

vlcsnap_576277 vlcsnap_580040


// Bilan // Dès que Vampire Diaries s’éloigne des vampires, justement, pour approfondir les intrigues des loups-garous ou des sorciers, elle n’est plus aussi efficace. Le retour aux fondamentaux dans cet épisode était donc salutaire. Dans ce dîner prenant et surprenant, il y avait à boire et à manger !